Théâtre documentaire sur la pédocriminalité

Imprimer

Capture d’écran 2021-06-02 124306.png

Portrait de Mihai Fusu, acteur et auteur moldave

Qu’est-ce que le théâtre documentaire ? Vous le saurez en participant à la soirée « lecture et rencontre » jeudi 17 juin prochain à 19h. à la Salle Alcide-Dusolier du Château de Beaurecueil, au cœur du Périgord Vert. Serons présentés, des extraits de la pièce Corps d’Enfants.

Organisée par Beaurecueil-Forge de la Poésie et la Maison du Goupillou, résidence d’écrivains, cette soirée sera consacrée à un échange à propos d’un phénomène qui traverse toutes les sociétés : la pédocriminalité.

Des comédiens moldaves et français – Mihai Fusu, Elsa Briongos-Renaud, Manon Guillemin et Danny Aude-Rossel – alterneront, toujours en français, présentation de leur travail, explication des buts et méthodes du théâtre documentaire et lectures puisées dans Corps d’enfants.

Ce texte évoque les abus sexuels sur les mineurs, la pédocriminalité ainsi que la drague des enfants et ados sur internet. Ila été créé en 2017 à Chisinau (capitale de la Moldavie) par Luminata Tâcu et Mihai Fusu ; ce dernier l’a également traduit et adapté en français avec Manon Guillemin.

Décrire les mécanismes de l’emprise

Selon les auteurs de Corps d’enfants, «le texte a été construit à partir d’entretiens avec des enquêteurs, procureurs, juges, avocats, psychologues, enseignants, parents et même avec des trafiquants, agresseurs et anciennes victimes. »

Il s’efforce, avec tact et précision, de décrire les mécanismes d’emprise et de manipulation. Ce théâtre documentaire a donc aussi pour fonction d’informer et d’alerter afin de prévenir ce fléau.

Corps d’enfants est le deuxième texte de théâtre documentaire moldave traduit en français après Le Septième Kafana de Dumitru Crudu, Nicoleta Esinescu et Mihai Fusu. Il est traduit par Danny Aude-Rossel et Mihai Fusu. Le Septième Kafana a pour thème le trafic de femmes et fait l’objet d’un livre paru aux Editions L’Espace d’un Instant (2001).

Corps d’enfants sera donc présenté, jeudi 17 juin à 19h. Salle Alcide Dusolier au Château de Beaurecueil, Saint-Sulpice-de-Mareuil 24340 Mareuil-en-Périgord (coordonnées GPS – Latitude: 45.47603239842618 ; longitude: 0.5356611829269949).

L’entrée sera gratuite, un chapeau circulera dont le produit sera exclusivement consacré à aider les comédiens à assumer leur travail, plus nécessaire que jamais.

Merci d’annoncer votre présence à cette soirée par courriel à l’adresse suivante : jjean-noel.cuenod@orange.fr

Jean-Noël Cuénod

Lien permanent Catégories : social, Théâtre 3 commentaires

Commentaires

  • Un reportage sur ARTE sur ce type de crimes, dans l'île de Jersey! Tous ceux qui les ont dénoncés ont tout perdu et tous ceux qui voulaient les cacher ont même reçus des médailles de la reine! On voulait tout cacher pour ne pas donner une mauvaise image de ce paradis fiscale, pour ne pas perdre l'argent des grands investisseurs qui est plaqués dans les banques! Un reportage terrifiant! "Une ile au lourd passé" sur ARTE! Des réseaux mafieux prostituent des enfants partout dans le monde!

  • La perversité n`a pas de limites et la demande suscite l`offre. Il y a des bandes mafieuses spécialisées dans le rapt d`enfants qui font subir a leurs petites victimes devant une caméra vidéo tout ce pour quoi les grands pervers sont prets a payer cher pour le voir. íLa Russie a fait le ménage en détruisant et chassant ce genre de bandes criminelles, mais les Balkans et certains pays de l`Est continuent a leur fiche une paix royale du fait de la corruption de leurs gouvernements. L`affaire de Jersey et, avant cela, de Dutroux ont montré que les pervers qui font vivre ce genre de criminalité se trouvent facilement dans la haute société.

  • Est-ce une bonne idée de réaliser une pièce de théâtre sur ce sujet douloureux? Difficile de répondre. Cela dit, il faut en parler car ça touche toutes les catégories de population. Une pièce de théâtre sur les gamines voilées, violées mariées avant l'âge en islam serait la bien venue.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel