Islamisme France-Suisse : le vrai sujet qui fâche

Imprimer

442124742_highres.jpg

La Suisse et la France s’apprêtent à prendre des mesures contre les islamistes. Les citoyens helvétiques se prononceront le 7 mars prochain sur l’initiative populaire «Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage» lancée par l’UDC(*). Le parlement français se penche actuellement sur la loi contre le séparatisme. Dans les deux cas, le vrai sujet qui fâche est évité : le droit à l’apostasie.

Commençons par la Confédération. L’initiative de l’Union démocratique du Centre – parti faussement centriste mais vraiment droitiste – a pour but premier de refaire la cerise à une formation libérale-xénophobe qui se trouve en perte de vitesse depuis deux ans. Certes, les élus de l’UDC n’en sont pas encore à se ruer vers les canots de sauvetage. Mais le vent en poupe faiblit.

 Pour ses dirigeants, il est donc temps de réagir avec leur arme favorite : la démagogie. Force est de reconnaître qu’à ce jeu de dupes, l’UDC demeure inégalable. Le lancement de cette initiative destinée à bannir le voile intégral ( burqa, niqab et autres joyeusetés de l’islamic fashion) apparaît donc comme une idée aussi efficace qu’inutile.

Le Plouc – à l’instar d’une foultitude de Suisses anti-UDC – se voit mal glisser un bulletin « non » à cette initiative. Un « non » qui signifierait un « oui » à cette ignoble pratique qui avilit la moitié de l’humanité[1] .

Une portée très limitée

Toutefois, la portée pratique de cette interdiction restera des plus limitées. En Suisse, le port du voile intégral est surtout le fait de touristes venus du Golfe. La plupart des musulmanes de la Confédération sont d’origine européenne (Bosnie, Kosovo, Albanie, Turquie, Kurdistan etc.) où ce détestable usage n’a pas cours. Or, on voit mal les policiers genevois ou zurichois empêcher les richissimes saoudiennes ou émiraties de franchir voilées le seuil de nos étincelantes bijouteries et rutilantes horlogeries pour y faire de milliardaires emplettes. De toute façon, la plupart d’entre elles pourraient exciper de l’immunité diplomatique, échappant ainsi à cette loi anti-niqab-burqa.

Résultat de cette loi sur l’islamisme radical : nul. Elle nous distrait de l’essentiel ; avec ou sans voile intégral et intégriste, l’islamoterrorisme prend bien soin de ne pas attirer l’attention.

En revanche, pour l’UDC, ce sera tout bénéfice. Nul doute que cette initiative sera largement approuvée (un sondage prévoit plus de 63% de votes favorables à l’initiative) par le peuple. Les libéraux-xénophobes pourront revendiquer enfin un succès après une série de revers.

Une loi fourre-tout mais lacunaire

Les parlementaires français planchent actuellement sur un ensemble de textes d’une portée autrement plus sérieuse que celle de l’initiative udéciste, du moins en apparence.

Ces textes furent tout d’abord rassemblés sous le nom de «Loi contre le séparatisme islamiste» pour prendre officiellement le titre de « Loi confortant le respect des principes de la République », afin de ménager les susceptibilités musulmanes. Toujours cette répugnance macronienne à appeler un chat, un chat…

Ce projet du gouvernement français obéit à la méthode macronienne bien éprouvée (et assez éprouvante) du fourre-tout pour opérer une sorte de dilution médiatique propre à affaiblir d’éventuelles oppositions venues d’en bas. Avec cette performance oxymorique : faire du fourre-tout lacunaire !

On pourrait donc détailler l’un après les autres les différents aspects que brasse ce projet.  Pourtant, malgré leur nombre aucune disposition ne se rapporte à la véritable pierre d’achoppement entre l’islam (et pas seulement l’islamisme) et le reste de la société, à savoir l’apostasie.

L’apostat frappé d’une peine mortelle

Dans un contexte islamique, l’apostasie désigne le fait pour un fidèle de quitter la religion musulmane, soit par abandon de la foi, soit par conversion à une autre communauté religieuse.

Or, le Coran et, surtout, les hadiths (commentaires sur l’islam qui explicitent les versets du Coran) la proscrivent de façon musclée. Dans le Coran, selon les traductions, on ne sait si la mort qui frappe l’apostat est le fait d’Allah ou de celui de ses fidèles. Mais selon de nombreux hadiths, le doute est dissipé : l’apostat doit être mis à mort. L’exemple de la fatwa mortifère contre l’écrivain Salman Rushdie fulminée par l’Ayatollah Khomeiny reste dans nos plus ardentes mémoires.

