Une victoire en Trump-l’œil sur l’islamisme

Imprimer

20261578-0-image-a-19_1572224013305.jpg

Après la trahison des Kurdes et le feuilleton égrenant la procédure d’ empeachment, la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi est tombée à pic pour Trump qui s’est aussitôt attribué la gloire de cette opération militaire. Incontestable succès. Qui ne changera rien. Comme l’exécution de Ben Laden – utilisée par Obama avec plus de finesse mais non moins de roublardise – n’avait pas tari l’islamoterrorisme.

Depuis qu’ils ont semé le désordre au Moyen-Orient lors de la plus stupide aventure militaire de leur histoire menée en Irak, les dirigeants américains continuent à se montrer incapables de comprendre l’idéologie islamiste. Ils s’acharnent à croire qu’en liquidant la tête, c’est tout le corps terroriste qui va s’effondrer. Or, les expériences passées ont démontré que, loin de tomber, ce corps retrouve aussitôt une nouvelle tête et, tout ragaillardi, se met à barouder de plus belle (ou de plus laide). L’organisation « franchisée » et décentralisée des groupes djihadistes leur permet de se reconstruire rapidement après chaque exécution de chefs. D’ailleurs, coincé dans son trou de Bachira en Syrie, Abou Bakr al-Baghdadi ne devait plus diriger grand-chose en direct. Sa mort et même celle, annoncée par Trump, de son supposé « remplaçant » risquent fort de n’être qu’une péripétie vite oubliée. Pour l’islamisme, feu le Calife est plus utile mort que vivant.

 Les locataires de la Maison Blanche peuvent bien disposer d’agences de renseignement pléthoriques, d’analystes sortis des plus brillantes universités, de petits et grands génies de l’informatique utilisant les outils les plus performants de la planète, rien n’y fait. Cancres ils furent. Cancres ils restent. A quoi sert donc cette armada d’encéphales et de logiciels ? A créer de la fumée ?

La Maison Blanche ne voit que midi (électoral) à sa porte

A leur décharge, formons l’hypothèse que les mages, aruspices et autres devins du Renseignement des Etats-Unis déposent sur le Bureau Ovale de pertinentes analyses, de fines approches, de véridiques informations, mais que les présidents les consultent en diagonale avant classement vertical. Ils ne voient que midi à leur porte. Et ce midi-là carillonne uniquement l’heure des campagnes électorales. Alors, on survend l’exécution d’une star de l’islamoterrorisme et ça fait bander – métaphore hardie et contestable sur le plan purement physiologique – son socle d’électeurs. Peu importent les conséquences sur la région concernée.

Un excellent article du journaliste français Renaud Girard paru dans Le Figaro  (on peut le lire ici : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/renaud-girard-de-defaite-en-defaite-l-islamisme-progresse-20191028 ) démontre que les défaites de l’islamisme ne changent pas fondamentalement la donne dans les pays arabo-musulmans. Nous n’avons rien à ajouter à ce chapitre. Mais qu’en est-il des islamistes radicaux chez nous ? Quel sera l’impact de cette exécution annoncée à grand son de Trump ?

Qui croit encore Trump ?

Difficile de se glisser à l’intérieur de leurs crânes mais on peut se douter que désormais Abou Bakr al-Baghdadi est devenu une étoile de plus dans le firmament islamiste. Une étoile que sa mort rend encore plus brillante. Pour tenter de la ternir, le président américain a prétendu que le pseudo-Calife de Daesh était mort « en criant, en pleurant, en gémissant ». C’est tout juste s’il n’appelait pas sa maman au secours. Quelle piètre image pour un fier et intrépide combattant du Prophète !

Seulement voilà, plus personne ne croit Trump, l’auteur des « faits alternatifs », pas même son propre Pentagone qui n’a pas repris cette « information » dans ses communiqués. Et voilà maintenant la presse américaine expliquant que Trump n’a pas pu assister aux derniers moments du chef djihadiste. Donc pour un islamiste radical européen, cette trumperie démontre qu’au contraire Abou Bakr al-Baghdadi a dû se battre tel un lion de l’islam et qu’il a rendu son dernier soupir dans la gloire du Djihad, sinon le président n’aurait pas inventé cette histoire de sanglots djihadistes pour le discréditer. Trump dit « noir ». Les islamistes entendent « blanc ».

