• Poésie à lire et à ouïr : LE CHANT DU VRAI FEU

    Imprimer

    feu sacré.jpg

    En cette canicul’ère, vous croyez avoir chaud ? C’est que vous n’avez pas entendu le chant du vrai Feu ! Celui qui brûle sans cendre. A lire. A ouïr. Si vous le voulez bien.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Poésie L'Or du temps 2 commentaires
  • La politesse, un acte révolutionnaire

    Imprimer

    phil-umbdenstock.jpg

    Le Plouc va vous entretenir d’un truc vachement ringard, la politesse. Décalée, dépassée, délaissée, la politesse, dans une société médiamercantile qui atomise les nouveaux esclaves en une myriade de communautés hostiles, voire ennemies au sein même des nations. Se situant à l’inverse de cette tendance, la politesse est donc devenue un acte révolutionnaire.(Dessin de Phil Umbdenstock - DNA)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique internationale, social 9 commentaires
  • Franc-Maçonnerie: des outils pour construire l'humain

    Imprimer

     

    La Franc-Maçonnerie a fait l'objet d'un très grand nombre de publications. Certes. Mais le livre que vient de publier la collection Les Architectes de la Sagesse aux Editions Slatkine donne un éclairage très particulier sur la méthode utilisée par les « filles et fils de la Lumière ». Son titre: Outils et symboles pour mieux comprendre la Franc-Maçonnerie. En effet, ses deux auteurs – Michel Cugnet et Fausto Fantini – ont fait preuve de pédagogie pour expliquer le coeur de cette quête vers un surcroît de connaissance libérée des dogmes et des préjugés.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Livres 1 commentaire
  • Poésie à lire et à ouïr : LA PART DU FEU

    Imprimer

    A lire et à ouïr. En cette Pentecôte, les langues de feu se délient. Nul besoin d'un traducteur autre que votre silence.

     

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • L’écologie, la gauche et la fin des pastèques

    Imprimer

    pasteque-reuters.jpg

    Même la France verdit son discours politique. Signe que quelque chose dans l’air a changé. Pas l’air lui-même, toujours aussi pollué. Mais un vent favorable semble se lever en faveur d’une économie préservant la nature. Ou, plutôt, d’une économie sauvegardant l’humanité au sein de la nature. Qui, elle, s’en sortira toujours, ne serait-ce qu’en éliminant un prédateur trop menaçant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique internationale 20 commentaires