11/09/2014

Obama, Al-Assad et l’Etat islamique, vers un gloubiboulga pimenté (les Jeudis du Plouc)

 

carte-EI.jpg

« Notre objectif est clair. Nous affaiblirons et, à terme, détruirons l’Etat islamique ». En prononçant mercredi ces paroles martiales, Barack Obama s’est voulu rassurant. Deux semaines après avoir avoué que les Etats-Unis n’avaient pas de stratégie vis-à-vis des partisans du Calife Ibrahim, voilà le président américain qui nous en sort une, toute fraîche, encore emmaillotée dans son emballage d’origine. Les services américains ont mis huit ans à se rendre compte du danger représenté par cet Etat autoproclamé. Mais en quelques jours la Maison-Blanche a trouvé la parade à l’avancée des « califistes » en Irak et en Syrie. Miracle ou mirage ?

 

Si l’objectif « est clair », pour reprendre l’expression d’Obama, les moyens pour y parvenir ne le sont pas du tout. Le président annonce que l’intervention américaine se limitera aux frappes aériennes qui seront étendues à la Syrie, après avoir été ordonnées en Irak. Mais ce ne sera pas suffisant pour contrer les troupes de l’Etat islamique (EI) qui occupent de vastes territoires en Irak et en Syrie (voir carte). Le « service au sol » sera assuré en Syrie par les rebelles anti-Bachar de tendance laïque et démocrate (Armée syrienne libre), explique la Maison-Blanche. A cet effet, le président Obama va demander au Congrès de débloquer 500 millions de dollars pour équiper et former ces combattants occidentalo-compatibles. Ces derniers, malheureusement, sont mal organisés, divisés et ont démontré leur inefficacité sur le terrain militaire. A telle enseigne, qu’ils ont laissé les troupes djihadistes les plus radicales prendre la tête des opposants au dictateur syrien Bachar Al-Assad, parmi lesquels figurent les combattants qui agissent aujourd’hui au nom de l’Etat islamique.

 

Surtout, l’inévitable question de l’ennemi principal se pose d’emblée. Actuellement, il y a deux guerres en Syrie. L’une menée contre Bachar Al-Assad et l’autre contre l’Etat islamique qui, lui-même, combat les troupes de Bachar! Les Etats-Unis luttent donc à la fois contre le dictateur de Damas et le calife de l’EI. Mais comment mener le feu sur deux fronts à la fois sans courir à l’échec ? Comment porter le fer contre une partie des opposants au régime syrien (les troupes de l’EI) sans faire le jeu d’Al-Assad ? Comment garantir que les armes fournies par les Etats-Unis aux rebelles occidentalo-compatibles ne vont pas, en fin de compte, enrichir l’arsenal du calife, déjà bien pourvu en matériel d’origine américaine amassé en Irak?

 

Ce que ne dit pas Barack Obama, c’est qu’il sera bien obligé de choisir entre la peste « calife » et le choléra « Bachar ». Sans doute, ménagera-t-il Al-Assad, l’Etat islamique faisant courir plus de danger sur la scène mondiale que le régime syrien. Nous souhaitons bien du plaisir au président lorsqu’il devra expliquer que le « monstre de Damas » n’est, au fond, pas si monstrueux que ça ! Sa parole perdra encore un peu plus de son poids.

 

Pendant ce temps, l’allié de Bachar, la Russie, compte les points en Syrie et avance ses pions en Ukraine. L’autre allié de Damas, l’Iran – désormais replacé dans le jeu mondial par son opposition farouche à l’Etat islamique –, espère profiter de cette situation nouvelle en décrochant un accord le statisfaisant sur le dossier nucléaire.

 

Les Etats-Unis en particulier et le monde en général, auront bien de la peine à digérer ce gloubiboulga pimenté.

 

Jean-Noël Cuénod


ESPACE VIDEO

16:19 | Lien permanent | Commentaires (27) | |  Facebook | | |

Commentaires

Obama va bombarder; tuer quantité d'innocents que les parents, les frères et les amis viendront venger dans les rangs des terroristes. Vu le succès de ce calif avec les jeunes musulmans occidentaux; on risque de beaux attentats. Dans ce domaine, située 6000 km plus loins que l'Europe et renforcée par un X nombre de Patriot-act; l' amérique (plutôt ses dirigeants)se croit protégée. Pas sur !

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 11/09/2014

Ce débile escompte faire le job en 3 ans, dans le but de laisser de temps aux djihadistes vers l'Europe, les rasoirs Gillettes vont faire exploser les signaux boursier, tous les djihadistes vont se travestir en gentils réfugiés et envahir les centres d'accueils entourés des ong qui ne sont pas au Kurdistan contrairement à Gaza où plus de 500 ong se battent cruellement pour palper les tantièmes distribués par les caisses de l'unrwa !

Je me marre, les gentils européens vont sauver leurs futurs bourreaux et vont même leur fournir les armes, comme avec Adeline (que son âme soit bénie) !

Tout ça pendant que socialistes et autres tribuns de la Marine fronçaise mènerons rondement leurs petits amis enturbannés en ballades avec escortes voilées dans les boulevards et les Champs !

Écrit par : Corto | 11/09/2014

Autre détail, les djihadistes séquestrent des chrétiens qu'ils disposent sur les routes avec des tenues faite pour attirer les missiles américains et ça marche d'enfer !

Les renseignements américains bien qu'étant au courant font mine de ne pas savoir !!

Dans 15 ans on en reparlera, quand les "dossiers top secrets" serons ouverts au public !

Écrit par : Corto | 11/09/2014

Tout-à-l'heure, à Cdans l'air les experts invités ont affirmé que les forces aériennes annoncées par Obama seront nettement insuffisantes. Il faut des troupes sur le terrain troupes non complètement inexistantes aujourd'hui mais à plus que sérieusement renforcer. Qui les enverra ces troupes, quels pays? Est-il plus dangereux d'être dans l'air en avion ou sur le terrain?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/09/2014

Comment éviter un véto au Conseil de sécurité des Nations Unies de la part de la Fédération de Russie et de la République Populaire de Chine ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/09/2014

Pour emmerder Poutine et la fédération de Russie, ils sont près à tout. Ce jeu est extrêmement dangereux. Ils veulent une guerre mondiale en fait, uniquement pour éliminer la dette occidentale et reprendre la main sur le monde qu'ils feront crever par la suite. La Russie à des intérêts à défendre elle ne manquera pas sa présence au proche-orient et là.....?

Nos z'amis musulmans partisans de la charia modérée (si si, c'est écrit) au travers du bouquin et des mensonges, sont en apparence presque tous cons: malgré tout, ils sont encore plus intelligents que nos idiots-utiles et ceux qui les soutiennent!

Les chrétins occidentaux sont des couleuvres, bizouillant avec les anacondas de l'islam.
Qui va se faire manger?
Ils nous ont déjà extorqués des millions de milliards avec les guerres du gaz et du pétrole, ça continue.

Écrit par : Pierre NOËL | 11/09/2014

Pierre, le pays le plus envahi par les islamistes est de loin la Russie, ne pas sous-estimer les risques de renversements islamistes à Moscou, où plus de 8 musulmans entourent, comme à Paris la capitale russe.

Le seul pays à l'abri de ce fléau est sans doute les USA avec moins de 2,6% de musulmans dont la moitié d'iraniens ayant fuis la révolution de 79.

La France, la Belgique, la Suisse et l'Allemagne sont les pays occidentaux les plus exposés avec la Russie et ne pas oublier que la règle chez les djihadistes est de ne respecter aucune règle et aucune sorte d'alliance avec des non-musulmans ne signifie quelque chose à leurs yeux !

Pour l'instant ils en sont encore à la phase d'envahissement de l'Europe et de tous les pays qu'ils jugent bons d'envahir, cette phase va encore durer quelques années, pour l'instant et grâce à de nombreux trafiques, les djihadistes s'enrichissent avec la complicité de nombreux politique eurabiens.

Le stade critique commencera dans environ 2 à 3 ans et attendez-vous à de nombreuses trahisons tout azimuts, ça fait partie de la guerre psychologique de déstabilisation indispensable pour faire régner la terreur et le sapage des institutions "démocratiques" et pourries par la crise économique !

Les attaques de drones planifiée par obama devraient s'achever dans 3 ans, à cette époque, obama ne sera plus président et aucune chance que ces attaques changent quoi que ce soit vis-à-vis des cellules en place en occident. Au contraire, elle ne ferons que semer le trouble et des migrations arabes supplémentaires et incontrôlables.

Depuis le début du "printemps" arabe, les chiffres de l'immigration clandestine explosent, l'Europe accueille entre 1 et 2 millions de nouveaux immigrés par an, parmi eux, un bon 20% de fanatiques embrigadés est garantie sur facture, c'est à dire qu'entre 200'000 et 400'000 islamistes convaincus entre en Europe chaque année alors que le monde entier s'affolent à cause de 20'000 d'entre eux sévissant en Irak et en Syrie, sans compter les centaines de milliers déjà établis depuis belles lurettes !

Si les chiffres annoncent 50 millions de musulmans en Europe, cela représente plus de 10 millions de musulmans prêts à rejoindre la cause islamiste déjà en 2014, pour la plupart appartenant à des réseaux criminels et oeuvrant depuis des zones dans lesquelles aucun représentant des états n'osent poser un seul orteil !

Alors faites le bilan vous-même de ce que l'occident attend sagement en plus en soutenant le hamas et leurs alliés !

Écrit par : Corto | 11/09/2014

Encore un truc, ils n'en n'ont rien à battre de mourir, voir mieux, 70 "houris" (vierges éternelles) les attendent de cuisses fermes !

Écrit par : Corto | 11/09/2014

Elles attendent qu'Obama les sauve....

Choc : esclave de l’EI à 17 ans, elle raconte l’innommable

Partager sur Facebook Partager sur Facebook

jeudi 11 septembre 2014, par Esclave de l’EI, par Témoignage

Une jeune Yézidi de 17 ans, détenue par l’État islamique avec quarante autres femmes et petites filles, témoigne des abus quotidiens dont elles sont toutes l’objet depuis que les extrémistes islamistes les utilisent comme esclaves sexuelles.

Le 3 août dernier, Mayat (nom d’emprunt, ndlr) était enlevée par des jihadistes de l’État islamique lors d’une offensive contre la ville de Sinjar au nord de l’Irak. Aujourd’hui encore otage, elle subit les assauts sexuels quotidiens de ses geôliers dans un village près de Mossoul.

Des otages équipées de GSM

"Si j’ai demandé que mon véritable nom ne soit pas publié, c’est parce que je ressens trop de honte vis-à-vis de ce que l’on me fait faire ici. Une partie de moi voudrait mourir mais l’autre partie caresse toujours l’espoir d’être un jour sauvée et de pouvoir embrasser à nouveau mes parents". Voilà les terribles propos de l’adolescente tels qu’enregistrés par un journaliste de La Repubblica. Le quotidien italien a en effet pu contacter la jeune fille par téléphone pour l’interviewer grâce au numéro de GSM que ses parents (qui se trouvent actuellement dans un camp de réfugiés kurdes) lui ont communiqué.

Faire régner la terreur en les forçant à raconter

Une interview téléphonique d’une otage de l’EI dans la presse occidentale peut surprendre. Mais Mayat explique que là aussi, il s’agit de la volonté de ses ravisseurs. Dans un premier temps, tous les téléphones portables des jeunes filles et femmes kidnappées ont été saisis. Mais les jihadistes ont "changé de stratégie", explique-t-elle, en décidant de rendre les GSM aux esclaves sexuelles afin qu’elles soient pour le monde une vitrine de la terreur chère à l’État islamique. Les jeunes femmes racontent en effet les viols, les coups, l’enfer vécu et pérennisent de la sorte la peur de l’EI qui règne dans la région et dans le monde.

Des "surhommes"

"Pour nous détruire encore plus, ils nous forcent à raconter à nos parents les détails sordides des atrocités qu’ils nous font subir. Ils se moquent de nous et se sentent indestructibles. Ils se prennent pour des surhommes mais ce ne sont que des individus sans coeur".

Les enfants abusées devant leurs mères

La bestialité des islamistes n’a pas de limite. "Nos tortionnaires n’épargnent personne. Ni les femmes avec des enfants en bas-âge pas plus que les petites filles de moins de douze ans. Certaines fillettes sont devenues muettes à force d’être abusées et ont été emmenées par les jihadistes. Beaucoup de mères ont tenté de se suicider après ça".

Viols collectifs trois fois par jour

Mayat explique aussi à La Repubblica les circonstances de ces odieux viols. Les femmes sont emmenées au premier étage du bâtiment pour être violées. Les membres de l’EI procèdent à des viols collectifs sur chaque femme, différents groupes de jihadistes se succédant trois fois par jour. "Ils nous traitent comme des esclaves. Ces hommes nous battent et nous menacent de mort si nous osons résister. Parfois j’espère qu’ils me frappent assez fort pour me tuer", relate Mayat.

Marquées à vie

Les violeurs sont tantôt des combattants vieux et aguérris, tantôt de très jeunes soldats qui viennent d’arriver de Syrie. "Si ces tortures devaient prendre fin un jour, ma vie sera toujours marquée par les horreurs qui ont eu lieu ici. Même si je devais survivre à tout cela, je ne sais pas comment je pourrais rayer de ma mémoire les abominations dont j’ai été l’objet", témoigne encore l’adolescente.

Supplier d’être abattues

"Nous avons déjà demandé à de nombreuses reprises à nos geôliers de nous exécuter. Mais ils refusent car apparemment nous avons trop de "valeur" pour eux. Nous sommes leur butin de guerre, leurs choses. Mon seul espoir est que les Peshmerga (combattants kurdes armés) viennent nous délivrer. Je sais que les Américains bombardent. Je veux qu’ils se dépêchent et éradiquent l’EI parce que je ne sais pas combien de temps encore je vais pouvoir supporter tout ça. Ils ont déjà assassiné mon corps. Maintenant ils vont tuer mon âme", conclut Mayat, 17 ans, pour achever son déchirant témoignage.

7sur7

Écrit par : Patoucha | 11/09/2014

"Nos z'amis .... ils sont encore plus intelligents que nos idiots-utiles et ceux qui les soutiennent!"

Justement, Pierre Noël, ces derniers vont vous "manger" à la lecture de ce commentaire, auquel j'adhère, et, pour ne pas changer, vous dire d'aller vous/nous faire soigner. LOL

Écrit par : Patoucha | 11/09/2014

Pierre NOEL

Ne serait-il pas plus utile d'évoquer le nœud du problème, le coran. Coran arbre avec un fruit premier: la charia.

Puis d'autres fruits comme djihad avec, image en tête de chacun, bourreau décapiteur. Que tient-il en sa main: ce avec quoi il aurait à force d'horreurs tels coups, lacérages, déchirures, par mains torsions finalement décapité ce journaliste ou tient-il un simple coran avec ses promesses paradisiaques aux "martyrs" musulmans? Le visage de ce bourreau est dissimulé. On peut, avec sa plume électronique, également symboliquement "décapiter" quelqu'un tout en étant dissimulé c'est-à-dire en signant sous pseudonyme de sorte que si nous suivions les maîtres spirituels authentiques, présentement Krishnamurti, toute personne sévissant sur les blogs qui "décapite" sous pseudonyme peut en cette horrible image du bourreau djihadiste se voir "en vérité" comme en un miroir.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/09/2014

Les armes sont fabriquées pour être utilisées et surtout renouvelées. Il faut des prétextes aux guerres, ils faut aussi des fous de l'idéologie pour créer les armées de fanatiques. Et comme tu dis Pierre, plus les idiots prennent racines, plus les fous gagnent du terrain. Et les moutons suivent soit les idiots soit les fous au lieu de résister et de refuser de se laisser manger par la folie et l'idiotie. Les démocraties sont en grand danger de mourir. Et si elles meurent, nous n'aurons que la destruction et le chaos final de l'Humanité. Quel scénario rêvé pour les djihadistes qui n'attendent que la fin du monde et de l'Humanité pour mériter leur première place au cinéma du paradis... Allah n'est pas d'amour dans cet optique. Il est vraiment d'enfer et même nos meilleurs scénaristes qui usent et abusent de la violence extrême ne nous proposent que du pipi de chat à côté de ce qui nous attend en VRAI.

Alors les humains démocrates qui courrez faire vos courses, vous allez vous réveiller et résister avec intelligence ou rester passifs comme des moutons jusqu'à votre égorgement?

Écrit par : pachakmac | 12/09/2014

Jean-Noel! Vous qui êtes comme moi et cherchez toujours la vérité; j'ai eu la confirmation hier de l'hypothèse que j'ai développé au sujet du M-H 17. Cette information me vient de quelqu'un proche du Kremlin. L'avion abattu, n'était pas la bonne cible. L'avion de Vladimir Poutine, revenant du Brésil devait à ce moment là utiliser le même couloir aérien. Mais il fut retardé de près de deux heures au décollage. Ce qui n'a pas dü être transmis à ceux qui l'attendaient au-dessus de la zone de combat ukrainienne. Je pense que pour rétablir un peu le calme dans la géopolitique mondiale actuelle, il faut que les récents mystères aériens que l'on a vécus soient élucidés. Certains jouent vraiment aux cons. Naturellement ce que j'écris est une version russe dont j'attends plus de preuves...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 12/09/2014

Pachakmac,

Comment ça va ?

