19/12/2018

RIC : Démocratie directe = extrême-droite?

https___media-mbst-pub-ue1.s3.amazonaws.jpg

Les oreilles suisses sifflent depuis que le mouvement des Gilets Jaunes a pris son tournant politique. Ce pays, que la plupart des médias français ignorent, devient à la mode. Et la démocratie semi-directe helvétique soulève des interrogations depuis que les Gilets Jaunes réclament en France l’instauration du Référendum d’initiative citoyenne (RIC) calqué sur nos initiatives populaires.

De nombreux médiacrates, politiciens et autres experts pour chaînes d’information continue ont dénigré ce système en arguant qu’il allait rétablir la peine de mort, revenir sur le mariage pour tous et ouvrir la porte aux délires populistes, notamment contre les immigrés. Tout d’abord, il convient d’expliquer ce que la Suisse entend par « initiative populaire ». « référendum obligatoire » et « référendum facultatif », autant de droits des citoyens que nombre de médias français confondent le plus souvent.

  • Initiative populaire. Les initiants doivent récolter, dans un délai de dix-huit mois, 100'000 signatures de personnes ayant le droit de vote. Le parlement (les deux chambres, le Conseil national et le Conseil des Etats) est ensuite chargé d’examiner si l’initiative respecte les principes de l’unité de la forme, l’unité de la matière et les règles impératives du droit international. Si ce n’est pas le cas, il peut la déclarer totalement ou partiellement nulle. Il est donc erroné de prétendre qu’en Suisse, on peut faire voter n’importe quoi n’importe comment.

Si l’initiative populaire est déclarée valable par le parlement, elle est soumise à la   votation populaire. Le Conseil fédéral et le Parlement peuvent choisir de lui opposer un contre-projet direct ou indirect.

Pour qu’elle soit adoptée, il faut qu’elle soit acceptée par la majorité du peuple et des cantons (le vote est comptabilisé dans chaque canton ; si une majorité de ses citoyens votent « oui » ou « non » à l’initiative, ledit canton est compté comme ayant voté « oui » ou « non » ; ce système a pour but d’empêcher que les cantons les plus peuplés l’emportent systématiquement sur les autres).

  • Référendum obligatoire. Certains actes votés par le parlement, notamment les révisions de la Constitution, sont obligatoirement soumis au vote du peuple et des cantons ; les révisions de la Constitution n’entrent en vigueur que si la majorité du peuple et des cantons les acceptent en votation. Dans ce cas, nul besoin de faire circuler des listes de signatures, la votation est automatique.
  • Référendum facultatif. La plupart des lois et des autres actes votés par le parlement entrent en vigueur sans que le peuple soit appelé à se prononcer. Un scrutin (référendum) est néanmoins possible dans deux cas. Lorsque les citoyens qui s’opposent à certaines décisions du parlement, ils doivent récolter 50'000 signatures valables dans les cent jours à compter de la publication officielle de l’acte ou que huit cantons le demandent. La loi sera alors soumise au vote du peuple (référendum facultatif) et n’entrera en vigueur que si la majorité du peuple l’accepte en votation.

Ajoutons que les instruments de la démocratie semi-directe se déclinent aussi au niveau des cantons et des communes.

 RIC et immigration : fantasme et vérité

Depuis son virage vers l’extrême-droite, l’ancien vieux parti agrarien, désormais bien mal nommé UDC (Union démocratique du centre), a lancé de nombreuses initiatives, notamment en lien direct ou indirect avec l’immigration. Comme la plupart des médias français n’évoquent les votations en Suisse qu’en cas de victoire de l’UDC et taisent le plus souvent ses défaites, l’impression qui domine dans l’Hexagone est que l’extrême-droite et la xénophobie triomphent systématiquement.

La réalité est bien différente. En dix ans, l’UDC, en tant que telle ou sous l’appellation de divers comités, est parvenue à faire voter huit objets ayant un lien direct ou indirect avec l’immigration. Elle en a remporté trois (contre la construction de nouveaux minarets, pour le renvoi des criminels étrangers et contre l’immigration de masse) et  en a perdu cinq (naturalisations démocratiques, plus de droits populaires dans la politique étrangère, renvoi effectif des étrangers criminels, contre la naturalisation facilitée, contre le primat du droit suisse sur les traités internationaux).

A noter qu’il ne s’est trouvé aucun comité pour lancer une initiative sur la peine de mort. De toute façon, un texte de cette nature ne passerait pas en votation, dans la mesure où le protocole 13 de la Convention européenne des droits de l’homme abolit la peine de mort en toute circonstance. Or, la Suisse a signé et paraphé cette Convention. Il en va de même en France. L’argument des opposants au RIC français, faisant de ce retour de la guillotine un risque majeur, tombe donc à l’eau.

L’avantage principal de la démocratie semi-directe ? Les dirigeants politique en place éprouvent plus de peine que dans d’autres systèmes à glisser les problèmes sociaux et politiques sous le tapis. Personnellement, j’ai voté à chaque fois « non » aux initiatives populaires de l’UDC. Mais dans un pays qui accueille depuis longtemps un grand nombre d’étrangers, j’admets que les problématiques liées à l’immigration devaient être débattues. Si elles ne l’avaient pas été, elles se seraient invitées, avec un effet retard, sous forme de violences politiques.

Tout doit être débattu en démocratie. C’est un risque, certes, mais il est moindre que celui que fait courir le bavard mépris des élites autoproclamées.

Jean-Noël Cuénod

16:18 Publié dans Politique française, Politique suisse | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : ric, giletsjaunes, référendum | |  Facebook | | |

Commentaires

"A noter qu’il ne s’est trouvé aucun comité pour lancer une initiative sur la peine de mort." Si. Il y a quelques années, des proches d'une personne assassinée en Suisse allemande avaient lancé cette idée. Mais sous la pression d'à peu près tout le monde, ils y ont renoncé...

Écrit par : Géo | 19/12/2018

Répondre à ce commentaire

Dans les banlieues de France la peine de mort n'est toujours pas abolie, de 30 à 50 morts tous les ans dans l'indifférence générale!

Écrit par : Dominique Degoumois | 19/12/2018

Votez OUI votez NON de toute façon les gouvernement font comme ils veulent! Sur youtube (L'oligarchie des incapables) et "Les jobs en or de la république)! La droite comme la gauche vont tenter de décrédibiliser les gilets jaunes, -Pensez ma bonne dame, des citoyens qui n'ont plus besoin de nous, mais où va t on???

Écrit par : Dominique Degoumois | 19/12/2018

Répondre à ce commentaire

@ Géo, qui ne peut pas s'empêcher de la ramener à tout propos et qui a cru devoir contredire l'auteur du billet en écrivant:
"Si. Il y a quelques années, des proches d'une personne assassinée en Suisse allemande avaient lancé cette idée. Mais (...) ils y ont renoncé..."

Cela résulte de vos propres propos, Géo: tout plouc qu'il soit, M. Cuénod a eu raison d'écrire: "’il ne s’est trouvé aucun comité pour lancer une initiative sur la peine de mort."
Car lancer une idée ce n'est pas la même chose que lancer une initiative.
Vous vous êtes donc emmêlé les pinceaux en lançant cette affirmation: "Si". En foot, on appelle ça un autogoal.

Le plouc, Géo, c'est vous. Et si vous commenciez par réfléchir avant d'inonder les blogs de votre prose systématiquement négative? Est-il possible que vous ne vous rendiez pas compte que vous êtes devenu la risée des blogs de la TdG? Si vous êtes tellement aigri et frustré que vous ressentiez sans cesse le besoin de contredire tout le monde, allez donc consulter un psy: il pourra sûrement quelque chose pour vous.

Écrit par : Mario Jelmini | 19/12/2018

Répondre à ce commentaire

Géo/logique? Géo/graphique? Géo/métrie-variable?géo/politique?

Écrit par : Dominique Degoumois | 20/12/2018

Les Gilets Jaunes sont détestés à mort par l "Homme Rouge" de mai 68, dit l abjecte Daniel Conn-Bendit. Pourquoi donc? Selon lui, parce qu ils utilisent la couleur Jaune, dixit...Si cela avait empoisonné la vie de Dany le Rouge, alors il aurait dû détester aussi les maillots jaunes des cyclistes de la Tour de France et tant qu on y est les footballeurs brésiliens...( citations d après la Revue Marianne 2)

Par ailleurs, les Gilets jaunes ont gagné leur pari car avant, ils étaient dans l ombre voire qu ils avaient été des invisibles et avec leurs gilets jaune fluo aujourd hui, puisque ce genre de gilet est fait pour, ils sont devenus VISIBLES, c est autant simple que cela pourrait apparaître!

