02/05/2015

Laïcité à multiples vitesses

 

 La laïcité doit-elle être considérée comme un mètre de couturier? Placarder une affiche de concert pour les chrétiens d’Orient relève-t-il du crime de lèse-République? Deux récentes affaires survenues en France démontrent à quel point la laïcité est trop souvent mal comprise par celles et ceux qui sont chargés d’en appliquer les règles.

 Plusieurs collégiennes et lycéennes de religion musulmane ont été interdites de cours en France parce que la jupe qu’elles portaient était trop longue pour être honnête laïquement. Le Conseil contre l’islamophobie en France a recensé 130 cas de ce genre en 2014, sans que ce chiffre soit confirmé par une autre source. Cette longueur suspecte est considérée comme relevant du «port ostensible d’un signe religieux», interdit dans les établissements scolaires publics. A noter que cette prescription concerne principalement le port du foulard islamique. Or, les collégiennes et les lycéennes en question avaient ôté le leur en entrant au collège et assistaient donc tête nue aux cours. 

 A Paris, c’est une affiche dans les couloirs de métro qui a fait crépiter les réseaux sociaux. La RATP – régie des transports publics parisiens – avait interdit un panneau publicitaire en faveur d’un spectacle car il y était mentionné «Concert pour les chrétiens d’Orient» (photo).  Cette inscription, pourtant bien anodine, était considérée par la RATP comme une atteinte intolérable à la laïcité. Finalement, devant le concert de… protestations et après s’être fait botter les fesses métaphoriquement par un tweet du premier ministre Valls, la direction des transports a dû revenir sur son interdiction. 

XVMbd3cdb86-dae7-11e4-8b2e-931701e0068c.jpg

 

En multipliant ce genre d’interdiction ridicule, ces fonctionnaires zélés, croyant servir la laïcité, la caricature en la transformant en usine à interdits ubuesques. En quoi la longueur d’une jupe relève-t-elle du prosélytisme religieux ? A combien de centimètres au-dessus de la cheville doit-elle être considérée comme laïquement correct? Un centimètre? Deux ? Quatre? Cinq et demi? 

En quoi une mention «pour les chrétiens d’Orient» dans le couloir d’un métro lèse-t-elle la neutralité confessionnelle de l’Etat? C’est un élément d’information, c’est tout. Qui ne provoquera pas des vagues de conversions en faveur des Eglises maronites, orthodoxes ou syro-chaldéennes. 

Ah, c’est le mot «chrétien» qui gêne, voyez-vous! Aurait-on usé du vocable «juif», «musulman», «bouddhiste», «hindouiste» que la décision de la RATP aurait été différente? La RATP nous ferait un complexe parce que la religion chrétienne est majoritaire dans nos pays? Dans cet esprit, elle devrait alors accueillir avec bienveillance la pub des Adorateurs de l’Oignon.

 Pourtant, l’Etat français lui-même donne de larges coups de canif aux principes de la laïcité. Ainsi, subventionne-t-il massivement les écoles privées dont 90% sont d’obédience catholique. De même, pour des raisons historiques, la France salarie les prêtres, rabbins et pasteurs en Alsace-Moselle. 

 D’une part, l’Etat se montre d’une laïcité vétilleuse et punitive pour des broutilles. D’autre part, il l’oublie en abordant des domaines aussi essentiels que l’enseignement. Dans les deux cas, c’est l’incohérence qui sévit et les ennemis de la laïcité qui ricanent.

 

Jean-Noël Cuénod

 

Le Plouc est invité à l’émission de Laurent Caspary, «Tribu», sur les ondes de la RTS, lundi, de 11h. à 11h.30 à propos de son dernier livre «Ne retouche pas à mon dieu – Un bilan de la laïcité».

19:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | |

Commentaires

La lame du rasoir n'ayant pas à "effleurer la joue du Juif pieux" faut-il par précaution désormais interdire la barbe aux hommes quels qu'ils soient la sauvegardant néanmoins concernant les "femmes à barbe" ("C'est moi que j'suis la femme à barrrbe!" a-t-on chanté, jadis, au cirque notamment.

Vous avez mille fois raison en votre article, Jean-Noël Cuénod, car la laïcité comprise de travers, franchement, tourne à la (c...rie)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/05/2015

Pour une fois, pour la première je crois, je ne partage pas votre analyse.

Sur l'affiche sur les Chrétiens d'Orient, ce n'est pas la laïcité qu'a invoquée la RATP pour justifier cette idiotie, c'est pire! Ils ont invoqué le conflit entre Daesh et les Chrétiens, à la façon de Dieudonné lorsqu'il dit qu'il ne sait pas qui des Juifs ou d'Hitler a commencé, et pour affirmer leur "neutralité" dans les conflits! Pire qu'une crétinerie, il s'agit bien d'une saloperie.

Sur l'affaire de la jupe, il y a une vraie perversité et une vraie difficulté dont je crains qu'on ne puisse se sortir que par l'imposition d'un uniforme, ce qui serait une défaite. Dans plusieurs régions, ou quartiers, ceux qui avaient été en pointe sur la promotion du voile, le retrait des filles des cours de sport et autres provocations diverses, on assiste maintenant au port d'une "tenue islamique" qu'il s'agisse de celle qu'on a vue sur la photo de cette jeune fille ou de la "demi-abaya": ces jeunes filles retirent le voile de leur tête en arrivant à l'école mais brandissent leur accoutrement comme un drapeau.

Le système commence par une arrivée massive et remarquée dans la même école, un jour donné, de ces jeunes filles dans ce nouvel accoutrement, puis d'une répartition pour éviter les sanctions: un petit nombre viendra désormais dans cette tenue chaque jour, en s'organisant pour que chacune puisse "afficher" sa détermination religieuse tout en évitant de se faire interpeller par les autorités scolaires.

Après quelques réflexions et réactions, la direction de l'école sanctionne la ou les meneuses, pour ramener tout le monde à la raison; c'est ce qui vient de se passer pour cette jeune fille. Cela s'est produit pour d'autres ailleurs, mais là, les parents ou l'imam local ont décidé de saisir la presse... pour promouvoir leur cause, qui n'est pas franchement laïque!

C'est bien la laïcité qui est attaquée et non l'institution qui attaque une pauvre jeune fille (qui n'est malheureusement qu'un instrument dans les mains de fanatiques) au nom d'une laïcité dévoyée.

Écrit par : Cara | 03/05/2015

La laïcité n'apparaît plus que comme le paravent des intégristes agnostiques.

Écrit par : Rémi Mogenet | 03/05/2015

Interdiction aux maîtres ou profs de gym d'entraîner leurs élèves en leur faisant ouvrir les bras jusqu'à les étendre à l'horizontale!

La raison?

Les bras ouverts étendus à l'horizontale forment une... croix!

Écrit par : mk | 04/05/2015

On croit quoi?
On voit parfaitement que le dieu des hommes dépend de l'état de leur évolution tant individuelle (en son for intérieur) que collective.
En empruntant la voie du judaïsme un jour Dieu ne veut plus de sacrifices humains
puis non plus d'animaux

Il veut des cœurs repentants.
On le dira Amour

Aujourd'hui on 'interroge sur l'amour, la sexualité

"mais avec amour" ajoutait un psy, Christophe Baroni, Nyon

Dès lors... on se "demande" et c'est très bien!

Sauf qu'en ce qui concerne la foi il y a cinquante ans on pouvait tout dire tout demander, "témoigner": vivre...

Depuis qu'il souffle cette "liberté d'expression" paradoxalement nous sommes priés de tout garder pour nous: OMERTA

Portions très librement le signe de notre foi pour les uns une petite croix d'une façon, les autres, Huguenotes, une médaille de Sainte Vierge

Les prêtres portaient la soutane s'ils le souhaitaient.
Les religieux les "saints habits" de leurs ordres (dans les rues Dominicains, Capucins barbus... On regardait l'affiche d'une Rencontre, d'un concert spirituel (par les Compagnpns du Jourdain, par exemple) Gospels... La Croix de Camargue...

Les journaux présentaient de savantes études de théologiens.

Les lecteurs pas d'accord intervenaient par Courriers de lecteurs, furieux, à l'époque, certains pasteurs fulminaient... bref! c'était sympa, pourquoi?

Parce que tout le monde se tolérant le sourire, la gentillesse, le rire irrésistible, ce médecin incontournable; la bonne humeur, l'humour, le ver el'amitié entre fidèles de même religion ou différentes... le respect des convictions d'autrui également, ô combien... Les temps ont changé, au fond pourquoi et depuis quand?!


Les prêtres, les uns, disaient ce que l'évêque leur disaient de dire, les réfractaires, "subversifs", hélas! comme il serait arrivé pour Jésus s'il avait été présent nommément, se faisaient "griller", suite des bûchers, en leurs carrières.

D'accord! mais y aurait-il encore d'autres raisons?!

(Pensant qu'un nom présumé "polonais" posant problème à une personne sans doute traumatisée en son enfance ou adolescence par quelque chose qui serait "en rapport avec..." je souhaitai la soulager en signant désormais mk

Mais la stupidité, la malveillance, toujours les mêmes...

Je ne souhaite pas, en l'occurrence, son auteur méritant mieux, donner le nom du blog concerné).

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/05/2015

La Laïcité n'est pas en cause mais ce qu'en font les groupuscules et l'état.

L'état français a besoin de vendre du matériel militaire, la Laïcité est devenue moribonde, comme les gouvernements qui se succèdent depuis 1975.

La Laïcité est attaquée par les religions en particulier l'islam. Qui est responsable?

Enfin, dans toute l'Europe et en France en particulier nous avons une gauchiasserie tellement débile dans son idéologie, qu'elle défend les islamistes. Le prétexte serait la défense des minorités!

