11/01/2015

"Je Suis Charlie": Un tsunami humain pour emporter les ennemis de la liberté

 

BernardPeyréga.jpg


Le Plouc sort de la grande marche républicaine en l'honneur de Charlie Hebdo et de la liberté d'expression. Voici son papier qui paraîtra dans la Tribune de Genève et 24 Heures 

  

Paris n’avait jamais vu ça! 1,5 million de femmes, d’hommes et d’enfants ont participé, hier après-midi, à la grande marche républicaine pour défendre la liberté d’expression. En province, les défilés sont de semblable ampleur. En tout, 3,7 millions de citoyens sont  descendus dans les rues de France. C’est la plus grande démonstration publique jamais recensée outre-Jura.

Ces manifestants ont aussi honoré la mémoire des dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo, ainsi que celle de toutes les victimes de la semaine sanglante que vient de vivre la capitale française. C’est la République qui s’est réveillée en ce dimanche au froid piquant et ensoleillé. Elle semblait, jusqu’alors, bien assoupie.

1,5 million, cela représente plus d’un Parisien sur deux  qui ont marché – ou plutôt piétiné – entre la place de la République et celle de la Nation. Mais ils sont tellement nombreux que toutes les autres rues et boulevards sont pris d’assaut allant jusqu’à envahir une autre grande place mythique, la Bastille. Certains ont mis près de trois heures pour parcourir cinquante mètres.

L’ambiance au cœur de ce cortège? Impressionnante de sérénité, de bonhommie, de ferveur aussi. Aucun cri de haine. Nul appel à la vengeance. Devant nous, un groupe de jeunes beurs et leurs copains noirs brandissent des drapeaux tricolores en criant «vive la France, vive la République». D’autres arborent des drapeaux israéliens pour saluer les victimes du supermarché casher de Vincennes. Tous ces groupes se saluent, se congratulent, chantent souvent La Marseillaise

2.MichelPinault.jpgPlusieurs manifestants ont bricolé leur pancarte. C’est le cas de l’historien Michel Pinault qui a reproduit la «une» de L’Humanité annonçant l’assassinat de Jean Jaurès en lui ajoutant le bandeau «Je suis Charlie»: «Certes, la situation de Jaurès à la veille de la première guerre mondiale n’est pas celle que nous vivons actuellement. Mais il y a tout de même des similitudes. Il ne faut pas que la passion nous domine. Je propose donc ainsi une piste de réflexion».

Nadia, n’a pas de pancarte mais elle ne cache pas ses sentiments ni sa 3.Nadia.jpgdétermination : «Je participe à cette marche, avant tout parce que je suis Française mais aussi parce que je suis musulmane. En tant que Française, je défends les belles valeurs de la République laïque qui sont les miennes. En tant que musulmane, je m’oppose à toutes les formes de barbarie et de fanatisme. Chacun est libre de ses croyances.» 

1.Catherine.jpgCatherine, elle, est partie de Bordeaux pour battre le pavé parisien. Sur son écharpe rouge, elle a agrafé le dessin de Plantu publié par Le Monde de vendredi (Marianne pleurant sur l’Elysée) : «Pourquoi je suis montée à Paris? Par solidarité devant ces lâches assassinats. Pour défendre la liberté
d’expression et l’esprit critique. Pour affirmer mon attachement aux valeurs démocratiques face au danger de la barbarie.»

  Samuel et Christine ont également fait un voyage assez long, puisqu’ils ont quitté dans la matinée le… canton de Berne! «Nous sommes restés Français, même si nous vivons en Suisse. Nous voulions absolument témoigner notre attachement à la République et défiler dans un esprit d’unité, par-delà les clivages politiques et religieux.»

Yane et sa femme viennent du Val de Marne voisin avec leurs huit enfants : «Il n’est jamais trop tôt pour leur apprendre notre devise – Liberté, Egalité, Fraternité – et la défendre!»

Un groupe important de Kurdes du PKK piétine place de la République vers le boulevard Voltaire, avec drapeaux, portraits de leur chef Öcalan et des banderoles «Je suis Charlie. Je suis Kurde». D’autres pancartes expliquent leur présence: elles reproduisent l’agrandissement d’un article de Charb ­– le directeur de Charlie Hebdo, assassiné mercredi – expliquant que face à l’Etat islamique, les Kurdes nous défendent tous.