Je reviens sur le vol MH370 Malaysia Airlines, toujours pas retrouvé le moindre débris et cela pratiquement sur la totalité du rayon que l'aéronef aurait pu franchir, je le répète, pas le moindre débris !

Comme je l'avais déclaré 3 jours après cette disparition, le vol 370 Malaysia Airlines n'a certainement pas disparu suite à une explosion ou un amerrissage !

Donc la version du détournement devient aujourd'hui la probabilité la plus plausible et que parmi les nations, celle qui continuer de résonner fortement dans mon petit cerveau, reste pour mes analyses, l'Iran !

Comme je vous l'avais mentionner, volaient à bord du vol 370, 21 spécialistes mondialement reconnus en hacking informatique et spécialistes des virus, ce dont les iraniens raffolent surtout depuis que Stuxnet ait détruit un grand pourcentage de leurs centrifugeuses dans leurs centres d'enrichissements d'uranium disséminés sur l'ensemble du territoire iranien et bien d'autres dégâts dans plusieurs installations et espionnages de leurs serveurs, mais ça n'a forcément quelque chose à voir avec stuxnet.

De plus, selon les photos transmises aux différents pays des entrées dans l'aéroport de Kuala-Lumpur, plusieurs iraniens, syriens et libanais ont pris ce vol, tous de corpulences athlétiques et certainement jouissant de complicités au niveau des autorités malaisiennes, ce pays entretenant de très étroites relations avec les pasdarans au pouvoir en Iran, pétrole et islam obligent !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 12/09/2014

Patoucha, la majorité des musulmans vivent sur notre compte car ils n'ont rien inventé pour cause de coran et autres bouquins entretenant la misère mentale pour la majorité. Tu me connais, ils vont manger quoi? Du plomb?

pachakmac, tu as tout compris! Une minorité forte et agissante entraîne les autres, là est le danger pour le monde. la démarche vers un dieu n'a rien à voir avec ces cinglés. Ils iront en enfer selon le concept de dieu.....

Corto, je ne connais pas la situation de la population Russe ou moscovite dans le détail. Une chose est certaine, poutine ira les chercher "jusque dans les chiottes" si besoin est. On se trompe d'ennemi.

Le danger pour le monde c'est l'islam. Désacraliser les bouquins paraît être une des solutions. Ôter des éducations tous les versets qui posent problème en est une autre. Ceci concerne également toutes les religions mais là, trois milliards d'individus risquent de faire une crise cardiaque en quelques minutes ce serait l'enfer sur terre, alors....

Ebola va-t-il s'en charger?

Myriam: enfin vous parlez du coran; continuez, vous m'intéressez......

Écrit par : Pierre NOËL | 12/09/2014

Allah, dit le Compatissant, le Miséricordieux... l'est-il?
Si oui,disons qu'il ne "déteint" pas encore sur l'ensemble de ses fils. En approfondissant sur le "coran, nœud du problème"... en se dirigeant en amont:
Ancien Testament, "père".
Nouveau Testament, "fils":
Fils unique du père!

Le Saint-Esprit? "L'esprit souffle où il veut"!
L'esprit souffle où il veut, uniquement, ou où il peut, également?!

Esprit papillon ou, ou..
- Ou quoi?

Abeille butine de fleurs en fleurs
Abeille, Esprit, Paraclet.
Paraclet dit Consolateur

A choisir entre fiel et miel?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/09/2014

Monsieur Cuénod.
Il ya deux jours, j'ai obtenu une information (que je peux mettre endoute, comme les autres) qui confirmerait ma version du drame M H 17. L'avion du président Poutine devait utiliser le même couloir aérien, approximativement à la même heure que celui abattu. Mais son départ fut retardé, au dernier moment de près de deux heures. Pourquoi, je ne sais pas. Il est donc for possible que ceux qui l'attendaient, aux ordres d'individus qui ont la réputation de se débarrasser de dirigeants gênants, n'ont pas reçu l'information de ce décallage horaire et se sont trompé d'avion (qui d'ailleurs, à 900 kmh se ressemblent).
Celui qui m'a informé est un proche du Kremlin. Je n'ai aucun intérêt dans cette affaire; je cherche la vérité. Il faut que l'ambiance lamentable de la géopolitique mondiale actuelle change au plus vite...
Donc, essayez de savoir si vraiment ce vol de l'avion russe a été retardé de 2 heures. Si possible: pourquoi (les russes, informés, auraient pu faire le coup du M H 370)

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 13/09/2014

Cette islamophobie que l'on rencontre continuellement sur ce site devient ennuyeux. Sur d'autres sites, on fait de l'anti-juif ou de l'anti chrétien.
Pourquoi personne dans les médias n'aide à faire comprendre, une bonne fois pour toutes que les religions (toutes)comme les politiques(toutes)sont des instruments conçus par l'Homme (parfois de belles histoires: Moïse, Jésus etc) pour berner, abrutir et fanatiser d'autres humains, au point de les faire s'entretuer. Ce qui permet aux instigateurs de telles insanités de s'enrichir et d'avoir le pouvoir...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 13/09/2014

Merci Monsieur Cuénod d'avoir publié mon information concernant le vol M H 17.
Sans vouloir créer d'incidents diplomatiques, je vous signale que j'ai envoyé ces mêmes informations à différents médias du pays des droits de l'homme et de la liberté d'expression (Tous sournoisement censurés ou envolés). Ainsi va la vie au pays de Victor Hugo ! Pauvre France....A bientôt...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 13/09/2014

Corto. Votre version du vol M H 370 ne me convient pas; j'en ai une autre. A bord de l'avion se trouvaient une vingtaine d'ingénieurs-chercheurs employés d'un firme d'Austin (Texas) spécialisée dans les recherches STEALTH (rendre un appareil volant indétectable par les radars). Ces chercheurs avaient mis au point un système informatique capable de le faire, dont la patente n'avait pas été attribuée. Un essai avec la complicité d'un pilote fut programmé sur cet avion rendu sourd et muet (tanspondeur éteint). Tout se passa très bien près de la Malaysie et les pays limitrophes. Le dernier test eut lieu au-dessus de Diégo-Garcia (base militaire Anglo-Américaine ultra-secrète). Là, l'avion fut repéré. Ne répondant pas aux injonctions des militaires, puisque sourd et muet; ces derniers ne sachant pas qui il était l'ont abattu. Il est aussi possible que certains ingénieurs aient voulu vendre ce procédé ailleurs et que leur méfait ait été découvert. Dans les deux versions les débris de l'appareil et les passagers morts ont été retirés des environs de cette île. Puis des boites noires ont été larguées au milieu de l'océan, là où c'est très profond (4000m). Ensuite, les ami-collabos australiens ont fait une pseudo-recherche. Bizarement, personne n'a fait ou suggéré la moindre recherche près de Diégo-Garcia.

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 13/09/2014

Monsieur Meslin,

Les religions, "toutes" faites pour berner"!

Si de fiel nous passions en "zizanies" nous parlerions terrains (Evangiles)

Terrains dont dépendent les semences soit bonnes récoltes soit "zizanies", querelles.

Tel est l'enseignement du Christ.
Enseignement concernant chacun.

L'islam se fondant sur le coran interpelle.
Au nom d'Allah le Compatissant, le Miséricordieux: meurtres, viols (liste non exhaustive)

Le dire (prendre un risque): "islamophobie"?

"Lassant"?!

Croire en son âme et conscience qu'il faut (de même que Bible et Evangiles) transcender le coran pour un jour pouvoir dire PAIX sur la terre aux hommes de bonne volonté est-ce mal penser, mal parler, mal agir?

Ces petits enfants d'il n'y a pas bien longtemps envoyés de force sur des terrains minés?!

Le dénoncer: "islamophobie" ou... au nom de l'humain?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13/09/2014

Jean-Claude Meslin n'existe pas, c'est du Canada dry, ça a l'apparence d'un patronyme, l'odeur du catho gaulliste, mais c'est du pseudo et son IP est aussi utilisé par d'autres pseudo sur les blogs TdG !

Écrit par : Corto | 13/09/2014

Corto apparemment tu n'as pas tord, Gaulliste peut-être mais fané:

"Cette islamophobie que l'on rencontre continuellement sur ce site devient ennuyeux. Sur d'autres sites, on fait de l'anti-juif ou de l'anti chrétien."

Etre islamophobe permet de s'intéresser au "pourquoi du par ce que..." du concept et des bouquins. Dans les années 1930 il y avait des "nazophobes" ils n'ont pas été entendus, pire, certains comme Pétain et ses grands adorateurs ont collaboré. Vu le résultat, je suis fier d'être islamophobe.

Juste pour information sur le pourquoi l'islamophobie:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques/

Au nom du coran donc de l'islam, ils viennent d'égorger le journaliste Anglais, ce qui renforce mon islamophobie. C'est une guerre sans merci, soyons également vigilant.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/09/2014

Ce n'est pas un journaliste, mais un "humanitaire", je dirais que ce sont des filières très rentables qui comportent des risques, parle t-on des milliers de chinois qui meurent au quotidien pour nous fabriquer des gadget 365 jours/an et 16 heures par jour ?

Écrit par : Corto | 14/09/2014

Corto. Je vous précise que Jean-Claude Meslin existe. TDG me connait ainsi d'ailleurs que la Télévision Suisse Romande avec laquelle j'ai participé à un émission. J'ai aussi écrit deux livres qui ne sont pas tombés du ciel...Je n'approuve absolument pas ce que font ces terroristes. Mais je vous signale que nous chrétiens (vous n'en êtes peut-être pas un), nous avons commit les mêmes barbaries (calculez combien de femmes ont été brulées vives et d'hommes torturés puis assassinés pendant l'Inquisition. Les drônes américains et les bombes au phosphore font quoi ? La haine ne fait que croitre et cela est voulu; car çà rapporte ! Si vous voulez arrêter le massacre, il faut prendre les responsables et les sponsors de ces djiadistes (les émirs qui achètent nos clubs de foot, nos hotels, nos chateaux et qui se baladent en cortèges de limousines à Genève) et les guillotiner. On pourra aussi y ajouter nos politiciens verreux et nos financiers. Pour ces "cons" nous ne sommes tous (y compris vous-même) que de potentiels dégats collatéraux. Moi; celà ne me plait pas et je me serts de mon vécu pour tenter d'amortir le choc. Alors je n'ai que faire de vos arguments à la mords-moi le noeud. Tout ce que nous vivons est sciemment voulu et orchestré. Tout est à revoir; mais malheureusement pour que çà change, il faut que ce soit ceux et celles qui profitent le plus de ce système pourri qui demandent le changement. Donc, ce n'est pas pour demain! et des gens comme vous ils (elles) adorent...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 16/09/2014

Si nous suivons les directives générales il ne faut plus parler d'Etat islamique mais de DAECH à prononcer DACH pour ne pas "établir" le terrorisme.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/09/2014

Si ce n'était pas aussi triste, les intervenants à la suite de mes commentaires me font bien rire. J'assume mes attaques contre les religions et les politiques. Je pourrais détailler mais ce serait trop long (un petit exemple: Savez-vous qui était le plus haut dignitaire de l'église romaine en Argentine, quand les dirigeants de ce pays faisaient larguer au dessus de l'océan des prêtres-ouvriers et des dissidents? Pendant l'époque Nazi, c'était la même chose. En ce qui concerne ISIS, il faut s'attaquer aux sponsors et aux émirs qui entretiennent ce mouvement et surtout lui interdire l'acquisition d'armes. Hors les gens massacrés le sont par de l'armement américain, russe, français ( Le Drian: ministre PS était heureux d'apprendre aux français qu'en 2013 le chiffre d'affaire de cette insdustrie a augmenté de 38%). La Suisse; pays neutre a 40000 personnes qui travaillent pour l'armement occidental (Combien pour la Chine et la Russie?) Donc neutralité peu crédible! Il est donc impératif (ce que l'on ne fera pas) d'interdire toute exportation de matériel militaire. Mis à part le couteau qui a tranché la gorge des otages; pratiquement toutes les autres victimes ont été tuées par du matériel "bien de chez nous"...Alors je vous suggère d'expliquer celà au plus grand semeur de "merde" actuel sur la Terre: Les Etats-Unis d'Amérique et d'exiger le départ de ce nid de serpents qu'est New-York du siège des Nations-Unies...Nous devons arrêter au plus vite la folie de certains obsédés par le fric et le pouvoir, car nous risquons un peu plus, chaque jour l'ultime apocalypse...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 19/09/2014

Les commentaires sont fermés.