20/07/2016

Les racistes complices des salafistes

Uber-califat.jpg

Après l’attentat sur la Promenade des Anglais, plusieurs altercations racistes ont éclaté à Nice. Face à un acte aussi monstrueux, il est sain et légitime d’exprimer sa colère. Mais elle devient prétexte pour susciter la haine et provoquer la division lorsqu’elle bouillonne dans la bouche des racistes. Qui, ce faisant, servent avec une redoutable efficacité les salafistes et les islamoterroristes. Bien loin d’en être les adversaires, les racistes en sont les plus serviles complices. (Dessin de l'excellent Acé)

L’idéologie salafiste qui pourrit l’islam – grâce aux fonds des pétromonarchies couvées par un Occident aussi avide que myope – a pour but de recréer la communauté d’origine de l’islam et retourner au prétendu état de pureté qui caractériserait l’époque où le prophète Mohamed prêchait et guerroyait. Pour ce faire, les salafistes s’efforcent de trier entre «bons» – c’est-à-dire eux – et «mauvais» musulmans, à savoir les confréries mystiques des Soufis, les musulmans démocrates et tous ceux qui ont adopté un mode de vie libre. Puis, ils s’efforceront de séparer les «bons» musulmans des «kouffars», soit tout le reste de l’humanité «mécréante», avec une détestation particulière envers les  «croisés» (les chrétiens) et les Juifs.

Salafisme à bas bruit

Pour opérer ces tris, les salafistes usent de deux méthodes qui se complètent fort bien. La première est à bas bruit. Il s’agit de rendre autarciques les communautés musulmanes des pays occidentaux. Monsieur bâche Madame d’un voile intégral ; les enfants, quand cela est possible, fréquentent les écoles coraniques; Madame, dûment bâchée, fait ses courses chez des commerçants bien pensants et bons priants; on ne reçoit que des proches ; on s’efforce de réduire, au triste minimum, les rapports avec les «kouffars». Il s’agit de bien se préparer pour s’établir définitivement en terre d’islam.

Salafisme à haut bruit

La seconde méthode salafiste utilise la violence comme moyen pour séparer les «bons» musulmans des «kouffars». En se lançant, au nom de l’islam, dans les actes terroristes les plus barbares, les plus insoutenables, le but des islamoterroristes n’est pas seulement de tuer un maximum de «kouffars», ils cherchent aussi à provoquer des réactions de vengeance contre les populations musulmanes d’Europe. Un cycle de violences entre musulmans et non musulmans, au sein de nos pays, serait ainsi enclenché, avec tous les risques de guerre civile que cela suppose. Dès lors, les salafistes auront beau jeu d’apparaître comme les protecteurs de tous les musulmans. Ils auront gagné la partie.

En jetant dans le même sac de haine les islamoterroristes et l’ensemble des musulmans, les racistes préparent donc le terrain à nos pires ennemis.

Juppé, un politicien comme les autres

Mais ce discours rationnel ne passe plus, hélas. La faute en revient surtout à cette horde de politicards sans scrupule – parmi eux les membres du clan Le Pen, bien sûr, mais ils ne sont plus les seuls à aboyer – qui n’ont qu’une vision «marketing» de la politique, à savoir surfer sur les plus bas instincts pour obtenir les plus hautes fonctions. Même Alain Juppé – qui semblait pouvoir revêtir sans rire la fonction d’homme d’Etat – s’est laissé emporter par ce flot insane, en faisant de la surenchère démagogique après l’attentat de Nice. Il n’y a plus de saint à qui se vouer. Il reste au peuple à ne compter que sur lui-même. En aurait-il perdu l’habitude en France ?

Jean-Noël Cuénod

ESPACE VIDEO


Nice:après le recueillement, altercation... par LEXPRESS

15:54 | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : #niceattentat, djihad, terrorisme, salafisme, islam | |  Facebook | | |

Commentaires

Les racistes préparent le terrain à nos pires ennemis et les droits de l'hommistes préparent le terrains à nos meilleurs amis.

