Pourquoi Trump ne perdra jamais les élections

Imprimer

biden-trump-ap-gty-er-190429_hpMain_16x9_992-1.jpg

Sleepy Jo versus Crazy Golfer

A la manière des potentats qui s’accrochent au pouvoir en niant leur défaite, Donald Trump s’est mis dans la position médiatique de ne pas perdre l’élection présidentielle américaine, le 3 novembre prochain. « Ce sera moi ou le chaos » disait, en substance, de Gaulle. « Le chaos c’est moi », ajoute le Golfeur Fou de la Maison Blanche.

Depuis plusieurs mois, il martèle à coups de twitts que si Jo Biden L’Endormi (Sleepy Jo) l’emporte ce sera uniquement grâce à la fraude. Cela dit en passant, si Jo réussit ce tour de force, c’est qu’il ne serait pas aussi sleepy que ça ! Mais Donald n’en a rien à battre de se contredire. Ce ne sont pas les mots qui comptent mais leurs bruits. Et du bruit, Crazy Golfer sait en faire mieux que quiconque.

Dans tous les cas de figure, Trump ne peut pas perdre, selon sa stratégie du chaos. Que le candidat démocrate l’emporte largement ou d’une courte tête, son ennemi républicain annonce – dès maintenant – qu’il ne reconnaîtra jamais un résultat dû à une fraude massive des votes par correspondance. Que l’envoi des bulletins vienne à peine de commencer (le 4 septembre) dans un seul Etat (la Caroline du Nord) et qu’il est donc rigoureusement impossible de démontrer une fraude en l’état actuel des opérations électorales, voilà qui ne saurait troubler Crazy Golfer dans son swing. Il ne s’adresse pas aux Américains en général mais à son seul bloc de partisans.

Trump fait refroidir les incendies !

Trump peut dire et faire n’importe quoi – affirmer que la terre est plate, se mettre à poil devant les caméras, pincer les fesses de la Reine d’Angleterre, déclarer la guerre tout azimut – il sera acclamé par ses fans. Dès lors, les discours intelligents, bien balancés, bien documentés glissent sur les Rednecks (nuques rouges) comme l’eau sur les plumes de Donald Duck. Tout ça c’est de la bouillie qui fatigue la tête et qui ne fait rien qu’à embrouiller les cervelles.

La récente sortie de Trump à l’occasion des incendies qui ravagent la Californie illustre parfaitement cet état d’esprit (si du moins on peut encore parler d’esprit dans ce contexte). Aux spécialistes de l’environnement qui mettaient en cause le réchauffement climatique, Crazy Golfer s’est contenté de secouer sa moumoute jaune d’un air las : « Croyez-moi, ça va finir par se refroidir ». Et au responsable local qui lui a rétorqué en espérant que la science donnerait raison au président, Trump a soupiré – « Je ne pense pas que la science sache réellement » – avec l’air du gars qui aimerait en finir avec cette corvée pour aller enfin faire quelques trous dans l’un des rares golfs ayant échappé aux flammes.

Nombre de médias se sont partagés entre rires et indignations. Ils ont tort, car par cette ineptie Moumoute Jaune a conforté ses électeurs dans l’idée qu’il est le seul à braver les savants, les intellos, les ergoteurs. Pour les trumpistes, le réchauffement climatique est un truc inventé uniquement pour contester leurs habitudes. Et comme ils préfèrent leur mode de vie à court terme à la préservation de la vie à moyen terme, les propos de leur champion leur va droit au cœur.

Donald Trump ne cherche qu’à alimenter son électorat ­– 30 ou 40% grosso modo des électeurs – et non pas à convaincre ne serait-ce que les indécis. Peu lui importe de ne pas avoir la majorité. Avec le système très particulier de l’élection présidentielle par grands électeurs interposés, il avait remporté suffisamment d’Etats pour battre Hillary Clinton qui pourtant avait engrangé 2. 868.686 suffrages de plus que lui sur l’ensemble du pays.

Trump en porte-tweet du patriarcat blanc

Donald Trump s’est fait le porte-tweet du patriarcat blanc qui a dominé les Etats-Unis depuis leur fondation. Aujourd’hui, ce patriarcat blanc est mis à mal par les femmes qui sont devenues une force collective efficace (se rappeler le Mouvement #MeToo) mais aussi par les populations non-blanches qui vont devenir majoritaires[1]. L’angoisse de perdre cette hégémonie, d’être dos au mur, provoque dans de nombreux secteurs de la classes moyenne blanche un repli identitaire pour faire bloc. Combat d’arrière-garde ? Peut-être, mais ce sont les plus sanglants. Et ils ont trouvé en Donald Trump l’homme qui comprend leur rage de se voir dépossédés de ce qu’ils considèrent comme leur bien éternel.

Ils ne sont peut-être plus majoritaires, les trumpistes, mais ils votent, eux. Alors que les autres couches de la population américaine sont plus réticentes à se rendre aux urnes. Le calcul de Crazy Golfer avait réussi il y a quatre ans. Il peut fort bien se révéler payant cette année. Toutefois, la manœuvre sera plus difficile à conduire tant la gestion covidienne de Moumoute Jaune s’est révélée calamiteuse. Mais à l’image de son électorat qui s’accroche à son hégémonie, Trump ne veut même pas entendre le mot « défaite ». Dès lors, il anticipe un éventuel échec en criant à la fraude avant même que celle-ci soit éventuellement en mesure de se produire.

Détournement complotiste

Il n’hésite donc pas à détourner dans le sens complotiste certaines données. Les démocrates votent en moyenne nettement plus par correspondance que les républicains. Avec le Covid-19, les électeurs sont moins enclins à se déplacer dans un bureau de vote. Ainsi, la Caroline du Nord a envoyé 600 000 bulletins pour voter à distance, un nombre record dû à une hausse massive des demandes. Par conséquent, le poids de ce vote risque de peser très lourd dans la balance électorale. Comme le vote par correspondance est considéré, à tort ou à raison, comme plus perméable à la fraude, Trump a vite fait de choisir cette cible.

Depuis la fin de la Guerre de Sécession, jamais la société américaine n’a été aussi clivée. Entre trumpistes et anti-trumpistes, nulle passerelle. Si Trump gagne, il continuera sa stratégie de la provocation aux violences. S’il perd, il mobilisera son électorat pour contester sa défaite. Voilà donc le nouveau cauchemar américain. Le pire n’est pas sûr, certes. Mais il reste possible.

Jean-Noël Cuénod

[1] Selon le site Statista, les Blancs non hispaniques représentaient encore 61,27% de la population des Etats-Unis mais en 2060, ce pourcentage tomberait à 44,29%. Cliquer sur ce lien : https://fr.statista.com/statistiques/570757/pourcentage-de-la-population-des-etats-unis-en-et-2060-et-par-origine-hispanique/

Lien permanent Catégories : Politique internationale 31 commentaires

Commentaires

  • Un vrai cas d'école de TDS !

  • Attention. Votre billet transpire la haine, et la haine n'est pas vraiment bonne conseillère...

  • Allez dire ça aux "black lives matter"!

  • "Le pire n’est pas sûr, certes. Mais il reste possible."

    J'en suis venu à penser qu'il y a pire lorsque j'observe les nombreux signes de sénilité de Biden.
    Et, malgré ses frasques, j'observe que Trump a été beaucoup plus pacifique que tous ses prédécesseurs. Il vitupère, menace, et négocie.
    Enfin, si cela ne tenait qu'à lui, je pense qu'il dénoncerait la gestion mondiale de la crise sanitaire. Il serait d'ailleurs peut-être bien inspiré d'explorer cette piste si ses opposants devaient, comme vous, relever sa gestion discutable de l'épidémie.
    Bref, moi qui pensait que c'était un égomaniaque un peu barjot, j'en viens à penser qu'il est moins con qu'il en a l'air depuis qu'il a supprimé la contribution américaine à l'OMS qui est en grande partie responsable du chaos planétaire que nous traversons.
    Les Américains devront choisir entre la peste et le choléra.
    Sanders était un rêve qui aurait vraisemblablement changé la face du monde. Il n'aurait jamais atteint les cent premiers jours s'il avait par je ne sais quel miracle été élu. Dans ce pays, on flingue ceux qui se mettent en travers des intérêts des puissants. L'establishment démocrate lui a peut-être sauvé la vie en l'écartant.

  • Trump pacifique ? Avoir laissé l`EI, le Boko Haram et ce qui reste d`Al Quaeda massacrer les populations autochtones a leur aise parait etre du pacifisme plutot mal placé, ne croyez-vous pas, Pierre ?

