Covid–19 : la Ve République à bout de souffle

Imprimer

Confiner Travailler.jpeg

©Bernard Thomas-Roudeix

Après quelque trois mois de gestion de la «crise Covid–19», l’heure des comptes a sonné. C’est plutôt celle des mécomptes qui va retentir aux oreilles du président Macron dans la mesure où cafouillage et rétropédalage constituent le moteur à explosions multiples et contradictoires de son gouvernement. Au-delà de ces défaillances, c’est la Ve République qui souffre d’insuffisance respiratoire.

Les déclarations contradictoires censées «expliquer» le déconfinement entre le président Macron, son premier ministre, son ministre de l’Education nationale – sans oublier sa porte-paroleS, titre que l’on ne peut raisonnablement écrire qu’au pluriel – s’ajoutent aux autres approximations et revirements.

La situation n’est certes pas la plus aisée à gérer. C’est l’évidence. Mais ce qui est en cause, ce n’est pas le manque de connaissance concernant ce coronavirus – même les scientifiques n’ont pas de certitudes à son propos –, c’est le fait qu’au fil des jours de confinement le gouvernement français, contrairement à ses voisins, n’a pas amélioré sa gestion de crise, au contraire.

Communication contre information

A la base, ce vice fondamental : communiquer au lieu d’informer, en jetant de la poudre aux yeux pour calmer les populations. Effet contraire : rien n’est plus irritant! Le but de cette politique verbeuse n’est pas d’informer, c’est-à-dire d’énoncer des faits de façon neutre, mais de communiquer, c’est-à-dire d’axer son discours sur la valorisation de l’action gouvernementale. A cet égard, il convient, non pas de présenter des faits mais de les travestir afin de dissimuler les manques, les pénuries et la désorganisation gouvernementale. Pour faire passer cette tambouille, rien de tel que la rhétorique guerrière dont le président Macron a usé et abusé, volant dans l’emphase au-dessus d’une France qui patauge. Toutefois, cette sauce épaisse et poivrée ne parvient pas à cacher l’évidence : le merlan n’est pas frais.

La formule d’Alain Berset

 Dans les pays voisins de la France, les responsables gouvernementaux ont compris qu’il ne fallait pas trop la ramener. À l’image du conseiller fédéral suisse Alain Berset, auteur de cette formule promise à un bel avenir : «Nous souhaitons agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire». Voilà qui ferait penser à la devise que les méchantes langues genevoises prêtent aux Vaudois : « Ni pour ni contre, bien au contraire » !

Les Suisses en ont bien rigolé mais la formule émise par ce ministre francophone a fait mouche même traduite en allemand, en italien et en romanche. Les citoyens helvètes ont tout de suite compris le message : le gouvernement fédéral fait tout ce qu’il peut avec une prudence confite dans la modestie. Attitude beaucoup plus rassurante que les belliqueuses rodomontades d’un Jupiter qui se brûle à ses propres foudres.

La crise actuelle – ajoutée à celles des Gilets Jaunes et de la grève des transports – démontre que les qualités qui ont permis à Emmanuel Macron d’être élu président – un égo surdimensionné, une autorité sans faille sur ses réseaux partisans, un emploi chatoyant du verbe – se muent en défaut, une fois parvenu au sommet. L’égo devient un guide aveugle incapable de voir le déplaisant réel et l’autorité, un véhicule qui écrase tous les corps intermédiaires. Quant à la rhétorique, à force de chatoyance, elle en vient à trahir la vacuité du propos.

La situation actuelle a également mis à nu toutes les situations de pénuries, notamment sanitaires, qui se sont accumulées en France depuis des décennies. Ce n’est donc pas le président Macron qui inventé la mise à sac et à sec de ce qui était appelé jadis, avec fierté, «le service public à la française». Toutefois, avec sa politique à la fois autoritaire et néolibérale, il a poursuivi sur cette voie néfaste.

Crise du Covid–19 ou des institutions ? Les deux, mon général !

Sans doute, Emmanuel Macron n’est-il ni pire ni meilleur que ses prédécesseurs. Et c’est bien là où la chatte française a mal au pied. Si les blocages politiques, les désorganisations sociales et la perte de substance économique persistent au fil des présidences de droite et de gauche, c’est que le problème réside dans les institutions.

Celles de la Ve République ont démontré, en particulier lors de la crise Covid–19, qu’elles sont devenues obsolètes, voire néfastes pour ce pays dont le prestigieux passé intellectuel force le respect.

