06/12/2018

Macron et la marche funèbre de la Ve

47376591_935433489995376_2713032065225326592_n.jpg

Faudra-t-il compter les morts pour que Macron prenne la mesure de ce qui commence à devenir une révolution d’un type nouveau, menée sans structure verticale et par maillage horizontal? Compétent pour ramasser le pouvoir, le président français n’a pas eu l’intelligence politique de comprendre que le déficit démocratique de son pays est devenu insupportable (Dessin d'Acé).
Pathétiques, les rétropédalages que mouline un gouvernement aux abois, avec ses annonces d’annulations de taxes bien trop tardives! Depuis plusieurs semaines, les Gilets Jaunes et le peuple derrière eux sont passés à autre chose qui se résume en deux mots tagués sur l’Arc de Triomphe: «Macron démission».
Après discussion avec certains d’entre eux, il apparaît que la plupart des Gilets Jaunes se montrent bien conscient qu’une démission ne servirait à rien. A quoi bon remplacer Macron par Marine Le Pen, Wauquiez ou Mélenchon?  Et placer le général Philippe de Villiers à la tête d’un gouvernement musclé? N’est pas Charles de Gaulle qui veut. La France en a soupé, des hommes providentiels! C’est aussi le message que lancent les Gilets Jaunes en renonçant à toute personnalisation de leur mouvement.


C’est bien une crise profonde des institutions que la France subit actuellement. Ni les formations macrocompatibles ni celles de l’opposition ne veulent l’admettre et s’accrochent aux branches des institutions de la Ve République. Or, elles cèdent sous le poids des ans, ces branches. Ses partisans vantent sa «solidité», sa «souplesse» et la «stabilité gouvernementale» qu’elle permet, notamment en comparaison avec les valses folles des ministères de la IVe République.  Or, un regard rétrospectif démontre que ces qualités sont toutes relatives. Un an après Mai-68, le Général de Gaulle, malgré sa stature historique, a dû démissionner en cours de mandat. Georges Pompidou est mort trop tôt pour tirer leçons de sa présidence. Valéry Giscard d’Estaing n’a pas été réélu. François Mitterrand a été contraint de renoncer à son programme après deux ans passés à l’Elysée; il ne s’est maintenu que grâce à sa défaite aux législatives en 1986, ce qui lui a permis de tenir le rôle de principal opposant. Pendant ses douze ans de pouvoir Jacques Chirac n’a quasiment rien fait de notable, à part la suppression – aujourd’hui fort regrettée – du service militaire et d’autres réformes de peu d’ampleur. Par pure charité, nous ne dirons rien des présidences Sarkorzy et Hollande, leur impéritie parle, si l’on ose dire, à leur place.
Emmanuel Macron avait pris le pouvoir par un concours de circonstances heureux. Heureux, du moins pour lui, sur le moment. Il a pris ce coup de chance pour un plébiscite qui l’a propulsé sur une orbite jupitérienne. Aujourd’hui, s’il s’effondre encore plus rapidement que ses prédécesseurs, il le doit autant à ses failles personnelles qu’à la faillite des institutions de la Ve République qui ne permettent pas au peuple de s’exprimer sur les sujets qui le concernent en premier lieu.


Macron face à au prélèvement fiscal à la source


Si le président Macron voulait laisser une trace autre que celle d’un Jupiter pour farces et attrapes, il devrait préparer les funérailles de la Ve République, plutôt que de multiplier les poses de rustines qui cèdent aussitôt qu’elles sont collées. Car le 1er janvier prochain, on semble l’oublier, sonnera l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu; il frappera une fois de plus les classes moyennes, grosses pourvoyeuses en Gilets Jaunes. Le président et son gouvernement auront beau multiplier les plans comm’ pour expliquer les avantages de la formule, plus personne ne les écoute et le salarié ne constatera qu’une chose : il percevra encore un peu moins que d’habitude. Bonjour le pouvoir d’achat!
Dès lors, toutes les initiatives gouvernementales risquent fort de sombrer dans les abysses de la colère, une fois de plus.
Macron se fait fort de connaître les nouvelles technologies nées des réseaux sociaux. Eh bien, qu’il utilise son savoir pour créer en France un vaste échange d’idées sur ce que pourrait être la future Constitution! Qu’il favorise la création d’espaces de discussion pour faire émerger de nouveaux canaux d’expression populaire. Le but n’est pas de transformer sur-le-champ la France en une Suisse avec démocratie directe à tous les ronds-points, mais au moins de tracer les voies vers une démocratie semi-directe compatible avec l’histoire des Français et leur génie propre.


Toutefois, il est très peu probable qu’Emmanuel Macron adopte cette stratégie. En écrivant son «Coup d’Etat permanent», François Mitterrand avait dressé le plus implacable des réquisitoires contre la Ve République. Une fois parvenu au faîte du pouvoir, il s’est empressé de se fondre avec délice dans le moule élyséen pour devenir plus gaullien que de Gaulle. Emmanuel Macron, de tempérament autoritaire et persuadé de ses hautes qualités intellectuelles, n’est pas du genre à lâcher son sceptre même si son palais prend eau de toutes parts.
Jean-Noël Cuénod

16:26 Publié dans Politique française, social | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : macron, gilets jaunes, ve république | |  Facebook | | |

Commentaires

On voit que ce n'est pas vous qui devez gérer la crise ! A mon avis, il faut reprendre le contrôle de cette société en plein délire et APRES, il faudra amener tous les changements que vous voulez. Pour le moment, plus rien ne va...

Écrit par : Géo | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

macron a besoin d'un pédopsychiatre ..................pour le soigner!

Écrit par : Dominique Degoumois | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

En ce moment, sur C dans l'air, Roland Cayrol et Jean Garrigues disent la même chose que moi...

Écrit par : Géo | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Regardez attentivement le visage d'Emmanuel Macron sur la couverture de Marianne de cette semaine… pas celui de ce vendredi, demain, l'avant-dernier jusqu'à ce jour jeudi

Ne dirait-on pas un adolescent piquant sa crise… comme on dit?

Écrit par : Mère Tricota | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les casseurs de tout poil sont des criminels. Il semble qu il y en a bien plus d extrême droite que d extrême gauche. Pour les premiers il se peut que Trump est entrain de bouffer son plat froid de vengeance contre Macron. Des pays comme la France de Macron qui veut passer de l Otan en Europe en créant une armée européenne, ne pas suivre les USA dans leur guerre illégitime contre l Iran donc qui veulent ne trop obéir n à l impérialisme américain, Washington leur fait comprendre que tout cela est bien risqué! Pour que Washington mettent en oeuvre cet avertissement et informe ces pays "micro-rebelles" qu ils ne seraient plus protégés contre le terrorisme (suivez mon regard!) et s ils s entêtent trop Washington envoient ces terros puisqu ils sont de fabrication USA, Qayda en premier lieu (+rehabilitée récemment comme des rebelles modérés...)comme Deach avec ses Toyota flambant neuves et modulées pour l armée américaine sur sol américain mais qui se trouvent entre les mains de ISIS/Daech/Etat Islamique en Irak et en Syrie...


Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les casseurs de tout poil sont des criminels. Il semble qu il y en a bien plus d extrême droite que d extrême gauche. Pour les premiers il se peut que Trump est entrain de bouffer son plat froid de vengeance contre Macron.

Des pays comme la France de Macron qui veut passer un peu de l Otan en Europe en créant une armée européenne, ne pas suivre les USA dans leur guerre illégitime contre l Iran donc qui veulent ne trop obéir n à l impérialisme américain, à ces pays Washington leur fait comprendre que tout cela est bien risqué! Pour que Washington mettent en oeuvre cet avertissement et informe ces pays "micro-rebelles" qu ils ne seraient plus protégés contre le terrorisme (suivez mon regard!) et s ils s entêtent trop Washington envoient ces terros puisqu ils sont de fabrication USA, Qayda en premier lieu (+rehabilitée récemment comme des rebelles modérés...)comme Deach avec ses Toyota flambant neuves et modulées pour l armée américaine sur sol américain mais qui se trouvent entre les mains de ISIS/Daech/Etat Islamique en Irak et en Syrie...


Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Tout ça c'est du vent cher C05@!!!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 06/12/2018

@M. J.-N. Cuénod,

Les Gilets jaunes étaient des INVISIBLES INCONNUS mais plus maintenant!

Qui de nous avait entendu parler de Gilets jaunes il y a 3 mois? Personne, car ils étaient des inconnus et des invisibles. Aujourd hui ils sont devenus connus. On nous parle des agriculteurs, des lycéens, des policiers du syndicat VIGI, les pauvres, les ruraux, les bons à rien, les alcoolos et dépressifs, les gaulois réfractaires au changement, la classe moyenne qui s effrite, les ambulanciers, les chemises vertes, les bonnets rouges , les anti-loi de travail dit El Khomri, les cheminots....etc...

Quant aux casseurs d extrême bien plus de droite que de gauche, on savait depuis belle, ou mauvaise, lurette qu ils existent et on savait et on sait maintenant encore plus ce qu ils peuvent faire comme crimes et maux...

Compte tenu de tout ce qui précède, pourrait on dire que ses inconnus devenus connus, leurs doléances sont ils entendues, certainement pas!
Il nous suffit d écouter n importe quel radio français qui parle de ce sujet et de compter combien de fois le terme de ce qu a dit ou pense M. le Président (ou M. Macron). C est hallucinant car après chaque 10 à 15 mots, le terme M. le Président Macron est répété ...à nos calculettes.. à noter qu on parle plus de lui que de la France, La Grande Nation de 1789 et LE Pays des Lumières....


Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je pense que "les gilets jaunes" vont faire des petites en Allemagne, en Angleterre, en Espagne et en Italie, très vite! Toutes les personnes qui ont des emploies sous payés ont de bonnes raisons de sortir dans la rue, ce qui veut dire que notre pays est aussi concerné!

Écrit par : Dominique Degoumois | 06/12/2018

Répondre à ce commentaire

Oui M. Degoumois, Genève aussi a ses révoltés du fisc, il n'y a pas si longtemps un blogueur nommé Ronald ... à quitté le canton car trop taxé. Un pauvre homme gêné aux entournures.

Écrit par : Pierre V | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les mafias de la drogue ne payent pas d'impôts en Suisse cher p5@ et là on parle de milliards! Je vois partout dans notre belle ville des commerces bidons pour blanchir l'argent de la drogue, que fait la justice et la police????

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/12/2018

2500 milliards de dettes en France, 13 000 milliards pour l'Europe islamisée des clans, des gangs.

La différence des revenus entre les pays et des réglementations fiscales, les magouilles autorisées pour cacher des revenus en Suisse ou ailleurs ont pourris cette belle idée d'une Europe pour le bien-être des peuples.

Virer les énarques et autres grands fonctionnaires assujettis aux parrains et aux lobbies est une solution.

Les gens ont voulu croire au paradis mais c'est l'enfer pour beaucoup. La terre n'en peut plus, (moi non plus) de constater que la médiocrité des éducations parentales et nationales ne permettent plus de relever les défis du 21ème siècle.

Internet permet des échanges, permet également d’accéder à des informations, du savoir. Afin de ne pas se faire avoir par les fakes news dont les croyances, les beaux slogans, certains concepts religieux, il faut un cerveau bien fait.

Comme déjà indiqué mille fois sur les blogs, les connaissances ne mènent pas à l'intelligence, nos énarques et autres grands diplômés des écoles de la médiocrité en sont un parfait exemple.

Commençons par virer ces énarques qui savent tout et rien sans oublier de fermer l'ENA. Un grand pas vers une véritable démocratie se fera. Remettre les mêmes au pouvoir donnerait les mêmes résultats.

Écrit par : NOËL Pierre | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les gilets jaunes doivent demander le boycotte de toutes les multinationales qui ne payent pas d'impôts dans nos pays! Les citoyens doivent aujourd'hui avoir vis à vis de ces entreprises/parasites une attitude responsable! Boycotter pendant 1 ou 2 mois ces entreprises et l'affaire est jouée, leur mettre le nez dedans et vite! Et là ce sont des centaines de millions qui vont rentrer dans les caisses de nos états! C'est incroyable mais la gauche anticapitaliste n'en parle pas, il est vrai que je vois des iphone's dans les mains de ces anti/machin/choses, et tous sont sur Facebook, même les jeunes révolutionnaires de Genève!! OUI oui oui, ne riez pas, nous avons des jeunes révolutionnaires à Genève et ils sont aussi sur Facebook! Des jeunes révolutionnaire qui sont addicts aux iphone's qui pouvait imaginer ça, il y a seulement 10 ans?