  • Il a peut-etre une bonne raison pour s`accrocher au pouvoir: un dossier sur ses multiples fraudes fiscales et autres glauques histoires relatives a sa boite immobiliere. Une fois l`immunité de sa fonction levée et les démocrates revenus au pouvoir, le fisc US (qui n`est pas renommé pour son sens de l`humour) se fera un plaisir de désosser poil de carotte qui risque de passer le reste de ses jours derriere les barreaux.

  • Oui, c'est bien possible.
    Je ne défend pas Trump même si ça en à l'air. J'observe simplement que lui au l'autre c'est kif-kif.
    Pacifique en comparaison aux autres. Il est d'ailleurs candidat au Nobel de la paix.

  • https://www.rfi.fr/fr/amériques/20200804-lenquête-les-finances-trump-pourrait-s-étendre-à-faits-fraude-fiscale

  • ""Harcèlement psychologique qui vise à faire douter une personne d’elle-même en ayant recours au mensonge, au déni, à l’omission sélective ou à la déformation des faits, et ce, afin de tirer profit de l’anxiété et de la confusion ainsi générées.""
    ""Le gaslighting comprend un processus de manipulation et de déstabilisation psychologique en plusieurs étapes. Il se construit sur le temps et consiste en informations répétitives qui s’ancrent progressivement dans le subconscient de la victime, jusqu’à devenir une « seconde nature » qui ne peut plus être surmontée.""

    A qui ai-je l'honneur?

  • @Jean Jarogh, les américains ne sont pas les gendarmes du monde. Cette tâche aurait incombé à l'ONU, si elle n'avait pas été un "Machin", dixit De Gaule. En outre, la fraude fiscale de Trump est au stade d'enquête, il bénéficie de la présomption d'innocence.

  • Poil de carotte est faché avec l`ONU et sans la giga armée américaine il ne reste guere que les Russes... Il pourrait y avoir présomption d`innocence si l`enquete n`avait été stoppée pour raison d`immunité présidentielle.

  • @jean Jarogh "poil de carotte m'appeler vous... L'insulte n'apporte rien au débat ! Si l'enquête pour fraude fiscale a été stoppée pour raison d'immunité, rie ne vous permet d’extrapoler et de conclure que Trump est coupable

  • Ah, ces rouquins qui se prennent pour le centre du monde !...

  • @commentaire précédent sans signature. vous continuez... C'est dommage qu'un débat d'idée prenne une tournure moqueuse, voir querelleuse...

  • "Poil de carotte" ne vous était pas adressé, Frenkel. Quand a la culpabilité de Trump, il n`est évidemment pas reconnu du fait que l`enquete fut officiellement stoppé pour raison d`immunité, mais le fait meme qu`il ait été ainsi stoppé ne plaide pas en la faveur de l`innocence. Affaire a suivre, donc.

  • Rien que les 2 prénoms de l'autre ..................................Joseph robinette!

  • Le "commentaire précédent sans signature" n'est pas sans signature Frenkel...C'est juste vous qui ne savez où regarder...

    https://blog.tdg.ch/commentaires.html

  • Il y a un moyen plus simple. Lorsque la souris passe sur le vide/blanc, le nom s'affiche.
    J'avais signalé ce bug à Mabut, mais il n'a rien fait.
    Ah, pendant que j'y suis, je me suis permis ce gag sur les rouquins parce que j'en suis un et parce que Frenkel semble un peu bouché sur les bords.

  • @Pierre Jenni
    Je sens que allez avoir droit à une page spéciale sur le blog de l'intéressé. Vous allez vous retrouver dans ses petits papiers.

  • En attendant et sans vouloir fairede la réclame commerciale, voici un bouquin tout récent sur la question: https://www.albin-michel.fr/ouvrages/un-parrain-a-la-maison-blanche-9782226448064

    Il nous apprend que poil de carotte ne serait pas arrivé là où il est aujourd'hui sans l'appui du crime organisé et pas seulement américain. Appui dont, selon ce document-choc, il aurait bénéficié depuis les années 70 déja et pratiquement jusqu'a son ubuesque élection.

