27/03/2011

Le Théâtre 14 met Shakespeare en Bouteille

Affiche_Tout_est_bien.gifVous disposez encore de tout le mois d’avril pour ne pas rater cette comédie au Théâtre 14-Jean-Marie Serreau à Paris. Aidé par son assistante Estelle Simon, le metteur en scène Pierre Beffeyte y met Shakespeare en Bouteille, dans cette pièce peu jouée, « Tout est bien qui finit bien.» En effet, le sublime Romain Bouteille y tient le rôle du Fou. Tous ceux qui ont encore plein les oreilles de ses sketches vitriolesques au « Café de la Gare », devraient laisser en plan leurs besognes, pour courir au Théâtre 14. 

Cet éternel garnement en a lancé, des pavés ! Et si ce Romain fort gaulois a créé avec Coluche – qui lui doit tout comme il l’a reconnu à maintes reprises   le « Café de la Gare » en 1968, ce n’est pas pour des prunes. Ou alors pour des pruneaux dans la gueule des flics de tous ordres et désordres.

Grâce à « Tout est bien qui finit bien », Romain Bouteille continue à faire son insolent solaire et son impertinent pertinent. Cette comédie un brin foutraque a été écrite par Shakespeare dans un encrier sans doute empli de « pure malt », car on y divague entre genres divers, mélo, farce et satire.

Le Divin William étant au-delà de toutes les époques, chacun pourra transposer cette pièce dans le théâtre politique actuel où les chargés de com’ ont remplacé les courtisans, l’esprit en moins, la lourdeur en plus. Et le Fou Romain Bouteille ne cesse de clamer que le roi est nu. Mais que le monarque soit ou non à poil ne change rien, pourvu que les langues flagorneuses y trouvent l’espace nécessaire à leur pratique.
Tant que l’on peut se servir en le servant, le roi est toujours habillé.

Jean-Noël Cuénod

 

Renseignements.

« Tout est bien qui finit bien » de William Shakespeare, jusqu’au 30 avril 2011

Adaptation et mise en scène : Pierre Beffeyte, assisté par Estelle Simon

Diane : Alexandra Chouraqui (en alternance avec Rachel Arditi)

Le Fou : Romain Bouteille

Hélène de Narbonne : Julia Duchaussoy
 
Le Roi de France et le Duc de Florence : Sébastien Finck

Seigneur : René-Alban Fleury

Parolle : Christophe Guillon

Renaud aîné : Emmanuel Guillon

Renaud Cadet : Franck Lorrain

Marianna : Estelle Simon

Bertrand de Roussilllon : Maxime d’Aboville (en alternance avec Benoît Solès)

La comtesse de Roussillon et la veuve : Chantal Trichet

Lafeu : Yvan Varco

Théâtre 14-Jean-Marie Serreau, 20 avenue Marc-Sangnier, Paris XIV ; téléphone : +33 1 45 45 49 77 ; courriel : theatre14@wanadoo.fr

 

16:15 | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : théâtre, paris, romain bouteille, shakespeare | |  Facebook | | |