Poésie L'Or du temps

  • Rimbaud-Verlaine ? Une panthéonnade !

    Imprimer

    Rimbaud, Verlaine, Panthéon

    Verlaine et Rimbaud, détail du tableau « Un Coin de table » d’Henri Fantin-Latour

    Les « semelles de vent » de Rimbaud seront-elles lestées de plomb ? Médiacrates, intellectuels officiels et autres politiciens ont pétitionné pour que le poète entre, avec son éternel complice Verlaine, en grandes pompes au Panthéon. Méprisés ou pis, ignorés, de leur vivant, les poètes deviennent laïquement sanctifiables dès la mort venue. Ce sont les cadavres exquis de la société.

     

    Lire la suite

  • L’ORIENT SUFFIT - Poésie à lire et à ouïr

    Imprimer

    Etang.jpg

    Secret et sacré l’étang / Gardien de ta mémoire. ©JNC

    Les monstres sont au pouvoir : Etats-Unis, Chine, Brésil, Russie, Turquie… Ce n’est pas une première dans l’Histoire. Jadis, il y avait souvent une figure opposée pour faire contrepoids, un Churchill face à Hitler, un Gandhi en contraste avec Staline, un Erasme pour faire la nique à Torquemada. Aujourd’hui, qui sont les contre-monstres ? En attendant la réponse, 21e série des Tankas Covidiens.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 14 commentaires
  • Poésie à lire et à ouïr – L’INTRUS

    Imprimer

    JNC©IMG_0577 copie.jpg

    Entre le thé empoisonné à la mode Poutine, les violences policières à l’américaine, les déchaînements de rue flambés au PSG, toutes ces tambouilles nous emportent la gueule… Malgré tout, prendre le temps de se rappeler que nous sommes des intrus qui errent dans les forêts du monde. En espérant que nous ne les détruirons pas toutes. Vingtième série des Tankas Covidiens. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 1 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr – DOULEUR CATHEDRALE

    Imprimer

    IMG_4479.jpeg

    Pour réveiller les nuages / Repos des repus / Dans la mollesse des jours / Anges assoupis ©JNC

    En attendant de comprendre quelque chose à ce qui se passe aux Orients Proche et Extrême ainsi que chez « Loukatchékiste », le sous-Staline biélorusse, on propose une pause poésie. Pause, c’est vite dit. Car la douleur n’a pas de repos. Celle des femmes en premier lieu. Poème inédit à lire et à ouïr. Que vos yeux voient, que vos oreilles entendent et que votre âme comprenne.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 1 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr – SAVOIR-NAÎTRE

    Imprimer

    IMG_0009.jpeg

    Vers l’étang ridé / Les vieux visages se penchent / Pour se revoir jeunes (...) ©JNC

    A peine est-il éteint, voilà que hurlent les statistiques : depuis 1959, il fut des tous les juillets, le plus sec. Réchauffement qui perdure, covid-19 qui persiste, dirigeants qui errent… Les repaires succèdent aux repères. Il est temps de prendre la mort par le bon bout et d’apprendre le savoir-naître de la vie.

    A l’écrit et/ou en podcast, la 19e série des Tankas Covidiens.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 0 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr- REGARDS

    Imprimer

    poésie,haïku,tanka,covid-19

    Sa Majesté Covid XIX remue toujours le monde de son sceptre. L’incertitude fait vice sans fin pour nous autres, les agités du bocal mondial. Première vague qui dure ou deuxième vague qui menace ? Pour le moment, ce sont les vagues de faillites qui déferlent. La sérénité est un luxe que l’on peut s’offrir en changeant de regard. C’est gratuit. Comme la 18esérie des Tankas Covidiens.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 1 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr-AIGRE-DOUX

    Imprimer

    IMG_0004.jpeg

    Pierre levée/Gardée par les épineux/Les ancêtres veillent// Leur priapique prière/Féconde encor la forêt ©JNC

    L’été 2020 a un goût d’aigre-doux. Entre confinement hésitant et reconfinement redouté. A des années-lumière de celui de 1960, tout entier tourné (et retourné) par la Nouvelle Vague. Nous, quidams du double 20, surfons sur la Seconde Vague de Sa Majesté Covid XIX en tentant d’y prendre notre plaisir, malgré tout, malgré elle. Aigre-doux, c’est donc la tonalité de la 17e série des Tankas Covidiens.