Le fondateur de l’actuelle Constitution, Charles de Gaulle, l’a conçue à l’un des moments les plus critiques de l’Histoire de France, à savoir la décolonisation d’un vaste empire et la fin de la sanglante guerre d’Algérie. Il a concentré l’essentiel des pouvoirs dans les seules mains présidentielles afin d’avoir les coudées franches pour sortir la France de ce mauvais pas. Mais ce qui était temporairement valable, à une époque particulière et pour un homme d’Etat à la stature historique, est devenu nocif au XXIe siècle. La concentration des pouvoirs a transformé les présidents de la République en Louis XVI dont la tête repousserait tous les sept, puis cinq ans. Responsable de tout, le «présiroi» devient coupable de tout. Au sommet d’un Etat dont le centralisme est lui aussi dépassé, tous les événements remontent vers lui forcément déformés par les multiples étapes intermédiaires. D’où ces décisions qui tombent trop souvent à côté de la plaque ou qui interviennent trop tardivement.

Sortir de Covid–19 tient de l’urgence. Inventer une nouvelle République relève de la nécessité.

Jean-Noël Cuénod

Commentaires

  • C'est oublier que ces défauts sont ancrés depuis longtemps dans la nature gauloise. Voir les déboires du père de Vercingétorix...
    J'ai découvert le récit de la débâcle française de 40 par Marc Bloch, débâcle qui n'a rien d'étrange malgré le titre de l'ouvrage, " L'Etrange Défaite".
    Les traits communs avec la crise du Covid sont assez frappants...

  • Je viens de consulter sur le site de l'INSEE les chiffres de la mortalité en France pour 2018/2019/2020 au même jour de l'année! Il y a 20'000 morts de plus cette année, sur une moyenne de plus de 620'000 morts par année pour ces 3 dernières années! Les chiffres vont donc sans doute se lisser tout au long de cette année! Il semble que cette année tout le monde meurt du corona et que du corona! La grippe annuel, la pollution, les cancers, les problèmes cardiaques que nenni, que du corona ma bonne dame! Faut bien que la case "vaccination de masse" fasse mouche dans le maximum de cerveau! georges soros et bill gates ne se sont pas associés pour des prunes, mais pour un vaccin qui va sauver l'humanité, amen!! Rappelons que soros a des actions gilead/remdésivir et que gates a des actions mc-do/montsanso/OMS! Quand on vous dit qu'ils veulent tous deux, sauver la planète!

  • Jean-Noël Cuenod, je vous déclare Gilet Jaune en chef !

    ""Sans doute, Emmanuel Macron n’est-il ni pire ni meilleur que ses prédécesseurs. Et c’est bien là où la chatte française a mal au pied. Si les blocages politiques, les désorganisations sociales et la perte de substance économique persistent au fil des présidences de droite et de gauche, c’est que le problème réside dans les institutions.""


    Jean Nooël Cuenod-Pierre- Noël, je vous fais chevalier de l'ordre du mérite!

    "La concentration des pouvoirs a transformé les présidents de la République en Louis XVI dont la tête repousserait tous les sept, puis cinq ans. Responsable de tout.....

    Avec cet excellent sujet, je peux aller en vacance chez ma grand-mère cueillir les fraises.

    Merci et bien à vous.....

  • L'été dernier sur quelques ronds points de France, je suis allé apporter du chocolat et des bouteilles d'eaux! Dans cette région tellement éprouvée par le corona Franche Comté/Grand-Ouest! Va t on pouvoir y aller cette année? Espérons le!

  • Bonnes nouvelles Michel Onfray lance, avec ses amis, la revue "Front Populaire" sur youtube! On a le droit d'espérer en ses temps incertains, en tout cas, l'idée est magnifique et très prometteuse! Il y a déjà quelques vidéos avec de vraies idées!

  • Un Front Populaire qui risque fort de cacher la victoire annoncée du Front National.

  • "L'ex Front Nationale" est beaucoup moins dangereux que "les banlieues" de France! Surtout depuis que ces banlieues ont connaissance des labos P4 et des capacité de ces labos en matière de destruction massive! On en a un à Lyon, il est protégé comment?

  • "Le Covid m`a tuer" pourra-t-on inscrire sur le mémorial de la présidence Macron. Tout le monde s`en doute et beaucoup s`en réjouissent... a tort car la prochaine présidence a toutes les chances d`etre celle de Marine Le Pen.

