L’EVASION DES PARFUMS

Imprimer

7235602_l.jpg

 

 

 

 

        Ouvre le portail et laisse échapper

                  Les parfums

           Couleur de l’esprit musique du corps

                  Pluie sèche

     Trace d’infini et divine empreinte

                   Sur la boue

     Odeur de sainteté dans les replis

                   De nos sexes

Pont invisible entre ciel et sol

                    Peau d’étoile

                Poumons emplis de saveurs et d’arômes

                    Air soyeux

                      Reprends ton chemin de fraises et de mûres

                    En riant

             Il n’est pas d’autre guide que ton nez

                    Vin devin

 

 

Jean-Noël Cuénod

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Vos vers sont plus idiots encore que vos articles, encore que..

  • Jean-Paul D., plus conard que vous se peut-il?

    "Vin devin

    Devin du village
    Jean-Jacques Rousseau Chanteurs, pasteurs et Diacre chez les Cuénod!


    "(...) Galants, prenez vos chalumeaux Allons danser sous les ormeaux?

    Allons danser sous les les ormeaux
    Réveillez-vous jeunes fillettes (à peu près)!
    Allons danser sous les ormeaux
    Galants prenez vos chalumeaux lesquels chalumeaux ne sont pas "du pipeau"!

  • conard ?

  • En regardant la terre qui accompagne le poème pour "aller danser sous les ormeaux" de l'auteur de ce blog on attendra du printemps son Jeu du Feuillu.

    Merci à anguillesousroche que nous accompagnons de nos vœux.

  • Très beau poeme, j'aime le respirer... ce vin...Merci
    Michèle

  • Ne croire qu'au sang du christ, il n'y a que ça de vrai la nature est belle.

  • Tout simplement MAGNIFIQUE ,merci Monsieur Cuénod

  • Oui! Mais on ne peut pas tout avoir...

    Prions pour qu'"à Paris, privées de messe, les bigotes ne complotent dans les ruelles"!

  • Fraises et mûres disent un jardin.. ronces

    Chacun reçoit un poème selon ce qu'à lui, elle, il dit ou non

    Parce qu'il me dit à mo, ce poème, est-il aussi éloquent pour quelqu'un d'autre que moi ou ne me dit rien à moi, ne me plaît, ne m'enchante, ou ne me confirme ou ne m'encourage forcément, de manière égoïque ne me "flatte"! pas mauvais poème pour tous


    Monsieur Meslin? Voyez lovejoie (si tant qu'elle remercie Monsieur Cuénod pour son poème)
    Pour son poème ou pour lui avoir permis de prendre connaissances de lignes imprévisibles (?) signées Pierre NOEL, ou les deux: poème et commentaire de Pierre NOEL, autres personnes?

  • Oui! le sang du Christ qui l'aurait cru?
    A moins qu'il s'agisse d'histoires de vampires?!

Les commentaires sont fermés.