    Lire la suite

  • Poésie à lire et à ouïr – RUES ET CHAMPS

    Imprimer

    04EF8C3B-B419-461F-90B8-A60CA91B7A8E.JPG

    L’impasse est un monde/ Sur son mur cris colorés/ Fourmillement d’interstices

    Ses invisibles tribus/ Tracent leurs signes secrets

    Entre champs et rues, l’humain chemine vers l’horizon qui se perd dans les brumes ; le pigeon a les crocs ; les peaux, toutes les peaux, sont mises à nu ; la nature et la ville tendent leurs pièges. Entre champs et rues, l’humain titube, ivre de sa peur. A lire et à ouïr la 16e série des Tankas Covidiens.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 0 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr déconfiné – HORIZON

    Imprimer

    IMG_1151.jpg

    Déconfinement décontracté en France, en Suisse et ailleurs en Europe. Et même très décontracté dans ce lieu qui n’est déjà plus la France mais pas encore la Suisse, soit Genève. Si nos corps se déconfinent, notre tête ne reste-t-elle pas confinée dans l’incertitude devenue affection chronique ? Nous n'avons pas fini de sonder l'insondable, Sa Majesté Covid XIX.

    Les vrais souverains ne se laissent pas circonvenir, ni déchiffrer. La reine n'est pas encore nue. En attendant qu'elle se dé-robe, sonnez à la porte de la poésie, elle vous ouvrira, peut-être : 15e suite des Tankas[1] covidiens.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 0 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr- DECONFITEOR !

    Imprimer

    1136_gettyimages-470633485.jpg

    Qui sera pris dans la toile ? / L’homme a un destin de mouche (Gettyimages)
    Retour à l’anormal. L’Europe déconfine à plein tube. La Chine reconfine à plein régime. L’Inde fait les deux en même temps. Entonnons tous ensemble en se frappant la poitrine, le Deconfiteor, version déconfinée et déconfite du Confiteor, prière où le fidèle reconnaît ses fautes. Sauf Macron, heureux d’être lui et fier de son action. Retour à l’animal aussi avec la 12e suite des Tankas covidiens.

    Lire la suite

  • Poésie à lire et à ouïr-TANKAS DES MASQUES

    Imprimer

    %22Par la lune noire, contemplez-moi, Lilith%22 ©Royale Georgette.jpg

    "Par la lune noire, contemplez-moi. Lilith" ©RoyaleGeorgette.

    Avec masques, sans masque, les humains étouffent comme des pâquerettes dans l’herbe touffue. Sous le genou du pouvoir. Etranglés par les mensonges. Asphyxiés par leur propre cupidité. En entrant dans l’état de poésie, on ne quitte pas le monde, on le transforme. Pour le meilleur, en filtrant le pire. A lire et à ouïr, la 11e série des Tankas[1] covidiens.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 4 commentaires
  • Poésie-LA PRISON DE NOS MASQUES

    Imprimer

    download.jpg

    @RoyaleGeorgette sur Instagram

    Entre chien et loup, les mauvais coups surgissent dans la myopie du jour qui tombe. Entre confinement et déconfinement, même constat craintif. La rue a repris ses bruits. Mais enfin, Sa Majesté Covid XIX n’a pas abdiqué. Ses sbires microbiens rôdent toujours, prêts à se saisir d’un sujet, comme ça, au vol. Ne nous voilons plus la face. Il faut avancer masqués, désormais. Haut les masques ! Neuvième série des tankas confinés-déconfinés. A lire et à ouïr.

    Lire la suite

  • Poésie à lire et à ouïr- DÉCONFINEMENT SONGES ?

    Imprimer

    Image (59).jpg

    "Polichinelle en phase de déconfinement". Gouache de ©Burlingue (Xavier Bureau)

    Nous allons donc déconfiner à plein tube. Enfin presque. Car plus rien ne sera sûr désormais. Déconfinement songes ? Mensonges déconfits ? On se relâche. Et voilà que le coronavirus s’invite dans un cimetière du Périgord[1]. Entre ville et campagne, le cœur des humains balance. A lire et à ouïr la huitième série des TANKAS CONFINÉS.

