Covid19 et les odieux de Dieu

Imprimer

©JNCIMG_2538.jpeg

Dieu n’a pas d’ennemis plus redoutables, plus impitoyables et plus efficaces que les intégristes. Pour un peu, ils pourraient même réussir là où Nietzsche a échoué : le tuer. Avec la pandémie de Covid19, ces odieux de Dieu se sont surpassés. Certes, des croyants s’insurgent. Mais il est malaisé de faire percer sa voix dans ce grand cirque de la superstition et du marketing confessionnel.

Toutes confessions confondues, les intégristes jouent sur deux registres successifs depuis la nuit des temps. Première salve : « Ne craignez rien, Dieu vous protège de toute contamination ». Celle-ci – grâce à cette insouciante superstition – prenant plus d’ampleur, les faux prophètes et vrais fraudeurs déclenchent la seconde salve: «La pandémie est l’instrument dont Dieu se sert pour vous punir ». 

Dieu merci…

Dieu merci, si j’ose dire, de nombreux responsables confessionnels se sont élevés contre les odieux de Dieu. A Genève, la Plateforme interreligieuse (qui regroupe les principales institutions confessionnelles exerçant sur le territoire de la République et canton) a diffusé  à ce propos une prise de position on ne peut plus claire:

Comme à chaque fois que se produit une catastrophe naturelle ou une épidémie, certains veulent y voir une punition divine. Une manière d’imposer leur vision du monde, leur prétendu savoir et leurs abus de pouvoir (…) Quelle que soit notre appartenance ou notre sensibilité religieuse, nous pensons profondément que la transcendance ou que le principe d’Altérité ne peut être ainsi utilisé ou annexé pour déclarer qui que ce soit « ennemi du genre humain » à cause d’une attitude ou d’un comportement. Le nécessaire rassemblement des êtres humains, dans cette douloureuse épreuve qui affecte toute la planète, ne peut supporter un tel facteur de division, un tel fatalisme, ni une telle charge morale aux motifs « supérieurs » prétendus. (Lire le texte en entier ici)

Crétinisme sacré

Les exemples de crétinisme sacré ne manquent pas. Les médias en fourmillent, avec une présence particulière chez les pentecôtistes américains. Le plus troublant est de constater que les imprécations qui faisaient se mouvoir les foules au Moyen-Age, agissent de la même façon à notre époque. L’humain a beau avoir mis au jour le boson de Higgs et progressé dans la connaissance de la physique quantique, le voilà se prêtant aux mêmes manipulations mentales que ses ancêtres qui croyaient que le soleil tournait autour d’une terre plate.

 Certes, ce constat est tout sauf nouveau, mais même rabâché, il étonne toujours. Et s’il étonne chaque fois, c’est que, chaque fois, nous oublions la part irrationnelle qui est en chacun de nous. Plus nous l’ignorons, plus elle s’étend. Seule la lumière de la conscience la fait reculer.

Les esprits dits « forts », ceux qui se prétendent cartésiens sans avoir lu Descartes ne sont pas les derniers à succomber à la superstition dès que le temps se met à l’orage.

Histoire d’histoires

 Ne nous racontons pas d’histoires… Ou plutôt si, racontons-les puisque pour appréhender la vie, nous avons besoin de récits. Le judaïsme, l’islam, le christianisme et toutes les religions sont des récits. Mais aussi les philosophies athées, l’existentialisme, le marxisme et tous leurs dérivés en sont également. Même la science est formée de récits qui s’énoncent par le langage des mathématiques. Certes, elle parvient à les objectiver grâce à la reproduction des expériences. Mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un récit pouvant être remis en question. En outre, la science, pour avancer, recourt souvent au postulat c’est-à-dire à « une proposition qui ne peut pas être démontrée, mais qui est nécessaire pour établir une démonstration ». Une petite graine d’irrationnel pour faire croître la raison…

Nous sommes tissés de récits. Il y en a de toutes sortes : mortifères, vivifiants, poétiques, triviaux. Certains libèrent, d’autres aliènent. Devenir maître de sa vie, c’est devenir maître de ses récits.

Comment les choisir ? Par la raison, certes, en écartant ceux qui portent la destruction. Facile à dire. A faire, c’est une autre paire de manches bien plus malaisée à tricoter. Certains récits semblent plaisants mais font sombrer celles et ceux qui y ont adhéré. C’est que la raison objective n’est qu’un aspect de la connaissance. L’intuition en est un autre que notre éducation occidentale n’a pas cessé d’étouffer.

Prise de connaissance fulgurante

L’intuition, c’est cette prise de connaissance fulgurante qui semble venir hors de l’espace-temps et s’impose à nous comme une évidence. C’est aussi une musique qui sonne juste lorsqu’on cherche un récit pour guider sa vie.

La Foi relève, me semble-t-il, de cette prise de conscience, de cette musique juste. Ceux qui en sont traversés peuvent en témoigner, mais avec maladresse, et l’évoquer, surtout par la poésie. Toutefois, personne ne peut l’imposer à quiconque.

On peut obliger les humains à adhérer à une croyance (en Dieu ou en l’Humanité ou en l’Histoire) mais on ne peut pas les contraindre à avoir la Foi.

