Grand Remplacement? Un délire à prendre au sérieux

Imprimer

Grand Remplacement, remigration, racisme, laïcité

Une tribu informe mais menaçante et dominatrice, appelée «Elites», a ourdi la mondialisation pour procéder au Grand Remplacement des populations «de souche» européenne par des Arabes et des Africains. Il faut donc initier un mouvement inverse, la «remigration», pour bouter hors d’Europe ces «envahisseurs». Délire raciste? Bien sûr. Mais il se répand. Jadis, il a généré les pires catastrophes.

Le Grand Remplacement et la remigration, théorisés par Renaud Camus et popularisés par Eric Zemmour, ne restent pas coincés dans le folklore des groupes identitaires. Ils se répandent largement comme le prouve les succès de librairie des ouvrages de Zemmour. Une visite dans les coulisses des congrès du Rassemblement National, premier parti politique français, suffirait à vous convaincre de l’ampleur de cette infiltration en captant les propos de nombreux militants de base. Même si, devant les caméras, les dirigeants RN prennent de prudentes distances avec ces idées, tout en multipliant les sous-entendus ambigus afin de ne pas désespérer les plus fidèles de leurs partisans et en usant de ce registre : «Devant ces dégénérés de journalistes, je suis obligée de vous jouer du pipeau mais au fond, je pense comme vous, ne vous inquiétez pas ; la grosse caisse n’est jamais loin du pipeau!». Le clan Le Pen est expert en litotes «fascistoïdes mais pas trop»! 

Nos ancêtres les migrants

Le Grand Remplacement ? La belle affaire! Les migrations humaines ont commencé dès la préhistoire en créant de multiples brassages génétiques et culturels. Nous sommes tous des «grands remplaçants». Le démographe français Hervé Le Bras nous l’explique dans son ouvrageAnatomie sociale de la France (Editions Laffont) : «Le grand remplacement a déjà eu lieu, au moins depuis le néolithique».

De plus, comment, concrètement, opérer la «remigration»? La plupart de ceux qu’elle vise sont ressortissants des pays européens depuis une, voire plusieurs générations. Sur quels critères va-t-on considérer que tel Européen d’origine étrangère peut rester dans son pays ou que tel autre doit en être jeté? Mais en ce cas, pour atterrir dans quel Etat ? Dressera-t-on, comme en Allemagne nazie, des listes de filiation ? Mais comment ? Par des tests génétiques pratiqués sur les 738 millions d’Européens ? Bien du courage ! Ces tests prouveront d’ailleurs que nous sommes tous des métis, comme l’a démontré Hervé Le Bras dans son livre.

Toutefois, ni le bon sens, ni le caractère fondamentalement raciste de ces éléments de propagande, ni les démonstrations scientifiques suffiront à contrecarrer ces idées, semblables à celles qui nous ont précipités dans les cauchemars totalitaires. Il faut les prendre au sérieux et non les balayer avec suffisance.

La géographie est têtue

Si elles agissent sur un grand nombre de conscience, c’est qu’elles font appel à une grande peur et à une profonde nostalgie. Passions tristes, dirait Spinoza, mais passions fortes.

 La grande peur, c’est celle de mourir dans une société sécularisée qui n’est plus capable d’articuler un discours sur l’après-mort. Une société qui nous dit : «La vie est absurde et n’aboutit qu’au néant. Alors amusons-nous et consommons!» Sauf qu’après divertissements et consommations, la mort remonte à la surface avec ses bulles d’angoisses. Nous serons tous remplacés. Nous le savons, même si nous en refusons l’échéance. Et c’est insupportable. Plus la société cache la mort sous ses gadgets, moins elle nous prépare à l’affronter.

La profonde nostalgie, c’est celle du monde tel qu’il était à l’époque de nos 20 ans. Un monde sans rhumatisme, sans arthrose, sans rides. Comment ne pas idéaliser ce monde en pleine forme?  Il faut qu’il reste en l’état, là, comme ça ! Ne bougeons plus ! Le petit oiseau du passé va sortir ! Hélas, le monde n’est pas un cliché, c’est un grand film où tout change. Nous aimerions tant nous prolonger pour tenter de conjurer la mort. Et nous prolonger par des « comme nous », bien sûr. Seulement voilà, l’humanité a toujours eu la bougeotte, même quand elle n’avait que ses pieds pour se déplacer. Alors, avec les moyens de transport actuels, vous pensez !

La géographie est encore plus têtue que les faits : l’Afrique est jeune et pauvre, l’Europe est riche et vieillissante. Entre les deux, les échanges ne feront que croître. Tous les murs, tous les Salvini n’y pourront rien. Il y aura donc moins un Grand Remplacement qu’un vaste métissage. Nous étions différents de nos arrière-grands-parents. Nos arrière-petits-enfants le seront tout autant de nous. Ce truc bizarre s’appelle la vie.

La transmission de la laïcité

Mais si la pureté génétique relève de la sinistre farce, il n’en va pas de même de la transmission culturelle. Nous serons remplacés, c’est inéluctable, mais cela ne signifie pas que les valeurs que nous, Européens, avons acquises au fil des siècles et de l’épée doivent l’être aussi. La perte de cet acquit – qui a fait de l’Europe un îlot de liberté et d’intelligente cohabitation après tant de guerres – n’est pas pour rien dans la crainte qui est instrumentalisée par l’idéologie du Grand Remplacement. Et cette crainte-là est légitime.

 Certes, ces valeurs évolueront forcément dans leurs formes de représentation mais sans pour autant altérer ce qui fait leur substantifique moelle, à savoir le primat de la liberté individuelle sur la tyrannie du groupe, de la liberté de conscience sur les dogmatismes religieux ou athées, de l’Etat de droit sur la loi de la jungle, de l’égalité entre les êtres humains sur les toutes injustices.

Ces valeurs ont pour véhicule la laïcité. C’est elle que nous devons transmettre, si nous voulons, un tant soit peu, laisser trace utile. Pour ce faire, il faut l’illustrer en faisant montre de pédagogie mais aussi la défendre contre tous ceux qui veulent la remplacer par l’obscurantisme de la pensée et le despotisme des communautés. Et ce Grand Remplacement-là n’a rien d’un fantasme.

Jean-Noël Cuénod

Commentaires

  • Obscurantisme de la pensée et despotisme des communautés... Encore faudrait-il que pensée il y ait et que les communautés en question soient plus que communauté de haine pour des boucs-émissaires désignés par des escrocs qui s`autoproclament défenseurs de l`Europe "chrétienne"... tellement chrétiennes en vérité que les églises se sont completement vidées pendant que les parkings des supermarchés se sont remplis. Ce que je vois autour de moi, c`est d`abord de l`absence de pensée ou alors de la pensée prémachée, les deux se complétant a merveille puisque la seconde exigeant un terrain débarrassé de toute réflexion personnelle pour bien s`implanter. En ce moment, les pensées prémachées proviennent surtout des margoulins qui vendent aux foules du néo-libéralisme et de la démocratie "illibérale" a la sauce national-populiste.

  • C'est pourtant ce que rapporte la division des populations des Nations-Unies en 2000 dans un rapport de 144 pages. Des dizaines de millions d'individus en perspective. Pas sûr que les Japonais soient enclin à se metisser. La bien-pensance n'est pas passer par chez eux. Les Suédois sont également en train de freiner des quatre fers (normal pour un pays qui a tant accueilli et qui doit faire fasse aux mêmes zones de non droit qu'à Villeurbanne ou à Molenbeck ainsi qu'à une masse de viols qui fait de Malmö, quasiment la capitale européene dans ce domaine. Passons également sur le pacte de Marrakech. Bref que des fakes news. Quand on ne veut pas voir...

  • Rappelez-nous Jean, de quelle confession étaient les individus à qui l'on a retiré le passeport suisse ces jours ? Ne vous en faîtes pas, si l'Islam s'implante en Europe vous pourrez mettre votre réflexion personnelle au compost. Irons-nous nous réfugier en Chine ou cette religion est considérée comme une maladie mentale?

    Les adeptes du néo-liberalisme sont tout à fait en accord avec les délires immigrationnistes de la gauche.

  • Migration ne veut pas dire pillage des pays pauvres. "l’Afrique est jeune et pauvre, l’Europe est riche et vieillissante."
    Ben voyons ! servons nous prenons les meilleurs éléments et laissons ceux qui sont trop déconnectés, vieux, malades ou miséreux dans leur "bourbier".
    Ces "pays sous développés » (il faut appeler un chat un chat) ont besoin d'une aide sérieuse et non charitable pour leur permettre de vivre correctement. Résultat Tout le monde serait gagnant.
    Quant à l'Europe riche et vieillissant, il serait peut-être temps qu'elle repense sa politique démographique. Pour info ; les africains ne sont pas la nurserie de l'Europe.
    Il est cependant vrai qu'il est bien plus facile d'aller se servir chez les autres pour assurer sa prospérité.

  • L'Europe vieillissante, c'est sa chance pour ne pas s'écrouler sur une surpopulation:
    UE = 114h/km2
    Afrique = 40h/km2

    Il faut revenir à la réalité, l'Europe impacte son environnement (eau, ….) par une population trop nombreuse.

    La théorie de l'inévitable métissage est une des grosses ânerie de la gauche.
    La raison est que les peuples européens n'accepteront jamais ceci, et les politiques seront obligés de suivre, démocratie oblige.

    Mais plus important, la sécurité sociale dans de nombreux pays ne sont pas capable de supporter la charge de personnes incapables de travailler (2/3 suivant les régions).
    Les statistiques ont montré des conséquences très néfastes pour les plus faibles des citoyens européens, sauf si l'immigration vient de la classe moyenne.

    L'humain n'accepte pas de forte migration, ce n'est pas une spécificité européenne, voir l'Afrique-du-Sud et ailleurs. Les politiques l'ont compris puisque les expulsions sont devenus une priorité ou le deviennent.

    Les pays restent et resteront pendant longtemps la base de fonctionnement des sociétés de cette planète.

    Est-ce que dans 1000 ans une petite partie de notre ADN sera africains, peut-être, mais ce sera plus dû à une immigration normale, qu'à une immigration de masse non désirée.


    L'Europe n'a pas besoin de migrants non-qualifiés d'autant plus que l'Intelligence Artificiel arrive avec son lot de futur chômeurs.

  • "Le Grand Remplacement ? La belle affaire! Les migrations humaines ont commencé dès la préhistoire en créant de multiples brassages génétiques et culturels."
    Avez-vous remarqué toutes ces femmes voilées dans nos rues, dont beaucoup avec une poussette ? (il y a 20 ans seules les touristes du Golfe étaient voilées). Le voile signifie "Je ne peux me marier qu'avec un musulman." Les brassages génétiques ne sont pas du tout garantis avec l'apartheid qui est en train de se mettre en place.

  • Ma petite réponse au sieur Lefort se serait-elle égarée dans le cyberespace? Tant pis, je me permettrai juste de rappeler un petit détail a la logorrhée des paniqués du "métissage" de l`Europe avec l`Afrique (a propos, n`est-ce pas l`Afrique qui a peuplé l`Europe il y a une cinquantaine de milliers d`années?): l`Union Européenne, c`est une population d`environ 750 millions; selon les statistiques, début 2018 environ 22,3 millions de ressortissants de pays tiers (pas uniquement africains) vivaient dans l`Union, soit environ 3 %. No comment.

  • On se dit, après pas mal de printemps, qu'en s'en allant on laissera la place à d'autres… aux autres.

    Les Eglises abordèrent la mort envisagée comme un passage.

    On peut, selon nos situations, se dire que la mort est une délivrance sorte de "sortie d'Egypte".

    Les prêtres catholiques "évolués" ont observé que la confession pour le fond pouvait tourner à une forme de psychothérapie en laquelle le péché (Karol Wojtyla prononçait le "péchai"!) devenait un problème... ce qui orienta les fidèles vers les psys, d'une part, le désormais travail des femmes privant souvent les paroisses de leur présence et dévouement, de l'autre.