    L`argent du crime organisé permet non-seulement de combler ses besoins en liquidité et éviter ainsi la faillite a l`empire Trump, mais permet aussi d'éviter les greves et les revendications syndicales; en 2015, dans une interview accordée au Wall Street Journal, Trump confie, en parlant de ces partenaires tres spéciaux: "Ces types étaient d'excellents entrepreneurs. Ils étaient phénoménaux. Ils pouvaient faire trois étages en béton par semaine. Personne d'autre au monde ne pouvait le faire. Je veux le dire, ils étaient incroyables." On apprend aussi qu'en 1980 il confie à la pègre l'évacuation des revêtements en amiante retirés d'un immeuble new-yorkais en démolition; non-seulement les ouvriers travaillent sans protection, mais l'amiante est transporté dans les rues de la ville dans des camions non bâchés et finit dans le fleuve Hudson...

    Résultat de trois années d'enquete, le livre se base notamment sur les révélations de Ron Fino, un ancien informateur du FBI. Des faits, rien que des faits.

  • @Jean Jarogh, des faits et rien que des faits dites-vous, moi je m'en tiens à ce qu'il accompli pour le bien de l'humanité, et notamment faut-il prendre en compte la déclaration du président américain qui a déclaré, je cite : « Téhéran et Washington pourraient négocier en secret d’ici au mois de janvier. » Alors après les accords Israël-EAU, voilà un élément de première importance qui pourrait éradiquer bien des conflits au Moyen Orient. On juge toujours les artistes d'après leurs œuvres et non pas d'après l'homme qu'ils ont été. Si on avait jugé l'homme, on ne porterait plus, par exemple, l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau au nues, car il a abandonné ses cinq enfants. Par ailleurs, il est inadmissible de porter comme le fait Ron Fino des accusations, sans avoir donné publiquement la parole à l'accusé pour qu'il puisse se défendre.

  • N`en jetez plus... Les relations Iran-USA se sont détériorés sous la présidence Trump. Cela dit, que penser d`un président qui annonce publiquement des "négociations secretes" ? Je ne vous le fais pas dire.

  • "je m'en tiens à ce qu'il accompli pour le bien de l'humanité"...
    Encore un peu et je vais écraser une larme. Voilà, c'est fait. J'ai beaucoup de peine à croire Trump capable d'empathie. C'est ce qui ressort de sa personnalité, celle qu'il s'est forgée ou a essayé d'endosser pendant 4 décennies à longueur de realtiy show. On peut dire beaucoup de choses propose de Trop, mais certainement pas qu'il est un humaniste.

  • Arrêtons nous de nous quereler entre gens de bonne foi mais cela ne regarde nullement les trolls vieillots et désuets à qui nous ne devrons pas donner à bouffer (Don`t Feed The Trolls) et non plus aux crades Islamophobes ni aux Christianophobes, ....en passant.

    Aux States, entre Démo-Publicains et Répu-Crates dont un des deux va gagner le 3 novembre 2020 , c est du kif kif. C est dommage que ce pays du Dream Américain n a pu choisir aucune Femme (pas Clinton), hélas, à accéder à la maison blanche (blanche ou noire au fond?) .

    Par ailleurs, ce pays avait déjà commencé dès sa fondation il y a 260 ans par génocider 1 million d Indiens en faisant la peau à ces peaux rouges puis 217 guerres extra-territoriales ou extra muros à ce jour en 260 ans de son existence soit à peu près une grande guerre lamentable par une année de son existence. Pays qui est passé de la case Barbarie à la case décadence sans passer par la case civilisation (Oscar Wild) .

    Néanmoins, ce qui est très réjouissant est que les States ne sont plus la seule puissance mondiale mono-polaire avec son hégémonie meurtrière. Le monde est déjà bi-polaire voire tri-polaire ou quadri-polaire, n en déplaise à qui que ce soit...

    Bien à vous M. J.-N. Cuénod et Merci à votre blog.
    Charles 05

  • @Paul qu'il soit humaniste ou pas, le fait est qu'il entreprend des choses qui fortifient la paix dans le monde, et cela nous est égal dans quel but il le fait. C'est comme par exemple, un homme qui fait de la charité afin que l'on parle de lui en bien. Le pauvre qui peut manger grâce à lui à sa faim, s'en fiche éperdument que son bienfaiteur soit humaniste ou pas !

  • Renforcer la paix sur terre dites-vous! Dénoncer sans raisons rationnelles un traité multilatéral passé avec, certes une dictature mais néanmoins négocié pendant 2 ans et ensuite imposer des sanctions drastiques dont les principales victimes sont la population civile, est-ce cela la recherche de la paix? Retirer les EU de la COP21, est-ce cela préparer l'avenir? Juger Trump par le seul prisme des accords entre Israël et les EAU laisse penser à un résultat assez mince en 4 ans de mandat.

