Contre le coronavirus Covid-19, l’hygiène civique

Imprimer

The_Triumph_of_Death_by_Pieter_Brueghel_the_Elder.jpg

"Le Triomphe de la mort" (1562) peint par Brueghel l'Ancien. Musée du Prado à Madrid.

C’est officiel, nous sommes aux portes de l’épidémie diffusée par un coronavirus affublé d’un nom aux notes anxiogènes de science-fiction : Covid-19. Les autorités sanitaires prennent des mesures, distillent des conseils d’hygiène corporelle. Mais c’est aussi d’hygiène civique dont il est question.

Les périodes de pandémie[1] n’infectent pas que les corps, elles subjuguent aussi les esprits. La rumeur est la pire des affections virales et suit de près la contagion infectieuse quand elle ne la précède pas. 

En pleine période de peste noire au Moyen-Age, une accusation s’est répandue à une vitesse effarante en Europe, volant de village en village dès 1348 : la maladie a pour cause la mise en œuvre d’un complot ourdi par les juifs pour supprimer les chrétiens. Comment ? En empoisonnant les puits d’eau potable.

 L’assertion est d’autant plus stupide que les juifs sont aussi touchés par la peste que les chrétiens. Même la bulle du pape Clément VI émise le 26 septembre 1348, qui dénonce l’imposture, se révèle impuissante à calmer la fureur antijuive. Et pourtant, ladite bulle menace d’excommunication quiconque se livrerait aux massacres contre les juifs. Or, à cette époque, l’excommunication est considérée comme la punition suprême.

Le pogrom de Strasbourg

A Strasbourg au début de 1349, la rumeur des puits empoisonnés par les juifs soulève la population. Le maire de la ville s’échine à la contredire et veut protéger les juifs. Conséquence : il est aussitôt démis de ses fonctions. Un vaste pogrom est organisé par la populace : 900 à 2000 juifs sont brûlés vifs sur les bûchers le 14 février 1349. La nouvelle municipalité absout les émeutiers ; les biens des juifs sont répartis entre elle, l’évêché et la bourgeoisie.

D’autres massacres de juifs sont perpétrés en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en France, en Espagne à la même époque, massacres causés par la même rumeur. S’il est malaisé de tabler sur des statistiques fiables dans un tel contexte, des historiens estiment tout de même à quelque 50 000 le nombre de juifs assassinés au cours de ces pogroms.

Le pire est que la rumeur des puits empoisonnés est reprise aujourd’hui encore, notamment par le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (cf. ce communiqué paru sur le site de France-Palestine-Solidarité).

La rapidité à laquelle s’est répandue cette monstrueuse accusation antijuive étonne maints historiens. On imagine ce qu’il en serait aujourd’hui avec les technologies nouvelles de communication, l’omniprésence et l’omnipotence de rézosociaux !

L’hygiène civique

S’il faut tenter de se prémunir contre Covid-19 en se lavant les mains, il convient aussi de s’oxygéner les neurones pour se garantir des venins complotistes. Cela dit, des rumeurs charriées par le coronavirus, il y en aura. C’est le lot de toutes les pandémies. Mais il en va d’elles comme des microbes, il est possible d’en réduire les effets néfastes et mortels.

Cela nécessite de partager un brin d’hygiène civique en se montrant attentifs à ce qui se dit, se montre, s’écrit dans nos sphères numériques et en portant systématiquement la contradiction aux malfaisants rumofacteurs. Même les plus crétines des calembredaines peuvent être porteuses de panique et de réaction insensée. Se contenter de les considérer d’un regard méprisant en haussant les épaules et en passant à autres choses, c’est aussi dangereux que de négliger les mesures de prudence sanitaire.

Certes, opposer le bon sens et le raisonnement à une rumeur, cela équivaut souvent à élever un barrage de paille aux flots furieux d’un torrent. Mais si les brins de paille sont solidement tressés, ils peuvent au moins freiner le débit torrentueux, voire le détourner vers des zones asséchantes. Et si l’on ne fait rien, on est certain que le torrent emportera tout sur son passage.

La maladie peut tuer les hommes. La rumeur tue encore plus sûrement les âmes.

Jean-Noël Cuénod

[1] Epidémie présente sur une large aire géographique.

Commentaires

  • Oui la rumeur tue. Les curés et autres confesseurs avaient toutes les informations par le biais du confessionnal. Ce faisant, les seigneurs pouvaient s'en servir en douce d'une manière sournoise. Les gens ne se méfiaient pas un peu comme face de bouc aujourd'hui. Soyez certains que les services secrets, les religieux et autres en usent et en abusent.

    En majorité les gens ne savent pas décoder les vraies informations et les fakes news. Ils n'ont aucune formation pour cela. Qui plus est la plupart ne lisent que les titres des articles et favorisent les critiques en fonction de leurs sentiments, leurs culture, leurs appartenances politiques ou religieuses. C'est un drame pour les nations.

    Enfin, une majorité préfère regarder des séries, des émissions de chroniques criminelles, des émissions de "divertissement" etc plutôt que s'informer, et trier en allant aux sourdes. Ils aiment écouter les beaux parleurs, les prêcheurs, les diseuses de bonnes aventures, qui promettent à tout va, promesses bien souvent sans lendemain.

    Covid-19 au lieu de coronavirus afin d'enrayer l'épidémie? Coran.ovirus est convenable pour dénoncer, alerter des dangers de l'islamisation à outrance, je garde ces deux mots, compréhensibles pour tous. Pâques restera ""les vacances de pâques"" dire "fête de printemps" c'est déjà une fake news, ne soyons pas les esclaves et les larbins de ces détraqués. C'est une façon certaine de ne pas se faire piéger.

  • Et le coronavirus a t il rendu service au nasdaq et au cac 40 ou plutôt le contraire? Il semble que oui puisque m^me le mouvement yoyo qui est l ADN de la Bourse ne fait que son bon boulot donc plus riche les plus riches ...

    Pourriez vous nous expliquer pourquoi tous les pays s'endettent inclus les USA pour lesquelles Trump voulait les rendre "great again" . Si c est vrai cela veut dire que Dr Trump, professeur honoris causa a posé son diagnostic sur ce pays n est plus grand mais "petit" ce que je pense, mais qui suis-je? !!! Et pourtant, n oublions pas que le nasdaq et le cac40 n'ont jamais été si riches que maintenant! Mystère et bulle de gomme ....

    Bien à Vous.
    Charles 05

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/economie/71439-donald-trump-ange-ou-demon-economie-americaine

  • A propos de puits empoisonnés que dire des villes victimes de la pollution notamment en Chine pour l'apparence comme noyées dans du lacrymo un samedi de Gilets Jaunes à Paris…

    Ne faudrait-il pas imposer à de tels gouvernement un retour au respect de l'homme, de la femme, de l'enfant et de l'animal, de la nature, en réalité, par le refus de faire des affaires ou du commerce avec eux tant que rien n'aura été nettement amélioré ce de façon pérenne!?

  • Je crois que cette virusmania est le cas type ou un peu d`humour s`impose pour éviter de pédaler dans la semoule.

  • Vous expliquez bien le sujet sur l hygiène civique, @M. Jean Noël Cuénod.

    Saluons l Eglise en France qui vient de donner ses consignes sur l hygiène anti-coronavirus dans l Eglise. On fait partie de la société, on entend les demandes du gouvernement, donc on participe aussi à l'effort national.

    Les diocèses s'impliquent dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Les diocèses s'impliquent dans la lutte contre l'épidémie du coronavirus : "Vider les bénitiers" , «Communier par intinction», «se laver les mains après la communion» "ne plus se serrer les mains en signe de paix" et de suivre les dernières recommandations» du ministère de la Santé. Les prêtres doivent «proposer la communion uniquement dans les mains des fidèles et refuser de la donner dans la bouche». Il leur est également demandé de «ne pas proposer de communion au calice pour les fidèles».

    Source: https://francais.rt.com/france/71787-vider-benitiers-dioceses-impliquent-dans-la-lutte-contre-epidemie-coronavirus

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Pierre NOEL

    Allez droit aux évangiles… on choisira un mot convenant tant pour l'épisode… l'instruction qui suit que pour le coronavirus le mot
    CONFINEMENT

    Je contemplai le visage d'un homme bien de sa personne mais à la peau comme un vieux parchemin. Très actif dans la paroisse comme dans l'étude des textes sacrés.
    De retour chez moi je vis soudain comme en rêve l'ami Lazare de Jésus... l'annonce de sa mort au point qu'il "puait" déjà mais on sait que pour la religion juive le mot mort n'a pas qu'un sens ainsi unLazare pris dans ses études de la Loi au point d'en oublier de vivre donc comme "mort" se nourrissant mal ou se négligeant hygiène parlant donc "puant"!

