24/07/2015

Suite grecque : De l’énergie cupide ou de la grande trouille climatique, qui l’emportera? (2 et fin)

 

grexit,capitalisme,pollution climat

 

Dans le précédent papier intitulé « La Grèce, première victime de la dictature molle », le Plouc tentait d’expliquer la fin du «moment social-démocrate» et du libéralisme au sens classique, effacés par la révolution de l’hypercapitalisme financier qui a été traduit sur le plan politique par Reagan-Thatcher et dont le gérant actuel pour notre continent est la Germaneurope.

 Le capitalisme n’est pas qu’un ensemble de caractéristiques économiques et sociologiques. Il a aussi une dimension d’ordre psychique, faute de trouver un meilleur qualificatif. Le capitalisme est mû par une force interne qu’alimente l’ «énergie cupide». C’est cette force interne qui garantit sa pérénité. Elle est d’autant plus puissante qu’elle est inscrite au fond de chacun de nous. L’humain devant se débrouiller pour assurer sa subsistance sans pouvoir recourir à des moyens physiques exceptionnels, il a non seulement utilisé ses ressources intellectuelles pour obtenir de quoi se nourrir et se protéger des intempéries, mais il a aussi essayé d’amasser les plus possible de biens dans le but de se préserver pour l’avenir. La thésaurisation est devenue une obsession. Le «toujours plus» était né et avec, lui, la volonté d’exploiter la nature et autrui par la force ou la ruse.

 

Mais voilà, l’homme n’est pas un tigre solitaire capable de compter sur ses propres forces pour persévérer dans son être. Il a besoin de ses semblables pour assurer sa survie. D’où cette tension, jamais résolue définitivement, entre cupidité et fraternité. L’humanité a inventé divers systèmes pour tenter de mettre un frein à l’ «énergie cupide»  afin qu’elle ne transforme pas l’existence humaine en champ de bataille permanent. Les institutions religieuses, la féodalité figurèrent parmi ces systèmes de freinage. Mais tout système s’use et devient obsolète. Les révolutions américaine et française avaient donc proclamé que le roi était nu. Et surtout qu’il ne servait plus à rien, sinon à étouffer les forces productives.

Le capitalisme industriel a été tempéré par la régulation libérale puis sociale-démocrate. Aujourd’hui, comme on l’a vu dans le précédent texte, ces deux freins ont fondu sous la chaleur de la finance qui a pris la tête du capitalisme – devenu l’actuel hypercapitalisme financier – en renversant les frontières nationales qui empêchaient son moteur, l’ «énergie cupide», de tourner à plein régime et en s’attaquant aux institutions de prévoyance sociale.

 Avant la chute de l’empire soviétique, la peur de la «tentation de Moscou» a persuadé les formes politiques du capitalisme industriel à modérer un tant soit peu l’ «énergie cupide». Le communisme autoritaire étant mort, ladite énergie peut s’exprimer sans frein. C’est ce que nous sommes en train de vivre. Tout obstacle sur sa route est balayé. La loi du plus fort – ou plutôt la loi du plus mafieux, la loi du plus cynique – triomphe. Rien ne l’arrête. C’est la seule loi qui compte, celle de la jungle. Dès lors, pourquoi s’étonner que des jeunes se lancent dans le trafic, la violence et le terrorisme puisque ce sont justement les anti-valeurs prônées par l’hypercapitalisme financier sous son aspect médiamercantile? La société récolte ce qu’elle a semé.

Aujourd’hui, aucune forme politique ou sociale ne se trouve en mesure de freiner cette «énergie cupide» déchaînée – au sens premier du terme – par l’hypercapitalisme financier. Pour ce faire, seule une immense trouille – c’est-à-dire une pulsion d’intensité supérieure – pourrait l’amener à se calmer, comme celle qui s’est emparée des capitalistes industriels lorsque l’Empire rouge faisait figure d’ogre.  

 La seule grand’peur qui apparaît maintenant est d’ordre environnemental et climatique. La multiplication des catastrophes provoquées directement ou indirectement par l’humain (pollution majeure, réchauffement climatique tel qu’il entraîne des désordres incontrôlables, etc.) pourrait alors limiter sérieusement «ce toujours plus» qui nous mènerait vers le «rien pour toujours». Le développement sans limite de l’hypercapitalisme qui veut tuer le citoyen au profit du consommateur conduit, comme tout excès, à la mort.

 L’«instinct de conservation» pourrait alors brider l’«énergie cupide». Mais comme cette dernière s’est trouvée des expressions politiques pour assurer sa prééminence dans la société, l’«instinct de conservation» devra en faire de même. Or pour l’instant, on ne peut vraiment pas dire que les partis écologistes européens se placent à la hauteur de ce défi.

Un jour peut-être, les associations de base qui sont en train de se développer, à un rythme soutenu, sur des sujets particuliers (mouvements d’opposition à des projets atteints de gigantisme, défense de telle région menacée et autres) feront-elles émerger une nouvelle forme d’écologie politique suffisamment bien organisée, bien implantée et cohérente pour servir d’opposition crédible aux formes politiques de l’hypercapitalisme.

 Mais si l’humanité tarde trop à tirer la manette de frein à l’ «énergie cupide», celle-ci sera parvenu à une telle puissance que rien ne pourra l’arrêter. Et cette énergie qui aura participé à la vie des hommes achèvera de se transformer en porteuse de mort.

 

Jean-Noël Cuénod

 

     Jean-Noël CUÉNOD vient de publier ENTRAILLES CÉLESTES, préfacé et illustré par Bernard THOMAS-ROUDEIX. Il est édité par Edilivre à Paris et disponible directement chez l’éditeur en cliquant sur ce lien :

http://www.edilivre.com/entrailles-celestes-20bca8a41a.html – .VYlooEbeJRA

COUVERTURE.jpeg

15:27 | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : grexit, capitalisme, pollution climat | |  Facebook | | |

Commentaires

En travaillant par la concentration intériorisée sur nos centre nerveux et de conscience on peut harmoniser l'ensemble de nos appétits.

Le centre correspondant à notre pulsion matérielle, au sacrum, point de départ de la moelle épinière est concerné. Freud voyait une correspondance entre ce que nous excrétons et l'argent (constipation pour les avares?):le matériel et les matières fécales.

Un toit, une maison, un jardin... atouts pour un bon équilibre (Coué).

"Mine d'or" en l'occurrence, la méditation.

Écrit par : MB | 24/07/2015

"La seule grand’peur qui apparaît maintenant est d’ordre environnemental et climatique."
Et le plus grand espoir pour des millions d'abrutis, reste le recours à la prière.

Écrit par : Mère-Grand | 24/07/2015

L"ange Gabriel, mercenaire des rois et princes, doit avoir une solution, on en doute pas depuis 2015 ans. En attendant, selon leur témoignage, il faut tendre la joue afin que l'oreille écoute.

Les millions d'abrutis adeptes du prie dieu, écoutent mais n'entendent rien, ne voient rien, mais ils causent ou écrivent pour ne rien dire. *L*

Bientôt, l'Occident pourra se passer des énergies fossiles, le temps de virer les collabos des frères musulmans et autres sectes.

Écrit par : Pierre NOËL | 25/07/2015

@ Mère-Grand

D'une part, sur un autre blog, hier, vous demandez une information sur le bouddhisme et de l'autre, présentement, traitez de millions d'abrutis sont qui ont recours à la prière?

Le Dalaï Lama s'adressant aux chrétiens qui se tournent vers le bouddhisme (voir ses nombreux livres, traduits en français par Matthieu Ricard, insiste sur le fait qu'ils n'ont pas à quitter l'Eglise s'ils s'y rendent et, si vous me le permettez, en ayant intégré en moi depuis longtemps le bouddhisme chaque jour (il ne s'agit pas de me mettre en avant, je dis, simplement) un Notre Père, trois Je vous salue Marie ainsi qu'un Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit...

Quelles conséquences? Crises variées existentielles (mes proches seraient en mesure de vous en donner des nouvelles...)
Désespoirs, rancoeurs ("dents"!) également) les pires, tus, gardés.

Mais un jour, en me réveillant, juste un peu avant (voir méditation et ondes cérébrales) en moi comme un feu intérieur extrêmement présent, "visible"! intime qui correspond (vous savez il y a très, très longtemps (1969) que je planche sur tous ces enseignements) à ce buisson de Moïse qui ne s'éteint jamais.

Le point de départ est une petite graine, une semence évangélique "Il y a quelqu'un qui t'aime... Ce point de départ, la racine, si vous voulez, est la parole évangélique du grain de sénevé, un "rien", pratiquement, qui donne un grand arbre...

Écrit par : MB | 25/07/2015

Qui y t-il de plus débile que de répéter des mantras à longueur de journée ?

L'abrutissement garanti !

A chacun sa croix !

Écrit par : Corto | 25/07/2015

Les mêmes mantras publiés par la presse grassement payés pour hypnotiser les masses !

Si il y en a bien qui pratiquent le bouddhisme, ce sont ces pseudos journalistes imbus par leurs bassesses !

Mais là, depuis quelques années, ils pratiquent le bouddhisme des mantra au delà de leur gourou lama !

Le réveille sera dur, très dur !!!!

Écrit par : Corto | 25/07/2015

@MB
Je vous accorde bien volontiers que mon expression était violente, sinon stupide. En fait, ma femme est catholique et, bien que je sois athée, je n'ai jamais eu de problème avec cela.
Je reste néanmoins convaincu que prier ne résoudra pas les problèmes que l'humanité doit affronter en raison de sa nature conquérante et cupide. Surtout s'il est question d'environnement et de climat.
En ce qui concerne le bouddhisme, la question que j'ai posée sur un autre blog, était rhétorique avant tout, car je n'ai jamais, au cours des longues années que j'ai passées à étudier le bouddhisme d'Extrême-Orient, rencontré un seul texte appelant à la violence, qui répond évidemment parfaitement à ce qu'est un attachement et donc ennemie d'un parcours vers le détachement.
Je considère aussi que le bouddhisme n'est pas une religion, du moins dans la forme qu'il a été originalement enseigné, ne serait-ce que parce qu'il n'y a pas de dieu dans cette recherche ou voie. Vos prières ne sont donc pas du même ordre que ceux des fidèles des religions du "livre".

Écrit par : Mère-Grand | 25/07/2015

Mère-Grand;

Mes "prières", pour qui me connaît!

Non, si vous voulez, elles sont affectives en rapport avec quelques personnes bienveillantes de mon enfance principalement. Le Notre Père, Je vous salue Marie et un acte de respect concernant l'Esprit Père et fils

Ne faut-il pas pouvoir se "raccrocher". Mon expérience étant celle de transferts (pas suite d'échecs amoureux) je dirais que les prières telles que dites plus haut correspondent à quelque chose comme une cigarette: quand on fume: il y a le geste, sortir (quelque chose) de quelque part, comme un repère... on l'allume... à la recherche de quoi?
Le geste n'a-t-il pas quelques chose d'un sceptre (en compensation d'un sentiment d'impuissance)? Egalement un bâton de parole... On cherche des yeux d'autres personnes... Je me retrouvai un jour à mon piano deux cigarettes allumées à la fois dan la bouche. Soudain je "réalise"! Je commence par me tordre de rire, certes, mais pourquoi n'avoir pas placé la seconde, même allumée, dans le cendrier en attendant l'extinction de la première?

Je faisais du yoga depuis longtemps, déjà. Alors je dis à Dieu: "au cas où vous existeriez (...) et repris une habitude de mon enfance (en espérant que Dieu (pas le déurge biblique: dire à cet Etre ce que je ne puis, n'ose me permettre de dire... Dieu/confident!

On le dit omniscient, omnipotent, omniprésent, soit.

Je réalisai qu'en ce cas Dieu étant partout présent je pouvais me concentrer sur le Bouddha qui est sur mon piano comme moyen de "support"!
Comme il faut songer à cesser de fumer je n'ai pas choisi le souvenir de jadis... ce "mégot porte-bonheur"! dont mon père faisait publiquement la publicité par la fenêtre en fermant les volets pour me faire rire... avant de me dire bonsoir.

Bonne nuit.

Écrit par : MB | 25/07/2015

trouille ou cupitude? les 2 mon capitaine

voir comment Foll-Valls-Hollande gèrent en pleine cane

le sommet "conf changes clim" & le dossier agriculture France

Écrit par : genevois déshérité | 25/07/2015

Monsieur Cuénod, Mère-Grand, vous me permettrez encore "trois lignes" qui sont en rapport avec tout parce que tout se tient.
Sur la prière, Jésus apprend à prier/fidélité au judaïsme (Notre Père: Kaddish suite à quoi plus personnel.
Votre erreur Mère-Grand, après ma réponse vous orientant sur M. Ricard, reprendre les commentaires en traitant les gens qui prient d'abrutis. Evangiles: quelqu'un remet sa dette à quelqu'un d'autre (vos recherches sur le bouddhisme). Puis vous condamnez les gens qui prient: l'homme qui s'est entendu remettre sa dette rencontre ensuite quelqu'un qui ne lui a pas rendu ce qu'il lui doit. Il condamne cet homme. Son bienfaiteur l'apprend. Cela se termine mal.

Cupidité, grande trouille climatique?

Grande trouille du cupide qui pense ne jamais assez accumuler.
Pour le climat ne sommes-nous pas tous concernés à force de jouer aux apprentis sorciers... sans oublier ce qui peut ne pas dépendre de l'homme, donc, ne pas lui être reproché.

On parle des dictateurs UE mais la loi 59.3 (j'espère ne pas me tromper!) qui permet aux premiers ministres français de l'invoquer et de l'imposer en ne tenant plus compte des parlementaires ne signe-t-elle pas en France, sous François Hollande, l'homme qui "célèbre", dit "ectoplasme" (se pourrait également CELEBRATOR)! la fin de la démocratie de même que la haine concernant Tsipras lequel, par un certain Mr Parmentier, devrait être "cité à comparaître" pour avoir par un référendum consulté le peuple grec sur ce qui le concerne question austérité... "consolidée" (toujours chercher le meilleur terme en le soin du "vivre ensemble")!

Écrit par : MB | 26/07/2015

Je voulais "quant-même" félicité Jean-Noël pour ce passage on ne peut plus juste !

Beckett l'aurait nommé autrement "qu'hyper-capitalisme" et Dante y aurait trouvé les mêmes ingrédients, seulement voilà, 7 siècles contemplent l'égarement de cette humanité, parfois communiste néo-libérale et tantôt colonialiste issue du même moule que les conquistadors sanguinaires.

Cherchez l'erreur, avancé vers la connaissance sans oublier que nous ne faisons que passer dans ce jardin d'Eden depuis longtemps défloré.

"tu ne mangera pas de ce fruit" ! Celui de la monstruosité, ce fruit qui va nous manger à son tours, nous dévorer !

C'était pourtant clair, non ?

Et que personne ne vienne dire qu'il n'en fait pas partie, comme ces écolos au regard méprisant et qui roule avec des vélos "made in China" par des esclaves destinés à mourir comme des mouches dans un palais de miroirs sans fond.

Qui a le courage de dire, qu'il ne fait pas partie de cette humanité, qu'il en est la victime, l'unique ?

Certains choisissent le terrorisme, d'autre les envolées mystique sans frein tandis qu'une grande partie observe !

Que ce serait-il passé si Jésus n'avait pas sauvé le monde ?

Et que ce passera-t-il si Mohamed n'avait proposé de tuer tous les non-musulmans ?

Pas grand chose de très significatif, tout ce qui avait écrit bien avant continue son cours et les poulets en batteries grandissent et grossissent de plus en plus vite !

Les règles régissant ce monde humanisé ont depuis l'origine été jetées dans le caniveau depuis la création symbolique de ce monde plus que réel !

Mon grand-père qui n'a pas connu les années 60, disait, le jour où les humains croiront avoir détruit la nature, ce sera la nature qui les auras détruits !

Nous avons peut être une chance unique de pouvoir assister à cette conclusion irrémédiable !

Écrit par : Corto | 27/07/2015

Au titre de cet article ne manque-t-il pas quelque chose: énergie cupide, trouille climatique...?

Issues d'un patronage belge nommé autrefois Cœurs Vaillants des Ames Vaillantes entreprirent une excursion encadrée par leurs cheftaines ainsi qu'ultime non moindre un...aumônier.
Las! prise d'un malaise l'une des cheftaines s'affale sur la route.

L'aumônier part chercher du secours.
Lorsqu'il revient, la troupe, les cheftaines, plus personne (le malaise passé la cheftaine avait repris la route lorsqu'une voiture l'ayant aperçue un peu en arrière du groupe l'avait conduite directement jusqu'à l'hôtel lieu du rendez-vous prévu.

A l'hôtel, plus tard, l'aumônier est fou furieux.

Non de n'avoir pas été prévenu (ce n'était pas encore le temps des portables) mais parce que la cheftaine qu'il traitait régulièrement de "pimbêche" était arrivée à l'hôtel "en haut"!... "avant"... lui.

Mot manquant?
L'Orgueil...

Écrit par : MB | 28/07/2015

Coeurs vaillants et âmes vaillantes ou les milliers de milliards du vatican et ses banques mafieuses aux façades maculées de "compassions" !

Un peu d'orgueil ne leur ferait pas de mal !

MB, il serait temps de se calmez avec ces histoires doucereuses, l'Europe est au bord de la guerre civile et les 7 pêchés capitaux représentés par une bande de malades ayant la main basse sur les petits garçons, n'ont rien arrangés au cours des siècles passés !

Écrit par : Corto | 28/07/2015

"Puis vous condamnez les gens qui prient"
Non … et je m'en suis expliqué ailleurs. Mais il est vrai que je m'en moque quelque peu et que je regrette qu'ils comptent sur une autre puissance que la leur pour lutter contre les dégâts que nous avons infligés à la planète.
Certains diront que cette application à soi-même d'un placebo est non seulement inoffensive, mais permet parfois de retrouver des forces. Je les suivrais volontiers dans cette réflexion, même si je préfère toujours la vérité au l'illusion.
Pour un placebo, donc, administré à soi-même et en toute conscience que c'en est un, actes dont l'efficacité est maintenant aussi reconnue. On peut alors appeler cela la "prière" et le ranger parmi le nombre de pratiques propres à progresser dans "une" voie, si cela peut encore
renforcer l'effet.

P.S. Quand à Mathieu Richard, spécialiste occidental du bouddhisme tibétain, que je connais peu, je pense que le poids intellectuel (et psychique) de son père n'est pas pour rien à son échappée vers d'autres horizons. Qu'il en ait fait une carrière, ce qui n'empêche pas la vocation, est une manière originale de prolonger une lignée d'intellectuels de la famille.

Écrit par : Mère-Grand | 29/07/2015

Corto,


Que faites-vous de la liberté d'expression?
Quelle société nous préparez-vous?

Voyez! En ce qui concerne mes lignes précédentes le mot qui me venait en tête n'était pas ORGUEIL mais l'évangélique: "TOUT EST VANITE"!

Par empathie je me décidai pour ORGUEIL.

Pourquoi, à l'occasion, Corto, ne pratiqueriez-vous pas cette qualité d'empathie (pour ne pas dire vertu)?!

Écrit par : MB | 29/07/2015

si vis pacem para bellum !

C'est peut être la seule vérité qu'un romain ait prononcé !!!

Vos évangiles même pas compatibles entre eux, sont des couvertures ayant servi et servant encore aux pires massacres et génocides que l'humanité ait connu et ne connaîtra jamais !

C'est la fin de ce mythe, il pourrira comme celui des égyptiens, des romains, des grecs et de tous les mystificateurs complices des pages les plus sombres que le monde ait connu !

Même le vatican a été obligé de reconnaître que les évangiles sont des comptines fabriqués pour envahir l'Europe et ensuite le reste du monde, par l'épée et le sang et maintenant le christianisme se mesure à son alter ego, l'islam, bien du plaisir !

C'est la fin !

Écrit par : Corto | 29/07/2015

Quand une personne, Corto, vous lit en tachant de vous comprendre...ce n'est la fin de rien de ce que vous prétendez. Pourquoi me dites-vous "vos`" évangiles?

Les évangiles, mythes, archétypes sont un puits de réserve de pépites d'or à qui étudie... notamment la psychologie jungienne... avant de passer à autre chose.

Vos commentaires, Corto, sont-ils toujours compatibles entre eux?

S'ils ne l'étaient pas, par le fait, cesseriez-vous pour autant d'être au monde?!

Un accident. Quelques témoins.
Conduits au poste priés de dire de ce qui est arrivé ce qu'ils ont vu. les témoignages seront-ils forcément comme calqués les uns sur les autres?

Lorsque l'on prie, Mère-Grand, on s'adresse à quelqu'un. Un support existant ou non mais qui nous permet de développer notre pensée en l'intensifiant.
Dès lors question de vibrations.

Tort, raison: je ne vois pas de quel droit on "permet" ou non de prier ou critique ceux qui le font si bon leur semble (leur fait du bien... également peut faire du bien à certains malades rejoints pas de telles vibrations positives). Vous ne me croyez pas?

Allez enquêter auprès de soignants sérieux (sans oublier leurs patients).

Triste le mot client pour patient comme, pour un rendez-vous d'embauche l'expression "aller se vendre" autrefois "aller se présenter"!

Homme produit, homme objet.

Je crois cette déchéance voulue, orchestrée, planifiée infiniment plus dangereuse qu'un homme qui prie.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/07/2015

D'autre part, Corto,

Le Vatican n'a en aucun cas déclaré ce que vous racontez et je vais vous le prouver.
Chaque jour, "paperon" et tous les prêtres disent la messe.

Asperges me: "Je m'avancerai près de l'autel de Dieu
La joie de ma jeunesse

Kyrie eleison (Seigneur aie pitié de nous)
Gloria...

Après l'homélie, le Credo c'est-à-dire l'exposé de la foi: Je crois en Dieu (...) de Jésus: "il est mort, est descendu aux enfers (passionnant parce que rejoignant le mythe d'Osiris ainsi que la parole commune aux deux Osiris et Jésus: "Il faut que le grain meurt(...) est monté aux cieux, est assis à côté de Dieu le Père Tout-Puissant d'où il reviendra pour juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit (...) la communion des saints, la résurrection de la chair, la rémission des péchés et la vie éternelle.

Sanctus (Saint, saint est le Seigneur
Agnus Dei (Agneau de Dieu vous qui effacez le péché du monde...

Eucharistie, à chaque hostie distribuée: "le corps du Christ...

Ite missa est (Allez la messe est dite


Entre la récitation de tels symboles ou une "bien réelle" décapitation djihadiste... à tout prendre?!

Écrit par : MB | 29/07/2015

Bientôt la 3D !!!

Avec suround sound !

Seulement une chose, attention dans les virages !!!

Écrit par : Corto | 30/07/2015

MB, c'est bien de rêver en couleur ?

Écrit par : Corto | 30/07/2015

MB, le christianisme et l'islam sont les deux faces de la même pièce !

Écrit par : Corto | 30/07/2015

"MB, c'est bien de rêver en couleur ?"

A ce niveau-là, c'est plus de la couleur, c'est du Vasarely sous acide.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 30/07/2015

Plouf Ploufovitch,

Si vous faites allusion à la communion (Eucharistie catholique, Cène pour les Protestants)!

"Il n'y a pas de plus grande joie que de donner sa vie pour ses amis!" (Evangile)!

Sous la forme du pain qui nourrit, du vin qui réjouit.

Amour:

EROS
PHILIA
AGAPE

Pas de cannibalisme en vue.

Écrit par : MB | 30/07/2015

Mickey........

http://www.dailymotion.com/video/x2bjqm_les-trois-freres-les-inconnus_fun

Écrit par : Corto | 30/07/2015

Dans le dernier numéro d'un éditorial promu par la TdG via hani ramadan, voilà ce qu'on peut lire noir sur blanc !

"consignes de sécurité pour mener à bien « des opérations sur notre sol sans se faire attraper par la police"

Si certains conseils sont basiques, d’autres sont moins conventionnels (l’EI préconise l’apparence « jeune de cité »). Il y a également une liste de cibles à attaquer : « les lieux touristiques, les grandes surfaces, les synagogues, les églises, les loges maçonniques, les permanences des partis politiques, les lieux de prêche des apostats , le but étant d’installer la peur dans leur cœur. »
Enfin les rédacteurs donnent l’ordre aux apprentis jihadistes de ne pas se laisser prendre vivant par la police mais de mourir l’arme à la main.


Voici le texte :

Pour éviter les filatures, ne pas prendre tout le temps les mêmes trajets lors de vos déplacement, regarder toujours les rétroviseurs en remarquant bien les voitures et surtout les motos (engins favori du "tâghoût" (transgresseur) durant les filatures). Vérifier toujours l’intérieur de sa voiture pour détecter un éventuel tracker[4]. Il peut aussi y avoir des micros dans les appartements il faut donc ne pas parler à haute voix de vos projets chez vous, mais si vous devez
impérativement en discuter, écrivez sur du papier et brûlez-le par la suite.

Ne parlez pas de votre projet à votre entourage, car peut être qu’une personne proche à la même croyance théorique, mais quand il faudra agir, elle montrera son vrai visage et ne sera plus du tout prête. Cela peut nuire à votre projet.

Utiliser la dissimulation des signes religieux extérieurs[5] est obligatoire pour effectuer des achats d’armes par exemple vous devez absolument adopter un aspect « jeune de cité » qui recherche à faire un casse avec une arme. Surtout ne pas être pris d’un excès d’enthousiasme et de parler de votre véritable objectif.

Lors de vos achats d’armes il vous faut garder un box ou plusieurs que vous louerez pour une longue période[6] et de les stocker dans ces box. Ne jamais y rendre visite si ce n’est pour stocker de nouvelles armes. Ce box doit être loin de chez vous, dans une ville où vous n’avez aucun lien et dans laquelle vous n’êtes pas connu. Lors de vos déplacement vers celui-ci, n’emprunter jamais les mêmes chemins et surveiller toujours vos arrières, quitte à aller plus loin que le lieu en question et faire demi-tour ensuite pour voir qui potentiellement vous suit.

Pour la location du box, vous pouvez le faire avec des fausses fiches de payes, ainsi que des fausses assurances habitations que demande les propriétaires, il suffit juste de quelque recherche Google avec votre ordinateur sécurisé. Celui qui ne peut stocker des armes dans un box et est obligé de les stocker chez lui doit être prêt à les utiliser contre la police si elle vient l’arrêter.

La place de celui qui combat pour élever la parole d’Allâh n’est pas dans ces lieux d’humiliation et la mort au combat est la plus belle des morts[7].
Le bel exemple de Mohammed Merah, Louis Sidney, Aboû Bassîr Amédi Coulibaly (qu’Allâh leur fasse miséricorde) est à garder constamment à l’esprit. Vous devez [dans le meilleur des cas] essayer de vous procurer des faux papiers, afin de récolter des butins faciles, comme ouvrir un compte et faire des chèques dans des sociétés qui ont peu de restrictions. Lors de vos opérations, vous devez déjà être sûr de ce que vous allez viser, et avoir aussi des plans de secours pour chacun de vos plans principaux.

Toujours viser les endroits fréquentés, tel que les lieux touristiques, les grandes surfaces, les synagogues, les églises, les loges maçonniques, les permanences des partis politiques, les lieux de prêche des apostats , le but étant d’installer la peur dans leur coeur. Si vous vous procurez un deux roues, il sera plus facile pour vous de vous échapper afin de vous diriger directement vers votre deuxième cible éventuelle. Ne pas oublier que la victoire vient uniquement par la grâce d’Allâh le Très-Haut, et ce avec n’importe quel moyen qui est à votre disposition ne serai-ce qu’avec un simple couteau de cuisine ou un autre objet tranchant comme des cutters, comme l’a fait notre frère Michael Adebolajo en tuant un soldat du tâghoût britannique.

4 – Cet appareil est mis par la police du Tâghoût dans les voitures des frères pour connaitre leurs mouvements. Il est facile à poser et il est relié au démarreur de la voiture (sous le volant), disposant aussi d’une batterie simple pour une petite autonomie.

5 – Comme la barbe, le qamîs, le fait de raccourcir le vêtement au-dessus de la cheville. Délaisser ces obligations religieuses en terre de guerre est autorisé pour un intérêt religieux comme l’a cité Ibn Taymiyah lorsqu’il dit : « Si un musulman est en terre de guerre ou de mécréance il ne lui ai pas ordonné de se différencier des mécréants dans l’apparence extérieure, car cela peut causer un mal. Mais il est même recommandé et parfois obligatoire que le musulman soit en apparence comme le mécréant s’il y a en cela un intérêt religieux. » [Iqtidâ as-Sirât al-Moustaqîm p.163].

6 – Afin de ne pas devoir venir se déplacer tous les mois pour payer le loyer au propriétaire.

7 – L’Imâm Ahmed a dit : « Je n’aime pas que le musulman soit fait prisonnier et je préfère qu’il combatte. La prison est dure et tout le monde doit mourir. ‘Ammâr a dit : Celui qui se laisse faire prisonnier n’a plus de protection, pour cela al-Âjourrî a dit Celui qui se laisse faire prisonnier a commis un péché.» [Al-Insâf 4/125]. cours pour chacun de vos plans principaux. Toujours viser les endroits fréquentés, tel que les lieux touristiques, les grandes surfaces, les synagogues, les églises, les loges maçonniques, les permanences des partis politiques, les lieux de prêche des apostats , le but étant d’installer la peur dans leur coeur. Si vous vous procurez un deux roues, il sera plus facile pour vous de vous échapper afin de vous diriger directement vers votre deuxième cible éventuelle.

Écrit par : Corto | 30/07/2015

MB vous pourriez créer votre blog et arrêter de nous faire chier avec vos âneries?

Écrit par : 36/15 putes à ndomicile | 30/07/2015

36/15 putes à domicile,

Lorsque Jean-Noël Cuénod refusera de publier mes commentaires on verra quoi faire. Je ne suis pas assez calée pour devenir l'auteur d'un blog. Je le regrette car je lui donnerais la forme d'un forum (comme nous faisions oralement au MLF) où l'on pourrait sauter d'un thème à un autre sans plus se l'autoreprocher puisque ce serait "fait pour"!

Mes âneries, vous assumez vos termes, sont réponses jamais "enseignement", pire, propagande.

Effarée parce que ne m'y attendant pas! de lire ce que lu depuis environ deux ans concernant les convictions, certitudes ou recherches d'autrui concernant les thèmes religieux apparaissant sur de nombreux blogs dont celui-ci qui, a priori, à lire un ou deux articles de Jean-Noël Cuénod, est le blog d'un homme croyant (croyant, non bigot!) je remarque que ceux qui imposent ce qu'ils veulent, anti ceci ou cela, en invoquant la "liberté d'expression" à longueur de journée sont les mêmes qui insultent et, vous-même ("chier") ceux qui s'expriment non selon leurs vues ou volontés ("exprimer": comme faire sortir d'un tube ou d'un abcès... d'où nécessité de la parole, parole "cure". A votre adresse, 36/15 putes à domicile, "parole" en élargissant son vocabulaire privilégiant ainsi la CNV (communication non violente).

Prenez la peine de lire (ou ne la prenez pas) les très brèves interventions que Corto ou Plouf Ploufovitch m'adressaient.

Courtoisie de Jean-Noël Cuénod qui m'accorde non des satisfecits, certes, mais des droits de réponse.

Sincérité en eux.
Nulle méchanceté (a proprement parler)

36/15 putes à domicile: et vous?!

Écrit par : MB | 31/07/2015

MB, mis à part diffuser des images "pieuses" à la limite de l'indécence, c'est quoi votre message ?

Nous essayons le plus possible de décrire la situation dans laquelle nous vivons, les crises que le monde traverse, exactement comme le faisaient les commentateurs dans les écrits retrouvés et ayant permis d'avoir différentes versions de l'histoire et vous revenez sans cesse sur des écritures mystificatrices faites 300 ans après les faits et ayant égaré l'humanité dans la cruauté et les massacres pendant 1'700 ans !

Aucun des évangiles n'a été écrit avant le milieu du 3ème siècle et on ne sait par qui, ces textes ont été prouvés faux historiquement et aucun des commentateurs de l'époque, soit il y a 2'000 ne parle de ces histoires, notamment Flavius Joseph, un historien de l'époque qui n'a absolument rien relevé concernant ce dossier mis au point par les impérialistes romains après avoir disparus dans leurs idolâtries !

Cette comptine sanguinaire imposée par le sabre pendant des siècles, des millénaires est aujourd'hui confrontée aux vérités historiques, finit d'imposer les idéologies et de ruiner la vie de milliards d'humains, comme le fait encore l'islam sur ses terres et en envahissant ceux qui ont réussis à démystifier les dictas sanguinaires du christianisme, raison pour laquelle des prosélytes comme vous MB viennent répandre leurs insanités sur les blogs.

Il n'y a pas de christianisme modéré comme il n'y a pas d'islam modéré, ces courants sont basés sur l'imposition des idéologies par la cruauté, car ils savent qu'il est impossible de diriger des être heureux et épanouis !

Alors cessez pour la salubrité de la pensée de polluer l'espace "public" svp !

Écrit par : Corto | 31/07/2015

Apprenez, Corto, ce que tout psy, pour ne nommer qu'un domaine, confirmera: nous sommes tous imprégnés de culture judéo-chrétienne.

Ainsi imprégnés, une réponse à un commentaire faisant allusion à l'amour plutôt érotique (EROS) vous dérangerait-elle?

Puis à l'amitié gratuite (PHILIA)?

Enfin à l'Amour inconditionnel (AGAPE)?!

Pas moins concernée que vous par les problèmes contemporains, croyez-le ou non... mais si "vous" salissez, dégradez, calomniez (bons souvenirs, n'est-ce pas?! au "mieux" parce que mal informé...Comment, "vous"! demanderez-vous à peu importe qui de cesser de "polluer" l'espace public?!
Evangéliquement parlant: "paille et poutre"!

Hors de vous?
Tant mieux preuve qu'il me reste au moins encore un pouvoir.

Youpi!

Écrit par : Myriam Belakovsky (MB) | 31/07/2015

Islamo-chrétienne !!

Judéo-chrétien est un terme inventé après l'affaire Dreyfuss pour des raisons pas très claires !

D'ailleurs vous le faites paraître à chaque occasions avec vos idoles égyptiennes !

Quoi "hors de vous" ?

Pas du tout, vous êtes comme ces mendiants de la foi qui hantent certaines rues et paroisses, c'est juste un peu chiant d'écouter un disque rayé !!

Écrit par : Corto | 31/07/2015

Energie cupide et trouille en le titre de cet article.
En un simple commentaire je cru bon d'affirmer qu'il faudrait ajouter "orgueil" en évitant, vous (entre autres) sentant venir, Corto, le mot "vanité" aux "relents" évangéliques.

Contrairement à vos lignes, tout au long de mes réponses à un ou deux commentateurs qui ressentent plus ou moins comme vous, Corto, je leur ai répondu tout en étant toujours "en ligne" avec le titre par conséquent avec l'article rédigé par Jean-Noël Cuénod.

En passant j'ai corrigé (non "mendié") un point à propos de la communion catholique concernant un terme qui pose problème: le corps, chair (pain, sous la forme d'une hostie) et sang (vin blanc) du Christ non "cannibalisme" spirituel mais bien communion (repas pris en commun) offerte en mémoire de celui qui souhaitait offrir sa vie pour ses amis. En réalité, à la messe, des fidèles gênés par cet article de foi de "toujours" de sont abstenus. Où voyez-vous de la mendicité en ces lignes, Corto? Pourquoi ma démarche? parce que le monde ne peut s'en prendre à la Bible sans s'en prendre aux juifs (lesquels, ayant déjà "donné" n'en demandent pas tant!) et que c'est mon père (qui s'est toujours notoirement dit non croyant) qui en m'offrant le livre de Jules Isaac, JESUS ET ISRAEL, m'a demandé de faire cette démarche que je n'impose jamais sinon en répondant à des lignes telles que les vôtres.

Où voyez-vous en l'occurrence de la "mendicité" ou des "idoles égyptiennes" en vous adressant à quelqu'un qui sur blogs par ses commentaires recommande la lecture de LES SECRETS DE L'EXODE par deux auteurs érudits juifs qui risquaient un gigantesque procès en faisant publier leur ouvrage, soit Messod et Roger Sabbah. Vous êtes, Corto, à côté de vos pompes et, en l'occurrence, racontez n'importe quoi.

J'ai noté des évangiles ce qui est éclairant mais je ne fréquente pas plus l'Eglise catholique que le Temple protestant.

Parler bouddhisme n'est pas incompatible avec des ouvrages de rabbins d'"aujourd'hui" présentant un judaïsme (lisez, informez-vous avant d'insulter, Corto, fort proche du bouddhisme.

Yoga, en revanche, je le pratique. Une forme de yoga de concentration intériorisée soin à bien utiliser nos deux hémisphères cérébraux, le "rationnel" comme l'"intuitif" tout en appréciant l'aspect imagé d'un corps calleux situé les deux hémisphères représentant poétiquement la voie lactée.
Ce faisant non seulement je demeure en ligne avec cet article de Jean-Noël Cuénod mais le yoga "reliant" j'entre de plein pied dans l'article présenté hier par le même auteur concernant la poésie.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/08/2015

Il me semblait que la "scène" des 12 et leur gourou se passait le soir de "Pessah" (Pâques) et les chrétiens parlent de pain !

Mais quelle bande d'ignards !

Si vous voulez d'autres dans le genre, c'est quand vous voulez, alors les mensonges à la Walt-Dysney genre sanglant, merci, ça suffit maintenant, un peu de décence !

Des petits garçons pourraient vous lire !

Écrit par : Corto | 02/08/2015

@ Corto: la Pâque juive est la célébration de la sortie d'Egypte.
Moïse pressant le mouvement les femmes font du pain mais du pain sans levain. Par conséquent sur la table de la Pâque juive familiale, petits plats dans les grands de manière telle que ce repas pour épargner les femmes maîtresses de maison sans personnel se prend souvent au restaurant. Pain et vin.
En outre, une coupe de vin remplie à plein bord à laquelle personne ne touche parce que cette coupe est réservée au prophète Elie... au cas où, juste avant le messie, il viendrait.

Votre malveillance vous égare, Corto.

De la sortie d'Egypte, c'est-à-dire d'esclavage le journaliste F. de Closets après maints travaux et recherches a déclaré n'avoir pas trouvé de traces historiques de l'esclavage des Hébreux en Egypte mais les dépendances, les "esclavages", donc, étant addictives on peut chacun chez soi fumeur, alcoolique, toxico, abonné aux "bruits de fond" ne supportant pas une minute de silence, etc., visualiser une "sortie de dépendance" (comme sortie d'Egypte) comme soutien à la démarche.

Afin de m'épargner, comme aux autres, un prochain commentaire me concernant quelqu'un m'a demandé de faire quelque chose pour quelqu'un d'autre.
Ce qui est fait et je n'y reviendrai plus.

Fin des "P.S".!

Vous n'êtes pas un lecteur attentif, Corto, sautant sur un mot comme sur une pierre (qui est le "petit garçon"?!) mais à votre attention comme à celle d'un/e futur/e commentateur/trice si on a lu mes lignes de façon impartiale on a remarqué que si je n'ai généralement pas donné le nom de la personne concernée plus particulièrement il y a eu un suivi toujours en rapport avec ce qui m'avait été demandé.
Il y a à ma démarche encore deux autres raisons mais que je ne puis ici donner.

Le changement d'une lettre dans mon nom est la marque même de ce point final.

Écrit par : Myriam Belakowsky | 02/08/2015

Des enfilades de mensonges mal fagotés, c'est tout !

Un écran de pub obsolète, c'est la fin de l'ère chrétienne, si vous ne l'avez pas encore compris, continuez !

Écrit par : Corto | 02/08/2015

Les commentaires sont fermés.