C est un mouvement de MASSE qui a bien réussi mais à tenir compte des immenses sacrifices de leur part. Leur rôle ne pourrait pas être de prendre le pouvoir, dans l état actuel des choses d une part et de l autre on n est pas en 1789 non plus, re-hélas!

In fine, ce mouvement de MASSE devenu enfin très visible a LE rôle salutaire et légitime d intimider le POUVOIR. Intimider le Pouvoir, dirais-je tant mieux car ça suffit que ce pouvoir continue à ne pas respecter nullement ni la classe pauvre ni la classe moyenne non plus. L exclusion de ces deux classes sus-citées ne témoignent que de l Explosion de la société ce qui est entrain de se concrétiser, hélas.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/12/2018

Répondre à ce commentaire

RIC= Extrême Gauche?

""POLITIQUE - La simple évocation de son nom provoque la polémique. En citant Étienne Chouard comme l'un des fervents défenseurs du RIC lors d'une conférence de presse mardi 18 décembre à l'Assemblée nationale, le député de la France insoumiseFrançois Ruffin s'est attiré les foudres de sa collègue Clémentine Autain.

Pourtant depuis plusieurs semaines, le nom de cet ancien professeur d'éco-gestion controversé est sur les lèvres de nombreux gilets jaunes et autres partisans de ce référendum d'initiative citoyenne. Sur Facebook, celui qui s'est fait connaître il y a 13 ans en devenant le porte-drapeau du "non" au référendum sur le traité constitutionnel européen, a son véritable fan club. Ses vidéos explicatives du fameux référendum d'initiative citoyenne font un carton, en particulier sur les pages ou les groupes consacrés aux gilets jaunes.

Les Français en colère qui interagissent dans ces espaces louent les qualités pédagogiques de l'homme de 61 ans. Ils se retrouvent dans ses prises de position particulièrement virulentes à l'égard des responsables politiques, les élites ou les banquiers. Très peu en revanche parlent de sa facette plus controversée. Celle qui fait d'Étienne Chouard un des "proches" de l'idéologue pour le moins polémique Alain Soral -condamné plusieurs fois entre autres pour injure raciale- et qui embarrasse aujourd'hui les responsables politiques favorables aux gilets jaunes et demandeurs de plus de démocratie participative.

Coqueluche des gilets jaunes
Sur Facebook, l'ancien professeur doit sa notoriété en partie à Maxime Nicolle -aka Fly Rider- et une vidéo diffusée sur sa page Facebook. Si certains de ses articles, blog vidéos et autres passages télé dans lesquels il s'en prend longuement -et plus ou moins violemment- à ceux qui gouvernent le pays depuis des décennies ont trouvé un écho immédiat, c'est à partir du 8 décembre que la popularité de l'enseignant a explosé.""

Ouf, pour l'instant les perroquets de l'islam se contentent d'avancer masqué sur les plateaux TV, ils ont infiltrés les syndicats pas encore les gilets jaunes. Ils ont malgré tout leurs collabos certains non musulmans.

Écrit par : NOËL Pierre | 20/12/2018

Répondre à ce commentaire

RIC= Extrême Gauche?

""POLITIQUE - La simple évocation de son nom provoque la polémique. En citant Étienne Chouard comme l'un des fervents défenseurs du RIC lors d'une conférence de presse mardi 18 décembre à l'Assemblée nationale, le député de la France insoumiseFrançois Ruffin s'est attiré les foudres de sa collègue Clémentine Autain.

Pourtant depuis plusieurs semaines, le nom de cet ancien professeur d'éco-gestion controversé est sur les lèvres de nombreux gilets jaunes et autres partisans de ce référendum d'initiative citoyenne. Sur Facebook, celui qui s'est fait connaître il y a 13 ans en devenant le porte-drapeau du "non" au référendum sur le traité constitutionnel européen, a son véritable fan club. Ses vidéos explicatives du fameux référendum d'initiative citoyenne font un carton, en particulier sur les pages ou les groupes consacrés aux gilets jaunes.