    Lire la suite

  • Poésie à lire, à ouïr, à voir – MUGUET DÉCONFINÉ

    Imprimer

    IMG_7517_V2F_2020-05-01_13-48-11_733.jpg

    Vous avez aimé le confinement général ? Vous allez a-do-rer le déconfinement confiné, une sorte de liberté à la fois conditionnelle et provisoire pour 67 millions de mis en examen sanitaire. Autant lire et ouïr la 7ème série des tankas, située aujourd’hui aux déconfins déconfis. Et recevoir ce brin de muguet cueilli dans la forêt des gestes par la Plouquette Christine Zwingmann.

    Lire la suite

  • Covid_19 Poesie à lire et à ouïr:LE TANKA CONFINÉ

    Imprimer

    galaxy-3607885_960_720-38cm61kvdi6rhntryguolc.jpg

    Se préparer au déconfinement, certes. Mais comment procéder, lorsque les uns brandissent la menace d’une seconde vague coronavirulente et les autres la perspective prochaine d’une catastrophe économique ? Les sachants ne sachant plus, autant vivre en poésie, seul langage qui dit l’indicible. Sixième série de tankas (trois vers de 5-7-5 pieds immédiatement suivi de deux autres de 7-7 pieds).

     

    Lire la suite

  •  Covid19 : poésie à lire et à ouïr – LE TEMPS CONFINÉ (5)

    Imprimer

    poesie,covid19,coronavirus

    ©Burlingue (Xavier Bureau) a créé ce dessin avant l'arrivée de Covid19. Plutôt prémonitoire!

    L’un des effets surprenants du confinement ne serait-il pas le regain d’intérêt pour la poésie que l’on constate ici ou là, voire ici et là ? C’est le signe des grands bouleversements. Après les deux Guerre Mondiales, la poésie avait repris toute sa vigueur. Mais la Guerre Froide l’avait plutôt gelée. Alors saisissons ce moment, si rare. Le Plouc continue sa série de tankas sur LE TEMPS CONFINÉ. Nouveau: à la suite, un sonnet de l'ami Marc Delouze.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 7 commentaires
  • Poème à lire et à ouïr - PÂQUES AU BALCON

    Imprimer

    jncPaques20.jpeg

    ©JNC

    Que vous ayez ou non la Foi, vous passerez Pâques au balcon cette année. Au balcon pour remercier toutes celles et tous ceux qui risquent leur santé pour que nous conservions la nôtre. Au balcon, pour mettre le nez au printemps. Au balcon, parce l’air sans bagnole est devenu plus respirable. Au balcon ou dans votre chambre, pour vous, cette suite de tankas pascaux (LE TEMPS CONFINÉ-4).

    Lire la suite

  • Poème à lire et à ouïr ­– LE TEMPS CONFINÉ (3)

    Imprimer

    Image-news.bitcoin.jpg

    Après une crise d’une telle ampleur, le monde sortira de Covid19 meilleur ou pire. Meilleur si l’humanité fait le choix, librement consenti, d’une économie respectueuse de la nature et donc des êtres qui la composent. Pire si, par peur de la liberté, elle prend la voie de l’autocratie et du contrôle total de l’autorité sur ses sujets. Les moyens technologiques pour libérer ou asservir abondent.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps, social 8 commentaires
  • Poème à lire et à ouïr  ­– LE TEMPS CONFINÉ (1)

    Imprimer

    Image (8).jpeg

    Légende: " Et toujours il y aura / Quelque chose quelque part". ©Burlingue (Xavier Bureau)

    Tant qu’à être confiné, redécouvrons la poésie. Vous l’aviez délaissée peut-être comme un vieux jouet déglingué par la nonchalante négligence du temps qui passe. Mais elle ne vous avait pas oublié. La voilà qui frappe à votre fenêtre. Laissez là entrer, elle ne porte pas d’autres virus que ses mots vibrionnants.

    Lire la suite

  • Poésie à lire et à ouïr – LE MARCHEUR NU

    Imprimer

    IMG_3369.jpeg

    Petite pose avec cette suite de tankas. Ancêtre du haïku, le tanka est une forme de poésie brève d’origine japonaise. Il se décline par trois vers de 5, 7 et 5 pieds puis de deux vers de 7 pieds chacun. Le haïku ne compte que trois vers avec la même métrique 5-7-5.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 8 commentaires