Des crayons géants apparaissent ici ou là. Le Parisien Daniel est très fier de sa banderole. Il a dessiné une grande colombe de la paix qui proclame dans une bulle: «65 millions de Charlie et moi, et moi, et moi» pour parodier la chanson de Jacques Dutronc. Des petits personnage répètent la même chose dans différentes langues, arabe, hébreu, allemand, anglais et même en corse et en basque.


La foule passe devant un car de CRS en stationnement. Les agents qui y sont installés sont acclamés. Une grande première pour une manif! Il s’agit de rendre hommage aux policiers qui ont été tués dans l’exercice de leur mission et saluer le professionnalisme des forces de l’ordre lors de ces trois jours de barbarie. L’un des participants au cortège brandit sous le nez des CRS cette pancarte: «Je suis Charlie, je suis juif, je suis policier». 

Une hirondelle ne fait pas le printemps, même en hiver. Mais l’impression qui se dégage de ce cortège ­– qui restera inscrit dans l’Histoire – est qu’un déclic s’est produit lors de cette démonstration de volonté collective. Un déclic qui annonce, peut-être, un réveil des valeurs républicaines et laïques auxquelles les Français ont rappelé leur attachement de façon spectaculaire.

Jean-Noël Cuénod 

 PS: grand merci à Monsieur Bernard Peyréga qui a transformé mon cliché raté en photo réussie.

 

 

 

 

21:16 | Lien permanent | Commentaires (36) | |  Facebook | | |

Commentaires

Bof. Avec Netanyahou en tête du cortège c'est tout simplement un sarcasme nauséabond.

Écrit par : Bof | 11/01/2015

Jean-Noël. Je vais en décevoir certains: je ne suis pas Charlie. Je compatis à la douleur des familles de ceux et celles qui sont morts; mais il ne faut pas tout mélanger et se servir de tels drames pour faire de la récupération politique (Il y aura des élections en France au mois de Mars). Vous semblez tous oublier que ceux et celles qui nous haïssent et se servent de débiles mentaux bien de chez nous pour se venger ont de bonnes raisons: Les drones américains et les avions de la coalition ont massacré combien d'hommes, de femmes et d'enfants n'ayant fait de mal à personne avec leurs bombes et roquettes. La France, presque ruinée achète en ce moment des drones américains et israéliens à 60 millions € pièce. Nos imbéciles de dirigeants étaient tout fiers, la semaine dernière de nous apprendre que nous sommes le troisième marchand de "mort" de la planète.
0n donne vraiment de bonnes raisons pour être haïs. Hors, à mon avis le fléau qui va nous détruire n'a pas grand' chose à voir avec les fanatismes religieux. Cela fait un demi-siècle que l'Humanité dépense chaque année 1000 milliards $ pour se faire peur et s'entretuer. (70% de cette somme est l'œuvre d'une seule nation: les USA). Si l'on avait utilisé ces 50000 milliards $ intelligemment, il n'y aurait pas d'humains désespérés qui deviennent kamikazes ou réfugiés. Mais certains seraient moins riches et d'autres moins imbus de leur minable personne. C'est de cela, Myriam que votre pape doit parler dans ses homélies Orbi et Urbi. Il a la trouille; comme ses prédécesseurs et sait à quel point le Vatican (surtout sa banque)a besoin des maîtres de la situation planétaire. l faut une révolution; aussi bien chez les croyants que chez les non croyants (Quoique l'on croit tous en quelque-chose!)Trouvez-moi l'E-mail du Vatican pour que j'écrive à ce pape qui a malgré tout une tête sympathique...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 11/01/2015

Nous avons entendu toute la journée sur les médias les mêmes mensonges: "ce n’est pas l'islam » « l'islam est une religion de paix et d'amour » « les terroristes sont des barbares » « les terroristes se servent de notre religion de paix » on a même eu droit au seigneur et valet de la haute très haute chrétienté --d' Omesson , indiquant qu'il fallait défendre les mosquées!! Lui, il peut désormais garder ses bouquins et sa philosophie car, il n’a pas accepté semble-t-il de modifier le mot racisme ne voulant absolument rien dire dans sa définition actuelle, qui reste opaque et dangereuse mais en faveur de l’islam. Ce mot définit les musulmans ou islam comme une race…..

La demande faite sur sa page « Face de bouc » a été jetée à la poubelle il y a quelques mois.

En fait, cette grande manipulation avait pour objectif de mettre dans la tête des français et des européens que la politique du « vivre ensemble » allait s'imposer d'une manière ou d'une autre. Pour cela, ils ont surfé sur les attentats et les victimes, mais également sur cette aubaine qu’a été ce grand rassemblement.

Les royautés chrétiennes et musulmanes ont gagné la bataille des médias et du mensonge des croyances à l’enfer et au paradis.

Il va falloir envoyer partout où cela est possible, notamment chez les politiciens, donner les livres ou les copies des versets du coran ou les appels aux meurtres sont prêchés. Les politiciens vont, devoir en compagnie de -leurs journalistes , nous expliquer lors des prochaines réunions électorales, ce qu'ils ont compris ou ce qu'ils savent du coran et des autres écrits servant de prêche, mais également d'éducations aux petits musulmans, enfin pour ceux qui savent lire.

Ne pensez pas un instant, mesdames et messieurs les politiciens et les journalistes que vous allez nous mentir indéfiniment et nous imposer un islam dont on ne veut pas.
Préparez vos copies, les corans pouvant être achetés dans toutes les FNAC ou il est écrit qu'il faut tuer du juif du mécréant, de l'apostat et lapider les autres en particulier les femmes.

Quant à vous mesdames si vous souhaitez ne pas être en chiffonnées avec vos filles dans quelques années prenez vous en main, le combat vous intéresse, il me semble.
Cette journée a été celle d'abord de l'islam ensuite des autres qui finiront comme dhimmis ou comme en Irak et ailleurs, dans tous les pays musulmans ou il fait bon vivre tout le monde le sais sauf nos dirigeants européens et français.
Vous avez le droit de ne rien faire pour vous informer et vous instruire et continuer à nous chier vos merdes familiales de beuveries ou de vacances sur les réseaux sociaux. Libre à vous, mais vous avez peut-être des enfants et des petits enfants? Alors......

Méfiez-vous de -tous les intégristes c'est un piège à cons très mortifère.

Écrit par : Pierre NOËL | 12/01/2015

@Bof

Avec vous cela fera deux!

Écrit par : Patoucha | 12/01/2015

Depuis le temps que vous l'attendiez votre grand pique-nique amical ! C'est formidable !

Allez, demain on reprend tous le boulot ! mais p't'être à dimanche prochain !

Écrit par : petard | 12/01/2015

En espérant mobiliser le double lors du prochain attentat ???

La France est assise sur une énorme pétoire et n'a fait au travers de ces démonstrations de bobos en mal de douleurs par procuration que d'étaler son impuissance crasse vis-à-vis des centaines de milliers de barbus qui dealent, volent et j'en passe et surtout qui vont défendre leurs acquis mal-acquis au prix de sacrifices biens plus sanglants que ceux auxquels la France vient d'envoyer un blanc-saint sans limite !

Que les cotés poétiques bobos du Plouc ne m'étonnent plus depuis de nombreuses et longues années est une chose, mais là, nous nous confrontons à une muraille de Chine de bien-pensance, ce qui est tout aussi, voir plus dangereux que les groupuscules djihadistes en réunions au sommet !

Comme disait grand-père, compte dessus et bois de l'eau fraiche !

Je devrais emmener Jean-Noël à quelques coudées de son douillet F4 quartier des Halles et lui ouvrir la voie nord de ce sommet vertigineux, direction le 9-3, juste histoire de lui sortir la gueuserie qui lui bouche la vue, visite improbable, ce dont je ne doute plus, car, jamais les bien-pensants de gauche acceptent de se mélanger au peuple et manger avec leurs doigts présomptueux !

Jean-Noël, peut-être que le génie de Charlie vous faisait de l'ombre, à voir, vous n'êtes pas fait du même bois, mais mépriser aussi vite la douleur de leurs proches, y a des limites !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 12/01/2015

Ce que craignent les barbus, ce n'est ce genre de pub pour millionnaires, ce sont des gars comme ceux qui sont morts tantôt !

Écrit par : Corto | 12/01/2015

En regardant par la télé la manifestation d'hier en formation je ne pensais pas au pape, Monsieur Meslin, mais à ma grand-mère qui était juive. Autrefois, en achetant des lentilles il lui fallait sur une assiette séparer le bon grain de l'ivraie petits cailloux à retirer... J'avais honteusement éclaté de rire en lisant une pancarte "Je suis cacher!"! Pensé aux femmes musulmanes ainsi qu''à celles juives au temps de Jésus lesquelles une fois mariées étaient obligées de se raser le crâne en portant ensuite une perruque vu, Monsieur Meslin, la concupiscence masculine précision les rendant apparentées aux femmes musulmanes d'aujourd'hui non tondues mais voilées. Je regardai les autorités présentes Madame Merkel en tête et me demandai en cas de future nouvelle guerre mondiale combien de ces personnes rejoindraient les ranges de la "chair à canon" citoyenne de chaque pays raison pour laquelle il me fut difficile de ne pas traiter de "panosses" ou de moutons de Panurge plus d'un million d'éventuelles futures victimes tout en respectant jusqu'à la moelle le ressenti de chacun. Il est mal aisé de ne pas avoir le sentiment que cette manifestation fut par ceux qui décident de nos destinées une incroyable récupération. Voyez, Monsieur Meslin, quant à vos lignes me concernant comme vous êtes à côté de la plaque: de baptême catholique (à Paris, alors, on baptisait les enfants de familles juives) j'optai moi-même pour le protestantisme puis le bouddhisme puis le yoga. Je ne fis pas circoncire mes fils estimant qu'il ne faut pas disposer du corps de l'autre d'autant plus qu'ensuite si les enfants ne sont pas d'accord il ne leur sera pas possible de remettre en bonne et due place tant prépuces que clitoris.
On voudrait avoir la certitude qu'en ce qui concerne nos bons décideurs rien, désormais, ne sera plus comme avant. je décidai donc dans ma tête de psychiquement remettre les ccmpteurs à zéro démarche résiliente poussant non à reculer toujours pour ratiociner éternellement sur les mêmes thèmes d'injustices, de refus de partage, d'"indifférence de fer"! de cruauté voire d'immonderie mais démarche résiliente portant résolument en avant.
Donc plus de "bons ou mauvais élèves" au sein de l'UE, plus de "rigueur", plus d'"austérité" avec, dernière en date à propos de la Grèce, aucune "irrévocabilité"! en cas d'appartenance à l'UE, bref, Monsieur Meslin, "tout de bon"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/01/2015

Un tsunami...

Dans l'article portant le nom de ce post, notre Julie ne touche que la réalité perçue par ses lecteurs mais n'affronte pas les questions. Pour quelles raisons ceux qui ont appuyé sur les gâchettes ont-ils appuyé sur leur gâchette ? Pour comprendre, il faut les entendre.

En s'attaquant à Charlie Hebdo ? Pas pour empêcher la liberté de presse comme vous le laissez penser, Julie, mais pour punir d'un blasphème !

En tuant des flics ? parce qu'il représentent un autorité que ces gens ne reconnaissent pas, Julie !

En tuant des juifs ? parce que ce sont des racistes viscéraux pour lesquels les juifs sont des cibles et pas des humains, Julie !

Pourquoi ont-ils ces visions ? Parce qu'ils se revendiquent d'un courant de l'Islam qu'ils estiment le seul vrai et que ce mouvement devient chaque jour plus important, leur permettant ainsi d'être confortés dans leur sentiment de légitimité et de passer à l'acte, Julie !

Julie, dans votre article, vous n'avez pas osé citer les mots blasphème, flics, juifs et islam ! En ce faisant vous n'êtes pas des acteurs de la liberté de presse mais des soumis.

Pas de Charlie mais des Charlots !

Écrit par : archi-bald | 12/01/2015

Ensuite on s'étonne du manque d'autorité de la part de nombreux parents sur leurs enfants,mazette quand on s'amuse à les entrainer à défiler plutôt qu^à s'amuser ou étudier il n'est pas étonnant que beaucoup d'ONG s'arrogent le pouvoir de remplacer tous ces géniteurs qui sans doute oublient le même dégout qui a suivi après la tuerie d'Oslo
Le silence pour honorer les morts lui ne pourra jamais être récupéré à des fins sordides comme par exemple servir de base à une série télévisée
Il est vrai que nous appartenons à une génération qui détestait être photographiée et pour cause car nous étions de gentils petits cobayes pour tester la qualité des images sur les nouveaux appareils de photos qui d'un coup avaient transformé de nombreux pères de famille en vrais mitrailleurs d'images sur tous les plans

Écrit par : lovsmeralda | 12/01/2015

Tous citoyen qui accepte le fait que la loi de sa religion l'emporte sur la loi de son pays est un traître. C'est aussi simple que cela. Tout le reste n'est qu'esquive devant ce problème et nous connaissons les maîtres de l'esquive, par nos médias qui leur donnent chaque jour la parole.

Écrit par : Mère-Grand | 12/01/2015

Il existe une certaine similitude entre ces tueurs et nous descendants des Enfants de la Grand Route,eux doivent tuer pour sauver leur âmes tandis que nous intoxiqués par des maitres à penser il fallait arrondir les angles et tendre l'autre joue pour aller au paradis
Certains auront tué mais pour sitôt s'enfuir à la Légion
Le commentaire de Mère Grand me fait tout de même sourire bien qu'il ne soit pas entièrement faux cependant quand on voit les nombreux Européens partis sous d'autres cieux ,qui veulent comme d'autres arrivés chez nous ,qui veulent tout changer bousculer y compris nos mœurs et coutumes car détestant les contraintes à respecter d'abord et en premier dans leur propre pays , on en revient toujours et encore au sempiternel faut d'abord balayer chez soi avant de vouloir imposer sa loi ailleurs sinon il y a risque de coups de bâton en retour

Écrit par : lovsmeralda | 12/01/2015

Si la loi (les préceptes) d'une religion était en tout supérieure à la loi de son pays le citoyen l'adoptant serait-il traître ou, selon les conséquences, héros?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/01/2015

Voulez parler de la liberté de dire ce que les Musulmans nous permettent de dire dans nos pays?

Écrit par : Mère-Grand | 12/01/2015

Correction: "Vous voulez parler"

Écrit par : Mère-Grand | 12/01/2015

Ne vous inquiétez pas, les islamistes ne seront pas dérangés !

En lieu et place de s'attaquer au problème, le gouvernement organise des grandes manifs et déclare vouloir protéger les français !

Mais pas question de s'attaquer aux islamistes dirigeant leur trafiques, leurs voles et leurs viols en tournantes dans les 1'000 zones hors républiques ou les magnats de la terreur règnent comme des petits empereurs !

Pas question non plus de ne plus libérer les djihadistes après des peines de quelques 2 ou 3 ans avec des diplômes de l'école supérieur des prisons françaises !

C'est du guignol et les islamistes sont pliés de rire !

Écrit par : Corto | 12/01/2015

"Tous citoyen qui accepte le fait que la loi de sa religion l'emporte sur la loi de son pays est un traître. C'est aussi simple que cela. Tout le reste n'est qu'esquive devant ce problème et nous connaissons les maîtres de l'esquive, par nos médias qui leur donnent chaque jour la parole."

Vous êtes obsédée Grand-mère.

Écrit par : Grand-père | 12/01/2015

@ archi-balda

"Pour quelles raisons ceux qui ont appuyé sur les gâchettes ont-ils appuyé sur leur gâchette ? Pour comprendre, il faut les entendre."

Les morts ne parlent pas archi-balda. Vous ne le saviez pas ?

Écrit par : François | 12/01/2015

En France les morts ne parlent pas Monsieur, ils votent.

Écrit par : Pierre NOËL | 12/01/2015

Et dire que ce n'est qu'un début ! Cela les dirigeants de la grande nation voisine le savent, ils ont été dûment informés par leurs services de renseignements depuis de nombreux mois. Mais il est vrai que chaque fois que un ministre (Valls par ex.) essayait d'en avertir les habitants de ce pays, tout un chacun semblait lui reprocher d'en rajouter un peu trop, sans parler de ceux qui disaient simplement que toutcela n'était que du bla bla fascisant. Mais la suite est à venir, les responsables le savent. Espérons qu'on les croira un peu plus la prochaine fois.

Écrit par : uranus2011 | 12/01/2015

Mère-Grand n'est pas celle du Petit Chaperon Rouge.
Il s'agit d'un commentateur.

A propos de "laïcité" comment ne pas admettre qu'avant laïcité il faut placer "mentalité" avec "tolérance" (ouverture d'esprit)?!

On ne veut plus entendre parler d'autre chose que de laïcité en même temps que, lu dans la presse, on laisse insérer ce que faire se peut de charia, alléluia, dans les codes et lois de ces pays.

En Suisse, canton de VD, si je ne fais erreur, pasteurs fonctionnaires d'Etat (la science-fiction annonce une Eglise de fonctionnaires au pape? Un pape non "paperon" mais ROBOT!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/01/2015

Je revendique volontiers et même fièrement être en proie à l'obsession de la liberté de penser, d'écrire et de parler, surtout dans le cadre de nos lois.
P.S. Merci, Myriam Belakovsky, de votre éclaircissement.

Écrit par : Mère-Grand | 12/01/2015

Aux chiottes les religions. La Bible, le Coran et la Torah ne sont que PQ pour essuyer la merde. (Charlie Hebdo)

Vous êtes Charlie.

Écrit par : VEC | 12/01/2015

"Je revendique volontiers et même fièrement être en proie à l'obsession de la liberté de penser, d'écrire et de parler, surtout dans le cadre de nos lois."

Moi je dirais que votre motivation a plus à faire avec du racisme qu'avec la liberté de penser. Bien que le racisme est toujours l'expression de la liberté de penser de certains.

Écrit par : Grand-père | 12/01/2015

à François qui se fâche.

Les morts ne parlent pas. Mais certains parlent et se font même enregistrer avant leur mort prévue. C'est notamment le cas de Amedy Coulibaly.

D'autres meurent dans le cadre d'une action signée par une organisation et, dans ce cas, il convient d'écouter l'organisation.

Cela ne me semble pas très compliqué, ni particulièrement vicieux, de chercher à comprendre quelles motivations ont conduit ces gens à appuyer sur la gâchette...

Écrit par : archi-bald | 12/01/2015

Myriam. Vos sermons m'amusent énormément. Je ne vous en veux pas. J'ai appris depuis longtemps que pour être respecté, Il faut d'abord respecter les autres. J'ai travaillé et vécu avec des juifs (même faillis en épouser une), trois années avec des arabes (pour la plupart Touaregs)puis j'ai passé 20 années chez les américains et fais 15 séjours chez les russes. Je suis même circoncis (rien à voir avec cette adorable demoiselle juive de Montréal et sa famille). J'ai donc appris qu'il y a des braves gens et des cons partout. Je ne pratique aucun culte de la personnalité. A ce sujet,la France est pire que l'était l'URSS. Je ne me laisse pas être manipulé et ne tombe pas dans les traquenards politiques, religieux et médiatiques.
Je suis déçu par ce pape comme par ses prédécesseurs (Dont un que l'on a béatifié et qui doit être en Enfer avec son copain Reagan). Il y a un grand fléau qui risque de détruire toute l'Humanité, c'est le surarmement qui a coûté en moyenne 1000 milliards $ par an depuis un demi-siècle à tous les humains. L'URSS puis la Russie de maintenant ont été et sont responsables d'environ 10% de cette somme; quant aux américains c'est 70%. C'est de cela que les papes et autres chefs religieux doivent parler. N'ont-ils pas un pouvoir spirituel sur nous tous. Ce sont des comédiens, comme les médias et politiques qui obéissent au matérialisme à outrance des financiers de Wall-Street, de la City de Londres et des Bourses nationales. Je crois même qu'il n'y a pas si longtemps la Banque du Vatican investissait dans cette industrie de l'armement. Chère Myriam! Imaginez ce qui aurait pu être fait avec ces 50000 milliards $ jetés à la poubelle (plutôt aux milliardaires). Ce qui m'inquiète est autre-chose que votre bla bla bla. Comme l'écrivait si bien Carl Sagan: l'important c'est ce que l'on va léguer aux générations futures...SVP: Trouvez-moi l'E-mail du pape François...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 12/01/2015

Disons qu'au lieu de serrer les banlieues islamisées, c'est la population "civilisée" qui est encore plus fliquée !

Les citoyens travailleurs vont le payer cher !

Écrit par : Corto | 12/01/2015

Je vous priai, Monsieur Meslin, de noter que vous racontez n'importe quoi: le pape n'est pas mon pape.
Je dirai avec ou sans blabla que je trouve effarant d'avoir à compter sur des tragédies telles que celles de la semaine écoulée pour découvrir que quand bien même on ne serait pas plus juif que policier ou qu'Ahmed on est un simple être humain exactement comme le sont Ahmed, un policier, un juif... tous embarquées sur ce qu'un ou une écrivaine titra Nef des fous ... et que nous nous devons Ecoute, Compassion, Présence.
En ces jours de deuil, Frère Meslin, je trouve impudique, indécent de parler fric.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/01/2015

Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais lu un titre aussi stupide:

""Je Suis Charlie": Un tsunami humain pour emporter les ennemis de la liberté"

Comme si un tsunami n'était pas destructeur. Alors que les ennemis de la liberté étaient en tête du "tsunami". Alors que les ennemis de la liberté déjà se manifestent avec éclat:

http://www.tdg.ch/news/standard/censure-piece-drame-charlie-hebdo/story/21708812

Et qu'un peuple est donc prêt à se soumettre.

Quelle lâcheté!

Écrit par : Johann | 12/01/2015

Certains pensent que les musulmans sont une race alors qu'il ni a qu'une seule et unique espèce d'être humains ayant résisté à l'évolution.

ceuc-ci n'ont que des modèles de représentations dans la tête issus de leurs cultures et leurs éducations. Quelqu'un en 2015 qui utilise le mot raciste envers un musulman est un ignorant tout comme nos zélites politiques, eux c'est normal il bisouillent avec les monarchies sanguinaires de l'islam, ils se gavent sur nos dos bien ronds.

Le citoyen lamda doit vraiment s'instruire sur la civilisation égyptienne ayant inventé les dieux et les commandemants, afin d'être mieux informé plutôt que d'employer des mots dont il ne comprend pas la réelle signification, pas plus qu'il ne comprend pourquoi ce mot a-t-il été transformé par les religieux en collaboration avec les d'Ormesson et leurs politiciens de la haute pétées royale et financière, via l'académie Française et l'assemblée Nationale Française. Ils ont créé l'amalgame c'est un précédent, pour nous faire condamner et nous clouer le bec. Voilà ce qu'est devenu le mot raciste, il a également permis de transformer les musulmans en une race à part de l'espèce humaine !

Soyons tous des islamophobes, c'est sain pour la santé du cerveau. Encore faut-il lire le coran médinois c'est ici:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 13/01/2015

P.S. Corto me concernant fait un transfert négatif.
Vous, non.
Cherchez à vous mettre bien avec Corto, non sans avoir il y a quelques mois fait savoir que vous ne lui accorderiez plus une ligne... ne ratant pas le concernant un coup d'encensoir moi-même présentement moyen à votre disposition... de sorte que celui de nous deux qui s'amuse imperceptiblement sinon le plus mais le mieux n'est pas celui que vous dites...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/01/2015

Myriam. Le pape est une figure religieuse. Qu'il soit votre pape ou le mien importe peu. Dans cette humanité qui médiatise tout: il a une certaine influence. Donc, qu'il s'en serve dans le bon sens. C'est tout ce que je souhaite. Quant à parler "fric". Si vous êtes contribuable, ce 11 Janvier va vous coûter cher. C'est une réalité; pas un mirage...Je précise: Je ne suis pas Charlie. Je n'ai jamais lu ce "torchon" et ne le lirais pas demain. Le cataloguer comme liberté d'expression est ridicule. Quand j'interviens poliment, sans faute d'orthographe Chez Orange News, France-Télévisions ou tout autre média français et que l'on me jette: Erreur dans l'envoi de la réaction; là je comprends ce qu'est la liberté d'expression "made in France". Après cette "comédie" du 11-01-2015 ça va être pire...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 13/01/2015

@ Jean-Claude, du point de vue catholique le pape, n'importe lequel, le pape est le vicaire du Nazaréen (Jésus) lequel par les évangiles affirme ne pas faire sa volonté mais la volonté de Celui qui l'envoie. Chouraqui, traduction fidèle remontant jusqu'à l'araméen en sa Bible nomme Jésus Yéschous l'inspiré... Par qui? toujours du point de vue chrétien, par le Saint-Esprit ou Paraclet (consolateur, notamment) esprit de vérité. Donc le pape n'a pas à dire ce que nous voulons qu'il dise mais ce que lui, à tort ou à raison croit, entend ou dit ou prétend "entendre"! selon certaines circonstances comme promulgation de dogmes; autrement, évêque de Rome. En revanche, Nous pouvons nous exprimer voire prendre des risques. Notre religion chrétienne au cours des siècles, non sans peine, a appris, y compris quant à sa foi, à relativiser, dédramatiser voire franchement rigoler... L'humour, tout grand médecin, inimitable, le rire "pinte de bon sang"! puisse-t-il d'urgence frapper à la porte d'autres grandes religions.

Écrit par : Myriam | 13/01/2015

Ma pauvre Myriam. Ce gentil pape, auquel je viens d'écrire (il a une belle page sur Facebook)est un humain comme nous tous. Il voit, il entend. Donc, ce que j'explique au sujet du surarmement et de la bêtise humaine, il le sait aussi bien que moi. Lui a une position qui peut rendre de grands services à l'Humanité. Moi, je n'ai aucun pouvoir et quand je m'adresse à des "bornés" comme vous et tant d'autres, je ne risque pas d'en avoir. Votre bla bla bla religieux sur Jésus et tout ce qui concerne les religions et les politiques, je m'en fous. Je regarde les faits et j'essaie, comme je le peux d'aider ceux et celles qui viendront après nous. Apparemment, vous n'êtes pas capable de comprendre cela...Bonsoir...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 13/01/2015

@ archi-balda

"Pas de Charlie mais des Charlots !"

Excellentissime!

"Les morts ne parlent pas. Mais certains parlent et se font même enregistrer avant leur mort prévue. C'est notamment le cas de Amedy Coulibaly."

Et toc!

Je m'abstiens de faire échos à ce très juste commentaire. Bravo!

Écrit par : Patoucha | 14/01/2015

Le pape, mon pauvre Jean-Claude, a le problème, le premier, d'être le chef d'un Etat alors que le royaume annoncé par le Nazaréen n'est pas un royaume temporel (jusqu'à Paul VI qui revendit sa tiare au profit des plus pauvres l'entrée solennelle d'un pape en sa basilique est celle d'un pharaon avec porteurs et porteurs d'éventails.

S'il suit, ce pape, l'enseignement évangélique de la paille et de la poutre il commence à balayer par devant sa propre porte.

Et vous-même, Monsieur Meslin, vos lignes adressées à votre pauvre Myriam: politesse, savoir-vivre: "Je m'en fous"(à la rigueur je m'en fiche)?!

Tolérance?!

Votre vocation a priori n'est pas celle de la médiation.

Sans bla bla bla religieux, Monsieur Meslin, il n'y aura jamais apaisement et paix entre islam et "juifs" et "croisés" (tous en route pour cette damnation éternelle aux pires terreurs et souffrances annoncée par le prophète et/ou ses secrétaires.

Marie, une femme comme une autre, Un rêve. Depuis l'avènement de la médecine psychosomatique plus guère de miracles à Lourdes. La sortie des sept démons hors de Marie-Madeleine aujourd'hui cette sortie-délivrance en cours de cure chez un psy s'appelle abréaction.

Bref, pauvre Jean-Claude, il y a du pain sur la planche (veuillez méditer un instant sur "pain" sur la "planche": quelqu'un cloué sur un lit de souffrances n'évoque-t-il pas, selon les degrés d'entraves variées un crucifié) il y a du pain sur la planche, donc, pour tous, y compris pour vous-même.

En Suisse, sur les registres communaux, la religion, quand il y a, indiquée n'est pas gommée. La blogosphère étant parcourue d'insultes insipides, ineptes vomissures visant les personnes qui ont la foi (au mieux, charité obligeant, un "problème")! je crois en la nécessité de ce que vous appelez bla bla bla religieux par souci de la santé de la tolérance, d'une part, et de celle de la liberté de pensée, de l'autre.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/01/2015

Les commentaires sont fermés.