Certes, d’autres docteurs de la loi musulmane soutiennent que l’apostasie n’est pas forcément passible de la peine de mort. Mais dans de trop nombreux cas, le musulman qui affiche son athéisme ou sa volonté de changer de religion est l’objet de multiples pressions comme l’attestent les signataires d’une tribune libre parue le 5 février dernier dans Le Figaro (la lire ici). Ces intellectuels et/ou anciens musulmans estiment que « la France doit instaurer un délit d’entrave à la conversion dans le droit pénal ».

Une peine gentillette

Que dit le projet macronien à ce propos ? Trop peu de choses.

Actuellement, l’article 31 de la Loi de 1905 séparant l’Etat français des religions réprime mollement les auteurs de ce genre de pressions :

Sont punis de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe[2] et d'un emprisonnement de six jours à deux mois ou de l'une de ces deux peines seulement ceux qui, soit par voies de fait, violences ou menaces contre un individu, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi ou d'exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l'auront déterminé à exercer ou à s'abstenir d'exercer un culte, à faire partie ou à cesser de faire partie d'une association cultuelle, à contribuer ou à s'abstenir de contribuer aux frais d'un culte.

Le projet de loi qui est en train d’être débattu à l’Assemblée nationale renforce d’une main trop légère cette gentillette disposition. La peine encourue serait désormais fixée à un an d’emprisonnement et à 15 000 euros d’amende. En outre, elle serait portée à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende lorsque l’auteur « aura agi par voie de fait ou violence ».

Atteinte à la liberté de conscience

Attenter à la liberté de conscience n’est pas un banal délit. C’est une atteinte grave à ce qui fait de nous des êtres humains. Exercer une pression dans ce domaine relève donc de l’intolérable et réclame une sanction pénale à la hauteur de l’atteinte subie.

Les signataires de la tribune libre du Figaro estiment que cette modification de l’article 31 de la Loi de 1905 « ne protège pas efficacement une personne qui serait dissuadée, sous la pression de son entourage, de quitter l’islam ou une autre religion. L’importance de la liberté de conscience, et la réalité des pressions religieuses intracommunautaires, justifient et même requièrent qu’il soit introduit dans le projet de loi une disposition punissant explicitement l’entrave à la conversion».

A notre avis, il ne faudrait pas limiter cette disposition pénale à la seule conversion, c’est-à-dire au changement de religion, mais l’étendre aussi à celles et ceux qui ne veulent en embrasser aucune, qu’ils aient ou non conservé leur foi.

Ainsi que ce soit en Suisse ou en France, malgré les tartarinades de toutes sortes, le droit à l’apostasie n’est toujours pas défendu avec énergie. Or, toute foi vécue dans la contrainte n’est qu’un simulacre.

Jean-Noël Cuénod

(*) Formellement, c’est le Comité d’Egerkingen qui l’a lancée. Mais il est principalement composé de dirigeants de l’UDC qui se sont adjoints des alliés d’extrême-droite et d’autres personnalités. Mais c’est bien l’UDC qui est à la manœuvre. Ce faux-nez ne saurait duper que ceux qui veulent bien l’être !

[1] Cela dit, voir les partisans de ce texte prôner l’interdiction du voile intégral tout en étant masqués pour cause de pandémie est d’une réjouissante absurdité !

[2] Le montant maximal d’une contravention de 5ème classe et de 1.500 euros, voire de 3.000 euros en cas de récidive dans un délai d’un an.

Commentaires

  • Au moins à l'UDC ils font quelque chose de concret pendant que d' autres discutent du bien fondé d'une telle loi ou se demande si les droits de l'homme sont respectés ou si les femmes sont libre de choisir ou si c'est une coutume qui n 'a rien à voir avec l'islam ou si... On en veut pas chez nous parce que chez nous c'est la Suisse et qu'en Suisse on ne se cache pas pour vivre et si certains ne savent pas se tenir en présence d'une femme qu'ils aillent se branler chez eux. La femme n'est pas responsable de la bestialité de certains hommes.
    Tous le monde sait que la burka est utilisée comme symbole de l'occupation d'un territoire par les islamistes. En Suisse il est interdit de faire flotter un autre drapeau plus haut que le drapeau national alors pourquoi autoriserait on le fait de porter comme un étendard le symbole d'une idéologie en contraction avec nos principes constitutionnels ? Peu importe que des intellos se posent des questions du matin au soir il y a un moment où il faut choisir entre être soi-même ou être ce que d'autres veulent qu'on soit.

  • Je souscris plainement au commentaire de norbert maendly. Allez en Arabie en iran, ou ailleurs, dans certains pays musulmans, les touristes occidentales doivent pourter le chiffon islamique. L'islam est ses adeptes sont racistes pour une majorité. Il n'est pas évoqué le fait qu'un non musulman ne peut épouser une musulmane, sauf s'il se converti au concept et sa charia. Qui plus est dans ce cas, les enfants sont d'office musulmans. Il faut en conséquence voter pour empêcher l'islam de gangréner nos sociétés.

    Un autre problème touche la France, le Canada ce sont les lieux de prières dans les entreprises qu'il faut interdire. En fait, il faut interdire l'islam dans tout l'Occident, sinon ce sera la guerre que nos enfants devront assumer.

  • A ma connaissance, l'initiative n'a pas été lancée par l'UDC mais par le Comité d’Egerkingen.
    Est-ce correct de la part d'un journaliste de ne pas utiliser des sources correctes ?

  • Vous imaginez faire adopter une loi interdisant la peine de mort pour apostasie ? On vous répondra qu'il n'y a que 2-3 cas par an, donc ce n'est pas la peine.... Mais il faut envisager l'avenir et l'évolution des événements. Il faudrait donc aussi adopter une loi interdisant les flagellations, les décapitations ou encore les crucifixions.

    Par ailleurs, pourquoi établissez-vous un rapport entre le voile intégral et l'islamisme radical ? Puisqu'on vous répète, jour après jour, que ce n'est qu'un choix vestimentaire comme un autre, sans aucun rapport avec la religion. En effet, n'est-il pas absurde de lier spiritualité et textile ?

    Je ne me ferais pas trop de soucis pour les riches enveloppées et le chiffre d'affaire de nos bijouteries de luxe. En général, elles attendent sagement dans la limousine, pendant que leur mari va faire ses emplettes. Vous n'imaginez tout de même pas qu'elles puissent choisir leurs bijoux ? Dont le rôle est de montrer que le mari est riche, le but n'est pas de faire plaisir à ses femmes.

  • Il est vrai que le voile n`a pas été inventé par Daech et il est donc idiot d`en faire un symbole de l`islamisme radical. Ce serait aujourd`hui plutot un symbole de servitude dans le monde arabe ou les femmes dont le mari est fortuné s`hbaillent presque toujours a l`occidentale alors que les servantes portent souvent le voile a l`extérieur de la maison de leur maitre. A croire vraiment que cela est devenu le signe d`une position sociale inférieure.

  • Pour votre information, dans les pays du Golfe, les femmes autochtones (quataries, émiraties, séoudiennes), membres des familles possédantes, portent l'abaya, le niqab etc, généralement avec des lunettes de soleil Dior ou Chanel, comme nous le constatons chaque été sur les quais à Genève. En revanche, les bonnes philippines sont habillées en Tati ou C&A, éventuellement même tête découverte, puisqu'elles ne valent rien. L'abaya/niqab a prétendument pour but de protéger la vertu des femmes, quant au personnel, on s'en fout. Comme le disait si bien Hani Ramadan, ce ne sont que de vulgaires pièces de 2€ ...

  • Il n'y a jamais eu en France autant de morts (dans les banlieues) que depuis l'abolition de la peine de mort! Qui en parle a gauche? Personne!

  • Et voilà DD qui se lâche!!! Alors M. Degoumois, vous pensez que le rétablissement de la peine de mort réglerait tous les problèmes auxquels la France est confrontée? Vous n'êtes pas sérieux.

  • Cher Paul@ commencez par lire convenablement ce que j'écris avant d'écrire n'importe quoi! Pour vous la peine de mort est abolie depuis 1982 en France, dans ce pays qui compte tous les ans entre 30 et 50 morts???? Mais ce sont des morts qui ne comptent pas pour la gauche, puisqu'elle n'en parlent pas! Je suis contre la peine mort, mais toutes les banlieues qui est protégées par la gauche, sont pour la peine mort! Et aucun tueurs n'est arrêté en plus!

  • @Cher DD, si je vous lis convenablement, vous écrivez "dans ce pays qui compte tous les ans entre 30 et 50 morts" sans préciser s'il s'agit de victimes de la route, de la maladie, d'homicides, de meurtres, etc... S'agit-il seulement des banlieues françaises sur lesquelles vous faites une fixation? et qu'est-ce que la "gauche" vient faire dans cette histoire? Merci par avance pour votre éclairage.

  • Les 30 à 50 morts des banlieues sont des victimes du trafic de drogue et pas des victimes de la route! Cher Paul@ ne vous en déplaise! La gauche est dans le déni pour protéger les mafias de la drogue mais aussi les proxénètes, comme dans notre pays! Les banlieues de France sont interdites aux français qui n'ont qu'un seul passeport et qui se font enterrer en France!

  • Je crois que le terrorisme islamiste c`est pratiquement terminé. Le noyau dur a été liquidé, les petits soldats survivants se voient rejetés autant par les musulmans que les non-musulmans. Certains vont probablement encore vouloir finir en beauté, mais la plupart font déja profil bas et essaient de faire table rase du passé comme l`ont fait les SS et autres gestapistes survivants apres l`écroulement du nazisme. Autant pour les partis d`extreme-droite qui ont pris l`habitude de faire leur beurre sur le terrorisme islamiste.

  • Ah bon, vous ne regardez pas les bonnes infos, entre autre, sur toutes les banlieues de France qui sont sur le pied de guerre! Toute l'éducation nationale qui est sur le point d'être neutralisée et paralysée! Sur google "hitler et le grand mufti de Jérusalem" pour réviser vos référence historiques!

  • La criminalité de bande propre aux banlieues n`a jamais eu grand chose a voir avec l`islamisme. Ces bandes se renouvellent et font les quatre cents coups depuis au-moins 30 ans et aujourd`hui elles sont composées de Francais d`origine maghrébine aussi bien que d`Afrique noire, du Kosovo ou des Balkans.

  • Contrairement à ce que souhaite nous faire croire Jarogh, ce n’est pas parce qu’on voit moins d’attentats en Occident que le danger a disparu, bien au contraire, il est moins apparent mais mieux encadré par une grande puissance, la Turquie, qui sous la férule d’Erdogan, s’est déclarée ennemie jurée de l’Europe, et en particulier de la France, Macron était le seul dirigeant a avoir eu le courage de dénoncer ses manœuvres.
    Lire à ce sujet l’article du JDD sur l’infiltration par les réseaux d’Erdogan. De fait, toute loi ou règlement sur l’Islam en France ne pourra se faire qu’avec l’aval d’Ankara. Les nazis turcs de facto alliés aux islamistes, ce qui prouve la proximité de ces deux idéologies.
    Il se trouve que les nazis turcs n’ont rien à envier au nazis allemand en termes d’atrocités. Et malheureusement ils sont déjà « dans la place », on en a eu la preuve dans les ratonnades anti arméniennes menées par les chemises brunes d’Erdogan (aka « Loups Gris ») dans plusieurs villes françaises l’an passé. Faits qui auraient dû légitimement alerter l’opinion, mais ont, bien curieusement, été soigneusement passés sous silence par la plupart des médias et politiciens.

  • @Jean Jarogh: " Francais d`origine maghrébine aussi bien que d`Afrique noire, du Kosovo ou des Balkans."

    Euh.... pour votre information, l'Afrique noire est en grande partie musulmane, quant au Kosovo et Balkans (Bosnie), ce sont des musulmans. Bizarrement, les milices protestantes font très peu parler d'elles .....

  • @Arnica
    Je présume que vous vouliez dire que l'Afrique noire est "en majorité" chrétienne et non musulmane sans compter les nombreuses "confessions et croyances autochtones". Sinon, il faudrait revoir votre définition de l'Afrique noire.

  • @Paul : C'est Jean Jarogh qui parlait d'Afrique noire.
    Comme pays musulmans en AFRIQUE, citons le Sénégal, le Nigéria (les chrétiens se font persécuter par Boko Haram qui fait des siennes), le Niger, les deux Soudans, la Somalie et, bien sûr tous les pays d'Afrique du Nord.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_Afrique#/media/Fichier:Muslim_Percent_Population.svg

  • "Un « non » qui signifierait un « oui »"
    Et pour dire "oui", faut-il voter "non"?
    Pour s'abstenir, faut-il voter?

  • Actuellement ce sont les fascistes d'extrême gauche et une partie de la gauche verte et rose qui sont les alliés des islamo-nazis.

  • Qui sont ceux qui ont retourné leurs vestes? Sur google (les archives de l'Humanité en 2003 un article sur "Trappe" où ce quotidien d'extrême gauche dénonçait l'islamisation de cette ville! Ce sont "les privations de liberté" que nous combattons! "L'islamisme" n'existe pas, "la taqîya" oui!! Dans ces écoles on vous menace de mort parce que vous affirmer que la Terre à près de 5 milliards d'années et qu'elle est .............ronde!