    Jésus le "ressuscitant" en lui disant de sortir de sa tombe (en fait de sa "piaule": "Sors!"

    Enveloppé ce Lazare de "bandelettes" signifiant notes érudites variées...

  • Sérieusement, ce virus qui tue a peine plus que la grippe mais que le battage médiatique transforme en monstre apocalyptique est venu a point pour détourner l`attention des vrais problemes: en vrac, le bouleversement climatique, la destruction des écosystemes, le calvaire de millions de gens bloqués sans espoir dans des camps de misere et de famine en Libye, Turquie, Kenya, Ouganda, éthiopie Tchad, etc..., le massacre du peuple kurde, la spoliation des terres palestiniennes, l`effondrement annoncé de l`économie prédatrice globalisée et j`en passe. Ho bonnes gens, réveillez-vous, une fois de plus on vous bourre le mou !

  • " ce virus qui tue a peine plus que la grippe"
    Pour info :
    https://www.worldometers.info/coronavirus/coronavirus-cases/#case-outcome
    On est très loin du compte. Le coronavirus avec 6.7% de létalité, la grippe 0.1 à 0.2...

  • Pour les amateurs de chiffres, chaque année la grippe tue environ 10.000 personnes rien qu´en France alors que ce fameux virus n´a a ce jour tué que deux personnes en France et pas pl;us de trois mille quelques dans le monde entier. Pas un si bon alibi donc pour les égomanes tout heureux de se focaliser sur leur petites peurs personnelles et se fichant des véritables souffrances des autres.

  • Comme vous dites @M. Jean Jarogh :"(...) ce fameux virus (coronavirus) n´a a ce jour tué que deux personnes en France ".

    J ajoute qu une des deux personnes tuées en France est une dame de 89 ans. A t elle été morte à cause de ce Virus ou AVEC ce Virus? Son espérance de vie avant, aurait elle été abaissée au néant?

    Dans un autre registre plus macabre, la France de Macron par l intermédiaire de M. Dominique Da Silva, un des marcheurs (vers où au fond?) n a t il pas dit:" Comprenez bien braves gens que le problème des retraites qui agite toute la France ne peut être résolu que par deux solutions, soit que les gens continuent à travailler jusqu à 70 ans voire plus soit que le coronavirus soit invité chez les vieux de 70 ans...." Et Amen.

    Bien à vous.
    Charles 05

  • "Pas un si bon alibi donc pour les égomanes tout heureux de se focaliser sur leur petites peurs personnelles et se fichant des véritables souffrances des autres."
    Oui et donc Jean Jarogh, qui ne fait pas partie des "égomanes tout heureux de se focaliser sur leur petites peurs personnelles ", il va faire quoi pour les petits malheureux d’Éthiopie et de je ne sais où ?
    A part ça, JJ, vous n'avez visiblement pas compris ce qu'est un taux de létalité...

  • C`est vous qui n`avez pas compris qu`un taux c`est un pourcentage et que ce ne sont pas des pourcents qui meurent de maladie mais des individus. Si, dans une meme population, des milliers de fois plus de gens meurent de la grippe que du cov-19, peu importent les poucentages relatifs, c`est le nombre effectif des victimes qui compte.