  • "Il nous apprend que poil de carotte ne serait pas arrivé là où il est aujourd'hui sans l'appui du crime organisé et pas seulement américain. "
    Le président américain le plus connu élu grâce à la mafia est JFK, dont le père était un proche... Et s'il a été abattu, c'est vraisemblablement parce qu'il n'a pas respecté le contrat. JFK était démocrate, est-il besoin de le rappeler ?

  • Tout d abord j apprécie ce que Paul a écrit.

    Puis, laissez moi rire un bon coup à se taper le c.. par terre quand on nous dit que Trump fait du bien et/ou qu il est un grand humaniste!

    Alors donnons lui deux prix Nobel en cette année 2020. Un pour la Paix et un autre pour l Humanisme (peut être un 3ème pour sa gestion du Corona aux States, tant qu on y est). Et puisque ce dernier Prix Nobel de l humanisme et de l anti-Corona n existent pas, sauf erreur, il faudrait les inventer pour que les contradicteurs de ceux qui n aiment nullement la politique de Trump qui ne sont pas les seuls, que ses contradicteurs se calment un peu de leurs fanatismes chronicards lassants.

    Juste, une petite interrogation à adresser à M. Trump. Sait-il ou pas qu il y a un « mini-détail  sans aucune importance » voire un terme « banal qui est passé certainement par inadvertance involontaire de sa part » lors de ces déclarations ou de ses grandes « Décisions et Oeuvres pour la Paix Mondiale (boff...)  d après tout ce qu on nous dit? Ce "terme" est les 4.6 millions de palestiniens qui "n existent pas" voire même qu ils ne sont même pas de Sémites. Ceci lui dit-il quelque chose ? A mon humblissime avis, rien de chez rien.

    Bien à Vous M. J.-N. Cuénod et Merci pour votre blog.
    Comme d habitude, libre à vous de me publier ou pas, vous êtes le seul Boss et Editeur de votre blog, faudrait-il le dire .
    Charles 05

  • J'interviens juste à côté, mais le problème est d'importance, avec l'escroquerie à la sécu française, dénoncée par Charles Prat, mais cautionnée par la gauche qui a tenté de la minimiser! Charles Prat il y a quelques mois parlait de 14 milliards escroqués tous les ans grâce à des cartes Vitale de citoyens fantômes! La gauche a bien sûr affirmé que ce chiffres était excessif! Sauf que là la Cour des Compte ne parle plus de 14 milliards mais de 50 milliards! Si macron veut être réélu il va devoir s'attaquer à ce qui risque un jour de mettre en faillite tout le système de santé français! Sur le site de France Info un morceau d'anthologie de fake news où on nous explique que la fraude ne dépasse pas 3%!!! Voire Charles Prat sur youtube! Son dernier livre Le cartel des fraudeurs!

  • Trump a peut-etre perdu les élections en se donnant le beau role dans un traité Israel-EAU. Il a peut-etre imaginé s`allier ainsi les électeurs américains juifs, mais pas de bol, ceux-ci sont tous d`un niveau d`éducation supérieur et la plupart ne voteraient donc jamais pour un président faché avec la culture et le savoir. Son électorat "naturel", par contre, est truffé de "rednecks" qui voient des ennemis et des conspirateurs partout et surtout parmi les minorités raciales ainsi que les juifs américains qu`ils détestent parce qu`ils sont infiniment plus éduqués qu`eux... Par ailleurs, Trump a également réussi a s`aliéner tous ses électeurs aimant l`armée en insultant les soldats américains morts et enterrés en France pendant la II. g.m. ce qui fait pas mal d`électeurs de perdus.

  • Trump risque bien de perdre cette élection pour la simple raison qu'il s'est mis à dos les GAFAM's.
    https://www.wired.com/story/acronym-facebook-defectors-turn-trump-playbook-against-him/?bxid=5cc9e0c024c17c766aabee2c&cndid=52112216&esrc=manage-page&mbid=mbid%3DCRMWIR012019%0A%0A&source=EDT_WIR_NEWSLETTER_0_TRANSPORTATION_ZZ&utm_brand=wired&utm_campaign=aud-dev&utm_mailing=WIR_FastForward%202020-09-21&utm_medium=email&utm_source=nl&utm_term=WIR_Transportation

Les commentaires sont fermés.