25/05/2016

Les écoliers musulmans devront serrer la main de leur enseignante

le-refus-de-deux-eleves-musulmans-de-serrer-la-main-des-enseignantes-d-une-ecole-secondaire-du-canton-de-bale-campagne-provoque-un-tolle-en-suisse-photo-l-alsace-thierry-gachon-1459890407.jpg

 Rappelez-vous, l’affaire avait fait grand bruit à Therwil, en Suisse et même au-delà. Le 7 avril dernier, Le Plouc commentait la décision prise par la Commission scolaire de cette petite ville de Bâle-Campagne d’exempter deux collégiens musulmans de la traditionnelle poignée de mains entre profs et élèves au début des cours. Ces deux adolescents de 14 et 15 ans avaient refusé ce salut sous le prétexte que l’islam leur interdisait de « toucher la main d’une femme ».

Or, ce mercredi, les autorités cantonales de Bâle-Campagne ont annulé cette exemption en décidant qu’une enseignante peut exiger d’un élève qu’il lui serre la main. En cas de refus, les parents risquent un avertissement et, en cas de récidive, une amende pouvant atteindre 5000 francs (4520 euros).

Voilà qui est clair. L’islam n’est pas un motif pour refuser de serrer la main de son enseignante. Et les premiers à se féliciter de cette salutaire décision bâloise sont les nombreux démocrates musulmans suisses, comme le signale cette interview, parue dans la Tribune de Genève, de Saïda Keller-Messhali, présidente du Forum pour un Islam progressiste (pour la lire cliquer ici).

Voilà qui est clair, disions-nous. En effet, c’est de clarté dont nous avons besoin dans les rapports entre musulmans et non-musulmans au sein des pays européens. Les musulmans ont le droit de pratiquer leur religion, d’exprimer leur foi publiquement en respectant la paix publique. Mais dans les relations entre citoyens, ils doivent se plier aux us et coutumes de ceux qui les ont précédés. Chez nous, on serre la main des profs en guise de respect mutuel. Qu’ils soient hommes ou femmes. Point final.

Jadis, nos contrées reléguaient la femme à un rang de mineure. Aujourd’hui, elles rejettent cette discrimination. Que d’aucuns exigent un retour en arrière en infligeant à la femme des marques de mépris est inacceptable. Et qu’ils obéissent à des mobiles religieux ne rend pas leur comportement moins odieux.

Cette clarté, seule la laïcité est à même de la porter dans nos sociétés. Or, Bâle-Campagne, comme la plupart des cantons suisses – à la notable exception de Genève et de Neuchâtel – n’est pas laïque. Il reconnaît comme collectivités de droit public, l’Eglise protestante et les deux Eglises catholiques (romaine et chrétienne ou vieille-catholique). En revanche, les autres institutions religieuses ne disposent pas de cette reconnaissance officielle[1]. Dès lors, sans un mur séparant la religion de l’Etat, le flou s’installe là où devrait régner la clarté. Ce déséquilibre entre les communautés religieuses risque fort de susciter un sentiment de frustration chez les citoyens qui professent une confession non-reconnue. Et cette sorte de « mise à l’écart » ne concerne pas que les musulmans. Les pratiquants d’autres religions mais aussi les athées seraient en droit de douter de la neutralité d’un canton qui aurait « ses » Eglises officielles.

Perpétuer le système des religions d’Etat (ou de canton), c’est perpétuer une configuration malsaine par essence.

 Jean-Noël Cuénod

 

[1] Plusieurs cantons reconnaissent aussi la Communauté juive comme collectivité de droit ou d’intérêt public. Mais aucun d’entre eux n’accorde cette reconnaissance à l’islam, au bouddhisme ou au christianisme orthodoxe, pourtant bien représentés en Suisse.

19:42 | Lien permanent | Commentaires (51) | Tags : islam, ecole, laïcité, etat | |  Facebook | | |

Commentaires

La laïcité ne suffit pas face à l'extrémisme religieux. Il faut un puissant antidote pour en venir à bout. Le nationalisme en est un.

Écrit par : norbert maendly | 25/05/2016

- « Chez nous, on serre la main des profs en guise de respect mutuel. »

Ah ben, et cette tradition existe depuis quand, "chez nous" ? Et pourquoi seulement à l'école ? Pourquoi pas quand on se fait arrêter par la police ? Ou quand on va voter ? Ou quand on paie ses impôts ?

Et y'a t-il aussi une amende ou une punition si on serre pas assez fort ou si on a les mains sales ?

Écrit par : Chuck Jones | 26/05/2016

Attendez là! Ils chercheront jusqu'où ils pourront aller en procédures........ Ils vomissent la démocratie mais s'en servent pour tourner en bourrique les autorités.

Porteront-ils des gants, ignorant que la politesse veut qu'on les retire pour serrer la main?

Écrit par : Patoucha | 26/05/2016

Avoir les mains moites sera considéré comme un manque de respect et sanctionné d'un avertissement.

Écrit par : El Captain | 26/05/2016

Pour une fois d'accord avec Chuck Jones. La première fois que j'ai eu affaire avec ce mode de relation entre prof et élèves, c'était en tant que remplaçant. J'ai trouvé très désagréable de devoir serrer la pince de tous ces morveux, sympathiques mais morveux tout de même...

Écrit par : Géo | 26/05/2016

Pour ne pas serrer la main d'une personne, il suffit de se mettre un peu de mayonnaise, de cenovis, ou de camembert dans la pogne.

Et de se lécher la main avant de la lui serrer.

Vite compris, bien compris.

Écrit par : Kremlin Moussakafé | 26/05/2016

@ El Captain "Avoir les mains moites", autrefois, dénonçait les "juifs", certes, mais dans les années 1950 on observait qu'au Conservatoire les jours d'audition ou d'examens avec "experts"! par "trac" les élèves avaient les mains... moites:

Jardins sous la pluie, Debussy.

Bonjour à certaine M. Capt!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/05/2016

- Myriam Belakovsky: « "Avoir les mains moites", autrefois, dénonçait les "juifs", certes, mais dans les années 1950 on observait qu'au Conservatoire les jours d'audition ou d'examens avec "experts"! par "trac" les élèves avaient les mains... moites: »

Mais pas tous les élèves! Seulement ceux qui trichent ! Des vilains tricheurs, qui dévalorisent les notes de ceux qui trichent pas, et qui, eux, ont les mains sèches !

Écrit par : Chuck Jones | 26/05/2016

Eh oui ! On s'adapte comme on peut !

Écrit par : Chuck Jones | 26/05/2016

- « La laïcité ne suffit pas face à l'extrémisme religieux. Il faut un puissant antidote pour en venir à bout. Le nationalisme en est un. »

Un extrême contre un autre extrême, ou la guerre des extrêmes !

Écrit par : Chuck Jones | 26/05/2016

- « Pour ne pas serrer la main d'une personne ... mayonnaise ... cenovis, ... camembert ... de se lécher la main avant de la lui serrer. »

Ca marche aussi avec du Nutella ?

Écrit par : Chuck Jones | 26/05/2016

Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur vous avez choisi le déshonneur et vous avez la guerre. (Churchill).

Écrit par : norbert maendly | 26/05/2016

"Un extrême contre un autre extrême" Reste à prouver que le nationalisme est forcément extrémiste. On est dans la guerre des mots, comme désigner d'extrême droite le FPOe ou le FN...
(si ceux-ci sont d'extrême-droite, de quel bord sont les nazis ? D'extrême-gauche ?)

Écrit par : Géo | 26/05/2016

Le nationalisme est de l'extrémisme, qui dicte ce qui est un bon suisse de ce qui ne l'est pas. Il génère de la violence et de la haine. Il suffit de voir des commentaires de suisse contre d'autre suisses, décrit comme traître.


Le patriotisme, c'est l'amour de son pays, celui d'un peuple uni autour de son drapeau.

En tant que citoyen, j'en ai assez de cette bande de nationalistes toujours à vociférer leur haine. Si au moins il y avait une autre planète pour eux, qu'on puisse vivre en paix sans leur cri de haine comme signe de ralliement.

Écrit par : motus | 26/05/2016

@Géo

- « "Un extrême contre un autre extrême" Reste à prouver que le nationalisme est forcément extrémiste. »

Faut croire qu'il existe un "nationalisme" _mou_, alors.

Écrit par : Chuck Jones | 26/05/2016

Sauf qu'on dit "modéré" par rapport à "ultra"...Vous avez remarqué que les médias ne parlent pas d'extrême-gauche mais de casseurs, black block, etc...et toujours d'extrême-droite à propos des partis de droite nationale opposés à l'internationalisme ?

Écrit par : Géo | 27/05/2016

@Geo

- « Sauf qu'on dit "modéré" par rapport à "ultra". »

Ah ben ... et c'est quoi la différence entre un "nationalisme modéré" et un "nationalisme ultra" ?

Écrit par : Chuck Jones | 27/05/2016

proprement scandaleux qu'on puisse obliger quelqu'un à toucher quelqu'un d'autre au nom d'une vague coutume qui n'a même pas cours dans toute la Suisse! On enseigne aux enfants, dans les écoles, que leur corps leur appartient. A quoi bon, si on peut les obliger à serrer la main ou d'autres obligation de toucher quelqu'un contre leur gré?

C'est à mon avis plus scandaleux que le refus des élèves!

Écrit par : vieuxschnock | 27/05/2016

"Ah ben ... et c'est quoi la différence entre un "nationalisme modéré" et un "nationalisme ultra" ?"
La même qu'entre droite et extrême-droite...

Écrit par : Géo | 27/05/2016

@Géo

- « Reste à prouver que le nationalisme est forcément extrémiste. »
-- « Faut croire qu'il existe un "nationalisme" _mou_, alors. »
- « Sauf qu'on dit "modéré" par rapport à "ultra". »
-- « la différence entre un "nationalisme modéré" et un "nationalisme ultra" ?" »
- « La même qu'entre droite et extrême-droite... »

Bonne chance alors pour ... prouver que la droite est _forcément_ modérée.

Écrit par : Chuck Jones | 28/05/2016

Peut-être qu'on pourrait cesser de polluer ce billet avec vos âneries ?

Écrit par : Géo | 28/05/2016

motus @ "En tant que citoyen, j'en ai assez de cette bande de nationalistes toujours à vociférer leur haine. Si au moins il y avait une autre planète pour eux"
En somme, vous reprochez aux nationalistes d'être exclusivistes ?

Écrit par : Géo | 28/05/2016

Il suffira de regarder les yeux grands ouverts l'euro-foot et la réponse sur le nationalisme sera là.....évidente et même violente!
Alors pourquoi dans le sport et pas dans la politique où les Citoyens sont
aussi en droit d'exprimer leurs choix, tout comme les fans...non?

Écrit par : Corélande | 28/05/2016

Géo "Peut-être.........âneries "

MDRRRR Excellent!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2016

Nous n'avons jamais eu autant d'emmerdes que depuis ce débarquement en force pour islamiser le monde! Des femmes qui n'étaient pas voilées se sont mises à le porter exprès pour s'imposer. Paroles de marocaines de Lausanne!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2016

Les jeunes musulmans se radicalisent plus vite que leurs anciens. Cette radicalisation est en parfaite harmonie avec le coran et les autres écrits.

Tout le monde aura compris qu'il ne s'agit pas d'avoir la main tendue face à six cent élèves, mais que dans certains cas, serrer la main d'un jeune est un signe de Paix et de respect de l'adulte.

L'islam est mortifère, inquisiteur, pervers etc 57 pays nous rappellent l’abêtissent d'une majorité des adeptes, incapables de discernement, incapables d'entrer dans le monde moderne si ce n'est d'en profiter, incapables d'égaler les sciences et les techniques occidentales.

Ils se "croaen"t les meilleurs, n'arrêtent pas de critiquer (jeunes et vieux) les pays qui les accueillis en d'autres temps, qu'elles qu'en soit les raisons.

S'ils ne sont pas heureux et contents, qu'ils se cassent dans leurs pays.

Au cas ou ils penseraient ou "croiraient" que nous allons rester sans réaction, ils se trompent. En Occident, les élections sont faites pour virer les élus qui se sont amusés à collaborer en allant jusqu’à la corruption.

Même par ignorance ils seront virés et remplacés, ou alors, il faudra accepter le grand conflit pour défendre nos Libertés comme l'ont fait nos valeureux ancêtres.

Les collabos passeront au tourniquet, c'est simple?

Écrit par : Pierre NOËL | 28/05/2016

@Geo

- « Peut-être qu'on pourrait cesser de polluer ce billet avec vos âneries ? »

Et ptet même que vous pourriez tirer un pet d'un âne mort.

Écrit par : Chuck Jones | 29/05/2016

La Déclaration universelle des droits de l'homme entre dans le processus de la laïcité. Elle doit devenir la référence. Ainsi les élus politiques pourront faire leur promesse sur cette déclaration et non sur un livre saint comme la bible, le coran, la torah.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 29/05/2016

Les droits de l'homme ne sont pas à sens unique. Nous,Chrétiens nous en avons tout autant.
La laïcité c'est encore un piège pour se laisser dominer par les musulmans. L'air de rien nous nous retrouverons vite déborder et minoritaire dans nos cultures chrétiennes et dans nos institutions.
Il suffit déjà de regarder ce qu'il est advenu avec les ex-yougoslaves qui sont musulmans en grande majorité et déjà bien en place.

Écrit par : Corélande | 29/05/2016

- Noëlle Ribordy: « La Déclaration universelle des droits de l'homme entre dans le processus de la laïcité. Elle doit devenir la référence. Ainsi les élus politiques pourront faire leur promesse sur cette déclaration ... »

Excellente idée. Mais vu que ça signifiera la mort du capitalisme, ... et donc de la droite, ... il faudra certainement un "vent divin" pour convaincre certains, les banquiers et les autres "1%" de la population mondiale, ... de renoncer au "veto divin" et à la "main invisible" (de Dieu), ... si on n'est pas arrivé à les convaincre de renoncer au ... "veto royal".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanction_royale#France

https://fr.wikipedia.org/wiki/Veto
"Le mot veto (ou véto1) vient du latin et signifie littéralement «Je m’oppose.»"

Ptet qu'on pourrait inventer un parfum, par exemple "Dans le vent de Dieu", pour faire la promo de l'idée, et que ça les changera de "l'odeur de l'argent" ?

Écrit par : Chuck Jones | 29/05/2016

@Mireille Vallette, j'ai prévu dans mon commentaire, ci-dessus du 26 mai, le sujet de votre billet. Désolée de vous écrire sur un blog autre que le vôtre car je ne repasse plus chez vous....Et ne passe pas chez Frenkel. En revanche, Les commentaires anti-Israël appelant au boycott par le délateur antisemite, persona non gratta en Israël, et sur d'autres blogs, de service de la tdg passent comme une lettre à la poste......

Écrit par : Patoucha | 30/05/2016

"Désolée de vous écrire sur un blog autre que le vôtre car je ne repasse plus chez vous..."

En revanche vos insultes passent ici comme une lettre à la poste.

Écrit par : Daniel | 30/05/2016

- « En revanche vos insultes passent ici comme une lettre à la poste. »

Ptet qu'on va pouvoir lire un nouveau commentaire disant que l'auteur du commentaire commenté est un "faux" ?

Écrit par : Chuck Jones | 30/05/2016

Idem Patoucha (accès bloqué c/o Mireille Vallette) dont l'actuel billet: musée islamique de La Chaux-De-Fonds, est en relation avec celui-ci; alors un grand merci à Jean-Noel Cuenod s'il accepte ce squattage

un peu long - mais ces détails d'info sont d'envergure, quant aux activismes de fondamentalistes islamistes en Suisse

à propos de l'autorisation donnée sans votation, d'ouverture d'1 nouveau centre islamiste, dont les buts, dirigeants & financements sont inacceptables


Ce musée (mucivi) n'est pas qu'un musée mais un centre de prosélytisme aux mains de fondamentalistes islamistes, qui par ses financements & ses activités, a outrepassé le cadre de ses autorisations d'ouverture, qui aurait du être soumise au vote citoyen (Saïda Keller-Messahli)
http://www.rts.ch/info/regions/neuchatel/7733974--les-chaux-de-fonniers-sont-un-peu-naifs-sur-le-futur-musee-de-l-islam-.html


Ce musée-centre d'activisme prosélytiste est entre autres dirigé par Khaldoun Dia Eddine.


Khaldoun Dia Eddine, syrien établi en Suisse, est un actionnaire actif de la al-Taqwa Bank (Bahamas), listée par l'ONU comme proches d'Al-Qaïda ou des talibans
https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisations_et_personnes_consid%C3%A9r%C3%A9es_par_l'ONU_comme_proches_d'Al-Qa%C3%AFda_ou_des_talibans


La Al Taqwa Bank est l’un des centres de financement de l’islamisme international, comme l’ont révélé les différentes enquêtes lancées contre la nébuleuse Al Qaïda en Italie et en Suisse après le drame du 11 septembre. Opérant dans plus de trente pays, dont le Lichtenstein, officiellement basée aux Bahamas, Al Taqwa, qui signifie « crainte de Dieu ou piété », gère essentiellement des fonds en provenance du Koweït, d’Arabie saoudite et des Emirats Arabes Unis destinés à financer les mouvements islamistes en Europe ou même les candidats islamistes aux élections politiques dans différents pays musulmans, notamment en Egypte.

Son fondateur et président, le milliardaire égyptien naturalisé italien, Youssef Nada, haut-dignitaire des Frères musulmans au niveau international, dirige les affaires du groupe depuis Lugano, en Suisse, proche de sa résidence de Campione d’Italia, en Italie.

D’autres membres du conseil d’Administration sont également naturalisés italiens, tel Ahmed Idris Nasreddin, co-fondateur du groupe et ancien consul du Koweït à Milan, qui sera d’ailleurs interpellé après le 11 septembre en raison de ses liens avec la nébuleuse islamo-terroriste.

Aux côtés de Khaldoun Dia Eddine & des autres actionnaires et créditeurs du Groupe Al Taqwa, (rebaptisé récemment Nada Management), on découvre un assemblage particulièrement détonnant:

- Huda Mohamed Ben Laden et Iman Ben Laden, deux des frères de l’auteur des attentats de Manhattan

- le Centre culturel islamique milanais de Viale Jenner, directement approvisionné par Al Taqwa via Ahmed Idris Nasreddin et identifié par le Ministre du Trésor US comme une «base européenne du réseau d’Oussama Ben Laden»

- Ahmad Huber, néo-nazi suisse converti à l’islam, membre du Conseil d’Administration mais aussi de la société nazie de Thulé, depuis toujours en lien avec l’islamisme international (khomeinystes et Frères musulmans)

- la branche grenobloise de l’Union Islamique des étudiants de France (UISEF), rebaptisée depuis 1996 Etudiants Musulmans de France (EMF)…
http://www.disons.fr/?page_id=18049


Le sponsoring du mal
ONG islamiques financées par la al-Taqwa Bank, où s'investit Khaldoun Dia Eddine, ce diplômé en finance management, qui sous couvert d’humanitaire financent à tour de bras la radicalisation
http://www.humanite.fr/le-sponsoring-du-mal-602387


gravissime, que de tels centres fondamentalistes islamistes se multiplient en Suisse, et ce sur de simples autorisations d'ouverture municipales
en totale contrevenance à tous de nos principes fondamentaux auxquels ils avaient adhéré, dans 1 soit-disant dialogue "inter-religions" leur ouvrant droit à ouverture d'1 grand centre suisse.

depuis les ouvertures de centres d'activismes islamistes se sont démultipliées, sans que les citoyens n'aient mot à dire.

Il est grand temps que nos politiques agissent et reprennent la main.
sur ces conditions d'octroi d'ouvertures,
décident du renvoi de ces fondamentalistes,
contrôle les financements, bloquent et interdisent tous financements issus de l'EI & djihadismes.

Écrit par : divergente | 30/05/2016

@ Patoucha En ayant ce problème de n'être plus accueillie sur deux blogs, je pensai qu'il s'agissait d'un rejet venant des auteurs de ces blogs lesquels auteurs, sans que je puisse ajouter foi en leurs propos écrits, me certifièrent qu'il en était rien.

Quelques mois plus tard, mon ordinateur ne marchant plus pour d'autres raisons quelques mois plus tard il nous fallut mon fils et moi faire appel à la technique sans faire allusion à ces rejets des blogs mais à ma stupeur une fois l'ordinateur réparé l'accueil aux blogs l'était également. Hier nouveau rejet sur un troisième blog mais situation rétablie ce matin.


Il serait bon de la part des auteurs des blogs s'ils n'y sont pour rien de clarifier la situation car avoir le sentiment d'être persona non grata n'est pas agréable voire excellent, à la longue, pour la santé, confiance en soi, aux autres et vice versa.

Risquerait-on la demande suivante: un/e auteur/e de blog ne souhaite plus publier un commentateur, ou une, mais lui accordant situation d'être humain autant que lui ou elle en ce cas prend la peine de l'en prévenir avec, en deux mots, la raison d'une telle décision!?