  • Une peur raisonnable, non pas une panique sans fondement, que provoque une maladie dépend de la gravité, qui se mesure en % de morts ou d'infirmes graves qu'elle provoque et non pas en chiffres absolus.
    C'est pourquoi le coronavirus inquiète plus les gens raisonnables que la grippe, saisonnière (voir les chiffres donnés plus haut par Géo). Le coronavirus est encore en train de se répondre et nous n'avons pas encore de vaccins ou de médicaments efficaces à disposition. Il est donc tout à fait raisonnable de s'en inquiéter, de prendre des mesures de précautions et d'accepter celles qu'on nous impose.
    D'autres éléments peuvent évidemment intervenir pour provoquer des peurs non raisonnables, parfois paniques, qui n'ont alors rien à voir avec les statistiques publiées dans l'épidémie (ou la pandémie) en question: cela va des simples superstitions liées à l'ignorance à la généralisation abusive et absurde de certains comportements dangereux qui ne nous concernent pas, car nous n'y sommes pratiquement jamais exposés. Je laisse de côté tous les autres dangers qui accompagnent le simple fait d'être en vie, qu'ils soient internes, comme les maladies ordinaires qui nous guettent ou les catastrophes naturelles face auxquelles nous sommes pratiquement impuissants.
    P.S. Je ne crois pas qu'il y ait au monde des gens qui ne se protègent pas d'une menace parce que d'autres gens dans le monde sont moins bien protégés qu'eux-mêmes ou souffrent de maux plus graves.

  • Je crois qu`on est loin de la "peur raisonnable" quand tous les médias ne cessent de battre le tambour autour de la chose.

  • La nuit tombe,
    Verrous tirés, volets clos,
    Le Virus rode...

    (clin d`oeil)

  • A lire absolument: http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/02/les-vertus-du-coronavirus-304773.html Je le dis ici car ce blog comme celui de J-D Michel est l`un de ceux, dans ces bois, ou souffle l`esprit.

  • En tout cas Erdogan l'islamonazi allié de l'OTAN se fout du coronavirus au profit du coran-ovirus. Des milliers de migrants dont des gamins en danger de mal nutrition et de maladies sont "virés" de la Turquie. L'histoire retiendra que ce criminel antisémite et en guerre religieuse contre l'Occident nous prend pour ses serpillières.

    Pardon d'être hors sujet.

  • On peut tout aussi bien empoisonner l'eau des puits que l'esprit d'autrui

    principalement l'évangile de Marc "Ce sont les scribes qui me trahiront"!

    Au quotidien: calomnies, médisances
    manipulations variées tant par la parole que par l'écriture y compris l'image.,, rumeurs

  • Une amie médecin m`a fait remarquer que plusieurs vaccins seront probablement a disposition d`ici quelques mois et qu`alors les gouvernements de maints pays se sentiront obligés de rendre cette vaccination obligatoire et gratuite pour leur population. L`affaire du siecle pour le ou les fabricants mais aussi une occasion unique de microchipper les populations concernées. No comment.

  • " No comment." Et pourtant il commente tous les dix secondes sur le sujet, le Hongrois qui sait tout ! Sait-il, le commentateur compulsif, que la Hongrie est un pays particulièrement touché par le problème de santé n°1, la pollution de l'air ?
    Lisez aussi le blog de Montabert, JJ. Il faut s'abreuver à diverses sources pour tenter d'arriver à qqch d'objectif...

  • Je ne saisis pas trop votre attaque personnelle, "Géo" l`anonyme et regrette qu`il ait a sa place ici mais transmettrai le fruit de vos cogitations quant a la qualité de l`air hongrois aux autorités compétentes qui vous en sauront certainement gré. Cela dit entre nous, si la qualité de l`air de la capitale est détestable a cause des rues encaissées et de la pléthore de bagnoles, le reste du pays n`a pas trop a se plaindre au-moins de ce coté-la, si cela peut vous rassurer.

  • Je me souviens que rares étaient les voitures à circuler sur le boulevard Lénine, à Budapest en 1966. La situation s'est donc détériorée depuis ? Pas sur tous les aspects de la vie en Hongrie, tout de même....

  • @rabbit Affirmatif. En Europe Centrale, la situation s`est détériorée sur quasiment tous les plans (interconnectés) déterminant la qualité de vie des populations: santé, économie, enseignement, corruption politique, sécurité publique, qualité de la nourriture... Cela se traduit notamment par une émigration massive vers l`Autriche et l`Allemagne dont le Brexit fut en partie la conséquence. Le grand nombre de voitures s`explique par l`importation massive des véhicules d`occasion depuis l`Europe de l`Ouest.

