04/03/2015

Drones de drame

topelement.jpg

On vous surveille. Le gouvernement a un dispositif secret, une machine qui vous espionne jours et nuits, sans relâche.

 L’intro de Person of Interest, la série américaine bien partie pour décrocher l’Entonnoir d’Or au Paranoïa Award, déroule son gros délire habituel, mardi soir. De son regard de taupe connectée, Harold Finch contemple ses écrans et doit faire face à une machine d’électrosurveillance aussi puissante que la sienne mais bien plus méchante.

 Au même moment, l’alerte du Parisien s’affiche sur l’écran : « Dix drones survolent actuellement Paris, Saint-Mandé et Charenton ».

 C’est quoi ça ? Les ennemis de Finch ont-ils lancé une attaque sur la Tour Eiffel pour faire voir un peu de quel câble ils se chauffent ? Tous aux abris ! Mais comment sortir ? Les drones sont là qui guettent prêt à vous envoyer une fléchette empoisonnée. Peur dans la fiction. Peur dans la réalité. Mais où se niche la fiction ? Quel complot la réalité ourdit-elle ? On ne sait plus à quel écran se vouer. Ecran. Et crainte. Voilà le programme du soir.

 La peur est la véritable énergie renouvelable, inépuisable, autoalimentée. Poutine se goinfre en Ukraine et lance son regard sibérien sur les pays baltes. Pendant ce temps, Boko Haram, de crainte de paraître petit bras, se met à égorger devant les caméras façon Etat Islamique, devenu l’arbitre des élégances barbares. Et qui sévit maintenant en Libye, à quelques brasses de l’Europe. Les reporters doivent utiliser des « fixeurs » pour déambuler dans les banlieues à la fois « chaudes », « sensibles » et « déshéritées » tous adjectifs qui ont comme un petit air d’érotisme misérabiliste et donnent à cette angoisse urbaine, un frisson particulier.

 Nous sommes assomés de peur brute. Encerclés par des écrans paniques.

 Comment trouverions-nous encore le temps de réfléchir ? La peur nous épargne de cet effort. Ne pensez plus, ayez peur. C’est tellement bon d’être aliéné.

 Jean-Noël Cuénod

 ESPACE VIDEO


Survols interdits : faut-il avoir peur des... par lemondefr

13:09 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

Commentaires

C'est tellement perceptible tous ces mensonges qui nous sont servis à toutes les sauces et ce tout au long des ans depuis 2000 qu'on s'étonne encore du nombre de gens qui avalent toutes ces couleuvres prenant tout cee qui parait dans les médias au premier degré
Mais la peur est un moteur très puissant et un jour ou l'autre elle fini par se retourne contre ceux en abusant juste pour leur satisfaire leur égo d'êtres vicieux
On peut se demander ce que feraient certains jeunes politiciens aujourd'hui si une menace de type nucléaire pesait sut le monde comme du temps de Kennedy .Ils sont déjà morts de trouille à l'idée de déchets qui trainent hors des containers alors que nous imitions nos anciens bien décidés à ne pas se laisser encore museler par ce qui n'était finalement que de la propagande
Mais voilà les hommes du Régiment 8 eux ne se laissaient pas manipuler et tous ont su léguer leur savoir aux plus jeunes pour qu'ils apprennent très vite à différencier le vrai du faux
belle fin de journée pour Vous Monsieur Cuénod

Écrit par : lovejoie | 04/03/2015

"Poutine se goinfre en Ukraine et lance son regard sibérien sur les pays baltes."

Je vous croyais mieux renseigner. En fait voilà qu'à votre tour vous colporter de la propagande anti-russe primaire. Vous n'avez pas le moindre début de preuve de ce que vous dites.

Écrit par : Johann | 04/03/2015

"La peur est la véritable énergie renouvelable, inépuisable, autoalimentée."

Bravo, c'est vrai, c'est exact. Et qui la colporte ?

Écrit par : Keren Dispa | 04/03/2015

"Je vous croyais mieux renseigner. En fait voilà qu'à votre tour vous colporter.."

"mieux renseigné" et "vous colportez"

Écrit par : Bruno | 06/03/2015

La peur à fait avancer l'humanité bien avant le Néolithique. Elle a permis à nos lointains ancêtres de prendre conscience des dangers ce faisant, d'inventer le silex, le feu, la chasse en groupe, de prendre place dans les grottes etc.

Aujourd'hui il faut avoir peur des dirigeants de ce monde, des religions, des modifications climatiques, des informations, d'internet, du virtuel, de la voisine enchiffonnée, de la mosquée, des imams, des curés, des rabbins, des croyances, des drones, des chiens, des chasseurs, des journalistes et des médias. La liste ne s'arrête pas là, ça va de soi.

Depuis l'invention du silex, si les espèces humaines avaient dû s'arrêter à cause des inventions, des technologies, des rêves, des imaginations, des dangers, il n'y aurait plus de créativité, nous ne serions pas là à échanger des points de vue.

Mon saint Ordinateur, à remplace les bouquins religieux, seuls moyens d'information et d’enfumage, il y a plus de 2015 ans, nous obligeant à "croare" (du verbe croasser) des religieux, apôtres des différents rois et chefs tribaux.

Ayons peur, mais avec la volonté de s'informer; pour cela, il faut aller aux sources, vérifier afin de ne pas se faire avoir. Le drone n'est pas le danger mais ce qu'on en fait. Tout dépend de la Culture et de l'idéal de vie.

Il y a plus d'un siècle beaucoup de gens avaient peur de la voiture, ils avaient raison, le code de la route est né, contemplons la belle voiture aujourd’hui avec ses équipements.

Poutine mange des enfants à son petit déjeuner, si si "on" me l'a dit......problème, je ne suis pas croyant. Hollande et Obama seraient des excellents Présidents vous y croyez?

Certains conservateurs ne voyaient que par le cheval, la charrette, la diligence et le bourricot. Hi han, bêêêê……

Écrit par : Pierre NOËL | 06/03/2015

Les commentaires sont fermés.