Poésie-LA PRISON DE NOS MASQUES

Imprimer

download.jpg

@RoyaleGeorgette sur Instagram

Entre chien et loup, les mauvais coups surgissent dans la myopie du jour qui tombe. Entre confinement et déconfinement, même constat craintif. La rue a repris ses bruits. Mais enfin, Sa Majesté Covid XIX n’a pas abdiqué. Ses sbires microbiens rôdent toujours, prêts à se saisir d’un sujet, comme ça, au vol. Ne nous voilons plus la face. Il faut avancer masqués, désormais. Haut les masques ! Neuvième série des tankas confinés-déconfinés. A lire et à ouïr.

A LIRE

Je cherche ta voie

Mais tes gestes-barrières

Mettent leur holà

                       Douane bien gardée

                       Dans le creux de nos nuits

 

S’en laver les mains

Ponce-Pilate un modèle

Pour Covidiens

                       Guettent les veilleurs viraux

                       Croassent les corbeaux acides

 

Coronavirus

Enveloppé de ténèbres

Hérissé de clous

                       Chevalier du silence

                       Chevauchant notre salive

 

Caresse attentive

En cherchant l’ambre dans l’ombre

D’un repli de peau

                       La tendresse est un abri

                       Trésor à portée de main

 

Dans l’épais du soir

Je découpe les étoffes

Que tissent les rêves

                       S’habiller de lumière

                       Pour mieux revivre nu

 

La barque du lit

Emporte mes souvenirs

Et va les noyer

                       La nostalgie est un mal

                       Qui n’est pas nécessaire

 

Scènes violentes

Sur l’écran de mon plafond

Pénibles pénombres

                       L’arbre voisin en colère

                       Se bat contre un candélabre

 

Alerte nocturne

Vie sauvage des placards

Une souris couine

                       Dans la jungle des balais

                       Le fauve taille sa route

 

Dans la prison de nos masques

Nous tournons en rond

Par l’air ahuris

                       Lâchons l’ombre pour la proie

                       Mais sur quel pied danser ?

 

Sorti de son cadre

Le ciel s’est déployé

Comme une promesse

                       Sur cette terre que faire

                       De ce souffle retrouvé ?

Jean-Noël Cuénod

A OUÏR


podcast

Commentaires

  • La tendresse comme les plaisirs au lit n'arrangeront rien. Parlons non "masques" mais imposteurs démasqués.

    Pour reprendre l nom de famille AVIA à propos d'une future loi à venir ou non on peut d'avia faire aviation soit montée dans le ciel ce qui correspond à la fête de ce jeudi:de l'Ascension.

    Les personnes qui pratiquent le yoga en comparant leur corps à un immeuble qui comprendrait sept étages passent ainsi de la dimension matérielle à la dimension spirituelle en souhaitant notamment s'améliorer.

    Septième étage au sommet de la tête, le ciel, la spiritualité (tiré d'une poésie pour les enfants) une maman hirondelle demande à sa petite hirondelle d'ouvrir son aile au vent'e
    Nous nous ouvrons au souffle de l'esprit

    de vérité

    sans doute mieux à même que les propos hargneux d'ici ou de là pour rétablir aussi bien notre planète que le bien-être de l'ensemble de ses êtres vivants.

  • Je viens d'apprendre que le grand dessinateur "Mandryka" qui est l'auteur du "Concombre masqué" habite ici à ............Genève! Mais je ne pense pas qu'il porte de masque dans la rue en ce moment!!!! Je vais voir ça dans quelques jours, depuis le magnifique jardin que son épouse cultive des 2 côtés de leur rue! Mais chute silence, je n'en dirais pas plus!

  • Tiens j`aurais juré qu`il vivait dans la dimension poznave.

  • Voilà une attitude bien française. J'apprends qu'une vedette habite à tel endroit, je vais mettre toute mon énergie pour aller l'importuner. DD, apprenez que si les vedettes françaises viennent en Suisse, c'est pour échapper aux Français dans votre genre.

  • cher géo@ trouve tout, vous exemplifiez vous même tout ce que vous critiquez chez les autres, en si peu de mots c'est exemplaire! Vous allez trouver son adresse sur le net en 3 minutes! Mon commentaire se voulait humoristique, il a 80 ans et saura vous recevoir comme il se doit! Attention il y a des concombres masqués tout autour de chez lui, vous ne pouvez pas le louper, même ruth dreyfus l'a trouver c'est tout dire! Et pour ce qui est d'une attitude bien française je suis genevois, comme tout le monde à Paris!

  • "Et pour ce qui est d'une attitude bien française je suis genevois, comme tout le monde à Paris!" Vous êtes bi-national franco-suisse, vous l'avez vous-même écrit. Et les Genevois ont pour caractéristique politique première d'être beaucoup plus français que suisses. Y compris dans leur mépris du reste de la Suisse et des Suisses...

  • Ne faites pas semblant d`avoir des préférences, Géo. Vous savez bien que mono- ou bi-national, vous détestez tout le monde.

  • Le 25 mai 1720, un navire marchand apporte la peste à Marseille. C'est la 20e fois qu'un tel malheur frappe la ville depuis sa création (600 av. J.C.). Selon l'OMS, l'occurrence d'une épidémie mortelle tous les 115 ans fait partie des probabilités statistiques "normales". Quant à Géo, les manifestations répétées (depuis au moins 13 ans) de son esprit potache sur ces blogs sont si futiles, que l'on finit par ne plus les voir. Contrairement aux ravages du bacille Yersinia pestis ou du COVID-19, bien sûr.

  • A partir des deux commentaires de JJ et de rabbit, la question se pose : vaut-il vraiment la peine de répondre ou non ? Je ne pense pas. La pédanterie de rabbit ou la malhonnêteté intellectuelle de JJ ne valent pas la moindre réplique. Vous ferez sans moi dorénavant...

Les commentaires sont fermés.