  • Nostalgie... Photo de l`avenue Lénine dans les années `60
    http://www.ilyenisvoltbudapest.hu/ilyen-is-volt/hatodik-kerulet-terezvaros/item/1960-as-evek-lenin-lorut
    Aujourd`hui, les memes batiments mais beaucoup plus crades, la meme asphalte mais plein de troutrous, les memes gens mais fringués avec du madinchina et des nuées de teufteufs achetées d`occase.

  • Anecdote...
    Avec d'autres touristes, nous sommes allés assister à un concert de musique hongroise à l'Opéra. La séance a dépassé minuit et l'heure du couvre-feu. Plus de moyens de transport, il fallait rentrer à pieds. En chemin, nous croisons une patrouille de soldats russes. Comme l'officier qui la commandait parlait allemand, nous avons pu expliquer la situation. S'il n'avait pas été polyglotte, où serions-nous 54 ans après...
    «Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre.»
    (Karl Marx, Manifeste du parti communiste)

  • Moi aussi je suis d'accord que "tout le monde il est méchant". C'est juste pour les exemples que nous ne somme pas tous d'accord. Mais bon, peut-être finirai-je par ajouter le cas du coronavirus à ma liste ....

  • Pâques, les vacances, certes, mais fin de la religion?

    En suivant l'Inde Jésus est un instrument de salut présenté comme un miroir de nous-mêmes tendu en nous invitant à nous interroger non sur Jésus mais sur nous en nos âmes et consciences.

    Comment le même homme qui enseigne à voir s'il y a possibilité de traiter un arbre peut-il condamner un figuier qui ne porte pas de fruits quand il n'est pas la saison qu'il en porte?

    Je ne puis développer présentement… trop long.

    A Pierre: Tu es pêcheur de poissons je te ferai pêcheur d'hommes…. autrement dit "Tu sais capturer les poissons je t'apprendrai à capturer les hommes."!
    Aucune objection?
    Existe-t-il en araméen les mots pêcheur et repêcheur: confusion, malentendu? Un repêcheur d'hommes peut se porter à leur secours.
    Compris comme il convient les évangiles sont un enseignement de mise en garde notamment contre les charlatans aux graines ou "virus" parfois attendant de pousser dans nos propres jardins.

    Pâques, Passion

    quel est le prénom de Barrabas?
    Yeshua Jésus, Yeshua...même prénom.

    Un pouvoir utilisant cette coïncidence: "Voulez-vous que je libère Yeshua (le peuple hurle "Yeshua" en pensant évidemment à celui qu'il voulait faire son roi lors de son entrée sur un âne à Jérusalem quelques jours auparavant

    malheureux malentendu ...de la part du pouvoir!?


    Vous le constatez la théologie devient… roman policier bon à emporter avec soi pour les vacances de Pâques.

  • Pour en revenir a l`opportunité de chipper les populations que représente ce virus, il parait maintenant évident que, meme si le "chippage" n`avait pas lieu, nous allons passer au degré supérieur du controle des populations: surveillance continue de l`état de santé et des déplacements des individus a l`aide de l`informatique et de l`intelligence artificielle permettant notamment la mise en place "d`applications" de téléphonie mobile (chacun se doit d`avoir un "smartphone" de nos jours) qui vont constamment géolocaliser et moucharder tout un chacun au nom de la lutte contre les épidémies. On ne pourra meme pas se plaindre puisque le Covid-19 est réel et ne demande qu`a faire des petits a l`avenir. Vous avez dit Big Brother ?

  • Il est parfaitement vain de se plaindre des guerres, des famines et des épidémies. Ce ne sont que les conséquences d'une seule cause et cela ne fait que commencer.« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Bénigne Bossuet.
    PS. Pour JJ : un article du Temps de hier indiquait qu'en fait, le Covid19 est 100 fois plus dangereux que la grippe. Mais il donne une létalité de 1 à 3% pour le coronavirus alors que le graphique que j'ai mis en lien ci-dessus indiquait 6.75 %... (la grippe ne serait en fait qu'à 0.01%).

  • Je me souviens qu`il n`y a pas si longtemps on visionnait la fin du monde a propos de la grippe aviaire. Par ailleurs, il y a une dizaine de milliers de morts chaque année en Europe du fait de la grippe banalissime et si on faisait autant de battage autour de chacune de ces milliers de victimes que l`on en fait autour des rares victimes du covid, plus personne n`oserait mettre le nez dehors la moitié de l`année.

