08/04/2015

"Ne retouche pas à mon dieu!" à Radio-Cité

Dans le contexte de son émission « Spiritualité » diffusée sur Radio-Cité, Gilles Soulhac a consacré deux interviewes au dernier bouquin du Plouc, « Ne retouche pas à mon dieu! »  qui vient de paraître chez Slatkine.

On peut les écouter ici


podcast


podcast

10:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Dieu au fil des siècles ne subit-il pas sans cesse des retouches?
On le rétrécit, on le rallonge, "coupe parmi"!

Prana Souffle Lumière
Akasha matrice Espace conscience Ether

"Parents premiers"... rien d'autre, certes, mais sans eux?

De l'Inde qui, de toujours, a "su" qu'il n'y avait pas qu'une planète et qu'une planète habitée.

Monsieur Cuénod non seulement est journaliste talentueux mais quelle voix, timbre, diction...

Il doit avoir un ou deux fils: difficile de ne pas imaginer la même voix à l'occasion ados les enguirlandant

Ce devait sonner "sec"!

Voix d'un père homme du large

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/04/2015

On peut applaudir les suisses qui se sont opposés aux minarets. Dommage qu'une partie de la chrétienté et de la gauche ne voit pas le danger arriver à cause de leurs croyances aux fables royales.

Les habitants des campagnes Suisse ont une légitimité leur permettant d'anticiper les événements plutôt que les subir.

Il y a des gens courageux parmi les suisses, ils savent de quoi ils parlent au sujet du concept mortifère. L'histoire doit être racontée, pas les histoires de curés ou de pasteurs. Les journalistes devraient être plus lucides, les croyances font des dégâts.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/04/09/exclu-dreuz-suisse-denonciation-de-centres-islamiques-au-procureur-general-pour-incitation-a-la-haine/

Si Mr Cuenod ne sait pas pourquoi les gens de la campagne ont voté contre les minarets, c'est grave pour la démocratie et l'avenir des enfants en Suisse et en Europe. Arrêtez de croire cher monsieur, votre dieu est inconscient, ce faisant, il est un danger public.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/04/2015

Les commentaires sont fermés.