L’islamisme radical fait son chemin d’Annemasse

Imprimer

Palma le Jeune (1550-1628).jpg

La conversion de Paul sur son chemin de Damas. Palma le Jeune (1550-1628) Musée du Prado

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a répertorié 150 quartiers qui subissent en France l’emprise de l’islamisme radical. Dans la liste des villes concernées figure Annemasse, située à quelques minutes du centre de Genève et des organisations internationales. D’autres cités proches de la Suisse sont également concernées : Bourg-en-Bresse, Oyonnax et Bourgoin-Jallieu.

 

Si Genève croyait que sa prospérité la protégerait de l’islamisme radical, elle ferait une grave erreur. Le rapport de la DGSI vient de le rappeler. Classé secret-défense, ce document n’a été présenté qu’oralement aux ministres français concernés ; la version écrite n’a donc pas circulé. Ce qui n’a pas empêché le site du JDD (Journal du Dimanche) – relayé ensuite par d’autres médias dont l’application Actu17 (cliquer ici) – d’en présenter les grandes lignes.

L’islamisme radical fait donc son chemin d’Annemasse. Mais contrairement au futur Saint-Paul, foudroyé sur le chemin de Damas, il ne faut pas trop compter sur une lumière aveuglante pour arrêter sa route. Car des lumières, nous en manquons terriblement. Pour comprendre ce phénomène afin de le contrer. Pour choisir la bonne pratique afin d’unir toutes les victimes potentielles de l’islamisme radical, à commencer par les musulmans qui pratiquent leur religion de façon pacifique et respectueuse des lois de leur pays.

Deux mauvaises réactions

Dans la vacuité de la pensée politique que l’on constate un peu partout – en France et en Suisse, notamment –  cette information risque fort de provoquer à Genève deux réactions à fleur de peau aussi néfastes l’une que l’autre.

Version droite-droite. Stigmatisation de tout ce qui vient de l’autre côté de la douane. Avec 110 kilomètres de frontière entre la France et Genève (qui n’en que 4 avec la Suisse), les frontalophobes ont de quoi s’hystériser contre le Grand Genève et les voisins savoyards et gessiens. Ça ne sert à rien, la géographie étant des faits le plus têtu. Mais ça soulage et surtout ça peut rapporter aux élections. Mais ça ne fait pas reculer d’un pouce, voire d’un ongle, l’islamisme radical. C’est même contre-productif dans la mesure où ce genre de réaction divise alors que c’est avec les Français que nous devons agir, au lieu de s’épuiser dans de stupides guérillas picrocholines.

Version gauche-gauche. Occultation de tout ce qui pourrait apparaître comme une critique de l’islam et combat contre la laïcité perçue comme une arme islamophobe. On se rappelle le « non » des socialistes et des verts à la Loi sur la laïcité de l’Etat (Dieu merci, ce texte a finalement été approuvé par 55%-45% du corps électoral genevois). Or, plus que jamais cette loi est devenue un outil indispensable pour éloigner les institutions confessionnelles du pouvoir politique et défendre la liberté de conscience. C’est pour avoir négligé d’appliquer, sur le plan le plus local, les règles de la laïcité – surtout par souci électoraliste de ménager les prêcheurs de l’islamisme – que la France a laissé s’introduire dans les quartiers dits « sensibles » cette idéologie liberticide d’un islam pris au pied de la lettre. Ne répétons donc pas les mêmes erreurs.

L’islamisme politique incompatible avec la démocratie

Cette idéologie islamiste ou salafiste est incompatible avec les impératifs démocratiques. Il faut en être conscient et en tirer les conséquences, à savoir le rejet total de toute instrumentalisation politique de la religion, quelle qu’elle soit. La foi est une force qui peut déplacer les montagnes comme le proclame l’Evangile de Marc. Pour le meilleur, pour fortifier les êtres au cours des épreuves qu’ils traversent. Mais elle risque de se transformer en énergie haineuse dès qu’elle sort de son lit, à savoir le cœur des humains, se muant ainsi en marqueur identitaire et en étendard partisan. Le pire est alors, non seulement possible, mais probable.

Cette captation des confessions par une idéologie liberticide ne connaît pas de frontière. Il reste à espérer que les polices en Europe collaborent contre l’islamisme radical et politique. Mais on peut légitimement s’inquiéter lorsqu’un haut fonctionnaire français déclare au Journal du Dimanche que le niveau d’informations partagées – y compris entre l’Etat et la commune et même au sein d’une même préfecture – est de l’ordre de zéro. Si les informations s’échangent mal au sein d’une préfecture française, on peut bien imaginer qu’elles ne circuleront pas mieux entre deux pays, même voisins !

Jean-Noël Cuénod

Commentaires

  • Merci et bravo pour ce texte courageux ! Voilà enfin qqn qui vient étayer et appuyer les avertissement lancés depuis bien longtemps par les "islamophobes"

    En effet, vous reprochez aux "droite-droite" de se méfier de tout ce qui vient d'outre-frontière (beau gros amalgame, cela dit.....), mais comment ne pas se méfier des musulmans, dont on ne sait jamais si ce ne sont pas des islamistes ou des fiché S qui sommeillent ou qui se camouflent.

    Un article de la TG nous apprend que les juifs de France vivent la peur au ventre, ils sont d'ailleurs nombreux à être déjà partis
    https://www.tdg.ch/monde/peur-quotidien-nombreux-juifs-france/story/23979709
    Il serait temps de stopper, faire taire et condamner tous ceux qui prêchent la haine, car les antisémites ne sont pas les collabos d'autrefois (les chemises brunes nauséabondes ne sont pas ceux que l'on croit.....)

  • Courageux ou dans le sens du vent?
    Je me suis demandé pourquoi parler de l'extrême-droite et des frontalophobes? L'islam nest pas uniquement à nos portes, il est déjà dans la place avec ses extrémistes et leurs soutiens, musulmans ou non.
    Par contre, Madame Valette est courageuse.
    Quand nos médias emboiteront ses pas, oui, nous pourrons dire qu'ils sont courageux.

  • Cette fois encore d`accord avec vous, monsieur Cuénod. Par ailleurs, on sait que l`islamisme radical ne serait rien sans le financement de deux ou trois pétromonarchies particulierement influentes en France et a Geneve de par leur poids dans l`économie et aussi dans le business du football. Les services de renseignement francais sont sur la breche depuis que le gvt Sarkozy a ouvert trop large les portes au pétrodollars dans l`économie francaise et je suis donc d`accord avec vous que les informations devraient etre mieux diffusées, meme au risque de facher les pétromonarchies concernées mais c`est surement bien plus simple a dire qu`a faire.

  • L'islamisme radicale, c'est l'islam, les mots sont terroristes, ils empêchent de raisonner pour y voir clair.

  • Espérons que les bobos de Genève vous liront.

  • L'islam progresse là ou le courage régresse et il ne faut pas le chercher chez nos élus.

  • Évidemment, chaque fois que l`on parle du radicalisme islamique, les commentaires amalgamant ce radicalisme a tout l`islam jaillissent comme les serpents a sornettes aux premieres chaleurs du jour. Il faudrait donc croire que le quart de l`humanité vit dans l`obscurantisme du fanatisme religieux. Je ne sais plus qui a dit que l`ignorance était comme un grand sac vide dans lequel on pouvait mettre, au choix, plein de connaissances ou d`idioties.

  • Vous avez raison M. Jarogh, ne faisons pas d'amalgame. L'immense majorité des musulmans ne vit pas dans l'obscurantisme. D'ailleurs l'immense majorité des 57 pays musulmans de la planète accorde les mêmes droits aux hommes qu'aux femmes, aux athées et mécréants qu'aux musulmans. Les homosexuels y vivent heureux, de même que les juifs et les apostats. L'immense majorité de ces 57 pays sont des modèles de démocratie où nos bobos de gauche, en particulier les artistes, rêvent d'aller vivre pour s'y épanouir.
    N'écoutons pas les ignares qui nous disent le contraire...

