24/06/2018

Migrants : sans cœur, sans cervelle ?

952758-migrant-sauvetage.jpg

Oubliée, la photo du petit Aylan échoué sur une plage de Bodrum. Oublié, le millier de migrants morts noyés en deux jours. Nous avons l’émotion courte, submergée qu’elle est par la grande trouille de l’envahissement. En comparaison à cette marée panique, les cadavres clandestins pèsent bien peu. Et tous les discours édifiants n’y feront rien. La peur reste un sentiment plus fort que la pitié.

Serions-nous tous devenus d’impitoyables pleutres ? Des salauds pleurnichards ? Pas si vite car ce n’est pas si simple.

Certes, entendre les démagogistes d’extrême-droite bêler comme des moutons enragés qu’il faut continuer à rejeter à la mer des migrants en train de se noyer, c’est à vomir. Lorsque la vie d’êtres humains vacille vers une mort probable, ce n’est pas le moment de leur tourner le dos pour consulter les courbes de la démographie. Leur porter secours est la moindre des choses.

Cela dit, cette situation ne peut plus durer. En votant pour les démagogistes, les électeurs de nombreux pays européens l’ont bien signifié aux détenteurs du pouvoir. Les ignorer sous prétexte qu’ils ont voté pour de sinistres personnages serait suicidaire pour la démocratie. Il faut donc tenir compte de ce sentiment d’envahissement en expliquant qu’un phénomène d’une telle ampleur ne peut pas être réglé par les seules voies nationales, que les partis démagogistes ne règleront rien et ne feront que rendre la situation encore plus ingérable. Fermer les frontières d’un pays et laisser les voisins se débrouiller, cela ne marche pas. Chacun le constate. Les fermetures ne servent qu’à enrichir les intérêts des passeurs mafieux.

Alors vers qui se tourner ? Vers la coopération à l’échelon européen. « Vous êtes cinglé ! Vous avez vu dans quel état d’impotence croupit Bruxelles ? ». D’accord, elles sont nullissimes, les institutions européennes. Mais on a beau tourner le rubikub’s dans tous les sens, seul le continent dispose de la taille critique nécessaire pour dépasser un écueil de cette taille. Il faut donc expliquer, encore et encore, qu’en voulant abattre l’Europe, les démagogistes vont pulvériser le seul espace où l’on puisse élaborer une stratégie efficace pour gérer les migrations.

Expliquer encore et encore qu’avec les partis d’extrême-droite et leurs idiots utiles genre 5-Stelle au pouvoir, c’est l’envahissement garanti. Car ce n’est pas en agissant en ordre dispersé par les nationalismes que l’Europe sera en mesure de faire face.

Sans se bercer d’illusion car la migration fait partie de l’humanité depuis son apparition sur cette planète. Nous sommes confrontés à cette réalité que tous les glapissements démagogistes ne sauraient dissiper : un continent vieux, riche et qui se dépeuple est situé à quelques encablures d’un continent jeune, pauvre et qui est en pleine ascension démographique. Comment croire un seul instant qu’il n’y aura aucun effet de vase communicant entre les deux ? Autant prendre en compte ce phénomène irréversible et l’organiser pour sauvegarder notre mode de vie basé sur l’Etat de droit et la démocratie. Sans oublier de faire vivre les principes de la laïcité, élément essentiel pour encadrer les nouvelles formes de vie en société.

En niant l’évidence et en prônant une illusoire fermeture totale des frontières, les partis d’extrême-droite aggraveront encore la situation actuelle, soit une immigration désordonnée et anarchique placée dans les mains mafieuses du passage clandestin. Chez les démagogistes, côté cœur, c’est le désert et côté cervelle, ça sonne creux.  

Jean-Noël Cuénod

09:16 Publié dans Politique internationale | Lien permanent | Commentaires (33) | |  Facebook | | |

Commentaires

Migrants : sans cœur, sans cervelle ?

@M. Jean Noël Cuénod,

Vos textes sont souvent très appréciables.

Néanmoins, les "sans cervelles" est un peu fort du café. Oui, il y beaucoup de réfugiés surtout économiques. Ces derniers remplaceront, peut être, leurs cerveaux manquants par la recherche d un avenir digne de ce nom puisque leur passé était lamentable (souvent sous occupation coloniale occidentale) et leur présent comme leur avenir c est le néant, soit!

Quand à ceux qui partent en Exode humanitaire fouillant la mort certaine, ils partent avec leurs enfants puisque c est cela qui les occupent, leurs enfants, comme ceux qui sautent et qui se jettent par la fenêtre ou le balcon de leur appartement au 4 ème étage pris en flamme et le feu dans leur dos. Donc, ils se jettent en croyant sauver leurs vies, c est un fait répandu et souvent raconté dans les journaux sous rubrique "Faits Divers", comme quoi!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 24/06/2018

Migrants : sans cœur, sans cervelle ?