Les Français en colère qui interagissent dans ces espaces louent les qualités pédagogiques de l'homme de 61 ans. Ils se retrouvent dans ses prises de position particulièrement virulentes à l'égard des responsables politiques, les élites ou les banquiers. Très peu en revanche parlent de sa facette plus controversée. Celle qui fait d'Étienne Chouard un des "proches" de l'idéologue pour le moins polémique Alain Soral -condamné plusieurs fois entre autres pour injure raciale- et qui embarrasse aujourd'hui les responsables politiques favorables aux gilets jaunes et demandeurs de plus de démocratie participative.

Coqueluche des gilets jaunes
Sur Facebook, l'ancien professeur doit sa notoriété en partie à Maxime Nicolle -aka Fly Rider- et une vidéo diffusée sur sa page Facebook. Si certains de ses articles, blog vidéos et autres passages télé dans lesquels il s'en prend longuement -et plus ou moins violemment- à ceux qui gouvernent le pays depuis des décennies ont trouvé un écho immédiat, c'est à partir du 8 décembre que la popularité de l'enseignant a explosé.""

Ouf, pour l'instant les perroquets de l'islam se contentent d'avancer masqué sur les plateaux TV, ils ont infiltrés les syndicats pas encore les gilets jaunes. Ils ont malgré tout leurs collabos certains non musulmans.

Écrit par : NOËL Pierre | 20/12/2018

Répondre à ce commentaire

Drôle de réaction de votre part, Mario Jelmini. Je voulais juste amener une précision et vous en faites un drôle de plat...
Et à propos de plat, "Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet." Courteline

Écrit par : Géo | 20/12/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo pour cette leçon d'instruction civique !

Peut-être est-il utile de rappeler que "L'initiative populaire" est toujours d'ordre constitutionnel au niveau fédéral (révision partielle de la Constitution).

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 20/12/2018

Répondre à ce commentaire

« .....ont dénigré ce système en arguant qu’il allait rétablir la peine de mort »

Uniquement la crainte de perdre leur influence.....! Bien des français ne seraient pas contre son rétablissement! Les Français veulent tout simplement se faire entendre et pas se faire tondre comme des moutons et se retrouver sur les genoux chaque fin de mois, alors que les politiques s’enrichissent sur leur dos!

JNCuénod

Écrit par : Patoucha | 20/12/2018

Répondre à ce commentaire

Souhaitons que les gilets jaunes ne prennent pas le pouvoir car il en serait fait de leur influence positivement combattante ou résistante.

La couleur jaune, à l'arrière de la plaque stomacale, yoga parlant, au plexus solaire concerne le "mental" soit l'ensemble des fonctions psychiques.

On observe que les gilets jaunes qui s'expriment pour la plupart d'entre eux le font avec à la fois fermeté et modération. Macron s'obstinant à "tenir le cap" annonçait que "rien ne sera plus comme avant".

Comment comprendre ou quoi croire?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20/12/2018

Répondre à ce commentaire

Pour les gilets de sécurité, qui doivent obligatoirement se trouver dans chaque voiture roulant en France et être bien visibles lors de leur utilisation, l'État avait le choix entre le jaune fluo et le vert fluo. Chose étonnante: si l'on se fie au dernier commentaire de Myriam Belakovsky, il n'y aurait pas eu de révolte des gilets jaunes si l'État avait choisi le vert puisque la couleur verte, au niveau du coeur (yoga parlant), ne concerne pas le "mental" mais "l’amour" !
On en conclut que si les gilets avaient été verts au lieu d'être jaunes, les Français auraient été amenés à se réunir pour exprimer leur amour envers leur Président et leur gouvernement.

Épatant, le yoga. Grave erreur de Macron de n'en avoir point tenu compte. Pas vrai, Myriam?

En Suisse on ne risque pas de révolte des gilets jaunes puisque le gilet de sécurité n'est pas obligatoire, au contraire du triangle de panne.

Écrit par : Mario Jelmini | 21/12/2018

@Myriam,

Les Gilets Jaunes ne prendront pas le pouvoir. Pour le moment, ils ne forment pas un parti politique sinon ils seraient détestés à mort ce qui n est pas le cas aujourd hui puisque le CV des partis politiques est plus que lamentables!

La force d un mouvement en masse, en principe, n est pas la prise du pouvoir mais d INTIMIDER et de secouer ce pouvoir ce que les Gilets Jaunes Français ont réussi à faire et chapeau.