Écrit par : norbert maendly | 20/07/2016

Ce qui ne faut pas oublier, c'est la responsabilité individuel.
Ce n'est pas l'argent qui a convaincu nombre de musulmans. Et ceux qui l'ont fait, n'ont aucune circonstance atténuante à embrasser un fascisme.
Et les violence se font aussi dans les pays a majorité musulmane. On n'est pas dans une réponse d'une pseudo oppression anti musulman.

C'est un fascisme religieux où les gens qui ont en eux, le germe de la violence, de la haine aiment s'y retrouver.
Je ne suis absolument pas d'accord avec vous sur l'influence d'hommes politiques dans cette radicalisation.
Ces radicaux pseudo religieux sont des personne qui suivent leurs bas instincts au lieu d'avoir une réflexion critique.

Même chose de notre côté. Ceux qui embrassent des idéologies violentes, agressives ne mérite que le mépris. Le populisme rassemble aussi toute la haine, c'est un courant méprisant. Les institutions démocratiques limitent leurs influences néfastes, mais pas toujours, comme l'on voit en Turquie.

Nous avons à vivre ensemble quelque soit notre façon de voir la vie. La violence, l'agressivité, l'exclusion n'a pas sa place.
Le rôle des politiciens n'est pas de rapporté les idéologies de bistrots, mais d'améliorer le bien vivre ensemble entre jeunes, vieux, entre les gens ouverts et les conservateurs, etc.

Le salafisme, de philosophie antidémocratique n'a pas à être toléré en Europe. De même, tout mouvement qui prône la fin de la démocratie.

Écrit par : motus | 20/07/2016

Le problème est qu'en prenant des libertés avec la laïcité comme le prône un certain rapport sur la laïcité à Genève, on fait aussi le jeu des "salafistes" (comme s'il n'y avait qu'eux...).
http://www.ge.ch/dse/doc/news/141111_Laicite_ComPannexes.pdf
Ce document est un torchon. L'islam n'est pas une "communauté religieuse", les mosquées sont le siège d'un parti qui veut détruire la démocratie et remplacer les lois votées démocratiquement par la charia.

Et quelles sont les mesures prisent contre les "salafistes"? Zéro.
L'islam est une idéologie POLITIQUE totalitaire et tout prosélytisme doit être sanctionné au même titre que le prosélytisme néo-nazi.

Écrit par : Charlesc | 20/07/2016

Commencer par chez soi: l'homme, par nature, est-il bon?
La Genèse apporte une réponse: l'homme aurait été bon s'il n'y avait eu en son jardin (intériorité) lugubres semailles de graines de doute (relire Genèse: Dieu Adam Eve le serpent)

On a pensé l'homme, en réalité, bon.

Bon rabbi dit un homme à Jésus.

Jésus répond en affirmant qu'il n'est pas bon (évangiles)
L'homme, s'il n'est pas bon, disposé à la guerre, notamment, quel espoir?

Imaginons l'homme comme en forme de jardin.

Il y pousse des herbes certaines sans problème, d'autres, "mauvaises herbes" à déraciner non une fois pour toutes mais à déraciner régulièrement.

Lorsque l'on déracine une mauvaise herbe tout en tirant il faut aller profond.

Sorte d'introspection jardinière.

Apprendre non seulement à se connaître mais également chercher le pourquoi de nos erreurs, conflits ou délits.

Apprendre à se demander "pourquoi" avec recherches non seulement dans le présent mais le passé dont traumatismes de naissance, grossesses. Situations, comme statut social mères et pères. Géniteurs et, génitrices.
Un géniteur, comme une génitrice n'a pas forcément la vocation à être un bon papa ou une bonne maman. Besoin d'être entourés... orientés non forcément sur l'enfant d'abord mais sur eux-mêmes en premier.
Environnement familial, voisinage, professionnel, sociétal, etc.

A quel âge?

Dès l'enfance et ce n'est pas tant à la famille que je pense (les familles sont comme ou ce qu'elles sont!) mais à l'école avec... retour à des instituteurs (études supérieures pas directement concernées parce que bons ou mauvais plis pris dès l'"aube" ou, imagé, toujours, tôt matin!.

Educateurs-instituteurs.
En Suisse, autrefois: "régents" oiseaux chanteurs par excellence tant à l'école qu'à l'église ou au temple, Sociétés, chœurs ou ou chorales.

Par quels moyens?
Choix des priorités dans la vie.

Rien à voir avec l'article de Monsieur Cuénod?
Au contraire, tout à voir avec:

Enfants invités aux anniversaires de leurs camarades.
Enfants non invités.

Parents huppés, parents minus (pas de fric, de maison, résidences... au mieux vacances en camping histoire de pourvoir dire que l'on est parti en vacances.
Accumulation des factures en rentrant.

Solitaires?
Quelles portes ouvertes?

Repères?

Une porte, autrefois, une église.

Aujourd'hui, selon, une mosquée

Un imam supersympa
Jolis tours en voiture (pour... "moi")!

Belle parole: "Pense à ton cœur"!
selon provenance? islam radical.


Vous qui méprisez les "ratés"... pensez-y ("Prenez garde de ne mépriser aucun de ces petits"!(évangiles)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20/07/2016

Déjà, le mot "raciste" a une définition erronée volontairement afin de protéger les religions, filiales des royautés. Le communiste Gayssot lui, n'a voulu dans sa bêtise, soi-disant protéger les minorités. Normal les partis et les syndicats ont besoin se sympathisants et d’adhérents pour faire fonctionner les machines politiques et syndicales.

Les ténébreux académiciens et politiciens ont adopté cette définition du mot raciste noyant la religion et les croyances, paisibles ou pourries qu'importe, le roi est protégé au travers de ses fables et ses croyants aux adeptes.

La haine des musulmans est dans l'éducation et la prière, c'est désormais bien connu, sauf à vouloir persévérer dans le niant niant paradisiaque du grand architecte aussi absent de ce monde que la Paix et les miracles.

Chaque musulman fait une prière raciste plusieurs fois par jour et ça n'émeut personne celle-ci se nomme la - AL FATYA

La voici d'un site musulman tout ce qu'il y a de plus normal:

Al-Fātiha veut littéralement dire: l’ouverture. Mais cette sourate a plusieurs autres titres parmi lesquels: «Les Sept répétés», de ce que l’on répète ses 7 versets dans chaque cycle d’actes (rak'a) d’une Salāt.

1. Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux(1).

2. Louange à Allah, Seigneur de l’univers.

3. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

4. Maître du Jour de la rétribution.

5. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

6. Guide-nous dans le droit chemin,

7. Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés(2).

(1) C’est la formule que prononce le Musulman au commencement de tout acte, se rappelant ainsi de son Créateur et de son Guide et Lui demandant Son aide pour bien l’accomplir. Selon les commentateurs, il faut sous-entendre: «Je commence» par le nom d’Allah, etc. Mais comme «par le nom» donne une ambiguïté et peut également signifier «Je jure par le nom d’Allah», il est préférable d’écarter ici la formule «Par le nom». Qu’on entende seulement «Je commence par le nom d’Allah». Les adjectifs Rahman et Rahim sont tous deux d’une même racine, signifiant Miséricordieux (le premier étant plus intense que l’autre). Nous traduisons donc par «le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux».
(2) Après la récitation on prononce le mot «Āmīne».

.../...

-Le mot terroriste "raciste" aurait dû concerner la couleur de la peau, l'occasion était trop belle pour les communistes, socialiste et croyants des fables des rois.

Aujourd'hui il faut être complètement atteint ou idiot pour être raciste au niveau de la couleur de la peau, nous savons depuis un bon moment que nous sommes une seule et même espèce Homo sapiens ayant a résisté au fil du temps et de l'évolution.

Concernant l'islam les détraqués de tous poils nous racontent la bonne dernière pour toujours protéger les systèmes féodaux royaux.