Est-elle forcément Foi en Dieu ? Ce nom est un mot dans de multiples récits. Au fil des siècles, l’humain lui en a donné d’autres. Mais tous ne sont que cela : des mots. La réalité qu’ils font entrevoir ne peut nous apparaître que sous la forme d’une image brumeuse. La Foi paraît aussi précise à l’esprit qu’elle devient floue dès qu’elle cherche à franchir la barrière des lèvres.

La Foi fait vivre en notre intime ce qui nous dépasse, la force de la Transcendance et qui, comme une truite, s’échappe de nos mains en n’y laissant que son odeur.

Dès lors, les extrémistes de la dévotion, lorsqu’ils parlent de Dieu, l’enchaînent aussitôt pour l’enrôler dans leur quête fanatique du pouvoir. Ils sacrifient la Foi, cette fleur fragile et vivace, sur l’autel de leur croyance. S’il est des blasphémateurs sur cette Terre, ce sont eux.

Jean-Noël Cuénod

Commentaires

  • "Même la science est formée de récits qui s’énoncent par le langage des mathématiques." Je n'aime pas trop cette affirmation, trop porteuse d'ambiguïtés.
    Je crois que c'est le terme "récits" qui est le moins adapté, le plus fragile dans cette affirmation. Il faudrait le remplacer par "assertions", et tout scientifique sait qu'elles ne valent que jusqu'à démonstration de leur erreur ou inexactitude.
    A souligner que les découvertes mathématiques précédent souvent les découvertes physiques. Exemple le plus connu : les lois de Maxwell.
    En un mot comme en cent, il me paraît plutôt erroné de vouloir en quelque sorte mettre sur le même plan - en utilisant le terme "récits" - les théories scientifiques et les religions, "révélées" par certains "prophètes"...
    Cela fait maintenant des années et des années qu'un certain nombre de personnes non dénuées de culture scientifique dénoncent l'aspect religieux de certaines théories qui se veulent scientifiques mais ne le sont à l'évidence pas du tout. Je pense bien sûr au réchauffement d'origine anthropique...
    Le parallèle avec les études de biologie/médecine sur les médicaments relevées par J-D Michel dans ses derniers billets est assez évident...

  • « A souligner que les découvertes mathématiques précédent souvent les découvertes physiques. Exemple le plus connu : les lois de Maxwell. »

    Tous les cas de figures se rencontrent dans l’histoire de la physique : Newton développe le calcul différentiel pour poser un cadre formel à des phénomènes observés depuis longtemps (les pommes qui tombent des arbres, les observations de Galilée, de Kepler…), Maxwell utilise pour poser ses fameuses quatre équations les mathématiques préexistantes de Newton, Leibniz, Euler, Laplace & Co pour unifier les travaux d’Ampère, de Faraday surtout, magnifique expérimentateur, en une clé de voûte qui finit et scelle élégamment l’édifice de l’électromagnétisme, ouvrant la voie à la théorie de la Relativité avec son invariant de la vitesse de la lumière.
    Einstein, c’est encore autre chose, sa démarche est purement théorique, il utilise les maths et la géométrie non-euclidienne (Riemann) préexistantes, s’appuie sur les recherches de Mach, Lorentz et Poincaré et élabore sa théorie qui ne sera confirmée que postérieurement à la publication de son article (1915) avec l’expédition d’Eddington en 1919. Une théorie qui tient encore la route : Etienne Klein écrivait, alors conseiller d’une revue scientifique, qu’il recevait tous les mois plusieurs dossiers de professeurs Nimbus prétendant l’invalider…. C’est entre autres grâce aux corrections qu’elle apporte aux calculs de Newton, que nous pouvons avoir recours à nos GPS….

  • Certes, mais Maxwell était possédé par le démon...

  • Mine de rien tous les chiffres que l'on nous donne en ce moment, recouvre toute la mortalité, même celle qui n'est pas due au corona! Les chiffres donnés sont donc faux! On veut absolument, surtout dans des pays comme la France, nous maintenir en dictature! Les désordres sociaux qui vont immanquablement arriver ces prochaines semaines, faute d'argent pour beaucoup d'entre nous, vont finir en révolte avec des actions de l'armée contre les plus pauvres, qui vont, comme en Italie, prendre de force des aliments dans les supers marchés! Là macron, une fois de plus ne veut pas voir là réalité!

  • Nous pouvons appeler Dieu le Vivant

    en nous demandant si par cupidité et folies variées ce Vivant nous ne l'aurions pas atteint!

    En ce cas la punition divine devient la conséquence de ces atteintes gravissimes récurrentes

    et par choc ou sursaut un jour le repentir signifier "revirement fondamental".

  • Votre texte à propos des religions est un absolu plaisir de lecture.

    Charpenté, chevauchant discours rationnel et dérives poétiques.

    Plus qu'un sermon pour élever l'esprit des créatures humaines vers une acceptation de l'incertitude de nos psychismes, un chouette moment de communion avec toutes les personnes qui depuis des millénaires essayent d'extirper de l'âme humaine l'une de ses plus épouvantables tares, pour certains la domination par la croyance en une force immanente, et pour leurs disciples la soumission par l'absence d'esprit critique.

