26/11/2014

Le serpent à sornettes Erdogan enferme les femmes à la nurserie

 

 

images.jpgDans quelques semaines, le G20 – qui réunit les vingt Etats les plus puissants de la planète – sera présidé pendant un an par la Turquie. Son président Recep Tayyip Erdogan (photo) vient de marquer cet événement en déclarant que les femmes ne pouvaient pas être «naturellement» égales aux hommes. La preuve irréfutable étayant les dires de ce chef d’Etat éclairé (à la lampe à huile) figure en toutes lettres dans le Coran:

«Notre religion a défini une place  pour les femmes, la maternité». Voilà au XXIe siècle, le slogan du Kaiser allemand Guillaume II – Kinder, Kirche, Küche[1] – enfin traduit en turc.

 La femme, c’est un ventre. Pas plus. Et un ventre, ça reste à sa place de ventre. Pas question d’avoir une tête. Sinon, ce ne serait plus un ventre. Ça n’a pas de bras non plus, un ventre. La puissante pensée du président turc vous en administre l’irréfutable démonstration:

 «Vous ne pouvez pas demander à une femme de sortir et de creuser le sol, c’est contraire à leur nature délicate».

 

Il est vraiment mignon, l’Erdogan. Et les paysannes de Cappadoce qui travaillent la terre avec une belle énergie (photo de Jean-Paul Dupaigne) sont sans doute des travestis, voire une illusion d’optique. Cela doit faire quelques années, qu’enfermé dans ses palais, le nouveau sultan n’a plus arpenté les rues d’Istanbul et les champs d’Anatolie.

JeanLucDupaigneCapadocce.jpg


Mais il y a des femmes qui – voyez-vous ça! – refusent d’être réduite à leur utérus pour les confiner à la nurserie. Erdogan leur réserve son anathème: «Vous ne pouvez pas expliquer ça aux féministes parce qu’elles n’acceptent pas l’idée même de la maternité». Soit un ventre et tais-toi!

 

Cet individu va donc présider en 2015 le G20 qui vient de se donner pour tâche de réduire de «25% d’ici 2025 le fossé[2] entre hommes et femmes et de faire entrer 100 millions de femmes dans la force de travail», comme le stipule le communiqué publié par le G20, le 16 novembre dernier. Nul doute que l’année qui approche sera riche en progrès pour la cause de l’égalité entre les genres. Le machisme au front de bœuf peut compter sur Erdogan pour saboter cet objectif.

 

Il faut dire que ce serpent à sornettes siffle souvent de drôles chansonnettes. Ainsi, le 15 novembre dernier, il avait affirmé haut et fort que le continent américain avait été découvert par des marins musulmans en 1178. La preuve ? Christophe Colomb mentionne l’existence d’une mosquée sur une colline de la côte cubaine! Personne n’a lu cette mention, ni découvert les vestiges d’une mosquée à cet endroit. Mais Erdogan, s’il ne remarque pas les paysannes de son pays en train de creuser le sol, voit des mosquées invisibles à Cuba au XIIe siècle.

Le président turc ne boit jamais de vin. Il a tort. Un petit coup de Tugra Öküzgözü, un rouge turc puissant, lui remettrait les idées en place.

 

 

Jean-Noël Cuénod



[1] Enfant, Eglise, Cuisine, la sainte Trinité germanique d’il y a cent ans.

[2]https://www.g20.org/sites/default/files/g20_resources/library/brisbane_g20_leaders_summit_communique.pdf

11:46 | Lien permanent | Commentaires (34) | |  Facebook | | |

Commentaires

" La femme, c’est un ventre. Pas plus. "

Même pas. Un champ. Dans lequel le mâle peut déposer sa petite graine quand il le veut, au besoin en frappant le champ qui ne voudrait pas s'ouvrir.

Écrit par : Johann | 26/11/2014

Ouais! mais réduire de 25% d'ici 2025 le fossé entre hommes et femmes pour "faire entrer 100 millions de femmes dans la force de travail (z'avons besoin de bras, z'en manquons)! est-ce signe de promotion des femmes êtres humains avant voire indépendamment d'être force de travail"! signe indiscutable annonciateur de progrès des Droits de l'homme?

Écrit par : mandoline | 26/11/2014

Bof. S'en prendre à Erdogan est facile. C'est ce qu'on appelle enfoncer des portes ouvertes.
L'hypocrisie dégoulinante de nos prétendus analystes me fait penser à l'Évangile:

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. »

Écrit par : Bof | 26/11/2014

ça ne fera que quelques millions de gentils réfugiés musulmans de plus en "Europe" !

Écrit par : Corto | 26/11/2014

Erdogan est un adepte du coran, bouquin n'ayant rien de sacré; comme tout "bon" musulman, il respecte les écrits et les âneries d'un halluciné, plutôt débile se promenant dans la tête de centaines de millions de croyants.

Ce qui est triste et révoltant, ce sont ces femmes dézinguées de la cafetière, enchiffonnées pour faire plaisir à la religion des hommes écrite par des hommes collaborant au système des affreux. Elles n'ont rien dans le ventre pour la majorité, rien dans le cerveau.

"Déjà en 1974, le dirigeant algérien Houari Boumedienne se flattait que l'islam allait conquérir l'Europe par le ventre de nos femmes, une menace souvent reprise depuis par son voisin libyen, le Colonel Khadafi. [...] Actuellement l'issue du drame en cours est imprévisible, mais si l'on en juge par l'Histoire et ce qui est advenu dans le passé en Inde, en Europe et ailleurs, les conflits à venir entre les peuples d'origine et les nouveaux venus qui aspirent ouvertement à les remplacer ne seront vraiment pas beaux à voir."

"Erdogan (premier ministre turc) a déclaré en 1999 : «Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats.».

Après cela faut pas critiquer l'islam et ses tarés? Il faut combattre ce concept à la racine.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/11/24/denoncer-les-temples-de-la-haine/

--Le roi du Maroc Hassan II:"Les musulmans ne s'intégreront jamais" c'est clair comme de l'eau de roche.

Malgré tout, nous avons nos idiots-utiles tellement ignorants et niais, qu'ils n'en peuvent plus de vouloir nous imposer le vivre ensemble. Je refuse de partager mes impôts et mes revenus avec des gens qui prêchent la haine dans chaque mosquée. Il faut combattre leurs croyances pourries. Comment? Tout est sur le blog de Sami Aldeeb.

http://www.adcash.com/script/packcpm.php?r=338133&cb=1417017242344

Écrit par : Pierre NOËL | 26/11/2014

Un lien pour l’apéritif;

http://politique.lefigaro.fr/c.php?url=http%3A//www.lefigaro.fr/politique/2010/04/24/01002-20100424ARTFIG00561-polygamie-la-gauche-denonce-une-operation-politicienne-.php

Toutes les femmes devraient descendre dans la rue contre le concept mortifère, sans chiffons islamiques (ou foulards de propagande) habillées en mini jupe pour celles qui ont la bonne morphologie.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/11/2014

"Bof. S'en prendre à Erdogan est facile."
J'imagine que vous ne critiquez jamais Obama, Poutine, Hollande ou qui que ce soit dont la conduite vous choque. Ou vous abstenez-vous aussi parce que c'est "trop facile?" Mais peut-être ne critiquez-vous jamais personne, ce qui rapproche de la sainteté selon l'Evangile.

Écrit par : Mère-Grand | 26/11/2014

La femme des Enfants, de la Cuisine et de l'Eglise n'était pas uniquement femme de nursery. Disposant de temps libre qu'elle arrangeait selon ses goûte et centres d'intérêt bien souvent épanouie et rayonnante soleil (au féminin pour les Allemands) pour les siens est également celle décrite par l'Apôtre Paul dénoncée par les féministes mais sa situation de "reine et maîtresse" chez elle abordée avec le plus grand respect par Paul représente un progrès incroyable qui la fait passer de créature entre l'animal et l'homme à (voir les familles juives en tout premier lieu) maîtresse de maison adulée (la Bible pousse les époux à jouir tout en posant soit des tabous au ressenti des uns soit des gardes-fou au ressenti des autres).
Ensuite, s'il y a amour, s'il y a entente, elle deviendra partenaire avec lui ainsi que "maîtresse des clefs"! Faut-il croire que devenir "produit" allant se vendre en rendez-vous d'embauche ou dépersonnalisée fragment de la "force de travail" (appellation digne des camps de nazis non consacrés aux juifs mais aux Allemands récalcitrants résistant au régime d'Hitler montant ou en Chine crevant au travail dans les rizières est progrès social? Il faudrait revoir et modifier le Coran de fond en comble, certes, mais je ne sais pas si cette démarche aurait le pouvoir de changer la mentalité de pas mal de monde (et pas forcément uniquement du monde musulman)!

Écrit par : Anna Martin | 26/11/2014

Testostérone + religions = tuerie garantie. Les mères ignorantes sont les premières à admirer leurs fils tueurs. C'est pour ça qu'on les maintient dans cet état.

Écrit par : norbert maendly | 26/11/2014

L'Islam ne détient pas hélas l'exclusivité de la discrimination des femmes. Considérer la femme comme un être inférieur à l'homme, dont le rôle ne devait être autre que d'enfanter et servir son mari dont elle est une possession, un bien presque mobilier, a été un credo bien ancré également dans nos sociétés occidentales tout à fait catholiques et complètement patriarcales, et ce jusqu'à pas si longtemps. L'accès à des libertés et droits fondamentaux a été obtenu de haute lutte, avec des combats acharnés menés par des femmes courageuses. En France le droit de vote n'a été accordé aux femmes qu'en 1944. Pour mémoire et bien que selon les périodes de l'histoire française, les femmes ont eu des droits de vote dans certains cas, c'est à la Révolution que l’Assemblée nationale a voté l'exclusion des femmes du droit de vote, étant alors assimilées à des enfants et autres personnes incapables de libre arbitre. En France il y a à peine 40 ans et non pas sans mal, était votée la dépénalisation de l'avortement. Les droits des femmes étant encore de nos jours, régulièrement attaqués par des groupuscules réactionnaires.

