08/12/2014

Le Front national transforme la crèche de Noël en champ de bataille

 La crèche de Noël est devenue un champ de bataille en France. Le Front national s’est emparé du bœuf et de l’âne, du divin enfant, de Joseph et Marie, sans oublier bergers et musettes pour mener sa guerre contre la laïcité. Tout est parti de l’Hôtel du Département de Vendée, à La Roche-sur-Yon ; le président du Conseil général Bruno Retailleau (UMP tendance culs-bénis) y a installé une grande crèche au milieu du hall d’entrée. Le Tribunal administratif de Nantes lui a ordonné de la démonter. Retailleau a interjeté recours. Il fut du vicomte Philippe de Villiers, le bras très droit.

 

Les maires du Front national ou crypto-frontistes se sont engouffrés dans cette brèche et ont aussitôt monté leur crèche à Béziers, à Beaucaire, à Cogolin, à Fréjus, au 7ème secteur de Marseille et bientôt à Villers-Cotterêts. Le petit Jésus au service de la politique raciste du Front national, on aura vraiment tout vu avec ces gens-là, surtout le pire. Pas un seul instant, l’indécence de leur démarche leur est apparue. Au contraire, le clan des blondes – Marine Le Pen, flanquée de sa nièce – a applaudi à tout rompre à cette utilisation du Christ pour commettre ce sale coup médiatique.

 

Les nouveaux discours frontistes glorifiant la République laïque, ce n’était que du pipeau à pistons. Les masques n’auront pas mis longtemps à tomber : la laïcité à la frontiste ne sert donc qu’à lutter contre une seule religion, l’islam. Autrement dit, il ne s’agit en aucun cas de laïcité. Comme tous les politiciens qu’elle se plaît à fustiger, Marine Le Pen détourne les mots, les mâche, les remâche pour les recracher sous forme de bouillie infecte.

 

L’argument avancé par les frontistes pour justifier leur offensive est de prétendre que la crèche est un élément des traditions françaises plus qu’une manifestation religieuse. C’est insulter le christianisme que de le dégrader en une sorte de folklore dépourvu de  signification religieuse. Que Noël ait été tardivement transformé (au IVème siècle après Jésus-Christ) en fête chrétienne, sur le substrat des célébrations de la Rome antique, ne change en rien son appartenance au christianisme. Rendons à Noël ce qu’il est désormais depuis seize siècles, la célébration de la naissance du Sauveur pour les chrétiens, c’est-à-dire un moment particulier d’une religion particulière mais qui ne saurait être célébré, d’une manière ou d’une autre, par l’Etat et ses organes.

 

Qu’est-ce que la laïcité ? Ni une arme au service d’une religion contre les autres ni un succédané d’Eglise. Il s’agit avant tout d’un principe séparant l’Etat des communautés religieuses; celles-ci n’interviennent pas en tant que telles dans les affaires de l’Etat ; celui-là n’intervient pas dans les affaires des institutions religieuses, sauf à faire respecter la loi, comme pour n’importe quelle autre personne morale.

 La laïcité ménage également un espace où les fidèles des différentes communautés religieuses, les personnes professant l’athéisme, celles choisissant l’agnosticisme, ainsi que les tenants de systèmes de pensée ou philosophiques de toute nature, peuvent échanger, débattre, évoluer en tant que citoyens, sans chercher à imposer leurs convictions par la contrainte, la menace ou le harcèlement.

 

L’Etat laïc ne reconnaît pas une confession qui deviendrait ainsi, comme dans de nombreux pays, « religion nationale ». L’Etat laïc ne reconnaissant pas les institutions religieuses, il les respecte toutes. La liberté d’expression leur est garantie ainsi qu’à tous les citoyens ou groupements de citoyens dans les limites de la paix publique.

 

L’Etat n’a pas à intervenir dans l’espace qui est dévolu aux religions. De même, celles-ci n’ont pas leur place dans les lieux symbolisant l’Etat. La crèche de Noël étant liée à une religion particulière, elle n’a pas à figurer dans une mairie, un hôtel du département ou de région, dans un ministère, etc. De même, une mairie ne doit pas abriter un concert de Ramadan, comme ce fut le cas à Paris sous le règne du maire socialiste Bertrand Delanoë.

 

Cette neutralité de l’Etat a aussi pour but d’éviter l’instrumentalisation des religions par les politiciens. Il est évident que Bertrand Delanoë a voulu séduire l’électorat musulman  grâce à ce concert de Ramadan. Il est tout aussi évident que c’est pour de basses besognes politiciennes que les élus frontistes se prennent d’amour pour les crèches. La laïcité protège donc les religions de ce détournement à des fins partisanes.

 

Jean-Noël Cuénod

 

Légende de la photo : dans le rôle des ravis de la crèche, en haut à gauche, Marc-Etienne Lansade (Cogolin), en haut à droite, Stéphane Ravier (7ème secteur de Marseille), en bas à gauche, Julien Sanchez (Beaucaire), en bas à droite Marion Maréchal-Le Pen (députée).

 

Le-FN-s-empare-de-la-polemique-sur-les-creches-de-Noel.jpg


16:01 | Lien permanent | Commentaires (32) | |  Facebook | | |

Commentaires

Pas grave. Tant que Dieudo aurait le clapet fermé tout ira bien. N'est-ce pas?

Écrit par : Kasperle | 08/12/2014

"C’est insulter le christianisme que de le dégrader en une sorte de folklore dépourvu de signification religieuse."
Commentaire excessif: il est facile de donner une signification à cet aspect de la fête de Noël et à celle-ci aussi qui déborde de son sens strictement chrétien pour lui donner un sens plus universel et en faire une rituel que les enfants peuvent très bien comprendre, comme c'est le cas pour la fête de St Nicholas. Il suffit d'ailleurs de se souvenir que la plupart des éléments des fêtes religieuses chrétiennes sont repris célébrations et de rituels païens pour se sentir le droit de sortir de l'étroite alternative religieux versus laïque qui prétend nous priver de joies et de plaisirs humains qui vont bien au-delà de ce que les religions prétendent s'arroger en exclusivité. Et cela sans rien "dégrader" du tout. Parole d'athée.

Écrit par : Mère-Grand | 08/12/2014

L'islam n'est pas une religion, mais un concept de conquête.
Que le front national s'empare de la Laïcité, c'est normale les islamistes font pression pour détruire notre civilisation avec la complicité des idiots-utiles et des niais.

Écrit par : Pierre NOËL | 08/12/2014

Et si on fêtait la découverte du bozon de Higgs, ce Noël? :-) C'est quand même la particule de Dieu avec D majuscule, non?:-) Pas de plongée dans le trou noir. C'est garanti sans retour possible.

Noël, comme l'écrit Mère Grand est une fête des enfants, des familles, de la réconciliation. Athées ou croyants, on peut bien se retrouver autour d'une bonne dinde, où bien?:-)

En tout cas, si Marine devient Présidente le petit Jésus n'aura pas accompli un miracle de bon augure. ça fait peur toute cette rage portée sur des êtres humains qui vivent autrement que le bon Français de souche. Mais Marine ne doit pas se soucier de la paix civile et internationale. Elle doit d'abord s'assurer que ses dévots s'enthousiasment et soient prêts à brûler de l'étranger le temps venu... Nationalistes nostalgiques, au pouvoir!

Écrit par : pachakmac | 08/12/2014

@Pachakmac Depuis près de vingt ans, ce serait plutôt les racailles algériennes, qui brûlent ou spolient, le patrimoine des Français de "souche". Et si malheureusement cela devait pêter, je vous assure que ce ne sera pas de la faute à Marine. Tout au plus sera-t-elle l'élément déclencheur. Plus de trente années d'immigration incontrôlée et de droit du sol, voulue par la gauche et, la droite, voilà le résultat.

Écrit par : Gloups le poisson | 08/12/2014

Si on veut respecter les textes évangéliques les personnages de Jésus, Joseph et Marie diraient qu'ils n'ont pas à décider de qui a le droit ou non de fêter Noël crèche comprise et que seule la volonté divine est à prendre en considération: non que "ma" volonté soit faite mais la Tienne c'est-à-dire la volonté de Celui, comme dit Jésus, qui l'envoie et qu'il nomme "Notre Père"!

Dans les Psaumes il est dit que Dieu fait briller le soleil aussi bien sur les bons, les justes, que les autres.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/12/2014

"Le front national transforme la crèche de Noël en champ de bataille" Et les djihadistes transforment les lieux ou il y avait des crèches de Noël en champs de bataille. Choisi ton camp camarade!

Écrit par : norbert maendly | 08/12/2014

Quand le plouc et pachakmac passeront pour des provocateurs extrémistes ultrasouchiens parce qu'ils boivent un coup de rouge avec une tranche de jambon... il sera trop tard pour qu'ils enlèvent leurs œillères.

Écrit par : Eastwood | 08/12/2014

C'est un sujet évidemment émotionnel mais je ne vois pas en quoi une crèche mettrait en danger le principe de laïcité. Ce dernier devient en fait de plus en plus une sorte d'anti-chrétienneté facile et superficielle. Pourquoi ce symbole de la culture et du passé européen devrait-il être masqué alors que d'aucuns réclament le droit de voiler le femmes, de déshonorer les églises en urinant et de railler ou de moquer le pape à chaque occasion ? Oui, cette laïcité là ne fait que renforcer la frustration de ceux qui se sentent - à tort ou à raison - maltraités et humiliés constamment dans leur croyance. Doit-on avoir honte et se cacher d'être chrétien en France en 2014 ?

Écrit par : uranus2011 | 09/12/2014

A quand la proposition de supprimer les jours fériés comme le lundi de Pâques, de Pentecôte, le 15 août ou le jour de Noël ? Finalement soyons laïc jusqu'au bout !

Écrit par : uranus2011 | 09/12/2014

Là, je ne vous rejoins pas! Une crèche ou un sapin avec des boules et guirlandes sur une place publique ne contredit pas le principe de laïcité. C’est une tradition populaire de nos contrées.
Il faut se méfier des extrémistes de tout poil ! Certains n’osent déjà plus souhaiter un « Joyeux Noël ». Ils l’ont remplacé par la formule de « Joyeuses fêtes », également censurée par des fanatiques pour qui le mot “fêtes” est encore choquant !
Jusqu’où va nous entraîner ce « négationnisme culturel », qui sème des germes de haine et d’intolérance, et qui n’a rien à voir avec la vraie laïcité ? A Genève, un élu municipal ne voulait-il pas proposer un dispositif pour cacher les vitraux d’une chapelle qui, « oh horreur ! », comportaient une symbolique chrétienne ? Faudra-t-il débaptiser nos rue, passer à la chaux les vitraux pour les obstruer, voire plus radicalement raser les édifices à l’architecture trop religieuse, et qui constitueraient, dans notre espace public une insulte à nos libertés ?
A ce sujet, je m’étais exprimée dans un billet, à (re)lire sous :
http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2013/04/21/negationnisme-culturel.html

Écrit par : Michèle Roullet | 09/12/2014

Si l'on passe en revue les santons de la crèche, on voit le bœuf dans nos assiettes, l'âne chargé jusqu'à ce qu'épuisé, il tombe sans plus se relever. Elevages maousses, batteries, bergers sans pâturages, bêtes sans fourrage. Elevages camps de concentration pour animaux.

Admettons un instant que Dieu existe, en son saint Paradis.

Ennemi public, celui qui demande de moins bétonner.

Fermiers, paysans désormais sans moyens.

Contrats florissants avec Etats ne respectant pas les Droits de l'homme
plaçant les travailleurs en état d'esclavage "avec" passeports retirés.

Vous-même "du moment que le fric continue à rentrer... laissant faire

En attendant vos vacances, au nez des réfugiés syriens bientôt affamés, crevant de froid (pire promis pour 1915... remplissant vos frigos...


Vous iriez présenter vos compliments ("louanges") à Dieu pour ce Noël qui vient (si vous êtes parents à enfants qui fichent tout en l'air chez vous ne respectant plus rien et/mais que ces enfants vous entourent et caressent en vous disant, visant votre portefeuille (bienfaits divins éventuels ou, en église, sortant le gros billet annuel ou bi histoire de se faire bien voir remarquer signaler? à quel point ils vous "adorent": que ressentez-vous)

Que ressentiriez-vous?! Pauvre ami de Morges!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/12/2014

Chère Michelle, merci tout d'abord de votre post. Mais relisez l'article! C'est pourtant clair: il n'est pas du tout question de supprimer les crèches même dans les places publiques, ni d'occulter les vitraux d'Eglise. Il est simplement question de ne pas installer une crèche de Noël dans un lieu symbolisant l'Etat. Comme il n'est pas dans la destination d'un tel lieu d'accueillir des fêtes religieuses, quelle que soit la religion. C'est tout. Faire des crèches au parc des Bastions pourquoi pas? Faire des crèches dans la salle de l'Alabama, non.

Écrit par : Jean-Noël Cuénod | 09/12/2014

Monsieur Cuénod,

Il est clair vous n'aimez pas le Front national et ses blondes. Par contre, vous appréciez les athées, les agnostiques et philosphes surtout lorsqu'ils se taisent.

Vous avez une drôle de conception de la société dans laquelle nous vivons. Les religions ont toujours été au service du pouvoir et vice versa. Inutile de jouer à la vierge effarouchée vous savez que l'un et l'autre se sont associés pour flatter le peuple à ses dépens.

En Angleterre, les églises ont été transformées en pub, en galerie d'art, en supermarché et en France, en maisons d'habitations. Voilà une évolution de la tradition religieuse.

Si vous aimez la laïcité, permettez aux athées de s'exprimer. Contrairement aux chrétiens, aux musulmans, aux juifs, ils n'ont aucune guerre à leur actif.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 09/12/2014

Bonjour Noëlle. Je vous rejoins pour les galeries d'art en des lieux sacrés... Mais permettez-moi de vous contredire sur la sainteté absolue des athées. Pol-Pot, Lénine, Staline, et un certain Kim Jong Un, je n'en rajoute pas plus, ont été ou sont des leaders athées qui se sont faits pratiquement dieu en entraînant leurs peuples dans quelques boucheries digne des barbaries religieuses... Ne soyez pas aveugle envers votre propre foi, chère Noëlle, L'athéisme ne garantit pas la sainteté et une non-violence absolue. Les athées ont leurs conflits intérieurs autant que les croyants en une religion.

Joyeux Noël en avance à celles et ceux qui suivent le blog du Plouc. Pour les autres, qui ne connaîtraient pas le blog de pacha k mac, un special event sera réservé pour le Réveillon de Noël. Les athées et sportifs actifs ou/et de salon seront les bienvenus.

Écrit par : pachakmac | 09/12/2014

Les religions au service du pouvoir et vice versa: alliance du sabre et du goupillon (chanté également): le pouvoir manipulant l'opinion au moyen de mille moyens, certes, avec la complicité des chefs religieux, le plus souvent, hélas.

La foi "certitude" ultime (swâmi Aurobindo):

strictement individuel, donc, à ne pas confondre. S'il y a contrainte, chantage, etc., il n'y a pas religion: "qui relie"!

Les partis politiques en France, entre autres, ne songeant plus à autre chose qu'aux prochaines élections rassemblent "leurs" voix: celles des
catholiques, Oui à la vie, non à la loi Taubira, etc. Islam condamné (mais comment tout accepter?)! Attentat contre des juifs ces dernières heures (colonisations à n'en plus finir?)! de sorte que l'on en arrive à un méli-mélo généralisé tragique avec le plus dangereux: "je me tais mais je n'en pense pas moins!

Il y aurait une médiation possible. A Noël si les moutons étaient dehors la date du 25 décembre ne joue pas. A l'intérieur de la grotte la crèche servant à ce pourquoi elle existe c'est-à-dire servant de mangeoire pour les animaux l'enfant de Marie n'y aurait pu être placé comme en un berceau. En revanche le temps un peu sombre de l'hiver explique la Fête dont il devrait s'agir: celle des lumières... évacuant ainsi tout litige en même temps que nous rendant conforme à un message qui ne devrait pas être que pour un seul jour mais tous: Paix sur la terre aux hommes (et femmes) de bonne volonté.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/12/2014

Excuses: Shrî Aurobindo mais pour préciser un point la famille de Joseph, Marie sa seconde épouse, enfanta des deux mariages, n'était pas pauvre les charpentiers étant également ébénistes et de cette famille (Jules Isaac, Jésus et Israël, Fasquelle), approches généalogiques, également, on peut dire qu'elle avait plutôt "pignon sur rue". Ainsi s'il n'y avait pas de place à l'hôtellerie il ne faudrait pas préciser pas de place "pour eux"! qui auraient eu de quoi payer mais le recensement déplaçant bien du monde on ne disposait plus de places... simplement. De l'avis de pas mal de prêtres entendus ou conférenciers en tout un temps d'existence Jésus serait à situer "libéral" mais ne pouvant se taire devant la misère en son temps: maladies, détresses et tracas l'accompagnant raison pour laquelle les Esséniens quittant leurs demeures parcouraient le pays pour y prodiguer des soins selon leurs moyens le tout avec ces terribles tremblements de terre jusqu'à desceller les pierres tombales qui vous donnaient à penser que la fin du monde étant proche. Il convenait donc par le repentir (sincère) de se réconcilier avec l'"Eternel béni soit-Il" comme disent les Juifs qui, aujourd'hui allument, je l'ai vu de mes propres yeux, parfois une petite bougie. A votre question de savoir pourquoi et ce qu'elle représente ils vous répondent: "Jésus"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/12/2014

Shrî Aurobindo, excuses. La famille de Joseph, Marie sa seconde épouse, enfants des deux mariages n'était pas pauvre. Les charpentiers étant également ébénistes s'il n'y avait pas de place à l'hôtellerie il ne faudrait pas préciser "pour eux"! Le recensement déplaçant beaucoup de monde, simplement*. La misère était extrême, les tremblement de terre descellant les pierres tombales violents au point de donner à penser que la fin du monde était proche raison pour laquelle des prédicateurs itinérants parcouraient le pays en invitant les Juifs au repentir.
*Jésus et Israël, Jules Isaac Fasquelle

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/12/2014

pachakmac,

Ce n'est pas la première fois que nous nous disputons gentiment à ce sujet.

A ma connaissance, je n'ai jamais entendu parler d'une armée d'athées qui terrorisait le peuple. Quant aux dirigeants que vous mentionnez s'agissait-il d'athées convaincus ou simplement de dirigeants avides de pouvoir à l'idéologie politique et non religieuse?

"le prolétariat révolutionnaire finira par obtenir que la Religion devienne réellement une affaire privée par rapport à l'Etat" Lénine.

Joyeuses fêtes de fin d'année de la part de...Noëlle.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 09/12/2014

C'est pas que je ratiocine trop mais un jour on m'excusera pourquoi un certain déglogueur intervient bouchant tout le paysage en l'anémiant semblant ne rien vouloir entendre tout en donnant à penser que rien ne sera "Envoyer"!On remet la compresse plus tard comme on voit tout en raccourcissant... ma fwa... !

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/12/2014

Joyeuse Noëlle, vous portez si bien votre nom. Je comprends votre blessure profonde en rapport avec certaines trahisons des églises chrétiennes, leurs prêtres pédophiles sous tous rapports, leurs mensonges, etc... Et ici on ne parle même pas des hautes trahisons islamistes qui sont encore plus graves dans l'intensité des cruautés faites à leurs soeurs et leurs frères humains. Je me retrouve également dans votre façon de lutter en écartant Dieu de notre monde. Si Dieu est cet enfer proposé par certains alors autant s'en prémunir et le chasser de notre intimité...

Mais voilà. Parfois je me sens l'enfant d'une force bien plus puissante que nous. Quand je regarde notre planète, cet univers si beau et si intense, je me dis qu'il n'est point le fruit du hasard et que vraiment, pas de doute possible, un Artiste ENORME en est à la fois à son origine et dans son évolution. Et cet Artiste, libre et qui laisse libre Son Humanité de choisir son propre destin, j'aime le fêter au creux de mon coeur. J'emploie le masculin ici...mais je préfère le deviner au féminin...Je suis un homme qui aime les femmes. Ceci explique cela. Alors voilà la fin de notre dispute, chère Noëlle. Je suis un drôle de zèbre qui croit blanc comme neige à Dieu et qui joue carte noire sur table en doutant des dieux que l'être humain nous propose en commettant des monstruosités impardonnables. C'est pourquoi je navigue dans des mondes étranges où les dieux se confrontent afin de faire ressortir une sorte de vérité bienveillante et majestueuse qui console notre humanité en souffrance.

Très belles fêtes de Noël à vous et vos proches, chère Noëlle.

Écrit par : pachakmac | 10/12/2014

Il arrive que l'on se demande aussi si nous ne sommes pas comme des enfants envoyés au pair en attendant d'avoir trouvé notre voie en vue d'une carrière... étant encore trop jeunes... immatures ou si, en fait, nous ne serions pas que des fruits attendant d'être croqués, savourés... ou "verts" encore recrachés ou trop "acides"!

Ou testés: c'"est au cœur qu'on regardera"!

Egypte: pour prendre place dans la barque qui conduisait au Jugement le défunt ne devait pas avoir le cœur trop lourd!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/12/2014

Si Noël et les crèches n'étaient réellement qu'un phénomène religieux, on peut logiquement se demander pourquoi l'état, qui n'est pas sensé "favoriser" une religion plutôt qu'une autre, a décrété que ces événements devaient être fériés et chômés.

Il n'existe, en France et à ma connaissance, aucun jour férié officiel juif ou musulman. Alors laïcité totale ?

Enfin il y a de nombreux non chrétiens, athées ou agnostiques qui ne s'offusquent pas à la vue d'une crèche, fût-elle installée dans le hall d'une mairie !

Ce qui est en revanche détestable est l'instrumentalisation qu'en font Marine Le Pen et les siens. Drôles de c(h)réti(e)ns.

Écrit par : Michel Sommer | 10/12/2014

Qui refuserait de voir ajoutés des jours fériés officiels Juifs et Musulmans aux jours fériés Chrétiens?

On parle d'une future nouvelle religion mise au point par les autorités religieuses:

Seigneur! inspirez croissance et multiplication des religions aux jours fériés garantis.

Écrit par : Anna Martin | 10/12/2014

Comme je l'ai écrit précédemment quand arrivent les fêtes de fin d'année; on s'en donne à coœur joie pour influencer le peuple. Souvent d'ailleurs dans un but strictement commercial. Cela prouve à quel point religions et politiques sont d'excellents instruments qui servent a berner, borner et abrutir les humains. Personnellement, j'aime bien Jésus et sa mère comme symboles et refuges pour ceux et celles qui ont besoin de support. Ce qui fut mon cas. Mais il faut évoluer et faire face aux réalités: la misère, les inégalités et les monstrueux gaspillages pour se faire peur et enrichir toujours les mêmes ignobles personnages.
Soyez honnêtes! dites-moi quand avez-vous entendu un pape ou tout autre chef religieux aborder ces réalités...C'est cet obscurantisme que je combats et j'ai besoin d'aide...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 10/12/2014

Entendu ce jour avant Questions au gouvernement France 3 Marion Maréchal-Le Pen s'exprimer au sujet de la torture qui "permet de sauver des gens: il faut donc nuancer". En ce cas, point de vue personnel, on souhaiterait voir disparaître au plus vite et à jamais toute installation de crèche ou autre fait religieux installés ou commandés par la famille Le Pen.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/12/2014

P.S Egalement mêmes propos de Marine Le Pen ce 10.12.2014 sur la torture sans parvenir à se rétracter réellement ce qui comme annoncé pourrait lui valoir procès. Un peu plus tard suffoquant d'indignation un homme politique français a dit que les "Le Pen ont la gégène (horrible moyen de torture) dans les gènes"!

Mot qui fera date.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/12/2014

Dans les commentaires de ce blog, il n'y a que des anti-quelquechose (FN, arabes, juifs, athées, russes, chinois, américains etc). Mais personne ne se creuse la cervelle pour suggérer une autre façon de gouverner et de gérer une nation; pas plus d'ailleurs que d'effectuer un changement de priorités. Ce qui pour la France est plus qu'impératif et urgent...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 11/12/2014

Salut mon ami Pachakmac,

La particule de dieu" est une boutade du scientifique, reprise par les religieux n'ayant qu'un neurone qui ont cru "du verbe croare" que ceux-ci étaient croyants!

Non croyant, (nous) je fête Noël c'est une tradition culturelle avec un petit "c" ou les occasions ne manquent pas pour se retrouver en famille, avec des gamins joyeux. Rare en islam n'est-ce pas? Vu ce qui se passe dans le monde, le chocolat à souvent le goût amer.....

Pour le reste la Laïcité cinq étoile a été sabotée par les religions et leurs adeptes aidés sournoisement par les politiciens, leurs médias et les niais intégristes mais dangereux croyants aux fables.

La déconstruction des pays d'Europe est en route, la France ni échappe pas. Favoriser les grandes régions pour l'empire européen au détriment des états et leurs systèmes sociaux, c'est la réalité.

Quant à la démocratie c'est à la sauce musulmane et collabo au nom des pétrodollars et des dessous de tables. En Suisse vous vivez la même chose avec cette différence: la démocratie directe, donc le peuple vote en connaissance de cause, enfin, pour ce qui est compris.....

Écrit par : Pierre NOËL | 11/12/2014

Un pays qui se prétend être une démocratie civilisée et s'octroie le titre de grande puissance guide de l'espèce humaine, ne peut pratiquer la torture (un acte tellement dégradant et indigne). Seuls des monstres comme Hitler l'ont pratiqué et à une moindre mesures certains gradés français pendant la guerre d'Algérie. Cela confirme ce que je crainds depuis une vingtaine d'années: L'amérique qui a trahit tous les bons principes de ses pères-fondateurs, devient graduellement, à l'insu de son peuple, un nouvel empire Nazi; aussi cynique et cruel que l'était celui d'Hitler.Il va falloir faire quelquechose pour que ce pays reprenne le droit chemin. Ce qui ne semble guère inquiéter toutes les têtes d'oeuf de l'ONU et des religions.Un Boycott total(invention américaine,très pratiquée outre-Atlantique) de tout ce qui est made in USA serait suffisant. Les 95% d'humains (non citoyens US) ont besoin d'un Ralf Nader pour l'initier...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 11/12/2014

Il va "falloir faire quelque chose pour que ce pays reprenne le droit chemin": quoi, Jean-Claude-Meslin? Il va falloir demander à Pierre-NOEL et corto d'organiser à "rythme soutenu" célébrations processionnaires pénitentielles...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/12/2014

"Par contre, vous appréciez les athées, les agnostiques et philosphes surtout lorsqu'ils se taisent."

Noelle Ribordy, vous ne pouvez affirmer cela?

Les athées les plus connus comme Pierre Noël, Mère-Grand et d'autres s'expriment très largement sur ce blog? Le premier souvent avec brio quelque fois sans délicatesse, le second avec brio, plus nuancé.
Ce blog tenu par Mr Cuenod est très bien, libre à chacun de s'exprimer et de lire.

Écrit par : Philippe B | 14/12/2014

Les commentaires sont fermés.