12/05/2015

Lettre ouverte au Dimanche-11-janvier, vilipendé à Todd et à travers

 

11Jancier15- copie.jpg

 

Quatre mois après ta naissance, tu parais bien malmené, cher Dimanche-11-janvier. Te voilà vilipendé à Todd et à travers dans une de ces polémiques qui permettent aux acteurs médiatiques de se sentir exister. Ainsi, les quatre millions de citoyens, Français et étrangers, qui sont descendus dans la rue durant cette fin de semaine sanglante ne seraient que des jobastres manipulés par la bien-pensance médiatique. Ou pire des islamophobes qui auraient trouvé dans les massacres à Charlie-Hebdo et à l’Hyper Casher le prétexte pour assouvir leur racisme chafouin.

 Je me trouvais parmi ces bataillons de gogos, perdu avec mes amis dans la masse, place de la République. A entendre les uns, les musulmans auraient boudé les cortèges. Comment se fait-il alors que j’ai vu des jeunes se revendiquant de l’islam et soutenant la liberté d’expression ? Etaient-ils si peu nombreux, que cela ne vaut même pas la peine d’en parler? Je ne sais pas. Impossible de distinguer, dans cette foule engourdie par le froid vespéral, qui relève de Voltaire et qui participe du Coran. Et tout ce que l’on peut dire à ce propos reste sujet à caution.

Et les élèves et lycéens qui ont refusé de respecter la minute de silence dédiée aux victimes? Pas question de nier leur existence. Mais en quoi cela te flétrirait, sacré Dimanche-11-Janvier? L’âge bête est éternel. L’important, c’est d’en sortir un jour. Peut-être.

 A écouter les autres, tu n’étais qu’une mascarade ourdie pour amuser la galerie et faire oublier l’impopularité du président Hollande; tu n’étais que l’emblème boursouflé d’un unanimisme de façade, une sorte village Potemkine mobile.

 Pour vendre des bouquins ou faire du beuze sur la Toile, il faut donc cracher sur toi, mon pauvre Dimanche-11-Janvier. Tu n’avais pourtant comme ambition que de répondre à la connerie sanguinaire par la dignité, à la fois triste et fervente. Je n’ai pas lu le moindre slogan raciste ou islamophobe sur les pancartes; je n’ai pas ouï la plus petite insulte. Je n’ai vu que des centaines de milliers d’individus qui, pour une fois, quittaient leur bulle pour constituer un peuple. Oh, certes, ce frisson républicain a vécu ce que vivent les frissons, l’espace d’un beau soir. Mais ce soir-là brûle encore dans nos cœurs à la manière d’un feu d’espoir.

 

 

Jean-Noël Cuénod

15:29 | Lien permanent | Commentaires (25) | |  Facebook | | |

Commentaires

Très justement dit! Plus rien à ajouter.

Écrit par : Patoucha | 12/05/2015

Allons allons ! Si ce dimanche valait quelque chose, on le saurait.. C'est bien le contraire en fait. Ne soyons pas naïfs, hein ? Pour ne pas dire idiots..

Écrit par : Lecteur | 12/05/2015

Vous évoquez TODD, il est l'image de l'idiot-utile comme Hollande, Valls et les autres. Il est contre le blasphème, c'est dire ou il se situe.

Le 11 janvier 2015 restera dans l'histoire comme une des grandes tragédies envers un symbole: "La Liberté" Les responsables politiques seront un jour traduits en justice; enfin, il faut l'espérer au nom des victimes et des plus hautes valeurs morales et de la Liberté d'expression, devenue (S) peau de chagrin..

Je ne suis pas Charlie. Cependant, ces actes barbares prouvent que la France et l'Europe ne sont plus sur le bon chemin, la Suisse n'est pas mieux dirigée malgré son système démocratique.
Le « vivre ensemble » selon nos détraqués, c’est la charia au bout du chemin. Elle est pratiquée dans les banlieues, voir certains villages d’Europe comme en Grèce.

Il suffit d'une minorité très active, violente pour prendre le pouvoir nous jouons avec le feux et la vie de nos enfants.

Ces manifestations spontanées devraient rappeler à nos élus, que la mémoire collective et notre Culture ne sont pas à vendre. Ils n'ont pas été élus pour cela. C'est pourtant ce qu'ils font par ignorance ou par mensonge. Dans les deux cas c'est très grave. Gouverner c'est prévoir, anticiper, innover, improviser, adopter etc...

Il faut avoir peur de l'islam, ( L’islamophobie c’est bon en démocratie, ça évite de se faire avoir comme dans les années 1930) ce qui se passe dans le monde avec ce concept n'est pas dû au hasard. Une majorité de musulmans sont en conquêtes, en suivant à la lettre le coran de Médine. Pour cela, ils ont mille façons de faire, dont celle de se fondre dans la foule et pratiquer le mensonge autorisé dans ce même coran. (Encyclopédie Larousse 1999 histoire de Mahomet et de l’islam) Voir également le blog de notre expert Sami Aldeeb.

L'Occident n'est plus à mettre entre les mains de Obama et les frères musulmans, il est impératif que les dirigeants européens s'informent au plus vite du véritable l'islam, pas celui dont veulent nous faire avaler les imams et autres anacondas et leurs sbires, ainsi que nos politiciens, drogués par les énergies fossiles et les contrats juteux également par le pouvoir. Trafiquer les écrits "religieux" a toujours été une stratégie, c'est ce qu'ils font jour et nuit.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/05/04/un-guide-pour-aspirants-jihadistes-vivant-en-occident/

De plus en plus de gens débattent sur le sujet, et ce, malgré l'enfumage permanent des médias à la solde de l'islam et des politiciens adeptes de la "multiculturalisme" et du "vivre ensemble". Il ne se passe pas un jour sans que soient invités des islamistes, des soi-disant experts des religions, des sportifs inféodés à l’islam et autres menteurs ou ignorants du coran.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

C'est exactement ce qui arrivera un jour ou l'autre. Les partis de gauches ont cru bon s'accaparer de cette réaction populaire, c'est également une erreur historique.
Une partie du clergé bizouille avec l'islam au nom de la croyance au divin, c'est encore plus grave, il y aura des répercussions dans l'avenir. Je n'invente rien, je constate.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/05/05/sami-aldeeb-le-coran-un-livre-de-paix/

Nos ancêtres se sont battus pour la Liberté et contre le racisme, l'histoire se répète, à moins que cela ne soit voulu ??

Écrit par : Pierre NOËL | 13/05/2015

On comprend votre sentiment, Jean-Noël Cuénod, mais ces élèves qui ont refusé de respecter la minute de silence dédiée aux victimes n'apportent-ils pas un signe d'alarme comme une sirène, un tocsin une évidence dans l'urgence: se demander comment nous éduquons nos enfants, ce que nous leur montrons de la vie, ce que nous en faisons de la vie, de leurs vies, de nos vies?

Pourquoi ne pas "redémarrer" à partir de ce qui fut peut-être bien le "message" d'une jeunesse!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/05/2015

Alors qu'il est vrai que beaucoup d'agnostiques réagissent vis à vis de l'Islam avec la même intolérance qu'autrefois le catholicisme réagissait vis à vis des Philosophes, il est maladroit de s'en être pris à la manifestation du 11 Janvier, car on peut aussi défendre la mémoire de Cabu et Wolinski sans être islamophobe.

Écrit par : Rémi Mogenet | 13/05/2015

Le coran tolérant? Comme quoi.....

" La paroisse Notre-Dame de Vincennes, dans le diocèse de Créteil a la drôle d’idée d’inviter un imam, non pas pour un débat, ce qui serait plus légitime, mais pour une conférence sur « la religion et le sens de la vie ». Désormais, on invite n’importe qui pour enseigner les paroissiens catholiques. L’erreur a donc autant de droit que la vérité. Mais qu’est-ce que la vérité ? Voici un extrait de l’encadré du bulletin de cette paroisse (bulletin que vous pouvez trouver ici) :

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/conference-dun-imam-pour-une-paroisse/attachment/capture-decran-2015-04-03-a-18-42-06

http://www.riposte-catholique.fr/

La collaboration chrétienne concernant la fin du christianisme est actée.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/05/2015

"beaucoup d'agnostiques"
S'ils sont véritablement agnostiques (ce qui désigne souvent, à mon avis, des athées qui ont choisi de prendre une assurance tous risques), ils se battent en général pour préserver la liberté de l'être, ce que l'Islam ne tolère pas et ce que le catholicisme n'acceptait pas non plus de la part des Philosophes.
S'ils sont véritablement athées (au sens de "sans dieu/dieux" nécessairement "remplis de haine contre les croyants") la première partie de mon commentaire s'applique avec encore plus de pertinence.
Enfin, on peut être "islamophobe" sans haïr les Musulmans, comme les Philosophes avaient, sans le dire ainsi, la phobie (aussi bien dans le sens de la peur que de la haine, probablement) du catholicisme de l'époque et de son entreprise d'asservissement des esprits et des corps.

Écrit par : Mère-Grand | 13/05/2015

Oui, Rémi Mogenet, mais qui, aujourd'hui, non lecteur de Charlie, connaît comme sa poche Cabu et Wolinski? Comment, désormais, se vendait Charlie?

Eloge du blasphème, pour en revenir à la Manifestation
Liberté d'expression
Laïcité devenue moyen de lutte contre, en fait, ce qu'elle défend, les religions mais séparées de l'Etat

La pancarte JE SUIS CHARLIE dans les bras d'un gigoteur (un bébé) ou presque?!

Comment pouvoir imaginer un instant que pour un "système politique complètement détraqué" (chercher sous Emmanuel Todd) les tragiques attentats, n'en déplaise à Valls, n'apportaient pas comme sur un plateau (pour une fois non premièrement TV) une opportunité inespérée de Rassemblement des Français autour mais, en fait, "AUTOUR DE QUOI"?!

Faut-il oser ouvrir les yeux au point de se dire que c'est à des terroristes qu'on doit un Rassemblement que les élites au pouvoir aujourd'hui seraient bien incapables de provoquer?

Adresser, en l'occurrence, un vibrant hommage au forces de l'ordre concernées, certes, mais à un "système politique français complètement détraqué"?

Pour Jean-Noël Cuénod, vivant en France, on dit, qui, probablement, de tous temps, a lu Charlie, connu ses journalistes, ses caricaturistes... on comprend le ton de son article mais pour tant d'autres générations, lecteurs peu à peu moins assidus, ceux qui n'ont jamais ou jamais plus ouvert Charlie?

Non à l'horreur montante, à l'incapacité régnante, à l'opacité, à l'arrogance, à l'indifférence, au mépris des Enarques pour "les communautés"! les fauchés, les "nuls inexistants", les sans-dents... assurément!

Puisse-t-on, toutefois, ne pas profiter des blessures infligées aux "faibles" ("petits" évangéliques dont il faut "prendre garde"!) pour, comme il s'est déjà vécu en France, les dresser contre le pouvoir en les instrumentalisant histoire de ne pas se mouiller, avant tout (comme, en cas de conflit armé, les Américains "survolent" en leurs avions tout en envoyant "sur le terrain" nettement plus dangereux les autres alliés!) avant tout, dis-je, ne prendre aucun risque soi-même.

Qui "monta de toutes pièces" la Révolution française: le "petit peuple"?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/05/2015

Peu importe qu'on connaisse bien Cabu et Wolinski, c'est un certain ton parisien qui se voit aussi chez les humoristes, et que beaucoup défendent parce qu'ils aiment l'esprit de satire. Mon avis est que le noyau dynamisant de la manifestation du 11 janvier vient de ces gens, qui aiment l'esprit de satire qui s'est développé à Paris depuis les Libertins, et qu'on interdisait de publication avant, et qu'on a essayé d'empêcher de s'exprimer pendant un certain temps. Contrairement néanmoins à ce que beaucoup ont l'air de croire, on s'attend à ce que les religieux apprennent à se moquer des agnostiques. Comme disait la Savoyarde Noémi Regard, les pieux doivent aussi apprendre à se moquer des impies. La satire n'est pas la propriété exclusive d'un camp.

Écrit par : Rémi Mogenet | 14/05/2015

Oui, bien dit. Je partage mille fois ces propos. J'y étais mois aussi et j'ai ressenti la même chose. C'était un élan de solidarité et d'adhésion par une très grande majorité des citoyens quelque en soient leurs origines et confessions, à nos valeurs républicaines et laïques. Et ça je te garantis qu'en soi c'est énorme !!! Moi ça m'a fait chaud au coeur, vraiment.

Après, et c'était prévisible, ça a été récupéré par les politiques de tout bord et dénigré par la minorité très bruyante d'esprits chagrins de tout poil, par tous ceux qui sont contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre, histoire de montrer qu'ils existent..., hélas.... Il ne reste que ça a été un signal très fort du peuple et c'est dans le bon sens.

Après, comment disaient les anciens, une hirondelle ne fait pas le printemps....., mais c'est un signe.

Os

Écrit par : Os | 15/05/2015

"leur racisme chafouin." La dernière erreur à la mode chez les journalistes. Peut-être celle-ci mettra t-elle un terme à "point d'orgue" ?

Écrit par : Géo | 15/05/2015

@ Os... à moelle?

Il a des émotions qui sont comme un feu de paille.


Les émus, les "touchés pour de bon" furent-ils ceux qui sont au pouvoir?

Terminés l'indifférence, le mépris?!

Quel événement, suivant, à signaler?

La réforme scolaire, par exemple?

L'avenir des enfants moins favorisés: vacances neigeuses réservées aux banlieues?

Temps de soutien à l'élève en difficulté, un peu plus d'une minute?!

Admettons que les élèves très aisés comptent parmi eux des jeunes gens juifs avec précepteurs at home si nécessaire: quels commentaires les concernant?

Pardon pour cet exemple mais concernant les rumeurs de quartiers bistrotiers on a appris jusqu'où, à la longue, elles peuvent mener!

Aujourd'hui les juifs sont appelés à retourner en Israël!

On dit qu'il vaut mieux faire envie que pitié. Les proverbes ont-ils toujours raison?

Un gouvernement qui travaillerait avec détermination, de manière pérenne à réduire les inégalités criantes ne serait-il pas celui qui lutterait contre certain dit... "racisme"?

Or la journée en question, ce Dimanche, n'apporta pas le moindre signe de changement d'orientation des dirigeants.

Ce qui ne change en rien les ressentis sincères de chacun.

A voir de Suisse, TV, avec cette "distance"... de quoi yodler?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/05/2015

"Je suis CHARIA" ma foi.....

La nouvelle direction de cet hebdomadaire à baissé le pantalon. Il n'y aura plus de caricature de mahomet. Qui plus est, ils viennent de licencier une de leurs salariés, femme -musulmane combattant les intégristes musulmans se réclamant du même coran, celui de Médine.

Etre Charlie dans l'avenir sera dans la dhimmitude en disant amen à la charia islamique. Ma foi.........

Je suis "Charia" c'est plus tolérant ! Ma "foi" pourquoi pas ?

Virons les chrétiens d'Europe comme ils le font dans les pays des mille et une nuit ou l'slam est amour et paix, ma foi....

Merci à jean-Noël Cuenod de me publier. (Ce n'est pas toujours évident)

Écrit par : Pierre NOËL | 15/05/2015

"Modérés" et, de temps en temps, "censurés".

Écrit par : Mère-Grand | 16/05/2015

@ Pierre NOEL Qu'est ce qui est le plus important, encourageant, constructif, positif: blasphémer pour blasphémer ou, "jeunes musulmans se revendiquer de l'islam tout en soutenant la liberté d'expression"?!

Liberté d'expression et blasphème: synonymes?

S'amuser à vexer, offenser, salir (un distingué commentateur sur blog: "merdia", pour média) au nom de la "liberté d'expression"?!

Merdia pour média: expression, signe de "liberté"?

Écrit par : Myriam | 16/05/2015

@Pierre Noël

"Etre Charlie dans l'avenir sera dans la dhimmitude en disant amen... "

Vous ne croyez pas si bien dire:

" Et puis, Robert Chardon, qui n’a publié sur son compte twitter qu’un seul message en 2014, le 22 octobre, a envoyé une onde de choc à l’ensemble des médias français, jeudi 14 mai, en publiant 6 tweets d’affilée, un indiscutable danger pour l’ordre public.

En réaction, L’UMP a lancé une procédure d’exclusion.

Mais c’est Mehdi Meftah, le fondateur des Indigènes de la République qui dans sa réaction a fait une déclaration tellement politiquement incorrecte, qu’à part al Jazeera, les médias se sont bien gardés de le citer :

« Nous interprétons ça [le tweet de Chardon] comme une grande chose. Son commentaire montre que nous [les français musulmans] sommes de plus en plus visibles. Nous avons notre mobilisation. Nous avons notre vision de ce que la France doit être. »

Meftah a ajouté que les tweets de Chardon révèlent que les politiciens français « sont dans un état de désarroi » et sapent la légitimité de l’islamophobie en temps que plate-forme politique.

« Les politiciens français nous voient [les musulmans] comme une menace », ce qui est un signe que les musulmans français gagnent du pouvoir en tant qu’entité politique ».

Meftah ajoute que les musulmans ont maintenant leurs propres mouvements politiques, comme le Parti des Indigènes de la République, et qu’ils peuvent repousser «la classe politique blanche. »

«Nous sommes ici pour de bon, » conclut Meftah, « rien ne va changer cette réalité, sauf un génocide ou quelque chose de ce genre. »

Si Robert Chardon est diagnostiqué « vol au dessus d’un nid de coucou », il sera le premier vrai cas d’islamophobie (une phobie relève de la psychiatrie) en France." "

http://www.dreuz.info/2015/05/robert-chardon-maire-ump-hospitalise-doffice-pour-avoir-annonce-linterdiction-de-lislam-en-2027/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Écrit par : Patoucha | 17/05/2015

Et, comme le sommeil me boude, une chose incroyable.

On ne publie pas un commentaire, déjà les grands mots, il y a "censure"!

Nous sommes observés, épiés, "soupçonnés présumés suspects" de partout. Dès que mettant les pieds dehors.
Nos mails.
Personne ne bronche pour de vrai.

Le grand argument, l'unique: notre sécurité.

Tout est dit. Personne ne descend dans la rue... ne fait grève (si on voulait faire bouger les choses à propos de la LAMAL, par exemple, l'assurance maladie suisse, autrefois magnifique progrès social aujourd'hui arnaque de première, en ne payant plus ces primes, ce, de façon nationale, "fédérale"! tant que les primes ne seront pas calculées de manière à les adapter au revenu de chacun?! Assurément, les personnes très à l'aise auraient des primes nettement plus élevées que les salariés comme rentiers AVS "modestes"! et alors?!)) Quelle "solidarité" "solidarité mon c(...)! comme dirait Zazie, celle du métro!

Je respecte le Dimanche du 11 janvier 2015.
Je respecte... sans plus.

Mais... comme il apparaît, voir plus haut, que Monsieur Pierre NOEL n'est pas forcément publié automatiquement, en confirmation de ces lignes d'insomniaque, certes, mais pas forcément "somnambule"! concernant un commentaire de Pierre NOEL qui n'aurait pas été publié, Monsieur Cuénod, je crie à la "censure"! Je prépare "ma" pancarte! Je descends dans la rue et les habitants de la commune que j'habite apprennent que, désormais, je suis:

JE SUIS PIERRE NOEL !

Écrit par : Myriam | 17/05/2015

P.S.

lovejoie, autre blog, évoque tout ceux qui marchent comme en "rangs de sardines".
Moutons de Panurge.

Contemplé avec émerveillement, hier, un nouveau-né de deux semaines.
Planquer sur sa voiture une pancarte avec slogan voire mot d'ordre?

Dire au papa qu'une légende juive explique que le léger creux au-dessus de la lèvre supérieure du bébé, comme de nous tous, signale le passage d'un Ange qui en appuyant sur cet endroit, en le creusant donc une fois pour toutes, a dit "chut"! car le bébé en l'habitacle maternel est tout sachant, tout savant. Mais au moment du passage de l'ange, son geste, tout en lui, Bébé, est "oublié"!

Joie.



Que choisir: pancarte ou légende?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/05/2015

Patoucha,

Ils ne se cachent plus ! Leurs intentions sont bien celles que nous dénonçons depuis tant d'années.

Les collabos ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas. Quant aux ignorants ils ont intérêt à réviser l'histoire et lire le coran de Médine abrogeant le coran de la Mecque.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/05/16/un-musulman-vivant-en-suede-explique-lislam-en-toute-franchise/

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques/

Écrit par : Pierre NOËL | 17/05/2015

Ce qu'indiqué par Pierre NOEL à Patoucha est à découvrir d'urgence afin de réaliser que des êtres ainsi formés, éduqués "comme cela et pas autrement" ne peuvent raisonner sainement ce qui ne justifie en rien la barbarie mais appelle à la vigilance avec abstention de toute provocation.
Efficace légitime défense de nos valeurs et patrimoine universel (Palmyre, ces heures) s'imposant, hélas, tout le temps qu'il faudra.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/05/2015

Merci Myriam...

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/05/2015

Pol Post -Charlie:
Pour avoir été un vrai Charlie après Hara-Kiri:
j'ai pu mesuré la lente dégringolade des rieurs "estampillés" officiels à commencer par le Rieur du Val qui vire le vioque Sempé pour antisémitisme suite à son commentaire sur le mariage de Sarko junior avec la firme Darty.
Le Même Val qui devient un post-rieur officialisé à la tête d'un média public avant de devenir un proche de .... Carla Sarkosy.
Comme ultra- libertaire , on a pas fait mieux.
Plus près de chez nous , on s'écharpe dans la famille de Charb pour tenter d'éloigner dame Bougrab ministre de Sarko qui fait de l'ombre aux déchirés de la révolte , en mal de subventions.
Cette mise en scène à deux vitesses Olivier Todd la dénonce comme une imposture des élites en mal de reconnaissance dans une période qui fait peu de place à une réelle insolence , sauf à stigmatiser les " Tarés "forcément djiadistes ou dealers , guerriers d'une République d'en Bas.

Écrit par : briand | 18/05/2015

Lorsqu'il s'agit de femmes il finit toujours par s'agir de fonds de culottes, de tiroirs ou de caisses... ci-dessus

dames Bruni-Sarkozy ou Bougrab... à propos d'un article de Jean-Noël Cuénod concernant une foule engourdie pas le froid parcourue néanmoins par un "frisson républicain"!

Quelle société, aujourd'hui: guerre ou paix?

Quels paradigmes?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/05/2015

Pour compléter mon commentaire ,si je souscris aux lignes de Todd concernant le constat d'une fracture sociale , entre des élites pseudo-libertaires émanant des métropoles et des " Tarés" des périphéries ou banlieues "sauvages" ,je ne pense pas que la ligne de démarcation est de nature religieuse , si tant est que le christianisme en dehors de l'immigration provenant du sud de l'Europe n'a aucune existence communautaire. Tel n'est évidemment pas le cas du Judaïsme , dont le quotidien israélien Haaretz se fait le témoin des dérives racistes du peuple élu.
In Fine . Lutz quitte Charlie à un moment ou les vrais Bobos se lâchent en donations ingérables , pour une équipe qui avant l'attentat ne savait pas comment terminer la semaine.
Tout cela me navre , je ne me réjouis pas du devenir de Charlie icône malgré lui, mais pour l'amour de la langue , je lis un hebdo textuel" Le Canard Enchainé" il est plus vieux que moi.

Écrit par : briand | 19/05/2015

Minc alors: ne manquer sous aucun prétexte la chouette Onfray- le Todd à l'égo , soit l'émergence d'une nouvelle critique, émanant de Bêtes à Bourdieu , pourfendant le prêt à penser, face à une nébuleuse de premiers communiquants qui peinent à Rafaler les Façades de l'Arabie, mais Mistral et boules de gomme.

Écrit par : briand | 21/05/2015

Les commentaires sont fermés.