  • @Catherine Un autre amalgame que votre commentaire illustre est l`absence de démocratie et l`islam. Il y a des pays musulmans qui ont une démocratie parlementaire et des pays non-musulmans (non des moindres) qui n`ont pas choisi ce type d`organisation sociale. Il est de meme difficile d`amalgamer pauvreté et islam, mais cela vous le savez probablement déja. De toute maniere, il n`y a aucun exemple connu de pays musulman dont la population souhaite abandonner cette religion ce qui, selon les donneurs de lecon sans-savoir signifie bien-sur que l`islam est forcément "mauvaise".

    Ces remarques sont valables aussi pour les autres religions qui, soi-dit en passant, sont a peu pres toutes enclines a déconsidérer la femme pour des raison théologiques. En fait, les "livres saints" ont toujours été écrits par des hommes et a des ages ou régnait le patriarcat.

    Ne faites pas pousser la plante vénéneuse de la haine en vous par des amalgames sauvages car c`est votre équilibre intérieur qui en souffrira.

  • Voici l'index des persécutions des chrétiens dans le monde.

    https://www.portesouvertes.ch/index

    La carte a elle seule montre les mensonges que certains cherchent à véhiculer ici.

  • Jean, vous avez toujours raison bien sûr. Le Pakistan est, par exemple, un pays avec une démocratie parlementaire. Bon, Asia Bibi y a été condamnée à mort pour délit de blasphème mais il ne faut pas s'arrêter à des broutilles pareilles (en plus elle est toujours en vie mais à l'étranger). Et puisque vous dites qu'il n'y a aucun pays musulman dont la population souhaite quitter sa religion, informez-vous à ce sujet (sur internet car il ne faut pas compter sur la presse mainstream pour être informés) et vous verrez que les apostats restent très, très discrets puisqu'ils ont même peur de la réaction de leur propre famille, même en Europe !
    Et c'est vrai que le christianisme est également misogyne mais il y a une grande, très grande différence avec l'islam. Le christianisme n'a pas de système législatif qui règle la vie en dehors de l'église. Pour info, le système législatif islamique s'appelle la charia et sert de bases aux lois dans tous les pays musulmans.
    Enfin, je vous rassure, mon équilibre intérieur va très bien, merci de vous en inquiéter.

  • "Il faudrait donc croire que le quart de l`humanité vit dans l`obscurantisme du fanatisme religieux."
    Si l'on ajoute, pour ne prendre que ceux-là, les populations illettrées des pays ou règne l'islam (ou qui ne connaissent que le coran) aux bons Américains du Bible Belt, on s'approche déjà pas mal de cette proportion.
    Je reconnais que je considère qu'il y a plusieurs niveaux de fanatisme. qui peuvent s'enchaîner les uns aux autres pour passer du plus faible au plus fort.
    En partant de l'acception (qui est la mienne) selon lequel le premier niveau à qui ce qualificatif s'applique c'est à ceux qui estiment que leur compréhension et leur pratique de la religion est la seule valable (ce qui est probablement vrai pour tous les croyants si l'on sondait leur coeur et leur esprit), on passe très vite à un niveau ou l'action pour empêcher les "incroyants" (fussent-ils de notre famille) de nuire et de se propager (l'exemple ultime étant le crime - généralement considéré comme obligatoire et honorable - de mettre à mort la soeur qui s'est lié à un ennemi religieux), aux résultats qui peuvent procéder de l'appui que l'on accorde à une autorité ou à un gouvernement (qui se confondent dans un régime théocratique) défendant ses intérêts en réduisant au silence ou en éliminant ses opposants dans les purges ou en déclenchant une guerre.
    Pourtant les individus pris en eux-mêmes et fréquentés dans leurs vies familiales ou sociales n'ont rien de brutes ou d'assassins et nous ressemblent souvent tellement qu'ii serait malvenu de ne pas interroger ces similarités pour faire notre auto-critique, même si ce n'est pas dans le contexte de la religion. J'estime cependant que la religion est la plus grave raison ou prétexte pour toute action violente contre d'autres êtres humains. D'une part pour une raison intellectuelle: en invoquant un dieu on coupe toute possibilité de contradiction et de critique en situant ses motifs dans le surnaturel; d'autre part pour une raison où se mêlent logique et sentiment et qui fait que bien que non croyant, je suis incapable de comprendre et d'accepter que l'on adhère à une divinité qui dépend de l'obéissance, de l'exclusion et de l'exercice de la vengeance pour asseoir son pouvoir.