Le nouveau mot d'ordre est: "certains se servent de la religions pour commettre des crimes racistes, abominables"

Tiens donc, c'est tellement facile et grotesque.

Nous sommes de plus en plus à être très bien informés sur l'islam qui n'est rien d'autre qu'un concept politique ayant ses normes venant du coran des Hadiths et de la Sunna.

Il faut être con pour ne pas aller sur les sites musulmans ou tout ou presque est écrit.

Un peu d'intelligence et de courage suffisent à percevoir la réalité de l'islam.

Certains religieux ont compris qu'en attaquant l'islam et ses croyances pourries nous attaquons également la judéochrétienté avec ses histoires à dormir debout style: "tribunal cosmique, le paradis, l'enfer et le reste"

Ça, c'est l'aspect religieux mais, suit derrière l'aspect purement politique et mercantile et la géo-politique ou les influences sont d'ordre mondiales..

Pas d'accord avec Jean-Noël Cuenod pour affirmer que les racistes même s'il y en a font le jeu des musulmans de l'EI, leur feuille de route c'est le coran, les Hadiths et la Sunna. Les imams de toutes les mosquées et l'islam font le jeu de ce courant qui ne fait qu'appliquer à la lettre les croyances pourries de l'islam.

L'EI ses construit avec les monarchies musulmanes et les despotes comme Erdogan suite à l'intervention de l'Occident en Irak sans y assurer l'après vente d'une guerre en faveur des industries pétrochimiques et des constructeurs véhicules.

Ce raisonnement contribue à ranger l'islam au rand des religions alors que c'est un concept politique de conquête avec ses normes et la charia.

Merci de votre attention pour ce long commentaire.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/07/2016

Il y a une guerre tribale entre plusieurs courants musulmans datant des début de l'islam avec des histoires de descendances. Ils n'ont en plusieurs siècles jamais pu faire la Paix entre eux. Pourquoi la ferait-il avec les non musulmans leurs pires ennemis, les juifs et les Athées en particulier? l'ensemble désigné comme mécréant par l'islam et la judéochrétienté. (islamjudéochrétienté?) Allez savoir.....

Le mot populisme employé par les uns et les autres ne veut rien dire sauf pour jeter le trouble dans les esprits, faisant croire que le populisme nous amènerai à la guerre contre les prussiens ou les anglais comme au bon vieux temps, ce qui est parfaitement idiot en soi.

Le roitelet du Maroc, censé être le patron des croyants musulmans est plus affairé à manger ses cuisses de chevreuil et se gaver sur le dos des peuples marocains, qu'à essayer de remettre de l'ordre chez ses croyants; c'est du démerdez-vous, pour moi tout va bien je suis ici dans mon paradis.

Ce qui est vrai pour lui l'est également pour toutes royautés confondues puisqu'elles agissent cachées en dessous de table, bien aidées par la presse people pour croyants aux belles princesses et au beaux princes, les vieilles commères achètent le revenu pour les frais de fonctionnement est assuré.

Qui a détruit l'Irak, les populistes ?

Qui à laissé faire les Assad pendant deux générations, les populistes?

Qui a détruit la Libye, des populistes?

Qui a mis l'Occident en pseudo faillite, des populistes?

Qui a organisé la migration, des populistes?

Qui égorge, massacre, torture partout dans le monde, des populistes?

Qui viol en masse en Allemagne et ailleurs, des populistes?

Qui autorise le viol des gamines en islam, des populistes?

Qui veut installer l'islam et la charia, des populistes?

Qui enchiffonne ou entorchonne les filles et les femmes, des populistes?

Etc etc....Ce mot est à bannir comme le mot croire, patrimoine, dieu et bien d'autres.

Le problème c'est l'islam, les ennemis de nos Libertés sont les adeptes de l'islam.

Les migrants musulmans n'ont rien à voir avec les portugais, les espagnols, les polonais, les serbes, les antillais etc.

Nous avons peur de l'islam et c'est justifié, nous ne voulons pas de cette politique imposée du "vivre ensemble" avec l'islam. Nos dirigeants et les royautés aidées d'une partie de la judéochrétienté nous ont trahit, ils sont responsables et coupables, tous devront rendre des comptes, plus de 210 morts, des centaines de blesses sans combattre. Ces morts victimes de l'islam et ses adeptes aux croyances pourries, ils sont quoi des populistes?

Ce sont des criminels de guerre ayant commis des crimes contre l'humanité aidés indirectement par des collabos.

Revoir la définition du mot raciste est urgent, car l'islam est raciste, il faut l'interdire au minimum en Occident.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 21/07/2016

L'islam est la seule religion vraie.
Tel est le CREDO NON DE LA CHARIA MAIS DU CORAN

A quoi jouent nos dirigeants qui accusent de "racisme" ceux d'entre nous qui objectent...?

SCANDAL(O)EUFS... je respecte le lapsus oeufs pourris!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/07/2016

Mr J.-N. Cuénod.

--Vous avez tout bien dit en quelques mots:""(...)L’idéologie salafiste qui pourrit l’islam – grâce aux fonds des pétromonarchies couvées par un Occident aussi avide que myope (...)"".

--Est ce "couver" ou plutôt être complice de crimes contre l humanité et/ou de crimes de guerre voire des génocides des peuples et des pays? Faut il re-dire encore que les USA avaient créé le monstre Ben laden (déclaration même de Mme Clinton en 2009). Al Qayda qui revient, hélas, en force en 2016 avec son Al Nosra devenue "très" célèbre "grâce" à la déclaration de M. Fabius dès sep 2012 à la conférence de Marakech 2 :"Al Nosra fait du bon boulot en Syrie"(sic). Si on parle que l éradication de Daech serait longue et difficile, n est il pas à cause que Daech n est qu une création artificielle entre des pays pro-terroristes(arabes et occidentaux..) et entre des très gdes multinationales et vendeurs de pétrole et d armes...etc...

Que dire devant de telles autres déclarations, complicité d Etat ou pas?

--Mr Cazeneuve, ministre de l Intérieur Français a déclaré:"Le Djihad n est pas en soi un délit."(sic)

--Mme Elisabeth Guigou (charmante, honnête et ancienne femme socialiste), actuelle Présidente de la Commission des AE de l Assemblée Nationale a répondu ceci au sujet des agacements médiatiques début 2016 quant à la responsabilité des Rois-Emirs comme éventuels viviers du Terrorisme:""J ai demandé cela aux instances concernées dans les pays principaux du Golfe et s ils soutiennent le terrorisme ou pas, directement ou indirectement, et qui m ont répondu que NON" (sic et bne nuit...)

--Mr Sarkosy qui "doit trouver" n importe quoi, à tort ou à raison afin de critiquer la présidence de M. Hollande a dit dans ce sens: ""Moi, j ai eu ma Guerre (ie Libye) et un "bon" résultat de ce que j ai fait en Libye et Hollande aurait dû faire la même chose en Syrie.""(sic) Au fait, Mr Sarkosy veut il raviver encore le terrorisme et qui est l idiot du village qui croirait que si Assad chute, n est il pas Daech à 100% qui reprendra le Pouvoir? Nous avons vu le poudrier ouvert en Libye "grâce à Barrosso et à Sarkosy" et comment il s est propagé dans toute l Afrique (Mali, Centrafrique, Sahara..) et même qu une partie des Djihadistes "Anti-Khaddafi" ont débarqué en Syrie une fois leur date d obsolescence programmée en Libye était échue et qui ont été baptisés comme "Combattants de la Liberté" (blague à part!) ou l ASL ou les Rebelles modérés agréés par le Perron de l Elysée et le quai d Orsay....)