  • Bien dit M. Jean Jarogh sur Macron : "Le Covid m a tuer". Néanmoins, pas sûr que Jupiter le croit puisque QUOS VULT PERDERE JUPITER DEMENTAT c à d “Jupiter commence par rendre fous ceux qu'il veut perdre”.

    Secundo et dans la même veine, , il y a un "collègue"-commentateur sur les blogs tdg ch qui avait "brillamment" épinglé et trouvé une salade-combine quant aux causes des ravages du virus Covid soit le Corona en disant qu ll y a Coran dans Corona! "Super"!! Donc "Omar les a tuer aussi..."

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Sur le site de "France Info" enfin un article sur les conditions du confinement strict! On y apprend que les français ont en moyenne grossis de ........2,5 kl! Je ne comprends pas pourquoi, madame macron n'a pas mis son survêt louis vuitton, violet/mauve/turquoise et tous les matins sur le coup des 6.30 sur France Info télé, elle n'a pas drainé les foules en compagnie de bernard tapi, véronique et dévida, avec quelques exercices de jogging! Comme au bon vieux temps de sa jeunesse! Plus sérieusement plutôt que de nous paniquer à toutes heures du jour avec la mortalité, quelques exercices de Yoga ou de Qi Gong, devant sa FENÊTRE OUVERTE! Parce que pour certains le confinement strict se fait vautré sur son canapé, devant sa télé avec des chips et du coca, fenêtres fermées 24/24, au cas où le virus grimperait à pied jusqu'au 15 ème étage!

  • Dans les années 70 on trouvait dans les librairies un livre passionnant dont le titre était "Ces malades qui nous gouvernent"! Dans une caisse à livres près des Palettes, il y a quelques semaines je suis tombé sur un livre très intéressant "Les Amazones de la république!" On y apprend, entre autre, que mitterrant avait le sang chôchôchô! Que toutes les jeunes femmes qui passaient à proximité du roitelet y passait! Un peu comme ces plantes carnivores qui hap goulument toutes les mouches attirées par l'odeur suave qui s'en dégage! Mais à l'époque on ne faisait pas de procès aux grands mamamouchi! Pour ce qui est de macron je vous propose d'aller voir ce que "Régis de Castelnau" en dit sur le site du "Front Populaire"! Il y a aussi le génial "Mathieu Bock-Côté" qui va donné des migraines aux admirateurs de médiapart! Et d'autres du même tonneau! Au fait et pour rire quelques instants sur le site de médiapart justement le vidéo de "vincent lindon"!!! Le type serait à la tête d'une petite fortune de plus de 250 millions d'euros et il nous parle de la pauvreté en France! Un peu comme "esther alder" qui gagne près de 250'000.- par an, et qui nous parle des précaires qui sont allés chercher à manger samedi devant la patinoire! Eh oui ma bonne dame il y a effectivement des pauvres à Genève! J'expliquais par mail a cette dame, que je voyais cet hivers toutes les nuits une femmes SDF qui dormait dans des sacs poubelle sous la pluie devant Notre Dame! Eglise chauffée et fermée qui laisse dehors les pauvres! Au moyen âge les pauvres pouvaient dormir dans les églises!

  • Mettez un énarque à Bordeaux, il réussira à 80% son mandat. Grâce à qui?

    Le même énarque dans la Creuse à Trifouilli-les-oies s'il n'y a pas le tissu économique et social, il échouera. Grâce à qui et pourquoi?

    Dans la Creuse il peut être élu Maire et député, (comme en Corrèze et ailleurs) monter à Paris, et, devenir un Président d'une République 4, 5, 6.

    En France notre démocratie n'est plus qu'une démocratie faussée ou le miroir aux alouettes fonctionne. Pourquoi? Une des cause est notre cocorico permanent, notre éducation au rabais en matière entreprise, d'ou l'utilité d'aller ailleurs.

    Pourtant, nous avons une CGT communiste, une CFDT et FO socialiste, une CFTC cato chrétienne, malgré tout, ça ne fonctionne pas. En vitrine, nous avons des partis plus ou moins partis en vrille, ça ne fonctionne toujours pas.

