Noël 2020 et ses absents si présents (24/12/2020)

IMG_5059.jpeg

©JNC

C’est donc Noël. Il faut s’amuser. Si, si. S’a-mu-ser ! Pour conjurer le mauvais sort que nous a jeté Sa Majesté Covid XIX. Pour ne pas se laisser abattre comme un vulgaire sapin. Pour oublier l’avalanche d’emmerdes qui s’annonce. Pour faire comme si. Mais attention faire comme si, certes, mais avec prudence. Pas plus de six à table.

Ah, en ces temps covidiens, c’est difficile de faire comme si ! Et même impossible lorsque sous le sapin, certains cadeaux ne trouveront plus preneurs. Les absents pour toujours ont laissé leurs chaises vides. Mais leur présence sera plus forte que celle des rares invités.

Ils étaient encore parmi nous à Noël 2019, ces proches si proches. Riant de cadeaux parfois incongrus, partageant une flûte de champagne… « pas trop, vous allez me faire chanter ! » Elles ou ils ne chantent plus maintenant. Le virus couronné les a transformés en souvenirs. Noël deux fois 20 sera donc celui de la mémoire.

Chers proches si proches qui menez ailleurs votre âme libérée, notre amour pour vous a pris de l’ampleur. Il est plus vif, plus chaleureux, plus palpitant. En un mot, plus vivant. Nous vous aimons comme jamais. Et ce trésor, l’avide Covid n’a pas pu nous le voler.

 Nous regrettons, certes, de ne pas vous avoir dit plus fort notre amour lorsque vous étiez parmi nous en chair et en os. Mais au diable ces regrets ! L’amour est un présent, dans tous les sens du terme. Alors, chers proches si proches, vous vibrerez à nos rires, vous éclaterez dans les bulles du champagne, vous serez l’étoile qui chapeaute le sapin et la trame de nos fêtes. Votre ombre lumineuse sera le plus beau cadeau.

Alors, oui, il faut s’amuser, sans arrière-pensée. Avec vous. Nous vous aimons dans cette éternité qui nous dépasse mais que nous pressentons lorsque monte la lumière du soleil invaincu.

Jean-Noël Cuénod

11:28 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |