19/10/2017

Weinstein: la puanteur du porc grillé

Weinstein-degueu.jpg

Tapi dans le cerveau reptilien du porteur de slip kangourou, le porc roupille. Le danger serait d’ignorer sa présence, ce qui empêcherait la vigilance de le ramener fissa dans sa bauge. Aucun homme ne peut s’exonérer de sa part noire. Il faut vivre avec ça. Avec ce Ça qui fait partie de la vie. Grâce à qui la vie se perpétue. Mais à cause de qui, elle peut sombrer dans la mort, sous ses formes diverses.

 La culture, commence là : en domestiquant les morts et en domestiquant la Bestiole. La sépulture pour les uns, l’érotisme pour elle.

Oui, l’érotisme ! Evidemment, l’érotisme… Il ne s’attache pas à la reproduction médiatique de l’acte sexuel qui relève de la pornographie. C’est le désir qui est l’objet de toute son attention. Le désir qui naît dans l’imaginaire et se déploie par la sublimation poétique du corps de l’autre. Le désir qui fortifie le sentiment amoureux, qui prépare à l’extase de deux corps se priant l’un l’autre dans la première des communions. Le porc se mue alors en prince charmant. Ou en homme, tout simplement.

En tuant l’érotisme, la pruderie américaine a laissé la porte ouverte à la pornographie, à cet étalage mécanique de la sexualité, sans mystère, sans poésie, genre charcuterie (on reste dans le porc). Et la cupidité de l’hypercapitalisme en a fait un objet de profit. Tout fait ventre et tout fait vendre.

C’est tout ce qu’il connaît, l’hypercapitalisme : le profit et le rapport de force. Comme Weinstein, comme tous les autres dont les regards ne vont pas plus loin que leur groin frémissant, comme tous les grands et petits chefs qui paluchent leurs subordonnées dans les recoins. Weinstein, c’est l’hypercapitalisme personnifié.

Que le mouvement de dénonciation né de la diffusion sur touitteure de #balancetonporc dérape dans tous les sens, c’est la loi du genre. Les réseaux sociaux ne sont pas le lieu idoine pour des conversations au coin du feu. Le sens des nuances leur est inconnu. Mais utiliser leurs caractéristiques pour ne pas entendre les cris de souffrance de ces femmes ou pour les discréditer, cela relève de la Tartufferie (« Quoi de nouveau ? Molière », disait Sacha Guitry). Décidément, le porc grillé, ça pue.

Nous vivons dans une société qui a chassé de tous ses secteurs l’érotisme et la poésie. Comme s’il fallait éradiquer de notre cerveau, ces empêcheurs de se faire aliéner en rond. Nous en payons aujourd’hui le prix. Alors, cette parole qui se libère, jusque dans ses outrances, jusque dans ses injustices, elle fait du bien. Et pas seulement qu’aux femmes.

Comme dans l’amour courtois – qui n’était pas que platonique – c’est à la Dame de définir les règles du jeu avec l’homme. C’est elle qui, en portant la vie, porte le monde.

Jean-Noël Cuénod

Harvey W 2.jpeg

Merci à Acé et à Bernard Thomas-Roudeix, les auteurs des dessins.

17:34 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : weinstein, #balancetonporc, porno, érotisme | |  Facebook | | |

Commentaires

Si l'on dénonce l'étalage mécanique de la sexualité faudra-t-il se retourner ou en retourner du côté de la hiérarchie catholique romaine qui en interdisant le préservatif (de quel droit?) dénonçait précisément par l'usage du préservatif un risque de "sexualité mécanique"?

Écrit par : MB | 19/10/2017

Aucun acteur majeur américain n'a dénoncé le comportement de cet homme, les Clooney, Deep, Damon sont restés muets, c'est une honte dénoncée par aucune femme journaliste, en plus pourquoi? Pour ce qui est du harcèlement, les politiciens de tous pays sont assez bien placés dans le peloton de tête du système promotion canapé!

Écrit par : dominique degoumois | 20/10/2017

Merci Monsieur Cuénod. Ce billet ne changera pas notre monde mais il met du baume sur une des plaies de notre temps: le corps de la femme au service de l'hypercapitalisme et la perte de l'érotisme au profit du porno. Je ne sais comment dire à ce monde qui se tait et se complet dans la dégradation des rapports humains comment l'art romantique peut sauver le monde et réconcilier l'Homme avec la nature et en redonnant du sens à l'acte amoureux entre un homme et une femme. Je ne sais comment faire si l'omerta, la loi de ce silence étouffant, le cynisme triomphant l'emportent toujours sur l'art d'aimer qui est bafoué, ridiculisé, rejeté, méprisé parce que seuls comptent les rapports brutaux de domination et de soumission et le poids du porte-monnaie, de la puissance économique supposée de Monsieur. Les femmes sont aussi complices de cette situation tragique de harcèlement sexuel et de rapports sexuels purement matérialistes car trop souvent elles ne font attention qu'aux hommes "qui comptent" selon leur lumière ou leur absence de lumière médiatique. Le monde factice des êtres humains importants...

Celles et ceux qui ont envie de découvrir un univers poétique qui dérange l'ordre de ce monde néolibéral peuvent se rendre sur mon blog qui tente d'offrir d'autres ouvertures en sortant de l'asphyxie de notre modèle contemporain qui sévit jusqu'au coeur des arts et de la culture la plus sophistiquée. Le dandy se distingue par le fait que son élitisme n'est pas dévoué à une race supérieure d'hommes qui prend l'apparence du fascisme le plus camouflé par des décors splendides d'apparence matérielle. Le dandy se distingue par le fait qu'il est capable de fréquenter et la marge, et le populaire, et la bourgeoisie, et l'aristocratie sans faire de séparation entre les êtres humains. Son but est d'élire la poésie au sommet du panthéon. Pas d'élire et de brandir la richesse matérielle comme preuve de réussite humaine afin d'asseoir son pouvoir et de dominer le monde en soumettant les peuples, les gens, les femmes à un ordre social violent et primitif. Notre fameux cerveau reptilien dont vous nous parlez fort bien dans votre billet et dont il faut domestiquer sa face terrible de saurien prédateur afin de se construire sur des bases qui élèvent l'humanité vers des sommets de culture plutôt que de s'abaisser dans des comportements qui ne font pas honneur au genre humain.

Pacha k mac, blog 24 Heures.

Écrit par : pachakmac | 20/10/2017

Si on a la patience et le temps de se documenter à ce sujet, on apprend que plusieurs personnes se sont opposées ou ont essayé de dénoncer les agissements de Weinstein.
Comme il a un palmarès d'environ 30 ans, on en apprend de toutes sortes.

Certains s'en sortent mieux que d'autres :

http://madame.lefigaro.fr/celebrites/le-jour-ou-brad-pitt-a-interdit-a-harvey-weinstein-dapprocher-sa-petite-amie-gwyneth-paltrow-111017-134733

Un passage :
"Gwyneth Paltrow repousse pourtant les avances de Harvey Weinstein et se confie à Brad Pitt, son compagnon de l’époque. Furieux, l’acteur prend à parti le producteur lors d’une première. Il lui intime alors de «ne plus jamais approcher Miss Paltrow», indique le New York Times. La pilule a du mal à passer pour Harvey Weinstein, qui recontacte la comédienne quelques jours plus tard. Un coup de téléphone «brutal », affirme Gwyneth Paltrow. "

Écrit par : Calendula | 20/10/2017

"Aucun acteur majeur américain n'a dénoncé le comportement de cet homme"
Apparemment il avait plus de pouvoir que Donald Trump !

Écrit par : Mère-Grand | 20/10/2017

Pour compléter mon intervention:
Apparemment il avait plus de pouvoir que Donald Trump que les mêmes acteurs ne craignent pas d'insulter publiquement pour se faire valoir. Certains par conviction aussi, c'est vrai). Ce qui est vrai aussi c'est que Trump ne risque pas de nuire à leur carrière!

Écrit par : Mère-Grand | 20/10/2017

Dans les milieux musicaux "de grande musique* d'hier (différent, aujourd'hui?) il allait de soi que repousser les avances de certains "puissants" de ce monde musical signifiait rater des contrats pour des concerts.

Concernant certaines femmes tenant à leur dignité renoncer à leur carrière fut un choix... imposé.

Écrit par : MB | 20/10/2017

Méfions-nous des Cerbères de la morale, qui veulent tondre celles et ceux qui se sont fait prendre. Coluche disait déjà "il y a deux choses qui fait tourner le monde :" l'argent et le sexe" Et Onassis de déclarer que l'aphrodisiaque le plus puissant, c'est l'argent. L'un du monde du spectacle, l'autre du monde de l'argent, lorsque les deux se rencontrent, on peut aisément deviner le résultat.

Écrit par : A. Bodmer | 20/10/2017

Méfions-nous des Cerbères de la morale, qui veulent tondre celles et ceux qui se sont fait prendre. Coluche disait déjà "il y a deux choses qui fait tourner le monde :" l'argent et le sexe" Et Onassis de déclarer que l'aphrodisiaque le plus puissant, c'est l'argent. L'un du monde du spectacle, l'autre du monde de l'argent, lorsque les deux se rencontrent, on peut aisément deviner le résultat.

Écrit par : A. Bodmer | 20/10/2017

Il n'est pas question ici de "morale", mais de crimes. La punition ce n'est pas de tondre, mais de traduire devant un tribubal pénal ET un tribunal civil. Et je vous laisse deviner le point commun des porcs (et sodomites pour deux d'entre eux au moins) de DSK, Polanski et Weinstein.

Écrit par : Daniel | 20/10/2017

"mais de traduire devant un tribubal pénal ET un tribunal civil."

Patience.....

Et pas de points communs entre les viols des migrants sur des enfants!? La plagiaire communisto-travailliste Daniel/alias Charles 05!?

Viol collectif à Rimini par des Africains: un médiateur pour migrants ...
lesobservateurs.ch/.../viol-collectif-a-rimini-par-des-africains-un-mediateur-pour-migr...
29 août 2017 - Viol collectif à Rimini par des Africains: un médiateur pour migrants déclare que « la .... Dans un documentaire, on a écouté ces enfants du viol.
Suède. Statistiques: 92% des viols graves sont le fait d'Extra ...
lesobservateurs.ch/.../suede-statistiques-92-des-viols-graves-sont-le-fait-dextra-europe...
3 juil. 2017 - 92 pour cent de tous les viols graves (viols violents) sont commis par des migrants et ... La plupart des violeurs sont issus d'Irak, suivis des réfugiés et des .... En 1977, les adeptes de l'enfant -roi chantaient » Prendre un enfant ...

Migrants : viols de femmes et d'enfants dans le camp de Grande ...
https://fr.novopress.info/.../migrants-viols-de-femmes-et-denfants-dans-le-camp-de-gr...
13 févr. 2017 - 13/02/2017 – FRANCE (NOVOpress) Des femmes et des enfants seraient régulièrement agressés et violés par des trafiquants à l'intérieur du ...

Migrants Violeurs : l'Allemagne perd le contrôle - Gatestone Institute
https://fr.gatestoneinstitute.org/8684/allemagne-viol-migrants
14 août 2016 - L'épidémie de viols commis par les migrants touche toutes les villes et ... des centaines de femmes et d'enfants allemands ont été agressés ...
*******
Voilà qui va faire une malheureuse.... La roue tourne!

Le leader du Parti Travailliste d’Israël affirme que “les implantations sont le beau visage du sionisme” Extrait:

Le chef du parti travailliste Avi Gabbay a franchi les lignes rouges de son parti jeudi, publiant une déclaration vidéo pré-enregistrée louant “l’entreprise d’implantation juive” en Judée-Samarie, l’appelant “le beau visage du sionisme”.

Plus tôt cette semaine, Gabbay a signalé son intention de modérer la position du parti travailliste vis-à-vis des villes israéliennes en Judée-Samarie, désavouant les plans d’évacuation des résidents juifs même si Israël concluait un accord définitif avec l’Autorité palestinienne.

Suite à la critique de ses commentaires par certains dans le parti, Gabbay a réaffirmé sa position et a exprimé son soutien au mouvement de construction dans les implantations – tout en continuant à militer pour un Etat palestinien.

“Je crois que la terre d’Israël appartient aux Juifs, Dieu a promis à Abraham toute la terre d’Israël, mais je crois aussi que puisqu’il y a 4,5 millions d’Arabes ici, nous devons faire des compromis pour créer une situation dans laquelle nous vivons dans notre pays avec une majorité juive “. Le nombre d’Arabes en Judée et Samarie est en réalité plus proche de 2,5 millions.
---
En prévision d’une cérémonie marquant le 50e anniversaire de la libération de la vallée du Jourdain, Gabbay a enregistré un message vidéo destiné à la cérémonie, louant les juifs vivant en Judée et en Samarie comme les pionniers sionistes des derniers temps.
---
“Au fil des années, quel que soit le parti au pouvoir, vous avez montré votre engagement, détermination et patriotisme. Vous, les habitants des implantations, vous êtes les pionniers de notre génération – des gens qui bâtissent face à l’adversité et font fleurir le désert en faisant l’impossible.”

Par Dan Birenbaum – JSSNews

https://jssnews.com/2017/10/20/le-leader-du-parti-travailliste-disrael-affirme-que-les-implantations-sont-le-beau-visage-du-sionisme/

Écrit par : Patoucha | 21/10/2017

Eh OUI "patoucha" pas touche! Et la prostitution forcée entre autre d'enfants, dans nos rues, par les mafias internationales c'est pas pareil???? Là aussi silence radio, de toutes les gauches!

Écrit par : dominique degoumois | 21/10/2017

L'érotisme et la poésie ou l'amour et la poésie, la musique, également, l'Art (le désir inspirant) avec ou sans érotisme "actif"!
Le corps passe, l'amour, non.

Les problèmes du féminisme aujourd'hui à la dérive extrêmement renvoient aux "Les hommes et les femmes ni "sans", ni "contre", mais "avec", "ensemble".
On pourrait dire de même concernant les religions en ce qu'elles ont de meilleur.

Homme comme femme avec le droit d'exister et d'être reconnu/e avec ou sans érotisme.
Etres humains, sans plus.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/10/2017

En somme, à vos amis, Monsieur Cuénod, vous offrez beauté, poésie... Art pour célébrer l'amour (ou que l'on dit tel)

A nous lecteurs, lectrices, ou vice versa, sans nier le talent des deux dessins présentés...?

Snif!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.