  • A Trappe, les communistes ont demandé la protection du Maire. Marrant, ils n'ont pas demandé celle-ci pour le prof. L'islam divise et sème la haine avec des alliés devenus les ennemis de la Liberté. Quoique la Liberté dans le communisme ce n'est pas compatible.

  • Les valeurs de la gauche sont totalement compatibles avec l'islam!

  • La burqa est le symbole de l'islam extrémiste. S'opposer à cette initiative c'est être l'idiot utile des islamistes les plus fous et dérangés. En outre pour votre info, cette initiative est présentée par le comité d'Egerkingen. L'UDC, le PLR, des PDC voire même des socialistes soutiennent cette initiative. L'UDC est donc un parti, comme les autres, qui soutient cette initiative. Votre commentaire fait passer l'UDC comme l'auteur de cette initiative. Exemple type d'une "fake new".

  • Vous nous expliquez donc que la gauche défend bien l'islam extrême! Là nous sommes d'accord! Vous savez que les musulmans qui désire quitter l'islam sont en danger de mort, alors ils se taisent et vont à la mosquée parce que c'est obligatoire!

  • "d'origine européenne - Bosnie, Kosovo, Albanie, TURQUIE, KURDISTAN, etc" Mmmh il me semble que vous devriez d'urgence réviser votre géographie :-D

  • Ces propositions visent les islamistes en particulier, les musulman-e-s en général, et doublonnent la législation existante. Jean-Noël soulève un point à retenir. Petite question: quid des masques de protection contre le coronavirus ou des cagoules des policiers?

  • Les masques anti-corona et les cagoules des policiers : tant les hommes que les femmes les portent.

    Imaginez un instant que seules les femmes doivent porter le masque chirurgical.... Vous imaginez un peu les manif anti-dictature sanitaire ?

    Idem pour les cagoules des policiers, des casques de moto etc

  • L'écriture inclusive est la science des nuls.

  • On est en Suisse, pas en France, on répond à une question et celui qui a posé la question n'a aucune importance. Ce n'est pas un plébiscite pro ou anti-UDC.

    Le plouc fait dans l'anti-UDC primaire quand il soutient cette extrême-droite nationaliste dans d'autres pays. Bonjour la cohérence.

  • Je viens de tomber sur une affichette "d'extinction/rébellion"! Je leur propose de changer de nom pour "extinction/déraison"! Les bougres sont sur Facebook et tweeter comme quoi ils s'accommodent très bien de l'ultra capitalisme, (s'ils ne sont pas censurés sur ces 2 réseaux sociaux c'est parce que leurs idéologies sont totalement compatible avec ces 2 entreprises symbole du nouveau capitalisme! je ne doute pas qu'ils font aussi tous leurs achats sur amazon! Ils nous propose de vivre en live 1984 et Fahrenheit 451! Les deux à la fois c'est mieux! Ils seront très malheureux, plus d'internet dans leur paradis formaté par le diable!

  • Moi, je suis pour l'interdiction des barbes pour les non musulmans. Parce que dans la rue, qund il faut changer de trottoir pour échapper au risque du couteau baladeur, on ne sait plus qui est musulman.

  • Moi je suis pour l`interdiction de la c...

  • @Dominique Schindler : du n'importe quoi : Le port de la barbe est une prescription islamique, obligatoire pour les uns, recommandé pour les autres. à l'islam. ainsi des membres des communautés considérées comme polythéistes (al-musharikin). La barbe, chez les juifs, comme le port des favoris, est une prescription biblique. Mettre donc le risque d'assassinat sur ceux qui suivent les instructions coraniques et bibliques relève d'un radicalisme que je dénonce.

  • A voir certains commentaires, la progressive disparition du terrorisme islamique va laisser un grand vide dans certains esprits carburant habituellement a la haine anti-musulmane. Peut-etre devront-ils se trouver une nouvelle cible sur laquelle décharger leur bile.

  • Mais la haine anti-chrétiens et anti-juifs fonctionnent très bien aussi dans les banlieues! Commencez par nous respecter et on vous respectera, comme on respecte les peuples d'Asie!

  • @Degoumois N`en avez-vous pas marre de toujours tout ramener a l`antisémitisme ? Par ailleurs, n`avez-vous pas remarqué que les pays européens les plus touchés par le terrorisme islamique ces dernieres années - France et Allemagne - sont curieusement aussi ceux qui ont traditionnellement soutenu les Palestiniens ? Ce monde n`est peut-etre pas aussi simplet que vous le souhaiteriez.

Les commentaires sont fermés.