  • En parlant de raisonnable, une personne Honnête, qui se tient au courant tout en s’affairant se dit il y a 3 solutions :
    - Complotisme : Soit la maladie est plus agressive que ce qui se dit publiquement et que cela explique que les pouvoirs publics arrétent des villes entiéres de fonctionner.
    - Pragmatique : soit on monte un sujet en épingle histoire de passer des lois sans controle, engrenger les plus values et ou augmenter les bénéfices grace à la montée de l'anxiogéne. Bref profiter de la situation au détriment des Citoyens.
    - Idéaliste : Les pouvoirs publics ont pris la mesure de la situation et cela permet de former les dirigeants actuels fils à Papa& Maman.

  • La communication Gouvernementale vient de donner plus de crédit à la théorie Complotiste.

  • @JJ
    Avec raison, JJ, le virus de la grippe aviaire, le H5N1, est autrement plus pathogène pour l’homme que le corona responsable de la covid-19 : 60 % de mortalité. Heureusement, la transmission interhumaine n’a pas été observée pour le moment. Il suffirait d’une mutation qui permette cette transmission et qu’il s’associe avec le H1N1 de la grippe saisonnière, là bonjour la cata, les bourses plongeraient et nous avec. Or un virus qui se réplique, ça mute continuellement (erreurs de transcription), aussi naturellement que Monsieur Jourdain faisait de la prose. On comprend l'inquiétude des virologues.

    Concernant la létalité, il s’agit d’un quotient dont on connaît le numérateur (le nombre de décès) assez précisément, mais dont le dénominateur (personnes infectées) reste très aléatoire, surtout pour une maladie émergente. Il ne tient pas compte ni des porteurs sains, les asymptomatiques, ni des cas les plus bénins qui n’ont pas été enregistrés. Donc à revoir à la baisse, enfin espérons-le.
    Dernière remarque : l’article du Temps cite un expert alarmiste, contredit par un épidémiologiste de l’OMS rassurant. Ces braves gens se contredisent, ce qui ne contribue guère à rassurer le bon peuple. La vérité du matin est infirmée le soir.
    Géo, dans une de ses épitres, a raison d’écrire qu’il règne la plus grande incertitude.

  • Votre remarque est pleine de bon sens Gislebert. Pour ma part, je constate que le catastrophisme gagne du terrain et ca ne doit pas faciliter la gestion de la situation. Certains experts gagneraient a tourner sept fois leur langue dans la bouche avant de faire de grandes déclarations car beaucoup ont les nerfs plutot fragiles.

  • Merci Gislebert d'éclairer ma/notre lanterne.
    L'OMS parle d'un taux de 3,3... Géo de 6.75, notre pote Trump et son intuition hors pair (hors et non pas OR dans ce cas présent) ramène le taux à 1
    en misant sur les porteurs sains. Qui vivra verra...

  • "Comme vous dites @M. Jean Jarogh :"(...) ce fameux virus (coronavirus) n´a a ce jour tué que deux personnes en France"
    "Pour ma part, je constate que le catastrophisme gagne du terrain (...)Certains experts gagneraient a tourner sept fois leur langue dans la bouche avant de faire de grandes déclarations".
    41 morts en 24 heures en Italie, de mercredi à jeudi. Rien à ajouter...

  • Une fois mort, on n'a plus rien à craindre du virus puisque celui-ci ne s'en prend qu'aux vivants. Il faut toujours regarder le bon côté des choses.

  • rabbit@ "Je n'ai pas peur de la mort, mais des préliminaires"
    Leonard Cohen
    Mourir d'étouffement, par exemple par une pneumonie, doit être une des morts les plus horribles. Une de mes amies m'a raconté que son beau-père valaisan a été laissé à agoniser en haletant durant trois jours. Chez les cathos, notre vie ne nous appartient pas...
    PS. Qqn a écrit que "selon Géo, le taux de mortalité est de 6.75%". Je vous demande bien pardon, mais personnellement, je n'en ai aucune idée. Je n'ai fait que rapporter des données...

