04/01/2015

La mort de deux bébés roms remue un paquet de boue

Il est des Noël monstrueux. Une fillette de trois mois est frappée par la mort subite du nourrisson. Malgré son transport en urgence à l’hôpital de Corbeil, dans l’Essonne près de Paris, les médecins ne pourront pas la sauver.

 

Lorsque l’entrepreneur de pompes funèbres demande à la mairie de Champlan (Essonne) l’autorisation d’inhumer le petit corps, il essuie un refus à son grand étonnement. Or, la famille a trouvé abri dans un camp sis sur le territoire de cette commune (photo). Au Parisien, le maire Christian Leclerc (divers droite) explique que la place dans le cimetière est mesurée. Il ajoute cet argument: «Les concessions sont accordées à un prix symbolique et l'entretien coûte cher, alors priorité est donnée à ceux qui paient leurs impôts locaux.»

 

000_APP2002120399323_0.jpg


Si vous mourez à Champlan, n’oubliez pas de présenter votre certidicat de contribuable… Et puis, il vaut mieux ne pas être Rom, comme le bébé défunt. On ne les veut ni vivants ni morts. Même un petit cercueil est de trop (voir la vidéo) et peu importe que la famille soit installée en France depuis huit ans.

Une association d’aide aux familles roumaines et roms s’insurge. Alerté le docteur Richard Trinquier, maire UMP de Wissous, met à la disposition des parents endeuillés le cimetière de cette commune voisine de Champlan. Il avait suivi médicalement la mère du bébé.

 

Devant le tollé suscité par sa décision, le maire de Champlan prétend aujourd’hui que Le Parisien a mal transcrit ses propos, qu’il n’avait jamais refusé l’inhumation ou alors que son administration l’avait mal compris. Toutefois, le témoignage du journaliste mais aussi de l’entrepreneur des pompes funèbres contredisent cette explication qui est, d’ailleurs, exprimée fort tardivement.

 

Au Nouvel An, un autre bébé rom, une fillette de deux mois, décède à la Gare de Lille. En guise de message de condoléances, un certain Narquin, Jean-Yves de son prénom, maire de Villedieu-le-Château (centre de la France), frère de l’ex-ministre UMP Roselyne Bachelot, membre du Front national et délégué général du Rassemblement Bleu Marine, s’est fendu de ce tweet:

 

Un bébé rom meurt dans les bras de sa mère qui mendiait à Lille utiliser un bébé comme appât comprend des risques.

 

La mort est bien survenue alors que la mère mendiait à l’intérieur de la gare de Lille mais selon les premières constations médicales, le décès ne serait pas lié à cette situation. Il s’agit encore de ce mal foudroyant que l’on nomme «mort subite du nourrisson» qui peut frapper n’importe où.

 

Peu importe d’ailleurs ces explications. Il reste que la mort d’un bébé et le désespoir de sa mère font ricaner Monsieur le maire de Villedieu-le-Château. Il aurait pu se contenter de ricaner tout seul, confortablement installé dans son fauteuil, trônant au sein de son bel hôtel-de-ville bien chauffé. Mais non, le partisan de Madame Le Pen tient à faire part de son ricanement tout azimuth! Histoire de montrer à ses partisans qu’il en a, lui!

 

C’est le nouveau politiquement correct: cracher sur les pauvres, à la condition qu’ils ne soient pas électeurs. C’est du dernier chic ; ça vous pose dans les milieux lepénistes qui, demain peut-être, distribueront les prébendes élyséennes.

 

Des Narquin… Des Leclerc… Il en existe d’autres du même tonneau. En France, en Suisse ou ailleurs. Et ces gens-là, ils ont bien été élus par quelqu’un, non ?

 

 

Jean-Noël Cuénod

 

 ESPACE VIDEO



Essonne: un maire refuse d'enterrer un bébé rom... par BFMTV

18:08 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | |

Commentaires

Comment savoir exactement comment voter, qui élire ( pas d'allusion ici aux Le Pen) sans bien connaître les personnes qui nous sont présentées: comment connaître quelqu'un sans vivre avec (au moins, au minimum)?!

Si on a lu les textes de personnes qui, dans le dos des gens auxquels les mots sont adressés, disent exactement le contraire de leurs propos écrits... comment, ensuite, marqués par de telles mésaventures, comment savoir quoi faire, qui croire et quoi penser?

Tragique histoire de Noël ici contée. Ne pourrait-elle pas nous engager à regarder non il y a 2000 ans en arrière "Laissez les morts enterrer les morts"! mais nous engager à foncer droit devant ici et, solidaires, pas demain: main tenant

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/01/2015

Deux bébés tziganes meurent ... pour les deux ... combien de bébés africains ?
Ahhh ... les africains ... on en parle même pas.

Les roms, nouveaux privilégiés ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 05/01/2015

Victor-Liviu,

Après un certain temps de militantisme socialiste et conseillère communale j'ai donné ma démission et tout quitté, savez-vous pourquoi? Pour avoir entendu, à propos de roms installés sur les hauts de ma commune raisonner comme vous venez de le faire par écrit sous nos yeux.

En revanche, si on veut porter un regard lucide sur la foi chrétienne, côté catholique, il n'y a même pas cent ans... un jeune enfant mourant sans avoir été baptisé n'"irait en aucun cas au paradis" mais en un endroit nommé "limbes"!

Écrit par : Myriam | 05/01/2015

sait-on si la famille roms avait refusé l'inhumation en fosse commune -destin final des sdf- pour exiger une tombe perso?

Écrit par : genevois déshérité | 05/01/2015

Myriam,

Qui payeras la facture autour de 10'000 € ?
Certainement pas vous, ni moi.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05/01/2015

Des gens de nulle part, des fantômes, des ombres, des inexistants. Ils étaient cent, puis mille, puis dix milles, puis cent milles, puis un million, puis six millions de la même religion, soeurs et frères en humanité des tziganes, des handicapés, des artistes dégénérés, des intellectuels engagés contre l'hitlérisme et le fascisme des foules. Ils n'ont connu aucun enterrement mais ils ont vécu les fours à gaz, leurs restes calcinés retournés par les pèles mécaniques. C'est ainsi que revient lentement dans les esprits la tentation du fascisme, l'envie de voir disparaître celles et ceux qui nous dérangent et qui vivent autrement.

Attention au FN. Il est en train de contaminer les populations de France avec plus de dangerosité et de nocivité que les terroristes islamistes qui sont isolés et pas solidairement soutenus par l'immense majorité des musulmans de France. Aujourdh'u, le Front National avance à couvert. Mais s'il prend le pouvoir, et en France c'est TOUT le pouvoir, il saura alors se découvrir et montrer des aspects monstrueux de sa vraie couleur: le brun fasciste. La liberté d'expression est déjà en train de se réduire; les artistes contemporains voués aux gémonies; même les Lumières sont estimées comme les précurseurs de la "décadence" actuelle et de Mai 68. Donc Voltaire, Rousseau, Diderot, et Cie, tous condamnables et condamnés comme dégénérés au même titre que Picasso et les modernes... C'est absolument incroyable que le peuple français, près de 40% de sa totalité, soit déjà attiré par les thèses de ce parti et prêt à voter pour lui. Comment en est-on arrivé là si ce n'est que la classe politique, peu encline à aimer la culture et l'art en dehors des cocktails préférant l'économie et l'argent, s'est donnée beaucoup de peine pour obtenir un pareil résultat catastrophique...

Écrit par : pachakmac | 05/01/2015

Pas de souci.
Tant qu'on ne crachera pas sur les juifs, tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Écrit par : goy | 06/01/2015

On parle de morts d'enfants...
Pourquoi ne pas ce concentrer sur ce qui est révélé en cet article sans autre allusion( goy)?

On pourrait dire que si nous avons des efforts à faire les gens du voyage sans doute eux aussi... S'installent sur des terrains, Repartent: en quel état ces terrains?
Certaines mises en scène comme personnes physiquement très handicapées retrouvées en pleine forme quelques heures plus tard.
Insistance pour argent pour couches pour bébés à plusieurs reprises à la même personne laquelle ayant donné de l'argent, estime que maintenant il suffit: regards et menaces..."tziganes"!
On peut insister sur le fait que le problème premier des roms n'est pas chez nous mais en Roumanie en se demandant si non pour le fond mais la forme le Dr Kouchner avait choisi juste les mots "droit d'ingérence" en ces pays des migrations... et pourquoi? le tout en restant concentrés sur cet article. Les juifs, c'est autre chose... et les antisémites itou.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/01/2015

C'est donc aujourd'hui une fine facétie de journalistes de mettre tous ceux qui lui déplaisent dans le sac du FN: un mort ? C'est le FN. Un accident, les idées du FN qui ont tué. Que c'est facile et grossier.
Quand on n'a pas d'idée on ressort les vieux clichés qui marcheront toujours: faire peur à votre voisin pour qu'il devienne votre ami! méthode connue depuis Darius et remployée par Jean-Noël Cuénod qui fait de la littérature de quai de gare avec ce qu'il ramasse.
Ouvrez l'oeil M. Jean-Noël Cuénod les faits sont contre vous mais vous préférez en dissimuler les tenants et les aboutissants pour vous répandre dans les blogs.
"Les Noël monstrueux" ? c'est forcément le FN, l'extrême droite, les chemises brunes, noires; des gens sans domicile meurent sous nos yeux ? Encore l'extrême droite et sûrement pas la gouvernance imbécile d'un certain Hollande François: c'est si commode de se placer du bon côté de la barrière idéologique, jausqu'au moment où le bon côté change et où M. Jean-Noël Cuénod changra lui aussi avec tous les autres...

Écrit par : Tonio | 06/01/2015

@pachakmac | 05/01/2015
Quelle horreur! des assassinats et des morts par milliers en Iraq, en Syrie, dans l'Afrique et pachakmac serine avec le FN ? Est-il sûr de se trouver dans sa bonne forme ? J'ai des doutes fondés: il s'agit d'un TOC spécifique, il faut consulter dare-dare!
Staline , Hitler, Mao, Pol-Pot, Castro, combien de morts ? .. au moins 100 millions à eux seuls.
Et le FN, combien de morts ?
On se donne de l'importance en peignant le diable sur le mur du voisin pour qu'il vous aime: quel triste métier...

Écrit par : Tonio | 06/01/2015

@pachakmac | 05/01/2015
Quelle horreur! des assassinats et des morts par milliers en Iraq, en Syrie, dans l'Afrique et pachakmac serine avec le FN ? Est-il sûr de se trouver dans sa bonne forme ? J'ai des doutes fondés: il s'agit d'un TOC spécifique, il faut consulter dare-dare!
Staline , Hitler, Mao, Pol-Pot, Castro, combien de morts ? .. au moins 100 millions à eux seuls.
Et le FN, combien de morts ?
On se donne de l'importance en peignant le diable sur le mur du voisin pour qu'il vous aime: quel triste métier...

Écrit par : Tonio | 06/01/2015

Tonio, la France n'est pas l'Irak ou la Syrie. Le FN ne sévit pas dans ses pays-là. Par contre, le passé vichyste de la France pèse encore lourd sur son Histoire et rappeler nos propres malheurs, ceux qui ont atteint nos pays dans un passé pas si vieux que ça pour mieux les repousser n'est certainement pas un luxe. Le FN est en train d'élaborer (déjà) une épuration culturelle en France. Ce n'est pas rien que de s'en prendre à l'art et la culture parce qu'elle ne convient pas à la doxa du Front National. On sait comment Hitler à comparer l'art dégénéré avec l'art qu'il admirait. Séparation entre les humains qui méritent de vivre et ceux qui méritent la mort même s'ils n'ont jamais fait de mal aux autres si ce n'est qu'ils se sont opposés à leurs idées ariennes et leur pureté idéologique. Ne voyez-vous donc rien venir? Ou bien vous complaisez-vous dans un aveuglement confortable. "Soumission" ne vous dit rien? Alors tant pis...

Écrit par : pachakmac | 06/01/2015

Le problème est que "soumis", FN ou non, nous le sommes tous... et gare à qui "dépasse" la moindre, de quoi qu'il puisse s'agir, on la "lui" coupera! Traderidera...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/01/2015

Quelle horreur ces commentaires.. J'ai perdu un fils de neuf mois de la même façon que ces "roms" . Vous n'avez aucune conscience de ce que cela représente. Aujourd'hui je clame :"je suis Rom" et "je suis Charlie"

Écrit par : Nicolas Roll | 12/01/2015

Les commentaires sont fermés.