07/02/2017

François Fillon: Calvin redevient Français

Fillon-titanic.jpg

Lors de sa conférence de presse, François Fillon a constaté que certaines mœurs politiques ne sont aujourd’hui plus acceptées par les Français. Il y a mis du temps! Ajoutons d’emblée, qu’il n’est pas, de loin, le seul politicien à accuser un tel retard à l’allumage moral. Mais pour un candidat qui brigue l’Elysée, ce manque de lucidité est tout de même inquiétant.

Il démontre ainsi que, décidément, les plus hauts responsables de l’Hexagone continuent à vivre dans leur bulle. Et lorsqu’elle crève, ils tombent de l’armoire. A moins que ce ne soit l’armoire qui leur tombe sur la tête.

Pourtant, cela fait tout de même une dizaine d’années que les Français sont devenus plus exigeants en matière de morale politique. Les conséquences de l’affaire Bettencourt ont sans doute tenu un rôle important dans l’échec de Nicolas Sarkozy en 2012. Et l’affaire Cahuzac a plombé le début du quinquennat Hollande. Certes, ces dossiers s’oublient plus ou moins vite. Mais il en reste désormais quelque chose dans la conscience publique.

La France des élus n’a pas encore adhéré aux vertus scandinaves. Mais elle sait maintenant que l’emploi, même légal, des fonds publics à usage familial insupporte les citoyens qui sont confrontés à la difficulté à trouver ne serait-ce qu’un stage pour leurs enfants. D’autant plus que la population est priée – par le candidat François Fillon ­– de se serrer la ceinture. Si l’on promet l’austérité, autant prêcher par l’exemple, sinon l’électeur s’en va déserter l’isoloir ou butiner ailleurs.

Quelques gouttes d’éthique protestante sont ainsi giclées dans les rouages d’une machine électorale qui n’a guère l’habitude de recevoir un tel adjuvant. Sous les yeux écarquillés de Fillon, les temps ont changé. La transparence devient tendance et sera bientôt exigence. Les Français l’ont oublié, mais enfin «notre» Calvin est né sur leur sol ! 

Jean-Noël Cuénod

Editorial paru dans la Tribune de Genève et 24 Heures de mardi 7 février 2017

11:36 Publié dans Politique française | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fillon, france, présidentielle2017 | |  Facebook | | |

Commentaires

Vu sous cet angle et surtout de Suisse, oui on peut dire que Calvin redevient Français, mais je ne suis pas sûr qu'on l'entende ainsi dans cet Hexagone laïc où le protestantisme, marginal et si mal connu, est plutôt perçu comme cupide ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 07/02/2017

Pourquoi particulièrement Calvin?

Monsieur Fillon affirme qu'il est un catholique convaincu, qu'il tient par-dessus tous aux valeurs, é la dignité humaine, à la solidarité, d'une part, et de l'autre qu'il supprimera la Sécurité sociale ce qui a priori semble contradictoire.
Entend-t-il, Monsieur Fillon, reprendre à son compte le projet de Monsieur Macron soit refonder la Sécurité sociale dont le garant même serait l'Etat?

Mais, Calvin (les protestants, en Suisse, longtemps, eurent la réputation d'être plus que durs aux pauvres qu'ils prétendaient punis par Dieu Lui-même!
Je n'invente rien.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07/02/2017

« Quelques gouttes d’éthique protestante sont ainsi giclées dans les rouages d’une machine électorale qui n’a guère l’habitude de recevoir un tel adjuvant. »

Non, non, non. C'est l'inverse. L'éthique protestante c'est pareil à l'éthique juive, totalement décomplexée par rapport à l'argent. C'est d'ailleurs pour ça que...

La honte de faire du profit, c'est typiquement de l'éthique catholique.

Écrit par : petard | 07/02/2017

@ petard,

Votre ironie fait mal à lire.
Les scandales financiers de l'Eglise catholique sont archi connus.

Mais en notre époque d'explosion de l'islam je souhaite que les candidats qui le souhaite indiquent leur confession (j'invite une fois encore à méditer sur la stratégie d'infiltration de l'islam, soit la Taqiya ainsi qu'à se rendre sur le blog de Mireille Vallette actuellement présenté Hani Ramadan qui "forme à l'islam littéral dans une mosquée orthodoxe)

et j'indique au passage que le blog Continent Premier ne passe pas un commentaire tel le mien, très récent où avec une courtoisie non dénuée de pertinence je suggérai de revoir l'islam en le rendant compatible avec les Droits de l'homme, le statut des femmes, etc. Mon commentaire n'a pas été publié et le blog a indiqué que... commentaire 0 et... changé prestement de thème. jusqu'à ce moment!(si ce commentaire devait finalement être publié ce ne serait que par suite d'une question mienne à l'auteur du blog sur la vérité de l'information ou l'information sur et de la vérité concernant ce blog Continent premier.


Il faudrait, petard, que, non seulement protestants et catholiques ne se tirent pas dans les jambes mais qu'avec les Juifs (J majuscule pour Juif religieux) forment une seule et même religion, "Religion judéochrétienne"! pour non s'opposer à l'islam mais s'affirmer.

A ce propos le Dalaï lama a précisé que les chrétiens qui se tournent vers le bouddhisme n'"ont pas forcément du tout à renoncer à leur propre religion".

Le bouddhisme compris comme ingrédient.
Atout, ajout.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/02/2017

Les commentaires sont fermés.