Hommage

  • Le poète Eluard à travers ses ombres rouges

    Imprimer

    paul-eluard-site-officiel-liberte.jpg

    Site officiel des Amis de Paul Eluard

    Il y a 70 ans, le 18 novembre 1952 à 9 h. du matin, le cœur de Paul Eluard, cessait de battre. Il palpite encore et toujours dans le corps de ses poèmes voués à l’amour sous toutes ses formes. Amour de la femme se prolongeant en amour de l’humanité. Voilà Eluard côté lumière. Mais tout soleil a ses ombres, rouges en l’occurrence. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage, Poésie L'Or du temps 1 commentaire
  • Avec Soulages, les ténèbres ont compris la lumière

    Imprimer

    IMG_4790.jpg

    Vitraux de Pierre Soulages à l'église abbatiale de Sainte-Foy-de-Conques ©JNC–Beaurecueil-Forge de la Poésie.

    Ce vendredi à 14h, le maître de l’Outrenoir Pierre Soulages est inhumé à Paris. Au même moment, l’abbatiale de Sainte-Foy-de-Conques lui consacre une messe. C’est devant cette église qu’il a su, à 14 ans, que l’art serait sa vie. 60 ans plus tard, il terminait les 104 vitraux qui l’illuminerons. Et les ténèbres ont enfin compris la lumière

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cult(e)ure, Hommage 0 commentaire
  • A Miss Tic, cette lettre écrite poche restante

    Imprimer

    IMG_6607-400x400.jpg

    Chère Miss.Tic, vous étiez ma voisine à la Butte-aux-Cailles, village parisien, ilot de verdure et de petits immeubles où chante toujours le Merle Moqueur du Temps des Cerises, réserve de vieux bistrots au cuir boucané. Vous y avez gravé sur ses murs au pochoir, votre âme. Et la voilà partie ailleurs, dimanche. Je n’avais jamais osé frapper à la porte de votre atelier. Maintenant, c’est trop tard.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage 0 commentaire
  • Michel Bouquet, l’éclair du génie

    Imprimer

    MichelBouquet.jpg

    Michel Bouquet, dessiné par ©Burlingue (Xavier Bureau)

    Le Roi se meurt, il l’a tant joué ce rôle, plus de 800 fois…Et puis voilà, le roi Michel Bouquet est mort, mercredi 13 avril, âgé de 96 ans. Il semble dérisoire d’ajouter une pauvre larme de Plouc aux hommages qui se déversent dans les médias. Mais le souvenir d’une exceptionnelle soirée de l’an 2000 submerge les réticences. Ce n’est pas tous les jours que l’on est frappé par l’éclair du génie.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage, Théâtre 1 commentaire
  • Adieu Warlu !

    Imprimer

    EjlhG2HPqWT8XxWAq43Jsw.jpg

    Il est des après-midis où le ciel de suie perd encore un peu plus de sa lumière. Une dépêche d’agence vous tombe comme ça sur le coin de votre portable et vous êtes projeté brutalement dans le passé, avec sur le cœur une grosse pierre : « Me Dominique Warluzel s’est éteint à l’âge de 64 ans ». Flamboyant tu étais et tu resteras, mon vieux Warlu. Une dernière flamme dans le regard et te voilà dans les étoiles.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage 1 commentaire
  • Toutes les vies de Bernard Tapie se sont éteintes

    Imprimer

    2tsdl_-q4GY9ecxqwRAM_U.jpg

    L’homme politique et d’affaires est décédé à 78 ans ce matin à 8h. 40 entouré par sa famille. Avec lui, c’est une grande partie des années Mitterrand qui s’en va. Entre palais du pouvoir et cellules de prison, il a assumé un destin hors du commun. Dans le parcours en zigzag de sa vie publique, il a suivi une ligne principale : se placer toujours sous les projecteurs. Pour le meilleur et le pire.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage, Politique française 5 commentaires
  • Mon vieux petit chat est mort...

    Imprimer

    IMG_2455.JPG

    La douleur est un immense drap qui n’en finit pas de se déchirer. Si la séparation a un bruit, c’est bien celui-ci. Lundi à 10h.10, le petit cœur de Phélix a cessé de battre sur la table de la gentille vétérinaire qui l’a entouré de ses soins jusqu’au bout. Emphase ridicule pour un simple animal ? C’est qu’une relation avec un tel compagnon de vie est tout sauf simple.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage 5 commentaires
  • Adieu à un ami fraternel et compagnon en poésie

    Imprimer

    IMG_Gérard_Devanthery_lowres_.jpeg

    Gérard Devanthéry- 1946-2021 (©Samuel_Devanthéry)

    « L’amitié, ce n’est pas d’être inséparable. C’est d’être séparé et que rien ne change », disait Coluche. Quant à la fraternelle amitié, elle ajoute à la sympathie mutuelle, cette affection que l’on porte naturellement aux siens et qui attache celles et ceux qu’aucun lien de sang ne lie. Gérard Devanthéry reste donc mon fraternel ami, envers et contre ce phénomène physique appelé « la mort ».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Hommage 3 commentaires