Horreur, Castex a un accent !

Imprimer

image.jpg

Il paraît que le nouveau premier ministre français est un homme de terrain. De terrain de rugby, en tout cas.

La nomination de Jean Castex comme premier ministre a laissé pantois nombre de médiacrates, volaille qui voletait dans la basse-cour élyséenne en caquetant : inconnu au bataillon, ce type ! D’où sort-il ? Et puis, vous avez entendu son accent ? Incroyable ! Un chef du gouvernement avec un accent ! Et un accent gersois ou pyrénéen, en plus ! Peut-on concevoir chose pareille ?

A Paris (prière de ne pas confondre avec la France), on vous classe dans de multiples petites cases, façon casiers à poussins ou à pigeons, afin de rassurer votre interlocuteur qui veut savoir à qui il a affaire ; on ne sait jamais avec les provinciaux et autres métèques… Et défense d’en sortir. Vous êtes poète ou journaliste mais pas les deux. Sinon, on ne comprend plus rien, vous comprenez ?

Le premier tri a l’accent pour critère. D’emblée, vous êtes fourré dans l’une ou l’autre case, « sans » ou « avec ». Sans accent, c’est très bien. Vous voilà de plain-pied avec les gens normaux. Etre « sans accent » vaut tatouage de reconnaissance dans la tribu parisienne.

Mais si vous êtes classé « avec accent » attendez-vous à être traité de haut, avec ce petit rictus de condescendance qui n’est que la vaine ébauche d’un sourire. Cela vous donnera ce dialogue :

– Ah, mais on dirait que vous avez un petit accent ? Belge ? Canadien ?

– Non, Carougeois.

Le questionneur reste coi, un peu déstabilisé par ce Plouc qui vient d’une invraisemblable contrée.

– Euh…Carougeois, c’est-à-dire ?

– C’est-à-dire de Carouge.

– Ah bon ? Et c’est où Carouge ?

– Dans le canton de Genève.

– De Genève… De Genève… Donc, en Suisse, c’est ça ?

– C’est ça.

Le visage du questionneur s’illumine, il peut s’accrocher à la branche des clichés Banque-Chocolat-Horlogerie. Il est presqu’en pays de connaissance…Presque.

– Mais alors vous avez l’accent suisse, j’y suis !

Pas plus d’accent suisse que de trou dans le gruyère

Et c’est là que vous expliquez : non, vous n’y êtes pas du tout. Il y a des accents genevois (avec variantes à Carouge, Sécheron, La Jonction, Chêne etc.), vaudois (La Côte, Lausanne, Gros-de-Vaud, Vevey, Montreux, Pays d’En-Haut, Yverdon et ses contrées du Nord), valaisans (Bas-Valais, Centre, Haut, droite du Rhône, gauche du Rhône, plaine ou fonds de vallées latérales), Fribourgeois (Ville ou Gruyère), Neuchâtel (Bas ou Haut), Jurassien (Delémont ou Porrentruy), sans compter les multiples accents des dialectes alémaniques et italophones. Mais il n’y a pas plus d’accent suisse qu’il n’y a de trou dans le gruyère[1].

Toutes ces nuances fédérales font bailler le centraliste parisien : trop de cases à remplir ! Vous profitez de cet assoupissement passager pour contre-attaquer :

– Mais vous aussi, vous avez un accent !

– Moi ? Comment ça ? Mais je n’ai pas le moindre accent !

Réprobation scandalisée de l’interlocuteur parisien. En des temps moins couards, il vous aurait convoqué sur le pré, illico !

Et pourtant, oui, il a un accent, le Parigot. Un accent à la fois plat et pointu, légèrement nasillard. Reconnaissable entre mille.  Ce ne sont pas les Marseillais, les Aixois, les Savoyards, les Périgordins, les Niçois, les Biarrots, les Palois, les Strasbourgeois, les Mulhousiens, les Lillois qui me contrediront. Mais voilà, le Parisien est persuadé que son accent n’en est pas un. Son parler, c’est la norme. Même s’il prononce quat’ à la place de quatre, lé à la place de lait, praujé, à la place de projet ou ne fait aucune différence entre la cote qui grimpe à la bourse et la côte qui fait grimper les cyclistes.

Avec son accent du Gers agrémenté de nuances pyrénéennes, Jean Castex aura, au moins au début, l’oreille d’une grande partie des Français. Ça ne saurait durer. Mais c’est toujours bon à prendre.