@M. Jean Noël Cuénod,

Vos textes sont souvent très appréciables.

Néanmoins, les "sans cervelles" est un peu fort du café. Oui, il y beaucoup de réfugiés surtout économiques. Ces derniers remplaceront, peut être, leurs cerveaux manquants par la recherche d un avenir digne de ce nom puisque leur passé était lamentable (souvent sous occupation coloniale occidentale) et leur présent comme leur avenir c est le néant, soit!

Quand à ceux qui partent en Exode humanitaire fouillant la mort certaine, ils partent avec leurs enfants puisque c est cela qui les occupent, leurs enfants, comme ceux qui sautent et qui se jettent par la fenêtre ou le balcon de leur appartement au 4 ème étage pris en flamme et le feu dans leur dos. Donc, ils se jettent en croyant sauver leurs vies, c est un fait répandu et souvent raconté dans les journaux sous rubrique "Faits Divers", comme quoi!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 24/06/2018

Une fois n est pas coutume!

Georges Moustaki chante la Méditerranée il y a plus de 30 ans comme si c est aujourd hui, Bella Ciao Aquarius en est l exemple triste. Paroles magnifiques et photos très touchantes à pleurer....âmes très sensibles s abstenir...

https://www.youtube.com/watch?v=qXr6TEL2m9o

NB: @M. Jean-Noël Cuénod, libre à vous de le publier ou pas! Merci.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 24/06/2018

Migrants : sans cœur, sans cervelle ?

@M. Jean Noël Cuénod,

Vos textes sont souvent très appréciables.

Néanmoins, les "sans cervelles" est un peu fort du café. Oui, il y beaucoup de réfugiés surtout économiques. Ces derniers remplaceront, peut être, leurs cerveaux manquants par la recherche d un avenir digne de ce nom puisque leur passé était lamentable (souvent sous occupation coloniale occidentale) et leur présent comme leur avenir c est le néant, soit!

Quand à ceux qui partent en Exode humanitaire fouillant la mort certaine, ils partent avec leurs enfants puisque c est cela qui les occupent, leurs enfants, comme ceux qui sautent et qui se jettent par la fenêtre ou le balcon de leur appartement au 4 ème étage pris en flamme et le feu dans leur dos. Donc, ils se jettent en croyant sauver leurs vies, c est un fait répandu et souvent raconté dans les journaux sous rubrique "Faits Divers", comme quoi!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 24/06/2018

Je n’aime pas qu’on utilise anarchique pour désordonné

Écrit par : Daniel Amiguet | 24/06/2018

La peur de l'envahissement est-elle fondée?

Pour quelles raisons les migrants quittent-ils leurs pays?

Guerre faim gouvernement assassins et cruels climat


Pour le climat rien ne sert de déplorer à ce sujet en leur tempe les inconscientes (comme Kyoto) résolutions "non contraignantes" des instances concernées. il est trop tard.

De droit, ces migrants ont à être accueillis partout.

Gouvernements assassins à renverser (PAR QUI?) afin de délivrer les dominés

Faim: avoirs et biens à partager (Donne à non plus seulement notre patrie mais à NOTRE MONDE la paix que tu promis à ceux qui s'aiment en frère (Berceuse tchèque) donc, à ceux qui partagent

Caïn, frère assassin: j'ai acquis (lois contemporaines des marchés) Abel: ce qui monte victime de Caïn

Avant tout il faut DANS L'ORDRE des pays d'accueil des migrants en attendant de trouver des solutions soit la répartition des réfugiés en nos pays de "façon temporaire" en attendant d'avoir opéré les soins indiqués: fin des guerres, des gouvernements indignes et de la faim.

Les problèmes causés par le climat ne sont pas actuellement en état d'être résolus.

A mettre dans la tête de chacun dès l'enfance: les migrants de sont pas des coupables mais des victimes.

Écrit par : MB | 24/06/2018

L'explication a moins d'influence que sur le ressenti, donc si c'est utile, c'est pas efficace.
De plus la criminalité étant supérieur dans le groupe migrants, cela accentue un rejet qui ne va pas se calmer aussi tôt.
Ce qui est clair est que tant que les illégaux ne sont pas expulsé, la colère montera et les explications seront inefficaces.

Quant au futur, le vase communiquant je ne crois pas du tout. Lorsqu'il y aura en Afrique suffisamment de pays avec un bon développement économique, les envies d'Europe disparaîtront.
Quant à l'Europe, l'arrivée de l'intelligence artificielle va fortement réduire les problèmes liées à la baisse de la population, le Japon ouvre la voie.

