#climat #poésie #poesia

  • DEMAIN?

    Imprimer

    #climat #poésie #poesia

    La bouche des fleuves est close

    Le soleil a éteint les rivières      

    Les ruisseaux sont devenus muets

     

    L’humain sollicite ses yeux

    Pour en soutirer quelques sanglots

    Il n’en sort que de la poussière

     

    A quoi bon prêcher dans ce désert

    La dernière goutte divine                

    Sur les cœurs surchauffés s’évapore

     

                           Dieu est humide voyez-vous

                           Sa parole est une rosée

                           Qui fait surgir du néant les mondes

     

    Mais que faisons-nous sur ce globe?

    Nos pauvres danses de la pluie

    Font rire les cieux aux éclats

     

    Nous avions en main notre destin

    Il n’est plus qu’une poignée de sable

    Jean-Noël Cuénod