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/12/2018

Le couple français de sociologues Pinçon/Charlot sur "youtube" parlent des escroqueries autorisées par tous nos gouvernements, (environ 60 milliards d'euros par an en France!) nous montre qu'il y a de l'argent partout mais caché! Que nos gouvernements fassent leur travail et punissent les délinquants qui optimisent leur argent au Luxembourg par exemple!

Écrit par : Dominique Degoumois | 08/12/2018

Et une "DICTATURE VERTE" une!!!!! Dans la 2ème partie de "la Grande Table" de ce jeudi 6 décembre sur France Culture, gael giroud "économiste tendance vert" propose rien moins qu'une "DICTATURE VERTE" pour la France, voilà nous y sommes et qu'importe la couleur de la dictature, même la gauche en réclame une, mais pour notre bien, bien sûr, comment pourrait il en être autrement!

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Tout a été dit, Jean-Noël Cuénod, merci et bravo. Il ne reste que Macron lise cette analyse, voire ses deputés LREM. C’est cela le problème, tant le président actuel, son entourage et les élus flagorneurs n’arrivent pas à écouter le peuple. Il a fallu 18 mois pour que le système déraille. L’excellent Gérard Collomb avait tout compris et n’était, lui non plus, pas écouté par Macron.

Écrit par : Gilles Bourquin | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Pauvres petits Genevois, qui se prennent pour les meilleurs connaisseurs de la France, leur véritable patrie. Vous nous faites bien rigoler et vous vous trompez avec un aplomb qui fait plaisir à voir. Continuez comme cela...

Écrit par : Géo | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Si M. Macron est en réalité ce qu'a écrit sur lui un psychiatre italien… malheur à qui, selon M. Macron, risquerait de lui faire de l'ombre.

Raison pour laquelle les lecteurs de Jean-Noël Cuénod se dispenseront de souhaiter ardemment que M. Macron tombe sur son article ou que l'un de ses fidèles le lui présente.

La démarche à redouter serait pratiquement imperceptible mais risquerait de "miner" Monsieur Cuénod.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Chère Myriam@ ce que ce psy italien dit de macron a été posté il y a plus d'un an, nous voyons qu'il disait vrai hélas!!!!!!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 08/12/2018

Bon ! ok. E. Macron n'as pas vraiment pris la mesure de ce qui se passait. On souhaite, pour ne pas dire on exige, sa démission.
Et s'il démissionne, qui sera le successeur qui continuera à ne rien comprendre, puisque le peuple français s'ingénie à n'élire que des personnages dont ce même peuple veut la tête.

Écrit par : Michel Sommer | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les jumeaux qui vont faire parler d'eux ces prochaines semaines :
Gilles et John...

Seront-ils entendus ?

Écrit par : Michel Sommer | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les jumeaux qui vont faire parler d'eux ces prochaines semaines :
Gilles et John...

Seront-ils entendus ?

Écrit par : Michel Sommer | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Monsieur Charles05,
Je suis au regret de vous dire que je ne vous trouve pas très honnête :
En effet il est très clair et évident que la Gauche et l’extrême-gauche sont beaucoup plus violents, avec leurs Black Blocs et compagnie, qui foutent la merde dans toutes les grandes manifestations pacifiques, et ne sont pas ou peu poursuivis par le gouvernement, alors que la Droite et l’extrême de celle-ci, qui ne casse pas beaucoup, est immédiatement sanctionnée (voyez l’affaire Méric). Ils ne cassent pas comme le font les gauchos jaloux des riches, qui s’attaquent aux boutiques de luxe partout où ils passent.
Votre parti-pris vous aveugle sans doute.

Écrit par : Richard Kohler | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

@Richard Kohler,

Chacun a ses ressources. Respectez les miennes comme je pourrais respecter les vôtres.

Je n ai pas fait porter le chapeau exclusivement à l extrême droite. J ai dit que l extrême droite était plus dominante.

