19/02/2015

HAÏKUS POUR LES ANIMAUX DE PARIS (2)

 

imgres.jpg


Le rire  du merle

Secoue le ventre des parcs

Et le dos des rues

 

***   *** ***

 

Drôle de canard

Qui aboie dans les allées

Du parc Montsouris

 

*** *** ***

 

Au Parc Montsouris

Tous les chats claquent du bec

Et les canards rient

 

*** *** ***

 

Tout est dans la mouche

L’immondice et le miel

Le bleu et le brun

 

*** *** ***

 

Une musaraigne

Règne sans gêne sur l’herbe

Sage de Bercy

 

*** *** ***

 

Toujours le chat guette

La surprise au fond du trou

Tueur fasciné

 

*** *** ***

 

L’oraison du merle

S’est envolée ce matin

L’âme est de retour

 

Jean-Noël Cuénod

17:11 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Au bois de Boulogne
les caméléons cogitent et s'agitent
Le sage de Bercy fait la trogne
Dans les allées
Les biches effarouchées sont égarées
Mais qui fréquente le bois de boulogne
A part les condés dans leur besogne *!*

Écrit par : Pierre NOËL | 20/02/2015

Oui... mais si l'"âme" est de retour?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20/02/2015

Maintenant

Si l'âme est de retour mais que le merle est un moqueur coquin
ou un coquin moqueur

L'âme s'obstine-t-elle ou faussant compagnie, filant à l'anglaise, se reprend-t-elle, se ressaisit-elle à temps?

"Ouvre ton aile au vent" entend-t-elle*
(comme disent les oiseaux mamans à leurs oisillons)

Petite âme écoute l'autre, la Grande


*Poème, nom de l'auteur oublié

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/02/2015

Les commentaires sont fermés.