30/08/2014

Université d’été du PS français (1): leçons de faire-savoir

 

 

christiane-taubira-21_4956267.jpg

Avant de tirer les conclusions de l’Université d’été du PS français en rade… de La Rochelle, retenons les leçons de faire-savoir prodiguées samedi par certains ministres ou ex du gouvernement Valls-Hollande. Impressionnants. De vrais artistes. S’ils n’ont pas encore compris les fondamentaux de l’économie mondialisée, au moins maîtrisent-ils les nouveaux moyens de communications.

Le Plouc s’en est persuadé en rédigeant ses touïtes au fil des interventions de l’Ejecté Arnaud Montebourg et du ministre des finances Michel Sapin, ainsi qu’en assistant à l’arrivée vélocipédique de la Garde des Sceaux et des Dérailleurs Christiane Taubira.

 

Prenons le match Montebourg-Sapin. L’orateur s’efforce de commencer ni trop dur ni trop mou, afin de laisser les touïteurs se chauffer, tout en marquant son territoire. Après cette période initiale, il lance sa première phrase touitable. Bien entendu, elle ne doit pas dépasser les cent quarante signes maximum requis par ce truchement gazouilleur. Montebourg passe à l’attaque: «Nous avons construit le patriotisme économique au quotidien».

Cinquante-quatre caractères, ce qui laisse au touïteur l’espace nécessaire pour situer le lieu et les circonstances de la déclaration. Il s’agit aussi de prendre la pose patriotique, histoire de ne pas laisser Marine Le Pen agiter seule le drapeau tricolore.

 Et ainsi de suite, jusqu’à la dernière salve, celle qui doit viser Manuel Valls, l’Ejecteur de l’Ejecté : «C’est le destin des responsables politiques de se faire congédier lorsque, quelque fois, ils ont raison».

Nonante caractères, ce qui ménage de la place pour les guillemets et la mise en situation. Et lorsque Montebourg parle «destin», chaque auditeur pense aussitôt «2017». C’est de la mécanique subliminale.  

 

Entre ces phases touïtables, l’orateur prend soin de réserver, en  longues plages, une série de propos anodins afin de laisser le touïteur souffler, tout en ménageant les effets rhétoriques. Les Mozart du babil numérique savent que les fortissimi doivent être judicieusement dosés.

 

Sur ce terrain, le ministre Sapin a paru un peu vermoulu en comparaison du concertiste montebourgeois. Mais pour la mise en scène, la diva reste Christiane Taubira.

 

Elle doit marquer son soutien aux «frondeurs» tout en restant au gouvernement. Il lui faut donc attirer l’attention des médias afin que, si Valls l’éjecte à son tour, cela fasse le maximum d’images. Or, pas de bol, lorsque Taubira va débarquer, Montebourg fait son numéro devant toutes les caméras. Qu’à cela ne tienne, la Garde des Cycles (photo prise devant l’Elysée) arrive à vélo à l’Espace Encan où se tient l’uni d’été rochelaise. Succès garanti. Toujours à l’affut du dérisoire spectaculaire, les faiseurs d’image fondent sur la pétulante pédaleuse comme un essaim de guêpes.

 

Pour être politicien en France, il ne faut pas seulement causer fort, il faut aussi pédaler juste.

 

Et l’on se prend à songer que si les membres de cette caste mobilisaient autant de talents sur leurs dossiers qu’ils en fournissent pour leurs shows, la France s’en porterait d’autant mieux.

 

Jean-Noël Cuénod

 

21:13 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | |

Commentaires

Université, pourquoi pas académie du crétinisme !

Écrit par : Corto | 31/08/2014

Je verrais bien cette image comme emblème de la France sur le drapeau français en particulier, la bande blanche ça ferait très bon effet...

http://www.studiomorbach.com/media/gallery/burka-02-1370948009.jpg

--Dans cette réunion d'été on ne parle pas de l'islam, car les djihadistes sont des islamistes, ce n'est pas la même chose lisez le coran:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/08/29/al-fatiha-1er-chapitre-du-coran-incite-a-la-haine/

--Ce sont des français bien de chez nous il faut les écouter:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/08/07/le-califat-en-france/

--Vous comprendrez pourquoi Marine Le Pen à le vent en poupe.

--Pour être politicien en France, il suffit de mentir et faire le contraire de ce qui a été promis aux croyants ne pouvant s'empêcher de croire

--Merci la gauche, les écolos et l'extrême gauche, les culs entre deux chaises et la droite.

--Quant à Taubira:

""Alors il est bon de rappeler que, en 2006, elle déclarait ceci sur RFI :

« Nous sommes à un tournant identitaire. Les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre. »""

--Vive l'islamisation de la France, en accord avec les deux chrétienté, HPC, HPP également HPJ, mais aussi la HPM!

