02/10/2014

Sarkozy, Hollande et les astres morts de la politique française

François Hollande 1.jpg

 

Outre leur commun destin présidentiel, Nicolas Sarkozy et François Hollande partagent au moins un point commun : ils ont tous deux signés l’acte de décès de leur parti. Entendons-nous bien : ni l’un ni l’autre n’ont tué l’UMP et le PS. Ils n’en sont que les fossoyeurs.

 

Il faut dire que tant à droite qu’à gauche, les acteurs politiques français ont toujours éprouvé de grandes difficultés à s’unir dans leur propre camp.

 

Les différentes formes de socialisme, divisées en multiples chapelles révolutionnaires, républicaines, réformistes ont mis un quart de siècle à s’unir. Elles n’y sont parvenues qu’en 1905, alors que le Parti socialiste suisse avait été fondé en 1888 déjà et le SPD, en 1890. Quinze ans plus tard, cette unité a été brisée par le congrès de Tours. La majorité avait choisi la ligne dictée par Lénine et l’Internationale communiste, la minorité restant dans le giron du socialisme démocratique sous le nom de SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière). La SFIO a développé par la suite une rhétorique révolutionnaire en complet déphasage avec sa pratique réformiste, qui allait même au-delà du pragmatisme social-démocrate des autres partis européens en participant activement à une guerre colonialiste, celle d’Algérie dans les années 50.

 

 Ayant perdu toute crédibilité, la SFIO s’est effondrée à la fin des années 60. Un homme politique en mal de pouvoir, François Mitterrand, en a ramassé les morceaux pour créer en 1971 « son » Parti socialiste qu’il a transformé en écurie présidentielle. Sur le plan tactique, ce fut une réussite puisque Mitterrand est parvenu au sommet de l’Etat pour y rester 14 ans, un record qui ne sera jamais battu.

Mais sans appui syndical, sans réseaux solides au sein des travailleurs, devenu une formation de permanents et d’élus, n’ayant pour tout horizon que la prochaine élection, ce parti – qui n’a de socialiste que le nom – était appelé à mourir lorsque les défaites électorales se sont accumulées. Comme avec la SFIO des années 50, l’écart entre le discours et la pratique est devenu trop grand pour que le PS mitterrandien reste une formation crédible aux yeux de la population.

Le règne de François Hollande n’est que l’ultime étape vers le cimetière.

 

A droite, la division règne aussi tout en prenant d’autres aspects. L’UMP n’était qu’un attelage ficelé en 2002 à la hâte pour les besoins électoraux de Jacques Chirac qui cherchait à se faire réélire à l’Elysée. Il a réuni deux des droites traditionnelles en France – selon la distinction opérée par l’historien René Rémond –d’une part la bonapartiste avec le RPR héritier des formations gaullistes et d’autre part, l’orléaniste avec l’UDF et ses nombreux réseaux du centre-droit.

Sur le plan idéologique, ces deux droites sont difficilement conciliables. La bonapartiste reprend la tradition centralisatrice[1] et autoritaire de la France ; elle place l’Etat au centre de l’action politique. Elle est imperméable au « laisser faire » contrairement à l’orléaniste qui représente le courant libéral, proche des milieux d’affaire, et ne fait pas de l’Etat le nombril de la France.

 Mais ces divergences fondamentales ont été provisoirement passées au second plan par la victoire de Chirac en 2002. L’  « effet gamelle » est toujours aussi magique ; dès qu’il s’agit de se répartir postes, prébendes et apanages les grands principes passent à la trappe. Mais lorsque survient le temps des défaites, il ne reste plus grand chose à partager et les alliés se rappellent alors à quel point leurs divergences idéologiques étaient profondes. Ainsi, dès 2012, le centre-droit a quitté l’UMP pour créer l’UDI sous la férule de Jean-Louis Borloo.

 

Avec le retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique, la division de la droite a pris une vitesse supérieure. « Revanchator » déclare « rassembler les Français » ; jusqu’à maintenant, il ne réussit qu’à diviser le couple Chirac ! Lundi, Bernadette prend fait et cause pour Sarkozy contre son rival à l’UMP Alain Juppé. Ce dernier, dès le lendemain, reçoit le soutien public de Jacques qui ne peut pas encadrer « Revanchator », à l’instar de sa fille Claude.

Pour la présidence du Sénat, l’onction apportée par Nicolas Sarkozy à Jean-Pierre Raffarin a eu comme effet répulsif de convaincre la grande majorité des sénateurs UMP de choisir son adversaire Gérard Larcher. Même chez les députés UMP, l’Ex ne fait pas l’unanimité.  Selon la chaîne radio RTL, la moitié d’entre eux ne soutiendraient pas Nicolas Sarkozy dans sa conquête de la présidence de l’UMP.

L’opinion publique n’est pas plus ravie par ce retour. En juillet, un sondage indiquait que 53% des personnes interrogées ne voulaient pas que Sarkozy retournât en politique. Après l’annonce de son retour, ce taux est monté à 56%. Seul les sympathisants de l’UMP le plébiscitent à 84%. Ce qui démontre que « Revanchator » n’est pas « Rassemblator ».

 

Nicolas Sarkozy et François Hollande ne peuvent donc se départir de leur rôle d’entrepreneur de pompes funèbres ; l’un célébrant les funérailles de l’UMP, l’autre organisant celles du PS. En espérant qu’ils ne mettront pas la France au cercueil.

 

Jean-Noël Cuénod



[1] Certes, le général de Gaulle avait préconisé une certaine décentralisation lors de son référendum d’avril 1969. Toutefois les électeurs n’avaient pas répondu à la question posée mais à celle sur laquelle de Gaulle voulait vraiment qu’ils se prononçassent, à savoir : « Voulez-vous encore de moi comme président ? » Et la réponse fut : « non » entraînant la démission du général. C’était l’époque où la parole politique avait encore du poids.

16:14 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | |

Commentaires

très bon article et qui prouve bien qu'en chacun de nous dort un astrologue
Les mots les astres morts sont la représentation actuelle du cosmos ou quand les astres se meurent les uns après le autres après avoir transité le signe du mois d'octobre /scorpion digne représentant de ce qui fait le plus peur et pleurer les humains depuis la nuit des temps ,la mort !
Très belle soirée pour Vous Monsieur Cuénod

Écrit par : lovsmeralda | 02/10/2014

Au cercueil non, mais au four crématoire... à feu et à sang?!

Écrit par : Frau Stirnima | 02/10/2014

Mr Cuénod. Votre article est très bien rédigé mais j'y ai répondu le 19 septembre. La France est un pays gravement malade. Politiquement, la situation est triste, mais elle l'est autant médiatiquement. On informe plus; on communique ! Nos médias sont la propriété des vrais maîtres du système. Les français subissent un lavage de cerveau permanent. Des évènements importants on lieu sur toute la Terre,tous les jours; mais depuis quelques temps, on ne parle que de Trierweiller et du retour de Sarkozy (L'ignoble crétin qui en nous faisant rejoindre l'OTAN a initier notre retour comme Premier Larbin de Washington...Si Le Pen prend le pouvoir: 1) Elle ne pourra pas gouverner. 2) Quand elle et ses amis verront les avantages et les privilèges qu'offre cette république royale, ils feront comme leurs prédécesseurs. Le peuple de France est devenu politiquement un retardé mental, facile à berner.

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 02/10/2014

Article à la fois informatif et éclairé

En bon franchouillard je rajouterais que peu importe qu'ils ne fédérent dans les sondages que quelques pourcents... car la France compte une proportion non négligeable de suiveurs ... ce qui fait que l'on soutiendra toujours le gagnant au début.

Et l'abandonner en cours de chemin n'est qu'une pratique courante pour se rattacher à une autre branche plus clientéliste.

Non le vrai probléme c'est cette difficulté nationale à se fédérer, syndicats, partis etc tout cela ne rassemble que peut d'individus au final.
Nous ne sommes plus à l'ére des idéologies ni des utopies, aucun ouvrier en se ralliant à de nouvelles façons d'étre et de se comporter ne verra sa condition s'améliorer dans une sorte d'auto-éducation.
Non, nous nous approchons de plus en plus de l'ancien régime, les partis sont des réceptacles sans idées qui fédérent ceux qui ont le temps et qui étaient programmé.
Et c'est le défaut de confiance collective qui conduit à cela, on écoute plus l'humble citoyen qui prend la plume pour écrire au président avec ses mots... on préfére croire dans la machine étatique.

Écrit par : nikesfeld | 02/10/2014

Article à la fois informatif et éclairé

En bon franchouillard je rajouterais que peu importe qu'ils ne fédérent dans les sondages que quelques pourcents... car la France compte une proportion non négligeable de suiveurs ... ce qui fait que l'on soutiendra toujours le gagnant au début.

Et l'abandonner en cours de chemin n'est qu'une pratique courante pour se rattacher à une autre branche plus clientéliste.

Non le vrai probléme c'est cette difficulté nationale à se fédérer, syndicats, partis etc tout cela ne rassemble que peut d'individus au final.
Nous ne sommes plus à l'ére des idéologies ni des utopies, aucun ouvrier en se ralliant à de nouvelles façons d'étre et de se comporter ne verra sa condition s'améliorer dans une sorte d'auto-éducation.
Non, nous nous approchons de plus en plus de l'ancien régime, les partis sont des réceptacles sans idées qui fédérent ceux qui ont le temps et qui étaient programmé.
Et c'est le défaut de confiance collective qui conduit à cela, on écoute plus l'humble citoyen qui prend la plume pour écrire au président avec ses mots... on préfére croire dans la machine étatique.

Écrit par : nikesfeld | 02/10/2014

J'aimerais bien que les commentateurs qui liront mon commentaire, ne me prêtent aucun désir profond, ou encore un fantasme particulier, ni une sorte d'adoration ni de la famille ni d'un membre en particulier, de la famille Le Pen.

Cela étant dit, je pense que vos deux protagonistes préparent sans faire exprès, l'avènement d'une ère nouvelle.

La montée sur le trône de la Présidence de la 5ème puissance mondiale de Marine est désormais à prévoir dans tout calcul électoral.

J'aimerais beaucoup me tromper, mais il ne me semble pas que cela soit le cas.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 02/10/2014

après les constats distribuez-vous des P.V. et à qui?
à Obama pour avoir dépasser le temps de stationnement avant de démarrer pour l'Irak et ailleurs?
à Marine qui circule sans permis de conduire.
à Sarko qui s'agite au portable alors que sa bagnole se trouve stationnée au Vatican devant le Pape "y a des photos"?
à Hollande qui semble avancer mais qui en fait recule devant l'obstacle? y a pas de photos sans le casque.
Maintenant les bons points , c'est à dire conduire une politique en Europe dans un contexte de quasi déflation, d'absence d'activité des investisseurs y compris chez la championne de F1, Angela, dont pas mal de Professeurs d'auto-école mesurent la dégradation des tissus routiers et d'autres infra-structures.
Bref ;vers quelles alternatives , le conducteur lambda ou vespa peut espérer rouler pour un avenir meilleur.
Post Scriptum: Patoucha me traite de déchet dans votre garage veillez à ce que la balayeuse passe à l'heure.

Écrit par : briand | 02/10/2014

Si la parole politique n'a plus de poids, pourquoi?

Tant de magouilles, d'affaires troubles, d'incompétence. Par le presse tant de pages consacrées aux événements sans importance.

Elites occupées à leurs réélections avant tout.

Je souhaite redire en Suisse mais en pensant à la France l'histoire de ces jeunes paroissiens étudiants ne voulant pas de la présence d'apprentis parmi eux. Ces étudiants, issus de familles souvent engagées en politique, demain, le seront à leur tour: avec leur mentalité présente?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/10/2014

"Moi seul commande en maître et dicte mes arrêts"! Faut-il sortir de l'Ena ou autres pour à la quatrième décapitation par l'EI en attendant la cinquième faire savoir que l'on est ce que nous sommes tous: "indigné"! et Guignol pas seulement à la TV que "les choses n'en resteront pas là"! Que l'on va voir ce que l'on va voir... Mais ai on prend le temps de réfléchir on konstate que les terroristes par leur cruauté sanguinaire réussissant à nous monter contre nos dirigeants parviendraient en cas de désordres, émeutes ou pire à démanteler ces gouvernements! En seraient-ils, les Terroristes de l'EI, notamment, "consternés"?

Écrit par : Frau Stirnima | 04/10/2014

Si Marine Lepen sait se débarrasser de son père, également des fascistes religieux et des néo-nazis, on peut y ajouter les blaireaux puants, elle a une chance, assez mince d'arriver à la Présidentielle. Ensuite, il s'agit de gouverner avec une assemblée Nationale portant ses couleurs et ses idées. Là, c'est une autre partie, car les élections législatives sont à gagner contre la droite, le centre et la gauche réunies.

D'ici là, il y aura eu des tonnes d'eau auront coulées sous les ponts. La faillite et la mise sous tutelle de la France par la Gestapo Européenne, est à prévoir. La faillite des USA également mais là, c'est l'effondrement du monde avec ses monnaies de singe.

Jupé et Sarkozy ne peuvent passer qu'avec les voix des bons musulmans comme Hollande à été élu grâce à eux et à l'extrême gauche mais également grâce aux neuneus du centre et de l'extrême droite. D’où l'immigration intensive avec nos deniers et nos systèmes sociaux et la baisse des salaires.

L'islamisation de la France (sujet mis volontairement en sommeil) et la diminution de la Liberté d'expression favorisent Marine Lepen. La peur de quitter l'Europe jouera, le valet de chambre Moscovici et Junker martèleront, avec d'autre disciples du roi, que la France ne peut fonctionner sans l'Europe! Ce qui est absolument faut, et c'est démontré par des économistes et pas des moindres.

Le croque-mort de l'intérieur Français a déclaré que : "s'en prendre aux musulmans c'était s'en prendre à la république" (n'oublions pas que nous sommes une République Catholique, et que nos Présidents sont des Chanoines en fonction des lois et des coutumes de la haute chrétienté, dont le vatican; ça fait bizarre d'adopter un islam conquérant, voulant à long terme notre disparition ou notre soumission, ce qu'ils nomment les Dhimmis = esclaves)

Oui, il vaut mieux dénoncer l'islam et son coran, qui, faut-il le rappeler, a été écrit pour les musulmans et non pour les juifs et les chrétiens ou encore les bouddhistes contrairement aux idées reçues des ignorants; les écrits n'ayant rien de modéré, l'EIL applique à la lettre le coran et des Sunnas.

--Sourate 8 verset 12

"Et ton seigneur révéla aux anges: "je suis avec vous, affermissez les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au dessus des cous, et frappez-les sur tous les bouts des doigts."

"Frappez donc au dessus des cous, veut dire tranchez-leur la tête."

C'est ce qu'ils font, l'objectif pour le décapité est de ne pas atteindre le Paradis.

La droite et la gauche ne connaissent du coran et des Sunnas sauf ce que les imams, les orthodoxes juifs les rabbins et le paperon blanc veulent bien en dire, afin de préserver la croyance au divinités du roi, qu'il soit musulman ou chrétien, voir Bouddhiste.

--Sourate 3 verset 141

"...et afin qu'allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants"

Rien à voir avec l'astrologie ou les escrocs s'en donnent à coeur joie avec l'argent des faibles de la pensée et de la réflexion, mais ça leur paye leurs petites villas, c'est quand même une affaire juteuse. Qu'ils ne s'en privent pas.

Écrit par : Pierre NOËL | 05/10/2014

Califat transnational:
On entre dans nos pays comme dans un moulin. Débouté? on passe pour ne pas dire "grade" clandestin. Qui se présenterait officiellement "djihadiste!!
Confrontés aux événements dits de la "nuit de cristal" les juifs décidèrent sur le moment de dédramatiser, relativiser.
On connaît la suite.

Écrit par : M.B. | 05/10/2014

@Pierre Noel je ne comprends pas votre insinuation au sujet de l'astrologie de toutes manière vous en faites tous les jours en suivant l'heure sur votre montre ou en regardant le soleil se coucher
Il est vrai que vieillissant on préfére les levers de soleil c'est plus motivant pour le moral cependant en tant que notaire ,ceux qui ont des villas sont souvent parmi les premiers à les solliciter
Et dans ce milieu on sait que tout comme en astrologie il y les bons et les mauvais /rire
Non je ne suis pas astrologue mais comme tout enfant ayant reçu l'éducation maçonnique il a bien fallu que je cherche à comprendre ce que personne ne désirait avouer d'où mon intérêt pour une branche considérée comme Satanique mais qui je suis certaine a de nombreux adeptes avaleurs d'horoscopes et y croyant dur comme fer comme ceux de la confrérie New âge des écoterroristes
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 05/10/2014

"Les scientifiques considèrent l'astrologie comme une pseudo-science ou une superstition; l'ensemble des recherches menées depuis la fin du XIXe siècle ayant abouti à la réfutation des prétentions de la discipline."

Définition de Wikipédia, il y en a bien d'autres...

Lovsmeralda, vous l'avez compris, mon commentaire n'est pas contre vous mais contre ces escrocs qui profitent de vous car vous y croyez sincèrement comme au dieu hibou.

Je me suis assez expliqué sur ces histoires de boucliers des rois en apportant des éléments de réflexion, mais la gangue des croyances est tellement épaisse, qu'elle oblige à un travail sur soit très long et très prenant. Il faut aller sur des sites d'Historiens sérieux, également des égyptologues, de certains scientifiques comme par exemple les géologues, visionner des documentaires scientifiques etc. Restez comme vous êtes on vous aime telle que.
Bonne fin de soirée.

Écrit par : ckoidonc | 05/10/2014

@Ckoidonc désolée je ne crois que ce que je vois! ce qui est palpable et ce n'est pas parce que j'ai été condamnée au silence le plus absolu les trois quart de mon existence que je ne vais pas réagir /rire
On ne se connait absolument pas et je ne suis pas du genre à contacter des voyants ou autres marchands de rêves
Le seul avantage de cette éducation maçonnique et désirée par un ancêtre à des fins restées mystérieuses même pour la proche famille et une commune en entier c'est que grâce à celle-ci j'ai de suite été mise en contact avec l'Armée et finalement c'est le Régiment d'Infanterie 8 et ses hommes qui auront tous participé sans le savoir à mon émulation afin que j'apprenne très vite malgré tout à ne pas me laisser marcher dessus
Quand à l'astro qui est un jeu pour moi elle représente un calendrier avec 12 pages différentes sur lesquelles figurent 12 professions différentes sur lesquelles on pourra coller 12 visages qui pratiquent tous un métier en rapport avec celles-ci quand au reste je laisse le soin aux écoles d'astro d'y ajouter leur prose
Quand aux scientifiques entre ce qu'ils pensent ou disent c'est comme en politique cependant peut-être que l'astro est un domaine qui les perturbe autant que moi qui ai conduit plusieurs scientifiques toubibs à dire, jamais on ne comprendra comment elle a fait pour être encore vivante,c'est vrai qu'Eugéniquement parlant je leur ai donné pas mal de fil à retordre/rire
Hé oui que voulez vous la stérilisation forcée a été complètement ratée c'est comme pour le réchauffement climatique !
Quand au reste Inch Allah! j'ai d'autres préoccupations que pianoter à des fantômes ceux de ma commune étant largement suffisant pour occuper mes journées

Écrit par : lovsmeralda | 06/10/2014

@Ckoidonc juste pour clore j'ai réagi au titre sachant que nous sommes tous nés à une date déterminée et ce qu'on le veuille ou pas et quand enfant on a que des tombes de gosses morts pendant la guerre avec qui dialoguer cela permet à une âme enfantine de s'élever très vite au dessus de la mêlée de faits historiques et vécus tragiquement par de nombreux Suisses mais encore faut-il connaitre cette époque
Tous ceux de 44 à 46 possèdent un caractère de fer on peut leur faire porter beaucoup d'injustices mais le moment venu ils se retourneront tous
L'esprit Capricorne posséde en lui deux dicton,patience est longueur de temps et tout vient à point pour qui sait attendre
Les femmes nées sous l'égide du Capricorne dans ces années là ont toujours été recherchées pour résoudre les problèmes des autres
Il faut savoir aussi qu'une fois hospitalisé plus personne ne s'occupait des enfants,ils avaient à manger c'était l'essentiel
Quand à la stérilisation manquée normal en testant une nouvelle technologie à base de rayons Röntgen excepté des doses massives et pratiqués plusieurs fois par mois sur la colonne vertébrale il est évident que leur projet raterait
Seul mon amant Scheuermann remercie encore aujourd'hui ces scientifiques en blouses blanches
Quand à ma part de sang Magyar elle aussi m'aura été d'un grand secours pour passer au travers de toutes les épreuves en affichant un éternel sourire ,pour mieux tromper l'ennemi/rire
Merci Monsieur Cuénod ,ce commentaire n'étant en rien avec celui du jour

Écrit par : lovsmeralda | 06/10/2014

Les commentaires sont fermés.