    Les Italiens, Portugais ou Espagnols chez nous fréquentaient "nos" églises catholiques… les musulmans d'aujourd'hui "leurs" mosquées...

    Masses métissées ne va pas de soi à commencer par la manipulation comme le manque de respect le plus absolu.

    Une maman hirondelle de poésie pour les enfants demandait à sa petite hirondelle d'ouvrir son aile au vent… belle image.

    S'ouvrir au souffle de l'esprit nous invitant à la spiritualité ainsi qu'à la sortie de nos corps compris comme des nids pour les uns plus douillets que pour les autres.

  • Voici d'autres statistiques.

    Sur les 512,4 millions de personnes vivant dans l’UE au 1er janvier 2018, 22,3 millions (4,4 %) étaient des ressortissants de pays tiers.

    https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Migration_and_migrant_population_statistics/fr

  • En effet, j´ai pris par mégarde la population de l´Europe et le nombre d´étrangers de l´UE. Le vrai chiffre est donc 4,4 % d´etrangers dans l´UE en comptant les gens de TOUTE provenance et de TOUT statut, pas seulement les réfugiés africains. Est-ce donc si flippant? A propos, une jeune mere de famille vient de se faire poignarder en France sous les yeux de ses enfants par un abruti excité par le voile islamique de la jeune femme. Les vrais coupables courent toujours et continuent a bien gagner leur misérable vie comme politiciens spécialisés dans l´incitation a la haine. Bien-sur, pour ne pas mettre de l´huile sur le feu, on dira que c´est l´acte d´un poivrot ou d´un déséquilibré.

  • @ Jarogh: la jeune femme voilée qui s'est fait poignarder n'est que la 3ème victime d'un fou en état d'ébriété qui avait auparavant poignardé deux hommes, sans doute blancs et chrétiens. J'ai été frappée par le titre tendancieux et partial de cet article de la TG. Au lieu d'écrire : un détraqué poignarde 3 personnes, le titre était "une femme voilée etc." Autrement dit, les deux hommes chrétiens ou athées qui se sont aussi fait poignarder comptent pour beurre. Quand un musulman poignarde des gens dans la rue (ça arrive de façon étrangement régulière), ce sont toujours des malades mentaux. Alors les chrétiens peuvent aussi être dérangés.....

    Sinon, pourrait-on aussi parfois parler du racisme intra- noir et non-blanc? Un autre article de la TG (le film de Milo Rau) nous apprenait que parmi les néo-esclaves exploités par les mafias dans le sud de l'Italie, ces migrants que les ONG sauvent par centaines, les Nigérians refusent de travailler avec des Camerounais ou des Roumains. Etrange, non? Ou encore les émeutes en Afrique du Sud, où ce sont des commerçants nigérians qui se font attaquer par des sud-africains, jaloux de leur réussite. J'ai mis un commentaire à ce sujet chez Gyorgi Ndoye et, tiens tiens, mon commentaire n'a pas passé.....

    Et puis, question subsidaire: quand l'Europe sera devenue africano-musulmane, où iront les réfugiés qui sont à la recherche de confort et de prospérité ?

  • Toujours est-il que le quidam en question n`a blessé aucun des deux types (dont les journaux ne disent rien quant a l`origine) en question et que seule la femme musulmane voilée a eu le don de l`exciter suffisamment pour qu`il sorte un couteau et tue. A part ca Arnica, personne ne prétend que le racisme soit une exclusivité de l`homme blanc ni que les immigrants soient des anges.

