15/06/2018

Spectacle: la Dame en Verte vous fera rougir

AVa1 © Pierre-Étienne Vilbert.jpg

Clown érotique? Voilà une formule qui frise l’oxymore. Le clown doit être asexué pour ne pas faire peur aux petits nenfants. Et surtout à leurs parents. Avec le spectacle que donne la Dame en Verte au Cirque Electrique, Ava, sa vie, son œuvre, la clownerie enlève lascivement ses masques prudes et prudents. La Dame en Verte vous fera rougir. Et rugir de rire. De plaisir? Ça, c’est votre vie privée. (Photos © Pierre-Étienne Vilbert)

Certes, les codes de la clownerie ne sont pas dépourvus d’érotisme, loin de là ; ils agitèrent l’inconscient des pervers polymorphes que nous fûmes jadis ou naguère. Mais justement, ils recèlent un tel potentiel explosif qu’il faut les cacher d’urgence sous d’épaisses couches de maquillage. C’est dire si la performance de la Dame en Verte, alias Oriane Bernard, contient une belle charge révolutionnaire. Car l’érotisme, la sexualité, la séduction traversent son spectacle où tout l’art circassien est mobilisé : trapèze, équilibrisme, prestidigitation, gags en cascades. Sans filet ? Sans filet car la Dame en Verte ne tombe jamais. Et surtout pas dans la vulgarité.

Tour à tour vamp, fakir, stars au zénith puis sombrant au nadir, Oriane Bernard incarne le rêve d’une femme qui se voit en croqueuse d’hommes, éblouissant le monde de son aura sexy. Avant de revenir à la réalité des mecs qui échappent à son filet comme de mornes et récalcitrants papillons. A la fin, envoyons valser le glamour. C’est encore ce qu’il fait de mieux, valser. Car pour le reste… Bonsoir!

Outre la prestation époustouflante d’Oriane Bernard, il faut saluer la mise en scène d’Alexandre Pavlata, la régie (pas facile à assurer sous un chapiteau) de Christian Peuckert et les costumes de Monika Schwarzl.

Il en va de cette Ava comme de certains vins que l’on dit long en bouche. Sur le moment, le rire éclate. Et puis, il se mue en autre chose, plus sombre, avec quelques gouttes d’amertume : l’éternel âpre désir de faire un avec l’autre.

Jean-Noël Cuénod

PRATIQUO-PRATIQUE

Vous avez jusqu’à dimanche 17 juin pour rendre visite à Ava au Cirque Electrique de Paris, place du Maquis du Vercors, dans le XXe arrondissement ; billetterie en ligne : www.cirque-electrique.fr (Tel. : 09 54 54 47 24).

Ce spectacle sera présenté le 10 octobre prochain au Festival Les larmes du rire à Epinal.

AVA2 © Pierre-Étienne Vilbert.jpg

17:24 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | |

Commentaires

La Dame en Verte est entrouverte...

Écrit par : MB | 15/06/2018

La dame en vert fait une pose avant de se jeter en l'air avec dieu.

Écrit par : Pierre NOËL | 16/06/2018

C'est vrai que (clown et politique) en revanche c'est pléonastique!!!!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 16/06/2018

"(...) cacher d'urgence sous d'épaisses couches de maquillage(…)

Une porte entrouverte "très peu" permet le maquillage ou l'usage de vernis mensongers comme en empêchant quelqu'un d'entrer afin de ne pas lui laisser voir qu'en cet intérieur une personne déclarée absente en réalité est présente.

Il s'agit ici d'un spectacle non vu... le regard sans être sévère se veut, sans même le vouloir, lucide.

Cette femme, au visu, contrairement à ce qu'écrit en deux ou trois lignes, l'un des thèmes abordé, ne doit pas être en peine pour trouver des partenaires et cet aspect, sans déranger, frappe bien davantage que de l'annoncéea drôlerie clownesque... Ainsi si cette femme peine à trouver un ou des partenaires c'est qu'il y a problème

qu'il faudrait aborder non en entrouvant son inconscient mais en l'ouvrant grand: avec le temps et le souffle qu'il faudrait pour vaincre les résistances qui s'élèveraient.

On dirait à l'auteure de ces lignes qu'elle n'est pas marrante?
Elle répondrait qu'elle n'est qu'une lectrice qui n'a pas vu le spectacle en question.

Mais à Pierre NOEL je voudrais dire qu'en échange biblique récemment je fus une fois de plus frappée de réaliser à quel point quelques versets bibliques lus par deux personnes ne sont pas non seulement interprétés mais ressentis complètement différemment… à partir de temps, vécus, lieux, liens familiaux, professionnels, etc.

Pour en revenir au spectacle le rire des spectateurs...imaginons-en deux, selon leurs expériences... n'est pas forcément le même: l'un rit pour de bon, l'autre rit "jaune"... gare à la bile non plus jaune mais… noire.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/06/2018

Avec un peu d humour quant à "Spectacle: la Dame en Verte vous fera rougir", ceci nous fera deux couleurs. Néanmoins, faites attention, il y a aussi le feu orange à ne pas trop griller vite.... :) M.B. a parlé aussi de la couleur jaune et noire. Donc, un daltonien risque de se mélanger les pinceaux raison pour laquelle qu heureusement les trois feux de la "circulation" sont mis à la verticale et non pas à l horizontale pour ces daltoniens, vous suivez?

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Parlons couleurs, parlons palette… mon pote!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/06/2018

@M.B., Joliment dit "parlons couleurs, parlons palette...mon pote"

Sur un autre sujet, ceci me rappelle de ce dicton: " L Homme et les peuples qui n ont pris aucune leçon de leur passé sont comme celui qui possède une palette et des couleurs mais ce n est pas pour autant que ce dernier puisse être un bon peintre".

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Addendum:
Quand on ne veut pas savoir d où on vient, on ne peut savoir où on va....sauf dans le mur, comme le mur entre Israel et Gaza

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Couleurs, on vient de regarder du jaune pour le Brésil et du rouge pour la Suisse: beau foot 1 1

Charles O5



5 et 2 7ème Patriarche ENOCH!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/06/2018

M.B.,
Vous croyez encore à l Histoire des Anges Déchus!Vous me voyez très désolé!

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Charles O5... en ces temps de pornographie et, numérique, porno "jeune"! sadisme, masochisme et toutes effarantes pratiques sexuelles addictives donc… pathologiques on lit également que "contrairement à la filiation charnelle, la filiation choisie trouverait son fondement dans la liberté non seulement d'accueillir les enfants des autres, mais également de renoncer à établir un lien de parenté à l'égard de ses propres enfants biologiques à leur naissance." (Marianne 11O8 Daniel Borillo, juriste et sociologue, p. 5O-51)
Il y a une cinquantaine d'années quelques hommes responsables n'envisageant pas, en aucun cas, d'être pères se faisaient stériliser.

En nous les énergies sexuelle et spirituelle sont à la fois distinctes et indissociables. Ainsi en évoluant nous sortons de trivialité, sublimons en nous affinant… l'énergie spirituelle l'emportant petit à petit ou pas à pas sur l'énergie sexuelle mais si l'énergie sexuelle en réalité juste au service de la procréation (La faim du tigre, Barjavel) l'emporte sur l'énergie spirituelle alors nous régressons à l'état de brutes ce qui est précisément ce qui frappe aujourd'hui juste "commerces marché et charnel" violents, cruels, cyniques sans âme et sans éthique: bêtise ou folie parce que le cerveau ainsi atteint dysfonctionne.

Enoch, "livre de chevet du Christ", s'exprimait en son temps avec les croyances, les connaissances et les images y adaptées mais vous remarquerez que le Christ demandait de jeter dans la Géhenne les membres par lesquels les humains péchaient... Au vu de notre époque le tabou sexuel biblique, "jusqu'à un certain point, oui, après, non"…. apparaît non plus comme un tabou mais comme un garde-fou.

Les êtres humains qui progressent en cette voie de recherche de ce qu'est l'amour en vérité risquent de connaître une solitude éprouvante mais une force leur est accordée.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/06/2018

@M.B.,
Merci pour votre réplique. Vraisemblablement je n ai pas assez de neurones pour que je puisse comprendre votre texte. Restons-y là au moins de ma part.

Écrit par : Charles 05 | 18/06/2018

@M.B.
Vous me voyez désolé malgré votre texte du 18.05.18. Navré je ne suis pas preneur...

Écrit par : Charles 05 | 18/06/2018

Mais, Charles O5, qui vous demande d'être "preneur" de mon texte?

Nous commentons en donnant nos impressions, ressentis, autres informations ou données ("liens") évidemment sans rien imposer.

Une question qui peut apporter une réflexion est celle de savoir ce que nous disons exactement lorsque nous exprimons notre amour à quelqu'un:

je t'aime par-dessus tout, viens!
Et il (ou elle) l'entraîne déjà sur le divan (ou autres)

S'il y a "amour" pourquoi autant de divorces, d'abandon?

Je suis follement amoureux de toi signifie: je suis prêt à donner ma vie pour toi

ou je raffole faire l'amour avec toi

en ce cas la personne tant "aimée"

telle une poupée gonflable

Un objet, un moyen!?

En évitant de théologiser ce qui suit, juste en abordant une situation

Jésus traite Pierre de Satan car il vient de lui dire qu'il ne veut pas qu'il souffre pour obtenir ce qu'il promet d'apporter à ses disciples.

Selon le coran, au moment au Simon de Cyrène saisit la croix (en fait l'une des deux poutres de la croix, l'autre en terre au Golgotha) soudain délivré Jésus s'enfuit et c'est Simon qui sera crucifié à sa place

Appelés à nous confronter à l'authenticité de nos engagements selon épreuves ou tourments!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/06/2018

@M.B.,
Avec tout le respect que je vous dois, je crois que nius sommes de deux mondes totalement différents. C est ma faute donc de ne plus continuer ni à vous ennuyer ni surtout pas notre hôte M. J.-N. Cuénod.

A bientôt, peut être!
Je garde un très grand estime à Mr Edmond Kaiser, pour Terre des Hommes et Sentinelles...

Écrit par : Charles 05 | 19/06/2018

Charles O5,

Edmond Kaiser était un être humain pétri de force comme de fragilité mais je lui dois une éducation fondée sur la beauté, la bonté, et mille choses se rapportant aux poètes (sans nier les temps de tension voire de conflits) un "climat":

Lui comme sa seconde épouse m'ont toujours parlé du grand amour

ce grand amour qui faut attendre... le sexe ne venant que bien plus tard autrement

leur discrétion était telle qu'en apprenant que son épouse attendait un enfant je fus stupéfaite

éduquée ainsi... en assistant à Roméo et Juliette, le film, je ne compris pas pourquoi ou comment se rencontrant peut-être pour la dernière fois Roméo et Juliette trouvaient le moyen, à un moment pareil, de faire l'amour…!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20/06/2018

Les commentateurs et commentatrices eux aussi peuvent faire de l'humour, Monsieur… Cuénod!
Tenez, à propos d'un pain Migros scandale à propos d'une forme évoquant la croix gammée

Souvenirs de jeunesse: Chœur Faller, Lausanne, Passions de Bach

Wohin, wohin?
nach---Golgotha

Petits pains en forme de croix de jadis?
Petits pains du Golgotha

et comme les arbres du site du Golgotha étaient des oliviers donc vertes olives on retrouve en pénitente, cette fois, la Dame en Verte

le pape vicaire du Christ ayant passé non loin… à jeune Eve

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22/06/2018

Si la Dame en verte ne tombe jamais. Et surtout pas dans la vulgarité sans doute nous guidera-t-elle-t-elle au Tibet à la rencontre de Tara, compassion, protection, immensité… déesse... verte

Écrit par : MB | 23/06/2018

Les commentaires sont fermés.