Alors Erdogan rétro-pédale à fond sans innover toutefois, comment le rappelle Jean-Noël à propos de Guillaume II (et ça ne s'est pas arrangé avec « Adolf la moustache »). Comportement classique de ceux qui pour se montrer forts ont besoin d'écraser ceux qui sont différents. Dans le cas d'Erdogan il s'agit plutôt d'une stratégie politique et ça craint.

Bien qu'ayant encore à redire sur la condition des femmes dans nos pays « civilisés » et occidentaux, force nous est de constater que dans le monde islamique actuel, la condition des femmes est bien dégradée. Cela tient à mon avis d'avantage à ce que l'Islam représente aujourd'hui comme moyen de différentiation, de ralliement et d'identification pour des populations en souffrance, exploitées et en mal de reconnaissance. Exclues du partage des richesses par le pouvoir d'occidentaux tenants d'un système considéré à tort ou à raison, comme responsable de tous leurs maux, ils foncent dans les directions opposées, mais encore incapables de discernement.
Il y a aussi le cas des sociétés ultra-conservatrices de certains pays du golfe, mais là c'est pour perpétuer un système.

Il faut reconnaître qu'une religion c'est très pratique pour justifier les turpitudes, déviances et crimes naissant dans la tête des dictateurs et autres meneurs psychopathes. « C'est pas moi, c'est le livre qui le dit... » Pratique je vous dis.

Ce qui est extraordinaire tout de même, est cette fantastique hypocrisie (ou manque de clairvoyance ?) qui consiste à organiser le G20 dans un pays dont le président fait ostensiblement les yeux doux aux islamistes tout en souhaitant faire partie de l'Europe. Il faut se méfier des serpents, ils mordent même ceux qui ne leur sont pas hostiles, c'est dans leur nature.

Os

Écrit par : Os | 27/11/2014

Il est juste de relever que ce n'est pas l'homme qui se tourne vers les sommets et l'idéal qui est turpitude mais bien ce que l'on peut faire de cet homme et de son idéal comme moyen de chantage et de manipulation des foules.

Il arrivait aussi que des femmes parlent de "leur" mari ou de "leur" homme tout en le menant par le bout du nez (ou de la braguette) et de la panse bien avant le féminisme.

Femmes "éminences grises" de même.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/11/2014

A lire l'article de JNC qui conseille à Erdogan de boire un verre de rouge turc Tugra Öküörü si ce n'est pas lui qui a perdu la tête parce qu'il en boit un peu trop.

On peut lui reprochait ce que l'on veut mais pas d'avoir sorti son pays de la crise dans laquelle elle était plongée dans les période de dictature militaire.

Sa réussite économique fait pâlir d'envie l'Europe qui n'a pas voulu de l Turquie

Souvenez vous Voltaire avec le Grand turc...

Pourquoi vouloir à tout prix qu'il soit soumis à votre dictat c'est-à-dire être un valet stupide comme tant d'autres dictateurs ignoble et monarques séniles de la région.

Vous dicte-il,lui, ce que vous devriez faire pour avoir les idées au claires?

Vous voudriez bien le voir à genoux mais que voulez vous ce n'est pas facile avec lui parce qu'il a une véritable "tête de turc".

C'est un "OS" pour vous mes chers détracteurs, ce que je lui souhaite c'est qu'il reste humble comme à ses débuts, qu'il prenne soin de tout son peuple sans distinction tous les turcs qu'ils soient pour ou contre lui, qu'il maintienne l'unité et la cohésion de son pays et surtout qu'il ne prenne pas la grosse tête au point de vouloir devenir un sultan aveuglé par un grand turban.Pour ce turc c'est ça le "truc" qu'il faut qu'il évite parce qu'il sombrerait dans l'ivresse des grandeurs et c'est pire qu'un verre de rouge turc mon cher JNC.

Aussi, il faut que les femmes soient respectées dans leur liberté et leur dignité car elle sont le levain de la société et son avenir.

Bien à vous les anti turcs...

Écrit par : Liberté chérie | 27/11/2014

Après avoir vendu le pays aux pays du golfe et autres, il n'a plus qu'à mettre en route la répression et les musulmans partent au quart de tours dès qu'il s'agit de s'en prendre aux plus faibles, c'est pas plus compliqué.

Ce type n'a cessé de truquer les comptes et fait croire que l'économie était bonne, en fait il a tout bradé aux plus offrants et maintenant que la misère commence à taper dans les plus basses couches, la menace islamiste va transformer ce pays anciennement ouvert et relativement productif en désolation et misère !!

Écrit par : Corto | 27/11/2014

Comment la maternité n'est-elle qu'un ventre?
Elle est un sein, aussi /stade oral des psys
Des bras, un cœur
Une oreille, une écoute, des mains, pourquoi d'artiste
Des yeux, un regard, un sourire


Une voix. Une chanson une berceuse
Des larmes...


Une nursery? Lui préférerait-on un "Prends ta cagoule, mon frère"! ou un "Viens qu'on je te coupe la tête après t'avoir poignardé?!

Pour le G20, on a appris en son temps que s'il y a un G(...) officiel, il peut y avoir un G(...) premier en plus petit nombre: celui des décideurs (LES MAITRES DU MONDE, Georges Valance, Flammarion)

Les "viennent ensuite" n'ayant plus qu'à suivre les décisions des premiers.

Écrit par : Anna Martin | 27/11/2014

En quoi une allusion à le "nature délicate" des femmes serait-elle une offense?
Un homme traita de ventre une femme mère qu'il connaissait. "Ma femme, dit-il, sans enfants, qui me rapporte gros ne me coûte rien. Elle, fit-il, en toisant la mère et en la nommant "ventre abject"! elle est une perle.
La mère rentra chez elle en larmes. En chemin elle rencontra un ami qui lui présenta un enfant. Il lui dit; "Tu vois, pour la théorie des genres, c'est un garçon, c'est un marmot. Mais quand il dort, comme maintenant, c'est une marmotte."! Ils rirent. Il lui dit: "Viens! j'ai besoin d'une mère pour lui et d'une femme pour moi."! Plus tard ils ouvrirent un établissement public qu'en souvenir des larmes de la mère transformées en rire il nommèrent "AU TORD-BOYAU"! De son côté l'homme à la perle fut bien content. Par un soir de pleine lune il retrouva enfoui au fond de son jardin ce qu'autrefois clamé sur tous les tons en tous lieu il avait perdu: une cassette: "sa" cassette!

Écrit par : Mandoline | 28/11/2014

ATTENTION!!

Ne pas cliquer sur le lien d'"ckoidonc". Il s'agit d'un WEB ATTACK: MALICIOUS FILE !!!

Écrit par : Gardien | 28/11/2014

Il a été aussitôt supprimé. Merci

Écrit par : Cuénod | 28/11/2014

Pour information, ce virus viendrait de Russie en passant par des vidéos.

.../...

La solution pour éliminer les serpents à sornette est là:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/11/27/une-vague-datheisme-dans-le-monde-arabe/

Écrit par : Pierre NOËL | 28/11/2014

C'est comme si les européens fuyaient vers la Turquie, le pape François se rend en terre d'islam pour se faire dire que l'islamophobie est inadmissible alors que les européens dépensent des centaines de millions pour porter secours aux réfugiés débarquant eux par millions vers les côtes de cet "eldorado" aujourd'hui en disette.

Cependant ce nouveau pape reçu comme un mendiant chez les turques est aussi venu comme un mendiant, c'est le monde à l'envers, l'Europe accueille des dizaines de millions de musulmans et Erdogan traite, par pape interposé, les européens d'islamophobe, aurait-il oublié les récents lynchages et massacres commis contre des chrétiens en Turquie. Où a t-il vu de telles équivalences envers de musulmans en Europe et le pape, où veut-il en venir, encore des autoflagellations en plus des incivilités commises par les islamistes en terres chrétiennes ?

C'est reparti, l'église, comme Sarko, est repartie en politique !

L'Europe avait-elle besoin, en plus de ses immigrés débarquant par millions chaque année, d'un pape à genoux devant des islamistes aussi ingrats ?

Écrit par : Corto | 28/11/2014

La solidarité se manifeste entre croyants, quels que soient le modalités de leur foi, avant de se manifester entre êtres humains.

Écrit par : Mère-Grand | 28/11/2014

http://www.tdg.ch/monde/afrique/attentat-meurtrier-grande-mosquee-kano/story/25804363

Éliminer les fables religieuses des éducations, elles sont toutes mortifères.

http://www.tdg.ch/monde/afrique/attentat-meurtrier-grande-mosquee-kano/story/25804363

On parle de cent vingt morts qu'un dieu à tué par l'intermédiaire de ses croyants. Bravo! Pas de miracle en vue?

Nous assistons a un réveil de l'islam par les minorités agissantes, terroristes, prêtes a installer la charia partout dans le monde par les armes, la violence, le viol, la torture, les pillages, la conversion etc; tiens, ça me rappelle la chrétienté en d'autres temps.

Le paperon blanc en est resté au comportements du 19 ème siècle ce faisant, il collabore dans sa bulle. Le dialogues entre les monarchies islamiques et chrétiennes ont toujours abouti à un flop, en particulier avec l'islam.

Les minorités violentes et agissantes ont toujours gagné et dominé.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/11/2014

A propos de dialogues entre "monarchies" islamiques et chrétiennes...
Les théologiens juifs qui rencontrent Mahomet sont impressionnés au point de voir en lui l'un des Messies annoncés. Puis il y aura rupture parce ce que les premiers musulmans n'acceptent pas de se tourner vers Jérusalem lorsqu'ils prient mais bien vers la Mecque... carrefour des caravaniers et commerçants qui viennent aussi bien de Syrie que de l'Inde. A Jérusalem du vivant de Jésus, au Temple, on pratique le yoga de concentration intériorisée sur les centres nerveux et de conscience. Le bas du corps représente la terre(l'homme qui marche des évangiles) et la tête, le ciel(l'homme qui voit des mêmes(. Il faut de ces deux hommes n'en faire qu'un. Unir le matériel et le spirituel, et vice versa. La tête, avec ses deux hémisphères, le ciel, entre les deux hémisphères le corps calleux, la voie lactée de la galaxie. Notre Père des ciels (traduction Chouraqui) enseigne Jésus, autrement dit Notre Père qui êtes dans les ciels, qui êtes partout ("omniprésent") en nous y compris. Lorsque que vous voulez priez, dit le même, rentrez dans vos chambres.. autrement dit en vous-même. Une fois en soi-même ne peut-on se tourner vers Jérusalem, La Mecque, Rome ou Tambouctou... Un peut d'empathie de part et d'autre, "je puis comprendre ce que représente La Mecque pour eux... et moi Jérusalem... pour eux... L'empathie, force à développer, non sentimentale (de quoi rassurer d'aucun) se trouve en le lieu de la glande pinéale (en forme de petite pomme de pin) laquelle est en rapport avec ledit troisième œil très profondément ancré en notre cerveau et qui, en cas de déprime, peut apparaître comme en une ombre plus haut, nettement, que juste entre les sourcils (Etudes du Dr Janine Fontaine sur les chakras).

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/11/2014

"Les théologiens juifs qui rencontrent Mahomet sont impressionnés au point de voir en lui l'un des Messies annoncé" ???

Des sources, parce que mis à part celles alléguées dans le coran, vois pas !!

Écrit par : Corto | 29/11/2014

@ Corto Vous cherchez par Google RECIT DE LA VISION DE MOHAMMED sans sauter les lignes qui pourraient ne pas vous arranger.

Si vus condescendez à entrer un instant en psychologies des profondeurs vous noterez que Mahomet fut orphelin de pére et de mère, sous tutelle de son grand-père paternel. Fréquenta une grotte dans le "désert"! lequel peut être état d'esprit, ressenti. Vous pourrez pour une fois forger autre "lien" en établissant contact avec Bernadette Soubirous (par Davier) qui avait été obligée de tempêter fort avec sa mère pour aller se promener avec des amies (mauvaise santé de la jeune fille, asthme (encourage les visions à partir de muraille, roche, etc, (grotte, en l'occurrence. Puis ses amies ne veulent plus qu'elle continue la promenade avec elles. A-t-elle pleuré, a-t-elle dormi, rêvé la suite mais "en commun entre les deux Mahomet et Bernadette (on évitera Mahomette et Bernadette pour que cela rime)! ces rencontres à répétition où"cela" (premier nom donné à l'apparition de Lourdes par Bernadette) instruit Bernadette et, quant à Mahomet, l'Archange Gabriel lui dicte sa révélation qui dicte ensuite à ses secrétaires puisque lui-même illettré. Par fréquentation des caravaniers, marchands, conteurs il va de soi que Mahomet pouvait connaître le nom en arabe de Gabriel l'Archange lequel nom vous trouverez par Google comme indiqué.
Corto, on arrêtera lä mais je pourrais vous donner des titres de livres que pour raisons variées je consultai de 1969 à ces jours encore.
Folklore de Lourdes: Massabiel/le était connu pour être un lieu de passage des fées (existent en Inde mais non sous la forme habituelle à elles dévolues par notre folklore. Des deux sexes, également). Une parente de Bernadette était "guérisseuse". Saurez-vous, Corto, vous l'abonné aux pires médisances aborder ces lignes comme demandé par les Evangiles, avec un regard d'enfant ce qui ne signifie en aucun cas de benêt?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/11/2014

"Si vus condescendez à entrer un instant en psychologies des profondeurs vous noterez que Mahomet fut orphelin de pére et de mère" !

Faux, il y a des doutes sur les origines de la mère, mais le père était connu, de toute façon, le coran est comme les évangiles, un tissu de contre-vérité sur un fond de traductions falsifiées avec pour couronnement un vide bêtement eschatologique.

Tant les évangiles que le coran sont vides de clé et d'indications utiles à quelconque pratique, d'autre part, je ne suis pas un google man, ce qui laisse penser aux crétins accros à cette nouvelle mystique digitale et polluée d'enfoncer encore plus profondément les égarements entretenus pendant des siècles voir presque 2 millénaires !

Eh oui, Mesdames, Messieurs, googles et autres wikipedia se plantent bien trop souvent et pour preuve, les allégations de Myriam qui n'a pas vraiment étudié le coran et ses "volutes" hadhitiennes.

En conclusion, la Turquie s'enfonce et continue dans cet enfoncement, la question est de savoir, si la Turquie avait d'autre choix suite au rejet européen, disons que "l'Europe" aurait au moins dû faire croire aux turques qu'ils avaient une chance de s'intégrer dans un monde ouvert, ce ne fut pas le cas et maintenant ce pays se retrouve dans un double enfermement.

En fait, Erdogan n'est qu'une anecdote dans cet énorme foutoir moyen-oriental, entre une Iran compulsive, dangereuse et menaçante et des financements abscons provenant des états du golfe.

Pour exemple, l'une de mes connaissance, anciennement important industriel dans le domaine de la chimie, voyant le vent venir, il a réussi à bien vendre la moitié de son empire et laissé à l'abandon l'autre moitié, aujourd'hui ce sont 5'000 employés qui se retrouvent dans la rue, lui, a désormais tourné la page et séjourne entre la Suisse et la France, laissant derrière lui, un trou béant.

Il n'est de loin pas le seul dans ce cas, pas tous s'en sont aussi bien sortis, mais tous les ex-capitaines de l'industrie turque ont émigrés fissa.

Écrit par : Corto | 29/11/2014

Vous avez raison, Corto, je ne suis pas théologienne musulmane. En revanche, après une cure forme psychanalytique, début 1969, diactique également que je ne souhaite en aucun cas évoquer ici pour la raison qu'elle n'a rien à voir avec l'article présent j'ai, pour raisons privées étudié environ quarante ans certains aspects de nos vies comprenant visions, apparitions, visitations,etc.
Je suis persuadée que les musulmans chercheurs de vérité tôt ou tard, ne vous en déplaise, Corto, se pemcheront avec respect et/mais lucidité psychoaffective sur Mohammed... parce que, quitte à vous divertir une fois, de plus, Corto, je crois qu'ils le feront également de par la volonté divine dont les desseins... Un point que, même sans l'avoir abordé en l'étudiant de façon impartiale vous ne sauriez nier: Mohammed, illettré, dicte la Révélation à lui apportée par l'Archange Gabriel mais sans pouvoir contrôler ce que les secrétaires écrivent lesquels secrétaires n'ont jamais songé à cacher qu'ils ont également écrit ce qu'ils voulaient. Par conséquent il peut y avoir eu quelque chose, quels points qui échappèrent à Mohammed, de même, Bernadette, poussée au couvent ne contrôle pas plus qu'elle ne maîtrise ce qui se passe à Lourdes. On sait que la statue de Notre Dame de Lourdes, Bernadette l'a "affirmé", n'est pas conforme à ce qu'elle a "vu" et que la "Dame n'aurait jamais voulu de tout ce commerce à son sujet à Lourdes"! sans avoir été le moins du monde entendue. En vain... Mais il n'en demeure pas moins que depuis la médecine psychosomatique si on compte de moins en moins de "miracles", le moins que l'on puisse dire, à Lourdes... les guérisons inexpliquées en cet endroit ainsi qu'un réconfort net ressenti par les malades ont en son temps intrigués fort les médecins en orientant également leurs démarches. Plus positif que vos sarcasmes... Corto.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/11/2014

@ Corto Désormais, Corto, je ne vous répondrai plus ce qui ne signifiera nullement un acquiescement...

A signaler un extraordinaire écrivain (mais qui tient également du griot africain, troubadour, "communicateur officiel" d'où canal! de transmission, intermédiaire voire médium) né en Somalie exilé au Nigeria Nurrudin Farah. En et par le moyen de son roman SARDINES il nous dit la lutte des femmes en son pays soumises à deux dictatures. L'une du pouvoir, l'autre "dictatoriale dans la famille et dans le clan".

Médina, journaliste, qui a voyagé dans nos pays est mère d'une fillette à laquelle elle veut éviter les horreurs de l'excision et de l'infibulation (dénoncées il y a bien longtemps, autour de 1968, années suivantes par Benoîte Groult). Fillette non excisée, non infibulée (atrocité des nuits de noces avec "coutures" coupées aux couteaux rouillés)! honte pour la famille. Tel est le point de vue non de l'époux de Médina mais de la mère de ce dernier; mère gardienne de la Tradition.

"Semez pour vous
des rêves fleuris
quand il fait jour
afin de les moissonner de nuit
comme des myosotis
quand les fascistes sont endormis

Or, le myosotis, fleur qui parle, qu'on ne l'oublie pas! est de la couleur, bleue, du chakra, centre nerveux et de conscience, de la parole.

Parole, en l'occurrence, celle d'un griot venu d'Afrique.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/11/2014

Doucereux, rien de bon !

Écrit par : Corto | 30/11/2014

Rappelez-vous des paroles doucereuses d'Erdogan lorsqu'il vendait son islamisme "modéré" voilà, 3 législatures, fin 2014, le terme "modéré" prend tout sa substance avec les annonces relevées par Jean-Noël dans sa note !

Ne jamais écouter les paroles doucereuses, elles cachent le pire !

Comment un tyran pourrait-il fourguer sa camelote autrement qu'avec des paroles doucereuses ?

Écrit par : Corto | 30/11/2014

Erdogan, le pale, le pope et quelques muftis hurlent leurs psalmodies en choeur sous le clair de cette lune bientôt pleine, mauvais présage ?

De mémoire et d'expérience, plus ils chantent la paix et plus le sang va couler, qui sait ce qu'ils se sont marmonnés à l'oreille ?

Ce qui est sûr, ils étaient tous là, les catholiques, les orthodoxes, les musulmans, ou ils se sont réunis juste pour prier, ce dont on peut se douter, ou ils préparent l'avenir en accord avec les mafias russes, rappelons-nous l'affaire des loups gris et le Vatican lors de la chute du mur. Sauront-ils éteindre le feu qu'ils ont bouter, rien de moins sûr, alors vont-ils faire des contre-feux, c'est possible mais inutile !

Le pape après avoir tenté quelques avances avec Al Sisi a couru vers Erdogan, mais Al Sisi continuera de protéger les chrétiens d'Egypte, pas comme l'avait promit Morsi, l'ami d'Erdogan proche de Kadyrov et ainsi la boucle ne sera jamais bouclée !

Le Caucase est cocasse !

Écrit par : Corto | 30/11/2014

Le chef d’Etat-Major Français: « Daech n’est plus aux portes de l’Europe, il est dans le salon ! »

La force de frappe de l’Etat islamique inquiète l’état-major des armées.

« La rapidité avec laquelle ce mouvement parvient à accroître ses effectifs et à diversifier son matériel est très préoccupante », a estimé le chef d’état-major de l’armée de terre, le général Jean-Pierre Bosser. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait été très clair sur l’arsenal dont dispose Daech. Ses grands subordonnés, qui suivent le dossier, affiche une préoccupation sur la puissance et l’attractivité de ce mouvement terroriste, dont les effectifs sont actuellement évalués à 25.000 djihadistes. Daech, qui dispose notamment de chars, « ne constitue pas qu’un groupe terroriste mais bien une armée qui manœuvre, qui communique, qui s’appuie sur des équipements performants et poursuit des objectifs stratégiques, avec une volonté expansionniste affichée », a expliqué aux sénateurs le chef d’état-major de l’armée de Terre (Cemat), le général Jean-Pierre Bosser.

« Le groupe exerce une forte attraction sur les djihadistes du monde entier, qui rallient l’Irak et la Syrie par milliers », a noté le député UMP des Bouches-du-Rhône Guy Tessier dans son rapport sur le projet de loi de finances pour 2015. « Les djihadistes de Daech représentent une véritable armée terroriste composée d’hommes expérimentés, bien équipés et disposant de ressources financières importantes », a pour sa part confirmé le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers.

« La rapidité avec laquelle ce mouvement parvient à accroître ses effectifs et à diversifier son matériel est très préoccupante », a précisé le général Bosser. Les percées de Daech contre l’armée irakienne lui ont permis « de mettre la main sur des équipements lourds et modernes. Il bénéficie de ressources financières substantielles, en stock et en flux, grâce à l’exploitation des puits de pétrole, des postes frontaliers ou des barrages sur lesquels il a mis la main », a rappelé Guy Tessier.

« La lutte sera longue »

Pour le Cemat, « la problématique n’est pas seulement militaire, elle porte également sur les flux financiers qui viennent alimenter de véritables mercenaires appointés ». Sur le plan financier Daech a effectivement récupéré à Mossoul 450 millions de dollars dans les banques. En outre, les ressources de Daech proviennent également du pétrole que le mouvement vend à des prix défiant toute concurrence.

« La lutte sera longue et il faudra gérer au mieux la pression du temps court, dans nos sociétés actuelles qui exigeront des résultats rapides », a estimé le Général Pierre de Villiers. Dans ce contexte, la France a, selon le chef d’état-major des armées, « besoin d’une vision stratégique militaire qui intègre les objectifs militaires, mais aussi politiques, diplomatiques et psychologiques. Pour réussir, notre plan de campagne devra donc être global ».

Préoccupations avec le retour des combattants européens

Selon le général Jean-Pierre Bosser, « plus de 1.000 combattants européens enrôlés dans ses rangs sont revenus dans l’espace Schengen ». Une menace pour la France et les pays européens. Car « l’adversaire n’est plus seulement aux portes de l’Europe, il en a franchi le seuil », a souligné le chef d’état-major de l’armée de terre. Il est donc persuadé « de la nécessité d’intégrer encore plus dans notre réflexion le retour de l’armée de terre sur son milieu naturel, celui du sol national, pour pourvoir y faire face, avec les forces de sécurité, à tous types de menaces dont celles que ces vingt dernières années avaient confinées à l’extérieur ».

Cette problématique est là « pour rappeler le lien très fort, le continuum, qui existe entre sécurité extérieure et sécurité intérieure. Ces combattants étrangers sont un vrai défi pour notre sécurité, celles des Français et plus généralement celle des Européens », a de son côté expliqué le général Pierre de Villiers. Et selon le chef d’état-major de l’armée de terre, « il ne faut d’ailleurs pas exclure que cette menace agisse en utilisant des modes d’actions de nature militaire, et se concrétise par des actions armées contre des militaires. Ne perdons pas de vue qu’il s’agissait d’un des objectifs poursuivis par Mohammed Merah. Outre-Atlantique, des attaques isolées ont déjà été perpétrées. Nous avons hélas vécu à deux reprises en France et une fois en Belgique des attaques assez similaires ».