Libération l a écrit: «Plusieurs groupuscules nationalistes et d’extrême droite sont notamment à la manœuvre», souligne le quotidien Libération après avoir relevé, Place des Ternes, un graffiti du GUD (Groupe union défense, organisation étudiante nationaliste connue pour son activisme violent dans les années 1970), un slogan «On est chez nous» tagué non loin de là, ou encore l'inscription «Justice pour Esteban», en référence à l'ancien skinhead Esteban Morillo, condamné à onze ans de prison pour la mort de Clément Méric en 2013."

Sur ce,Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 07/12/2018

C'est juste une autre chose.
Parfois on ne comprend pas la dureté de la vie.
Il y a folle révolte, désespoir, même... mais il se trouve qu'il arrive que l'étude par force de concours de circonstances fasse pencher la tête pour ouvrir l'entendement à propos, par exemple, de narcissisme grave, pathologique

sans savoir que plus tard on sera en mesure de prier les lecteurs de Monsieur Cuénod, comme écrit, de ne pas souhaiter que M. Macron prenne connaissance de son remarquable présent article.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

cv Toujours sur le ton messianique, les prophètes de l'extrême gauche qui annoncent de manière chronique le cataclysme, n'ont pas vue arriver les Gilets Jaunes.
Mais bon! Ils peuvent toujours se montrer devins après coup.

Image choquante aujourd'hui.
Des lycéens arrêtés en masse (140 je crois), entravés et mis à genoux par la police, dans un jardin d'un pavillon associatif (ça fait penser à une déportation de mineurs).
Les argument du Premier Ministre et du Ministre de l’Éducation Nationale justifient cette action, au demeurant facile - qui donne cette honteuse scène - par les déprédations commises un jour avant, par d'autres individus. Les lycéens ont eu tort d'être les élèves de cette école et de s'y trouver pour manifester. Ils paient pour les casseurs. Un bon message pour les casseurs.

Jupiter a cessé d'apparaître devant la foule, les deux bras levés au ciel en sauveur de l'humanité... Pardon! je veux dire en Sauveur de la France. Une France dont il avait hâte de déclasser et de brader. Jupiter envoie ses disciples naviguer seuls sur les vagues du déchaînement humain. de toute manière, ils sont sacrifiés. Que dire de ses députés-mercenaires qui se sont fait invisibles eux aussi. A croire que le mouvement "jaune" les a dissouts dans ses vapeurs sulfureuses.

Pour ramener le calme, il ne reste plus que la VIè république faite de proportionnelles et de droits démocratiques et populaires à la Suisse.
Si la France y parvient,c'est ce que je souhaite, elle remplacera l'exemple suisse, puisque les Helvètes commencent à récuser leur modèle de souveraineté par tous les moyens à disposition pour se rendre enfin compatibles avec la soumission totale devant Bruxelles.

Macron vole de sommet en sommet, il commémore beaucoup à l'étranger, depuis l'apparition des Giles Jaunes... Qu'ils y reste!!!

Écrit par : Beatrix | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Beatrix, puisse-t-on prendre d'urgence au sérieux plus particulièrement ces lignes de votre message:

"(…) puisque le Helvètes commencent à récuser leur modèle de souveraineté par tous les moyens à disposition pour se rendre enfin compatibles avec la soumission totale devant Bruxelles"

sans oublier son effarante écrasante administration qui désespère les agriculteurs français certains d'entre eux sortant d'impasse en se suicidant.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/12/2018

Répondre à ce commentaire

Macron a semer la merde dans ne France ou 9 millions de pauvres n'arrivent plus à joindre les deux bouts. Des Artisans, des chefs de PMI/PME sont par millier sur le fil du rasoir.

Pendant ce temps des chefs de grandes entreprises se gavent en achetant des tableaux de plusieurs millions d'€, en créant des musées hors de France, d'autres achètent des îles, beaucoup planquent de l'argent, etc.

La merde, il est dedans et ce n'est pas fini car les extrêmes se renforcent avec cette Europe des mafia et des lobbies comme déjà dit.

Nous sommes samedi souhaitons une grande manif sympathique et puissante, c'est la seule façon de faire plier Macron qui de toutes les façons s'est brûlé les doigts en mettant le feu à une France révoltée et évolutionnaire.