    Un bon bol d'air.

  • Et si la question de savoir qui de l`homme et de Dieu est l`oeuf ou la poule n`était qu`un exemple des limites de la compréhension humaine ? En tout cas, plus on croit en savoir sur ce que nous nommons "réalité" et plus on entrevoit les abysses de notre ignorance. Les religions sont aussi (mais pas seulement) une maniere de gérer cette ignorance car si la nature a horreur du vide, l`etre humain a horreur des points d`interrogation.

  • rabbit@

    « Le diable est dans les détails » comme l’aurait dit Nietzsche, en l’occurrence dans le monde des particules élémentaires, c’est vérité bien connue dans tous les clapiers.

  • "Elementary, my dear Gislebert !", quoique les habitants des clapiers soient particulièrement respectueux de la distanciation sociale.

  • Pour le scientifique et puis moine bouddhiste Mathieu Ricard l'essentiel est de vouloir nous améliorer.

    La vie nous en apporte chaque jour maintes occasions.


    Bonnes Pâques.

  • Bien dit Mme Myriam Belakovsky,

    Libres à ceux qui croient que l au delà sera fait de Paradis et d Enfer! Mais qu ils n oublient pas qu il y a aussi un Paradis et un Enfer tous deux terrestres et gérés, hélas, par les Etres Humains qui ne sont pas tours des anges, loin de ça, CQFD.

    Bonnes Fêtes de Pâques!
    Charles 05

  • Bien dit Mme Myriam Belakovsky,

    Libres à ceux qui croient que l au delà sera fait de Paradis et d Enfer! Mais qu ils n oublient pas qu il y a aussi un Paradis et un Enfer tous deux terrestres et gérés, hélas, par les Etres Humains qui ne sont pas tours des anges, loin de ça, CQFD.

    Bonnes Fêtes de Pâques!
    Charles 05

  • ""Même si votre hypothèse est la seule, cela ne veut pas dire que c'est la bonne""

  • Jean-Noël Cuenod, devenez athée en 10 secondes:

    Récitez ceci:

    Je n'ai pas ou plus d'ami imaginaire.

    Je suis seul responsable de mes actes.

    je ne regrette pas mes fautes sur un être magique, imaginaire, bon ou mauvais.

    Et voilà, vous êtes devenu Athée.

    Apprenez cette récitation mille fois, vous serez libéré des fables royales et du dieu hibou.

    Bon courage.

  • Faudrait-il que je ressorte des copiés-collés (un tas je vous promets) des gens esbroufes avec un CV louche et chronique et qui parlaient des Chrétiens comme un terme sans E, c à d des Chrétins.

    Je ne parle pas de la haine odieuse contre la religion musulmane (1.2 milliards sur la planète) ce que le CICAD suisse interdit à 100% (Voulez vous des copiés-collés de leur Charte, il nyaka?)

    Bonnes Fêtes de Pâques M. Jean-Noël Cuénod et Merci à votre blog.
    Libre à vous de me publier ou pas!
    Charles 05 .

  • Faudrait-il que je ressorte des copiés-collés (un tas je vous promets) des gens esbroufes avec un CV louche et chronique et qui parlaient des Chrétiens comme un terme sans E, c à d des Chrétins.

    Je ne parle pas de la haine odieuse contre la religion musulmane (1.2 milliards sur la planète) ce que le CICAD suisse interdit à 100% (Voulez vous des copiés-collés de leur Charte, il nyaka?)

    Bonnes Fêtes de Pâques M. Jean-Noël Cuénod et Merci à votre blog.
    Libre à vous de me publier ou pas!
    Charles 05 .

  • A la taverne
    des trois lunes vertes
    les dieux délaissés

    se soulent du souvenir
    du sang des sacrifices.

  • Une merveilleuse illustration musicale de cette défaite de l'éternité :

    https://www.youtube.com/watch?v=MzOTJ4KJ1Rs

  • Je crois (ouiiii je croaaaa comme dirait Mireille Mathieu) qu`il ne nous reste qu`a faire profil bas pour avoir l`air de tout de meme toucher une bille. Les dieux nous inventent autant que nous les inventons et nous savons a peine que nous ne savons rien. Nous ignorons meme s`il y a quelque chose a savoir, c`est tout dire.

  • Vieux dicton poznave: "L`athéisme est le viagra des egos impuissants."

  • Je viens de tomber sur 2 vidéos de RT télé avec "Franck Lepage" qui explique qu'en ce moment à Paris tous les matins et tous les soirs, les métros sont bondés!!!! Et que dans le même temps toutes les plages de France, sont interdites aux promeneurs!!!!! Où est le vrai sens de tout ça???