  • « Une de mes amies m'a raconté que son beau-père valaisan a été laissé à agoniser en haletant durant trois jours. »

    De quelle époque parlez-vous, Géo ? Les détresses respiratoires avec dyspnées, toux, suffocations sont impressionnantes, mais je doute qu’on puisse laisser un patient souffrir ainsi pendant 3 jours… même en Valais, chez les cathos de feu Mgr Lefebvre.

    L’arsenal thérapeutique est assez bien fourni pour accompagner ces malades en fin de vie, à commencer par les opioïdes, l’oxygénothérapie, les anxiolytiques, l’aspiration pour désencombrer des sécrétions, Même chez les cathos, croyez-moi, on utilise la morphine en injections sous-cutanées répétées, attendant que la nature fasse son œuvre.

    Dans la plupart des situations, je vous l’accorde, on appuie un brin sur le piston pour obtenir une dépression respiratoire plus « complète » et une fin plus rapide, en accord avec les proches… mais faut pas trop le répéter. D’où l’importance des directives anticipées écrites, on ne le répétera jamais assez.

  • Les états-uniens ont les mêmes préoccupations que vous sur nos pronostics vitaux, parce que COVID-19 est devenu l'adversaire le plus sérieux du locataire actuel de la Maison Blanche :

    https://www.cato.org/blog/covid-19-deaths-incredible-who-estimates?utm_campaign=Cato%20Today&utm_source=hs_email&utm_medium=email&utm_content=84344530&_hsenc=p2ANqtz--VhTUE_fOYAOIkXb2XlmMlyFLzDzfsqn7ejVXLY6bdX9x2vDdt4pmPS11WgeGC39bUDSUlZloJYxyPf2G0kV7hr0ZWFQ&_hsmi=84344530

  • "De quelle époque parlez-vous, Géo ?" C'était il y a une vingtaine d'années. Pas à l'hôpital mais à la maison...
    Le monde a beaucoup changé ces dernières décennies mais je me souviens de mon ex-futur beau-père (le mariage n'a pas eu lieu) qui était médecin et devait se battre contre un collègue qui ne voulait en aucun cas administrer d'antalgiques (morphine) aux mourants. Il fallait souffrir avant de se présenter à not'seigneur...
    Je crois que malgré votre grand âge, Gislebert, vous n'avez pas encore réalisé tout le mal dont sont capables les gens des religions...

  • Grand âge, 73 balais il y a quelques jours, faut toujours que vous exagériez...

  • Une sédation palliative dure environ 3 jours en moyenne, n'est-ce pas, c'est long.
    Avec des râles audibles que j'espère indolores, faudrait pas lésiner avec les opiodes bordel.

  • "faudrait pas lésiner avec les opiodes bordel." Mon ex-femme mais néanmoins excellente amie est morte à Rive Neuve, l'institution dédiée aux soins palliatifs dans le canton de Vaud. Elle m'a clairement fait comprendre que dans les derniers jours, les anxiolytiques n'ont plus d'effets et que les antalgiques eux aussi sont très peu opérants. Il faut dire que sur ce point, le médecin du lieu avait directement sextuplé la dose qu'elle prenait habituellement et qu'elle l'avait diminuée d'elle-même, ne voulant pas vivre dans les vapes ses derniers moments...
    Elle a donc décrit ses trois derniers jours comme étant très, très angoissants.
    C'était notre rubrique "Inscrivez-vous à Exit !"...

  • Exit ? Ouais, mais compliqué, faut carrément subir un entretien d’embauche, demander des papiers et des certificats de mal-être le jour où vous vous décidez…
    Vous avez le choix dans votre région : d’abord le Rhône qui coule à bon débit - mais au risque qu’une bonne âme veuille vous sauver la mise…-, le train au jour et à l’heure (horaire cadencé) que vous choisirez, avec une alternative luxe pour un Intercity ou plus modeste avec un train régional. Ou alors une balle en plein cœur (j’ai cru comprendre que vous possédiez un S&W Magnum), cela ne vous défigurera pas et vous ferez un beau mort dans votre caisse pour les proches et les amis qui viendront vous rendre hommage.
    Ce n’est pas un bon plan de fin de carrière, ça ?

  • Bien que macabre, le plus drôle dans cette affaire de Coronavirus est que quelques constatations sont à relever:

    1--C est sérieux cette fois-ci, le corona virus a muté et il s est humanisé, nous dit-on. Mais, bordel que lui est-il arrivé pour s humaniser, est il tombé sur la tête?