La place centrale de la mort dans l’idéologie djihadiste

Les dirigeants américains ne parviennent pas à saisir la place centrale – vitale ! – qu’occupe la mort dans l’idéologie islamiste, comme d’ailleurs dans d’autres idéologies totalitaires qui ne relèvent pas de l’islam[1]. Un chef est sanctifié par la mort. Il est le modèle absolu à suivre. La force de cet endoctrinement est qu’en glorifiant la mort, il donne enfin un sens à de jeunes existences jusqu’alors ressenties comme vides et vaines. La mort donne des couleurs aux mornes murs des cités ou des villages. Elle est d’autant plus séduisante qu’elle a la grâce des ombres lointaines pour un ado qui erre dans son mal de vivre.

Peu importent les défaites militaires et les exécutions ciblées. L’islamoterrorisme se nourrit de ses échecs dans la mesure où loin de l’abattre, ils ne font que renforcer son idéologie.

Tant que nous n’aurons pas arraché ces jeunes, nos jeunes, à cette fascination mortifère, le djihadisme persistera.

Jean-Noël Cuénod

[1] Rappelons le cri de ralliement des franquistes : Viva la muerte !

Lien permanent Catégories : laïcité, religions,Etat 13 commentaires

Commentaires

  • Le communiqué officiel a quasiment reconnu que la planque du méchant monsieur était connue depuis un certain temps déja puisque, selon les explications officielles, la liquidation a été décidée apres que la nouvelle de son déménagement prochain soit arrivée. Pourquoi donc ne pas avoir agi plus tot ?

  • Hup trump-l'oeil comme vous y allez!!! Mine de rien il nous montre son bon profil le bougre!

  • Pourquoi la mort donne-t-elle un sens à de jeunes existences de chez nous qui partent ainsi s'engager?

    Ces jeunes en ces temps de néolibéralisme enragé géré par des rapaces cyniques et sans scrupules… ces jeunes sont-ils des coupables ou par notre passivité, égoïsme ou lâcheté ces jeunes sont-ils des victimes?

  • En face de chez moi, dans la cour de l'école, des enfants de 11/12 ans se droguent dés 7h 45 du matin!!!! On leur propose quoi comme vie pour demain??? C'est toujours plus simple de les inciter à se droguer, que de tenter de les passionner pour quelque chose! C'est en tout cas beaucoup moins fatiguant pour les profs!

  • Je pense qu'il faut plutôt donner un sens à sa vie plutôt qu'à sa mort, comme le mort est un peu près définitive, on aura toujours le temps de voir venir!

  • Je viens de tomber sur un commentaire très troublant, qui nous donne une nouvelle lecture de l'islam de France! Quelqu'un demande, sur un site de radio france, pourquoi ses voisines algériennes avant daesh s'habillaient en couleur et n'étaient pas voilées, et que depuis daesh elles sont tout en noir et voilées, idem pour les hommes! melechon en pense quoi, et notre président de retour des pays du golf il en pense quoi?

  • Dominique Degoumois,

    On ne peut, en l'occurrence, pas vous lire sans apprécier vos lignes, j'insiste

    mais

    chrétiens, regardons-nous

    aucune attaque contre le protestantisme, attention!

    juste "la paille et la poutre"

    Une femme se préparait à être diacre.
    Stagiaire dans une paroisse elle arrivait pimpante de couleurs vêtue journaux même pas pieux sous le bras.

    Devient diacre tout de gris vêtue souris (où est le bon fromage!?) courant à droite courant à gauche plus de journaux sous le bras ne répondant pas aux questions des fidèles spontanément mais cherchant dans sa p'tite tête de sa formation l'ouvrage, les notes les "lignes"! de réponse correspondantes

    ex stagiaire "en surface" proche d'une petite ronde moins intimidante que d'autres... à l'appeler par son prénom... à la tutoyer… pour plus tard "reconnue" écraser la même qui lui fut un marchepied en repassant au vous comme au madame… le tout après 2000 ans et un peu plus de christianisme pratiquant paraît-il ainsi que le don d'abnégation celui par "Christ" ! de l'amour du prochain.

  • Je me souviens d'un soir d'été, dans notre petite chapelle de colonie de vacances près de Thorens les Glières. Notre prêtre qui tout d'un coup, sans crier garde nous a sortis cette histoire de poutre/paille, je n'en ai pas dormi de la nuit! Vous savez moi les paroles d'évangile je n'y crois pas! Surtout que j'appartiens à 3 religions monothéistes, catholique, protestant et israélite, ça fait beaucoup pour un seul homme, et les tabourets sont toujours trop étroits pour être à l'aise!!!

  • Le propre de tout travail journalistique sérieux est la vérification des faits. Hors ici comme pour le prétendu assaut d'Abbottabad, il n'y a aucune preuve. Bien au contraire.

    Journalisme ou psittacisme?

    Et à propos de Trump:

    "The United States has spent EIGHT TRILLION DOLLARS fighting and policing in the Middle East. Thousands of our Great Soldiers have died or been badly wounded. Millions of people have died on the other side. GOING INTO THE MIDDLE EAST IS THE WORST DECISION EVER MADE IN THE HISTORY OF OUR COUNTRY! We went to war under a false & now disproven premise, WEAPONS OF MASS DESTRUCTION. There were NONE! Now we are slowly & carefully bringing our great soldiers & military home. Our focus is on the BIG PICTURE! THE USA IS GREATER THAN EVER BEFORE!"
    05:14 – 9 oct. 2019

    JNC contre Trump et du côté des Néocons, on aura tout vu.

  • La victoire, que dis-je, le triomphe de Trump est en train d'advenir à Washington DC. Le motif pour sa destitution est biden, pardon... est bidon. Et le tout va exploser à la face des Démocrates et couler définitivement Biden en apportant la preuve de sa corruption et de ses magouilles en Ukraine. Ne restera que Warren et Sanders tous deux trop à "gauche" pour être élus. Trump n'en fera qu'une bouchée.

    Le lanceur d'alerte ne témoignera pas! Quelle comédie!
    https://www.zerohedge.com/political/trump-ukraine-whistleblower-suddenly-wont-testify-lawyers-break-negotiations-house-amid

    Quant au calife, depuis le début c'est un pion US, formaté par Songbird, alias McCain. Daech comme Al Qaida est une création des services US. Trump a voulu son heure de gloire façon Abbottabad avec la même mise en scène pour la même sous-production cinématographique.

    Sur Tim Osman, agent CIA, mort d'une insuffisance rénale en décembre 2001, il faut écouter Steve Pieczenik:
    https://stevepieczenik.com/2019/10/27/opus-185-america-doesnt-need-bad-guys/

    Le scénario à 5 miles de la frontière turque, région sous le contrôle des Turcs, ne tient pas la route. On se croirait revenu au temps des déclarations de Colin Powell devant l'assemblée générale de l'ONU. Tout est invraisemblable.
    https://www.globalresearch.ca/twenty-six-things-about-the-islamic-state-isil-that-obama-does-not-want-you-to-know-about/5414735

    Pour rappel, des membres dirigeants de daech ont été plusieurs fois exfiltrés par des hélicos yankees.

  • https://www.facebook.com/sabine.expatrie/videos/2559354567620948/

    Islamisme = islam. Des musulmanes non soumises témoignent. Les soldates au service de l'état islamique sont nombreuses en Europe et en Suisse. Elles combattent celles qui défendent la Laïcité, la Liberté sans pseudo, à découvert avec des mots. La victoire de Trump est incontestable, c'est comme un bilan, seule la dernière ligne compte.

  • Bonjour Pierre,

    La Tribune fait état d’une attaque au couteau en Cisjordanie.... une Suissesse parmi les touristes! Et 15 morts en Thaïlande - majorité de Boudhistes - par des musulmans. Enfin! On finit par appeler les choses par leur nom!

  • Pourquoi cette fascination mortifère de nos jeunes à propos du djihadisme?
    Permettez-moi de vous répondre de façon hassidique


    L'Eternel, béni soit-Il, appela l'un de ses anges. Il lui demanda de se rendre sur terre représenter par l'apparence notre époque d'hyper consommation plate parce que sans idéal avec ce que peuvent en penser et ressentir tout particulièrement les jeunes: dégoût et nausée

    ce qu'inspire aujourd'hui à ses camarades comédiens cet ange anonyme connu sous le nom de Depardieu

    Hyper consommation au point de s'en rendre méconnaissable

    Djihad au sens premier EFFORT

    Un cantique protestant d'autrefois pour ne pas dire obsolète dit parfaitement l'idéal auquel nous avons renoncé "C'est mon joyeux service d'offrir (à Jésus Christ) en vivant sacrifice mon corps et mon esprit(…)"

    Jésus-Christ devenant la cause défendue par le djihadisme la guerre sainte aux infidèles

    Infidèles par rapport à nos valeurs comme à nos acquis sociaux ne le sommes-nous pas?

    Regardez cet ange miroir connu sous le nom de... "Depardieu"!

    Devons-nous arracher les jeunes à ce djihadisme ou commencer par nous arracher nous-mêmes à ce que nous dit de nous… Depardieu!?

Les commentaires sont fermés.