(Haute pétée catholique en majorité de droite et haute pétée protestante en majorité à gauche; la Haute pétée juive est située dans les deux camps. La Haute pétée musulmane est actuellement pro-nazie de gauche et de droite par les islamistes, mais ce n'est qu'un leurre pour les carpes collaborant avec les maquereaux, les écrits soi- disant religieux en attestent.)

Écrit par : Pierre NOËL | 31/08/2014

Avec la mise à plat de la France, cet hiver, il n'y aura plus de montagnes pour skier,...seulement des gouffres.

Écrit par : Challandes Pierre | 31/08/2014

Blonde pédalant marine d'un coup de baguette magique dite Le Pen Mme Taubira ne serait-elle pas, douteuse, suspectée "populiste"? A la question de savoir si fréquentant les Frondeurs Mme Taubira ne met pas en jeu sa propre carrière politique un quidam a éclaté de rire... mais un rire... Vent tournant, ciel déjà couvert se chargeant premiers éclairs avec roulements au loin... Une petite guerre "éthique" contre la Russie guerre montée surfilée au fil blanc par l'UE et ses amis, une éventuelle OTAN charcuterie ouverte garantie ne permettrait-elle par de placer ces jeunes chômeurs dont on ne sait pas quoi faire tout en garantissant vivres et couverts par pâtés humains de chair à canon? A passer sans cesse savoureux extraits et extraits toujours et encore de Seconde Guerre Mondiale entre deux revues sur camps de concentration... jeunes, moins jeunes chômeurs habillés armés au boulot, au turf: "Arbeit macht frei"! Université d'été du PS français (l) leçons de faire-savoir ou de savoir faire?!

Écrit par : Myriam Kaiser | 31/08/2014

Commentaires amusants de la triste situation de la France qui fabrique les politiciens et politiciennes les plus nuls de la planète Terre.
Quant à l'affaire ukrainienne, je donne Vladimir Poutine: vainqueur par K-O.
Les Occidentaux qui le souhaitent mort (Mc Cain, Biden, Kerry, Clinton etc) en se servant des nazis de Kiev (redevables pour l'aide apportée par la CIA) ont raté leur coup (Ils se sont trompés d'avion) au-dessus de Donestk. Ce russe est rusé et sans doute (comme moi) assez bon joueur d'échecs. Plutôt que de faire un scandale retentissant de cet attentat manqué, il joue lui-aussi une belle et cynique comédie (malheureusement en se servant de ces pauvres ukrainiens (des deux bords) qui meurent). Il faut reconnaître que depuis six mois (même plus en
y ajoutant la Lybie, la Syrie, l'Irak et pourquoi pas le vol Rio-Paris), on ne manque pas de dégats collatéraux. Admirez dans quel beau monde, nous vivons !
Si on déménageaient tous en Suisse ! 7 milliards de plus pour la confédération !

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 31/08/2014

C'est quand même affligeant de voir les comédies que jouent ces politicons pour qu'on les voit et qu'on parle d'eux dans les médias. En se regardant, ils devraient avoir honte. Ont-ils une conscience et un tant soit peu de morale ? Qu'apprennent-ils dans toutes ces fameuses grandes écoles ? Hallucinant !

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 31/08/2014

Monsieur Cuénod.
Avant que vous écriviez quoique ce soit au sujet de cette nouvelle "star" de la politique française, je vous informe de ce que je sais à son sujet. Cet avocat d'affaires m'était totalement inconnu, jusqu'à ce qu'il soit nommé ministre d'un gouvernement socialiste. Pourtant nous sommes originaire du même secteur de la France. Je suis né près d'un autre étrange socialiste (Fabius) en Normandie (en Mai 1939). La guerre étant déclarée quelques mois plus tard, ma mère a rejoint sa famille originaire de la Somme (80). J'ai passé mes plus belles années autour de la Baie de Somme et j'y retourne chaque année (C'est tellement joli quand les lilas de mer fleurissent Juillet-Aout). Etaples, que je connais, d'où est originaire cet Emmanuel Macron se trouve à quelques kilomètres au Nord de la Baie. Ce monsieur a menti sur ses activités au PS et ne paie plus de cotisation.
Il me parait être autant socialiste que moi archevêque. Par contre il a toutes les caractéristiques d'un politicien "made in France", Ce que je vous ai décrit dans un autre blog.Vous qui connaissez bien le milieu, expliquez-nous pourquoi tant d'avocats d'affaires en France, se lancent en politique? Très Amicalement. JCM

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 31/08/2014

Brillant avocat d'affaires en France Jean-Louis Borloo n'était-il pas un ministre puis ministre d'Etat fiable? Lorsqu'un gouvernement est remanié n'arrive-t-il pas que l'on dispose, Jean-Louis Borloo pour exemple, des ministres, certains d'entre eux, au mépris de leur travaux accomplis tels pions sur échiquiers?! On ne respecte pas les ministres en place... Comment respecterait-on citoyens ou habitants?!

Écrit par : Myriam Kaiser | 01/09/2014

Pauvre Myriam. Vous oubliez quelques détails: Jean-Louis Borloo ancien maire de Valenciennes fut l'avocat de Bernard Tapie dans l'affaire VA-OM. Pris en flagrant délit de mensonge par le juge pour justifier un déplacement de son client et lui fournir un alibi. Soyons sérieux cet avocat d'affaires, comme les autres pense au fric et à rien d'autre. Pour ces gens, devenir politicien est une source de revenus supplémentaire et une façon de se procurer un carnet d'adresses conséquent. C'est exactement ce que fera cet Emmanuel Macron. Le meilleur cas d'école à ce sujet est Nicolas Sarkozy...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 01/09/2014

La photo de cette Taubira sur son vélo me rappelle Sarkozy allant pédaler avec Virenque autour d'Arcachon à 8h le matin. A 13h toutes les chaines de TV montraient le spectacle. Il suffit de regarder la "tronche" de ces guignols pour voir qu'il n'y a aucune sincérité dans leurs actions. Ce n'est que du cinéma et ces "bênets" de français "gobent" la mouche et ne réagissent pas. Cela va durer encore pendant combien de temps. Il faut tous les virer et tout revoir. C'est faisable ! Comme disent les américains: Think positive !(Ce qui n'empêche que c'est aussi la pagaille chez eux !)

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 01/09/2014

Mr Cuénod. J'ai lu avec intérêt votre analyse du syndicalisme français. Elle est bonne. Il faut ajouter que les élites françaises ont développé, mieux qu'ailleurs l'art de diviser pour régner. Après la révolution de 1789 la France a substitué à la monarchie une aristocratie politique qui a gardé les mêmes privilèges et les syndicats en sont un produit. Dès qu'il est élu un responsable politique n'a plus qu'un seul but: rester élu et profiter des bénéfices et des privilèges que son nouveau statut procure. un administrateur syndical fait la même chose. Les patrons ont eux aussi leur syndicat. Les français ont compris l'arnaque et ne se syndicalisent plus ou très peu (7 ou 8 millions de syndiqués sur 30 millions d'employés potentiels). C'est aussi quelquechose à revoir; mais que faire ! Quand je travaillais Aux USA,j'ai connu le syndicalisme de métiers obligatoire. On ne peut travailler chez Booeing ou Lookheed sans appartenir à l'IAM ou le syndicat des employés de bureaux ou à celui des ingénieurs etc. Là-bas s'il y a chômage le syndicat est le premier à vous chercher un autre emploi.
Ce qui fonctionne bien. Tous les trois ans lorsque le contrat se termine ceux sont les avocats du syndicat qui négocient avec les avocats du patron (en l'occurence de la compagnie). Il y a des grèves comme en 1977 (3 mois chez Boeing) mais c'est moins la pagaille qu'en France. Je crois que si l'on était moins con et que l'on prenne ce qu'il y a de mieux partout, on arriverait à faire quelquechose d'intéressant pour cette humanité dont l'avenir est de plus en plus compromis...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 01/09/2014

Monsieur Meslin, vous ne parlez pas de Valenciennes singulièrement du travail de Borloo à Valenciennes. Un avocat plaide. Comme les médecins. Pour soigner, il faut des malades. Pour plaider, il faut des coupables. Moi je ne juge pas sans savoir. Je ne suis au courant de rien. Mais je n'ai pas le sentiment que Borloo soit le pire salopard de l'ensemble. (Il a eu le pouvoir, Borloo, de (me) faire revenir en mémoire par rêves quelques souvenirs de (mon) enfance en (me) remettant en situation d'exprimer ce que tu alors simplement par le truchement de la télé): sorte de cure chamanique. Une "cure chamanique" gouvernementale serait-elle de trop? Ministre de l'Ecologie Borloo était-il nul? Celle qui lui succéda, NKM, géniale mille fois plus que lui? A tout prendre, Monsieur Meslin, au pouvoir une Marine Le Pen ou Borloo? Borloo et/ou Bayrou? Bayrou, aux anciennes présidentielles qui placèrent Sarkozy au pouvoir, fut le seul candidat à nous dire comment il entendait réduire la dette: étapes et dates. Croyez-vous, Monsieur Meslin, qu'un enfant de choeur, un naïf! au milieu du panier de crabes gouvernemental actuel aurait son mot, un seul mot à dire?! Si vous répondez "oui"! "pauvre Myriam" vous dira "pauvre Jean-Claude"! premièrement parce que Borloo n'est pas issu d'un milieu aussi privilégié que les habituels membres du gouvernement présent. Reste à lui faire admettre que certains sont plus doués que d'autres, ce, dès l'école. Raison pour laquelle il ne faut pas pénaliser mais entourer, encourager, rendre confiance aux jeunes. Plus utile que la comparaison entre marmots de ce qui se trouve ou non en leurs sous-vêtements "du bas"! Après naufrage, selon la légende, La reine Didon n'obtint qu'une peau de taureau pour se construire une ville. Elle fit appeler ses orfèvres qui ciselèrent la peau de taureau de façon telle que l'on en sortit puis fonda Carthage. Savez-vous, Monsieur Meslin, que l'exemple légendaire de la reine Didon en sauva plus d'un/e? Pauvre Jean-Claude, dans la vie, ne faut-il pas faire avec ce que l'on a: Zorro Sarkozy, Macron, Marine, Ségo.... Mais monsieur Cuénod il y a un certain temps avec note, touche positive d'espoir avait cité donné un nom (d'homme). Lequel, pauvre Myriam, je ne sais plus.

Écrit par : Myriam | 01/09/2014

Myriam. Je me base sur des faits prouvés. Borloo n'est pas le pire de tous, mais il est un politicien français typique. Ceux qui ruinent ce pays depuis 40 ans. Marine Le Pen ne me semble pas être la solution. Mais puisque les français n'ont pas le courage de tout remettre à plat; faire l'audit de la situation et imposer un cahier des charges précis pour tout remettre en place; alors que peut-on espérer ! Se rattacher à la Russie me plairait...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 02/09/2014

Comment tout remettre à plat quand en même temps il faut gouverner, Jean-Claude?! Se mettre en latence en attendant un "saut mutatif"? Poutine a le tort de n'être pas genre Sarkozy! Qu'il n'ouvre même pas la bouche on sait déjà qu'il ne peut être que mauvais. Il me semble avoir compris qu'il a fait voter oui ou non au rattachement de Kiev à la Russie et que Kiev a dit oui. Crimée, référendum, non seulement oui mais en rue "Retour à la Russie, retour à la maison"! Les pro-Européens sans doute mal au courant concernant l'UE se battent, l'armée russe riposte. On nous flanque clichés, prises de vue, montages sans que l'on puisse avec évidence savoir ce qui est ce qui n'est pas. Une personne qui semble travailler sérieusement au bien-être le moins mal possible des Français Ségolène Royal (sans être informée comme il faudrait: pratiquement, tel/le un taon envoyé par Zeus, jadis, mais pas pour les mêmes raisons dans la tête de quelqu'un, cette fois dans la tête de chacun)! Mais entre Marine Le Pen et Mme Royal je choisirais Mme Royal^, hélas! non en toute connaissance de cause. Je voudrais savoir pourquoi Borloo comme Attali laissent pousser leurs barbes: parce que "la lame du rasoir n'effleure pas la joue du juif pieux"? En ce cas, bien que juive par mon père. émue aux larmes autrefois d'avoir par lui une goutte de sang "comme Jésus"! dans les veines je ne saurais soutenir Monsieur Borloo si Monsieur Borloo est sioniste: villages arabes rasés, aujourd'hui, colonisation sauvage des territoires, mépris:un journaliste demanda à une dame juive si elle n'était pas gênée d'avoir un immeuble avec des Palestiniens non loin en face de chez elle. Ce gens, répondit-elle, ces gens? mais... ils n'"existent" pas! Scandaleux indigne du peuple, l'un d'eux, "élu"! de la Bible. Sans nier les compétences en son temps reconnues de Monsieur Borloo.

Écrit par : Myriam | 02/09/2014

Myriam.
Je comprends votre douleur et l'espoir que vous entretenez (L'espoir fait vivre). Pendant mon étrange parcours, j'ai eu sans rien provoquer la possibilité de rencontrer ce que l'on appelle des VIP (sportifs, politiques et scientifiques). Le 9-09-2009 à Orenburg (Sud de l'Oural) j'ai échangé quelques mots (mon russe est restreint) avec Vladimir Poutine. Comme l'a dit Jean-Claude Killy qui a préparé les JO de Sotchi avec lui, c'est un brave type, plus sincère que les minables qui gouvernent la France et les USA. J'ai fait 15 séjours en Russie de 1997 à 2010 et tout en ayant vécu et travaillé pendant plus de 20 ans en Amérique du Nord j'ai mon avis. Je suis même toujours bien informé (des deux côtés), ce qui "emmerde" les minables médias français, qui sournoisement me censurent. Ainsi, j'apprécie d'autant plus Jean-Noel Cuénod.
PS: J'ai écrit et auto-édité deux livres:une autobiographie : Le Rescapé de la Bombe (épuisé) et 2039 Une Fiction Préventive (il m'en reste un cinquantaine). Je rentre en Haute-Savoie, la semaine prochaine...

Écrit par : Jean-Claude Meslin | 04/09/2014

Les commentaires sont fermés.