La suite c'est fin du programme LAREM, au travail pour créer un nouveau système social et fiscal et une grosse réforme de nos institutions.

Gouverner c'est prévoir, ce n'est pas entendre, écouter, comprendre puis cultiver le bien paraître et se la péter avec du beau blablacharabia sur le dos des Français.

Le sinistre de l'intérieur fait tout pour discréditer le mouvement quitte à mentir en faisant des amalgames entres voyous, casseurs, pilleurs dont les premiers condamnés se nomme mohamed etc.

Bon, nous ne sommes pas en 1789 pas de panique, il y a un danger demain dans toute la France pour qu'il y ait des victimes voir des morts, ce qui est déjà très alarmant et très grave. Des dizaines, centaines ou milliers de morts selon certains zinzins.

L'énarque Macron va devenir le petit Chirac, ou le petit Sarko, ou encore le petit Hollandouille, qui passera son temps restant à fleurir les tombes, se ballader à l'étranger pour proposer ses services de "conseiller" à 150/200 000€ chez ses z'amis islamistes, à moins que des milliers de sans-dents n'aillent déloger des élus chez eux si rien n'est fait, chose que je ne pense pas dans l'immédiat.

Le sinistre de l'intérieur menteurs comme un arracheur de dents et pervers souffle sur les braises, il devrait être évincé et poursuivi pénalement.

Écrit par : NOËL Pierre | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, comme dit ci dessus un contributeur collègue, M. Noël Pierre "Macron a semer la merde dans ne France ou 9 millions de pauvres n'arrivent plus à joindre les deux bouts. Des Artisans, des chefs de PMI/PME sont par millier sur le fil du rasoir."

La question à mille Francs: Je déteste ce semeur de merde venant du mondialisme sauvage et du nouveau ordre mondial NOM, mais qui pourrait remplacer ce gars s il partait, je ne vois que Hollande, le piètre clown, son papa virtuel et spirituel et là c est la re-cata...

Ces temps-ci tout le monde se rappelle et cite ce qui a dit le politicien, écrivain et philosophe italien très "gauche-rouge" et fondateur du parti communiste italien et emprisonné par le régime mussolinien , Antonio Gramsci:" Le vieux monde se meurt et le nouveau monde jeune tarde à naître et dans ce clair-obscur surgissent des monstres»

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, comme dit ci dessus un contributeur collègue, M. Noël Pierre "Macron a semer la merde dans ne France ou 9 millions de pauvres n'arrivent plus à joindre les deux bouts. Des Artisans, des chefs de PMI/PME sont par millier sur le fil du rasoir."

La question à mille Francs: Je déteste ce semeur de merde venant du mondialisme sauvage et du nouveau ordre mondial NOM, mais qui pourrait remplacer ce gars s il partait, je ne vois que Hollande, le piètre clown, son papa virtuel et spirituel et là c est la re-cata...

Ces temps-ci tout le monde se rappelle et cite ce qui a dit le politicien, écrivain et philosophe italien très "gauche-rouge" et fondateur du parti communiste italien et emprisonné par le régime mussolinien , Antonio Gramsci:" Le vieux monde se meurt et le nouveau monde jeune tarde à naître et dans ce clair-obscur surgissent des monstres»

N.B.: J inclus dans ce vieux monde "français" qui se meurt les 3 derniers régimes présidentiels de Ms Sarkosy, Hollande et même le "très jeune" et "beau" Macron.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

@ NOËL Pierre

Moi, je veux que Macron s'en aille. Que le peuple le chasse.
C'est un imposteur comme Hollande. A eux-deux, ils ont mis à mort la France. Ils ont achevé ce que Sarkosy a commencé.
Réforme du Bac, Parcoursup, retraites, CSG, mal ou dangereux logements, désindustrialisation, casse des institutions sociales, confiscation des droits collectifs et individuels, musellement des élus pour toute critique sur son hold-up du pouvoir, allégeance aux Américains et à une Union Européenne des multinationales et des plus riches fortunes, posture de vassal devant l'Allemagne et de son économie libérale etc. C'est déjà beaucoup, beaucoup! de la part d'un seul homme: il a transformé la France en Pariât de l'Europe. Une France qui en vient à quémander sa subsistance quotidienne au lieu d'être l'inspiratrice des principales civilisations occidentales.