L’armée de terre présente en France

L’armée de Terre peut-elle être en première ligne face à Daech sur le sol national ? Le général Bosser en est convaincu : « il me semble raisonnable de considérer que la nature des opérations et l’envergure des défis sécuritaires inscrivent l’action militaire, hors et désormais à l’intérieur de nos frontières, durablement. Ils confortent ainsi le contrat opérationnel de l’armée de terre qui est réaliste et structurant ».

La situation au Levant met l’accent sur l’indispensable nécessité d’une capacité autonome d’appréciation de situation tactique et stratégique, a affirmé le général Pierre de Villiers. « C’est la vocation de nos capteurs de renseignement, de nos satellites, mais aussi des efforts consentis pour améliorer nos capacités Cyber. Ce constat conforte la priorité mise sur le renseignement dans la loi de programmation militaire ».

Écrit par : Corto | 01/12/2014

Os, ne revenons pas systématiquement au 14ème siècle afin de défendre les pratiques monstrueuses des islamistes en 2014, en faisant de la sorte, ils n'arriverons à rien !

Écrit par : Corto | 01/12/2014

Une dizaine de camps d'entrainements localisés par la CIA en Turquie bénéficient de la complicité avouée des extrémistes turques, dont personne ne parle.

Eh oui, Erdogan n'est-il pas un rempart contre des dangers bien plus cinglants alimentés par les extrémistes islamistes turcs, il faut dire que ces idéologies guerrières se développent comme des champignons de Paris dès que certains ingrédients sont à profusion.

En matière d'extrémisme la Turquie n'a plus rien à envier à la Syrie et l'Irak et cela pour plusieurs raisons :

1). la corruption engendrant misère et injustice sociale

2). des financements qataris versés aux islamistes les plus fanatisés, ce qui n'a jamais vraiment manqué en Turquie

3). un gouvernement islamiste "modéré" fermant les yeux et exerçant quelques chantages avec l'occident

4). des réseaux de trafiques d'armes et de drogues chapeautés par d'autres mafias islamistes tous bords confondus

5). et pour finir, un pays au carrefour de toutes les routes des mafias, tant islamistes que caucasiennes et souvent, islamistes et caucasiennes

La Turquie est devenue avec les laxismes et les nombreuses corruptions propres au régime d'Erdogan, la plaque tournante incontournable des terrorismes et des extrémismes islamistes, géographiquement et "politiquement" !

En réalité et tout le monde le voit sans vouloir, ne serait-ce, le pointer du doigt, la Turquie est non seulement la base arrière de Daesh, mais son état-major et sa source d'approvisionnement en hommes, en balistique et en approvisionnement logistique. Certes les frontières jordaniennes et saoudiennes ne sont pas à proprement dit hermétiques, mais ce ne sont, comparablement, que des layons vis-à-vis des autoroutes qui lient Daesh à l'Iran et la Turquie.

Oui, en plus du décor magnifique et vierge de la chaine de montagnes de Zargos, parfois atteignant les 4'000, des réseaux totalement impénétrables et très surveillés par bergers sauvages et très croyants, cette région est certainement comparable à l'Afghanistan, sans écolo qui vous croisent tous les 50 mètres en vous susurrant des "cruezi".

Je me suis perdu dans cette carte postale en 74, déjà à cette époque, tous les badauds que j'y ais croisé, avaient des kalash et des grenades en bandoulières.

Région 4 fois plus vaste de que la Suisse et totalement incontrôlable par des armées "occidentales".

Réfléchissez bien, l'Afghanistan se rapproche tous les jours un peu plus.

Écrit par : Corto | 02/12/2014

Comment feriez-vous si vous voudriez déstabiliser l'Europe pour ensuite la racheter pour une poignée de cerises ?

Et bien c'est pas compliqué, premièrement vous livrez des porte-containers entiers d'armes obsolètes à toutes les tribus musulmanes du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord et du Sahel. c'est fait depuis Brejnev !

Vous mettez d'accord avec le premier barack-hussein qui devient président des USA et vous déclencher des "révolution" islamistes dans le monde arabe excepté les producteurs d'hydrocarbures, (on sait jamais, ils pourraient faire de la concurrence).

Une fois que la pétoire arabe commence à battre son plein et que plusieurs millions de "réfugiés" pour une partie extrémistes-islamistes, commence à se sentir à l'aise dans les capitales européennes, vous montez la pression en semant la pagaille en Ukraine, ensuite la nature se charge du reste et seulement ensuite commence le processus de décomposition, ensuite il suffira de ramasser parmi les déchets ce qui est encore récupérable !

Ça aurait pu faire l'objet d'une thèse en géopolitique, mais c'est tellement con que quelques lignes suffisent !

Ils ont gagnés l'Europe les cocos, enfin ce qu'il en restera !!

Écrit par : Corto | 02/12/2014

Les commentaires sont fermés.