A lire, à ouïr : VOTRE RENDEZ-VOUS RATÉ (14/01/2022)

IMG_5938.jpeg

©JNC-Beaurecueil-Forge de la Poésie

Curieux mot composé, celui de « rendez-vous ». Se rendre, mais à qui ? Quelles armes devons-nous rendre avant de s’y rendre, à ce fameux « rendez-vous » ? Mot composé, certes mais décomposés nous sommes, lorsqu’on nous en ratons un. Enfin, cela dépend avec qui nous devions prendre langue...

Il en est un autre qui paraît impossible à éviter, c’est celui que Sa Malgracieuse Majesté Kovid XIX nous a fixé avec son prince cadet Omicron. Un petit drôle celui-là, moins féroce que ses aînés mais terriblement collant. A peine avons-nous croisé son regard vibrionnant que – paf ! ­– il nous file un rencart. Impossible de s’y dérober, même en pantalon.

 Il est d’autres « rendez-vous » plus cruels encore : ceux que nous avons ratés avec nous-mêmes et avec l’ombre lumineuse.

A LIRE

J’entre dans vos songes comme un voleur de souffle

Je m’y love, je m’y meus, j’y tourne et retourne

Tous vos mystères que vous ne comprenez pas

J’en accomplis la lecture à livres ouverts

Vous restez impénétrables à vos secrets

Mais pour moi ils sont devenus des évidences

 

De tous ces secrets percés le pus s’y écoule

Se faire du mauvais sang telle est votre faille

Je m’engouffre dans le gouffre de votre cœur

Et c’est ma voix que vous entendez en écho

 

Je tords ce qui demeure en vous de conscience

De vos bribes de remords j’en fais une trame

Hélas votre destin file un mauvais coton

 

Les yeux vides l’âme sèche vous marchez

Sans un regard pour la montagne à l’horizon

Sans un regard pour le vieux chien qui traîne

Sans un regard pour votre reflet dans les flaques

J’abandonne vos songes vous ne rêvez plus

Vous avez raté le rendez-vous avec l’Ange.

Jean-Noël Cuénod

A OUÏR

podcast

 

 

16:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |