20/01/2017

Pourquoi il faut achever ce PS

Entre Mélenchon qui verdit son discours et Macron qui veut donner une forme sympathique au social-libéralisme européen, il n’y a plus d’espace pour les dinosaures roses. Plus vite le cycle mitterrandien sera achevé, plus efficace sera la reconstruction de la gauche. Mourir pour renaître.

Ce ne sera d’ailleurs pas la première fois. Le PS initial – né en 1905 de l’union forcée par l’Internationale entre partisans de Jaurès et de Guesde ­– a explosé des suites de la Première Guerre mondiale pour donner naissance au futur Parti communiste et à une nouvelle SFIO. Cette dernière s’est effondrée définitivement en 1969, après s’être déshonorée en menant la politique colonialiste de la droite durant la Guerre d’Algérie[1]. Sur ses ruines, François Mitterrand a construit son Parti socialiste qui lui a permis de rester au pouvoir pendant 14 ans, plus long règne de la Ve République. Aujourd’hui, ce PS est mort.

Les plus courageux d’entre nous ont pu le constater en suivant les débats de la primaire du Parti socialiste et de son allié radical de gauche. Qu’a-t-on subi ? Des catalogues de mesures « marketing » faites pour se démarquer du voisin : et que je te brandis le salaire universel, et que je te fais du patriotisme économique, et que je te défends – quand même – le bilan du quinquennat. Pas de colonne vertébrale. Pas de programme convainquant. Que de petites personnalités qui, visiblement, se détestent. Aucune d’entre elles ne s’est montrée capable de prendre en compte l’effondrement idéologique du Parti socialiste, sa transformation en un appareil de notables et son désintérêt pour la vraie raison d’être de tous les partis socialistes, à savoir la défense de la classe ouvrière. Aucune d’entre elles n’apparait en capacité de rassembler les électeurs.

Dès lors, lorsque Jean-Luc Mélenchon affirme qu’il représente le seul vote utile à gauche, il a raison, qu’on s’en loue ou qu’on le déplore. On peut être agacé par sa propension à pleurer sur la dépouille de Castro, mais le héraut de la France Insoumise est aujourd’hui le seul à défendre un véritable programme ancré à gauche et l’un des rares à ne pas faire de l’environnement une note en bas de page pour enjoliver un tract sur papier recyclable. Son programme pour la transition énergétique peut – et doit – être discuté mais au moins il est sérieux et bien étayé.

Surtout, Jean-Luc Mélenchon est le seul à gauche à se placer sur le terrain de la classe ouvrière pour tenter de l’arracher aux tentacules marines du Front national.

De l’autre côté du bras gauche de la rivière, Emmanuel Macron a choisi la voie ambiguë du « et de gauche et de droite ». Différent, notez-le bien, du slogan frontiste « ni gauche ni droite » ! Un volume de mesure sociale pour cinq volumes de mesures libérales. Il s’agit d’organiser la « flexisécurité » de façon à aider les salariés à affronter l’hyperglobalisation, sans chercher à mettre trop de barrières à celle-ci. Macron veut apprendre à nager aux Français et non leur garantir des acquis qu’il juge dépassés par la tempête mondiale.

En ce sens, il est en train de mettre au point un projet social-libéral qui peut séduire les cadres supérieurs, les dirigeants de la nouvelle économie et tous ceux qui espèrent recueillir les fruits de l’hyperglobalisation des échanges. On peut apprécier ou non cette démarche, mais elle aussi a sa cohérence. Toutefois, Macron laisse la classe ouvrière classique – qui n’est pas morte – dans l’ornière.

Dès lors, entre le centre-gauche social-libéral qui s’adresse aux acteurs de la nouvelle économie et la gauche rouge-verte qui s’adresse à l’ensemble des travailleurs en s’opposant frontalement à Marine Le Pen, il n’y a rien. Entre Macron et Mélenchon, entre le libéralisme teinté d’humanisme et la gauche revendicative, il faudra choisir. Ce qui reste du Parti socialiste n’est plus qu’un cadavre politique dont il convient de se débarrasser au plus vite pour ne pas éparpiller inutilement des voix. On cherche d’urgence un croque-mort !

Jean-Noël Cuénod

Et Trump ? Rien sur Trump ?

Non rien sur Trump, il est en train de débiter son discours d’investiture. Comme sa parole ne signifie strictement rien, pourquoi l’évoquer ? Attendons les actes. Et si vous n’êtes pas fatigués du Plouc, voici le lien de l’émission « Pas de Quartier » de notre excellente et sympathique consoeur Mariama Keita sur les libres ondes de Radio-Libertaire.Cliquez sur ce lien: Elle est consacrée à quelques sombres affaires franco-suisses. 

 

[1] Sur les diverses mues du PS français lire Le Plouc du 14 avril 2016.

17:38 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | |

Commentaires

La gauche revendicative ne pourrait-elle pas "pousser au cul" le libéralisme teinté d'humanisme:
"oups"!

Écrit par : MB | 20/01/2017

"Comme sa parole ne signifie strictement rien"
Sa parole ne signifie rien? Allons donc!
https://www.youtube.com/watch?v=vST61W4bGm8
Soros serait-il un franc-maçon?
Et la parole de ceux qui ont mis Trump au pouvoir, elle signifie quelque chose?
http://russiancouncil.ru/en/blogs/SteelesBlog/?id_4=3082
De quel côté êtes-vous?
Huit personnes possèdent autant que la moitié des êtres humains vivant sur cette planète.

Écrit par : Caramba! | 20/01/2017

Oui, "Attendons les actes."
https://www.whitehouse.gov/inaugural-address
En attendant quelle gifle pour l'oligarchie régnante!

Écrit par : Caramba! | 20/01/2017

Stature de Président Mélanchon? Vous plaisantez là! Après une France socialiste voici la France communiste!?

Écrit par : Patoucha | 21/01/2017

Lorsque miteux est arrivé au pouvoir il sentait toujours le cadavre des collabos. Les socialistes et leurs grands Z"amis verts, rouge-sang et bleus blancs rouges ont massacré la France, mais bon, Merkel a massacré l'Europe.

La France avait besoin d'entrepreneurs, elle a fabriqué le canard-chômage, salarié venant en masse des écoles de la médiocrité, qui bientôt sera remplacé par le robot non salarié et le migrant à bas coût si ça ne change pas.

Verts et socialos-communistes plus ou moins révolutionnaires de pacotille accompagnés de leurs syndicats; devront quitter leurs fonctions. (600 000 ?)

La France devra virer les sans-papiers et les fascistes de l'islam et convertir les mosquées qui posent problèmes, en logements sociaux pour canards (oh) chômage à durée indéterminée.

Le problème se pose: "Qui mettre au pouvoir? " Marine le Pen est infréquentable, Fillon est un cul-béni, Macron est à la solde de la BCE, fabricant de fausse monnaie.

Mélanchouille c'est Mao Castro en plus petit, au niveau économique il prend dans la poche des uns pour remettre dans la poche des autres, comme en ex URSS.

Fillon sort malgré tout du rang mais il a intérêt à réformer le mammouth, trouver des investisseurs, virer l'islam tel qu'il est, et, fermer les frontières pour une durée provisoire, le temps de se séparer de nos ennemis voulant nous imposer avec les collabos, des femmes croyant aux bienfaits des chiffons religieux et un concept islamique avec sa charia.

Bon, tout cela sans la poudre, mais il faudra bien rétablir les Libertés dont la Liberté de caricaturer l'islam, mahomet, jésus le "mytheux" , le sénile Abraham, et jean-Noël Cuenod.

Purée il y a du boulot....

Mais non, je plaisante pour JNC *L* merci à vous de nous permettre de nous aérer sur votre blog sans passer par un tribunal des flagrants délires. Seuls les initiés comprendront.

Écrit par : Pierre NOËL | 21/01/2017

@Patoucha,
Il vaut mieux et de loin avoir une France Communiste (Mélenchon)après celle de la France "Socialiste" que d avoir une Droite Impérialiste et pro-Djihadiste voire carrément pro-terroriste qui ne sont pas forcément des "islamistes". Il vaut mieux avoir une France Communiste que d être alliée contre nature aux Qatar/Saoudie/USA/Otan... bien qu Hollande l avait fait aussi sous casquette d un clown "Socialiste...".

Écrit par : Charles 05 | 21/01/2017

S'il n'y a plus personne de fiable il va falloir que le peuple s'en mêle.
Si vous avez un cuisinier, vous n'avez pas à faire la cuisine vous-même mais en cas d'absence... au fourneau soi-même.

Tout recommencer hors bla bla en admettant une fois pour toutes que nous ne naissons pas égaux.
Il faut donc "combler" non profiter des "différences"!
Question vocabulaire en entendant annoncer des économies le bon peuple se réjouit sans forcément réaliser qu'économiser signifiera réduire les prestations sociales...

Etc.

Rejoindre les gens du BREXIT?

Refonder l'Europe?

Sur un socle partage, solidarité... partenaires non entre deux ou trois mais l'ensembles des pays concernés.

Fin des diktats: prise en compte de la conjoncture des pays qui n'est jamais la même.

A ne pas évincer ce même problème à propos des programmes scolaires présentés comme à l'intention d'un seul enfant avec semblable statut social.
Semblables centres d'intérêt, aspirations, penchants et goûts dans la vie.
Seul et unique climat familial...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/01/2017

Le grand rêve des bobos et qui n'arrive jamais: qu'enfin la classe ouvrière vote pour Mélenchon!

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/01/2017

M. J.-N.C.,
Bien qu on pourrait être totalement d accord avec votre article et à 100% mais deux petits bémols sont à relever:

Le PSF souffre et vous posez la question sur le "pourquoi il doit être achevé" puisqu il souffre!

1--Tout d abord et depuis la chute du mur de Berlin et la fin de la guerre froide, autant la Gauche que l Extrême Gauche européennes se sont vendues (ou achetées ce qui revient au même) par l hégémonie américaine impérialiste et anti Russie (inclus al fondation Clinton..) qui les a soutenues même financièrement et qui les a données libres actes à taper sur l ex-union soviétique puis sur la Russie à condition de ne piper mot désagréable contre ni l Occident ni l Otan et surtout pas contre les USA. Alors ces Gauches Européennes avaient scié la branche sur laquelle elles se sont assises. Même, ces gauches avaient commis des attentats type nazis et elles les ont mis sur le dos des "communistes".

2--C est facile et prévisible que Hollande a achevé le PSF comme dernier acte de son cirque-cinéma puisqu il n a pas cessé de s essuyer les pieds sur le PSF quotidiennement et ceci depuis bientôt 5 ans sutr injonction de l Otan/LUE/USA auxquels Hollande s est fait vassaliser la France (en continuité des "oeuvres" du cocaïno-man type Sarkosy) jusqu au stade où que la France est devenue aujourd hui leurs caniches, hélas.

Écrit par : Charles 05 | 21/01/2017

M. J.-N.C.,
Bien qu on pourrait être totalement d accord avec votre article et à 100% mais deux petits bémols sont à relever:

Le PSF souffre et vous posez la question sur le "pourquoi il doit être achevé" puisqu il souffre!

1--Tout d abord et depuis la chute du mur de Berlin et la fin de la guerre froide, autant la Gauche que l Extrême Gauche européennes se sont vendues (ou achetées ce qui revient au même) par l hégémonie américaine impérialiste et anti Russie (inclus al fondation Clinton..) qui les a soutenues même financièrement et qui les a données libres actes à taper sur l ex-union soviétique puis sur la Russie à condition de ne piper mot désagréable contre ni l Occident ni l Otan et surtout pas contre les USA. Alors ces Gauches Européennes avaient scié la branche sur laquelle elles se sont assises. Même, ces gauches avaient commis des attentats type nazis et elles les ont mis sur le dos des "communistes".

2--C est facile et prévisible que Hollande a achevé le PSF comme dernier acte de son cirque-cinéma puisqu il n a pas cessé de s essuyer les pieds sur le PSF quotidiennement et ceci depuis bientôt 5 ans sutr injonction de l Otan/LUE/USA auxquels Hollande s est fait vassaliser la France (en continuité des "oeuvres" du cocaïno-man type Sarkosy) jusqu au stade où que la France est devenue aujourd hui leurs caniches, hélas.

Écrit par : Charles 05 | 21/01/2017

Achever le PS!
En repartant aux sources on a noté qu'à Auschwitz Dieu était sans doute parti en vacances et qu'aujourd'hui, Créateur, la souffrance de ses créatures de l'environnement, de la bête à l'animal puis humain dit supérieur ne le gêne en rien.

Par conséquent il nous faut parler Amour, amitié, solidarité active, empathie: partage.

Les quelques uns qui détienne la fortune du monde soit le monde de la fortune ne peuvent pas avoir pratiquement tout pour eux.

Comment assumer une rente universelle si, par le fait, il y avait tentation de faire de plus en plus d'enfants... sans oublier la polygamie.

Comment accepter ces robots qui prendront son travail à l'homme (robots assumant les pires travaux provoquant les maladies professionnelles que l'on sait, oui, mais les autres)!?

Veiller aux ressources naturelles.
"Deux enfants, disait-on, c'est bien.
Trois, c'est un luxe."

Ce qu'il faut créer est un parti citoyen hors les murs, hors frontières.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/01/2017

@Myriam Belakovsky,

Vous avez parfaitement raison dans ce monde de bruts de parler d ""Amour, amitié, solidarité active, empathie: partage.""

Mais contrairement à ce que les contributeurs pots de chambre qui cassent du sucre sur le dos de la Gauche Européenne en faveur de la Droite Impérialiste à l américaine, bien que cette dernière est en délitescence flagrante. Il faut soutenir la Gauche, même à perte comme ceux qui soutiennent al Droite à perte aussi! Il faudrait des contres-pouvoir dits de Gauche qu on le veuille ou pas sinon on re-tombe dans la Pensée Unique Otaniste, otanèsque et Guerrière (Axe du Bien absolu(nous) contre l Axe du mal absolu (eux)!!. La Gauche n est pas pire que la Droite loin de cela bien qu elle a commis l erreur de se faire vendre aux USA, à la fondation des Clinton, à l Otan afin de taper sur tout ce qui est gauche et de communiste et épargner l Impérialisme américain criminel et ses vassalisés occidentaux pro-terroristes voire carrément terroristes (Fabius et Hollande, Sarkosy avant..)des critiques voire même rendre ces derniers comme les "sauveurs de l humanité et de la Démocratie" boff...
Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 23/01/2017

Le cœur, Charles 05, se situe à "gauche" mais les ambitions des uns ou des autres au pouvoir ne connaissent désormais plus aucune limite, frontières voire décence.

Nous parlons toujours des autres.
En grande surface dans ma commune où l'on comptait six ou sept caissières il n'en reste plus qu'une.
La machine prend son travail à l'homme.
Qui s'oppose, est-ce une fatalité?
Si les citoyens se soumettent à l'inhumanisation croissante prosternés aux pieds du dieu Mammon (de toujours annoncé péril principal par la Bible) que futiles mes quelques lignes... comme les vôtres voire celles de Monsieur Cuénod.

Disparition de L'HEBDO... rage ou indifférence?
Indifférence? déshumanisation croissante.

Tristesse "morne" en fin de civilisation à force de banalisation.
Voir Paul Diel, ses ouvrages dont Psychologie de la motivation.

"O flamme monte Que ta lumière Nous purifie Guide nos cœurs" est un "canon" que l'on peut se murmurer chaque jour et ou et soir.

J'invite le public à se rendre une minute sur le blog d'Hommes libres, vite, avant que l'image ne soit remplacée par une autre.

Indécence, impureté:
les féministes des années septante l'eussent dénoncé avec virulence.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/01/2017

Chacun pouvait se poser la question: "pourquoi achever le PS"

En fait, cette islamogauchiasserie se suicide non seulement par ses divisions, mais surtout parce qu'elle est en panne d'idées réalisables. Ça manque d'intelligence et de et de Culture dans les rangs.

En matière de gestion long terme, c'est la faillite, la droite du délinquant sarko n'a pas fait mieux, Fillon faisait partie du système sans l'avoir dénoncé, je pense à la Libye et à l'immigration islamique. De plus en plus de musulmans sont incompatibles avec nos valeurs et Notre république.

C'est l'impasse chez les verts infestés d'asticots révolutionnaires, parlant vite et beaucoup pour ne rien dire.

Marine Le Pen trouve que l'islam est compatible avec la République depuis qu'elle cherche de l'argent pour sa campagne. Sa politique économique est à côté du véritable enjeu ou il faudra des supers qualifiés et des entrepreneurs avec un statut gagnant pas celui qui aujourd'hui alimente les caisses pour les migrants, les assistés, les malades imaginaires, les rentiers et les fonctionnaires.

Reste les inféodés à l'islamocrhétineriejudéocrate partisane de l'islamisation de la France, la Suisse et l'Europe. Macron n'est que l'ombre socialiste de Hollande et Valls.

Ne faisons pas allusion à celui arrivé en tête dimanche, il représente tous les tarés du peuple très unis pour vider la poche du riche et remplir la poche du pôôôvre, avec de la fausse monnaie de la BCE.

Qui voter en Mai? Actuellement le blanc l'emporte sur le reste, vous aurez la France que vous souhaitez sans moi.

Mais attention, le refus de l'islam aux croyances pourries est puissant, la roue tourne.

Écrit par : Pierre NOËL | 24/01/2017

@Myriam,
Les gens en Europe sont devenus des moutons non pas anesthésiés mais bel et bien euthanasiés.

Aux USA, il semble qu heureusement les manifestations féministes anti-trump, comme dans le monde entier inclus le Pont du Mt Blanc à Genève, commencent à se refaire et àresurgir et tant mieux.

Je me suis tjrs demandé comment ça se fait qu on voit la ruée des clients des supermarchés à Genève (entre autres Coop et Migros) qui accepteraient de scanner leurs achats eux mêmes sans se rendre compte qu ils sont des idiots qui augmenteraient le taux de chômage des caissières à Genève et que cela ne rapporte aucun avantage à ces clients!

J ai toujours pensé que quand 100 000 citoyens français descendraient dans la rue pour contester contre les politiques entre autres des voyous Sarkosy, BHL et Kouchener comme de même contre Hollande, Vals et Fabius, cela aurait eu un impact puisque les Elites qui gouvernent ne comprennent que le langage de la force puisqu eux-même usent et abusent et sciemment de la violence en toute connaissance de cause (cass toi pôv con, sans dent et sans culotte, populace idiote...)...

Les peuples occidentaux, je parle plus des peuples occidentaux que des autres, puisque les premiers vivent dans un monde soit dit "démocrate" mais il s agit bel et bien de l ère post-démocratie c à d l ère d une coquille vide de substance sauf de la liberté d expression et le droit de vote utile qui seraient utiles pour seulement les 24 heures qui suivent l élection!.

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 24/01/2017

@ Charles 05

En effet si la clientèle des grandes surfaces refusait de scanner ses achats, achetait le moins possible et choisissait de se servir autant que possible dans les lieux de production (en boudant élevages scandaleux aux souffrances animales...) il se produirait bien du changement... mais voilà!

Suite à l'article de Jean-Noël Cuénod à propos de Depardieu dans le rôle de Staline je l'ai "vu", moi, "Depardieu" (Emmanuel", Dieu avec nous) dans le rôle de Jésus de par la réputation attachée à lui et ses disciples que l'on disaient proches des "gens de mauvaise vie" ivrognes, gloutons... Mais un jour, à cet ex "bâtard fils d'impure" quelqu'un demande pourquoi, pour l'apparence, il se laisse aller: problème du système hormonal, larmes ravalées en cours d'enfance, frustrations?
Ma mission, répond Jésus, n'est pas d'attirer à moi mais de renvoyer l'homme à lui-même...je ne puis donc pas être attirant irrésistible. En revanche, de par mon obésité dégoulinante que l'on dénonce, je suis ma route de renvoyeur de l'homme à lui-même.

Passant dans les villages, selon certaines sources, Jésus bricolait une sorte d'outil à faire des lavements soit à déconstiper qu'il installait et fixait aux branches d'un arbre choquant ainsi énormément... ce qui deviendra environ vingt siècles plus tard par l'Armée du salut l'appel à la confession publiques des péchés.,,!

Lorsque l'on admet à quel point nous ne faisons rien pour empêcher la prise de pouvoir générale dite mondialisation soit Nouvel Ordre Mondial par les multinationales et lobbys comment ne pas reconnaître notre responsabilité, notre culpabilité, Charles 05?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/01/2017

Les commentaires sont fermés.