--Mr Hollande qui a déclaré:"En Syrie, nous avions le choix entre "Dach"(sic)et le tyran Assad, alors entre ces deux, nous avons choisi les "Rebelles Modérés". C est quoi les rebelles modérés? Par rapport à ceux de Daech, ces rebelles modérés ne sont ils pas un PETIT PEU: moins islamisants, moins Salafo et un poil moins "Chariaa" et surtout un poil moins autant égorgeurs que décapiteurs que Daech ". (A la Bonne Heure!)

Comprenne qui voudra et qui pourra.

Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 21/07/2016

Mr J.-N. Cuénod.

--Vous avez tout bien dit en quelques mots:""(...)L’idéologie salafiste qui pourrit l’islam – grâce aux fonds des pétromonarchies couvées par un Occident aussi avide que myope (...)"".

--Est ce "couver" ou plutôt être complice de crimes contre l humanité et/ou de crimes de guerre voire des génocides des peuples et des pays? Faut il re-dire encore que les USA avaient créé le monstre Ben laden (déclaration même de Mme Clinton en 2009). Al Qayda qui revient, hélas, en force en 2016 avec son Al Nosra devenue "très" célèbre "grâce" à la déclaration de M. Fabius dès sep 2012 à la conférence de Marakech 2 :"Al Nosra fait du bon boulot en Syrie"(sic). Si on parle que l éradication de Daech serait longue et difficile, n est il pas à cause que Daech n est qu une création artificielle entre des pays pro-terroristes(arabes et occidentaux..) et entre des très gdes multinationales et vendeurs de pétrole et d armes...etc...

Que dire devant de telles autres déclarations, complicité d Etat ou pas?

--Mr Cazeneuve, ministre de l Intérieur Français a déclaré:"Le Djihad n est pas en soi un délit."(sic)

--Mme Elisabeth Guigou (charmante, honnête et ancienne femme socialiste), actuelle Présidente de la Commission des AE de l Assemblée Nationale a répondu ceci au sujet des agacements médiatiques début 2016 quant à la responsabilité des Rois-Emirs comme éventuels viviers du Terrorisme:""J ai demandé cela aux instances concernées dans les pays principaux du Golfe et s ils soutiennent le terrorisme ou pas, directement ou indirectement, et qui m ont répondu que NON" (sic et bne nuit...)

--Mr Sarkosy qui "doit trouver" n importe quoi, à tort ou à raison afin de critiquer la présidence de M. Hollande a dit dans ce sens: ""Moi, j ai eu ma Guerre (ie Libye) et un "bon" résultat de ce que j ai fait en Libye et Hollande aurait dû faire la même chose en Syrie.""(sic) Au fait, Mr Sarkosy veut il raviver encore le terrorisme et qui est l idiot du village qui croirait que si Assad chute, n est il pas Daech à 100% qui reprendra le Pouvoir? Nous avons vu le poudrier ouvert en Libye "grâce à Barrosso et à Sarkosy" et comment il s est propagé dans toute l Afrique (Mali, Centrafrique, Sahara..) et même qu une partie des Djihadistes "Anti-Khaddafi" ont débarqué en Syrie une fois leur date d obsolescence programmée en Libye était échue et qui ont été baptisés comme "Combattants de la Liberté" (blague à part!) ou l ASL ou les Rebelles modérés agréés par le Perron de l Elysée et le quai d Orsay....)

--Mr Hollande qui a déclaré:"En Syrie, nous avions le choix entre "Dach"(sic)et le tyran Assad, alors entre ces deux, nous avons choisi les "Rebelles Modérés". C est quoi les rebelles modérés? Par rapport à ceux de Daech, ces rebelles modérés ne sont ils pas un PETIT PEU: moins islamisants, moins Salafo et un poil moins "Chariaa" et surtout un poil moins autant égorgeurs que décapiteurs que Daech ". (A la Bonne Heure!)

Comprenne qui voudra et qui pourra.

Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 21/07/2016

" C est quoi les rebelles modérés? "
Ceux qui décapitent un enfant de 10 ans avec un couteau modéré.

