01/02/2011

La revanche de la tortue Bernadette sur le lièvre Chirac

Les ennuis judiciaires pleuvent sur un vieux monsieur de 78 ans, Jacques Chirac. Dans ces pénibles circonstances, Bernadette Chirac occupe chiracmetro.jpgdésormais le premier rôle, alors que sa vie durant elle a été tenue dans l’ombre par son mari, lièvre bondissant. Naguère encore, l'impétueux Chirac avait donné à sa femme un surnom à la mesure de son impatience, « la Tortue ». Eh bien, aujourd’hui la Tortue a rattrapé le Lièvre ! Contrairement à son léporidé lagomorphe un peu feignasse sur les bords, Jean de La Fontaine reste indépassable.

 Des rumeurs sur la santé de Chirac s’insinuent-elles dans les colonnes du Journal du Dimanche ? La Tortue sort aussitôt de sa carapace pour organiser la riposte. C’est elle qui mène à chef les plans de bataille médiatique avant le procès de Chirac en Correctionnelle. Et son mari, accablé par les ans et la perte déprimante du pouvoir, la suit avec une passivité toute nouvelle. Lui dit-elle de sortir dans la rue afin de se faire interviewer et montrer ainsi sa bonne mine devant les caméras ? Le lièvre perclus de rhumatisme s’exécute en grimaçant un sourire. Faut-il secouer les amis pour qu’ils se fendent de commentaires élogieux sur la santé chiraquienne ? C’est toujours la Tortue qui se démène.

Jadis, elle s’essoufflait à suivre son mari filant à grandes enjambées vers une journaliste blonde à complimenter, un fessier bovin à flatter, une main électrice à serrer, un pâté fermier à engloutir, un préfet fidèle à décorer, un verre de brouilly à descendre, un ambassadeur oriental à entortiller, un parlement grognon à enfumer. Aujourd’hui, la Tortue tient sa revanche.

Elle a beaucoup agacé – Le Canard Enchaîné lui avait donné comme sobriquet « Chichi Impératrice ». Son côté dame patronnesse agitant sesbernadetteChi.jpg pièces jaunes n’a pas fait oublier les fameux « frais de bouche » du couple Chirac qui ont coûté bonbon à la mairie de Paris. Même si la justice a donné son absolution.

Mais l’image de cette femme restée, vaille que vaille, à côté de son homme et le soutenant dans l’épreuve alors qu’il est affaibli inspire plus que le respect, une certaine affection. La Tortue est devenue Tigresse.


Jean-Noël Cuénod

13:48 | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : chirac, bernadette, rumeurs, santé | |  Facebook | | |