Jean-Noël Cuénod

[1] Deux fromages à éviter : le gruyère français et le camembert suisse. Et si vous aimez les trous, jetez votre dévolu laitier sur une autre spécialité helvétique : l’emmental. Fuyez ses contrefaçons en France, pays qui ne manque pas d’excellents fromages et devrait donc s’abstenir de contrefaire ceux des autres ! C’était la séquence fromageo-souverainiste du Plouc.

VIDEO

L’accent vaudois chanté par le Cabaret Chaud 7

Commentaires

  • macron n'aime pas l'ombre et avec celui-là il n'y a pas trop de risque!

  • Très bien vu ! Je rajouterais que si vous vous exprimez avec un accent strasbourgeois ou mulhousien, il n'est pas certain que votre interlocuteur se "souvienne", ou sache, que Strasbourg et Mulhouse se trouvent en France.
    Bien à vous

  • Ce sont les journalistes qui ont mis l'accent. Quant à cet énarque, rien ne changera, normal c'est un énarque, qui plus est, a fait science po. Un âne sorti des pyrénéens orientales.

  • Castex risque de perdre son accent et le restant de ses cheveux dans la tourmente qui se pointe a l`horizon. Si vous avez aimé "Les Gilets Jaunes Attaquent", vous adorerez la suite. Castex étant de droite pur jus, les GJ vont se faire un plaisir de le hair comme pas un. Macron doit bien se rendre compte qu`il n`a aucune chance d`etre réélu et prendre Castex comme PM est le meilleur moyen pour lui de faire gagner l`alliance gauche-écolos en 2022. Bien joué !

  • Dans son magnifique poème "l'accent "Miguel Zamacois a écrit :...ceux qui n'ont pas d'accent je ne puis que les plaindre .Permettez à un bordelais de vous le rappeler ....

  • Observation des plus pertinentes.
    Les Français n'ont pas d'accent ? Ben voyons !
    Mais il n'y a rien de plus irritant lorsqu'ils tentent d'imiter un prétendu "accent suisse" qui n'existe que dans leur imagination.
    J'ai aussi souvenance d'un serrurier à Paris, par ailleurs très compétent et professionnel, qui avait un parler tellement grasseyant et faubourien, qu'il était difficilement compréhensible.

  • Macron a t'il choisit l'homme ou l'accent ?
    Pour reconnecter l'Etat avec les régions, quoi de mieux qu'un accent ?!`
    D'ailleurs, pour que les français se sentent proche de l'Etat, je verrai bien des nouveaux ministres avec des accents colorés, et pourquoi pas un breton qui s'exprime en breton!

  • Je pense que pour la prochaine présidentielle de 2022, macron va avoir en travers de sa route .............Edouard Philippe. Il va lui faire le même coup que macron avait fait à hollande! Edouard Philippe a les dents longues c'est pour ça que "Paris Match" l'a mis à sa une! C'est une "valeur sûr" de la droite! macron lui a confié un mandat, pour se "l'attacher", mais Edouard Philippe a une bonne paire de ciseaux! Jusqu'à la présidentielle Edouard Philippe va travailler à sa future élection, ce sera de plus en plus visible dans quelques mois! Là il fait de la figuration dans sa ville du Havre! Même si des journaliste disent que la prochaine présidentielle n'est pas une priorité pour lui!

  • Philippe n`est pas un homme de droite mais, a l`instar de Macron, de cette nouvelle droite qui se veut libre des dogmes de la gauche et de la droite. S`il se présente en 2022, ce sera un match entre lui et la gauche, la droite francaise traditionnelle étant completement et pour longtemps (toujours?) dans les décors (merci Sarkozy). Personne ne sait d`ailleurs comme Sarko a un nom funestement prédestiné pour la droite francaise puisque dérivé du lieudit Sárköz en Hongrie (son pere est un nobliau hongrois dont le nom entier est Pál Sárközy de Nagy-Bocsa) qui lui-meme se relate a la riviere Sárvíz qui y coule; or, Sárvíz signifie "eau boueuse"... L`eau boueuse a emporté la droite francaise (snif..).

  • Comme dit ma con-cierge, il n`y a pas assez de viagra au monde pour que la droite francaise gagne les érections de 2022.

  • OUf c'est bien pour ça quelle n'est que concierge et pas politicienne de droite!

  • Une policière et un conducteur de bus tué en France ces derniers jours, qui en parle en tout cas pas macron!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel