30/11/2014

Même le gâtisme xénophobe a ses limites

 

 

1_fm8u0.jpg

Les électeurs suisses ont donc balayé l’initiative Ecopop qui liait de façon perverse immigration et environnement. Même le gâtisme xénophobe a ses limites. Ce gâtisme qui fait radoter les Suisses en les forçant à se prononcer sur la présence ou non des étrangers sur leur sol avec la stupide régularité du métronome.

Mais ne chantons pas trop tôt victoire. Ce thème risque fort de ressurgir sous une autre forme. Car ce néo-fascisme mou et verdâtre est tendance : «Si on rejette l’étranger, voyez-vous ce n’est pas pour de vils motifs égoïstes, non, non! C’est pour protéger nos petits zoiseaux bien suisses». Reste à savoir si la fiente des pigeons helvétiques est moins polluante que celle des corbeaux venus d’ailleurs.

 

Il y avait dans cette initiative Ecopop quelque chose d’encore plus immonde que les autres textes de la même eau polluée, à savoir son hypocrisie. Les habituelles propositions blochériennes ont au moins le mérite de ne pas cacher leur racisme sous les oripeaux de l’écologie.

Aujourd’hui, les électeurs ont vu la grosse ficelle et l’ont coupée. Mais qui peut affirmer que, demain, les écopopulistes ne vont pas relancer ce débat sous une forme encore plus perverse ?

 

Pourtant, il serait vraiment temps que l’on aborde enfin la réalité en face, en écartant l’angélisme xénophobe qui veut faire croire qu’une Suisse isolée au milieu de la planète est chose possible.

 Oui, l’immigration est un besoin pour la Suisse. Sur le plan économique, c’est une évidence. La machine ne saurait tourner sans apport étranger. Mais aussi sur le plan social. C’est grâce aux immigrés que nos retraites pourront être financées. Alors arrêtons de mobiliser nos énergies sur des fantasmes et posons-nous les vraies questions : comment insérer dans la vie sociale et politique les étrangers et les nouveaux suisses venant de cultures différentes ? Comment leur transmettre nos valeurs pour qu’ils les fassent leurs ?

 

Tout le reste n’est que mauvaise littérature.

 

Jean-Noël Cuénod

17:09 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | |

Commentaires

@ Jean-Noël Cuénod,

Cette éternelle question sans réponse adéquate :

"Comment leur transmettre nos valeurs pour qu’ils les fassent leurs ?"

Les polonais catholiques, se sont fort bien intégrés en France, travaillant dans les mines il y a 2 siècles.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 30/11/2014

Si nous avons nos valeurs, les étrangers et nouveaux suisses n'ont-ils pas les leurs propres: valeurs comme en cuisine pour épicer les plats.
Epices d'ici comme d'ailleurs s'agissant des "valeurs".
On a peut-être aussi les uns les autres du pays comme de l'étranger des "non valeurs" à jeter à leur place dans les déchets, dans les ordures.

Écrit par : Anna Martin | 30/11/2014

"Il y avait dans cette initiative Ecopop quelque chose d’encore plus immonde que les autres textes de la même eau polluée, à savoir son hypocrisie. Les habituelles propositions blochériennes ont au moins le mérite de ne pas cacher leur racisme sous les oripeaux de l’écologie."

Bof. Partout les hommes sont les mêmes. Si vous voulez bien pire qu'Ecopop dans le monde, il n'est pas difficile d'en trouver: Par exemple le projet de définir Israël comme «l’Etat national du peuple juif», plutôt que comme actuellement (et qui est en soit déjà critiquable) un Etat «juif et démocratique». Et sans que cela n’ait dérangé personne dans le démocratique monde occidental.

Penser qu'Israël est supposé avoir été fondé par des gens persécutés par des thèses racistes européennes ! Les valeurs de ces gens ou du moins de leurs descendants se seraient inversés ? Si vite ? Mais non, c'est juste l'expression de la nature humaine.

Tout le reste n’est que mauvaise littérature.

Bof

Écrit par : Bof | 30/11/2014

L'eugénisme n'est pas passé loin, par contre cette tentative loupée d'avance démontre que les moutons ont des dents, ce que certains loups avaient oubliés.

Concernant les valeurs, elles sont sur des comptes à numéros, ça fait longtemps que les suisses les ont troquées contre maigre pitance pour le peuple et montagnes d'or pour quelques uns, si seulement ces nouveaux suisses pouvaient transmettre un tantinet de noblesse dans ce sang qui coule dans nos veines, ce ne sera pas peut être pas trop tard !

Écrit par : Corto | 30/11/2014

Blocher a voté "non" à Ecopop !

D'autres n'ont pas voté. Et d'autres moins nombreux ont voté "oui".

Et, les étrangers de Suisse n'ont pas pu voter...

Ecopop a fait beaucoup de mal à l'Ecologie en Suisse. N'en rajoutez pas !

Bien à vous

Écrit par : pphchappuis | 30/11/2014

Le problème n'est pas l'étranger et la couleur de sa peau, mais ce qu'il transporte dans sa valise et ce qu'il a dans sa caberluche.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/11/30/les-crispations-entre-musulmans-et-non-musulmans-saccentuent/

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/corps-humain-illusion-fantome-mise-jour-laboratoire-56003/

Écrit par : Pierre NOËL | 01/12/2014

@Monsieur Cuénod Excellent le terme de Gâtisme reflétant bien la sénilité actuelle régnant au sein d'une certaine classe politique
Abonnée à la presse dès la fin de la guerre ,les vieux journaux de 14-18 conservés en lieu sûr m'ayant donné gout à la lecture je dois avouer que vous Monsieur et quelques autres journalistes aurez su me donner envie de m'abonner à 24 heures,vos chroniques matinales étaient pur bonheur dans un monde New âge qui dès 1970 s'essaye à mous faire avaler n'importe quelle couleuvre
très belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 01/12/2014

Oui la question de la surpopulation reviendra, elle ne s'est pas arrêtée avec le rejet de l'initiative ce weekend. Le vrai gâtisme est de ne pas comprendre une simple équation a deux membres, mais peut-être que puisque les gâteux ne seront plus là il préfère fermer les yeux et bêler qu'il n'y a aucun problème a une croissance démographique infinie.

Écrit par : Eastwood | 01/12/2014

Les retraites des Suisses, notamment, étant financées par des cotisants venus d'ailleurs que deviennent les personnes qui n'ont pas les moyens de quitter leurs pays aux gouvernements corrompus et/ou ne respectant pas les Droits de l'homme?
Que,du moment que nos retraites seront financées et que nous ne manquerons pas plus d'ingénieurs que de boucher... peu nous chaut?

Edifiant.

Faut-il, ex responsable sept ans durant d'une permanence d'accueil pour les personnes en recherche d'emploi, redire (ratiociner, donc)! que le citoyen helvétique, notamment, qui, à qualification égale voit que l'on embauche quelqu'un venu de l'étranger devient, avec ses amis, en temps de crise, "blochérien"?! Avec la question de savoir en fait pourquoi sont embauchés, à "qualification égale", toujours non en priorité les natifs du pays mais les étrangers (réponses allant de cupidité à promesses de réserves de "fesses exotiques accueillantes pas difficiles à bon marché"!

S'il y a bien que n'ayant pas voté pour ECOPOP nous autres radoteurs... comment accueillir toujours plus de monde, bientôt, sans plus pouvoir "débouter" parce que migrants climatiques ne mentant ou n'exagérant pas ainsi que privés de leurs emplois par l'entrée en scène des robots?

En comparant le toit d'une maison à un pouvoir qui serait indigne ayant "perdu ses tuiles"! Le proprio se rendra-t-il réquisitionner une autre maison ou réparera-t-il son toit? S'il ne le peut seul ne demandera-t-il pas de l'aide? Pourquoi ne pas vouloir admettre que les problèmes cruciaux, vitaux causés par les gouvernements indignes sont à régler sur place par la création d'une Force mondiale "active" au service non du Droit du plus fort mais des Droits de l'homme? Force loyale au service des populations souffrantes laquelle Force intègre (il ne faut pas rêver? Mais les personnes qui ne rêvent jamais n'ont-elles pas, par le fait, quelques sacrés problèmes à régler, voir les psys))?! Une Force mondiale qui mobiliserait en apportant du travail également à nombre de ces "nouveaux jeunes" au "cru rouge... se tournant vers le dhihadisme!
Que vaut-il mieux: "radoter" ou, à force de ne penser qu'à ses finances à soi: "Cotisants à Mes pieds"! ne pas voir plus loin que le bout de son nez?!

La Suisse (mon, autrefois, Croix-Rouge, pays d'accueil )mérite mieux.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/12/2014

L'eugénisme n'est pas passé loin, par contre cette tentative loupée d'avance démontre que les moutons ont des dents, ce que certains loups avaient oubliés.

Concernant les valeurs, elles sont sur des comptes à numéros, ça fait longtemps que les suisses les ont troquées contre maigre pitance pour le peuple et montagnes d'or pour quelques uns, si seulement ces nouveaux suisses pouvaient transmettre un tantinet de noblesse dans ce sang qui coule dans nos veines, ce ne sera pas peut être pas trop tard !

Écrit par : Corto | 01/12/2014

Traités de gâteux xénophobes parce que ne croyant pas possible la non gestion des migrations que se passerait-il si nous osions poser la question de savoir si évoquer des gouvernement indignes provoquant ces migrations est parler marmite avec contenu ou couvercle? Et si nous invitons ceux qui ignoreraient le nom de Pierre Hillard à réaliser que la dislocation des états par facteurs divers a été orchestrée de fort longue date en vue d'une gouvernance mondiale ce sans oublier les "bémols" d'un dit traité transatlantique: gâteux xénophobes dès lors PARANOS vous annonçant que la perte des acquis sociaux ainsi que du respect de la personne (celle qui n'a pas de fortune s'entend)! désormais va de soi.
Au feu les Emmanuel Mounier ou Teilhard de Chardin (de par ses travaux sur l'Evolution du Vatican en son temps plus que mal vu).

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/12/2014

Monsieur Chappuis a raison et un article à lire sur le site Les Observateurs va plus loin dans le souhait de la natalité contrôlée .et de l'environnement qui ne devraient plus faire partie du registre des écologistes selon l'auteur de l'article
Pn peut dés lors craindre de sérieux dérapages et comme il est surtout question du continent Africain, on est en droit de se poser la question ,mais à quoi sert d'enrayer des épidémies ?
Puisque chez nous les personnes âgées ne valent plus rien,que seul leur bien immobilier reteindrait l'attention de nombreuses demandes d'aides pour soi disant en sauver d'autres,autant laisser les épidémies agir là au moins l'environnement sera sauvé et l'élite des bobos pourra respirer en paix ce d'autant que plus capitalistes que ces soit disant anti-capitalistes on ne peut trouver mieux

Écrit par : lovsmeralda | 02/12/2014

je tiens à spécifier et ce pour éviter tout quiproco que Terre des Hommes ne fait pas partie de ces ONG dont les bulletins sont accompagnés de demandes de donation ce qui a occasionné de nombreux déboires à certains héritiers qui eux auront dû et ce malgré leur désintérêt et selon entente avec le ou la disparues ,payer les frais de succession

Écrit par : lovsmeralda | 02/12/2014

"La machine ne saurait tourner sans apport étranger. Mais aussi sur le plan social. C’est grâce aux immigrés que nos retraites pourront être financées."

Cela signifie croissance illimitée, du moins jusqu'au bétonnage complet du plateau suisse. 10, puis 15 puis 20 millions d'habitants et plus. Le "problème" des retraites aura été multiplié. Après rira bien qui rira le dernier. Jaune.

Écrit par : Johann | 02/12/2014

Très bien écrit, Johann.

"Cela signifie croissance illimitée, du moins jusqu'au bétonnage complet du plateau suisse.
10, puis 15 puis 20 millions d'habitants et plus.
Le "problème" des retraites aura été multiplié. Après rira bien qui rira le dernier.
Jaune.
Écrit par : Johann | 02/12/2014"

Là, je vous reconnait ...

En effet, il y a bien des pays à travers la Planète, qui aimerait avoir tant de béton chez eux ...
Tiens, la Roumanie, avec son nouveau Président, va créer des bretelles d'autoroute partout.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 02/12/2014

Il va créer des bretelles d'autoroute partout, pas du tout, il va s'en mettre plein les poches avec les subventions européennes !

Des bretelles avec su sable rempli de sel et 5% de ciment !

Écrit par : Corto | 03/12/2014

Les commentaires sont fermés.