  • Si un type comme moi, qui n'a pas la réputation d'un extrémiste, éprouve de la gène devant les femmes voilées, je n'ose imaginer ce qui se passe dans la tête de ceux qui en veulent à ces populations "différentes".
    Je suis ravi de voir des femmes nager à la piscine du Lignon en burkini. Elles font partie de celles qui tentent de s'intégrer malgré les vibrations d'une bonne part des autochtones.
    Je suis aussi sous le charme de celles qui acceptent un regard et une communication sur le vif.
    Je suis donc à la fois favorable à ces métissages et réticent envers ceux qui viennent dans nos contrées non pas pour profiter de nos avancées dans tous les domaines mais pour tenter de convertir à un foi surannée et mortifère.
    Je peux donc aisément comprendre que certains ont envie de tuer. Ils se sentent menacés dans leurs fondements à juste titre car la réalité démographique pourrait très bien inverser la tendance. Comme le suggère d'ailleurs, non sans humour, Houellebecq dans son ouvrage "Soumission".

  • Oui, 3 ou 4 pourcent d'étrangers selon les papiers, mais savez-vous que beaucoup de Français de passeport ne se considèrent pas comme tels ?
    Donner un passeport français à tous ceux qui naissent dans l'hexagone n'empêche pas le communautarisme.

  • "A part ca Arnica, personne ne prétend que le racisme soit une exclusivité de l`homme blanc ni que les immigrants soient des anges."

    .... ah bon ..... ???????
    Personne ? Vraiment ???

  • Rien n`est tout noir ou tout blanc. A force de s`inventer une réalité caricaturale, on risque de devenir soi-meme une caricature.

  • @ Jarogh: la jeune femme voilée qui s'est fait poignarder n'est que la 3ème victime d'un fou en état d'ébriété qui avait auparavant poignardé deux hommes, sans doute blancs et chrétiens. J'ai été frappée par le titre tendancieux et partial de cet article de la TG. Au lieu d'écrire : un détraqué poignarde 3 personnes, le titre était "une femme voilée etc." Autrement dit, les deux hommes chrétiens ou athées qui se sont aussi fait poignarder comptent pour beurre. Quand un musulman poignarde des gens dans la rue (ça arrive de façon étrangement régulière), ce sont toujours des malades mentaux. Alors les chrétiens peuvent aussi être dérangés.....

    Sinon, pourrait-on aussi parfois parler du racisme intra- noir et non-blanc? Un autre article de la TG (le film de Milo Rau) nous apprenait que parmi les néo-esclaves exploités par les mafias dans le sud de l'Italie, ces migrants que les ONG sauvent par centaines, les Nigérians refusent de travailler avec des Camerounais ou des Roumains. Etrange, non? Ou encore les émeutes en Afrique du Sud, où ce sont des commerçants nigérians qui se font attaquer par des sud-africains, jaloux de leur réussite. J'ai mis un commentaire à ce sujet chez Gyorgi Ndoye et, tiens tiens, mon commentaire n'a pas passé.....

    Et puis, question subsidaire: quand l'Europe sera devenue africano-musulmane, où iront les réfugiés qui sont à la recherche de confort et de prospérité ?

  • L'étranger et sa couleur ne sont pas le problème, loin sans faut. L'islam et ses intentions écrites servant dans l'éducation des mioches islamikazes, est un concept aux croyances extrêmement dangereuses.

    Mr Jean-Noël Cuenod, vous n'évoquez jamais l'islam' (montrer du doigt les islamistes n'est pas suffisant) et le coran afin, (il me semble) de "protéger" votre dieu et les croyances allant avec des fables, sur la mort, le paradis et l'enfer n'est pas réaliste. Je n'évoque pas ce tribunal des flagrants délires inventé également par les Pharaons et leurs prêtres..... Comme eux, -traîtres- vos intentions ne sont pas claires. Je reste mesuré envers vous par respect.

    Nos détraqués de dirigeants nous ont écussonnés -des- étrangers aux croyances et intentions meurtrières afin de nous imposer l'islam. De plus en plus d'enchiffonnées déambulent par des températures très chaudes, c'est cela votre modèle qu'il nous faut accepter au nom de votre dieu?

    Aider les africains ou autres à venir en Europe est aussi normal que ma respiration. Mais nous imposer l'islam et des étrangers qui n'ont que nos systèmes sociaux en tête, NON.

    L'étranger de bonne qualité ayant envie de s'intégrer, de travailler et créer une famille, OUI.

    Il nous faut protéger les étranger en danger dans leurs pays en guerre ou dirigés par des despotes que nous soutenons, c'est bizarre?