  • Nous pouvons voir ici comment les communautés lgtb et féministes défendent bien nos soeurs qui ne veulent pas se voiler, leurs panneaux diversifiée servent plein pot, ils permettent plus d'égalité et d'ouverture d'esprit...silence radio de toute la classe politique également, aucune association ne lui viendra en aide non plus, ne reste plus qu' à cette jeune fille de faire son meaculpa et de s' enturbanner pour prouver sa bonne foi non raciste :
    https://www.marianne.net/societe/mila-16-ans-menacee-de-mort-pour-avoir-critique-l-islam
    Etrangement cela me rappelle les vers du Pasteur Niemoller.

  • "L’islamisme politique incompatible avec la démocratie"
    C'est l'islam tout court qui est incompatible avec la démocratie. La démonstration:
    https://twitter.com/W_Alhusseini/status/1218521096854654976

  • Il y a déjà quelques années j'indiquais que s'attaquer à l'islam s'était s'attaquer à toutes les religions car celles-ci n'existent que par cette chape de plomb nommée "croyance" avec les mots et les phrases dont les fables débordent. Cela dit l'islam et le coran qu'il faut interdire sont le cancer de l'humanité en la matière.
    Le vatican et son valet, aidés par leurs inféodés feront tout pour sauver le soldat dieu, bouclier des royautés depuis les Pharaons, même la guerre.

    Les religions n'ont pas le monopole de l'Amour, de la naissance, de la Vie et de la mort.

  • Alors Monsieur /Madame Pierre Noël , Bonnes Fêtes de Noël à vous et à votre Famille et de même pour le carême puis Pâques 2020 dans 2-3 mois tant qu on y est.

    Pourquoi donc voulez-vous insulter de nuovo rien que 4.2 milliards de personnes donc 2.4 milliards de Chrétiens(33%) et les Musulmans(20%) à 1.8 milliards représentant au moins la moitié de la planète-lettre qui comptent 7.5 milliards..? Vous pouvez les éliminer puisque vous le voulez bien et vous crevez d envie de le faire en tirant une seule fois votre chasse d eau et hop ils sont partis et il ne vous reste que 3.3 milliards sur lesquels vous nous raconteriez vos salades habituelles , heureux PN?

    Ne dit-on pas que ceux qui osent tout, c est à cela qu on les reconnaît!

    Moi, je ne déteste nullement voire que je respecte ceux/celles des deux religions sus-citées comme les 16 millions de confession juive pour ne citer que ces 3 religions mono-théistes et de même pour l'hindouisme (13%), la religion traditionnelle chinoise (6.3%), le bouddhisme (5.9%), les athées et sans religion qui sont estimés à 14% de la population mondiale, les athées et les non ou a-croyants à 10-15%...etc...