Certains syndicats et certains partis sont pris dans le piège des adhésions, de nombreux musulmans cotisent.

Ces mêmes syndicats comme ces partis sont en perte de vitesse, normal, ils sont à côté de la plaque. Ayant questionné des militants du front de gauche sur l'islam et le droit des femmes, la réponse est simple: "on en parle pas"

Les mêmes questions à des cégétistes: "nous on ne parle pas politique on défend les travailleurs."

Il n'est pas étonnant qu'il n'y ait aucune manifestation pour défendre la Laïcité, l'interdiction des chiffons islamiques, les droits de la femme, quant aux valeurs et la culture, ça ne fait plus partie de la panoplie. Les marches blanches ont remplacé les manifestations de colère, place aux dépressives, aux dépressifs et aux contemplatifs, les fleuristes jubiles c'est Toussaint tous les jours de l'année.

Ces mêmes gens s'attaquant à une affiche de soutient aux chrétiens d'Orient, massacrés par des musulmans ayant pour référence le coran. Ces nazes oublient que leurs ancêtres et parents ont combattu le nazisme et sa propagande. Eux, sont des blaireaux qui profitent de la Liberté chèrement acquise et défendue par leurs ancêtres. Le problème n'est plus religieux ni Laïque, il est politique de haut niveau. On est loin de la discussion de bistro!

Les combats pour les idéologies ont toujours mené à des catastrophes, normal elles sont à l'opposé de l'idéal de vie et de Liberté, de bien-être et de bonheur..

La Laïcité doit être défendue, mais en parallèle, il faut s'opposer aux lèches bottes de l'islam et aux islamistes qui ont compris, comment en se fondant dans la foule, ils pouvaient ruiner un pays avec la bénédiction de certains chrétiens ou crétins c'est selon.

Enfin, se poser la simple question: "pourquoi dans les pays musulmans les chrétiens font l'objet de massacres, pourquoi dans les pays musulmans les églises sont pillées et brûlées, pourquoi dans les pays musulmans des chrétiens sont obligés de fuir le pays ou ils résident bien avant les musulmans?

J'ai répété plusieurs fois "pays musulmans" exprès.

Une autre question est à se poser: "pourquoi n'y a-t-il pas de réciprocité pour la construction des lieux de cultes dans les pays musulmans"

-Pourquoi être obligé de se convertir à l'islam pour se marier avec une musulmane ?

Pourquoi tant de conflits avec et entre musulmans ?

Il va bien falloir que les politiciens qui élaborent les lois revoient leurs copies et vite car le temps presse. C'est valable pour la Suisse qui ne veut pas se mouiller.

Il va bien falloir que les peuples se réveillent car de plus en plus d'Occidentaux ne veulent pas de l'islam, tout cela se terminera par des conflits sanglants.

Ce sont des musulmans qui tuent des chrétiens en Europe, par le contraire.

les chiasseux rouges et verts de Charlie baissent pavillon, plus de caricatures du sanguinaire; n'ayant jamais été "charlie" je m'en félicite. Par contre, ce qui c'est passé va au delà de la nouvelle équipe. Des caricatures il y en aura ailleurs. Notre Liberté et notre civilisation sont remis en cause par l'islam et nos collabos, ignares du coran. Il y a même un idiot soi-disant expert des religions invité sur canal+ qui a déclaré que jésus avait donné l'ordre de couper des têtes! pour les "lambda contemplatifs" et paresseux ça fait son bonhomme de chemin....

-Nous sommes tous des futurs Chrétiens d'Orient, défendons-les coûte que coûte, il en va de la Liberté et de la vie de nos petits enfants..

Écrit par : Pierre NOËL | 05/05/2015

P.S. Perso, plus je lis concernant la laïcité plus je crois qu'il s'agit aujourd'hui d'un moyen pour démolir, par derrière la foi, l'éthique! au profit des marchés et finances.
Je ne saurai assez recommander la lecture de Swâmi Vivekânanda son JNANA-YOGA qui aborde l'ensemble des problèmes qui nous travaillent, nous heurtent ou nous tracassent le plus en précisant que, de ma part, il ne s'agit pas de prosélytisme concernant le yoga (le yoga, lequel?!) d'autant plus qu'il ne faut pas occulter ce qui est toujours enseigné concernant le yoga: qu'il "mène à tout à condition d'en sortir"! un peu comme sur l'autoroute.

wir bauen eine Strasse Wie hoch?!

Nos construisons une route ô combien haute?!

Jnâna: connaissance

(également vanité-fossé des orgueilleux en fin de compte non seulement nuls mais, pire, "gaspillant leur énergie pour rien, moins que rien" (du Vivekânanda tout craché)!

Religieux de toutes formes de Credos qui se laissant ainsi orienter trouveraient paix et "désinféodation" ainsi que sortie de fanatismes non moins divers que variés.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/05/2015

Les commentaires sont fermés.