    2--Ce virus se lamente de s être humanisé quand il apprend qu il y en a ceux qui disent avec fierté qu il y a Coran dans Corona virus, sic et lisez un peu plus haut pour vous convaincre. Un tel jeu de mot est tellement débile à la petite blaguounette de m.... et qui ne fait rire jaune que l idiot du village. Autre débilité identique qui fait mourir de honte ce virus humanisé est quand docteur Trump, Professeur Honoris Causa dit savoir comment régler à merveille le problème de ce virus aux States . Lui, il sait qu en baissant les TAUX et en faisant porter la responsabilité aux démocrates là bas ce virus disparaît puisque même les scientifiques yankees ne comprennent rien sur ce sujet!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Gislebert@ Vous m'étonnez, pour un médecin...
    Le train, c'est bien la pire des solutions, à moins que vous ne haïssiez l'humanité, toute l'humanité, y compris les pauvres diables qui devront récupérer les petits bouts de votre corps éparpillés sur trois cent mètres...
    Le S&M 357 Magnum, je pense qu'il faudra trois jours de nettoyage pour enlever les restes collés sur les murs...plus les dégâts sur le bâtiment...
    Non, le pento-barbital en vente libre, je ne vois que ça de vrai. Mon frère aîné chimiste sur-doué avait monté un labo chez nous. A quinze ans, il synthétisait de la nitroglycérine. J'avais récupérè un tube de KCN dans son labo que j'ai longtemps trimbalé avec moi. Jusqu'à l'incendie que j'ai mentionné dans un autre blog : je n'avais pas l'air très malin en expliquant au capitaine des pompiers qu'il se trouvait dans la pièce où le feu avait pris et que donc, il y avait un certain danger...
    Le tube, on l'a retrouvé déformé mais pas ouvert. Il y avait de quoi dégommer un bataillon entier...
    Pourquoi je l'avais ? Pour me persuader que j'avais toujours une porte de sortie à ma disposition...
    Cette main-mise des médecins, des théologiens et des pharmaciens sur nos vies est tout simplement scandaleuse. Cela dit, pour ceux qui se sont procuré de la Nivaquine (chloroquine) pour les raisons que vous savez, qu'ils sachent que s'ils absorbent la boîte entière, leur compte est bon. L'ennui, c'est que je ne suis pas sûr qu'il s'agisse d'une fin très agréable...

  • @Géo
    Je croyais que la mode était à l'hélium, pas encore interdit partout et pour tout.

  • Décidément Géo, vous êtes notre Caton, comme les Romains de la République, vous prenez tout au sérieux, contrairement à ceux d’aujourd’hui qui se moquent de tout… (Formule empruntée à Indro Montanelli). On s’abstiendra de vous chambrer dorénavant, promis juré.

    Pour votre gouverne, à moins qu’ils ne soient saucissonnés sur les voies comme dans les films d’horreur ou qu’ils se jettent en gare devant la loco à faible vitesse, les corps des suicidés par le train sont rarement en charpie… Le choc est tel qu’ils sont projetés à l’extérieur des voies. Un de mes patients, conducteur aux CFF, m’a même raconté avoir retrouvé le corps intact d’une malheureuse accrochée aux tampons de sa machine. Rien à voir avec un crash aérien sur terre ferme.

    C’était la rubrique noire du samedi soir et l’on s’arrêtera là.

  • Souvenir de mes années africaines : la Nivaquine a déjà un effet nocif sur l'audition, inutile d'avaler toute la boîte pour chercher d'autres effets spéciaux.

  • La vente est bloquée par l'Etat depuis ce vendredi !

  • A force de relativiser, de croare que c'est une simple grippette, de faire la comparaison avec les grippes hivernales, ou, pour certains d'évoquer un complot la planète est touchée. Ce n'est pas fini car l'Afrique comme d'autres contrées va vivre des heures sombres. Mais bon, c'est une chance pour mieux redéployer les économies. L'environnement n'est pas pauvre, mais pauvrement regardé. Trump apparaît comme un idiot de village avec sa décision et ses croyances. bon tant pis.

Les commentaires sont fermés.