Écrit par : Charles | 21/07/2016

C est quoi un rebelle modéré selon Dr Hollande et Dr Obama:
--Il a un poil en moins dans la barbe et/ou moins long.
--Il est un poil moins islamisant que les Hard de Daech.
--Il est un poil moins égorgeur et un petit schwaya moins décapiteur mais toujours comme son confère Hard, il fait du Djihad Halal.
--Le modéré est celui qui tient les jambes du futur sans tête pendant que le djihadiste hard le décapite.

Écrit par : Charles 05 | 21/07/2016

D après l article chapeau: "Daech invente l uberisation du terrorisme?"
Uber n est il pas une invention américaine?
Un pays, un pouvoir ou un Président qui ne veulent pas se faire vassaliser, se faire spolier et voler leurs propres richesses ou qui n obéissent pas ni aux USA ni à son bras armé l OTAN, on leur dira:""Tu obéis, sinon je ne te protège pas du terrorisme et pire encore si tu persistes, je te les envoies moî-même chez toi et ils t installent la "Démocratie". Et pour les peuples:"Ns allons vous protéger de votre Tyran sanguinaire, alors on vous envoie Daech et Al Nosra (du bon boulot en Syrie selon M. Fabuis) et qui vont vous massacrer, une fois vous êtes bien morts, morts, vous êtes de facto bien protégés et votre tyran ne pourra plus vous faire du mal. Notre méthode est de vous prescrire à vous les patients (des malades quoi..) des remèdes efficaces qui ne font à la fin que vous tuer en tant que patients"". Et Amen.Pas bô tout ça??

Écrit par : Charles 05 | 21/07/2016

Rapport qualité prix concernant les exécutions capitales quoique sommaires des soldat d'Allah

Tout sous la main: couteaux à pain (à scie, gain de temps), tranchoirs, ciseaux, tenailles (quoi "tenailler" du corps d'un homme ou de celui d'une femme?)marteaux...

A propos d'ubérisation dès les camps de concentration et d'extermination des nazis qui ne furent pas que d'Auschwitz et ne concernèrent pas que des juifs il y eut, histoire de s'amuser, de blaguer des viols au moyen de cafetières à l'ancienne.

Le commerce des armes légal de par le génie humain de plus en plus sophistiqué vend des armes à fragmentation destinées à faire souffrir au maximum les victimes (on précise commerce légal, établi avec droit de cité par commerçants appartenant à notre culture judéo chrétienne) coûte, certes, mais donne du travail en toute hypocrisie "accessoirement" parlant rapporte.

Qualité prix?

Posons la question autrement: style, "classe"!

Reprenons l'énumération première: couteaux à pain à scie, tranchoirs, ciseaux, tenailles, marteau avec... le meilleur pour la fin
canif... Suisse!

Aux "armes", donc, citoyens terroristes soldats d'Allah et qu"un "sangimpur"! abreuve... vos sillons.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22/07/2016

Les failles dans la sécurité à Nice ne peuvent pas être masquées a posteriori en faisant pression sur des agents de l'Etat qui ont aussi une obligation de sincérité.Cela n'est pas acceptable.Le problème (de "sécurité")est ailleurs.Est-ce que les pouvoirs d'Etat ont tout fait,tout mis en oeuvre (pas seulement sur le plan de la "sécurité intérieure")pour combattre avec détermination ce monstre "fondamentaliste" depuis une vingtaine d’années ?Rien n'est moins sûr.On pourrait même affirmer,sans peine,que nombre de responsables de l'Etat,y compris au plus haut niveau,se sont accommodés de cette menace mortelle pour la démocratie française,pour les Français.Gilles Kepel explique cela assez bien pour peu que l’on prenne le temps de l’écouter et de le comprendre.Le problème restera posé encore longtemps à moins que les pouvoirs publics organisent une riposte à la hauteur de la menace notamment sur le plan culturel et sur le plan éducatif.Le temps des atermoiements et autres tergiversations est bien révolu.Nos responsables doivent rendre des comptes :cela est normal dans une démocratie.

Écrit par : pasidupe | 24/07/2016

Les commentaires sont fermés.