HAÏKUS POUR LES ANIMAUX DE PARIS (2)

Imprimer

 

imgres.jpg


Le rire  du merle

Secoue le ventre des parcs

Et le dos des rues

 

***   *** ***

 

Drôle de canard

Qui aboie dans les allées

Du parc Montsouris

 

*** *** ***

 

Au Parc Montsouris

Tous les chats claquent du bec

Et les canards rient

 

*** *** ***

 

Tout est dans la mouche

L’immondice et le miel

Le bleu et le brun

 

*** *** ***

 

Une musaraigne

Règne sans gêne sur l’herbe

Sage de Bercy

 

*** *** ***

 

Toujours le chat guette

La surprise au fond du trou

Tueur fasciné

 

*** *** ***

 

L’oraison du merle

S’est envolée ce matin

L’âme est de retour

 

Jean-Noël Cuénod

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Au bois de Boulogne
    les caméléons cogitent et s'agitent
    Le sage de Bercy fait la trogne
    Dans les allées
    Les biches effarouchées sont égarées
    Mais qui fréquente le bois de boulogne
    A part les condés dans leur besogne *!*

  • Oui... mais si l'"âme" est de retour?

  • Maintenant

    Si l'âme est de retour mais que le merle est un moqueur coquin
    ou un coquin moqueur

    L'âme s'obstine-t-elle ou faussant compagnie, filant à l'anglaise, se reprend-t-elle, se ressaisit-elle à temps?

    "Ouvre ton aile au vent" entend-t-elle*
    (comme disent les oiseaux mamans à leurs oisillons)

    Petite âme écoute l'autre, la Grande


    *Poème, nom de l'auteur oublié

Les commentaires sont fermés.