Où est Macron?
Qu'il réapparaisse!
La France veut lui dire en face qu'elle veut sa démission.
Sa Start-up Nation est en ébullition,

Si Macron s'accroche et se cache, il faut avancer encore et encore pour sa destitution.
La France demande la dissolution de l'Assemblée Nationale,
une nouvelle constitution et de nouvelles élections législatives.

En fin de compte, Toute la France travailleuse et silencieuse, demande ce que les Suisses sont en train de fouler à leurs pieds: La Démocratie Populaire, pas celle des Bourgeois en chambres.

Écrit par : Beatrix | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

Beatrix,

Permettez-moi de vous poser une deux questions

Macron agit-il de son propre chef?

si vous répondiez non...

Alors à qui Macron obéit-il


Si Macron s'en allait son successeur agirait-il de son propre chef ou continuerait-il à subir des diktats en passant par Bruxelles?

De Bruxelles à: multinationales, Nouvel Ordre Mondial, etc.?

Que faudrait-il tout remettre à plat: Macron et son gouvernement uniquement?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

Voici ce que pense la classe moyenne aisée mais elle n'ose le dire.
Cette classe moyenne est beaucoup plus fragile et vulnérable que celle que nous connaissons des trente glorieuses qui sont bien loin désormais.
La financiarisation de tout, distillation extrême de nos richesses matérielles et immatérielles, lesquelles sont devenues vapeurs si volatiles pour nous, pour ne pas dire évanescentes.
Une situation, une carrière peut s'effondrer d'un moment à l'autre. A qui la faute? Pas au petit patron de PME mais au système que partis politiques et syndicats, dans une certaine mesure, cautionnent et alimentent.
Être raisonnable ou être responsable, c'est ne jamais s'émouvoir au spectacle des sévices ou de la trahison. Ne pas réagir aux blessures de l'injustice.

Je ne peux qu'être d'accord avec Loic. Il a conscience que plus rien n'est pérenne. Et l'intellectuel dont mentionne Loic, à la fin de son témoignage, c'est Emmanuel Todd.

https://www.les-crises.fr/lgj-2-helene-loic-a-thierry/
2/ Loic

Bonjour,

Je fais suite à votre appel à témoins concernant les gilets jaunes.

Ne portant pas le Gilet Jaune moi même car je ne me sens pas digne de ce vêtement (je fais aujourd’hui partie de ce que l’on pourrait appeler la classe moyenne supérieure), je souhaiterai témoigner des raisons qui me poussent à me sentir solidaire du mouvement.

En effet je vois partout autour de moi mes amis, ma famille, mes concitoyens devenir de plus en plus pauvres, méprisés et délaissés et j’enrage… J’enrage aussi de voir les élites de ce pays abuser et détourner chaque jour le mandat qui leur a été confié par les Français.

J’enrage de voir nos ministres, nos députés et notre président vendre la souveraineté de la France à une union européenne qui devient de plus en plus intolérante, impérialiste, autoritaire et osons le mot…fasciste.

Un seul champ lexical est en mesure de décrire l’attitude de nos gouvernants : celui de la trahison.

Ces gouvernants ont, en plus, l’insolence d’insulter nos concitoyens gilets jaunes de ”peste brune” alors que ce gouvernement rend hommage à Pétain ou Mauras et soutient le gouvernement Ukrainien qui a maintes fois exprimé ses sympathies pour des organisations néo nazies. La peste brune n’est pas dans la rue, elle est dans les ministères et à l’Élysée.

Pour toutes ces raisons j’essaie de soutenir le mouvement des gilets jaunes par les moyens qui sont les miens.

Ce sont des actions simples comme essayer de défendre les revendications des gilets jaunes auprès de mes collègues de travail (étant juriste dans une banque privée cela peut s’avérer compliqué tant l’idéologie néolibérale est incrustée dans ce milieu).

Je tente aussi de mener des actions plus concrètes, par exemple avec quelques amis, nous tentons de rédiger une proposition de constitution de VIeme république en glanant ici et là les revendications des gilets jaunes. Nous essayons de trouver des canaux de diffusion pour ce texte afin de permettre aux gilets jaunes de le discuter et de le modifier autant qu’ils le souhaitent.