    L'Europe n'est pas un paradis, il me semble que les musulmans devraient aller se réfugier dans les pays pétroliers par exemple l'Arabie? (idée de Sami Aldeeb avec laquelle je suis en phase)

    Écussonner une branche pourrie sur un arbre sain mènera à la mort de l'arbre souche c'est la vie la nature est ainsi faite. L'islam c'est la mort, ce concept n'a rien à voir avec la vie mais la mort. Non à cette politique des grands industriels et financiers aidés par des traîtres à la Liberté et à nos modes de vies.

    Merci de votre attention également de publier mon commentaire.

  • Pierre NOËL

    Pas question de m'interposer entre vous et Monsieur Cuénod.

    Krishnamurti qui ne jouait pas au gourou parlait comme vous tout en apportant la "floraison" de ses expériences et réflexions en invitant ses auditeurs à chercher ce qui n'est pas amour

    le pourquoi

    la peur du vide du manque

    le ruminement mental

    jusqu'à parvenir à affronter la solitude la peur (de perdre)

    possession jalousie domaine réservé, etc.


    puis enfin l'amour l'esprit enfin dégagé de ses encombrements incessants

    Amour forme de beauté

    Sexualité les formes

    Amour bonté beauté justice bien immensité
    sans attachement ni dépendance

    Il faut laisser se dessécher ces religions dominatrices, culpabilisatrices limitantes, certes, tout en laissant du temps au temps et en ne perdant pas de vue que nous sommes appelés à évoluer ce qui en sortant même modestement de l'ignorance nous permet comme écrit mille fois de dégager le bon grain de l'ivraie telle l'invitation à chercher à comprendre plus qu'à condamner sans autre sous le coup de l'émotion. Prajnanpad, le "Swamiji" d'Arnaud Desjardins, a enseigné que ce qui finit par arriver arrive parce que ce ne devait ou ne pouvait pas finir par ne pas arriver.

  • P.S. De l'amour et de la solitude par Krishnamurti J'ai Lu

    Il dénonce sans virulence mais avec clarté notre époque qui a réussi à faire des mots amour et sexualité deux synonymes.

    Pierre NOËL … en effet on souhaiterait une attitude moins cool de pas mal d'écrivains concernant notre temps avec, en Iran, l'islam condamnant une femme photojournaliste à dix ans de prison ferme et cent coups de fouets pour avoir semé le trouble en critiquant le régime… Appelons-nous de nos voeux de telles horreurs pour nos descendantes…?

    Mais, prenons les teneurs de blogs, s'ils changeaient de registre, pour le dire ainsi, seraient-ils soutenus par des lecteurs commentateurs se cachant ou se masquant derrière des pseudonymes…?

    Enfin, Pierre NOËL, si vous respectez véritablement, quelles que soient vos opinions, Monsieur Cuénod vous ne lui écrirez pas votre dieu mais votre Dieu!

  • Salut Myriam,

    NON et non cela n'a rien à voir avec le respect envers JNC. J'écris le mot Athée avec un A majuscule, je ne pense pas être moins respecté si quelqu'un écrit athée. Je n'ai pas à respecter un fantôme. C'est comme l'islam, je suis censé respecter les musulmans pas leurs croyances ou religions.

    N'ayant plus aucune carte ou croyances religieuses pour avoir étudié le pourquoi des croyances et des religions, je -préserve mon inconscient donc mon jardin et mon bonheur de vivre avec la nature.

    Mes respects du soir......

  • Pierre NOËl, merci pour vos respects du soir acceptés pour l'ensemble des journées à venir.

    Ne pensez-vous pas que nous avons en nous une force et que cette force étant en chacun de nous l'ensemble de ces forces qui n'en forment qu'une correspondrait à ce que l'on appelle ou appela Dieu? Je vais vous confier ce qui est arrivé il y a environ deux heures.