    Nous avons des instits et des profs de qualité assez politisés pour envoyer des gamins dans la rue en grève. Depuis peu nous avons nos mosquées islamo-nazies et son dieu bouffon pour la majorité islamique afin éduquer la marmaille islamikaze à contre courant de la véritable démocratie pour un paradis avec petites vierges et bon vin. Ils seront près pour que le coran-oh-virus fasse plus de dégâts que le côôôviddd 19, 3,14 le moment venu pour l'islam.

    L'ENA est une école d'administration ayant pour fonction de donner naissance à des hauts fonctionnaires et s'occuper des rouages d'un Etat.

    Ils parlent bien, ont un beau costume, savent tout sur tout, les caméras sont un de leurs outils de travail préféré. Les clans et les mafias de la haute bourgeoisie s'y développent comme des asticots sur un cadavre et ce depuis des dizaines d'années.

    Le coronavirus et le coran-oh-virus ont mis à jour un des problèmes qui n'est pas que français.

    Trempez l'énarque dans l'huile ou envoyez-le sur Mars, c'est selon. Mais ne le mettez plus jamais à la tête d'un pays aussi subtil et compétent que la France ou ce qu'il en reste. Nous avons l'Europe, Eurabia, mais alors tout n'est pas foutu?

    Entreprendre c'est le maître mot, le reste n'est que de l'intendance l'énarque y a sa place, derrière un bureau avec un pull rapiécé au coude. Un véritable fonctionnaire, rien de plus. Nous pouvons repeindre le bateau et lui donner un autre nom, est-ce suffisant? Je pense que non, alors.....

  • Vous préférez des leches-bottes opportunistes aux énarques pour faire fonctionner le pays ? Vous aurez vite un systeme avec des flopées de roitelets-fonctionnaires sortis du parti au pouvoir et qui n`auront jamais rien fait d`autre dans la vie a part la politique de parti.

  • Belle générosité Dominique !

  • Lorsque je prends mon véhicule pour aller en forêt, ce n'est pas pour me mélanger à la foule, idème pour aller sur une plage et ailleurs. je n'aime pas la foule, c'est comme ça. Suis-je le seul? Certainement pas car dans un autre exemple si je vais à la pêche, il me faut être à plus de 100 m pour lancer mon leurre.

    ce confinement ressemble fortement à ce qui se passait avec les moines ou dans les régimes communistes. Il suffit qu'un imbécile fasse l'idiot et la classe est punie !

    Bon, nous avons l'islam ou chaque individu peut penser et agir à sa guise, c'est connu. Dans les banlieues, la 5 ème république n'est pas en danger, les femmes sont entorchonnées, le coronavirus n'a qu'à bien se tenir. Le coran oh virus lui peut s'exprimer et agir à sa guise.

  • Après le "corona 19" c'est le "corona/5-G" il est beaucoup plus meurtrier et il touche déjà près de 90% de la population mondiale!

  • Croyante j'ai demandé au Saint-Esprit, "si je dois écrire le commentaire auquel je pense", de me remettre en mémoire le mot que j'ai lu à propos du confinement

    et ce mot m'est revenu direct en tête le mot séquestration comme ressenti par pas mal des "chers compatriotes" de Monsieur Macron.

    Si le déconfinement impose de telles mesures, de tells contraintes… n'est-il pas prématuré?

    Pourquoi pas un confinement assoupli rendu plus harmonieux: visites aux parents âgées courses sans attestations quelques pas dehors pour se dégourdir ou ressaisir en cas de trop grande tension nerveuse, etc.



    en attendant une carte nationale pratiquement toute au vert

    puis retour sympa de tous, comme auparavant, au turf, au boulot

    Bwl exemple apporté par la Suède à cette crise effarante

    ses trois mots clés discipline solidarité tolérance

  • Je viens de regarder la carte de France du déconfinement, verte/rouge, est ce que quelqu'un arrive à comprendre quelque chose? Je vois que Vichy comme en 39/45 est en "zone libre", et on dit après que l'histoire de se répète pas! Et les fusillés pour l'exemple, si cher aux divers gouvernements français depuis des siècles, ce sera pour la prochaine étape!

  • On ne cesse de semer la terreur à propos de ce virus avec lequel " il faudra s'habituer à vivre" (ce qui pourrait à jamais priver les Français, entre autres, de leurs libertés les plus légitimes).
    N'oublions pas l'enseignement du bouddhisme selon lequel c'"est ce que tu redoutes qui arrive."!

Les commentaires sont fermés.