Tout cela bien sûr peut sembler dérisoire et naif en face des manifestations de courage des gilets jaunes qui affrontent la répression d’État dans nos rues mais je ne peux me résoudre à ne rien faire.

Je conclurai en citant un intellectuel bien connu de votre site : ”Les Gilets jaunes m’ont rendu ma fierté d’être français” et je leur souhaite d’obtenir le succès qu’ils méritent tant.

Cordialement,

Loic

Écrit par : Beatrix | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

Dans quel pays les gilets jaunes vont ils pouvoir migrer en tant que migrants économiques, puisque la France est incapable de les traiter convenablement?

Écrit par : Dominique Degoumois | 08/12/2018

Répondre à ce commentaire

Les valeurs abandonnées tant "culturelles que sociales et morales" (MARIANNE) entre autres sont la seule réponse valable, le seul recours à l'impasse tragique quant à ses conséquences sur nos société à commencer par hexagonale.

MARIANNE nous apprend également que "gilet jaune" représente sécurité et visibilité.

Or, précisément, la France qui souffre ne connaît plus ni la sécurité, ni, selon Macron, cette France des classes moyennes qui n'"existe pas": la visibilité.
Pas de députés salariés au Parlement.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/12/2018

Répondre à ce commentaire

Beatrix,

Je suis en phase avec votre commentaire résumant à lui seul le problème. Oui, Macron doit partir et emmener avec lui son Castaner, menteur, dangereux pour la République et simplet, ayant des comportements rappelant d'autres périodes noires et brunes de notre histoire.

Oui, il faut une dissolution de l'assemblée et modifier la constitution afin de trouver un concept se rapprochant du système Suisse ou, au minimum, plus représentatif de la Nation. Moins de ministres, de députés et de commissions et institutions territoriales bidons ou des fainéants sont payés grassement à ne rien faire.

Le coût de l'incompétence de Macron est incommensurable en matière d'mage de la France. Quant au reste des dégâts occasionnés, la facture se monte à plus de 1 milliard d'€, soit beaucoup plus qu'un coup de pouce non négligeable sur toutes les retraites et les bas salaires avec une justice fiscale tant attendue.

Par tous les moyens, les "LaRem" Macron en tête, s'accrocheront au pouvoir et à l'argent. les français auront-ils le courage d'aller jusqu'au bout? Une chose est certaine, en écoutant ici et là des gilets jaunes de toutes tendances, même d'anciens musulmans devenus apostats, c'est le début d'un conflit risquant de devenir très violent.

Des gens veulent donner leur vie s'il le faut, afin que leurs enfants soient heureux, c'est dire le danger d'un dérapage. Ils l'ont déclarés ouvertement et sans masques dans certains médias.

je ne sous-estime pas la force de la France -silencieuse- qui ne manifeste pas mais peut très bien faire la différence en cas d'élection anticipées. Je ne pense pas que des élus "Gilets jaunes" soient efficaces.

Beaucoup de gilets jaunes n'attendent rien de Macron et des députés se préparant à passer les fêtes en continuant le mouvement et durcir le ton -et les -gestes, si vous voyez ce que je veux dire....

Merci pour votre commentaire éclairé.

Écrit par : NOËL Pierre | 10/12/2018

Répondre à ce commentaire

Dominique,

En Suisse? Heuuuuuuuu en Arabie? Heuuuuuuuuu non, à Marseille nouvelle capitale islamique?

Écrit par : NOËL Pierre | 10/12/2018

Répondre à ce commentaire

Cher noel@ il y a les suisses qui vivent dans la précarité, vous voulez donc les empêcher de migrer ailleurs! Ouvrez les yeux!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/12/2018

Dominique, ma retraite en € identique en Fr Suisse, je m'installe dans votre beau pays. Les gens dans la précarité doivent revêtir le gilet jaune et faire valoir leur droit à vivre décemment.

Rien ne se fait sans le courage et le combat.

Je viens d'écouter l'énarque de pacotille, la lutte continue.

Écrit par : NOËL Pierre | 10/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.