    Je broyais du noir et me lamentai lorsque ma voix intérieure m'annonça à venir une soirée voire une nuit où je ne m'emm--- pas


    Peu après sirène d'une ambulance devant chez moi.
    Puis, autre sirène, celle des pompiers: d'"accus, ai-je dit, mais sans blessés (souvenir au fond du coeur d'un ou deux chers pompiers "disparus" déjà.

    Délicieuse sauce bolonaise après victoire totale: couvercle ouvert sans autres habituelles pleurnicheries en me frictionnant les poignets: "Sal,,, de m,,,"ils" le font exprès. etc.

    Enfin, à m'écarquiller les yeux, un bonsoir de votre part qui vient me consoler d'une amabilité par mail reçue: "Prière (quand-même!) de fermer ton clapet et de ne plus m'écrire.

    Attendons la suite… et bonne nuit sous les étoiles (je pense à la Provence en feuilletant un magnifique herbier.

  • Bon a savoir:

    Zemmour, le pape des paranos du métissage a déclaré dans l`émission Paris/berlin sur Arte le 13 novembre 2008 que Noirs et Blancs appartiennent à deux races différentes et que cette différence est faite par la couleur de la peau. Pour Zemmour, il est important de pouvoir catégoriser les humains en races différentes car (c`est lui qui le dit): "S'il n'y a pas de races, il n'y a pas de métissage."

  • Revenons aux choses sérieuses.
    En Europe on est en train de tout déstructurer jusqu'à parler de rendre l^école non obligatoire.
    Ignorance mère de la superstition comme de l'aveuglement.

    Plus d'école publique obligatoire.
    Les parents intellectuels feraient l'école à la maison.
    Les parents aisés choisiraient de bonnes écoles privées et les enfants des "précaires" seraient laissés à eux-mêmes et traîneraient dans les rues en l'absence de leurs parents avec chance, selon lesquels, travaillant à l'extérieur?

    Le nié plan Kalergi qui prévoyait un métissage général avec un génocide concernant l'Europe voulait les gen métissés un peu moins intelligents (école désormais non obligatoire?) pour les mieux manipuler

    Le métissage, annonçait ce plan Bonne Nouvelle, rend les gens un peu cruels.

    Chercher, sans rien imposer, par votre moteur de recherche Macron Kalergi ou vice versa Kalergi Macron.

  • Myriam,

    La force que nous avons en nous a été détournée par les religions pour des motifs fallacieux afin de servir les chefs tribaux puis les rois. C'est avec cette manip que les traîtres prêtres des Phraons ont réussit à les faire disparaître au profit des concepts religieux. C'est de la manipulation rien de plus. Cette force "anarchique concerne tout ce qui est vivant.

    Les évolutions respectives ont fait le reste. La vie existe partout dans l'univers à condition que les météorides et météorites puissent ensemencer des milieux favorable. La terre, planète tellurique qui est une agglomération de poussières, a évolué pour accueillir cette vie cosmique.

    Je comprends votre solitude intérieure et extérieure, vous constatez que vos modèles de croyances ne suffisent pas à une paix intérieure, car nul ne peut être en PAIX à l'intérieur comme à l'extérieur. Le fameux chemin spirituel n'est qu'un leurre, j'ai plus de satisfaction à pratiquer le silence dans la nature qu'à visiter la cathédrale de Reims devenue un endroit à fric pour la monarchie vaticane.

    Savoir que la mort est inévitable ne comble pas de joie, mais savoir que lorsque la vie s'éteint il n'y a pas plus de paradis que d'enfer ou de tribunal me donne une certaine Paix intérieure. Quant à l'extérieur, les pollutions sonores et atmosphériques me révoltent car nous sommes gouvernés par des idiots en particuliers les énarques et autres technocrates diplômés ou non.

    Voilà, je ne souhaite plus commenter les commentaires depuis un bon moment car mon temps est précieux, de ce fait j'ignore tous ces imbéciles anti Hébreux, anti- Liberté anti tout -par ignorance et croyances. Je n'oublie pas nos excellents échanges d'antan, alors, bonne continuation.

    Je pars en forêt écouter les bruits et les murmures, ils m'en disent plus que les religions et leurs lieux de cultes.........

    Bye....

  • Pierre NOËL

    On peut "broyer du noir" non par solitude mais, par exemple, devant du marc de café.


    De retour ce vendredi à la crucifixion du Christ, pourquoi?

    L'historien remarquable Jules Isaac in Jésus et Israël, Fasquelle concernant la crucifixion de Jésus avouait n'avoir rien trouvé du tout raison pour laquelle il s'étendait sur la crucifixion ce supplice ne signifiant pas forcément automatiquement la mort du condamné (les crucifiés étaient nus) tête en haut de droit commun... tête en bas, politiques.

    Un clou servant de siège sortait du bois sur lequel retombaient les crucifiés s'étant dressés par l'effet atroce de la souffrance

    pour les hommes


    les femmes étaient crucifiées la face contre le haut de la croix présentant leurs dos, leurs fesses… au public et, au moment de la crucifixion, par ce même clou étaient violées.

    Si Jésus nous est présenté dénonçant le pouvoir, ce système, de la caste sacerdotale du Temple une photojournaliste contemporaine en Iran pour avoir dénoncé le système se retrouve condamnée à dix ans de prison ferme et cent coups de fouet

    fesses visées, donc

    Que sont les femmes… décidément

    Pour l'islam comme pendant des siècles pour le catholicisme… raison de leur bonne entente commune... sinon un mal nécessaire si on veut avoir son plaisir, des enfants, un ménage bien entretenu et sa cuisine de "cordon bleu" préparée.

    Pour la vanité, dénonçaient les féministes des années septante, femmes potiches le bien-être... femmes bonniches.

    Et c'est à l'islam qui affirme que les non musulmans grilleront en enfer que nos dirigeants donc responsables offrent biens et nationalités

    biens et nationalités y compris possible pouvoir politique à venir avec possibilité d'infiltrer progressivement l'aimable et purificatrice ((par la lapidation) charia en nos cités et lois!?

  • Pierre NOËL

    Toujours à propos de broyer du noir… Molière était triste et les traits du visage de Lipatti au piano étaient plus apaisés que dans la vie.
    Les grandes pièces de Molière ne sont-elles pas essentiellement "évangéliques":

    les guérisons concernent-elles des gens forcément malades… On peut imaginer l'entrée en scène du Malade imaginaire relié par toute une panoplie d'instruments médicaux de perfusions et autres le reliant à un charriot à roulettes…

    La vanité par les Précieuses ridicules.

    Tartuffe: l'hypocrisie comme les gens de mauvaise foi inspiraient également le Jésus des évangiles.

    Harpagon à table, au dessert, distribue à chaque convive deux abricots "Il faut manger pour vivre et non pour vivre pour manger"!

    L'avare en scène... une personne, une moitié de ses deux abricots est pourrie, l'avare, Harpagon, lui donne une autre moitié d'abricot... pour la seconde moitié n'en sachant quoi faire il la mange lui-même… mais en cherchant à connaître cet homme on apprendrait qu'autrefois il fut pauvre au point de quitter l'école pour aider sa mère.

    Pierre NOËL si vous lisez Marianne page à page pousserez-vous en fin de semaine un "youpi!" de derrière les fagots!?

    Au reste, comme tout le monde, lot de joies parfois rarissimes comme de peines.

    Faut-il. sous prétexte de modernité laisser tomber nos valeurs tant culturelles qu'humaines au bénéfice de gains, achats, sauvagerie sans éthique du Marché néolibéral... rapacité?

  • Pierre Jenni

    A propos du burkini on peut ne pas ressentir comme vous du tout.
    Observant que le voile pose de tels problèmes comment vouloir ajouter le burkini quand on prétend s'intégrer voire s'établir dans un pays c'est-à-dire vouloir en partager les valeurs!

    Par ses chants et sa rythmique Dalcroze libéra le corps des femmes se présentant, ce qui ne se faisait pas jusqu'alors, en tuniques bras, jambes et pieds découverts et, pour un autre problème, la sexualité, le Dr Charles Bugnon, de Thierrens, s'activa en faveur du planning familial (bouquin et film).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel