Massacre à l’américaine : les comptes de la folie ordinaire

Imprimer

AP_19116633471774.jpg

Les massacres de masse sont devenus banalité aux Etats-Unis. Drapeaux étoilés en berne, prières collectives, flammes frémissantes des bougies, sanglots sincères mêlés aux larmes de crocodile du président Trump. Les rituels post-tueries sont désormais bien rôdés. Ils se déroulent en ce moment même, après les deux tueries du week-end au Texas et dans l’Ohio.

Depuis le début de cette année, déjà 8666 Américains ont été tués par des armes à feu ; 249 tueries ont été recensées en huit mois (source : Le Figaro). Si les tueries collectives (au moins quatre personnes assassinées) ne constituent pas un phénomène récent dans le chaudron états-unien, le nombre de personnes exposées a triplé depuis 2011 (source USA Today). Le point de départ de cette recrudescence a pour sinistre emblème le massacre de vingt enfants de 6 à 7 ans et de huit adultes (en comptant le tueur) le 14 décembre 2012, massacre perpétré par un garçon de 20 ans à l’école primaire de Sandy Hook (Connecticut). Depuis, selon Le Figarodu 4 août, 2187 tueries collectives ont semé la mort outre-Atlantique.

Les deux plus récentes se sont donc déroulées samedi et dimanche derniers, la première à El Paso au Texas, à la frontière avec le Mexique et la seconde, treize heures plus tard, à Dayton dans l’Ohio. Bilan total : 29 morts.

Concernant le massacre texan, le FBI a ouvert une enquête pour « crime à caractère raciste » et « terrorisme intérieur ». Le tueur a laissé un « manifeste » qui « dénonce l’invasion hispanique du Texas » et prend comme référence le suprémaciste blanc qui a assassiné le 15 mars dernier, 51 personnes dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande. A propos de la tuerie de Dayton, on ne sait pas grand-chose de l’assassin, sinon qu’il avait établi une liste de personnes à tuer et à torturer, qu'il retweetait les messages des sénateurs démocrates Bernie Sanders et Elizabeth Warren et qu'il était adepte du "pornogrind", sorte de rock pornographique.

A chaque tuerie collective, les médias actualisent les données que je viens d’énumérer. Mais ces statistiques de guerre civile ne changeront pas d’un iota la politique américaine, ni sur les ventes d’armes de guerre ni sur le caractère foncièrement violent de cette nation censée donner le « la » à l’humanité, voire plus en cas de conquête spatiale ! Le supermarché Walmart vient d’ailleurs d’annoncer qu’il continuera à vendre des armes.

Lecture du Décalogue à un sanglier

Les démocrates mettent en cause la responsabilité morale du président Trump qui ne cesse d’alimenter la haine xénophobe dans ses tweets qui semblent constituer sa seule activité, après le golf. Mais parler de « responsabilité morale » à son propos n’a aucun sens. Autant faire lecture du Décalogue à un sanglier. Entre deux « swings » sur son « green », le Tweeter Fou a tout d’abord évacué ces événements ennuyeux en les confinant à « des problèmes de maladie mentale ». Ce qui n’explique rien : pourquoi les cinglés sont-ils plus nombreux aujourd’hui à passer à l’acte ? Pourquoi se prévalent-ils souvent de la rhétorique xénophobe de Donald Trump ? Pourquoi peuvent-ils se procurer un attirail digne de Rambo ?

Ses communicants se sont sans doute rappelés les désastreux effets de l’indulgence dont le président avait fait montre à l’endroit du néonazi qui avait tué à Charlottesville, le 12 août 2017, une jeune femme et blessé vingt personnes en lançant sa voiture sur des manifestants. Aussi, Donald Trump a-t-il finalement condamné, hier, le « racisme et le suprématisme blanc », en ajoutant pour faire bon poids : « Ces sinistres idéologies doivent être vaincues. La haine n’a pas de place en Amérique ». Il a enfin dénoncé le rôle pernicieux des jeux vidéos et des « fake news » (infox).

Avec lui, rien ne doit nous étonner, même lorsqu’il se plaint de maux dont il est l’un des principaux vecteurs. Trump stigmatisant le racisme, le suprémacisme blanc, la haine et les fake news, c’est Harpagon dénonçant l’avarice, la cupidité et les méfaits de l’argent-roi.

Sur la question principale des ventes d’armes, le président est resté évasif, une fois de plus. Il a même poussé le cynisme jusqu’à demander aux élus démocrates et républicains de s’unir pour « marier » contrôles des acquéreurs d’armes à feu et réforme de l’immigration ! Suggestion aussitôt qualifiée d’ « écœurante » par le démocrate Jerrold Nadler, président de la Commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants. Autant dire que rien de sérieux ne s’accomplira en matière de régulation des armes aux Etats-Unis.

Cela dit, Barak Obama, malgré ses discours élégants et sensés, n’avait jamais rien fait de concret pour tenter d’endiguer ce phénomène.

Une force politique : l’inertie

Il en va des massacres de masse états-uniens comme du dérèglement climatique : paroles fortes et mesures faibles, voire inexistantes. Même si le pouvoir tentait d’exercer sa volonté politique, il se heurterait à ce puissant courant contraire : la force d’inertie. Le repli sur sa communauté ethnique, culturelle ou religieuse, l’éclatement de la société en bulles individuelles, la tribalisation des réseaux sociaux ont fait que la notion de peuple ne signifie plus rien. Morcelées en intérêts divergents, composées d’individus n’ayant plus grand chose en commun, les nations ne parviennent pas à trouver en elles la force d’entrainement pour changer le cours des choses et contrer l’inertie.

Dès lors, seuls comptent les intérêts à courts termes : se faire réélire, spéculer en bourse. Et après moi le déluge. Sur le radeau mondial, nous dérivons vers les rapides. Et qui veut y installer un gouvernail est aussitôt jeté dans le torrent.

Jean-Noël Cuénod

AVIS AUX COMMENTATEURS

Deux commentateurs de mon blogue tentent de diffuser des info provenant de Dreuz Info. Selon le site du "Monde",  Ce blog (...) se revendique comme « pro-américain », « pro-israélien » et « néo-conservateur ». Il publie régulièrement de fausses informations, notamment sur l'immigration.

Le fait que ce blogue s'affirme pro-américain , pro-israélien et néo-conservateur ne me gêne pas. Il s'agit d'opinions parmi d'autres. Mais le fait qu'il publie des infox me conduit à éliminer et à bannir tout commentaire provenant de cette source polluée. Merci d'en tenir compte.

 

Commentaires

  • Trump est une catastrophe pour a peu pres tout le monde mais je ne suis pas certain qu`il ait le pouvoir de faire interdire la vente libre des armes de guerre (et encore moins celle des armes a feu de toute catégorie). Il faudrait pour cela l`assentiment du parti Républicain or, étant donné le tres grand nombre de partisans de la vente libre qui votent pour le parti, celui-ci ne peut pas se permettre de les désavouer, du moins pas jusqu`aux prochaines élections. On n`a pas idée en Europe de la quantité de "rednecks" qui forment la base électorale des Républicains et qui ne se sentent exister que par leur droit a posséder des armes a feu automatiques et de gros calibre.

  • « ... pourquoi les cinglés sont-ils plus nombreux aujourd’hui à passer à l’acte ? » interrogez-vous, Jean-Noël Cuénod.

    Bonne question valable pour autant d’autres actes assassins que nos élites européennes commentent, elles aussi, de cette manière que vous relevez pour le Président des Etats-Unis..

  • Mme H.R.F., je me mêle en ce qui ne me regarde pas. Vous posez la question à M. Jean-Noël Cuénod!

    Pourquoi les américains ne savent faire que la guerre surtout contre les métis, les sudistes et les noirs. Les américains ne savent faire que ça, casser la gueule à ceux qui ne sont blancs américains. Depuis leur création il y a 250 ans, ils ont fait 217 guerres extra territoriales avec une moyenne d environ une guerre par année, comme quoi! Ils avaient démarré leur existence en faisant la peau à 1 million de Peaux Rouges, génocide de 1 million duquel on n en parle que dalle!!

    Pour ceux qui n ont pas peur et qui ne croient pas qu une 3 ème guerre mondiale risquerait de se déclencher (guerre nucléaire cette fois-ci d une durée de 30 à 60 min à tout casser).

    Pour ceux-ci, ils seraient bien déçus car cette 3 ème guerre mondiale (traditionnelle à ce jour) a démarré à cause des Yankees et leurs alliés serpières depuis les années nonante au Sud de la planète et sa deuxième phase serait nucléaire.

    Trump pense être capable d effacer de la carte: La Russie, La Palestine ou ce qu il reste de, hélas, de l Iran, Le Pakistan et même la Chine car God Bless America et in God we trust, c est même écrit sur leur billet vert, bullshit!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Charles 05, je ne pose aucune question à Jean-Noël Cuénod :-)

    Je relève la question que lui-même soulève à propos des « cinglés » et la commente.

  • Par ailleurs, il n`y a qu`a regarder la production cinématographique, les séries télé et la littérature américaines contemporaine pour voir a quel point la violence est au centre de la "culture" américaine. Quand on baigne la-dedans depuis sa naissance, difficile de ne pas etre soit fasciné soit completement dégouté par la violence. Il faudrait un vrai miracle pour qu`une société aussi pervertie n`engendre pas des centaines de tueries en masse chaque année des lors que n`importe quel citoyen peut s`acheter des armes de guerre pour quelques centaines de dollars.

  • Le fait de critiquer Trump ne fait pas avancer. Obama, pro-islamique, n'a pas fait mieux avec ses faux démocrates et deux mandats. Modifier l'article 1 de la constitution n'est pas pour demain. Reste une entente entre les faux démocrates et les conservateur,s là non plus ce n'est pas pour demain, alors......

  • Je m'élève contre les propos de Charles 05 je le cite "....Trump pense être capable d effacer de la carte: La Russie, La Palestine ou ce qu il reste de, hélas, de l Iran,.. Il faut que Charles se mettent à jour : Ce n'est pas Trump qui veut effacer la "Palestine", mais l'Iran qui veut éradiquer Israel voir ttps://www.europe-israel.org/2019/01/general-iranien-promet-dannihiler-israel/

  • Racisme et suprématisme blanc condamnés par Trump-
    Mise en doute de sa sincérité.

    Jadis mise en doute de la réalité de la conversion de l'Empereur Constantin.
    Scepticisme qui n'a pas empêché le christianisme de poursuivre son développement.

  • La Suisse, pays de la Croix-Rouge, vend-t-elle des armes de guerre?

  • Un peu partout après un meurtre ou un attentat banalisés, vous l'écrivez, Jean-Noël Cuénod, inutile d'en rajouter… par rituel fleurs, bougies, pleurs, étreintes… il faut un changement de paradigme, un revirement fondamental... que pensent les jeunes de ces adultes dits responsables; planète, biodiversité justice sociale éthique et… sans rire ou clin d'oeil Liberté Egalité Fraternité
    last not least… "Un pour tous, tous pour un":

    "Sans blague" ou… pinces sans rire!?

  • C est clair que les USA sont au sommet de leur "civilisation". Toute civilisation est de facto condamnée tôt ou tard à décliner à une vitesse bien plus rapide dans la descente que dans son ascension.

    Au fond, ça ne me déplaît nullement que la civilisation américaine (= barbarie et déchéance) s effrite, c est bien normale et même salutaire.

    Quand vous avez un Trump, un violent, un raciste, un instable, un esbroufe et un inculte et qui a un appui certain des américains , il y a de quoi s inquiéter de soutenir un gars qui avait dit lors de sa campagne électorale: Les Femmes , ça s attrape par la chatte et dans quel pays du monde, une telle déclaration ne tuerait pas la candidature d un cinglé futur président, nulle part sauf en Amérique .

    C est vrai que le poisson commence toujours à pourrir par la tête...

    Trump, à la poubelle de l Histoire!

    Bien à Vous M. J.-N- Cuénod,

    Charles 05

  • Si on ne peut pas compter sur la responsabilité morale d'un être au sommet d'un Etat comment le tolérer en de telles fonctions aux responsabilités morales et éthiques risquant d'être bafouées?

    Singulièrement s'agissant des Etats-Unis confrontés à la Chine qui vise une sienne possible gouvernance mondiale: guerre probable souhaitable pour un peu d'animation comme de sortie de morne ou lassante écoeurante routine!?

Les commentaires sont fermés.