Quant aux problèmes des illégaux, ce n'est qu'un problème de volontés, Lorsqu'il y en avait peu, le côté humanitaire jouait un rôle. Mais la colère est monté plus vite que la réaction des autorités face aux illégaux.

De manière général, il n'est pas si difficile de fermer les frontières. Le seul souci est que l'occident a toujours prôné des valeurs qu'elle n'est plus capable de tenir face à la réalité.
Mais la stabilité de l'Europe prime, sinon, ces valeurs disparaîtront totalement peut-être sous le populisme, certainement sous le fascisme.

Écrit par : motus | 24/06/2018

"Chez les démagogistes, côté cœur, c’est le désert et côté cervelle, ça sonne creux."
Comme vous avez raison ! Sauf qu'on dit démagogues, et reste à savoir qui sont les démagogues...

Écrit par : Géo | 24/06/2018

M. Jean-Noël Cuénod étant un journaliste de carrière autorisé, reconnu, comment ne pas le croire?

Les migrants doivent-ils d'office être étiquetés "illégaux"!?

Je suggère de passer d'une mère (Merkel) à une autre, la Bonne Mère de Marseille qui pourrait accueillir les migrants, avec quelques autres endroits, non comme des coupables mais comme des gens qui se sont provisoirement délivrés de l'adversité.

Les embarcations devraient être strictement contrôlées, nommées… écrites sur les bateaux comme MIGRATIONS INTERNATIONALES ainsi qu'imposées aux migrants.
A leur arrivée, accueillis avec solidarité.
Non parqués en camps de bien triste mémoire.

Repas servis par bénévoles et, pourquoi pas, à tour de rôle par les enfants des écoles.

Puis, immédiatement, prise de connaissance de leurs dossiers surtout leurs qualifications professionnelles… la langue ou les langues, etc.

"Centres d'intérêts en vue d'une formation pour un prochain emploi".

Et c'est le moment d'en revenir à l'un des problèmes du chômage, chez nous, quand on traite les chômeurs de fainéants vu les annonces d'offres d'emplois à disposition sans prendre la peine de réaliser que les qualifications des chômeurs non compatibles ne leur permettent pas toujours, loin s'en faut, d'envoyer une offre d'emploi.

Écrit par : MB | 24/06/2018

La panique vous rend grossier, mais il est inutile d'essayer de réduire ça a une problématique de démagogues ou d'extrême droite. D'après les sondages les européens sont 84% a ne pas vouloir de cette immigration, et face a un tel poids populaire la politique du déni ne pourra pas durer.

Écrit par : Eastwood | 24/06/2018

Les laisser se noyer en restant les bras croisés, bien sûr que non.
Mais qui les envoie sur les flots dans des rafiots de fortune, surchargés? N'est-il pas criminel d'encourager des femmes enceintes et des enfants à s'embarquer dans une telle traversée?

Ce phénomène migratoire ressemble furieusement à de la traite d'être humains. Une nouvelle traite esclavagiste avec - oh surprise - les Africains eux-mêmes comme marchands de bras (les passeurs). C'est particulièrement pervers, puisque les victimes paient très cher leur traversée (en dollars et en vies perdues) et que les braves ONG occidentales prennent ensuite le relais, à leurs frais. Autrement dit, les négriers se remplissent les poches avec zéro frais.

On ne parle jamais des migrants après leur débarquement. Que deviennent-ils? Trouvent-ils le bonheur et la prospérité en Europe? J'en doute.....

Écrit par : paX | 24/06/2018

Il y a un peu plus de cent ans, mon grand-père et ma grand-mère paternels durent se résoudre, comme beaucoup de leurs compatriotes, à émigrer en raison du chômage et de la pauvreté qui régnaient en ce temps-là dans leur patrie, le canton du Tessin. Ils se rendirent à Paris, où mon grand-père travailla comme vitrier et ma grand-mère comme lavandière. Lorsque la première guerre mondiale éclata, tous deux rentrèrent au Tessin. Un frère de ma grand-mère fit par contre le choix de rester à Paris, où j'ai maintenant des petit-cousins qui applaudissent aux victoires de l'équipe de France de football...
Pourquoi je raconte tout ça? Je n'en sais trop rien. Je me souviens avec affection de mon nonno et de ma nonna. Je repense parfois à eux, au sort qu'ils ont connu et à la chance qui est la mienne de vivre dans un pays prospère...

Écrit par : Mario Jelmini | 24/06/2018

A Paris, Jean Cocteau dixit, on entendait crier: "Vitrier"!

Nouvelles de l'au-delà de votre grand-père, Mario Jelmini…!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/06/2018

@ Mario Jelmini: la différence avec vos grands-parents, c'est qu'ils se sont débrouillés tout seuls, sans les ONG, sans l'aide sociale et sans l'attention des médias, facebook, twitter & C° Sans risquer la mort pour qu'on vienne les sauver.