    Sans autre.
    Charles 05

  • "Il faudrait donc croire que le quart de l`humanité vit dans l`obscurantisme du fanatisme religieux."
    Je rappelle que c'est à peu près le même énoncé ("quart de l'humanité" étant remplacé par un nombre de musulmans) qu'utilisaient les frères Ramadan dans la pseudo-naïve question se terminant par "peuvent-ils se tromper?"
    Pseudo-naïve parce que je ne les ai jamais cru assez naïfs ou ignorants pour croire que ce genre d'argument pouvait avoir une quelconque valeur.
    P.S. Pour simplifier, la réponse est OUI, et un des exemples les plus parlants est la croyance géocentrique, selon laquelle tous les astres tournent autour de la Terre. qui a prévalu jusqu'à la fin du XVIè siècle. Il est vrai que l'ignorance reste majoritaire dans le monde sur bien des questions, puisque le l'évolutionnisme darwinien (il faudrait ajouter le nom de Wallace à cette qualification) est encore largement ignoré ou même nié.

  • @Catherine et @Jean Jarogh,

    J adhère à vos écrits. Oui, tous les musulmans ne sont pas ni des obscurantistes ni des terroristes non plus, loin de ça, et n en déplaise à qui que ce soit inclus les faussaires de l Histoire qui aident tous les barbus religieux de tout poil et de toute religion même mono-théistes ...

    Pour savoir lesquels de ces pays sont bien les plus progressistes au proche orient par exemple, il n a y a qu à regarder à qui le salaud, l oncle Sam, a fait la peau et a volé leurs pétroles donc L Irak, la Libye, la Syrie, le Yémen....

    Bien à Vous.
    Charles 02

  • "Il faudrait donc croire que le quart de l`humanité vit dans l`obscurantisme du fanatisme religieux."
    Et bientôt le quart de la population vivant en Suisse?
    https://www.polemia.com/grand-remplacement-europe-suisse-difficulte-tente-resister/

    Pas de commentaire après mon précédent post?

    "De toute maniere, il n`y a aucun exemple connu de pays musulman dont la population souhaite abandonner cette religion"
    Ca, c'est l'argument qui tue. jj ignore donc que quiconque abandonne l'islam (l'islam donc, pas l'"islamisme") et le manifeste risque une condamnation à mort, par l'Etat ou par n'importe qui, qui n'encourt aucune sanction. Et quand on a eu le cerveau lavé et relavé, toute indépendance d'esprit au risque de sa vie tient de l'exploit.
    Donc "argument" de jj archi-nul.

    "Ne faites pas pousser la plante vénéneuse de la haine en vous par des amalgames sauvages car c`est votre équilibre intérieur qui en souffrira."
    La haine est le fait des soumis qui haïssent comme en témoigne le coran tout ce qui n'est pas soumis. Etre anti-islam relève de la santé mentale. La naïveté et la soumission sont, eux, très mauvais pour la santé tout court.

  • "De toute maniere, il n`y a aucun exemple connu de pays musulman dont la population souhaite abandonner cette religion"
    Et alors? Lorsque l'Eglise catholique a renoncé à l'Inquisition, les catholiques n'ont pas cessé d'adhérer à elle. Et la réforme n'a pas empêché les chrétiens de le rester.
    Je ne comprends pas que l'on puisse prendre la défense d'une religion qui se prétend seule à détenir la Vérité (et donc un grand nombre de vérités) et à l'imposer par la force.

  • Les chinois sont les seuls à savoir comment éradiquer le mal.

  • L'efficacité chinoise est proverbiale.

  • Un musulman modéré comme tant d'autres

    https://www.marianne.net/societe/mila-harcelee-pour-avoir-critique-l-islam-elle-l-cherche-elle-assume-estime-le-delegue?

    Islam = musulman rien de plus sauf que la taqiyya, c'est à dire la dissimulation, le mensonge, faire croire et autres singeries sont désormais connus. La gamine a entièrement raison. Comme Zineb El Razhoui. Ces femmes ont du cran, ce sont des modèles a protéger de l'islam et ses islamikazes et autres fadasses.

Les commentaires sont fermés.