Sale temps pour le statut des statues!

Imprimer

1200px-Bottes_Staline_Memento_Park.jpg

Les bottes de la statue de Staline abattue lors de l'insurrection de Budapest en 1956 et conservées aujourd'hui à Memento Park dans la capitale hongroise.

Les statues restent de marbre (ou de bronze) face à tous les coronavirus. Mais elles n’échappent pas à l’opprobre. La vague antiraciste – qui déferle sur le globe après le meurtre froidement exécuté à Minneapolis par le flic Chauvin sur George Floyd – ne les épargne pas. «Faut-il abattre des statues?» polémiquent les médias. Et si on se posait plutôt cette question:«Faut-il ériger des statues?»  

Le mouvement Black Lives Matter s’attaque à tous les symboles illustrant le racisme, la discrimination, l’esclavage. La dernière victime se nomme Edward Colston qui s’est retrouvé jeté dans la rivière Avon à Bristol. Du moins sa statue, déboulonnée dimanche par des manifestants antiracistes. Les autorités de la cité anglaise l’avaient élevée à la gloire de ce riche commerçant du XVIIIe siècle afin de le remercier de ses généreux bienfaits à l’égard de sa communauté. Qu’il fût marchand d’esclaves ne gênait personne lorsque son monument a été inauguré en 1895. Depuis, bien du sang a coulé sous les ponts de Bristol et d’ailleurs.

Ce sang s’est aussi répandu en août 2017, lorsqu’une contre-manifestante réclamant le déboulonnage de la statue du général sudiste Lee a été tuée par un suprématiste blanc.

Même les statues de Victor Schœlcher

Même des héros que l’on croyait intouchable comme Victor Schœlcher – pourtant, l’un des principaux protagonistes de l’abolition de l’esclavage – sont atteints par ce prurit iconoclaste. Deux siennes statues ont été détruites à la Martinique. Pourquoi ? Pour affirmer par un acte spectaculaire que l’abolition de l’esclavage est due en premier lieu aux révoltes des esclaves noirs bien plus qu’à l’action des abolitionnistes blancs personnifiés par Schœlcher.

Il est indéniable que les combats des esclaves contre leur oppression tiennent une place éminente dans le mouvement qui a abouti à l’abolition. Il est tout aussi indéniable que Victor Schœlcher est l'initiateur du décret du 27 avril 1848 abolissant définitivement l'esclavage sur les territoires français. Les iconoclastes auraient pu réclamer que l’on élevât une statue aux martyrs noirs. Ils ont préféré détruire celles de Schœlcher. C’est plus payant en matière de bruits médiatiques. Sans doute, leur action s’inscrit-elle aussi dans la bataille politique entre indépendantistes et autonomistes en Martinique.

La longue histoire des iconoclastes

La destruction des statues est aussi vieille que le premier monument construit par la main humaine. Personnification des dieux, glorification des Grands Hommes[1], elles ont servi de support à la célébration des idoles et aux cultes de la personnalité. Chaque fois que le dieu récupérait son état d’amas pierreux ou que le Grand Homme voyait sa Grosse Tête dégonfler façon pénis de colibri, leur statue était vouée à la destruction.

 Entre les iconoclastes du christianisme byzantin des VIIIe et IXe siècles et protestant des XVIe et XVIIe siècles, Dieu sait s’il y en eût, des statues détruites !

Il le sait tellement, Dieu, qu’Il a dûment averti les humains par le truchement de la Bible, notamment dans Exode XX verset 4 : Tu ne feras pour toi ni sculpture ni toute image de ce qui est dans les ciels en haut, sur la terre en bas, et dans les eaux sous terre ; et verset 5 : Tu ne te prosterneras pas devant elles et ne les servira pas.

Evidemment, l’humain, surtout dans sa version masculine, s’est empressé de ne pas suivre ce sage précepte.

Il existe aujourd’hui des cimetières de statues à Moscou (voir la vidéo) et à Budapest, entre autres. On peut y contempler des tractoristes de Tcheliabinsk, des gymnastes émérites de Sverdlovsk participant à un éternel défilé immobile du 1er Mai sous le regard vide de Lénine et la moustache bronzée de Staline. Les plus antiques momies égyptiennes semblent plus fraîches que ces reliques du bolchévisme.

Saint et salaud

Dès lors, pourquoi s’acharner à élever des statues ? Veut-on célébrer un saint à la vie exemplaire ? Qui nous dit que dans un avenir proche ou lointain, un journaliste ou un historien ne dénichera pas un vilain secret bien gluant ? Désire-t-on commémorer un martyr qui s’est sacrifié pour sa patrie ? Et si l’on découvrait qu’il avait vendu ses camarades ?

L’humain est ainsi fait qu’il n’est pas ange ou démon, il est les deux. Il porte en lui le mal et le bien. Esprit et matière. Dieu et Diable, tour à tour. Bien sûr, certains sont plus enclins au mal et d’autres, au bien, en fonction des tempéraments, des trajectoires personnelles mais aussi des circonstances. Combien de braves types se sont mués en salauds parce qu’ils ont mal choisi leur camp ? Combien de fripouilles, voire de criminels sont-ils morts dans la peau des héros ?

La statue d’Edward Colston, philanthrope et négrier, rouille aujourd’hui au fond de l’Avon et nous pose du fond de sa vase cette question :

Existe-t-il un seul être humain qui vaille d’être érigé en monument ?

Jean-Noël Cuénod

[1] Pour les Grandes Femmes, on repassera. Il n’y en a guère. L’érection, même des statues, reste une fonction masculine ! La moitié de l’humanité figure surtout sous la forme d’allégories : sagesse, agriculture, industrie, voire République avec le généreux buste de Marianne. On veut bien voir les femmes en statues mais à condition qu’elles restent anonymes.

ESPACE VIDEO

Commentaires

  • Nous assistons en France à une vaguelette raciste, anti-blanc autour d'un délinquant: "Traoré" Une famille qui a pour certains membres maille à partir avec la justice. La gauche et autres neuneus ne voient pas que ces gens essaient comme l'islam de refaire l'Histoire en faisant des histoires.

  • Je propose l`érection dans toutes les grandes villes d`une statue déboulonnable du raciste inconnu que l`on pourrait chaque année flanquer dans le caniveau pour l`édification des jeunes générations. Tant qu`on y est, on peut aussi faire des statues déboulonnables de l`antisémite inconnu vu que, mine de rien, l`antisémitisme revient a la mode avec la multiplication des partis d`extreme-droite et de toutes sortes de groupuscule néo-nazies. Enfin, s`il reste un peu de sous, des statues du con inconnu mais celles-la, on se contenterait de leur mettre chaque année une nouvelle moumoute orange sur le crane.

  • Laissez dieu où il est, nous avons déjà suffisamment à faire avec les gauchistes et les islamistes.
    D'ailleurs, c'est intéressant ces versets sur les statues et les images, il est dit la même chose en islam, qui n'est qu'un mauvais plagiat du judaïsme et du christianisme. Le christianisme accepte en général les représentations de dieu, des etres vivants contrairement à l'islam. Voici une raison qui pourrait expliquer la connivence islamo-gauchiste.

  • Wall Street est de plus en plus déconnecté de la réalité économique et la raison est que, avec le boursicotage par internet, les daytraders se comptent par millions. Un daytrader se focalise surtout sur les news vraies ou fausses nouvelles des dernieres heures qui concernent l`entreprise dont les actions l`intéressent sur le moment et se fiche completement des réalités économiques. Quant aux nouveau emplois annoncés par Trump, l`histoire ne dit pas la proportion de jobs a temps partiel et/ou limités dans le temps.

  • Désolé, j`aurais du poster ce commentaire sur un autre blog. Voila ce qui arrive quand on commence a se faire vieux. Coule pas, Mea ! Coule pas !

  • Quel est la valeur du ............"bronze" en ce moment???

  • Les hommes adorent les dictateurs et les mafieux! Ils vont même manifester dans les rues pour leur gloire!

  • A propos des statues de Budapest. Si on passe par cette ville, on peut jeter un oeil sur la place de la Liberté ou se trouve une sorte d`obélisque avec, a son sommet, l`étoile a cinq branches du défunt empire soviétique, curieusement dorée et non de l`habituel rouge pétant. Ce monument célebre la libération de Budapest (1945) par ses nouveaux envahisseurs et cohabite sur la meme place avec la statue en bronze et grandeur nature d`un Ronald Reagan déguisé en badaud, dont les pigeons se font un devoir de décorer chaque jour le parétal. Il ne manque plus que la statue de l`actuel souverain "illibéralement démocratique" (sic) du pays dont les mauvaises langues racontent qu`il reve, lui, de décorer son pariétal avec l`antique couronne du royaume de Hongrie. On raconte tant de choses...

  • G. Vuilliomenet a raison de remettre en mémoire ces musulmans de l'Etat islamique ayant comme référence le coran et autres bouquins ou l'islam encourage ce genre de politique. L'islamisation a créé des précédents nous n'en n'avons pas fini avec cette mascarade. je souscris aux déclarations de marion Maréchal Le Pen qui a le talent que beaucoup n'ont pas. N'en déplaise aux idéologues de pacotille.

  • G. Vuilliomenet a raison de remettre en mémoire ces musulmans de l'Etat islamique ayant comme référence le coran et autres bouquins ou l'islam encourage ce genre de politique. L'islamisation a créé des précédents nous n'en n'avons pas fini avec cette mascarade. je souscris aux déclarations de marion Maréchal Le Pen qui a le talent que beaucoup n'ont pas. N'en déplaise aux idéologues de pacotille.

  • On ne peut s'empêcher de craindre un excès qui rappellerait la destruction des monuments de l'antiquité ou du bouddhisme par les Talibans, la politique des dictionnaires revus systématiquement pour éradiquer les personnalités tombées en disgrâce sous l'ère stalinienne ou la remise à neuf de la langue dans la dystopie d'Orwell.
    Les raisons étaient chaque fois bonnes pour ceux qui s'y sont adonnés, c'est pourquoi il faut savoir s'arrêter à temps.

  • La photo du haut est magnifique et forte en signification, ne parle t on pas de "bruit de bottes"??? OUI derrière le mur!!!!

  • Question statues, je comprends que les Noirs américains ne les voient pas d`un tres bon oeil puisqu`elles représentent toutes des Blancs alors meme que les Noirs ont payé le prix du sang dans toutes les guerres de l`Amérique. Toutes ces statues de tous ces Blancs aux États Unis symbolisent de fait le quasi-monopole du pouvoir blanc dans ce pays. Pouvoir politique blanc et pouvoir du fric blanc.

  • Les statues des esclavagistes, ou réputés tels, qu'aujourd'hui on décapite, celles des navigateurs, découvreurs d'autres mondes, tel Christophe Colomb, qui connaissent le même sort et les statues des Bouddha de Bamiyan vandalisées par les Talibans en Afghanistan ont les mêmes causes : une soumission totale à la doxa dans l'air du temps, la fidélité au dogme, l'absence de mise en perspective des événements dans leur contexte historique.
    On n'efface pas l'histoire, on l'étudie, on l'analyse à l'aune des connaissances contemporaines.

    Cette volonté de purification est utopique.

    On reconnait une civilisation aux traces qu'elle a laissées.

  • Je ne sais pas ce qui s'est vraiment passé à Minneapolis en tout cas "le Fentanyl", la drogue que floyd vendait et utilisait est redoutable, elle tue beaucoup!!! Elle a tué Prince, et beaucoup d'autres! On trouve sur youtube un interview de floyd en 2019 il est dans un bien triste état! En 30 ans cette drogue à tué près de 400'000 personnes aux USA!

  • @Monsieur/Madame Dominique Degoumois qui dit:

    "Je ne sais pas ce qui s'est vraiment passé à Minneapolis "

    L honnétêté intellectuelle doit vous forcer à vous taire du moment où vous ne savez rien, d après vos dires. Parfois ne rien dire est plus véridique et plus honorable, D.D., que de dire n importe quoi (pour rester poli de ma part, comme toujours).

    Sans autre.
    Charles 05

  • « Le Coran considère comme conforme à l’ordre des choses établi par Dieu cette discrimination entre les humains »11.

    ""Le texte coranique atteste de possession d'esclaves par Mahomet et de possibilité de relations sexuelles avec elles : « ô Prophète ! Nous t’avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu’Allah t’a destinées [...] »13.""

    Les musulmans et leurs obligés et autres lèches bottes devraient la fermer et se faire petits.

Les commentaires sont fermés.