Deuxio: ils ont fait l'effort de s'intégrer dans leur pays d'accueil, en se faisant sans doute traiter de ritals sans que personne ne s'en émeuve. Et il n'en sont pas morts. Et la culture et la cuisine italienne sont appréciés dans le monde entier. Plus personne ne parle de ritals.

Écrit par : paX | 24/06/2018

@Mario Jelmini, Votre témoignage est très touchant. Je n attendais pas moins de vous!

Ne dit on pas que quand on ne sait pas d où on vient, on ne saura pas où on va (Citation du Philosophe italien Antonio Gramsci, per favore Lei.

Vous, vous avez l air de savoir où vous allez et chapeau!

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 24/06/2018

Dans les rues de Paris, "banksi" nous traite de nazis, parce que nous avons peur de la migration de masse!

Écrit par : Dominique Degoumois | 24/06/2018

PaX parle des Ritals...
Savez vous d où vient ce terme péjoratif?
Ital c est simple mais le R c est Réfugié. Pardon d être un peu scolaire!

Écrit par : Charles 05 | 24/06/2018

La non assistance ç personne en danger doit être condamnée lorsqu'elle se passe à nos portes.

Jean-Noël Cuenod tire à boulet rouge sur l'extrême droite alors que les véritables responsables à condamner et mettre en prison, sont Obama, Clinton, Merkel, BHL, Hollande, Sarkozy, la reine d'Angleterre et tous ceux qui ont participé à la chute de la Libye et son despote ou à l'Irak sans se préoccuper de l'après vente de la guerre.

Arnaque aux réfugiés, mamadou est rentré au pays qu'il fuyait d'après nos salopard de journaleux et autres ONG de la gauchiasserie anticapitaliste et pro musulmane..
Il avait fuit son pays pour des raisons X, il y est retourné pour la médaille.

https://www.breizh-info.com/2018/05/28/96639/mamoudou-gassama-le-sauveur-denfant-un-heros-pas-tres-discret

C'est un faux réfugié comme des millions d'autres.

100 millions de morts, les socialisme communisme en sont responsables, le National socialisme à généré le nazisme. La gauche verte, bleue, brune et noire sont désorientés.

Jean-Noël Cuenod se fait le curé des pôôbres immigrés, alors qu'il devrait jouer le rôle de Pasteur. Bizarre........

La France a eut besoin de l'immigration après les deux guerres mondiales que les Allemands avaient détruit, qui plus est c'était le boum de l'ère industrielle?

Cela n'a pas empêché les français, (contrairement aux portugais, espagnoles, italiens, polonais) de se battre pour un système social et des salaires adéquats. D’où cette différence des revenus qui va de 270 € mois à 1200 € mois. C'est la belle Europe des banksters et leurs suppos.

Fuir est une chose, se battre en est une autre, aujourd'hui, la France a créé grâce à la gauche et à la droite 2800 milliards de dettes et n'a plus de travail à proposer au salariat de masse -Française.

Quant à l'immigration des nazislamokamikazes, elle est à combattre avec des armes et à renvoyer tous les adeptes et supporters de ce concept, sinon, le peuple s'en chargera.

"Vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre"

Churchill.

Écrit par : Pierre NOËL | 25/06/2018

Je vois deux problèmes (ou aspects d'un même problème) dans cette migration organisée, entretenue par des passeurs (bizarrement jamais inquiétés!) et des ONG agissant à la limite du droit : 1. laplupart des migrants sont des migrants économiques et pas des candidats objectivement recevables au statut de réfugiés. Or ilya peut-être d'autres personnesen danger réel qui voient leur 'place' prise par cesgens là. 2. Les jeunes migrants représentent , pour leur pays d'origine, une force vive qui devrait être destinée à la future croissance de ces pays-là. Or en les subtilisant, à son profit, l'Europe ne rend pas service à ces pays. On ferait mieux d'organiser des formations professionnelles permettant à ces jeunes de rentrer au pays pour y travailler (mais le veulent-ils vraiment ?).
L'Europe , sans plan réel, sans motivation de formateur, ne gère rien, elle subit lâchement avec les conséquences que l'on sait ! Dommage pour tous le monde mais surtout pour les pays africains en mal de main d'oeuvre qualifiée, porteuse d'avenir et de développement.

Écrit par : uranus2011 | 25/06/2018

Mr Cuénod comme les médias essaie de nous culpabiliser tous, mais ce qu'il ne vous dit pas c'est que ces migrations sont voulues en haut lieu, y compris par l'ONU qui les appelle "MIGRATIONS DE REMPLACEMENT."

Je vois déjà poindre les accusations de complotisme etc., pourtant l'ONU elle-même le dit et emploie cette expression sur son site officiel, sans pour autant le chanter sur tous les toits et on comprend pourquoi: il ne faudrait pas affoler le bon peuple:

http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm

et sachez que "LE MÉTISSAGE N'EST PAS UN CHOIX MAIS UNE OBLIGATION" et "si .. le volontarisme ne fonctionnait pas, il faudra que la république passe à des méthodes plus contraignantes encore." Bref on va nous forcer à nous métisser.

Encore du complotisme n'est-ce pas? Et pourtant c'est Sarkozy qui le dit .. mais à une audience choisie, pas dans les journaux, ni à la télé bien sûr:

https://www.youtube.com/watch?v=1XIhTG6JyW0

on pourrait multiplier les exemples sans problèmes, mais trop souvent les gens ne veulent pas voir, ni savoir.

Alors dormez bien bonnes gens!

Écrit par : Raymond | 25/06/2018

On contemple la photo présentée en tête d'article: le commentaire que l'on envoie confirme l'article.

Mais, en prolongement, la personne en train ou non de se noyer, sera-t-elle secourue? peut incarner le vœu pieux des Arabes: le rejet d'Israël à la mer

et nous pouvons nous-mêmes, il y a quelques décennies, nous imaginer Palestiniens par rapport aux réfugiés d'alors...


Le match Pologne-Colombie d'hier soir confirme notre aspect vieille Europe opposée à supers géants bolides musclés incarnant un Goliath face à tout sauf à un jeune David!

Si, d'ici quelques temps, l'islam l'emporte nous serons, nos descendants, citoyens de seconde zone confirmant la parole évangélique selon laquelle "Les premiers seront les derniers"!

Relire le plan Kalergi soit le génocide organisé des peuples européens.
Rien, rien du tout ne vient infirmer ce qu'annoncé.

Ecrit après avoir à quelques mètres d'un temple protestant entendu ce matin psalmodier, par fenêtres ouvertes, un chant religieux en arabe.

Compagnons du Jourdain, hier, Frères musulmans, demain?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/06/2018

M. Cuénod vous parlez de la photo du petit Aylan dont le décès est, il est vrai, profondément tragique, même si le vrai responsable est son père, car il était le passeur du bateau en question.

Vous parlez donc de cette photo qui a fait le tour du monde et vous l’utilisez pour nous culpabiliser et nous accuser d’avoir l’émotion courte.

Mais dites-moi, M. Cuénod, ne serait-ce pas plutôt vous qui avez l’émotion courte?

En effet, pourquoi ne parlez-vous pas également des petits enfants et autres jeunes victimes morts écrasés et parfois coupés en deux sous les roues de poids lourds à Nice (14 juilet 2016), Berlin (19 décembre 2016), Londres (22 mars 2017), Stockholm (7 avril 2017), Londres (3 juin 2017) et Barcelone (17 août 2017)?

-En bon journaliste sérieux et impartial …

- M. Cuénod, pourquoi ne nous parlez-vous pas de cette petite fillette de 11 ans démembrée, oui vous avez bien lu "démembrée", par le camion de Rakhmat Akilov à Stockholm? (cherchez "fillette de 11 ans démembrée à Stockholm" sur google et vous la verrez, si vous osez. Sa vue vous empêchera de dormir!)

- M. Cuénod, pourquoi ne parlez-vous pas des nombreuses jeunes victimes de Mohamed Bouhlel à Nice? Les voici. Ayez au moins une pensée pour eux, même s’ils ne sont pas Aylan:

-Silvia Panchenko 2 ans et 1/2
-Killian 4 ans
-Yannis C. 4 ans
-Kayla 6 ans
-Joseph 7 ans
-Yanis et Léana 7 et 2 ans
-Brodie Copeland 11 ans
-Amie V. 12 ans
-Elouan H. 12 ans
-Laura B. 13 ans et 1/2
-Ludovic R. 15 ans
-André R. 17 ans
et je n'ai pas cité ici les victimes de plus de 17 ans!

Voici un article sur le petit Yannis (4 ans) qui comme Aylan gisait sur le sol sans vie:

http://www.europe1.fr/faits-divers/attentat-de-nice-yannis-4-ans-est-mort-en-faisant-le-fou-avec-ses-copains-2801041

- M. Cuénod, pourquoi ne parlez-vous pas des jeunes victimes d'Annis Amri, demandeur d'asile tunisien, à Berlin?

Vous savez très bien que la majorité de ces gens que les médias appellent réfugiés sont en fait des migrants économiques, qu’il faut aider certes mais chex eux, sinon on peut tout aussi bien faire venir l’Afrique entière en Europe.

De plus s’ils prennent tant de risques c’est à cause des promesses de gens comme Merkel, Juncker, Macron etc. et les ONG qui, comme indiqué par les relevés GPS, viennent les chercher a 20 km des côtes lybiennes et qui travaillent main dans la main avec les passeurs qui profitent de ces gens. Tout cela n’est rien de moins qu’un nouveau traffic d’esclaves, que les mondialistes veulent faire passer en Europe pour avoir de la main d’oeuvre à vil prix et de future électeurs. Ces ONG sont financées par des individus comme le milliardaire G. Soros, qui le fait pour de raisons qui n’ont rien d’humanitaire. Affréter un bateau comme l’Aquarius coûte près d’un million par mois! Pensez-y!

Et je ne parle pas de l’augmentation de la violence et du traffic de drogues dûs à certain migrants, et pire, du fait que certains d’entre eux sont des terroristes comme on l’a souvent vu, et encore tout dernièrement en France:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/08/01016-20180608ARTFIG00344-comment-la-france-a-accorde-l-asile-a-l-un-des-chefs-de-daech.php

Pour en revenir à la photo du petit Aylan et aux autres petites victimes, si on ne nous avait pas cachées délibérément les photos de ces dernières, croyez-vous donc, M. Cuénod, que la vue de leurs petits corps sans vie, mutilés et déchiquetés (certains encore entourés de leur peluche comme à Nice [mais les corps étaient cachés] et même ces photos ont vite été interdites de diffusion) n'auraient pas émus les gens aux larmes?

Leurs photos, contrairement à celle d'Aylan, n'ont pas fait la une des médias, elles ne sont pas passées en boucle 24h sur 24, elles n'ont pas fait le tour du monde. En fait on ne nous les a pas montrées du tout. Vous êtes vous seulement demandé pourquoi? Par respect pour les victimes direz-vous? Mais dans ce cas on ne s'est pas gêné pour manquer de respect au petit Aylan. Ne serait-ce pas plutôt parce que contrairement à la photo du petit Aylan qui sert les intérêt des mondialistes immigrationistes et qui doit donc être diffusée partout pour culpabiliser les gens, les photos de tous ces autres petites victims auraient l’effet contraire et doivent donc être cachées au public!

Vous, qui nous culpabilisez avec Aylan, n’avez jamais parlé de tous ces petits martyrs. Pourquoi donc?

Dites-moi, Mr. Cuénod, auriez-vous donc une compassion et une pitié à géométrie variable?

La vie de certains enfants aurait-t’elle moins de valeur à vos yeux que celle d’autres enfants?

Pour reprendre vos propos auriez-vous donc l’émotion courte ou plutôt inexistante quand elle ne sert pas votre cause?

M. Cuénod, serait-ce donc vous qui êtes SANS COEUR ET SANS CERVELLE?

Ou en brave petit mouton de la pensée unique, appliquez-vous toiy simplement “les règles” du parfait petit mondialiste?

Comme vous le voyez, il est aisé de cupabiliser les gens et de leur faire la morale.

La photo du petit Aylan a fait le tour du monde pour bien culpabiliser les foules occidentales et les forcer accepter toute la misère du monde, alors que l'on ne sait même pas nous occuper des miséreux de chez nous qui eux ne sont pas nourris-logés-blanchis, n'ont pas tous leurs frais de santé payés, pas d'argent de poche ni de téléphone portable, pas d'abonnements de transports publiques gratuit, car ils ont commis le crime d'être justement de chez nous!

Alors oui aidons ces migrants mais chez eux et ne leur donnons pas de faux espoirs comme Merkel ou Macron (qui ne font en fait qu’appliquer les odres venus d’en haut!).

Ne faisons donc pas comme vous M. Cuénod!

Soyons généreux certes, aidons ces gens, mais comme je l’ai dit, aidons-les chez eux et gardons les pieds sur terre sans nous laisser manipuler par les médias qui jouent sur les émotions (mais comme je l’ai démontré ci-dessus à sens unique!) et nous montrent et nous disent que ce qu’on leur a dit de nous montrer et de nous dire.

Ceux-là mêmes qui crient aux FAKE NEWS, sont les premiers à mentir par omission ou d’une autre manière et ce pour servir les interêts d’une tout petite élite qui s’en met plein les poches sur le dos du brave peuple dont on ne respecte plus l’opinion que quand il vote comme il convient à l’oligarchie, qui est celle-là même qui a pillé et pillent encore les pays de ces pauvres migrants, mais veut nous faire payer le prix de ses turpitudes.

Désolé M. Cuénod, en bon vassal de la pensée mondialiste, vous avez essayé de nous culpabiliser et de nous prendre par les émotions, mais la culpabilité ça ne prend plus!

Contrairement à ce que vous dites:

-ON A UN COEUR et c’est justement pour ça que l’on veut aider ces pauvres gens dans leurs pays (à moins qu’ils ne soient de vrais réfugiés fuyant une vrai guerre!) et

-ON A UNE CERVELLE et c’est justement pour ça qu’on sait très bien que l’on ne pas faire venir tout l’Afrique chez nous!
Bien à vous

Écrit par : Marie-Hélène S. | 25/06/2018

"On ferait mieux d'organiser des formations professionnelles permettant à ces jeunes de rentrer au pays pour y travailler"
Et aussi de faire plus pour que les jeunes (et même les moins jeunes) de chez nous qui ne trouvent pas de travail soient aussi formés ou "re-formés" pour en trouver.

Écrit par : Mère-Grand | 25/06/2018

"Si, d'ici quelques temps, l'islam l'emporte"
Comment ne pas être effrayé que votre fille sorte avec un musulman?
Et cette question n'a rien à faire avec les qualités du jeune-homme en question, mais avec sa probable adhésion, par un respect tout à fait louable, aux valeurs ancestrales qui lui ont été transmises, souvent plus culturellement que strictement religieusement, par ses parents.
Ses parents, qui se sont également fait le relais d'une religion qui refuse de se moderniser en profondeur et qui n'ont souvent même pas conscience de son décalage avec notre vision laïque du monde.
Aux questions que cette jeune-fille pourrait et devrait poser:
- reconnais-tu mon égalité de valeur et de droit dans tous les domaines ?
- reconnais-tu que je puisse appartenir à une autre religion ou être athée (incroyante) et que je n'ai pas envie de me soumettre aux coutumes d'un mariage musulman ?
- accepte-tu que nos enfants ne suivent pas un enseignement religieux, ou celui de ma propre religion, ou choisissent une religion une fois parvenu à l'âge adulte ?
- accepte-tu que si nous avons un garçon il ne soit pas circoncis ?
P.S. Qu'une jeune-fille amoureuse accepte de se poser ces question en toute connaissance de cause de ce que l'islam peut poser d'exigences à une future mariée, accepte aussi de les poser à son amoureux, et qu'elle soit capable, en cas de transgression ultérieure, de mettre fin à la religion, sont à mon avis infimes.

Écrit par : Mère-Grand | 25/06/2018

"de mettre fin à la religion, sont à mon avis infimes."
N'avez-vous pas voulu écrire: de mettre fin à la relation?

Écrit par : Daniel | 25/06/2018

Marie-Hélène S

Vous adressez votre commentaire à Jean-Noël Cuénod.
Si vous pensez ce que vous lui écrivez, comment pouvez-vous conclure par "Bien à vous"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/06/2018

Je suis entrain de regarder le match France-Danemark et à part Giroud et Griezmann tout les autres joueurs français sont blacks ou métisses ( 9 sur 11 )
La population dans ces pays augmente et on dit qu'ils vont mal c'est incohérent.
Les lois entre les espèces pour espérer la survie du plus grand nombre de structures vivantes sont aussi valable pour l'Homme.
Toutes les 5 secondes,22 enfants naissent dans le monde.
Comment espérer arriver à un résultat avec des populations en constante augmentation ?

Écrit par : J'y pense et puis... | 26/06/2018

Réaliser le problème de la polygamie: combien de femmes pour un homme avec combien d'enfants?

Dès l'école, aux ados, parler de la contraception (l'Eglise n'ayant pas à se mêler de la forme de contraception adoptée par les couples, les hommes ou les femmes).

Refuser "une bonne petite troisième guerre" en guise de sortie d'impasse.

Écrit par : MB | 26/06/2018

@Daniel
Vous avez raison et je vous remercie d'avoir fait la correction.
Comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois à d'autres occasions, "mettre fin à la religion" (c'est à dire aux religions) me paraît impossible, tant l'homme a de raisons (bonnes ou mauvaises, selon les opinions) de chercher du secours et des consolations en dehors de l'humanité.

Écrit par : Mère-Grand | 27/06/2018

@Daniel
Vous avez raison et je vous remercie d'avoir fait la correction.
Comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois à d'autres occasions, "mettre fin à la religion" (c'est à dire aux religions) me paraît impossible, tant l'homme a de raisons (bonnes ou mauvaises, selon les opinions) de chercher du secours et des consolations en dehors de l'humanité.

Écrit par : Mère-Grand | 27/06/2018

Ce laïus repris en choeur dans les médias : "Sans se bercer d’illusion car la migration fait partie de l’humanité depuis son apparition sur cette planète"

marche sur béquilles, et s'assied entre 2 chaises:

- en écartant le fondement de la solidarité de nos collectivités démocratiques: l'impôt & prélèvements, anticipatoires + répartitifs, des salaires.

- en omettant de rappeler les conditions au passé proche, et voisin: par ex Franco-Suisse. Pour les Suisses en Europe, les quotas et exigences d'octroi de permis de séjour permettant l'accès à 1 permis de travail, étaient strictement appliquées, mesures interdisant au Suisse de rester.

Ce que les Suisses respectaient (là ça m'écorche: respecter les lois des pays de l'UE vis à vis des CH signifiait vivre à court terme). J'en fus et victime, de l'ostracisme anti-Suisse et témoin en divers pays: Allemagne, Angleterre et le pire, en France. France, pays où le rejet de permis de séjour de Suisses, ne parlons pas de la situation des entrepreneurs Suisses frontaliers, est resté de style napoléonien jusqu'aux accords sur les bilatérales 2002.

Si nombre de pays de l'UE (Belgique, France, Allemagne) se sont fait une joie de tout faire pour rejeter les citoyens Suisses,
en face, les citoyens Suisses ont toujours appliqué le respect des conditions d'octroi de permis de séjour & de travail en pays de l'UE - et n'ont pas constitué une immigration d'illégaux, de sans-papiers à charge. Au contraire, idem MJ, l'un de mes grand-parents suisse allemand était de ces exploitants fromagers qui ont en Normandie et en Bourgogne, créé des laiteries-fromageries ou "fruitières" et ont fourni des emplois aux locaux français - au désespoir de concurrents les dénonçant sous Vichy, vu le nom suisse-allemand, comme collabos. Pourtant, ces lois excluant la liberté de séjour des Suisses en Europe sont récentes, ces rejets de prolongation du séjour temporaire des Suisses en Europe n'ont évolué qu'en 2002. Quels manques de formation chez ces journalistes d'info!

S'il faut consoler ces journalistes enclins à ignorer l'histoire, les lois et les faits autant que le respect de citoyens qui les respectent: renvoyons-les dans les pays africains où un backshish permet de tout acheter: 1 permis de conduire ou 1 visa, ou comme par ex au Kenya, tous diplômes.

Circuit migratoire sous contrôle de business crapuleux, sous l'égide gouvernementale de combien de pays africains: Les migrants déboutés, non reconduits, restent une potentielle source de profit pour ces pays, même si obligés de survivre aux limites de l'esclavagisme, car sans-papiers - les opérations type Papyrus de Maudet sont une claque aux contribuables des pays concernés. Que de courtermisme électoral chez ces élus binationaux de ce genevois!

Aide au dév, versée à la source: ça fait combien d'années que nous payons des milliards d'aide au développement africain, versées à combien de gouvernements africains: accès à l'eau, à l'électricité, à la scolarité? Mon fils, comme des milliers de jeunes, a participé en bénévole avec ses enseignants, à l'un de ces programmes réparti sur plusieurs années (équiper 1 village de a - z: solaire, école, eau) en Afrique.
Génial ce programme: voilà un électeur décidé à voté ad vitam contre tout parti gaucho-bobo-socialiste.

Pour ce qui est de la Suisse: ça fait un peu trop de décades que nous sommes des citoyens trop respectueux des lois, trop généreux vis-à-vis de l'Afrique et trop cons vis-à-vis des migrants économiques débarquant sans formation, ou envoyant, isolés, femmes enceintes ou mineurs comme porte-drapeau. Que de chantages!

L'actu socio-économique de la Suisse nous oblige à revoir nos priorités vis-à-vis des prélats préposés aux présidences des commissions européennes - de fond en comble.

Écrit par : divergente | 27/06/2018

Jean-Noël Cuenod,

Vous vous trompez de cible, en voici la preuve écourz ce Monsieur: une merveille:

blob:https://www.dailymotion.com/aad8cda9-ca42-4995-9481-f4eac9714bf5

Inféodé à aucun parti ou association, non croyant, je n'ai rien à voir avec l'extrême droite. Vous consolidez inconsciemment leurs positions.

le problème est plus complexe. La gauche, la droite de toutes les couleurs et croyances ne dénoncent pas les pays musulmans car il sont pour les premiers en recherche d'adhérants et pour les econds de contrats juteux avec les monarchies islamiques et autres despotes musulmans.

Tidiane N’Diaye, sans doute un horrible fasciste, révisionniste, et lépreux même s’il est tout noir??

Écrit par : Pierre NOËL | 27/06/2018

Pour comprendre comment ça marche, il est indispensable de lire ceci:
http://comite-valmy.org/spip.php?article10075

Vous soutenez les migrations? Vous soutenez l'ordre capitaliste, impérialiste et colonialiste.

Écrit par : Daniel | 28/06/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.