15/01/2016

Kippa ou pas kippa ?

imgres.jpg

 La kippa décoiffe donc les médias français. Après l’agression d’un enseignant juif à Marseille, le président du Consistoire israélite de cette ville, Zvi Ammar a conseillé à ses ouailles de ne pas porter la kippa dans la rue, afin de ne pas servir de cibles aux islamistes intégristes et autres antisémites.

Le Grand Rabbin de France Haïm Korsia a critiqué cette décision tout en y décelant un appel au secours. Les agressions antisémites progressent en France. Nombre de Français de religion juive se sentent en insécurité dans leur pays et s’installent en Israël.

Certaines réactions d’auditeurs radiophoniques ont critiqué le port de la kippa, signe confessionnel qui n’aurait pas sa place sur la voie publique. A l’instar du voile ou de la croix, elle serait considérée comme un emblème à n’utiliser qu’entre les murs de sa maison ou de la synagogue. «Cachez cette kippa que la laïcité ne saurait voir!»

 Cette réaction trahit les idées fausses qui circulent à propos d’une laïcité mise à toutes les sauces, même les plus indigestes.

La laïcité a pour objet principal de séparer le pouvoir politique des institutions religieuses et d’assurer la neutralité confessionnelle de l’Etat. Mais les religions ont parfaitement le droit de s’exprimer publiquement, à l’instar de tout groupe humain, tels les partis, les syndicats, les associations, comme le garantit l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme (lire ci-dessous). Pourquoi interdirait-on à une communauté religieuse, ce qu’on autorise à un mouvement politique ? La seule réserve étant de respecter les lois et l’ordre public. Ce qui valable pour tous, politiques ou pas, religieux ou pas. Un juif a le droit de se promener avec sa kippa, comme la musulmane avec le foulard islamique ou le chrétien avec son collier porteur d’une croix, le nostalgique du castrisme avec son T-shirt à l’effigie du Che.

La kippa n’est pas un signe d’appartenance, c’est un signe d’humilité qui rappelle qu’il y a au-dessus de soi une puissance supérieure, comme l’a expliqué le Grand Rabbin de France. La porter relève surtout de la coutume. Un juif peut ou non s’en coiffer dans la rue. Lors des offices à la synagogue, il est prescrit, aux hommes et aux femmes, de se couvrir la tête mais pas forcément avec une kippa.

Alors, puisque ce n’est pas une obligation, ne tentons pas le diable antisémite, et que les juifs laissent leur kippa à la maison, semblent dire certains intervenants qui vibrionnent sur les réseaux sociaux. Insupportable recul devant l’intolérance ! On cède sur la kippa et demain sur quoi d’autres ?

Et pourquoi interdire la burka et pas la kippa ? Tout simplement parce que l’un et l’autre n’ont aucun point commun. Le voile intégral, imposé par les versions les plus intégristes de l’islam, cache la totalité d’un humain appartenant à un seul genre : féminin. Ce visage rendu invisible porte atteinte aux liens sociaux les plus fondamentaux. Il interdit tout échange entre les êtres. Cette pratique conduit donc à une négation de l’humanité, ni plus ni moins. Rien à voir avec un modeste et discret bout de tissu rond posé au sommet du crâne.

 Porter une kippa, ce n’est pas refuser l’autre, c’est assumer publiquement sa foi en une transcendance. De même, celui qui épingle un insigne de parti, expose ses opinions politiques sans pour autant rejeter ses interlocuteurs. Ceux qui se sentent rejetés ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes et à leur manque de tolérance.

Et si cet insigne arboré est une croix gammée? Celui qui le porte n’affirme pas une opinion mais signifie son appartenance à la plus puissante organisation criminelle de l’Histoire. En ce cas, on peut vraiment parler d’un acte de rejet de sa part. Mais il s’agit, comme avec la burka, d’une situation extrême. Des exceptions qui ne confirment aucune règle.

 

 Jean-Noël Cuénod

 

Article 9. Convention européenne des droits de l’homme

 Alinéa 1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites.

 Alinéa 2. La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou à la protection des droits et libertés d’autrui.

 

LE PLOUC CAUSE DANS LE POSTE

La Kippa, la porter ou pas ? Cette question sera abordée sur Europe1 par l'émission "Club de la presse étrangère" que Sophie Larmoyer anime entre 11h. 45 et 12h. 20, ce dimanche 17 janvier. Avec la correspondante à Paris de Visao, Ana Navarro Pedro, et ma pomme, représentant le mensuel La Cité

17:45 | Lien permanent | Commentaires (58) | Tags : judaïsme, djihad, france | |  Facebook | | |

Commentaires

Nous pouvons considérer que la kippa est un objet folklorique aussi utile que le couvercle de la cafetière, qui plus est, il n'impose rien par sa discrétion.

Rien à voir avec les chiffons et torchons servant la propagande et d'emblème islamique aux soldates de l'islam et autres ignorantes aux croyances pourraves.
Cela dit rien à voir avec l'accoutrement "sacs à patates" des islamistes dans nos villes et nos campagnes.

Quant à affirmer qu'au dessus du couvercle dieu hibou et sa femme: "la grande tolérance" veille au grain, il faudra que j'en discute avec ma chienne Raïssa.

Écrit par : Pierre NOËL | 15/01/2016

S'il y a bel et bien existence de Dieu...

Souhaitera-t-Il que l'on porte un signe en correspondance avec Lui avec possibilité de violences de la part d'êtres professant d'autres croyances ou qu'"artisans de paix" nous renoncions plutôt au port de signes religieux?

"Ton Père te voit dans le secret"!

"Là où est ton coeur là est ton trésor (évangiles)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/01/2016

La kippa ne cache pas le visage, donc on sait à qui on a à faire.
La kippa ne cache pas le corps, donc pas de sexisme.
La kippa ne cache pas d'arme, donc pas de terrorisme.
A l'inverse la burqa cache le visage, le corps et les objets dangereux.
La kippa est civilisée. La burqa non.
Avant d’interdire aux gens civilisés de se vêtir à leur guise on devrait l'interdire à ceux qui ne le sont pas.

Écrit par : norbert maendly | 15/01/2016

Il n'y a aucun texte qui conseil de porter une kippa avant le 16ème siècle, en fait ce sont les chrétiens et les musulmans qui souhaitaient que les juifs se distinguent, cette histoire de porter la kippa est incompréhensible et n'est rien d'autre qu'une dérive accumulée pendant la diaspora !

Écrit par : Corto | 15/01/2016

Le port de la kippa ou du yarmulka n'est pas plus imposé par les écrits religieux que celui des voiles des soeurs catholiques ou des nijab ou chador et autres attributs de l'islam. C'est au cours des siècles que quelques religieux influents ou dictateurs ont décrété gratuitement ce type d'obligations. Il en va de même pour le célibat des prêtres, datant du 12e siècle après J.-C. Contrairement à l'évolution de l'Homme, les religions et les sectes se radicalisent, ou plutôt certains de leurs adeptes, en développant une immense influence sur les fidèles et gangrenant ainsi le fondement des rites originaux appliqués dans les diverses croyances. Nous vivons donc un triste retour en arrière contre lequel les procédures visant à promouvoir la laïcité exercent en fait un effet contraire en exacerbant et clivant la société. Et ces démarches servent de prétexte à l'hégémonie et au nationalisme. Nous vivons le contraire d'une évolution dont la responsabilité incombe tant aux chefs religieux qu'aux gouvernements démocratiques.

Écrit par : Gilles Bourquin | 15/01/2016

Fatigué, je suis fatigué comme beaucoup de personnes d'entendre les revendications de tout ce petit monde. (Chrétiens, juifs, Musulmans, adeptes de sectes de tous genres). On dirait des gamins qui répètent comme des automates; j'ai bien le droit de ...... J'ai également une religion et je n'ai pas besoin de l'afficher publiquement pour emmerder mon entourage. Je n'ai pas besoin d'artifices débiles tels que des églises démesurés, d'objet précieux, d'habits spécifiques pour pratiquer ma religion. Ces artifices servent simplement à se démarquer , à dire je suis le meilleur et vous autres, vous n'êtes que de la M.... , Combien de souffrances nos sociétés devront accepter pour satisfaire l'égo d'une minorité d'imbécile. Vous citez les droits de l'homme et bien sachez que le 1er des droits et obligations de l'homme c'est de ne pas emmerder et de dénigrer son prochain.

Écrit par : philard | 16/01/2016

Je ne vois pas où Gilles veut en arriver et ce n'est pas la première fois, le thème est kippa ou pas kippa !

Et dans ce contexte, il apparaît que ce sont les dignitaires dogmatiques catholique romains qui portaient la "kippa" avant même que des juifs ne s'y mettent !

Nous parlons des habitudes des enfants d'Israël et de leurs cheminements depuis l'occupation romaine fasciste et disparue, remplacée par la dogmatique "chrétienne" !

Originellement, seuls les Cohanim étaient autorisés et consacrés aux fonctions de "prêtrises", eux seuls étaient et devrait être les exécutants des pratiques rituelles, en fait eux seuls sont admis dans les éventuels déguisements et autres héritages cultuels.

De toute manière, un juifs portant une kippa ne peut et ils ne le font pas (en aucun cas), se prétendre atteindre un statut "supérieur" à un autre juif qui n'en porterait pas, c'est la question du libre arbitre qui prime !

La kippa n'est pas une sorte de signe de "sainteté" ou de grade, comme ça pourrait être compris si on le compare avec les accoutrements dédiés à l'église catholique.

En ne portant pas la kippa, aucune offence n'est faite envers ceux qui voudraient en porter une !!

Écrit par : Corto | 16/01/2016

Qui vous dit que ces Djihadistes ne sont pas téléguidés par réseaux sociaux pour agir sans le savoir évidemment par des abuseurs en tous sens et genres qui testent leurs dons de dictateurs manipulateurs dont certains sont peut-être à la botte d'un parti et qui n'ont plus que lancer des initiatives comme seuls et ultimes fantasmes ?
Comme par exemple en lancer une sur le port de la Burqua!
Cette hypothèse en tous cas a été soulevée lors de l'émission 28 d'hier soir
On a connu l'abattage de 200 arbres suite à un téléguidage d'un simple SMS sas avoir vérifié qui en était l'auteur et tout ceci dans le dos des citoyens

Écrit par : lovejoie | 16/01/2016

La vie spirituelle rayonne de l'intérieur vers l'extérieur.
Nul besoin de signes.

Ses disciples demandent à Jésus comment ils devront s'habiller.

Il leur donne pour modèle le "lis des champs".
Genre anémone ou narcisse.

Une fleur des champs.
Toute simple tout en étant ravissante.

Fraîcheur.

Il y a tant d'autres problèmes.

A Cdans l'air, hier 15.01.2016 spécialistes psychologue, psychanalyste et avocate très expérimentés à propos du djihad ont affirmé qu'il n'ont JAMAIS rencontré un jeune confronté au djihad fils ou fille de parents "allant bien"!


Moins de signes religieux extérieur moyens de gêne ou discorde!


Vie de meilleure qualité (non quantité accumulation, "escalade", banalisation, etc.) pour tous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2016

"ce sont les chrétiens et les musulmans qui souhaitaient que les juifs se distinguent" (Corto)
"C'est au cours des siècles que quelques religieux influents ou dictateurs ont décrété gratuitement ce type d'obligations ..." (Gilles Bourquin)
Fort intéressantes remarques sur le sujet. Merci.

Écrit par : Mère-Grand | 16/01/2016

Voila ti pas que la Myriam de service se met à rayonner !

Dixit, de l'intérieur vers l'extérieur !!

Myriam, au cas où, rayonner de l'extérieur vers l'intérieur, vous n'avez jamais essayé ?

C'est une des théorie qui justifierait le port de la kippa : ne pas trop attirer l'attention d'en haut et couvrir la marmite ?

Écrit par : Corto | 16/01/2016

lovejoie, il est bien clair que lorsqu'un coran vous ouvre une voie aussi royale, pourquoi ne pas se servir un max d'allocations généreusement et gracieusement prodiguée en plus de trafiquer, de voler des chiens d'infidèles !

En suite, faire pareil envers sa ou ses femmes, ces objets de reproduction à allocations familiales et de futurs "djihadistes" !

D'un coté, une France qui pleure et qui se saigne pour payer ses impôts démesurés et de l'autre une France qui saigne les premiers, ça fait un tout !

En France des gamins de 14 ans gagnent 3 fois plus que les profs de leurs écoles, ne pas s'étonner si à 20 ans, ils passent à des salaires supérieurs à ceux de leurs ministres, quitte à tuer !

Il s'agit d'un chantage qui n'a rien à voir avec le sujet, nous parlons du port de la kippa et le jour où les porteurs de kippas viendront vous planter des couteaux dans le dos, vous pourrez faire ce genre de comparaison !

C'est étrange comme les amalgames sont présents dès que l'on parle de kippas !

Écrit par : Corto | 16/01/2016

Je suis un peu partagé sur le sujet. D'abord je pense qu'on vit le contre-coup de certains discours populistes qui disaient vouloir interdire le voile islamique au nom de la laïcité. C'est un mélange de genres qui tôt ou tard devait se retourner contre le reste de la population. Car la laïcité n'est absolument pas une justification pour l'interdiction du voile. Seuls les bâtiments de l'Etat doivent être libres de signes religieux. Rien n'interdit de porter des signes dans la rue ou dans les lieux publics n'appartenant pas à l'Etat. L'interdiction du voile intégral lui, peut se justifier par l'interdiction de cacher son visage pour raison de sécurité. Mais dans ce cas, il faut être aussi ferme avec les cagoules ou les masques pendant le carnaval. Donc c'est aussi problématique.

De l'autre côté, je trouve scandaleux de déconseiller aux juifs de porter la kippa, comme si ce signe religieux était une sorte de maladie honteuse. Cela transforme la victime en coupable et cela on ne peut pas l'accepter.

La solution, c'est peut-être que les athées se mettent à porter la kippa par solidarité. Ainsi il ne serait plus possible de distinguer les juifs. Petite idée pour les associations juives de France: au lieu de déconseiller le port de la kippa, organiser des distributions gratuites de kippa dans les rues.

Écrit par : Kad | 16/01/2016

- « La kippa n’est pas un signe d’appartenance, c’est un signe d’humilité qui rappelle qu’il y a au-dessus de soi une puissance supérieure, comme l’a expliqué le Grand Rabbin de France. »

Un signe adressé à qui ?

Si ce n'est pas un signe d'appartenance, il n'y a aucune raison pour laquelle un chapeau, une casquette de baseball, un kufi, un bonnet de nuit ou une perruque ne peuvent remplir la même fonction "symbolique".

La seule prescription concernant la kippa, c'est qu'elle doit être suffisament large pour couvrir le sommet de la tête.

Après, elle peut-être aux couleurs de votre club de football préféré et même avoir des oreilles de Mickey.

http://s11.postimg.org/gxgyc6hpv/kip_mickey.jpg
http://www.jewishbride.com/store/miami_heat_sports_yarmulke.html
http://s11.postimg.org/kv481l4j7/kip_beatles.jpg
http://s11.postimg.org/93gcqs9wz/kip_yoda.jpg

D'ailleurs, certaines branches du judaïsme ne se privent pas pour se distinguer par rapport aux autres.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5a/Toldos_Aharon_kids_prepare_for_Shabbat%2C_Mea_Shearim%2C_Jerusalem.jpg

Écrit par : Chuck Jones | 16/01/2016

Corto,

Malheur à qui tenterait de "rayonner"!

Il y a des personnes desquelles émanent une sorte de paix... comme de lumière.

Privilège de rencontrer l'une d'elles, soeur Julie Hoffmann, qui lutta toute sa vie au service des personnes handicapées y compris par le vocabulaire d'alors les concernant.

@ Kad

Terrible, en guise de "solution"! de réussir à faire en sorte de ne plus arriver à distinguer les juifs des autres êtres humains (racisme concernant les Noirs: qu'ils se passent leur peau au cirage blanc?)

En revanche, un temps, invitation-suggestion à tous ceux qui le souhaiteraient à porter la kippa... tout en laissant à Dieu le soin de "reconnaître les siens"!


Mais, en l'occurrence, est-ce affaire de "kippa"?


Burka ou... haut bonnet d'âne (mitre)?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2016

- « Porter une kippa, ce n’est pas refuser l’autre, c’est assumer publiquement sa foi en une transcendance. De même, celui qui épingle un insigne de parti, expose ses opinions politiques sans pour autant rejeter ses interlocuteurs. »

Bien sûr. Chacun est libre de porter les insignes qu'il veut.
Et les insignes sont tellement PAS des signes d'appartenance, que cette année, l'insigne des socialistes est ...

http://postimg.org/image/47tzstc25/

Écrit par : Chuck Jones | 16/01/2016

@Kad

- « La solution, c'est peut-être que les athées se mettent à porter la kippa par solidarité. »

2015, j'étais Charlie. 2016, je suis Lévi.

Et pour ceux qui sont vraiment très solidaires, une petite circoncision ?

Écrit par : Chuck Jones | 16/01/2016

C'est encore un coup des armaillis !!!

Écrit par : Corto | 16/01/2016

Un bon conseil à ces fanatiques d'armaillis, ne vous rendez pas en France par les temps qui courent !

Écrit par : Corto | 16/01/2016

"2015, j'étais Charlie. 2016, je suis Lévi."

Plutôt 2016 je suis encore plus con!

"Et pour ceux qui sont vraiment très solidaires, une petite circoncision ?"

Et vous vous promènerez tout nu.... En revanche une grande circoncision de votre antisémitisme ne ferait pas de mal à ce site si on compte tous les vomis et élucubrations de vos commentaires Chuck Jones!
-----

Pour en savoir plus sur la kippa que tous les juifs ne portent pas loin s'en faut!

http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1351047

Écrit par : Patoucha | 16/01/2016

Campaign in France Calls for All French Citizens to Wear Jewish Skullcaps

- Dernière info

Jean-Noël Rey et Georgie Lamon abattus à Ouagadougou

Écrit par : Patoucha | 17/01/2016

La laïcité proclame que la foi est du domaine privé mais ne l'interdit ni ne l'empêche. Chacun peut vivre la sienne et, si nécessaire et sans avoir à se justifier, porter des signes et attributs qui sont associés, dans les limites du respect de son prochain.

Par contre la loi interdit un certain nombre d'actes qui portent atteinte au prochain comme l'esclavage des femmes ou l'assassinat... Il ne faut pas tromper de thématique.

Écrit par : Archi-bald | 17/01/2016

Le "judaïsme" est la seule confession se prétendant monothéiste qui n'impose rien à personne et qui n'est pas prosélyte, point-barre !

C'est marrant, c'est la plus ancienne des 3 pratiques monothéiste et c'est la plus moderne des 3 et ceux qui veulent porter une kippa, juifs ou pas juifs (armaillis) peuvent le faire, car cette mesure n'est imposée par personne d'autre que celle de l'intéressé et ce n'est pas une pratique sexiste servant de levier à disqualifier les femmes et les abaisser à un rôle subalterne ou de soumission !

Le divorce requit par les femmes a toujours été légal du point de vue "judaïque", depuis l'aube de l'histoire de cette confession et ce "détail" est bien plus significatif que le port d'un couvre-chef aussi discret qu'une kippa !

En ce qui concerne les doctrines contre-nature du catholicisme et de l'islam, comme le célibat et la soumission des femmes envers le genre masculin, nous en voyons les dérives depuis qu'il est permit d'en parler, car pendant les quelques dizaines de siècles, nous n'allons pas faire de décomptes d'enfants violés et de femmes torturées et assassinées par ces deux courants pathétiques et bientôt en voie d’extinction !

L'islam et le catholicisme ne pourrons plus imposer des aberrations aussi pathologiques et dogmatiques très longtemps et préférerons disparaître dans des fracas apocalyptiques que d'abandonner leurs natures barbares !

Alors rien d'étonnant dans de pareils séismes que les kippas et ceux qui en portent soient visés en premier, c'est ainsi depuis la création des monstruosités catholiques et islamiques !!!

Écrit par : Corto | 17/01/2016

Corto,

En plus de soixante années de vie je n'ai, habitant en Suisse, jamais entendu une attaque contre aucun juif!

En revanche quelques personnalités de ma commune me faire remarquer, et de quelle manière! que n'étant point juive de mère, bien que de père, je ne suis pas des leurs, c'est à dire "juive"!

Il ne s'agit que d'une expérience, certes, mais qui, Corto, au vu de vos lignes, ci-dessus, me pousse à penser que les personnes juives, dont vous pourriez être, Corto... avec cette différence faite entre "juif et non juif" soit: "goy"! devraient attentivement, en profondeur, réfléchir à la parole selon laquelle on a toujours avantage à balayer en tout premier lieu devant sa porte.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/01/2016

Myriam,

A Zürich, un juif orthodoxe a été assassiné dans la rue à coups de couteau, un autre d'une balle dans la tête, un autre, touriste portant kipa a été poignardé par un boulanger dans une rue commerciale toujours à Zürich. A Lausanne, l'assistant du rabbin a été tabassé parce que juif et à Genève, un jeune père de famille orthodoxe a été lardé de coups de couteau devant le muséum. J'en oublie certainement mais cela montre que même dans notre petite Suisse, il n'est pas "safe" de montrer des signes d'appartenance au judaïsme.

Certes, les cas restent peu nombreux et on ne saurait parler d'insécurité comme dans certains quartier en France. Mais ces cas sont déjà significatifs. Et pour un cas de violence grave, combien de cas "légers" ?

Écrit par : archi-Bald | 17/01/2016

@archi-Bald,

Merci pour votre juste message.

Mais ne devons-nous pas tous, sans "austérités" ou flagellations, nous remettre en question?

En quoi risquons-nous de provoquer l'autre?


La colonisation (évitons, pour une fois, de jouer sur les mots) en Israël provoque-t-elle du monde entier la sympathie?

Absolument infondée l'allusion à cet Empire constitué par les Etats-Unis et
Israël?

Shoah ne concernant que les Juifs avec incessantes allusions comme si l'on s'apprêtait à fonder une nouvelle religion universelle à partir d'elle?

Lobbies juifs (complètement faux?)?!

Tant de gens n'ayant rien ou... pratiquement rien!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/01/2016

"En plus de soixante années de vie je n'ai, habitant en Suisse, jamais entendu une attaque contre aucun juif!"

Où ça en Suisse? Pas de journaux, de TV?
-------

@ archi-bald

Merci de le rappeler! Malgré la vidéo de surveillance, la "police" n'a pu identifier l'agresseur au couteau à Zurich.... LOL

Et la réponse de Myriam Belakovsky part, comme toujours, en vrille: Israël, Shoah, Lobbies juifs...! Ouf!Pas Jésus, le Juif et toute sa liturgie qui va avec.....

Alors! Heureuse "d'exister" MB?

Écrit par : Patoucha | 17/01/2016

Le voile s'est levé !

Mais le pape sait ce qu'il fait lorsque lui et sa bande de détraqués sexuels en revêtant une kippa !

Que se passe t-il, certains faits historiques seraient censurés ??

Écrit par : Corto | 17/01/2016

Affligeant message de Myriam !

Affligeant d'inconsistance. Affligeant parce qu'il distille un peu de haine en douce. Affligeant parce qu'il travestit les mots.

Prenons en un: le mot colonisation. Une définition est "l'occupation, l'exploitation, la mise en tutelle d'un territoire sous-développé et sous-peuplé par les ressortissants d'une métropole". Je vous donne quelques exemples: les français en Algérie ou en Côte d'Ivoire, les belges au Congo, les anglais en Afrique du Sud, etc. Qu'en est-il en "Palestine"

Cette région a été nommée par les romains Palestine après la destruction du royaume d'Israël afin d'en effacer l'existence des mémoires et après l'avoir vidée de ses habitants dans le même but. Mais il faut se rappeler que c'était la métropole de la nation juive (un juif très célèbre nommé Yoshuha ben Yossef et plus connu sous le nom de Jésus y est né) avant d'être vidée par la déportation romaine. Depuis, ce pays n'a plus jamais été une nation souveraine. Il a été successivement colonisé et administré, voire divisé, par diverses entités, notamment durant plusieurs siècles jusque vers la fin de la 1ère guerre mondiale par l'empire Ottoman (donc des colons de l'actuelle Turquie).

Les voyageurs qui ont visité la région au fil des siècles et jusqu'au début du 20ème en parlent unanimement comme une région sous développée, pratiquement à l'abandon. Les musulmans qui y vivaient étaient peu nombreux; des nomades ou des colons issus de populations pauvres du Moyen-Orient. Ils y côtoyait des communautés juives et chrétiennes.

Il n'y a jamais eu d'Etat Palestinien au cours des derniers millénaires ! Depuis la destruction de l'Etat souverain juif, cette terre n'a plus jamais été indépendante. Les juifs ont toujours rêvé d'y revenir mais, hormis pour quelques communautés très vite retournées chez elles dans les premiers siècles et surtout installées à Safed, Hébron et Jérusalem, l'histoire les en a empêchés jusque vers le milieu du 19ème siècle. Lorsqu'à ce moment, ils ont commencé à y revenir plus massivement et a redonner vie à leur terroir qui était devenu une province ottomane, d'autres migrants en recherche de prospérité (ce qui est parfaitement louable, je ne porte aucune critique) se sont joints; des populations arabes qui ont rejoints les quelques centaines de familles musulmanes qui y habitaient. La domination ottomane fait que tout cela s'est déroulé sans expression nationaliste d'aucun bord. Les nationalismes ne se sont développés qu'au début du 20ème siècle.

Oublier l'histoire et ôter leur sens aux mots aboutit à des paradoxes.

Hébron est la ville où est enterré Abraham. C'est depuis env. 3000 ans une ville du peuple hébreu, puis juif. Elle est habitée par eux de façon ininterrompue sauf lorsque les arabes les ont massacré dans l'entre-deux-guerres, il y a moins de 100 ans. Ils y sont revenus avant d'en être chassé à nouveau par le souverain Hashémite (un chef de tribu saoudien mis en place par les anglais, donc un colon) lors de la création d'Israël en 1948. Puis ils y sont revenu en 1967 après la guerre des six jours. Près de 3000 ans de présence sauf une trentaine d'années et on les appelle des colons?

A Jerusalem, il y a sur le Mont des Oliviers le plus vieux cimetière du monde encore en service; un cimetière juif de 2500 ans. Pendant 19 ans, de 1948 à 1967, les juifs n'y ont pas eu accès. Et aujourd'hui, on considère ce cimetière en "territoire occupé".

Comment pouvez-vous appeler colon celui qui, chassé de force, revient chez lui ? C'est vrai que cela s'étend sur deux millénaires. Certes, il y a aujourd'hui les arabes de Palestine qu'on appelle palestiniens depuis les années 60 (aucune trace d'un peuple palestinien dans aucun ouvrage avant). Certes il y a un conflit douloureux. Oui,il est nécessaire de trouver une solution pacifique. Mais il n'y a aucun motif à piétiner les faits historiques ou à travestir les mots.

Écrit par : archi-Bald | 17/01/2016

Suite,

crache vers le ciel, c'est pas bon signe !


Maintenant ces nazis autrefois à la solde des européens se sont perfectionnés, et multipliés exponentiellement et vont ravager les reste de la civilisation chrétienne !

Pleurez, il ne vous reste rien d'autre !

Écrit par : Corto | 17/01/2016

Archi-bald, alors que tous les humanistes vivant de donations ressemblant plus à du pillage qu'à autre chose, tentent de faire la morale, ils soutiennent tous les peuples ayant été évincés de leurs terres, sauf pour les juifs !

Il y a toujours eu des juifs sur les terres d'Israël, cela malgré les invasions catholiques et musulmanes, en 1948, alors que l'onu venait d'accorder le droit à l'état d'Israël d'exister, les anglais fournissaient des armes aux voisins arabes qui promettaient au monde un second génocide, 3 ans après la Shoah !

Ils ont perdus, miraculeusement perdus !

Ils ont recommencés en 1956, ils ont perdus à nouveau, Israël a rendu le Sinaï à l'Egypte !

En 1967, toutes les armées des pays arabes se sont unies pour éradiquer Israël et jeter tous les juifs à la mer, ils ont magistralement perdus, en seulement 6 jours et conquis à nouveau le Sinaï, plus le Golan, la "Cisjordanie" et quelques terrains au sud-Liban !

En 1973, à nouveau, les pays arabes hurlent à la destruction d'Israël et de tuer tous les juifs, entre temps, pratiquement tous les juifs des pays arabes ont fuis des pays dans lesquels ils vivaient parfois depuis 2'500 ans, malgré la lâcheté d'avoir attaqué Israël pendant la fête de Yom-Kippour, Israël a à nouveau remporté une guerre de plus contre des ennemis à nouveau mieux armés et très supérieurs en nombre !

En 1986, des centaines de missiles tombent sur Israël depuis le Liban, en 2002, en 2006 et depuis c'est quasi normal de tirer des missiles sur Israël, depuis 2002, plus de 16'000 missiles sont tombés sur Israël en visant des civils !

En 1986, une majorité de libanais suppliaient Israël d'intervenir au Liban, surtout en ce qui concerne les chrétiens et les sunnites libanais !

Pendant toutes ces années, les pays européens ont financés des mouvements terroristes comme le fatah, le hamas et armés les pays entourant Israël !

En 2016, Israël est devenue la deuxième puissance militaire de la planète et la première puissance (Etat-Unis) doit énormément à Israël dans des centaines de développements de très hautes technologies.


C'est un miracle et aucun pays du Moyen-Orient n'ose même imaginer s'en prendre à Israël, par contre, à force d'avoir soutenu les terrorismes nazislamiste, ces derniers sont devenus puissant et redoutables et ne pouvant s'en prendre à Israël, ils se retournent contre leurs donateurs et instigateurs. Entre temps, un autre amis des islamistes et islamiste lui-même et connu sous le prénom de barak-hussein a voulu mettre aux pouvoirs de plusieurs états des frères-musulmans, ceux de sa tribu familiale, catastrophe mondiale, montée des islamismes, carte blanche et feux-verts, les voilà partis à la conquête de la planète entière, ils ont commencés à envahir la vielle Europe avec un entrain sans précédent, plus de 2 millions ont passés les frontières de l'UE en 2015 et certainement 5 ou 6 millions entrerons dans les 12 à 24 prochains mois. Parmi ces migrants, les restes de la colère de "D'ieu", des monstres rongés par des décennies de dictatures sanguinaires, prêts à tout pour satisfaire leurs âmes malades et sans limites !

Parmi les millions entrés en Europe et ceux qui arrivent, des psychopathes libérés des prisons arabes, tout ça encadrés de corans encore plus rassurants, que du bonheur en perspective !

500 violes rien qu'à Cologne et rien que pendant les fêtes de fin d'année, c'est un avant goût de ce qu'attendent les européens convaincus d'humanisme et de charité chrétienne !

Quelque part, c'est comique !!!!

Écrit par : Corto | 17/01/2016

@archi-Bald

- « Les voyageurs qui ont visité la région au fil des siècles et jusqu'au début du 20ème en parlent unanimement comme une région sous développée, pratiquement à l'abandon. Les musulmans qui y vivaient étaient peu nombreux; des nomades ou des colons issus de populations pauvres du Moyen-Orient. Ils y côtoyait des communautés juives et chrétiennes. »

Donc, si je vous ai bien compris (parce que je suis très con, vous savez ...), les musulmans ont autant leur place en palestine, oh pardon ... je veux dire en Israël évidemment, que les juifs dans le IIIème Reich, c'est bien celà ?

Écrit par : Chuck Jones | 17/01/2016

@archi-Bald

- « Comment pouvez-vous appeler colon celui qui, chassé de force, revient chez lui ? C'est vrai que cela s'étend sur deux millénaires. »

Psst ... archi-Bald ... je suis ptet con, mais c'est ptet parce que le gouvernement d'Israël les appelle comme ça ...

http://mfa.gov.il/MFA/MFA-Archive/2003/Pages/The%20Land%20of%20Promise-%20The%20Journey%20Home.aspx

Écrit par : Chuck Jones | 18/01/2016

« Le voile s'est levé ! » ,

... comme un grand garçon !

Écrit par : Chuck Jones | 18/01/2016

150'000 musulmans israéliens sont des soldats de Tsahal, parmi les plus valeureux et les plus déterminés !

Et trouvez Chuck-Jones, un seul endroit au Moyen-Orient où les musulmans soient aussi biens traités ?

Mais ne vous en faites pas, les vols Tel-Aviv - Europe sont remplis de "palestiniens" qui eux entrent en Europe sans risques de noyades !

Les vols Tel-Aviv - Allemagne sont pleins comme des oeufs, seulement dans un sens, vous vous ferez un grand plaisir de les accueillir dans votre demeure !

Je vous le rappel, le terme "palestine" n'a qu'une seule étymologie, c'est de l'hébreu !

Quand on est même pas capable de se trouver un nom pour se distinguer en tant qu'entité, c'est qu'il y a encore du chemin !

Pendant presque 2'000 ans, ceux que les chrétiens et les musulmans appelaient "palestiniens" n'étaient autres que les juifs vivant sur le territoire de l'actuel Israël !

De l'hébreu Chuck-Jones, 100% de l'hébreu !

Réfléchissez avant d'utiliser des termes que vous ne connaissez même pas !!

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Un avant goût de la situation, ci-joint, une vidéo que les mdéias ne montrent pas, c'était à Berlin il y a 10 jours :

https://www.youtube.com/watch?v=tlpdD7wIYaw

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Chuck Jones, je ne me permettrais pas de vous qualifier comme vous le faites mais le jeu que vous jouez peut l'être...

Les arabes de Palestine ont migré de façon légitime (ça répond à votre question?) et ont colonisé cette terre à l'abandon. La densité de population (toutes origines confondues) est restée très faible jusqu'au 19ème siècle. Mon propos vise uniquement à rappeler les faits face à la tentative de déligitimation d'Israël notamment par l'usage abusif du mot colon/colonie/colonisation.

Quand à votre comparaison avec le IIIème Reich... elle n'engage que vous et teinte votre personnalité soit de stupidité, soit de perversité.

Écrit par : archi-Bald | 18/01/2016

Pour illustrer ces phénomènes migratoires, je vous rappelle par exemple que
- Yasser Arafat était un frère musulman égyptien,
- Saeb Erekat est issu d'une famille bédouine jordanienne

Quand à votre fascination pour le IIIème Reich, je vous rappelle que
- Mahmoud Abbas a pondu une thèse de doctorat révisionniste comme Faurisson les aime
- Leila Chaïd doit sa position à ses origines familiale, notamment celle de son grand-oncle, le fameux mufti de Jerusalem qui a fricoté avec Hitler pour accélérer l'élimination des juifs
- "Mein Kampf", d'Hitler et "Les protocoles des sages de Sion" des services secret du Tsar, réécriture détournée du "Dialogue aux Enfers entre Machiavel et Montesquieu" et source de propagande pour les nazis, sont deux best-seller dans le monde arabe.

Écrit par : archi-Bald | 18/01/2016

@ archi-Bad,

Gardez-vous bien d'interpréter les motivations d'autrui.

J'avais demandé de ne pas jouer avec les mots.

Si "colonisation" vous dérange:

une journaliste demandait à une femme juive si le fait que des Palestiniens habitent en face de chez elle ne la dérangeait pas, cette femme a répondu (il s'agissait d'un documentaire): "Ces gens, mais... ils n'existent pas!"!

Il est connu qu'il y a 2000 ans à cause de leur arrogance les Sadducéens (non les Pharisiens!) étaient détestés par le peuple.

S'agissant du "peuple élu" on entend parfois évoquer cette même arrogance et le relever en passant loin de distiller de la haine invite les personnes concernées (assurément en aucun cas, juives, uniquement!) à faire ce que l'on ne saurait suggérer sans le pratiquer soi-même: se regarder bien en face plutôt deux fois qu'une!

On vous souhaite, archi-Bald, de vous y mettre (pas seulement à temps perdu).

Non répondre à un très hypothétique futur aimable message de votre part ne signifierait nullement de ma part un acquiescement.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/01/2016

Les pharisiens étaient des collabos !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Myriam, comme tous les chrétiens, vous interprétez à la mode catho les termes de la Torah, il est écrit nul-part "peuple élu", par contre, il est écrit que HM a choisit parmi les peuples !

Choisit !!!!!!!!

Écrit par : Corto | 18/01/2016

C'est comme les bibles chrétiennes, ces traductions diaboliques et intentionnellement fausses, déclarent dès la première phrase que " "Au commencement D'ieu créa...", sans revenir sur le terme "Au commencement", prenons le deuxième mot, "D'ieu" !

Où est-il écrit "D'ieu" créa etc...

אבְּרֵאשִׁ֖ית בָּרָ֣א אֱלֹהִ֑ים אֵ֥ת הַשָּׁמַ֖יִם וְאֵ֥ת הָאָֽרֶץ:

Allez prendre des cours, ça vous évitera d'écrire des mensonges !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Archi-bald, al husseini, l'amant du jeune cairote arafat, qui a partagé sa couche jusqu'à la mort du nazi, arafat qui s'est promené à Genève pendant 15 ans avec des mineurs importés de "palestine" sous les yeux des polices genevoises !

Evidemment. quand on a 25 milliards de Sfr. dans une banque locale, ça autorise à peu près tout !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Il n'est mentionné nul-part dans les texte en hébreu les termes de "peuple élu", par contre " que parmi les peuples (70), les enfants d'Israël furent choisis" semble plus vrai !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

C'est comme ces histoires de "sadducéens et de pharisiens", mis à part dans les comptines chrétiennes, trouvez moi, une seule référence de ces distinctions dans les écritures juives ou dans les écrits de Flavius Joseph !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Amos 3:2
Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre; C'est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités.

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Myriam,

Je trouverai toujours et partout des gens qui diront ce qui m'arrange d'entendre. Par exemple, si un journaliste débarque à Cornavin pour demander aux passagers ce qu'ils pensent du service ferroviaire autour de Genève, il enregistrera en quelques minutes de quoi faire une pub pour le CFF ou, au contraire, de quoi démolir leur réputation. En conséquence, je ne me fie pas un interview pour déduire une généralité. Parlant de cette femme israélienne anonyme que vous évoquez, je peux en citer une autre, Hadassah Frouman, qui a été poignardée à plusieurs reprises ce matin alors qu'elle est enceinte. Détail intéressant: son beau père est largement connu pour être très engagé dans le dialogue israélo-palestinien et pour fermement condamner toute violence.

Dans le même type de raisonnement, je trouverai dans tout groupe humain des comportement qui me hérissent et d'autres auxquels je peux adhérer; que ce soit chez les plombiers, les roux, les péruviens, les juifs ou les fans de Harry Potter. Mais jamais je n'en ferai une généralité.

Par contre, j'écoute les responsables et regarde leurs actes pour me forger une opinion.

Quant à se regarder dans une glace, au sens figuré bien évidemment, je le fais chaque jour et mets mes actes en regard des valeurs qui me tiennent à coeur.

Écrit par : archi-bald | 18/01/2016

@ Corto

J'ai, cher Corto, entendu parler de "peuple élu" aussi bien chez les cathos, les protestants que par mes grands-parents juifs!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/01/2016

@ Corto,

A propos des Sadducéens, caste sacerdotale, et des Pharisiens (aimés du peuple) informez-vous en lisant, comme à plusieurs reprises suggéré, le livre de l'historien Jules Isaac Jésus et Israël Fasquelle


et tant d'autres...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/01/2016

Et tant d'autres, sur ce point, je ne me fait pas d'illusion !

Je parle des textes datant d'il y a 2'000 ans ou plus, les conneries inventées par force de prosélytisme ultérieurement, bien sûr que c'est de la m.... !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

Mes grands parents, n i mes parents, ni mes Rabbins ne m'a parler de "peuple élu" si ce n'était pour corriger les saloperies inculquées par les cathos et autres !

Écrit par : Corto | 18/01/2016

En fait les chrétiens ont repris cette saleté de "peuple élu" du coran !!!

Écrit par : Corto | 18/01/2016

"et tant d'autres..." Dont vous!

Pour celle qui n'a rien à fiche de ses journées, voici de quoi vous instruire: Sans oublier Chuck Jones.

" "Ces gens, mais... ils n'existent pas!"!
Effectivement, ils n'existent pas en tant que "Palestiniens"!

La Palestine « en tant qu’entité autonome » n’a jamais existé.

Par Joseph Farah journaliste arabe américain
traduit de l'anglais
extrait du forum " le flambeau " et reproduit tel quel

"J’ai été silencieux depuis qu'Israël est entré dans un combat stimulé par des querelles concernant le Mont du Temple.

Jusqu'à maintenant, je n’ai même pas pris la peine de dire, " Voyez, je vous l’avais dit. " Mais je ne peux pas résister plus longtemps. Je me sens obligé de vous rappeler la colonne 1 écrite juste une paire de semaine avant le dernier soulèvement. Mais oui les gars, je l'avais prévue. C'est CORRECT retenez vos applaudissements.

Si vous croyez ce que vous lisez dans la plupart des sources de nouvelles, les Palestiniens veulent une patrie et les musulmans veulent le contrôle des sites qu'ils considèrent saint. C’est simple, vrai?

Et bien, en tant que journaliste Arabe américain qui a passé un certain temps dans le Moyen-Orient esquivant les roches, les cartouches et les obus au mortier, je dois vous dire que ce sont juste des fausses excuses pour s'ameuter, faire du trouble et s’emparer du terrain.

N'est-il pas intéressant de savoir qu’avant la guerre Israélo-Arabe de 1967, il n'y ait eu aucun mouvement sérieux pour une patrie palestinienne? Et bien, vous pourriez dire, “Farah”, c'était avant que les Israéliens aient saisi la Banque Occidentale et le vieux Jérusalem.”

C'est vrai. Dans la guerre des six jours, Israël a capturé la Judée, la Samarie et Jérusalem Est. Mais il n'a pas capturé ces territoires de Yasser Arafat. Il les a capturés du Roi Hussein de la Jordanie.

Je n’y peux rien mais demandez-vous pourquoi tous ces Palestiniens ont soudainement découvert leur identité nationale après que qu'Israël eut gagné la guerre?

LA VÉRITÉ est que la Palestine arabe n’est pas plus vraie que la terre au pays des merveilles. La première fois que le nom " Palestine " a été utilisée c’était en l’an 70 lorsque les Romains ont commis le génocide contre les juifs, ont démoli leur temple, et ont déclaré qu’il n’y aurait plus de terre d'Israël. Depuis ce temps, les Romains ont promis, qu’elle serait connue comme la Palestine.

Le nom a été dérivé du nom “ Philistins ” - un peuple conquis par les Juifs des siècles plus tôt. C'était un moyen pour les Romains comme si ça ne suffisait pas, d’ajouter du sel sur la plaie.

Ils ont également essayé de changer le nom de Jérusalem en Aelia Capitolina, mais cela a eu encore moins de pouvoir permanent. La Palestine n'a jamais existé avant ou depuis - comme entité autonome. Elle a été gouvernée alternativement par Rome, par les croisés Islamiques et Chrétiens, par l'empire Ottoman et, brièvement, par les Anglais après la première guerre mondiale. Les Anglais étaient par la suite d'accord pour restaurer au moins une partie de la terre au peuple Juif en tant que leur patrie. Il n'y a aucun langage connu sous le nom de Palestinien.

Il n'y a aucune culture palestinienne distincte. Il n'y a jamais eu une terre connue sous le nom de la Palestine gouvernée par les Palestiniens. Les Palestiniens sont des Arabes, indistinctement des Jordaniens (une autre invention récente), des Syriens, des Libanais, des Irakiens, etc...

Garder dans l'esprit que les Arabes contrôlent 99,9 pour cent des terres du Moyen-Orient. Israël représente un dixième de 1% de la masse territoriale.

MAIS C'EST trop pour les Arabes. Ils la veulent toute. Et c'est finalement ce qui est la raison des combats en Israël aujourd'hui. Avarice. Fierté. Envie. Convoitise. Peu importe combien Israël concède de terrain, ça ne sera jamais assez.

Que diriez-vous des sites saints de l'Islam? Il n'y en a aucun à Jérusalem.

Choqué? Vous devriez l’être. Je ne m’attends pas à ce que vous entendiez cette brutale vérité de n'importe qui d’autres dans les médias internationaux. C’est juste pas politiquement correct.

Je sais ce que vous allez dire: " Farah, la mosquée d'Al-Aksa et le dôme du Rocher à Jérusalem représentent les trois sites les plus saints de l'Islam. "

Pas vrai. En fait, le Koran dit rien au sujet de Jérusalem. Il mentionne Mecca des centaines de fois. Il mentionne Medina d’innombrables fois. Il ne mentionne jamais Jérusalem. Pour de bonne raison. Il n'y a aucune évidence historique pour suggérer que Mahomet ait déjà visité Jérusalem.

AINSI COMMENT Jérusalem est-il devenu le troisième site le plus saint de tout dans l'Islam?

Les musulmans aujourd’hui citent un passage vague du Koran, la dix-septième Sorate, intitulé " Le Voyage de Nuit. " Il relate que dans un rêve ou une vision, Mahomet a été transporté de nuit " du temple sacré au temple qui est à une distance éloignée, dont nous avions béni l'enceinte, et que nous pourrions lui montrer nos signes..."

Au septième siècle, certains Musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset en tant qu'étant Mecca et Jérusalem. Et c'est aussi réel que la relation de l'Islam avec Jérusalem devint une pensée, un mythe, une pure magination, un rêve.

En attendant, les Juifs peuvent définitivement trouver leurs racines à Jérusalem jusqu’aux jours d’Abraham. La dernière période de violence en Israël a éclaté quand le chef du Parti du Likoud Ariel Sharon a visité le Mont du Temple, la fondation du temple construit par Solomon. C'est le site le plus saint dans le monde pour Les Juifs. Sharon et son entourage ont été reçus avec des pierres et des menaces.

Je sais ce que c’est. J'étais là. Pouvez-vous imaginer ce que c'est pour un Juif d’être menacé, lapidé et physiquement gardé hors du site le plus saint dans le Judaïsme?

Ainsi quelle est la solution à la mutilation du Moyen-Orient? Bien, franchement, je ne pense pas qu'il y ait une solution faite par les hommes. Mais, s’il y en a une, elle doit commencer par la vérité. Prétendre, mènera seulement à plus de confusion. Se comporter comme si le droit de nos ancêtres vieux de 5,000 ans et soutenu par des évidences historiques et archéologiques accablantes sont égaux aux réclamations illégitimes, souhaiter et vouloir donner à la diplomatie et au maintien de la paix une mauvaise réputation.

http://arabespourisrael.unblog.fr/2008/09/12/la-palestine-en-tant-quentite-autonome-na-jamais-existe/

Écrit par : Patoucha | 18/01/2016

Vous avez dit "COLONISATION"? :

Titre de l’Intransigeant de mai 48: « Les Arabes envahissent la Palestine ». Quoi? Ce ne sont pas les juifs qui l’ont volée?
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2015
Je viens de retrouver dans mes archives un numéro de l’Intransigeant de mai 48, dont le titre m’a choqué, car à la télévision, les experts affirment que les juifs occupent – certains disent même qu’ils ont volé – la terre des Palestiniens.
L’Intransigeant, dans son gros titre sur 5 colonnes à la 1, écrit que ce sont les Arabes, et non les juifs, qui ont envahi la Palestine :

LES ARABES ENVAHISSENT LA PALESTINE Photo

Est-ce une erreur, puisque l’AFP, les médias, les grand intellectuels, les meilleurs journalistes, et les politiciens sont unanimes pour dire qu’Israël est un occupant illégitime de la terre des Palestiniens ?

Même la noble maison Hachette l’a écrit dans ses livres d’histoire pour les classes de 5e !

Pour le savoir, j’ai fait d’autres recherches, mais je n’ai rien trouvé qui ressemble de près ou de loin à ce que l’on entend et ce qu’on lit dans les médias :

- Le Soir (belgique), du 16 mai 1948 :

LES TROUPES ARABES ENVAHISSENT LA PALESTINE (Photo)

- L’Humanité du 15 mai 1948 ne laisse aucune place au doute :

Il écrit : « la « Légion » transjordanienne, contrôlée par les Anglais, attaque les village juifs. »

- L’humanité 15 mai 1948 : la « Légion » transjordanienne, contrôlée par les Anglais, attaque les village juifs

- Dans Paris Presse, le message est identique. Le défunt quotidien absorbé par France Soir en 1970 écrit dans son gros titre :

LES FORCES ARABES COALISÉES ENVAHISSENT LA PALESTINE Photos)

- Le Midi Libre de samedi 15 mai 1948 écrit :

« Les troupes égyptiennes entrent en Palestine »

- Le Figaro, en gros titre atteste lui aussi de l’invasion arabe :

LES TROUPES ARABES - Photos

franchissent les frontières de Palestine

http://www.dreuz.info/2015/10/21/titre-de-lintransigeant-de-mai-48-les-arabes-envahissent-la-palestine-quoi-ce-ne-sont-pas-les-juifs-qui-lont-volee/

http://www.europe-israel.org/2013/12/les-arabes-sont-les-arabes-les-vrais-palestiniens-sont-les-juifs-disrael-mise-au-point-sur-la-mythologie-de-larabe-palestinien/

https://youtu.be/neE1BArBr1A

Écrit par : Patoucha | 18/01/2016

Patoucha, vous vous donnez beaucoup de peine pour pas grand chose, cette maladie atteint l'ossature, c'est un complexe, certainement l'un des complexe les plus répandus, même au sein de la communauté juive, donc les blâmes pleuvent sur un lac de blâmes !

La "civilisation" occidentale rencontre la civilisation arabe, les moyens de transports aidants, la fluidité des informations aidants également, tout va se passer très vite et nous verrons aussi très vite que les moindres déviations trouveront leurs cibles, pas de doute !

Daesh avait promit début 2015 que plus de 2 millions de migrants envahiront l'Europe, l'UE à beau mentir, c'est un fait, plus de 2 millions de migrants sont entrés en Europe en 2015, ils ont promit pour les 18 prochains mois encore 5 à 6 millions de nouveaux migrants pour la même destination, attendez que la Turquie s'y mette et ce sera peut-être encore plus, l'Europe "humaniste" par atavisme antisioniste s'est tellement rapprochée des "palestiniens" et de tout ce qui y ressemble, qu'elle accueillera ces millions de migrants "civilisés" à coups de dictatures sanguinaires avec une de ces mines de vainqueur, le piège à prit !

Bonne chance aux idolâtres bien engoncés dans leurs superstitions usées comme le temps, bonne chance à cette Europe qui a financée des terroristes pour qu'ils perpétuent l'oeuvre "inachevée" des nazis, ces nazis là, irons où les odeurs de charogne les guideras et ils ont trouvés.

Nous aurions oser penser que pendant les rudes froideurs de l'hiver, les migrants réduiront leurs passages vers cette île de richesses obscènes, et bien encore une surprise, malgré les embruns glacés, le nombre d'arrivant continue de gonfler, ils sont plus de 10'000 par jours à passé la frontière vers cet eldorado (nom arabe) prometteur pendant le mois de décembre, mais silence, il ne faut pas gâcher la fête !

Des milliers d'européennes ont été violées rien que pour célébrer la nouvelle années, et pas seulement à Cologne, partout, y compris en Suisse, mais à nouveau, silence, et c'est aux femmes de "s'adapter aux moeurs des migrants" comme l'a déclaré la maire de Cologne !

Plusieurs de ces violeurs, après avoir avoués et été inculpés ont déjà été relâchés par les hospices judiciaires de l'Allemagne, de la Suède et de la Norvège !

Comme punition, ils devront suivre des cours de bonnes manières !

C'est sûr qu'après avoir supportés el assad ou autre alliés des armées européennes, ces violeurs vont trembler et reprendre le droit chemin, ils vont désobéir aux consignes du coran, qui lui, ordonne de violer ces infidèles !

Un imam français à même déclaré que si une infidèle se fait violer par 10 musulmans, elle pourrait accéder aux paradis des vierges !

Quel programme, et ça s'appel "civilisations" !!

Ce sont les enfants de cette Europe qui vont devoir accepter l'héritage laissé par des parents "pro-palestiniens" !

Je me marre !!!!

Écrit par : Corto | 19/01/2016

Et comme à chaque fois après avoir prit une bonne branlée, nos détracteurs font profil bas, ils étaient juste venus pour déverser leurs propagandes nazies, rien de nouveau sous le ciel de ces contrées (envahies), que du bonheur !

Au incultes : "palestine" mot 100% hébraïque, ils ont même volés le nom !!!

En plus des centaines de milliards bien au chaud !

Écrit par : Corto | 19/01/2016

19/01/2016 Le menu du jour :

Allemagne :

Des chrétiens réfugiés sont martyrisés par des vigiles et des migrants musulmans dans les centres d’accueil !

Italie:

Un immigré clandestin assassine une jeune américaine à Florence

France :

Vélizy : Une bande tabasse en bande un couple de retraités vendredi dans un bus. Ils sont tous remis en liberté


Constat :

Entretien avec le démographe Herwig Birg « Dans les grandes villes, les Allemands vont devoir s’intégrer »

France :

Crime antisémitisme à Créteil ? Alain Ghozland, conseiller municipal LR, assassiné chez lui. Deux musulmans de 23 et 24 ans écroués

Allemagne:

Témoignage d’une salariée d’un centre de migrants « Je n’en peux plus. Ils exigent des appartements et des belles voitures. Ils se comportent de façon inadmissible envers nous, les femmes.»

ONU:

l’Etat islamique détiendrait 3500 esclaves, principalement des Yézidis et chrétiens

Afghanistan:

les talibans imposent une dîme « taxe de protection » aux opérateurs de téléphonie mobile

Écrit par : Corto | 19/01/2016

Réflexion de quelqu'un de plus "apte" (au niveau du référencement) à commenter l'actualité concernant la kippa :

http://www.europe-israel.org/2016/01/finkielkraut-un-grand-nombre-de-nouveaux-migrants-nont-pas-la-moindre-intention-de-se-plier-aux-moeurs-et-aux-exigences-de-nos-societes/

Écrit par : Corto | 19/01/2016

Les commentaires sont fermés.