Cet immédiat re4nvoi en début d'article dès que nous appuyant sur Envoyer donne, sans y pouvoir rien, le sentiment d'être atteint par la décision de rejet de ou des auteurs de blogs concernés.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2016

Myriam, la faute en incombe au responsable des blogs de la tdg, qui s'en décharge. Les blogueurs n'y sont pour rien. J'ai écrit à qui de droit.... mais aucune réponse à ce jour et ce silence en dit long! C'est comme en ce début d'été pourri! On fait la pluie et le beau-temps...:)

Écrit par : Patoucha | 30/05/2016

@Myriam Belakovsky: possible. mais dans ce cas non, ce n'est pas 1 pb de config PC ou autre du commentateur. Par ailleurs, Mireille Vallette m'a informé ne pas pouvoir non plus elle-même poster sur son propre blog, les commentaires qu'elle reçoit, par mail, des commentateurs bloqués. Depuis début 2016.

Écrit par : divergente | 30/05/2016

"En revanche vos insultes passent ici comme une lettre à la poste."

Mes "insultes" ne sont pas, loin s'en faut, à la "hauteur" de votre simulacre de pseudo juif.... Assumez votre identité! Ce n'est pas d'aujourd'hui que prendre des prénoms européens, et juifs de surcroît, est devenu le sport national des arabos-musulmans et des antisémites.

Assumez votre identité le "David"!

Écrit par : Patoucha | 30/05/2016

- « la faute en incombe au responsable des blogs de la tdg, qui s'en décharge. »

... à la "main invisible" de Dieu ?

Écrit par : Chuck Jones | 30/05/2016

@divergente

Nous voilà trois à l'être....:) Mais cela n'empêche les approches de la tdg pour des abonnements.... Si j'en prenais un, vous pensez que cela m'ouvrirait les "portes" bloquées? LOL

Écrit par : Patoucha | 30/05/2016

"Mes "insultes" ne sont pas, loin s'en faut, à la "hauteur" de votre simulacre de pseudo juif.... "

Evidemment qu'ils ne sont pas à la hauteur comme vous dites. Insulter c'est se rabaisser, et c'est ce que vous faites. C'est la seule chose que vous savez faire d'ailleurs.

Écrit par : Daniel | 30/05/2016

@ Patoucha et divergente

Pourquoi Mireille Vallette vous censurerait-elle? Il y a des individus qui sont particulièrement insultants et qui voient leurs messages passer.

J'ai également eu un problème pendant un certain temps lorsque je cliquais pour envoyer le message. Je recevais un message d'erreur. Et un jour j'ai pu republier. Essayez de vider les caches (fichiers temporaires, cookies, etc...), peut-être que ça ira mieux.

Désolé pour le hors sujet.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 30/05/2016

@divergente J'ai remarqué le blocage après deux ou trois commentaires miens qui se succédaient peut-être par le fait avec pouvoir d'exaspérer d'autres commentateurs se plaignant... En ce qui concerne les trois blogs: peut-il y avoir quelque chose qui se détraque tout seul, parfois?

Quelqu'un d'extérieur à la TDG pourrait-il savoir comment bloquer les blogs à l'insu de leurs auteurs?

En final, nous le savons, et c'est pourquoi il serai bon de clarifier les choses parce que ce sont les auteurs des blogs maîtres à bord chez eux qui décident de passer ou non nos commentaires ce qui, en cas de rejet sans explication parvenant sur nos mails connus des auteurs nuit à la confiance amicale des échanges.

Pour mon expérience, je ne parle pas de ce matin, les deux "refusants" auteurs de blogs en fait avaient, une fois, pris la peine de m'écrire le pourquoi de leur rejet: pour une personne, un langage de ma part trop cru, ("à se taper le c.. parterre!" pour l'autre personne, mes lignes risquaient de finir par faire des histoires raison pour laquelle plus tard lors des rejets à jet continu deux mois environ je ne comprenais pas pourquoi ces personnes auraient camouflé la vérité de leurs rejets en même temps que ces rejets, il faut l'admettre, sont humiliants, offensants simplement parce que sans explication.
D'autre part si tout parfois se bloque tout seul comment comprendre que les auteurs des blogs mis au courant des rejets (ou Mireille Vallette ne pouvant elle-même poster sur son blog) ne disposent, semble-t-il, d'aucun recours ou moyen pour faire débloquer ce qu'il faudrait?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2016

@divergente, Myriam Belakovsky et G Vuiillomenet

Je vous recommande de regarder en replay sur France 2 Complément d'enquête diffusée ce soir. Ce n'est pas triste......!

Écrit par : Patoucha | 02/06/2016

@G. Vuilliomenet

Je repasse, à nouveau, car la réponse dont il a fait l'objet semble avoir échappée à J-N Cuénod, comme il l'aura été pour vous:

Myriam, la faute en incombe au responsable des blogs de la tdg, qui s'en décharge. Les blogueurs n'y sont pour rien. J'ai écrit à qui de droit.... mais aucune réponse à ce jour et ce silence en dit long! C'est comme en ce début d'été pourri! On fait la pluie et le beau-temps...:)

Écrit par : Patoucha | 30/05/2016

Écrit par : Patoucha | 03/06/2016

Erratum: @G. Vuilliomenet: "Je repasse mon commentaire car la réponse..." - Envoyé trop vite :)

Écrit par : Patoucha | 03/06/2016

Patoucha


J'imagine que je suis blogueuse.

J'apprends que des commentateurs ne parviennent pas à me faire parvenir leurs lignes ("désolé erreur dans l'envoi retour au portail du blog")

Je m'adresse à qui de droit et j'attends une réponse.

Il ne peut pas ne pas y avoir de réponse mais selon la réponse, qui me concerne puis les commentateurs, s'il y a problème c'est-à-dire langue de bois je remets en question ma participation de blogueuse et s'il n'y a pas langue de bois mais à ne pas communiquer aux commentateurs... arrangements entre la TDG et blogueurs... je démissionne également non une fois qu'il est trop tard mais au moment même du contrat qui lie blogueurs et TDG faisant si peu que ce soit en faveur de la liberté d'expression et de l'aspect relationnel "nos chers lecteurs... de la presse en général.

Il peut arriver, mon expérience en courrier de lecteurs en plusieurs journaux qu'un nom de lecteur, lectrice, en l'occurrence, revenant souvent fâche d'autres lecteurs et, par exemple, deux personnes a priori bonnes connaissances ayant lu mes lettres se dirent que "si elle a pu passer forcément que moi aussi..."!

Mince, elles ne sont pas publiées.

M'ont demandé quelles "magouilles" il y a entre ces journaux et moi et par la suite plus adressé la parole.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/06/2016

L'important ici est l'(in)action de nos responsables, et leurs conséquences.
Dans cette affaire, on attend de nos responsables politiques & administrations

- Le rejet de naturalisation suisse demandée par le père des garçons, un imam fondamentaliste
dont l'administration devrait connaître la provenance des ressources (fonds terroristes)


- Le retrait/refus systématique des permis de séjour (dont à cette famille) à tous migrants, imams ou autres, bénéficiaires de fonds issus du terrorisme


Plus important, c'est devenu incontournable: nos élus, ces politiques responsables, doivent contrôler l'origine des financements, versés de l'étranger ou via associations ou ONG
(quid du contrôle de l'usage des subventions reçues par ces bénéficiaires!)

- des imams & tous membres de mosquées, de toutes associations ou ONG musulmanes / islamiques, de soutien, de femmes, d'écoles, de quartier, de culture & autres musées ou centres socio-culturels musulmano/islamique.


L'autorisation du musée de la Tchaux est LE contre-exemple, le signal d'alarme!

Les élus de La-Chaux-de Fonds qui auraient du l'interdire, où les habitants-contribuables n'ont pu s'y opposer, viennent d'interdire la manifestation prévue (cf blog de Mireille Valette)




- ces élus ont autorisé l'ouverture d'un musée-centre d'activisme islamiste financé par des fonds terroristes, issus du sang versé par Daesch & Cie et des profits des pétrodollars des terroristes, dont via la Turquie

- ont donné leur accord pour que ce musée soit organisé/géré par un actionnaire actif de la al-Taqwa Bank, banque gestionnaire-bénéficiaire des mêmes fonds terroristes, dont le job principal est d'être une banque de financement d'ONG islamistes actives dans la propagation de fondamentalismes


Ces élus de la honte ont des motifs pour s'enfermer dans leurs interdictions face à la colère publique


Alors qu'attendent nos Conseillers d'Etat pour structurer UN plan GENERAL d'action fédéral ?

à part constater que le fractionnement juridictionnel cantonal par constitution cantonale interposée
ne fait que profiter à la démultiplication des droits de myriades d'imams incontrôlés, d'un islam à géométrie variable aux cellules fondamentalistes en expansion en zones de non-droit

Écrit par : divergente | 03/06/2016

@divergente

J'ai toujours soutenu que la Suisse réagissait après-coup dans la continuité de la France. En Europe on veut être plus royaliste que le roi:

Sur la TV égyptienne, violente critique de l’islam :

https://youtu.be/MpRx8JyllNs

http://www.gerard-brazon.com/2016/06/sur-la-tv-egyptienne-violente-critique-de-l-islam-et-en-france-par-gerard-brazon.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Bien curieuse de savoir ce qu'en pense notre islamiste égyptien-suisse de service qui détourne l'attention de la réalité islamiste par ses vomis sur Israël depuis des années!
Il ne faut pas se leurrer divergente, c'est lui qui est dessous l'islamisation de la Suisse!

Écrit par : Patoucha | 04/06/2016

Patoucha,

A propos d'islamisation de la Suisse il faut intervenir soi-même sachant qu'il y a toujours propagation d'idées, de modes, non seulement par l'image, le langage mais par télépathie également donc dès le plus jeune âge faire progresser l'être humain en la

pensée juste (importance extrême des données introduites en notre entendement

parole vraie (la mère d'un enfant qui crie la nuit: "je me fais un souci monstre "à cause" de cet enfant!
-Pour lui votre souci monstre ou d'abord "à cause des voisins"!?

le spirituel dans les réel

Imaginons un lustre en forme de coupe mais renversée c'est-à-dire que vous voyez la poire au centre de la coupe: poire inutile tant qu'aucun courant ne passe étant bien entendu que le mot "poire" n'a pas qu'un sens et qu'un "fidèle dans la foi" risque pas mal d'être poire!

Donc, si on veut, la formule ou mantra appartenant à l'Inde suivante: LE JOYAU (la poire de la lampe) DANS LA FLEUR DE LOTUS (le lustre en forme de coupe)


Imaginons, quelqu'un qui rencontre Jésus: "Vous, qui êtes si bon!"
Jésus: Comment le savez-vous?
(Evangiles: "Bon rabbi"!
Jésus: Pourquoi dis-tu bon rabbi seul Celui qui m'envoie est bon!"

Pensée, parole vraie, d'une part (en l'occurrence, Jésus) illusion erreur ou non de la part de celui qui croise Jésus en chemin.

Pour savoir il faut connaître, connaître, vivre avec.

Apprenez à vos enfants, Patoucha, le goût... la "passion" de, par et pour la pensée juste et de la parole vraie et l'islam... cette "religion"... à moins d'être touchée par la grâce "ce qui ne pourrait qu'opérer un revirement fondamental"! ne passera pas.

Bon dimanche.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/06/2016

@Myriam Belakovsky

Passera ou ".....ne passera pas." C'est la question!

Zineb El Rhazaoui, journaliste à Charlie Hebdo, qui avait échappé de peu aux attentats du 13 novembre, en parle dans son livre. Mais sera-t-elle entendue par ceux qui continuent dans leur politique de l'autruche?

Zineb El Rhazaoui : un mix de Christine Tasin et Malika Sorel
Publié le 4 juin 2016 - par Martin Moisan - Extrait

"... ose dire : « Je suis contre l’islam, puisque l’islam est contre moi ».

"... Elle ne parle pas d’islamisme, mais d’islam....."

"Elle se contente de commencer son livre, dans sa préface, en citant le verset 29, sourate de la Tawba, Le repentir.:

« Combattre ceux qui ne croient ni en Allah, ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Allah et Son messager ont interdit, et qui ne professent pas la religion de Vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation de leurs propres mains, en état d’humiliation ».

Elle ajoute, en présentant l’ouvrage, que les treize personnes dont elle a recueilli le témoignage ont ceci de commun : ils ne parlent pas de l’islam, le grand absent de leurs propos souvent bouleversants. Ils paraissent, malgré les meurtrissures de certains, totalement façonnés dans le « Pas d’amalgame »."

"Sa préface est un régal.....Elle pulvérise la classe politique, déjà soumise au discours dominant. Il y a en Zineb un mélange de Christine Tasin par le coeur à gauche, et d’une Malika Sorel par la critique de la politique suicidaire de nos élites."

"Ce livre, utile, ne pourra qu’interpeller tous ses lecteurs, obnubilés par une seule question : c’est quand la prochaine fois ? Et quand ils voient, au quotidien, l’absence d’action de ce gouvernement, ils ne peuvent que trembler davantage."

L’auteur, dans ses propos, est plus Française que nombre de Français.

Martin Moisan

http://www.ring.fr/auteur/biographie.php/auteur/el-rhazoui

Écrit par : Patoucha | 05/06/2016

Les commentaires sont fermés.