11/12/2014

La torture ne détruit pas que des suspects

 

 

130602-guantanamo-étenu-camp-6-HD.jpg

 

Le rapport que le Sénat américain vient de rendre public confirme ce que tout le monde supposait : les Etats-Unis se livrent à la torture (photo : un prisonnier des Américains à Guantanamo) Comme une vulgaire dictature. Sauf que dans une dictature, vulgaire ou non, ce genre de divulgation est impossible. Elle torture sous le voile du silence. Dans une démocratie, les cris finissent par le percer.

 

Et la sempiternelle question de l’efficacité de la torture se repose. La patronne du Clan des Blondes, Marine Le Pen, suit fidèlement les traces de son père en comprenant l’usage de la torture sur les ondes de RMC : « Il peut y avoir des cas, permettez-moi de vous dire, quand une bombe - tictac tictac tictac - doit exploser dans une heure ou deux et accessoirement peut faire 200 ou 300 victimes civiles, où il est utile de faire parler la personne.»

Mais à la différence du fondateur de la boutique familiale, elle n’assume pas ses propos et fait machine arrière. Passons. Restons plutôt sur cette question de l’efficacité. Pour sauver cent vies humaines ne faut-il pas aller jusqu’à la torture pour faire parler un suspect ?

 

Exposée ainsi et vue superficiellement, la question appellerait une réponse positive. Sauf que, dans la réalité, cela ne marche pas ainsi. L’une des principales leçons à tirer du rapport d’enquête américain est que, justement, la torture n’a servi à rien, comme le précise la présidente démocrate de la commission sénatoriale, Dianne Feinstein :

 

«A aucun moment les techniques d'interrogatoire renforcées de la CIA n'ont permis de recueillir des renseignements relatifs à des menaces imminentes, tels que des informations concernant d'hypothétiques bombes à retardement dont beaucoup estimaient qu'elles justifiaient ces techniques.»

(A ce propos, l'intervention de John McCain dans la vidéo ci-dessous est particulièrement éclairante)

 

Marine Le Pen aurait dû lire ce rapport avant d’en parler. Mais sans doute est-ce trop demander à une créature médiatique.

 

Sous la torture, on peut parler certes, mais de quoi? Sous l’effet de la douleur insupportable, le torturé dit n’importe quoi, avoue des crimes qu’il n’a pas commis, désigne des pistes imaginaires, dénonce des complices fantomatiques qui ne font que retarder l’enquête. De plus, l’usage de la torture renforce la détermination de l’adversaire comme le relève Albert Camus dans Actuelles III :

 

Celle-ci (la torture) a peut-être permis de retrouver trente bombes au prix d'un certain honneur, mais elle a suscité du même coup cinquante terroristes nouveaux qui, opérant autrement et ailleurs, feront mourir plus d'innocents encore.

 

Son emploi ne détruit pas que le torturé mais atteint aussi le bourreau qui, irrémédiablement, se détache de la communauté humaine. Nos actes nous suivent comme des ombres. Impossible d’y échapper. Le tortionnaire devient prisonnier de la torture qu’il inflige. Au-delà de ce couple infernal, bourreau-torturé, c’est toute la société qui est sapée à sa base.

Dans ce magma d’images confuses, de violences irrationnelles, d’insécurité généralisée suscité par le capitalisme dans sa version mondialisée, sauvage et financière, il ne reste que la notion d’Etat de droit à laquelle se raccrocher. Lorsqu’un Etat de droit commet l’arbitraire dans toute sa violence, alors tout ce qui fait société risque de s’effondrer.

En Amérique, la pratique de la torture a donc été dûment dénoncée par le Sénat, ce qui démontre que l’Etat de droit y demeure. Mais le danger est que, petit à petit, on s’habitue à la violence d’Etat. On la dénonce, mais de plus en plus mollement. Puis, on la prend pour un mal nécessaire. Et enfin, l’inhumanité devient la norme.

 

Jean-Noël Cuénod

 

 

ESPACE VIDEO

 

Extrait du journal de RTL Info.


Rapport accablant pour la CIA qui a massivement pratiqué la torture aux USA

14:36 | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook | | |

Commentaires

Pourtant, chaque Président US prononce: "Que dieu bénisse l'Amérique" "Que dieu vous garde" "que dieu vous protège" etc, les royautés et leurs divinités sont prêtes afficher toutes les formules pour les niais.

