• Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile

    Imprimer

    ps3vpq-25781671.jpg

    ©RTS

    Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique internationale 1 commentaire