  • Vieux dicton poznave: "L`athéisme est le viagra des egos impuissants."
    La notion de nuisible m'a toujours fait hurler en parlant d'animaux. En demandant à un vieux chasseur rencontré au fond d'un bois, il m'a dit que cela désignait les renards. Les renards s'attaquent aux campagnols et aux taupes et les chasseurs suisses abattent chaque année avec l'approbation des services compétents (!) 50'000 d'entre eux. D'où prolifération des rongeurs, distribution de morceaux de poulets empoisonnés, mangés par les rapaces, autres prédateurs des campagnols, disparition des rapaces, catastrophe pour l'agriculture... Les nuisibles sont les chasseurs.
    Mais quand je pense, je lis les commentaires de JJ, je vois un nuisible.
    "L`athéisme est le viagra des egos impuissants."
    Que vous dire, JJ ? Si votre dieu existe, pourriez-vous svp nous en donner non une preuve, mais un début, une amorce de preuve ?
    Plus j'avance et plus je suis sûr d'une chose, une seule : il n'y a pas de dieu. Que tout n'a pas été découvert ou compris, c'est une évidence. Décider que l'incompris s'appelle dieu et basta, c'est faire un trait sur la chose la plus noble des humains : l'intelligence.

  • Sauf le respect que je dois a votre grand age Géo, vos fréquentes attaques et insultes personnelles a l`égard de mes commentaires ne qualifient que vous et ce d`autant que vous les faites dans l`anonymat des laches. Quant au vieux dicton poznave qu`il ne faut évidemment pas prendre a la lettre, il signifie simplement que la doctrine niant l’existence de quelque dieu ou divinité que ce soit reflete l`orgueil imbécile consistant a déclarer inexistant tout ce qui ne rentre pas dans une équation mathématique; j`ai pu remarquer au cours de ma vie (notamment dans le milieu universitaire) que ce genre d`orgueil est souvent le fait de gens ayant un ego surdimensionné mais guere d`accomplissements personnels remarquables a faire valoir aux yeux de leurs congéneres.

  • Et si quelqu'un détenait la preuve que Dieu existe, pensez vous qu'il serait bon qu'il le chante à l'humanité ?

  • Frieda@ En droit pénal, on appellerait cela un délit impossible...

  • Ooooooohhhhhhhh! La belle manipulation!

    "la science, pour avancer, recourt souvent au postulat c’est-à-dire à « une proposition qui ne peut pas être démontrée, mais qui est nécessaire pour établir une démonstration ». Une petite graine d’irrationnel pour faire croître la raison…"

    Non, ce n'est pas la science qui recourt au postulat:

    "Le postulat (du latin postulare qui signifie « demander »), est un principe non démontré utilisé dans la construction d'une théorie mathématique."

    Mais uniquement en mathématiques qui ne sont pas une science, mais un instrument utilisé par les sciences.

    Les sciences procèdent par hypothèses qui doivent être confirmées ou infirmées. Les charlatans bâtissent d'autres hypothèses sur des hypothèses non confirmées.

    Bref, Cuénod a trouvé le moyen de taper à gauche (les non croyants) et à droite (les intégristes, finalement les seuls en cohérence avec leur foi).

    Et magnifique démonstration d'hypocrisie: personne parmi les croyants ne semble heureux d'obtenir un passage direct pour le paradis. Et l'immortalité de l'âme alors? Elle a été jetée aux orties?

    Je me fais du souci pour Mère-Grand.

  • En espérant que ma réponse a "Géo" soit passée, j`ajouterai une chose apparemment anodine mais en réalité pleine de sens. Les juifs croyants ont pour coutume de ne pas écrire toutes les lettres du mot Dieu mais seulement la premiere avec un point. Je trouve cela sympathique car dénotant l`extreme humilité qu`il est intelligent (et oui Géo, c`est aussi ca l`intelligence) de garder devant un concept qui nous dépasse infiniment.

  • "un concept qui nous dépasse infiniment."

    Et un magnifique auto-goal, un!

    https://www.goodreads.com/quotes/942-two-things-are-infinite-the-universe-and-human-stupidity-and

  • Mais oui Daniel, le concept d`un Dieu créateur nous dépasse car nous ne pouvons concevoir un univers qui s`en vint a exister a partir d`un état antérieur sans univers, pas plus qu`un univers créé par, disons, un "principe créateur" (ou "Dieu") car cela ne fait que repousser la question a ce principe créateur.

  • Votre ignorance de la physique est infinie. Et visiblement vous n'avez pas compris Einstein et sa formule. Mais insistez donc. C'est très amusant.

  • « Les religions, elles, n’ont nul besoin de la science pour exister et prospérer. Toutefois, je suis d’avis que la science et la religions sont des fenêtres différentes et complémentaires d’où contempler la réalité ultime. Parce que l’une comme l’autre constituent une quête de la vérité, leurs manières d’envisager le réel ne devraient pas déboucher sur une opposition irréductible, mais, au contraire, sur une harmonieuse complémentarité.
    Comme le physicien allemand Werner Heisenberg (1901-1976) l’a écrit : « Je considère que l’ambition de dépasser les contraires, incluant une synthèse qui embrasse la compréhension rationnelle et l’expérience mystique de l’unité, est le mythos, la quête, exprimée ou inexprimée, de notre époque. »»

    Thuan Trinh XUAN, «Désir d'infini : Des chiffres, des univers et des hommes» (Temps des sciences), Fayard.

  • "Parce que l’une comme l’autre constituent une quête de la vérité, leurs manières d’envisager le réel ne devraient pas déboucher sur une opposition irréductible, mais, au contraire, sur une harmonieuse complémentarité. "
    C'est bien là l'aberration que je dénonçais plus haut. Il y a opposition irréductible entre acte de foi et quête d'explication de l'univers. Il me semble qu'il est difficile de ne pas le voir. En d'autres termes, il est toujours aussi difficile de répondre intelligemment à une question parfaitement inepte...
    Les gens qui restent crochés sur les cosmogonies religieuses oublient toujours qu'à l'époque des grandes révélations divines, il n'y a avait pas de différence entre prêtres et savants. C'étaient les mêmes, comment font-ils pour l'ignorer ?
    Maintenant, j'en reviens au coeur de la question. Si votre dieu existe, où est-il ? Comment expliquez-vous qu'il s'est manifesté à certains il y a quelques milliers d'années et plus rien depuis. Bizarre, non ? Vous n'en déduisez vraiment rien du tout ? Ah oui, un univers parallèle ! La physique quantique ! La nouvelle religion... Espérons que ses nouveaux prêtres se comporteront un peu mieux dans leur sexualité que ceux d'avant...

  • De tous côtés et en toutes occasions, on fait appel à la «démocratie» ou aux «droits de l'homme», des notions qui ont remplacé le vide laissé par la mort de Dieu (cf. Nietzsche), alors que personne ne peut en donner une description précise: des images mentales floues qui se succèdent, mais toutes investies d'un pouvoir magique rassurant.

  • @Daniel
    Pas de raison particulière. Je suis plutôt d'accord avec Einstein, que la citation soit apocryphe ou non. Une nuance cependant pour la tempérer: ceux qui disent des choses intelligents font beaucoup moins de bruit que les autres et ce qu'ils disent rencontre moins d'échos.
    Une remarque à propos des interventions d'aujourd'hui:
    à propos des terme athéisme et athée: la répartie de Laplace à Napoléon sur l'absence de la référence à Dieu, n'était pas "Dieu n'existe pas" mais "je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse". Si l'on fait de Laplace un athée, on lui prête donc l'intelligence de ne pas nier l'existence d'une entité dont on ne peut pas non plus prouver l'existence (c'était donc un Popérien avant son temps). C'est évidemment un manque de logique (et donc de culture) qui pousse certains athées à vouloir nier l'existence de Dieu dans une démarche intellectuelle, sauf à la nier comme on nie celle des fantômes, des lutins et autres êtres dits "imaginaires", où l'opinion remplace la démonstration.
    Puisqu'il faut revenir sans cesse sur la question, agnostique est le terme le plus logique, athée est le terme qui ne s'embarrasse pas d'une assurance "pour le cas où".

  • Il devrait exister un point Giordano Bruno pour les questions qui opposent science et religion comme il y a un point Godwin à propos des allusions au nazisme.

    Dès l'instant où depuis plus de trois siècles la rationalité, le scientisme et la sécularisation de la pensée d'Occident ont définitivement balisé le sujet, toute conversation à ce propos ressemble à ces interminables discussions de bistrot qui permettent à des sportifs passionnés de refaire encore et encore une partie terminée depuis belle lurette.

    Sans doute un petit plaisir comme le carré de chocolat en fin de repas ou le doigt de fine en lisant un bon bouquin. Une consolation face à la tragi-comédie de la vie.

    https://www.youtube.com/watch?v=BZOObJjjiOA&list=PLiUmsAYq78pmf0wJH0YJbkqnuapRlRSUl&index=58&t=0s

  • @Mère-Grand,
    Heureux de vous savoir en pleine forme!

    "C'est évidemment un manque de logique (et donc de culture) qui pousse certains athées à vouloir nier l'existence de Dieu dans une démarche intellectuelle, sauf à la nier comme on nie celle des fantômes, des lutins et autres êtres dits "imaginaires", où l'opinion remplace la démonstration."
    Les divinités n'existent que dans la tête de certaines personnes et très généralement ces personnes ne sont même pas d'accord entre elles. C'est dire. Que dans la tête, comme de nombreuses autres idées. Et donc les divinités sont purement imaginaires. Des inventions, des lubies, quoi. Et des divinités on s'en fout un peu, car la seule chose qui compte, c'est "l'immortalité de l'âme". Et là, c'est le délire. Parce que pour tous ou presque le paradis peut attendre. Quelle hypocrisie!

    "Puisqu'il faut revenir sans cesse sur la question, agnostique est le terme le plus logique, athée est le terme qui ne s'embarrasse pas d'une assurance "pour le cas où"."
    Au cas où quoi?
    Les promesses n'engagent etc.
    Les agnostiques sont des ignorants.
    Mère-Grand vous avez changé de crèmerie?

  • Se demander pourquoi Dieu fait ou ne fait pas ci ou ca afin de pouvoir nier son existence revient a en faire une copie de nous-memes. L`humilité parait etre un exercice bien difficile pour beaucoup alors qu`il suffit d`accepter notre ignorance: selon les criteres de rationalité nous ignorons si Dieu existe ou non, nous ignorons sa nature éventuelle et nous sommes incapables de concevoir comment l`univers ait pu apparaitre sans force créatrice tout comme nous ignorons comment une telle force créatrice aurait pu elle-meme apparaitre afin de créer l`univers. Non, Daniel, les théories physiques ne prétendent pas expliquer tout cela et si les plus grands physiciens se disent ouverts sur la question de l`existence d`une entité créatrice de l`univers a partir du néant, il n`y en a guere pour nier son existence (normal, ce sont des gens intelligents).

  • @Daniel
    "Au cas où quoi?"
    "Si j'avais tort, ce serait moins grave que si j'avais nié son existence, et j'aurais quand même une chance d'être pardonné."
    En fait, tout cela n'a guère d'importance, c'est plutôt une plaisanterie: il n'y a guère qu'en science qu'un certain accord peut se faire sur ce qui est vrai ou non, et différents domaines de la pensée s'attachent à la question, notamment l'épistémologie des sciences. Pour le reste on considère que c'est le domaine des opinions et là tout est possible, les tours et détours intellectuels pour établir les preuves sont innombrables.
    Je laisse de côté les divers autres "savoirs", mystiques, ésotériques ou révélés, qui font tous appel à quelque forme de surnaturel, allant du divin à l'extraterrestre en passant par les intuitions, les pratiques de transe, l'interprétation des rêves et que sais-je.
    La question du rien ou quelque chose (Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?), qui comprend évidemment celle du commencement de quelque chose, échappe totalement à la compréhension ordinaire dont notre cerveau fait usage. Celui-ci s'est développé pour assurer notre survie et non pour traiter d'objets et de processus qui auraient eu lieu, d'après les physiciens qui n'ont pas recours aux multivers et autres aspect encore plus exotiques, avant (si l'on peut dire) l'existence du temps et de l'espace. Cette formulation qui fait usage de la notion de singularité évoque quelque peu le formule du texte sacré hindou du Rig Vedha "au commencement il n'y avait ni être ni non être" qui a essayé de mettre en langage (pas en français évidemment) ce qui est la question la plus fondamentale que l'on peut se poser, et à donc mérité la dénomination de "mystère" pour les religions.

  • Jésus crucifié le Vendredi Saint ressuscitera le troisième jour (trois jours et trois nuits dans la terre) càd Dimanche de Pâques ? j'accepte mon ignorance.

  • "La question du rien ou quelque chose (Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?), qui comprend évidemment celle du commencement de quelque chose, échappe totalement à la compréhension ordinaire dont notre cerveau fait usage."
    C'est bien de cela dont il est question. Il y a deux mille ans, les humains se sont donné une explication : il y a un dieu créateur. Aujourd'hui, cette explication revient à nier tout effort intellectuel en vue de chercher les causes et les clés de notre univers. Être croyant au sens des religions actuelles, c'est une régression mentale. Va pour les faibles qui ont besoin de cela, mais c'est signer la négation de son statut d'homme libre et qui pense par lui-même. Ce n'est pas honorable.

  • Otto mathik@ "toute conversation à ce propos ressemble à ces interminables discussions de bistrot qui permettent à des sportifs passionnés de refaire encore et encore une partie terminée depuis belle lurette."
    Sauf que la mise en égalité science - religion revient sans arrêt alors qu'il n'y a aucune comparaison possible entre les deux démarches. Étrange que vous le voyiez pas...

  • @Géo
    Je pense que vous êtes trop dur avec ceux que vous nommez "les faibles", qui ne sont enfin fait que d'autres êtres humains embarqués sur un radeau de la Méduse dont personne ne réchappera. Au mieux nous pouvons nous abstenir de nous entredévorer, même si notre instinct de survie nous y pousse.
    La diversité de nos natures, de nos éducations, de nos intérêts et de nos talents nous amènent à choisir ou à nous soumettre parfois à des croyances diverses, parmi lesquelles il existe même ce que l'on nomme le scientisme. Enfants nous avons tous connus, me semble-t-il tous un certain nombre de peurs, parmi lesquelles celle de ne pas nous réveiller le lendemain, une image que le grand âge venu nous pouvons considérer comme celle d'une mort paisible.
    Vaincre cette peur de la mort accompagne souvent notre parcours vers la vieillesse, mais elle peut aussi être le don d'une croyance surnaturelle (un dieu par exemple) ou être l'aboutissement d'un lent et difficile parcours d'ascèse ou d'initiation. Il est aussi parfois d'une culture scientifique, qui trouve suffisamment d'émerveillement dans le spectacle et la connaissance des milliards de milliards de galaxies de l'Univers et son fonctionnement, et qui trouve totalement illogique l'idée qu'une ou une infinité de divinités quelconques aient surgies quelque part pour créer un ou une infinité de mondes peuplés d'êtres qui lui ou leur importent ... ou non.
    La seule chose qui vaille avec certitude à part ou en dehors de cela et que nous pouvons partager en dehors de notre conformation physiqus et de nos tendances ou instincts animaux, c'est un sentiment d'appartenance commune aux navigateurs du radeau. Je ne suis pas homme à tendre l'autre joue et je connais toutes sortes de haines, mais je souscris entièrement à la parole de Don Juan dans la pièce de Molière (qui traite justement de la croyance religieuse et du libertinage), qui répond, lorsque Sganarelle lui demande pourquoi il a donné une pièce de monnaie à un mendiant, "Pour l'amour de l'humanité."
    P.S. Avec mes excuses pour le ton quelque pour solennel et docte au point de paraître même quelque peu prétentieux.

  • @Mère-Grand
    "Si j'avais tort, ce serait moins grave que si j'avais nié son existence, et j'aurais quand même une chance d'être pardonné."
    ????
    Seriez-vous devenu agnostique après avoir été athée?
    D'où ma question à laquelle vous n'avez pas répondu:
    Avez-vous changé de crèmerie?

    Oui, en science on sait que la Terre tourne autour du soleil. On sait que la Terre est à peu près ronde. Et on sait comment marche le cerveau et ce qu'il est capable de produire. Oh, pas dans tous les détails, mais suffisamment pour ne pas se faire d'illusions.

    Comme disait l'autre, la peur n'est pas une vision du monde. Sauf pour certains.

  • Pour le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, un musulman mort du coronavirus est un martyr. Ca promet avec le bel islam!!

    https://www.islam-et-verite.com/pourquoi-et-comment-liberer-la-france-de-lislam/

    Ils ont beau envoyer la grosse berta de pommade, plus royaliste que le roi, rien n'y fera,. nous devons par ces temps très mouvementés, dangereux être sans complaisance avec ces odieux personnages déguisés en anacondas fleuris pour les fêtes chrétiennes et crétines.

  • @Daniel
    "Seriez-vous devenu agnostique après avoir été athée?
    D'où ma question à laquelle vous n'avez pas répondu:
    Avez-vous changé de crèmerie?"
    Réponses:
    1. Je me dis toujours athée, dans le sens de "sans dieu" et mon explication impliquait que certains se disent agnostiques pour éviter le risque de se voir confronté à un dieu après leur mort. Les autres sont dans une démarche logique qui veut que l'on ne peut pas nier ce que l'on ne peut pas prouver non plus. Ils font cependant une confusion: ils prennent le terme de athée non dans son sens "sans dieu" mais dans celui d'un affirmation de la non existence de dieu.
    2. Je ne peux pas vous répondre car je ne comprends pas le sens de cette expression. Je soupçonne néanmoins qu'elle suggère que j'aurais changé de conviction sur la question de l'existence de dieu. Ce n'est pas le cas et ma réponse se trouverait alors ci-dessus.

  • @ Mère-Grand
    Vous soupçonnez juste et vous me rassurez si besoin était.
    Merci d'avoir pris soin de me répondre.

  • Invention des dieux, suite....

    Liste des dieux et déesses
    Nom grec Description Nom romain
    Achlys
    Déesse du poison,du malheur et elle controle la brume de mort; fille de Nyx
    Aucun
    Aphrodite
    Déesse grecque de l'amour et de la beauté née du sang d'Ouranos Vénus

    Apollon
    Dieu de la musique, de la médecine, des prophéties, du tir à l' arc, de la poésie; fils de Léto et de Zeus Phoebus, parfois aussi appelé Apollon

    Arès
    Dieu grec de la guerre; fils de Zeus et de Héra Mars

    Até
    Déesse des fautes et de l'égarement; fille de Zeus et Héra Aucun
    Artémis
    Déesse grecque de la chasse de la virginité et protectrice des jeunes filles et parfois de la Lune soeur jumelle de Apollon Diane

    Asclépios
    Dieu grec de la médecine; fils d'Apollon Esculape

    Athéna
    déesse grecque de la sagesse, de la stratégie guerrière et de l'artisanat : c'est la déesse protectrice d'Athènes. Fille de Zeus. Minerve

    Atlas
    Titan portant la Terre sur ses épaules Aucun
    Borée
    Dieu du vent du nord Aquilon

    Charon
    Passeur des morts sur le Styx pour les amener aux enfers Aucun
    Chloris
    Déesse des fleurs Flore

    Cronos
    Roi des Titans et dieu du temps Saturne

    Déméter
    Déesse de la moisson et des saisons Cérès

    Dionysos
    Dieu du vin, de l'ivresse et des fêtes, fils de Zeus (il est sorti de sa cuisse) Bacchus

    Éole
    Dieu des vents Aeolus

    Éos
    Déesse de l'aurore Aurore

    Éris
    Déesse de la discorde Discorde

    Éros
    Dieu de l'amour Cupidon

    Gaïa
    Déesse de la Terre, femme d'Ouranos, mère de Cronos et grand-mère de Zeus, de Héra, de Poséidon, de Hadès, de Déméter et de Hestia. Tellus (ou Terra)
    Hadès
    Dieu des Enfers et de la richesse, frère de Zeus, de Poséidon et de Héra. Fils de Cronos et de Rhéa, mari de Perséphone. Pluton

    Hébé
    Déesse de la Jeunesse; fille de Zeus et de Héra Juventas

    Hécate
    Déesse aux trois visages de la Lune (croissante, pleine et décroissante) et divinité mineure de la magie Trivia

    Hélios
    Titan du soleil parfois associé à Apollon. Sol

    Héphaïstos
    Dieu du feu et des forgerons, fils de Zeus et Héra, mari de Aphrodite Vulcain

    Héra
    Déesse des femmes et du mariage, femme et sœur de Zeus Junon

    Héraclès
    Demi-dieu, fils de Zeus et d'Alcmène. Hercule

    Hermès
    Messager des dieux, dieu des voyageurs, des marchands, des voleurs, des athlètes et des bergers. Mercure

    Hestia
    Déesse de la famille, du foyer et du feu . Vesta

    Hygie
    Déesse de la santé Meditrina

    Léto
    Titanide, mère d'Artémis et d'Apollon Latone

    Maïa
    Titanide, déesse de la fertilité ; mère de Hermès Maïa

    Métis
    Titanide, déesse de la ruse, de l'intelligence et de la prudence, mère d'Athéna Aucun
    Minos
    Roi légendaire de Crète, fils de Zeus et d'Europe Aucun
    Morphée
    Dieu des rêves, fils d'Hypnos et de Nyx. Morpheus
    Océanos
    Titan des mers et océans, marié à Téthys Aucun
    Ouranos
    Dieu du ciel, époux de Gaïa, père de Cronos et grand-père de Zeus, de Poséidon, de Hadès, de Héra de Déméter et de Hestia Uranus

    Pan
    Dieu de la nature à forme de satyre (faune pour les romains), inventeur de la flûte (de pan) Faunus

    Perséphone
    Déesse du printemps,fille de Déméter et épouse forcée d'Hadès. Elle ne vit que le tiers de l'année en Enfer Proserpine

    Ploutos
    Dieu de l'abondance Plutus

    Poséidon
    Dieu des mers, des océans, des tremblements de terre et des chevaux, Mari d'Amphitrite. Neptune

    Priape
    Dieu protecteur des jardins et des troupeaux, dieu de la fertilité Mutunus Tutunus

    Rhadamanthe
    L'un des trois juges des enfers avec Éaque et Minos Aucun
    Rhéa
    Femme et sœur de Cronos et mère de Zeus, de Poséidon, de Héra, de Hadès, de Déméter et de Hestia Ops

    Séléné
    Titanide de la Lune parfois associée a Artémis. Luna

    Thémis
    Titanide, déesse de la justice, mère des Moires Justitia

    Thétis
    Néréide, mère d'Achille Aucun
    Triton
    Fils de Poséidon Aucun
    Tyché
    Déesse de la chance Fortuna

    Zéphyr
    Dieu du vent du sud Favonius

    Zeus
    Roi des dieux, fils de Cronos et de Rhéa, frère de Poséidon, de Hadès, de Hestia de Déméter et de Héra. Il est le mari de cette dernière. Jupiter

    Aucun Dieu des portes, des choix, des commencements, des changement et des fins. Il a deux visages : un devant et un derrière sa tête. Janus

    Les enfants descendants d'un dieu et d'un humain sont appelés demi-dieux.

    Nous sommes des milliards à ne plus se soumettre à ces croyances, des millions à avoir constaté cette manipulation mentale des royautés et leurs prêtres, et des centaines de milliers à connaître l'histoire et l'invention des religions. Les preuves sont innombrables, mais les obtus ont du mal à aller chercher dans le fin fond des civilisations disparues. C'est dure d'être courageux. Les royautés se gavent encore aujourd'hui sur le dos des croyants, la reine d'Angleterre, despote déguisée en une personne charmante, est propriétaire de plusieurs pays dans le monde "grâce" à la loi du plus fort et du plus rusé. Presque 2000 morts dans les Malouines; chez ses gens là on ne rit pas avec la croyance, ils ont la foi même pour tuer, massacrer, violer, etc, c'est la véritable histoire. Ils (les Romains ) ont décidé qu'il n'y aurait qu'un seul dieu celui des judéo chrétiens..

    Problème, mahomet en a décidé autrement. Allez chercher dans vos têtes ce qu'il y a dans la tête des musulmans, encore plus croyants et donc plus dangereux.

  • Il faut avoir étudié par Fabrice Bonvin le phénomène OVNI antédiluvien les agents du changement santé de la planète de prise de conscience pour résumer.

    Demandez à votre moteur de recherche POLLUTION ET VIRUS lire en entier:

    rapport évident entre pollution et coronavirus.

    La médecine psychosomatique mit un terme aux miracles de Lourdes mais les apparitions (manifestations) de l'étrange phénomène récurrent trouveraient pleine place dans les ouvrages de Fabrice Bonvin.

    Bernadette Soubirous est invitée à se barbouiller le visage avec de la terre et de l'eau comme pour s'en faire un masque

    pollution de la terre et de l'eau

    masques virus

    Nous sommes en pleine actualité

    Le phénomène ovni s'adresse aux agents "ciblés" notamment par télépathie et l'un de ces agents remarquait que les recommandations pour dépolluer ne sont pas écoutées… le phénomène donna un avertissement: il prendrait d'autres mesures...

    Avant de se retirer chez elle Greta Thunberg déclara que "Je veux que vous ayez peur"!

    Avec le coronavirus elle est servie.

    Pollutions des éléments comme des esprits par cupidité toujours par prédateurs autorisés.

    Jung a étudié les situations de ces agents ciblés par le phénomène ovni:

    personnes qui, toujours, telle Greta Thunberg , ont des problèmes ce qui n'empêche pas, précisait Jung, la réalité des rumeurs sur les… soucoupes volantes.

Les commentaires sont fermés.