La réalité est cinglante.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/12/2014

Après la seconde guerre mondiale, peu importe le nom du pays, un présumé nazi criminel de guerre niait jusqu'à son identité. Le juge enquêteur refusait la torture de façon absolue. Il s'informa sur la vie civile de cet homme qui avait un tailleur.
Il fit chercher les vêtements du présumé criminel sans trouver trace du nom du tailleur connu pour être celui de l'individu. Ne trouvant rien l'enquêteur se demanda si pour raison d'anonymat l'homme m'avait pas fait coudre le nom ou la griffe de son tailleur à l'intérieur des coutures des costumes ce qui se confirma. Il est donc possible de démasquer les gens en faisant travailler ses petites cellules grises tout en évitant la démarche indigne de la torture.

Écrit par : Anna Martin | 11/12/2014

La CIA s’inspire d’Israël pour ses méthodes de torture

http://fr.timesofisrael.com/la-cia-sinspire-disrael-pour-ses-methodes-de-torture/

Écrit par : Zacharias | 11/12/2014

Si seulement la CIA s'était inspirée d'Israël en matière de torture...
Israël est le seul pays au monde à avoir conduit un authentique débat sur la question. Il est aussi l'un des seuls au monde à avoir cadré ces pratiques qui sont pourtant effectives dans presque tous les pays occidentaux en conflit dans l'après-guerre, bien que toujours officiellement interdites et niées (France, USA, Espagne, Portugal, etc.)

Il les a limité très strictement:
- au cas où les indications préalables conduisent à penser que le détenu détient des informations majeurs sur un attentat imminent et uniquement dans le but d'empêcher cet attentat
- les types de pression qui peuvent être exercées, sachant que les pressions tolérées sont bien plus limitées que ce que les américains (et tous les autres pays précités) ont pratiqué.

Pour avoir discuté longuement avec l'un des acteurs de ce débat en Israël, les principes sont très clairs.

1)Même en mettant hors de propos toute question morale, la torture permet d'obtenir des aveux de culpabilité (souvent juste inventé pour échapper à la poursuite de la souffrance) mais pas des informations de qualité permettant d'empêcher un attentat et les victimes qui en résulteront.

2)La qualité des informations obtenues sous ce type de pression est médiocre et ces infos sont juste l'ultime chance de stopper l'attentat. Pour démanteler un réseau clandestin qui se prépare à commettre un attentat, il faut un très bon système d'information.

3)Si Israël a prévenu 95 à 97% des attentats organisés durant la seconde intifada, c'est qu'il ont utilisé avec efficacité des moyens ordinaires d'interrogatoire et pas la torture.

4)Quand à celui qui a tout dit sur ce que les copains prépare... sa survie n'est envisageable que s'il clame haut et fort qu'il a été longuement torturé jusqu'à l'insupportable. S'il disait qu'il a tout dit assis devant une table face à son enquêteur comme à Carl-Vogt, on le retrouverait bien vite pendu par ses pairs à un lampadaire.

Écrit par : archi-bald | 12/12/2014

Cette terrifiante horreur qu'est la torture est l'occasion de rappeler le mot d'Helvétius qui a dit :"les hommes sont tellement bêtes qu'une violence répétée finit par leur paraître un droit."

Écrit par : Michel Sommer | 12/12/2014

Zacharias. Il y a eu des anciens militaires français ayant participé à la bataille d'Alger (entre 1956 et 1962) qui ont été recrutés par la CIA. Il n'y a pas que les américains qui ont pratiqué la torture. Ces tortionnaires d'Algérie ont aussi rejoint des ex-nazis opérant en Amérique du Sud. Dans le cas présent, il faut punir les initiateurs de ces crimes: Bush, Cheney, Obama etc.

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 12/12/2014

Le président ukrainien a fait référence à son dieu pour le cessez le feu?

La torture ce sont les écrits du coran partie médinoise servant à l'éducation des jeunes musulmans pour une majorité. On voit le résultat, ne soyez pas étonnés.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Tous les blessés, les handicapés, et leurs familles ne sont-ils pas dans une torture psychologique? Il faudrait se poser les bonnes questions au lieu d'écrire n"importe quoi.....

Écrit par : Pierre NOËL | 12/12/2014

Monsieur Michel Sommer, les "hommes sont tellement bêtes qu'une violence répétée fini par leur paraître un droit" mérite réflexion.

L^homosexualité en notre culture judéo-chrétienne (culture, n'en déplaise aux révérends pères Corto et, en ces jours d'Avent le bien-nommé NOEL) culture dont nous sommes imprégnés fut un "péché" pour finalement entrer dans les mœurs.

Aujourd'hui, elle est un droit. De même pour l'IVG: les femmes n'ayant plus rien à justifier leurs corps comme on sait, entre deux, étant à elles ("Prends-moi")!.

La loi, à tort ou à raison, la loi arrange tout.

Suivant comme les choses se présentent, désormais, au "diable"! l'éthique voire le souci d'autrui.

Au départ, l'ignorance.

On ne connaîtrait pas encore la rougeole?
Un enfant est atteint, grand émoi. Un second, un troisième (... tous.

On est rassuré.
Tout est bien: "normal"!

Ouf! on respire.

"Chaude" alerte.

La vie peut reprendre.

- Reprendre quoi?
- Son cours, crétin.

Tordant, en vérité, je vous le dis.

On évitera tout quiproquo:

l'auteur/e (prononcer: l'auteurEU) de ces lignes fut militante pro homo ("plus important le sentiment que le contenu des sous-vêtements)! et pro IVG (mais "non sans avoir rien à justifier")! c'est-à-dire passer à côté de sa conscience voire l'ignorer.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/12/2014

Bélakovski, sortez-nous un commentaire ou j'indique être contre les homo sexuels. Arrêtez de diffamer, mentir, pratiquer l'attaque personnelle, faire passer des rumeurs sur ce blog et ailleurs. Nous savons que c'est une arme chez chrétiens et musulmans. Ca pollue les blogs sans faire avancer les sujets.

Soit vous êtes malade, soit vos affirmations sont volontaires. Dans les deux cas je vous rappelle pour la énième fois, que je ne suis pas l'objet du sujet, oubliez-moi un fois pour toute.

A moins que ça fasse partie de votre personnage, auquel cas, allez pourrir d'autres blogs que celui-ci, il est si précieux.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/12/2014

Pierre NOEL Un commentaire de vous contre les homosexuels?
Ai-je écrit quelque chose de pareil? jamais de la vie. Qui débloque?

En revanche vos commentaires habituels m'ont donné envie de m'amuser un instant, sans oublier Corto: "révérends pères"... je puis compléter par vous "qui détruisez sans rien construire /qui diffamez, mentez? "pratiquez l'attaque personnelle? Deux pseudonymes, donc, non un seul... vous savez en l'occurrence ce qui vous concerne ou non.

Vous qui ne cessez d'attaquer ce que d'autres respectent n'êtes-vous pas malvenu en vos lignes ci-dessus?

La Franc-maçonnerie, l'un des livres consacré à ce thème de l'auteur de ce blog, Jean-Noël Cuénod, appelle en la croyance en un Principe créateur dit Grand Architecte voire Grand Horloger de l'Univers ainsi qu'*au respect des croyances progressistes d'amitié et de fraternité" entre les hommes. Au début de la Franc-maçonnerie, il y a longtemps, on adressait une invocation à Jésus-Christ qui par son enseignement de l'homme faisait un temple...

Nous n'avons rien de plus ou d'autre à vous dire mais votre orthographe voulue dieu pour Dieu... d'une part, d'autre part, chrétienne, selon vos attaques je suis libre de riposter

et Jean-Noël Cuénod libre de publier ou non mon commentaire.


Qui s'exprime s'expose, Monsieur.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/12/2014

Dans ces histoires de tortures, on voit les perroquets de la bien-pensance courir à la soupe, c'est tellement facile !!

Selon beaucoup de témoignages, les tortionnaires sont souvent des personnes ancrées dans des convictions paradoxales à leurs actions.

Ne dit-on pas : Partir la fleur au canon !

Les plus sanguinaires une fois confrontés à la réalité de la guerre !

Cependant en ce qui concerne la popote actuelle lancée par Barack-Hussein, il ne s'agit que d'une vengeance mal dissimulée et déjà jugée et surtout très réchauffée, nous avions déjà eu droit à cet épisode en cinémascope, mais, contrairement à la France qui n'en finit pas de cacher ses cadavres en décompositions, les américains, eux, contrairement, savent pratiquer l'autoflagellation avec une volupté presque appétissante, sans parler des oscars remportés grâce à ces sujets qui rempliront encore et encore les salles de cinéma et feront les choux gras des chaines payantes !

Et surtout prendre en compte que les irakiens emprisonnés par les Marin's sont tous ressortis des geôles en bonne santé, ce qui n'était pas le cas sous le régime précédent de Saddam !

Une estimation confirme que le rais irakien avait fait disparaître plus de 100'000 irakiens rien que dans la prison d'Abu-Graïb, ce que nos bien-pensants de service oublient souvent de préciser !

C'est étonnant comme personne ne parle de cette célèbre prison construite par les socialistes-progressistes du gouvernement Baasiste visités régulièrement par les camarades des PS Suisse-Romands !

Il faut savoir qu'aucun "prisonnier" du régime progressiste irakien n'est ressorti de ce que certains appellent "prison" !!

Écrit par : Corto | 13/12/2014

P.S @ Pierre NOEL

Avant de me demander de vous lâcher combien de personnes choquées par votre opinion exprimée chaque fois que l'occasion s'en présente sur un blog ou un autre sur foi ou religion pourraient-elles vous demander de cesser de vous en prendre à ces thèmes'

Il faut préciser à propos de votre "dieu* sans majuscule qu'Israël selon les théologiens croyait en un dieu local non individuel et les autres en un Dieu universel et individuel.

Les théologiens selon lesquels imposaient la lecture des textes bibliques tels qu'ils se présentent, Hillel, au contraire, après avoir lu avec respect les textes tels qu'ils se présentent enseignait à ses élèves à se laisser porter par le souffle qui inspire ces écrits.

On peut dire, je n'invente rien, qu'Hillel fut précurseur du Christ qui enseigne que ce n'est pas l'homme pour la loi mais la loi pour l'homme.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/12/2014

P.S. 2

Les Sadducéens croyait en un dieu local non individuel,les Pharisiens( Maître Hillel était l'un d'eux) en Dieu universel et individuel.

Enigme: le peuple aimait les Pharisiens.
Pourquoi Jésus s'en prenait-il à eux plutôt qu'aux Sadducéens, l'élite, ceux qui le firent condamner)?

Pour vous changer les idées, Pierre NOEL, cherchez simplement par Google
L'EVANGILE ESSENIEN DE JESUS retenu entre les griffes des archives du Vatican, occulté, escamoté aux yeux de tous. Travaux de Bordeaux-Szekely.

A votre santé.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/12/2014

Oui, Myriam, toutes ces comptines pour en arrivé à organiser des réseaux de prêtres pédophiles ktos vers les pays les plus fragiles d'Afrique, d'Asie et autres !

Comme l'emballage peut être trompeur !

Écrit par : Corto | 13/12/2014

Si nous parlions des enfants torturés sexuellement par des prêtres ktos Myriam ?

Ne s'agit-il pas des tortures les plus immondes, surtout en sachant que bon nombres n'en ressortent pas vivant !!

Ne vient-il pas de cette "cul-ture" le germe de la torture ??

Parce qu'il y a plusieurs genres de tortionnaires, ceux qui obéissent à leurs supérieurs et qui ne s'en remettent pas et ceux qui torturent par plaisir et qui ne peuvent plus s'arrêter, avez-vous les milliers de cadavres d'enfants retrouvés en Irlande à peine un mètre sous-terre ?

Des milliers d'enfants, pour la plupart orphelins confiés aux monstres affublés de croix et de christs bien sanguinolents !!

Puisque le sujet vous intéresse si passionnément !

Écrit par : Corto | 13/12/2014

Le sujet VOUS intéresse, pédophilie toujours et encore Corto, moi, nullement.

J'ai connu des prêtres ou autres gens d'église, pasteurs, également ou diacres protestants nullement pédophiles. Des gens remarquables.

Je n'ai participé ou monté aucun réseaux pédophiles.



Votre démarche est malveillante.

Quel dommage que de patauger en tels marécages puants.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/12/2014

-La momification, rituel égyptien:

"Lorsqu'un Égyptien mourrait, pour pouvoir espérer une vie dans l'au-delà, il fallait que s'on corps soit conservé. C'est pourquoi les Égyptiens ont développé la momification, une technique qui, pour résumer, consiste à vider les viscères (= les organes qui se décomposent après la mort, tels que le foie, l'intestin, et l'estomac)."

"Puis, ils vidaient le cerveau avec l'aide d'un crochet, ou encore l'aspiraient à l'aide d'un roseau. Ensuite, la dépouille était nettoyée, et ensuite placés pendant 40 jours dans de la salpêtre, pour pouvoir être embaumé. Ensuite, les corps étaient enroulés dans un bandeau, et la momification était terminée, le corps allait pouvoir être conservé."

--Pour certaines et certains, inutile de vider le cerveau c'est déjà fait. Toute ressemblance avec une personnes existante ou ayant existé ne serait que fortuite.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2014

Pierre NOËL,

L'idée de supplice est tellement ancrée dans la mémoire des hommes qu'elle perdure. Et la variété des supplices dans toutes les civilisations païennes, chrétiennes, arabes....était atroce.

Il est indéniable que l'Histoire de la Civilisation par Will Durant donne des détails précis sur l'histoire de l'humanité qui, à mon avis, devrait être lue par bon nombre de chrétiens et de musulmans, ces pauvres ignorants qui ne se réfèrent qu'à la Bible et au Coran.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 14/12/2014

Dans les évangiles il est dit également à des personnes vivantes, bien en chair et en os, de n'être pas comme ces "sépulcres blanchis"... Toute ressemblance (... ne serait pas fortuite...!

A trop vouloir éternellement attaquer...

Il y eut Moïse, Elie, Jésus
Pour Elie, il fallut Moïse
Pour Jésus Elie


Il en faut aujourd'hui un/e autre le problème au vu de ce qui précède serait de démolir Jésus... avant que...
Les trois êtres précurseurs Moïse, Elie, Jésus, puisque parlant religions n'auraient-ils pas vécu que la pensée à eux attribuée, elle, existe, sans quoi vous ne la liriez pas..: aller de l'avant. terre promise, Royaume, pas de ce monde... A venir, autres planètes, comètes révélatrices/bactéries, vaisseaux spatiaux... éventuellement fantômes, bref!

A propos des légendes et autres comptines religieuses matriciant, selon qui de droit, "réseaux de pédophilie"... il en est une le "messie doit venir à la gare"...

Une fois j'étais dans une de ces rages... Je quitte l'appart famille et chien.
je cours dans les rues pour arriver à la gare (Lausanne) dans le hall.

Hors de moi. Comme par un aimant je suis propulsée tourne en rond fonce comme un spoutnik vers un meuble avec quelques livres de poche exposés.
Jurant comme on ne croirait pas... je tire un livre: VIVRE SES COLERES par le Dr Theodore Isaac Rubin.

C'était un dimanche.

Rubin, psy et auteur, admirait une psychanalyste allemande et norvégienne Karen Horney La personnalité névrotique de notre temps La psychologie de la femme

Au cas où...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/12/2014

Noelle Ribordy,

Excellent, Wille Durant est vraiment une référence pour l'époque, il a fait partie de mes lectures il y a un moment lorsque j'ai étudié le "pourquoi des croyances et des religions"

Le lire et l'ajouter aux sites d'égyptologues ou documentaires sur les Sumer et les Hittites permet de comprendre pourquoi en partant des peurs, nos ancêtres avant le néolithique et après ont développé les superstitions, la magie, les dessins rupestres, les hiéroglyphes, les écritures sur pierres, ivoires et surtout les métaux.

Avec internet c'est encore plus facile et surtout, ça va beaucoup plus vite pour s'informer et s'instruire sur ces sujets compliqués à saisir; tant le mensonge est incrusté dans nos inconscients et ce, grâce à la greffe des croyances infligées aux enfants et aux éducations.

https://www.youtube.com/watch?v=MqGSf6K4D0o

http://www.legypteantique.com/hieroglyphes-sixieme.php

Les religieux et leurs royautés n'ont rien inventé...... ou presque!

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2014

J'oubliais, de son vrai nom "William james Durant"

Écrit par : Pierre NOËL | 14/12/2014

Ne pas trop se formaliser sur des réflexions faites à froid. Lorsque des vies sont en jeu et qu'il faut obtenir des informations urgentes, comme c'est parfois le cas, il faut être très fort pour ne pas bousculer les personnes complices et détenant des éléments utilisables !

De plus, il y a les tortures comme celles pratiquées par des dictateurs comme Saddam Hussein, non pas pour obtenir d'éventuelles informations, mais pour terroriser sa population, tout comme les el assad sans vouloir trop remonter dans l'histoire contemporaine, les mêmes qui ont concoctés des actions terroristes contre des civils en dehors de leurs pays, pour compléter le tableau !

Donc, tout dépend qui se fait interroger et bien sûr, comment c'est fait !

Autre détail, où commence la torture et de quoi parle t-on ?

De toute manière, à notre époque, la chimie neuroleptique est très performante en matière d'aveux. De nouvelles substances désinhibantes très sophistiquées sont bien plus efficaces que les méthodes "classiques", cela sans même que "l'intéressé" ne garde pas le moindre souvenir de ses aveux, comme dans un rêve, une forme d'hypnose profonde aidée par des agents chimiques, de plus, non nocifs.

Écrit par : Corto | 15/12/2014

@Pierre Noël: " "....Que dieu bénisse l'Amérique" "Que dieu vous garde" "que dieu vous protège"....."

Oui? Et vous aimeriez que ces paroles servent à des terroristes?
56% des Américains estiment que l'utilisation de la torture lors de ces interrogatoires a permis d'obtenir des informations qui ont empêché que des attentats se produisent. Je partage cet avis.

RTSinfo @RTSinfo · 18 h il y a 18 heures

Selon un sondage, 51% des Américains justifient l'usage de la #torture http://ow.ly/FXsYT

Écrit par : Patoucha | 17/12/2014

J'ajoute qu'il eut été bien plus intéressant de faire un billet sur les manifestations en Allemagne:

RTSinfo ✔ @RTSinfo
#RTSvidéo Les images de la manifestation à #Dresde en Allemagne contre "l'islamisation de l'Occident" http://ow.ly/FXEOD

Manifestation en Allemagne contre les demandeurs d'asile criminels

Quelque 15'000 personnes, selon des estimations, ont défilé dans le calme lundi soir à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, contre "l'islamisation de l'Occident" et les "demandeurs d'asile criminels".

RTSinfo @RTSinfo · 15 déc.
Les manifestations contre l'islamisation prennent de l'ampleur à #Dresde, dans l'est de l'#Allemagne http://ow.ly/FWtMI

Écrit par : Patoucha | 17/12/2014

Patoucha, les adeptes du concept mortifère ont exactement les mêmes façons de faire avec la divinité inventée, qu'ils soient terroristes ou non.

Tiens, vous ne vous souvenez plus de ma façon de voir au sujet des terroristes?

Alors, pour mémoire je vous rappelle être pour la peine de mort, celle-ci ayant été abrogée uniquement sur pression du vatican et des églises réformées, car il ni a que le roi qui peut tuer.

A bientôt, bises.....

Écrit par : Pierre NOËL | 17/12/2014

Est-il acceptable qu'une personne traitée comme indiqué plus haut ne "garde aucun souvenir de ses aveux, comme dans un rêve, une forme d'hypnose profonde, aidée par des agents chimiques"(...) ne soit donc pas capable de savoir ce qu'elle a dit par conséquent pas plus en mesure de confirmer que d'infirmer voire signer ses dits aveux?!

Les abus et dérives possibles par la technique de l'hypnose est la raison pour laquelle Freud après son stage à la Salpêtrière à Paris avec Charcot qui hypnotisait les patients notamment hystériques renonça à l'hypnose en faveur du transfert...

On sait qu'à partir d'un certain degré de souffrance la personne torturée dit tout et n'importe quoi ce qui est la raison pour laquelle les Résistants sous de Gaulle pendant la seconde guerre mondiale
portaient sur eux du cyanure (amande douce) leur permettant de mettre fin à leurs jours selon la "qualité" des interrogatoires.

Écrit par : Anna Martin | 17/12/2014

Erreur! Madame Martin:

Pour cyanure non amande douce (qui soigne notamment l'orgelet dit aussi Compère Loriot) mais amande "amère"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/12/2014

Erreur de ma part: le cyanure peut être appelé non amande douce mais amande amère.
L'amande douce guérit très rapidemen








































































































































































































































































































































t ainsi qu'près quelques applications définitivement les abcès extrêm






























































































ement pénibles sur les paupières ou autour des yeux que l'on

























































































Erreur de ma part: par un ancien résistant français le cyanure n'était pas appelé amande douce mais amande "amère".


Nos grand-mères, elles, soignaient les orgelets aussi appelés "compères loriots" par des applications parfois à l'aide d'un petit bouchon de liège imbibé d'amande... douce laquelle s'achète en pharmacie ou selon lesquelles en grandes surfaces.
Les orgelets ainsi vaincus ne réapparaissent plus tirer douloureusement les paupières des yeux après quelques applications sur l'un ou l'autre soit un ou deux de ces compères loriots.

Compères loriots chagrins, compères loriots tristes "petits copains"!

Écrit par : Anna Martin | 18/12/2014

Les commentaires sont fermés.