Si j ai parlé de G.J. français, c est parce qu aujourd hui, ce mouvement a l air en pompe et de faire contagion et tant mieux. En Israel, des Gilets jaunes avaient manifesté contre la cherté de la vie là bas vu qu autant le budget militaire de la guerre dépasse 70% et de l autre l affaire de corruption dite 400 de Netanyahou sur laquelle la Police est entrain d enquêter depuis belle lurette.

Je vous dirais en 2 ème temps sur le mouvement des G.J. en Bulgarie et en Belgique et même un peu en Suisse....ça suivra...pas de soucis...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 21/12/2018

Qui sait exactement ce que les gilets jaunes nous réservent?

Autre chose, en passant:la Chine et la Russie militairement en travaillant sur l'atmosphère ont réussi à savoir comment en temps de guerre il sera possible de brouiller des signaux aériens.

Macron a cédé aux gilets jaunes en accordant d'urgence (urgence… dans l'intérêt de qui?) ici ou là quelques aumônes.

Une question: imaginons que dans quelques temps… incroyablement… juste pour dire… juste pour voir... soient présidentiables… Marine Le Pen et… un gilet jaune

Résultat des votations, Charles O5

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/12/2018

Répondre à ce commentaire

Décembre 2010, le printemps arabe.

Écrit par : lampedusa | 22/12/2018

Répondre à ce commentaire

@lampedusa,

"Décembre 2010, le printemps arabe."

@Myriam,

"Une question: imaginons que dans quelques temps… incroyablement… juste pour dire… juste pour voir... soient présidentiables… Marine Le Pen et… un gilet jaune".

Si l hiver jaune français (ou européen, aussi bulgare, italien, belge etc...) accoucherait d un VRAI Printemps européen, bingo et G.J. présidentiables, on se réjouirait (mais pas pour l affaire de MLP...!)

Et si ce "Printemps" Européen finirait comme le printemps arabe suite aux foutaises criminelles des "Installateurs de la Démocratie et des Combattants de la liberté"(Monde arabe et l Ukraine) successivement-parlant genre terroristes d Al Qayda qui font du bon boulot en Syrie sic l escrocs Fabius, les Frèrots hanif mais des USA et de l occident, Daech la salafiste ses coupeurs de têtes et des mains et le summum c est en Ukraine où des pro-néo-nazis gouvernent...

Je vous laisse imaginer ce "progrès" et je cite dans ce sens Elie Barnavi:"Quand on avait prescrit des remèdes à ces pays dits malades et que ces remèdes n ont fait à la fin que de tuer ces patients. A quoi bon cette médecine "hyper intelligente, civilisée et à la pointe du progrès et de l humanité" du 21 ème siècle", sic.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 22/12/2018

Répondre à ce commentaire

Emmanuel MACRON (mandat en cours)
François HOLLANDE (2012-2017)
Nicolas SARKOZY (2007-2012)
Jacques CHIRAC (1995-2007)
François MITTERRAND (1981-1995)

Objectif Zéro SDF

Écrit par : lampedusa | 22/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne le connaissais pas avant, et vous? Ce chef d orchestre et Fermier british, Sir Gardiner qui avait déclaré être désolé et triste quant à la votation en faveur du Brexit (ceci est un autre sujet!) car les conséquences seraient tristes sur ses deux passions, la Musique et la Ferme...comme quoi..

Pour le dernier dimanche de l Avent, permettez moi de vous offrir, si la charte de ce blog et M. Jean Noël Cuénod le permettent, cette sublime de George Friderico Handel, Dixit Dominus, Cantus 5, HWV 232 conduite par Sir Gardiner.

Ecoutez aussi, déjà tout au début, cette cantatrice qui a une voix d ANGE (et un visage aussi...) comme quoi les Anges existent :)

https://www.youtube.com/watch?v=dS65-ZvUSSM

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 23/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Jean Favre,
Je vous dois des remerciements et je vous suis reconnaissant.
Bien à Vous et Bonnes Fêtes de Noël et de Fin d Année.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 23/12/2018

Répondre à ce commentaire

À propos du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC), lire cet excellent article qui montre bien que le modèle suisse n'est pas transposable à un pays comme la France:
https://www.atlantico.fr/rdv/3562058/les-francais-revent-ils-vraiment-d-etre-des-suisses--on-ne-peut-repondre-que-par-oui-ou-par-non-.

Écrit par : Mario Jelmini | 24/12/2018

Répondre à ce commentaire

JOYEUX NOËL et bonne fête à tous les chrétiens et autres Athées.

Écrit par : NOËL Pierre | 24/12/2018

Répondre à ce commentaire

Moi je présente mes meilleurs voeux pour les Fêtes de Noël et/ou de fin d année aux mono-théistes Chrétiens, Musulmans et juifs et de même les athées, boudhistes, indiens, non-croyants, agnostiques, a-religieux ....etc..

Mais un "JOYEUX NOËL et bonne fête à tous les chrétiens et autres Athées", Ah bon! Je suis en droit de ne pas bien vouloir le comprendre du point de vue intellectuel. C est comme si les chrétiens-athées pourraient ou devraient exister car c est étonnant de croire en Dieu et vivre comme s’il n’existait pas....Non?

https://maisonbible.ch/31083-chretiens-athees--croire-en-dieu-et-vivre-comme-s-il-n-existait-pas-9782940335848.htmls

Bonnes Fêtes à Tous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 26/12/2018

Avec Jésus je crois qu'une page se tourne et que nous passons à l'étape suivante.
Quoi de neuf... d'assez stupéfiant sinon l'intervention des gilets jaunes or, en lisant la Bible, le peuple en souffrances appelle le ciel au secours… bien calé celui ou celle qui nous prouvera scientifiquement que l'entrée en scène des gilets jaunes ne peut en aucun cas être un exaucement aux prières de tant de croyants impuissants face à l'injustice, la dureté de coeur ou l'indifférence de nos élites.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/12/2018

Répondre à ce commentaire

Myriam Belakovsky a écrit:
"bien calé celui ou celle qui nous prouvera scientifiquement que l'entrée en scène des gilets jaunes ne peut en aucun cas être un exaucement aux prières de tant de croyants impuissants face à l'injustice, la dureté de coeur ou l'indifférence de nos élites."

Il y a du vrai dans ce que vous écrivez, Myriam. Je pense en effet que le personnage de Jésus est la clé pour comprendre l'entrée en scène des gilets jaunes.
Je vais essayer de m'expliquer.

La colère* des gilets jaunes contre les locataires de l'Élysée et de Matignon fait immanquablement penser à la colère* de Jésus contre les marchands du Temple de Jérusalem. Si les manifestations des gilets jaunes ont débouché sur pareillement de casse, c'est certainement qu'ils avaient en tête (consciemment ou non) l'exemple de ce leader charismatique qui, armé d'un fouet et renversant tables et sièges, avait réussi à chasser de l'enceinte du Temple tous ces marchands cupides qui s'enrichissaient sur le dos du populo.
Lire à ce sujet Jean 2:13-15, qui est plus précis que Matthieu 21:12 et Marc 11:15.

C'est sans doute aussi en s'inspirant des colères* et des insultes de Jésus contre les pharisiens et les docteurs de la loi (cf. Matthieu 12:34 et 23:1-39; Luc 11:39-52) que les gilets jaunes ont brandi des pancartes insultant Macron.
L'exemple vient d'en haut, comme on dit.


* Le livre des Proverbes n’est pas tendre avec les colériques: • “Celui qui est prompt à s'emporter proclame sa folie” (14:29); • “Il n’y a que le fou qui s’emporte” (20:3); • “L’insensé répand au-dehors toute sa colère” (29:11); • “Celui que la colère emporte en subira le châtiment” (19:19). Et l’Ecclésiaste d’abonder: • “Car c’est dans le coeur de l’insensé qu’habite la colère” (7:9).

Écrit par : Mario Jelmini | 25/12/2018

P.S. Je précise que cette page se tourne parce qu'il y a eu la précédente.
Non un échec mais une nouvelle étape adaptée aux besoins de notre temps.

Par exemple, il y a deux mille ans le problème du réchauffement climatique ne se posait pas.

J'invite à relire Esaïe 63:16 où Dieu est Père.
Jésus n'a donc pas créé ni partagé ce Père lequel par la prophétie se disait également mère.

Pas plus qu'il n'a créé pour ses disciples la prière parfaitement connue en son temps du Notre Père.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/12/2018

Répondre à ce commentaire

Bonne année 2019 à tous les amis de la Liberté !

Écrit par : NOËL Pierre | 31/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.