01/01/2019

Poème à lire et à ouïr : SOURCE DU FEU

Givrine311218.jpegJNC

Le Plouc vous souhaite une année pleine de flammes pour réchauffer nos cœurs refroidis et brûler nos masques. Mais pour aller plus loin vers la connaissance de ce qui fait notre être véritable, impossible de se contenter d’un brasero. Il faut trouver son chemin vers la source du Feu.

A LIRE

Vers la source du feu la cohorte chemine

Femmes et hommes tous orphelins de la flamme

Les flancs fouettés par la cravache du vent

L’échine ployée sous le fardeau du soleil

La quête et ses souffrances chevillées au corps

Compagne cruelle et rassurante la vie

La vie avec son long manteau de trépassés

L’amour est un chemin tressé de mauvaises herbes

 

Visages fermés tendus vers l’horizon flou

Vague et mouvante ligne au bout des regards

Comme une espérance enveloppée de fumée

Mais pourquoi espérer ? Seule importe la marche

Pourquoi chercher un cap ailleurs que dans son cœur ?

Sous nos pieds crevassés comme un sol aride

Grondera et jaillira la source du feu

Jean-Noël Cuénod

A OUÏR
podcast

17:26 Publié dans Poésie L'Or du temps | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Il manque de la douceur dans votre vie JNCuénod. Les poèmes reflètent l’âme, et la vôtre semble tourmentée....

Je vous souhaite une bonne dose d’amour pour 2019.

Écrit par : Patoucha | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

CHANTS DES BOIS


A votre appel, Jean-Noël!

Tenant promesse
l'OISEAU NOIR

nous apporte
beauté mystère radiance

en coeurs rassérénés

Tenu entre nos mains
en forme de coupe

de la source
du feu...

le feu de la source!







à nous
tous
offert

du

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Un petit couac pour terminer
modifions:


TSIGANES


Tenu entre nos mains

Le feu de la source
l'inspiration

clarinettes, hautbois
guitares… du fond des bois

dansons autour d'un feu de joie

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.