deconfinement

  • Poésie à lire et à ouïr déconfiné – HORIZON

    Imprimer

    IMG_1151.jpg

    Déconfinement décontracté en France, en Suisse et ailleurs en Europe. Et même très décontracté dans ce lieu qui n’est déjà plus la France mais pas encore la Suisse, soit Genève. Si nos corps se déconfinent, notre tête ne reste-t-elle pas confinée dans l’incertitude devenue affection chronique ? Nous n'avons pas fini de sonder l'insondable, Sa Majesté Covid XIX.

    Les vrais souverains ne se laissent pas circonvenir, ni déchiffrer. La reine n'est pas encore nue. En attendant qu'elle se dé-robe, sonnez à la porte de la poésie, elle vous ouvrira, peut-être : 15e suite des Tankas[1] covidiens.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 0 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr- DECONFITEOR !

    Imprimer

    1136_gettyimages-470633485.jpg

    Qui sera pris dans la toile ? / L’homme a un destin de mouche (Gettyimages)
    Retour à l’anormal. L’Europe déconfine à plein tube. La Chine reconfine à plein régime. L’Inde fait les deux en même temps. Entonnons tous ensemble en se frappant la poitrine, le Deconfiteor, version déconfinée et déconfite du Confiteor, prière où le fidèle reconnaît ses fautes. Sauf Macron, heureux d’être lui et fier de son action. Retour à l’animal aussi avec la 12e suite des Tankas covidiens.

    Lire la suite

  • Ascension vers le déconfinement

    Imprimer

    ©JNCAscension1 - copie.jpeg

    Vous prendrez bien un peu de hauteur au milieu de ce pont de l’Ascension ? Sur le plan horizontal, nous sommes limités à 100 kilomètres de notre domicile à vol d’oiseau. La France a le déconfinement très mesuré. Mais, sans recourir à l’avion – ce volatile de métal qui alimente moult nids à Covid_19 – il est possible de s’élever, au moins, en esprit.

    Lire la suite

  • Poésie-LA PRISON DE NOS MASQUES

    Imprimer

    download.jpg

    @RoyaleGeorgette sur Instagram

    Entre chien et loup, les mauvais coups surgissent dans la myopie du jour qui tombe. Entre confinement et déconfinement, même constat craintif. La rue a repris ses bruits. Mais enfin, Sa Majesté Covid XIX n’a pas abdiqué. Ses sbires microbiens rôdent toujours, prêts à se saisir d’un sujet, comme ça, au vol. Ne nous voilons plus la face. Il faut avancer masqués, désormais. Haut les masques ! Neuvième série des tankas confinés-déconfinés. A lire et à ouïr.

    Lire la suite

  • Avoir le masque, ce n’est donc plus faire la gueule !

    Imprimer

     

    MasqueRoyalGeorgette.jpeg

    Illustration de la talentueuse Royale Georgette. A visiter, son site Instagram: royalegeorgette.

    Le coronavirus n’a pas fini de bouleverser nos us et coutumes. Alors que nous déambulions visages nus, sans y penser, voilà que nous avons le masque. Non pas que nous fassions toutes et tous la gueule. Mais Sa Majesté Covid XIX a décidé que nous devions nous masquer à sa vue. Question de respect pour sa couronne virale.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, social 16 commentaires
  • Poésie à lire, à ouïr, à voir – MUGUET DÉCONFINÉ

    Imprimer

    IMG_7517_V2F_2020-05-01_13-48-11_733.jpg

    Vous avez aimé le confinement général ? Vous allez a-do-rer le déconfinement confiné, une sorte de liberté à la fois conditionnelle et provisoire pour 67 millions de mis en examen sanitaire. Autant lire et ouïr la 7ème série des tankas, située aujourd’hui aux déconfins déconfis. Et recevoir ce brin de muguet cueilli dans la forêt des gestes par la Plouquette Christine Zwingmann.

    Lire la suite

  • Covid_19 Poesie à lire et à ouïr:LE TANKA CONFINÉ

    Imprimer

    galaxy-3607885_960_720-38cm61kvdi6rhntryguolc.jpg

    Se préparer au déconfinement, certes. Mais comment procéder, lorsque les uns brandissent la menace d’une seconde vague coronavirulente et les autres la perspective prochaine d’une catastrophe économique ? Les sachants ne sachant plus, autant vivre en poésie, seul langage qui dit l’indicible. Sixième série de tankas (trois vers de 5-7-5 pieds immédiatement suivi de deux autres de 7-7 pieds).

     

    Lire la suite

  • COVID–19 : le patronat en déconfineur compulsif

    Imprimer

    CORONA VARICES.jpeg

    Dessin de Bernard Thomas-Roudeix

    Les patrons sont les plus compulsifs de tous les partisans du déconfinement. On les comprend. La crise créée par COVID–19 va précipiter nombre d’entreprises dans la faillite et de familles dans le chômage. Mais certains émettent des craintes qui sont beaucoup moins légitimes en voulant que tout redevienne « comme avant ».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : social 15 commentaires